Résultats de recherche pourfacile produit vendre

Comment créer votre produit multimédia ?

C

https://www.youtube.com/watch?v=tCOJIPlqGqc&feature=youtu.be

Quand vous décidez de créer votre produit d’information, la première étape consiste à définir le type de ce produit. Il peut notamment s’agir d’un DVD ou CD, d’un livre, une carte postale, un SMS, une conférence, du contenu téléchargeable…

Ensuite, vous devez les les classer par ordre de valeur. Les produits qui ont plus de valeur sont :

1.   Les produits physiques : les prospects peuvent toucher le produit et le voir ;

2.   Les produits visibles : les prospects auront la possibilité de voir le produit et vivre leur enseignement lorsque vous proposez votre produit sous format vidéo : un DVD, un programme Internet…

3.   Les produits audibles : les podcasts par exemple ;

4.   Les produits lisibles : tous les types de messages écrits.

Toutefois, le produit qui a le plus de valeur, c’est un produit qu’on appelle un produit multimédia. Autrement dit, c’est un produit qui incorpore à la fois l’audio et le texte, de la vidéo et du texte, de la vidéo et de l’audio.

Tout produit qui peut inclure deux ou plusieurs types de médias est un produit d’information puissant et a plus de valeur. Avoir un produit multimédia, vous permet à la fois de :

  • Toucher un public plus vaste : puisque certains prospects préfèrent le contenu en vidéo et d’autres aiment le contenu en audio. En incluant les deux types de médias dans un seul produit vous touchez plus de monde.
  • Permettre aux clients de consommer la même information de plusieurs façons.

Après avoir créé plusieurs modules de formations pour Le Marketeur Français, je me suis rendu compte qu’il était possible de mettre à la disposition de mes clients des compléments du cours sous format PDF, même pour une partie du cours proposé. Par exemple, je peux lire dans ma vidéo un modèle d’email que vous pouvez utiliser pour contacter une personne. La première fois, l’information peut être assimilée et la vidéo est bien consommée. Pour la deuxième fois, cela devient un peu embêtant. Pour cette raison, il est recommandé de fournir un support écrit, afin de faciliter l’accès à l’information pour vos clients.

Pour votre premier produit (pour certains, il s’agit du produit phare et pour d’autres, c’est un petit produit qui leur permettra de vendre leurs produits/services) je vous conseille de créer un produit multimédia.

Je partage avec vous les deux méthodes les plus simples qui vous permettront de créer un produit multimédia.

Les 2 méthodes pour créer un produit multimédia

La première méthode consiste à dicter le produit ou à donner un cours. Par la suite, vous faites la transcription et vous éditez le contenu pour le proposer finalement à vos clients par écrit. 

Pour toutes les personnes visuelles et qui préfèrent tout ce qui est concret, il est plus facile d’expliquer une information lorsqu’ils sont en face de leurs prospects que de leur proposer un livre de 100 pages.

Si vous souffrez de la panique de la page blanche, vous êtes dans la catégorie des entrepreneurs qui se sentent à l’aise en donnant un cours oralement et vous pouvez le transcrire par la suite.

Pour d’autres, qui ont la facilité avec l’écrit, il faut faire la démarche inverse. Ils doivent rédiger entièrement le cours. Ensuite, pour créer un produit multimédia, il est possible d’utiliser un dictaphone pour enregistrer leur contenu dessus.   

Par exemple, si je veux créer un produit multimédia à partir de mon livre Séduire en 5 secondes, je mets mon microphone et je lis le livre.

Juste une petite précision, quand vous changez le format de votre produit d’information, il est indispensable de changer les références qui sont faites dans le cours. Si je lis mon livre en audio par exemple, je dois commencer par : Bienvenu dans ce cours intitulé Séduire en 5 secondes. Il ne faut pas mentionner qu’il s’agit d’un livre.

Dans le cas de la transcription d’un fichier audio, demandez d’une part au transcripteur d’enlever toutes les marques du langage oral afin d’obtenir un texte professionnel. De plus, demandez lui de remplacer les références au mot livre par programme audio et le mot conférence par livre ou guide numérique.  

Comment vendre à tous les coups : la technique du verre pilé

C

J’aimerais vous parler d’une petite modification dans votre stratégie de vente qui peut vous aider à faire mouche à tous les coups lorsque vous communiquez avec vos clients. Il s’agit de la technique du verre pilé.

En matière de vente et de persuasion générale, le déterminant numéro 1 de l’issue de votre interaction avec le client, c’est votre conviction. Celle-ci va être ressentie par votre client au travers de la confiance que vous mettez dans vos mots, au travers du choix de vos mots, au travers de votre langage non verbal. Cela aura au final plus d’impact que les promesses que vous faites.

Un marché a cinq niveaux de sophistication. Un des niveaux est « ils connaissent absolument rien à votre produit ». Pour ce niveau, la promesse a beaucoup d’impact parce que les gens ne sont pas encore sceptiques mais à mesure que les gens en entendent davantage ils vont finir par être très sceptiques face aux promesses qui leur sont faites. Ce qui est déterminant pour convaincre ces personnes n’est plus la promesse. Il est beaucoup plus important d’avoir une communication alignée.

Qu’est-ce qu’une communication alignée ? 

C’est le fait que si un désaccord existe entre ce que vous dites, votre intonation de voix et votre langage corporel et bien les importances respectives de ces différents facteurs sont extrêmement différents. 

Notre langage corporel compte pour 58 % de notre communication, notre voix compte pour 35 % et les mots que vous dîtes comptent pour 7 %. Ceci est une répartition de l’impact de la voix, des mots qui sont dits et du langage corporel dans le cas où il n’existe pas d’alignement entre les trois, c’est-à-dire si vous accueillez quelqu’un et que vos mots disent « Bonjour, enchanté de vous voir ! », que votre voix dit « j’en ai rien à faire » et que cela est prononcé avec le ton « bonjour, enchanté de vous voir » et que votre langage corporel dit « je vais lui casser la figure » car vous l’attrapez au col. Le cerveau de l’autre personne aura du mal à assimiler les trois messages différents mais le message qui aura le plus d’impact sera le message corporel car forcément si la personne est sur le point de se faire frapper, c’est forcément à ça qu’elle va réagir.

Dans votre message de vente, votre conviction est votre premier facteur parce que celle-ci va être perceptible par l’alignement. Il est très difficile d’aligner votre message verbal avec votre message corporel mais il est très facile d’éviter de dissocier. Ce qui fait que vous n’arrivez pas à conclure la vente et que votre conviction ne passe pas c’est le que le prospect ressent un côté discordant entre les mots et votre corps.

Comment faire pour être complètement aligné ? 

La marche à suivre est d’utiliser la méthode du verre pilé. Elle consiste à se forcer à créer une offre permettant d’avoir la certitude que votre prospect doit acheter ce que vous proposez, même s’il doit ramper sur du verre pilé pour l’obtenir.

Pour moi, il s’agit d’un concept très important. Toutes les offres que vous faites à vos prospects doivent être des offres irrésistibles, c’est-à-dire qu’il faudrait être « débile » pour ne pas l’acheter.

Ce n’est pas le jour de la présentation de l’offre que vous allez appliquer des techniques de communication mais vous allez le faire en amont. C’est vous, face à votre ordinateur, quand vous êtes en train de travailler sur le produit, qui devez vous demander ce que vous pouvez faire pour que votre offre soit tellement alléchante que les gens n’auront d’autre choix que de vouloir en profiter (par exemple même si la personne est au Burkina Faso connecté dans un cybercafé). Une technique de communication ne suffira pas à avoir une offre aussi puissante.

La technique du verre pilé consiste donc à créer une offre si irrésistible que ça vous force à être en alignement et que l’impact soit immédiat sur vos clients.

Comment choisir l’offre de lancement de votre produit

C

Nous allons voir ensemble comment vous préparer à votre premier Lancement Orchestré sur votre blog.

Comment choisir l’offre à proposer

Il existe deux façons d’opérer un lancement sur votre liste d’abonnés ou sur les lecteurs de votre blog. Ce sont deux conceptions diamétralement opposées.

Le lancement mécanique revient à  dire « J’ai choisi ce produit, je désire en parler et je vais donc le présenter et donner envie aux clients de l’acheter ». Vous commencez par choisir votre produit, par exemple un cours pour se relaxer lorsque les gens sont stressés au travail. Ensuite, il va falloir le décrire pour que les gens soient tentés de l’acheter. 

C’est une première option que vous devez choisir, en particulier si le produit n’est pas le vôtre mais que vous l’achetez pour le revendre comme un commerçant traditionnel.

Le lancement organique d’autre part, convient surtout si vous créez votre propre produit une fois que vous avez déterminé quel est le besoin de votre audience existante. En fait, c’est comme  si vous disiez « J’ai créé ce produit pour répondre à leur besoin ». 

L’avantage est énorme parce qu’au moment de préparer le lancement, vous avez déjà des abonnés et ces personnes sont les meilleurs acheteurs potentiels. Si vous parvenez à coller exactement sur ce que ces gens recherchent, vous réussirez bien mieux à leur vendre votre produit. 

Le second avantage est de générer de la bienveillance sur le marché. En effet, trouver quelqu’un qui écoute les avis des clients est relativement rare et provoque immédiatement de l’intérêt chez les lecteurs.

Les produits récurrents

Un produit récurrent est un produit qui vous permet de débiter chaque mois un certain montant à vos clients en échange d’une nouvelle livraison, d’un nouveau module etc. C’est un abonnement.

Le produit récurrent apporte deux avantages.

D’abord, cela apporte au client de la valeur de façon prolongée. En effet, cet aspect est particulièrement important pour un produit pédagogique car la motivation doit rester essentielle. Si un client reçoit d’un seul coup trente DVD, il est fort probable qu’il n’arrive jamais au bout de ces DVD en sept mois, tout seul et en restant motivé. Par contre, si vous transmettez au fur et à mesure le contenu du cours, chacun peut le suivre à son rythme.

Ensuite, cela permet de donner une stabilité à l’entreprise. Faire un « gros coup », réaliser un carton et recevoir la totalité de l’argent à un moment précis aura pour conséquence que plus rien ne rentrera durant les mois suivants. Vous posséderez donc une entreprise avec un revenu instable. Avec le produit récurrent, vous construisez une ressource solide puisque vous connaissez votre nombre d’abonnés qui chaque mois verseront leur montant mensuel.

Toutefois, il existe un petit problème avec les produits récurrents. Au bout d’un certain temps, certaines personnes se désabonnent. En moyenne, les abonnés restent six mois mais certains sont là depuis le tout début et continuent, vous ne pouvez donc pas recycler quelque chose que vous avez déjà proposé. Il va falloir proposer du contenu nouveau en permanence. 

J’ai édité un DVD mensuel pendant plus de deux ans et au bout d’un moment la lassitude s’installe et la motivation n’est plus la même. Il existe une solution que je vous recommande : la « micro-continuité ». Au lieu d’avoir une continuité où le client s’abonne pour une éternité, vous proposez un produit récurrent mais avec une date de début et de fin. 

Par exemple, vous prévenez le client que le cours dure sept mois au bout desquels il obtiendra son diplôme. Le client restera plus facilement jusqu’à la fin s’il sait quand le cours se termine. 

D’autre part, vous trouverez également un intérêt à la « micro-continuité » puisque vous ne créerez qu’une fois le produit et vous pourrez l’améliorer pour les nouveaux clients.

L’importance de créer une gamme de produits et un produit d’appel

L

Certains de mes clients achètent tout ce que je fais car ce sont des gens qui deviennent des fans. Je suis moi-même fan de certains formateurs, j’ai acheté une formation puis une autre et aujourd’hui je suis presque en mode automatique, dès qu’ils sortent une nouveauté, je l’achète. Parfois, je commande même plus vite que les produits ne sortent, c’est normal, j’ai une relation personnelle de fidélité.

Proposer une gamme de produits

Le fait de sortir des produits d’approfondissement permet de fidéliser les personnes qui ont acheté le produit phare. Ensuite vous allez faire quelque chose de très important : les canaux de promotions. 

Prenons l’exemple d’Hélène qui possède un site sur « Comment parler facilement anglais », elle pourrait avoir une formation phare qui explique comment devenir bilingue et une formation d’approfondissement qui serait « S’installer au Royaume-Uni ». Les promesses ne sont pas les mêmes et le public touché est également différent. 

La formation d’approfondissement coûte plus cher car elle touche moins de personnes. Sur son site Internet, Hélène va mettre une offre d’inscription pour recevoir gratuitement le livret « Parler facilement anglais » et une autre offre pour recevoir le livret « Trois choses à faire avant de vous installer au Royaume-Uni ». 

Deux livrets différents, deux listes d’abonnements différents mais lorsque quelqu’un est inscrit sur la première liste, il va recevoir une série de mails faisant la promotion de la formation « Comment parler facilement anglais ». S’il s’inscrit sur l’autre liste, il recevra les mails de promotion concernant « Comment s’installer au Royaume-Uni ». 

A la fin de la séquence, si le client n’a toujours rien acheté après avoir reçu dix mails, vous pourriez lui dire « Peut-être souhaitez-vous vous installer dans un pays anglophone ? J’ai justement créé une vidéo gratuite sur ce sujet ». C’est un très bon moyen de rentabiliser votre site Internet, de vendre vos formations.

Je vous ai donc expliqué le principe de la formation phare et des formations d’approfondissement (au même tarif ou plus chères), nous allons voir maintenant ce que l’on appelle le produit d’appel.

Ajouter un produit d’appel

Un produit d’appel est un produit qui ne coûte pas cher et dont l’objectif est de convaincre les sceptiques. 

Quand j’étais coach en séduction, certaines personnes qui arrivaient sur mon site ne se disaient pas immédiatement qu’ils allaient prendre un atelier de coaching à 2495 euros. Le prix va les faire hésiter, réfléchir. 

Par contre, il se peut qu’au moment où je vais  proposer mon livre à 17 euros, non facturé avant deux semaines, je vais en vendre des milliers. Je faisais cette proposition aux personnes qui n’avaient toujours rien acheté. Après lecture du livre, ils étaient satisfaits du contenu et regardaient ce que j’avais comme autres produits à proposer. 

Vous devez sortir le produit d’appel uniquement en troisième position car il ne sert en réalité que de tremplin pour les indécis. 

Pour que cette méthode fonctionne, vous devez prévoir un système de paiement intitulé la vente additionnelle en un clic. Ce type de vente est un concept : lorsque vous achetez un produit, vous arrivez sur une page derrière qui vous félicite pour votre achat et vous propose un autre produit qui pourrait vous intéresser. Lorsque je vends mon livre électronique ou ma mini formation à 7 euros, automatiquement cela me rapporte plusieurs dizaines d’euros. En effet, sur cent personnes qui prennent le produit à 7 euros, cinq ou six achètent ensuite la formation à 300 euros. Je pourrais presque donner le premier produit gratuitement puisque je sais que derrière je gagnerai plus d’argent.

Il ne faut jamais que le produit d’appel soit le premier que vous créez sinon il ne remplira pas sa fonction.

Pour moi, c’est très important de toujours mentionner vos produits dans tout ce que vous faites, dans les vidéos gratuites, dans les Web conférences etc. Vous devez prévoir un plan d’avance. Vous verrez que des clients s’inscriront sur des listes d’attente.

En quoi votre produit va transformer la vie de votre client ?

E

Quelle est la transformation dans la vie de la personne qui va suivre notre conseil ou utiliser notre produit ? C’est ce que vous devez absolument définir et mettre en avant lorsque vous rédigez la promesse de votre produit phare.

Moi, par exemple, à une époque j’étais un grand timide et ceux qui ont suivi mes sites de conseils amoureux le savent, je n’étais pas la personne qui parle facilement comme aujourd’hui. 

Est-ce que la transformation dans ma vie a été d’améliorer ma communication et de placer correctement ma voix ? Oui et non. 

Une des choses que j’ai apprises en passant de la timidité à être capable de m’exprimer c’est que face à un interlocuteur, il faut avoir une voix qui porte. Apprendre à faire cela a changé ma vie. Lorsque j’ai commencé à oser parler aux filles, elles écoutaient ce que je disais et cela augmentait mes chances d’obtenir un rendez-vous.

Toutefois, la vraie transformation dans ma vie en tant que célibataire n’a pas été de savoir placer ma voix mais de trouver la personne avec qui passer ma vie. 

Pour d’autres personnes, la transformation peut être de fasciner un auditoire et de réussir à vendre durant un séminaire, captiver une audience et vendre facilement un atelier. La transformation peut être également d’obtenir des ovations et une augmentation de la part de votre patron ou  devenir le porte-parole de votre entreprise.

Par rapport à la promesse de votre produit phare, une fois que vous avez atteint environ deux-cent clients, les gens vont vous envoyer pas mal de commentaires, vous donner des témoignages et vous allez pouvoir sonder à nouveau ces clients pour savoir s’ils ont besoin d’autre chose. 

Le produit d’approfondissement

Par exemple, quand j’ai organisé ma formation Séduire le Client, formation marketing très complète, j’ai sorti ensuite des formations d’approfondissement durant deux ans. C’est une formation qui coûte plus ou moins le même tarif et le thème est un sujet dont j’ai parlé dans Séduire le Client mais sur lequel les clients ont demandé à en savoir plus.

Pour vos produits d’approfondissement, il existe une astuce de prix que je vous recommande. Lorsque vous avez créé le produit phare, vous avez mis un prix en place. Admettons que ce prix soit de mille euros, vous devrez placer vos produits d’approfondissement à peu près au même niveau. Vous devez essayer de jauger si ces produits vont toucher le même volume de personnes. Si le deuxième produit n’a pas le même potentiel de vente que le premier, il faut augmenter le tarif. En effet, si les clients sont moins nombreux et que le produit est spécialisé, ils seront prêts à payer plus cher et vous pourrez le rentabiliser. Au niveau du format, vous présenterez ce produit de façon à lui donner de la valeur.

Vous pouvez sortir autant de produits d’approfondissement que vous voulez.

Comment déterminer la vraie nature du produit ?

C

Dans cet article, nous allons nous pencher sur ce que j’appelle la vraie nature du produit, autrement dit, nous allons disséquer tout un produit puis montrer ensuite au prospect en quoi chaque point lui est indispensable.

La première étape est de décrire toutes les caractéristiques du produit.

Pour mieux comprendre, prenons comme exemple la formation : « Tout sur les abdos ». Les caractéristiques de ce produit sont :

  • Livre électronique au format PDF
  • Téléchargement instantané sur le site
  • 158 pages
  • En couleurs
  • Illustré de photos
  • Pour les hommes et les femmes
  • Contient des entraînements pour les abdominaux

Nous allons à présent lier un avantage, une émotion, à chaque caractéristique et vendre chacunes d’elles en montrant au prospect que ce produit est la solution parfaite à ses attentes.

Quels sont les avantages que ce soit un livre électronique ?

  • Possibilité de revenir sur les points importants
  • Facile à lire
  • Réception instantanée sans temps d’attente qui permet de commencer immédiatement la lecture, de savoir quoi acheter la prochaine fois que le prospect fera des courses (diète proposée)
  • Possibilité de programmer un premier entraînement puisque le téléchargement est immédiat
  • Sauvegarde du livre sur ordinateur, possibilité d’imprimer la totalité ou les pages utiles à l’entraînement du moment 
  • Téléchargement sur un lecteur d’ebook, sur un iPad
  • Peut être lu sur n’importe quel ordinateur puisque c’est au format PDF sans installer de logiciel spécial

L’avantage du nombre de pages : Livre vite lu qui va droit à l’essentiel, ce qui est motivant pour le prospect. Grâce aux récapitulatifs, il est sûr d’aller au bout sans même avoir besoin de tout lire.

Un autre avantage lié à la dernière caractéristique de ce produit est qu’il propose par exemple de nombreuses solutions alternatives. Autrement dit, l’utilisateur du livre ne s’ennuiera pas, ne se lassera pas à cause d’une routine, il restera motivé. Une des raisons pour laquelle les gens abandonnent les programmes sportifs est l’impression de toujours faire la même chose sans obtenir de résultats.

La longue introduction permet de démontrer en quoi il est important de connaître les bases concrètes avant de découvrir les exercices. Vous allez comprendre ce que vous faites, ce que vous mangez et vous serez autonomes par la suite.

Enfin, le fait de recevoir par email le lien du livre permet de ne pas l’égarer, de pouvoir le télécharger de nouveau.

Le service client permet à l’équipe de rester à l’écoute en cas de question.Associer les avantages et les émotions à chacunes des caractéristiques du produit va vous aider à par la suite à finaliser la rédaction de votre message de vente.

Les 4 phases d’une machine à vendre optimale

L

Lorsque vous faites une vente, certaines fois le courant passe parfaitement avec le client et la vente se fait facilement. D’autres fois, vous avez des difficultés pour conclure et réussir la vente. Parfois, vos difficultés sont telles que vous perdez la vente. 

Pour un maximum de performance, il s’avère donc très intéressant de disséquer tout ce qui a marché et de garder uniquement la méthode optimale. 

Vous pouvez notamment mettre en place un script si vous vendez par téléphone ou un système en ligne si vous vendez par Internet. Ce qui fait qu’un prospect qui arrive dans votre tunnel de vente automatisé va avancer dans un processus optimal qui à la fin va le décider à acheter votre produit. 

Votre entreprise doit constituer un système méthodique pour passer au niveau supérieur. 

Si vous souhaitez atteindre ce niveau, vous devez créer une machine qui comporte quatre engrenages. La première phase est la génération du trafic.

Générer du trafic

Le premier engrenage, c’est celui qui semble le plus évident : si vous voulez vendre, il faut trouver une personne à qui vendre et par extension créer du trafic. 

Le trafic c’est le nombre de nouvelles personnes qui : 

  • arrivent et découvrent votre site Internet, votre point de vente, 
  • vous téléphonent pour poser des questions, 
  • assistent à une de vos présentations.

Ils entrent en contact avec ce que vous avez à proposer. 

Plus vous avez de personnes qui arrivent à ce stade, plus vos résultats seront meilleurs par la suite. 

Ce qui nous amène à la seconde étape.

Constituer une audience 

Le second engrenage consiste à générer une audience. 

Vous allez notamment pouvoir offrir ce qui correspond à votre marché, un cadeau, une vidéo, un échantillon, ou un pdf en échange des coordonnées du prospect. 

C’est une étape essentielle car si vous essayez de convertir directement le trafic en clientèle, c’est possible, mais vous allez perdre un pourcentage énorme de votre potentiel de vente. 

Vous avez plus de chances de réussir à vendre, si vous envoyez en amont à votre liste de prospects des vidéos, des e-mails ou des webinars. L’idée est d’apporter de la valeur ajoutée à vos prospects.

Cette étape permet en plusieurs contacts de : 

  • créer de la confiance, 
  • donner du contenu, 
  • donner de la valeur, 
  • faire comprendre ce que vous faites. 

Poursuivons avec la troisième étape.

Avoir une clientèle 

Le troisième engrenage consiste à se créer une clientèle. 

Vous devez convertir votre audience en acheteurs.

Un des critères les plus importants pour votre entreprise est votre capacité de transformer votre audience en acheteurs. 

De façon générale, on estime le taux de conversion des abonnés en acheteurs à 1 euro par mois par abonné. 

Si vous avez par exemple 10 000 abonnés et que vous générez 10 000 euros de chiffres d’affaires mensuel, c’est que vous êtes dans la moyenne. 

Si vous constatez que vous n’avez pas assez de ventes par rapport à votre liste, c’est que vous avez probablement un problème dans votre façon de communiquer. 

La fidélisation de votre clientèle

Enfin, le dernier engrenage consiste à fidéliser vos clients. L’idée est d’amener le prospect qui est devenu client, à devenir un client fidèle ou un fan. 

Vous avez un client qui a acheté un produit. 

La meilleure chose qu’il puisse faire juste après cet achat, est d’acheter un autre produit et encore d’autres par la suite. 

Il peut même amener d’autres personnes à acheter votre produit. 

Ce sont les personnes que vous pouvez recontacter à volonté car elles sont déjà satisfaites et intéressées par vos produits. 

La communication avec vos clients fidèles ne vous coûte rien et ils peuvent même en parler autour d’eux. 

Vous avez plus de chances qu’ils achètent que les autres clients. 

Vous devez porter beaucoup plus d’attention à votre clientèle fidèle qu’à vos prospects car il est plus facile de doubler vos clients existants en fans que de doubler votre trafic en audience. 

Le taux de conversion le plus important est celui des fans car vous aurez plus de facilité à réaliser plus de bénéfices avec eux qu’avec les nouveaux prospects car ils ne sont pas encore clients. 

Chaque effort que vous faites est davantage rentabilisé par les efforts précédents.

9 catégories de produits d’information rentables

9

Afin de pouvoir vendre votre produit, il va falloir qu’il intéresse quelqu’un qui va décider de l’acheter. Votre produit devra donc accomplir un objectif ou résoudre un problème.

Notre objectif est de faire ce que les Américains appellent packager, c’est-à-dire de prendre l’information, de la mettre dans une boîte qui va être notre produit (même si cette boîte est virtuelle) et de pouvoir la reproduire en un nombre aussi grand d’exemplaires que possible. Il faut pouvoir vendre ce produit.

Les 9 catégories de produits d’information sur lesquels vous allez pouvoir facilement vendre votre produit

Vous pouvez créer un produit sur les 101 types différents de vis et de tournevis disponibles au supermarché. Il s’agit d’un produit d’information qui va se vendre à des millions d’exemplaires. En effet, cela ne rentre dans aucune des grandes cases des produits que les gens recherchent.

Un produit peut entrer dans plusieurs cases de la liste, dans ce cas il possède encore plus d’attraits. Il ne peut pas ne rentrer dans aucune case car elles sont liées à des besoins essentiels que ressent le client et ce sont ces besoins qui vont décider un achat.

Première catégorie : Santé et bien-être

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de se sentir mieux, de préserver sa santé, de guérir d’une maladie, de soulager une douleur ?

Deuxième catégorie : Gagner davantage d’argent

Évitez le mot « plus » qui à l’écrit peut être mal compris, utilisez « davantage ».

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de s’enrichir, de gagner de meilleures sommes d’argent sur le long terme, d’économiser et de mieux investir ?

Troisième catégorie : Réussite professionnelle

Mon produit permet-il à mon prospect d’avancer dans son travail, d’obtenir un diplôme, de mieux travailler avec ses collègues, d’être valorisé au travail, de mieux vivre sa vie professionnelle, d’être plus efficace, motivé, ambitieux ?

Quatrième catégorie : Relations amoureuses et sexuelles

Est-ce que mon produit aide mon prospect à avoir plus de succès dans ses relations amoureuses, à mieux s’assumer, à mieux vivre sa vie sexuelle ?

Cinquième catégorie : Développement personnel et valorisation de soi

Est-ce que mon produit aide mon prospect sur un plan personnel à se développer, à grandir, à devenir une personne meilleure de son point de vue ?

Sixième catégorie : Créer ou développer une entreprise

A le différence de la catégorie réussite professionnelle, ici tous les prospects sont des chefs d’entreprises.

Septième catégorie : Animaux de compagnie et les jardins

Il s’agit d’un secteur très rentable car c’est une composante essentielle de la vie de beaucoup de personnes.

Moi-même j’ai écrit un livre sur le dressage des chats. J’ai d’abord proposé un sondage pour savoir quels étaient les besoins des gens sur ce sujet et j’ai utilisé les réponses pour élaborer la table des matières. Je suis allé sur le site E-lance trouver un prestataire pour écrire le livre ; cela m‘a coûté 700 dollars pour le faire rédiger.

Demandez-vous donc si votre produit aide votre prospect à mieux vivre sa relation avec son animal de compagnie ? Sa passion du jardinage ?

Huitième catégorie : Le voyage

Le voyage est l’un des rêves de la plus grande partie de la population. Notre époque permet de voyager mais les gens ne savent pas qu’eux peuvent le faire.

Est-ce que mon produit permet à mon prospect à ouvrir ses horizons, rencontrer des nouvelles cultures ?

Neuvième catégorie : Beauté

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de se sentir plus beau et l’aide à être plus attirant ?

Créer votre produit d’information pour le vendre sur Internet

C

Nous allons définir quel est votre contexte. Pour cela, nous allons effectuer des exercices.

Pour le premier exercice, vous vous êtes simplement présenté à un partenaire. Cet exercice ne met personne en danger et est relativement simple. Vous parlez dans cet exercice d’un des sujets que vous maitrisez le mieux et qui vous passionne le plus, à savoir vous-même. Ce premier exercice est donc innocent. Il est facile, sans risque et permet juste de comprendre la méthode qui va vous permettre de réaliser les exercices suivants.

Ensuite, à la mesure que vous avancez dans la formation, vous ferez d’autres exercices sur lesquels vous allez peut-être parler d’un sujet avec lequel vous êtes moins à l’aise mais par contre vous en connaîtrez déjà la structure. Cet exercice sera donc inoffensif.

Une fois que vous avez fait un exercice sur lequel vous avez appris et qui vous a fait avancer, vous allez pouvoir effectuer des exercices où le contexte changera peut-être un peu mais très légèrement. Par exemple être en groupes de trois au lieu d’être en groupes de deux. Le temps de réflexion sera donc plus intense. Cet exercice va pouvoir être intéressant car il sera lié directement au contenu recherché. 

Ces deux premiers exercices donnés dans mon produit d’information sont des exercices qui sont en fait juste des exercices d’apprentissage de la méthode d’apprentissage. Ensuite, nous rentrons sur les exercices permettant d’apprendre le contenu que vous êtes venus chercher. Enfin, vous allez pouvoir arriver sur des exercices où vous allez travailler plus en profondeur et réfléchir à comment avancer. Comment attirer les clients, comment donner plus de valeur à vos produits et vos services, que pourriez-vous vendre plus tard…Vous allez pouvoir créer une vision plus grande de ce que vous allez pouvoir réaliser plus tard. C’est là que vient le quatrième exercice. Ce quatrième exercice est introspectif. 

Voici le modèle pour les 4 types d’exercices : 

  • Innocent.
  • Inoffensif.
  • Intéressant.
  • Introspectif.

Quand vous allez créer votre produit final, vous allez devoir avoir vos exercices définis dans cet ordre là. Quel est le premier pas facile que vous pouvez donner à votre client ? Ensuite, quel est le second pas que vous allez pouvoir lui proposer pour le faire avancer dans la bonne direction ? Vient ensuite l’exercice d’introspection, soit la dimension de développement pour le client qui va consulter votre produit.

Une question toute simple : qu’est-ce qu’un produit d’information ?

Je ne vais pas définir le produit d’information aujourd’hui en fonction de son format. Je vais plutôt me concentrer sur l’objectif de ce produit. 

Un produit d’information est une manière de condenser un message sous un format qui sera reproductible et qu’on pourra vendre à volonté. C’est la définition sur laquelle nous allons nous baser aujourd’hui. 

Votre objectif est de prendre le message (qui peut-être une connaissance ou juste un message de divertissement) et de le mettre sous un format. Si vous ne savez pas le faire, ce n’est alors pas encore le produit d’information. 

Admettons que vous présentiez un séminaire. Ce serait un produit d’information à la condition qu’il puisse être enseigné à nouveau par la suite à d’autres personnes, possiblement même par quelqu’un d’autre. Donc, vous avez créé un fil conducteur, fil conducteur qui me permet à moi de présenter le séminaire mais il permettrait à quelqu’un d’autre qui aurait suivi le séminaire de présenter à nouveau.

2 techniques pour mieux vendre vos produits et services

2

Dans cet article, je vais vous expliquer comment mieux vendre vos produits et services en utilisant les webinars et les web conférences. Aussi, je vais vous parler de ma formation Formule W, ainsi que celle développée par Olivier Roland et qui s’appelle Webinar Pro. Ses deux formations vont vous aider à vendre à des milliers d’internautes en direct et à développer fortement votre activité. 

Tout d’abord, les webinars sont une façon d’utiliser la vidéo sur Internet, afin de réaliser une web conférence avec vos clients. 

Le but est de les avoir en direct avec vous pour pouvoir leur vendre vos produits ou services. 

C’est un système assez facile à mettre en place et extrêmement rentable. 

Je l’ai moi-même utilisé en ayant réussi à vendre des centaines de milliers d’euros de services. Je l’ai aussi enseigné à un nombre important de mes clients. 

Ce système, ça fait des années que je l’utilise. La première fois, c’était en 2008, lorsque je faisais la promotion de mon programme de coaching amoureux, et j’avais réussi à avoir quelques centaines de connectés, ce qui était énorme à l’époque.  

Puis en 2010, j’avais organisé un webinar qui a fait plus de 6500 connectés, qui reste à ma connaissance, le record francophone pour un webinar de ce type. 

Aussi, ce système m’a énormément aidé à faire de mon fameux livre, « Séduire en 5 secondes », un best-seller sur Amazon. Je me souviens à l’époque, j’avais organisé une web conférence en prévente où j’avais réussi à vendre 700 exemplaires, en rassemblant 1000 connectés en direct (c’était le plafond imposé par le webinar). Au final, en deux à trois heures de webinar, j’ai réussi à générer 7000 euros de vente. Intéressant pour un petit livre à 10 €. Imaginez ce que ça donnerait pour des produits de 1000 € ou 2000 €.  

En 2010, Olivier Roland, qui était un de mes clients et un ami à moi, avait organisé un webinar pour vendre sa première grosse formation en ligne. Du coup, il avait fait appel à mes services en consulting (qui représentait 5000 € HT plus un pourcentage des ventes du webinar). Je me souviens qu’à deux, on avait fait exploser PayPal, en réussissant à atteindre un chiffre de 18 000 euros de ventes avec des paiements échelonnés qui devaient tomber sur un total de plus de 30 000 euros. 

Et depuis, j’ai créé une formation qui s’appelle Formule W, que je vais enseigner en direct et dont je vous invite à y participer. Il s’agit d’une formation qui est au même tarif que mon consulting, à hauteur de 4995 € HT (je compte offrir en supplément, la formation Webinar Pro d’Olivier, pour les 50 premiers préinscrits). En effet, tous mes clients ont été satisfaits. Ils ont tous vendu au minimum 30 000 euros le mois suivant le webinar que j’ai conçu pour eux.  

Ainsi, dans ma formation Formule W, je vais vous permettre de : 

  • Construire un webinar qui générerait un niveau élevé de vente. 
  • Rédiger un webinar qui pousserait les gens à rester jusqu’à la fin. 
  • Répondre aux objections des gens pendant la web conférence. 

Je vous aiderai en tout ça. Je ferai en sorte aussi de vous montrer comment ramener plus de 6500 personnes connectées en simultané, comme j’ai pu le faire auparavant. 

Aussi, les webinars, c’est beaucoup plus que créer une web conférence et y vendre vos produits et services dessus. 

Vous pouvez utiliser les webinars pour créer des formations, pour coacher et livrer des bonus à vos clients, pour créer vos vidéos de vente. 

C’est aussi un excellent outil pour tisser du lien avec vos clients. C’est ce que je fais depuis trois ans avec mon programme de coaching « sur la sellette », où chaque mois je retrouve mes clients en direct sur une web conférence. Cela me permet de maintenir mes clients en mode actif et les aider à utiliser mes produits et services de façon optimale. Rassurez-vous, tout ceci je vous l’enseignerai dans ma formation Formule W.  

Bien évidemment, je vous expliquerai comment faire pour que votre image soit de bonne qualité si vous voulez présenter un webinar face caméra. Je vous expliquerai aussi comment faire monter votre propre studio chez vous, si cela vous intéresse, en déboursant le moins possible et en utilisant le moins d’espace possible. 

Ceci étant dit, j’espère vous retrouver dans ma formation et celle d’Olivier. À très bientôt. 

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */