Résultats de recherche pourdevenir facebook pub riche sur

Portrait d’un entrepreneur libre : Léandro, 80 000 euros par mois

P

Découvrez l’histoire de Léandro, un entrepreneur libre que j’ai accompagné.

Autrefois, lorsque les gens me disaient que je devais passer à l’action, je ne comprenais pas ce que cela signifiait.

J’ai été embauché comme commercial pour vendre des sites Internet partout dans la Bretagne. J’ai perdu mon travail et mon permis de conduire pour cause d’excès de vitesse sur l’autoroute. Je me suis retrouvé trois mois au chômage, période durant laquelle j’ai monté ma propre boite de conseils. J’avais 25 ans, je me suis lancé.

J’ai décidé de monter cette boite de conseils car j’étais très bon consultant Webmarketing, très bon consultant commercial et j’étais entouré de beaucoup de personnes qui me contactaient pour que je les aide à développer leurs affaires. 

Je me suis dit que je devais foncer, que j’étais tellement bon que ça allait forcément fonctionner. Pourtant, même si j’ai obtenu mes premiers clients, cette période a été très difficile.

Ma motivation était de gagner de l’argent pour en donner à mes parents, à ma femme, pour préparer l’avenir de mes enfants. Ma famille ne devait pas manquer d’argent.

En 2015, j’ai cliqué sur une publicité Facebook me promettant de devenir riche si j’achetais le livre de Sébastien Le Marketeur Français. J’ai eu droit à une place gratuite pour participer à un séminaire de L’Entrepreneur Libre 2.0. Sébastien a proposé ses produits durant le séminaire. J’ai contracté un prêt pour acheter le plus cher de la gamme (3 000 euros à l’époque). Aujourd’hui, je termine le mois avec 80 000 euros, automatiquement et presque sans travail de ma part.

Je suis rentré dans le MasterMind de Sébastien où nous avions accès à toutes ses formations. J’ai assisté à chaque module 1 pour comprendre le principe de chaque formation. Sa logique est facile à suivre, il s’agit de mécanismes qu’il met en place. Ce que j’ai donc fait.

Avant de rencontrer Sébastien, je gagnais 60 000 euros sur l’année, aujourd’hui ce chiffre correspond à mon plus bas mensuel.

Ma vie de famille n’a pas changé mais mes dépenses ont évolué. Autrefois, je dépensais environ 500 euros par mois dans les éléments du quotidien, désormais c’est une moyenne de 10 000 à 15 000 euros. Je ne réfléchis plus à aucun coût.

Bien sûr, je passe du temps à travailler, à envoyer des mails, à téléphoner et j’adore cela. Je suis entouré par une équipe en or qui s’autogère et me permet de proposer un service plus qualitatif à mes clients.

J’ai lu un livre qui donnait le conseil suivant : les gens qui sont libres, qui gagnent beaucoup d’argent créent leur propre marché. C’est cela être entrepreneur libre.

Les conseils ultimes pour apprendre à déléguer

L

Lorsque vous pensez à lancer votre activité, vous comptez souvent sur une passion ou un savoir-faire technique qui constitue le cœur de cette activité. En se basant sur vos connaissances, vous démarrez votre entreprise sous généralement un des formats suivant : micro-entreprise ; entreprise individuelle ou entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.  

La première chose que je veux que vous compreniez est la signification de ce proverbe : « Si vous voulez aller vite, marchez seul, mais si vous voulez aller loin, marchons ensemble. »

Étant donné le manque d’apport financier au démarrage, vous décidez de faire, vous-même, toutes les tâches nécessaires :

  • Créer votre site ;
  • Lancer un blog ;
  • Gérer la newsletter.

Vous arrivez ensuite certainement à un moment où vous constatez que toutes ces tâches sont chronophages. Chaque tâche vous fait perdre beaucoup de temps inutilement. Or, il est prioritaire de profiter de ce temps pour améliorer votre capacité à former.

Le rôle de l’entreprise consiste à proposer une offre à ses clients pour vendre un produit/service et gagner de l’argent. Pour mettre en place une stratégie de gestion de votre activité, il est nécessaire de définir ces différents éléments.

Dans une entreprise de formation, vous proposez à vos clients vos compétences et votre savoir-faire. En tant que formateur, votre produit peut-être une vidéo que vous avez filmé devant votre caméra, une intervention dans un séminaire ou un cours que vous avez proposé à vos clients.

Pour générer des ventes, il est crucial de consacrer du temps à la création de votre produit : le contenu d’une formation. Le cas échéant, vous n’aurez pas un produit à vendre pour vos clients et vous ne générez pas de revenus.

Comment promouvoir sa formation ?

Afin de promouvoir votre entreprise de formation, il est recommandé de mettre à disposition de vos prospects des formations gratuites : des articles, des vidéos ou un contenu attractif sur les réseaux sociaux. 

La meilleure façon pour un formateur de se faire connaître est de proposer des formations gratuites à son audience.

Pour faire mieux que la concurrence, la qualité du contenu et la pertinence de la formation sont deux points très importants. Offrir beaucoup de valeur ajoutée à votre audience vous permettra d’attirer plus de potentiels clients et de les fidéliser : vous décrochez ainsi la position de leader.

Sur notre site « Séduire Le client », nous avons plus de 65 000 personnes qui bénéficient de nos conseils, vidéos et articles partagés. Sur Facebook, de 15 000 à 30 000 personnes parlent de notre page, partagent nos articles ou des liens avec leurs amis.

Imaginez une activité avec 7 000 000 de personnes qui ont vu mes vidéos sur Internet, 65 000 personnes abonnées à ma page, 30 000 personnes en train de me mentionner dans des publications sur les réseaux sociaux…

Il m’est impossible de gérer tout ce flux individuellement.

Comment déléguer certaines tâches ?

Un levier très important dans votre activité de formation est de savoir confier certaines tâches à votre équipe ou à vos collaborateurs.

Toutefois, définir les tâches à déléguer n’est pas une mission évidente. Pour y parvenir, posez-vous cette question :  

Qu’êtes-vous prêt à faire pour devenir ce que vous souhaitez ?

Toute personne a des ambitions et des objectifs à réaliser, pour certains, c’est devenir formateur, coach, modèle ou une personne inspirante, pour partager leur savoir. Pour concrétiser ce désir, il y a des étapes à suivre.

Premièrement, vous devez vous former parce que c’est difficile de partager un savoir si vous n’avez pas de connaissances et des compétences spécifiques.

Deuxièmement, pensez à transférer des tâches à vos collaborateurs. Décidez que vous n’êtes pas prêt à faire des tâches qui vous font perdre du temps.

Un jour, j’ai décidé, malgré mes compétences, de ne plus intervenir dans les tâches techniques. Il est préférable de profiter de ce temps pour créer le contenu d’une formation ou développer une nouvelle compétence dans ce domaine. J’ai une équipe dont le rôle est de me libérer du temps utile pour me focaliser sur des tâches à haut impact pour le développement de mon activité.

Prenons un exemple pour mieux comprendre.

Si vous créez une web-conférence seul, vous êtes obligé de suivre des tutoriels et vous devez apprendre les techniques nécessaires pour y arriver. Cela nécessite beaucoup de temps, et le temps c’est de l’argent.

Or, vous pourriez au lieu de tout faire vous-même, confier cette tâche à des spécialistes. Il vous suffit pour cela de bien détailler vos besoins à ces prestataires de services pour récupérer un travail dans les plus brefs délais et avec des coûts optimaux et une qualité irréprochable.

Personnellement, à part les tâches techniques, je demande à mon équipe de créer des sondages pour pouvoir choisir un thème adéquat aux attentes de mes clients et fixer la date des formations selon leurs disponibilités. Je me concentre ainsi sur ma mission principale : créer un contenu de formation riche et pertinent qui engage mes clients.

Je vous invite à adopter cette stratégie de travail et à confier des tâches à votre équipe. Evidemment, la délégation ne veut pas dire ne rien faire.

En tant que formateur, vous avez des tâches à accomplir et personne ne pourra les faire à votre place. Vous devez apporter de la valeur ajoutée à vos clients et partager vos connaissances d’une façon fluide.

Il est primordial de faire la différence entre la délégation et l’abandon des responsabilités. En effet, vous devez suivre les différentes parties de votre activité et gérer le processus de travail.

Les boîtes noires sont des éléments ou des étapes que certains entrepreneurs peuvent ignorer dans la procédure de travail. Pensez à suivre les détails de votre activité et à assurer la gestion de votre entreprise afin de les éviter. 

Les Web TV hyperlocales : des entreprises novatrices qui utilisent l’intelligence collective

L

Cet article invité a été proposé par Jean-Noël Toubon, créateur de www.media-webtv.fr
Dans cet article, Jean-Noël détaille le concept d’intelligence collective, et explique son importance pour les propriétaires de blogs vidéos locaux (web tv) afin de mieux rentabiliser votre site et de développer votre communauté.

pulceoDepuis son arrivée dans les années 90, le web a permis la création d’une nouvelle ressource. Cette ressource est le fruit de la création d’une multitudes d’individus dans le monde. Tous les jours le contenu est enrichi, transformé, supprimé…Cette nouvelle ressource est appelée intelligence collective. Je vous invite à lire James Surowiecki, auteur du fabuleux livre “la Sagesse des foules”.

Ce livre revient sur de nombreux exemples d’intelligence collective à travers les décennies et analyse cette théorie, qui selon Pierre Levy, auteur du livre “intelligence collective” pourrait être défini comme :

« L’intelligence collective est la somme des informations, volontaires ou non, dont les utilisateurs enrichissent le réseau ».

L’intelligence collective limite l’exclusion des individus car comme le précise Pierre Levy :

L’intelligence collective repose sur un principe fort : chacun sait quelque chose.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Échanger son savoir avec quelqu’un peut être considéré comme une nouvelle forme de lien social. Vous êtes une source de connaissances pour les autres et les autres sont une source de connaissances pour vous. C’est l’expérience qu’a mené Pierre Levy et qu’il a relaté dans son livre “Les Arbres de connaissances”. Ce projet a été expérimenté dans des entreprises, des associations, des collectivités, dans divers établissements. C’est une méthode informatisée qui gère de façon globale les compétences. (suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */