Résultats de recherche pourmarketing message

Qu’est-ce que le marketing conversationnel ?

Q

https://www.youtube.com/watch?v=UMzPgnCbjgw&feature=youtu.be

Si vous utilisez Internet afin de promouvoir sur votre produit/service, voici une nouvelle façon pour communiquer avec les internautes. Je vous recommande d’utiliser cette technique si vous voulez convaincre vos clients plus facilement de l’intérêt d’acheter vos produits/services plutôt que ceux de la concurrence. Aussi, cette méthode va vous permettre de booster vos ventes.

Cette nouvelle tendance, c’est celle du marketing conversationnel. Au lieu d’opter pour le marketing au mégaphone, qui consiste à transmettre votre message à un maximum de personnes qui peuvent l’ignorer, il est plus intéressant d’attirer l’attention de vos prospects dans un échange interactif (si possible humain, mais vous pouvez également l’automatiser). 

Cette technique vous permet de créer un lien de confiance avec vos prospects avant de proposer votre produit/service. C’est une stratégie adoptée par Peggy Tournigand et Jeff Wise, dont je raconte l’histoire et le parcours dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, quand ils ont décidé de développer leur activité Time to relax. Au lancement, ils ont donné des cours de yoga à Paris et ils se sont rendu compte qu’ils avaient beaucoup de mal à vendre leur service à travers les publications sur Internet.       

Après avoir investi 20 % de leur capital de départ pour lancer cette campagne publicitaire sans rencontrer beaucoup de succès, ils ont changé de stratégie. 

Peggy et Jeff ont décidé de reprendre le concept du yoga qu’ils enseignaient à leurs clients et de lancer un défi et de le poster gratuitement sur Internet. En optant pour cette stratégie, ils ont réussi à attirer l’attention de plusieurs centaines de milliers de personnes sur leur challenge et ainsi recueillir les coordonnées de dizaines de milliers de participants intéressés et voulant relever le défi.

Au cours des 14 jours de challenge, les entrepreneurs ont tissé un lien de confiance avec leurs clients potentiels et ils ont réussi à les rapprocher du moment décisif : l’achat de leur programme.

C’est ainsi qu’ils ont développé une activité leader aujourd’hui dans le monde du développement personnel sur Internet.

En appliquant ce concept, qui consiste à interagir avec vos clients, vous aurez l’opportunité de rentrer dans la catégorie contact personnel plutôt que dans la catégorie marketeur qui tente à tout prix d’imposer un produit/service aux internautes.

Si vous voulez développer votre activité à une vitesse grand V, posez-vous la question :

Comment faire pour entamer une conversation avec le client au lieu d’être dans un monologue ?

Comment pousser vos concurrents à vous confier tous leurs secrets ?

Dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, je raconte l’histoire de l’ascension fulgurante d’Aurélien Amacker, un jeune blogueur qui a décidé de quitter un travail bien payé à la défense (à savoir 50 000 €/an) pour plutôt choisir de vivre de son blog et du voyage sa passion.

Pendant sa première année d’activité, Aurélien a rencontré un énorme obstacle : il n’est pas évident de se lancer sur un secteur où il y a déjà beaucoup de personnes établies et quand vous ne connaissez pas toutes les ficelles du métier.

Par conséquent, il s’est retrouvé face à un regard moqueur quand ses amis lui demandaient : est-ce tu as avancé dans ton projet ? Combien as-tu gagné grâce à ton activité ?

Toutefois, Aurélien avait une arme secrète que j’aimerais partager avec vous. Cette arme secrète consiste à l’étude du métier. Il s’agit simplement de poser des questions à vos concurrents établis pour qu’ils vous disent quelles sont les ficelles du métier ainsi que les stratégies les plus efficaces.

Vous vous posez peut-être la question : pourquoi les concurrents partagent avec vous les secrets de leur réussite ?

Cela dépend évidemment de l’approche que vous allez aborder quand vous contactez vos concurrents.

Il est déconseillé de dire directement aux concurrents que vous avez l’intention de créer une activité similaire ou un site concurrent et que vous ciblez les mêmes clients que votre concurrent. Par la suite, vous demandez les stratégies efficaces et la démarche à adopter.

Cette approche n’est pas bienveillante et ne vous permettra pas de recevoir beaucoup de réponses.

Si vous êtes nouveau dans votre secteur, enthousiaste, dynamique et prêt à apprendre, vous constaterez que les entrepreneurs qui ont plus d’expérience sont en général ravis de partager leurs conseils et leurs expériences.

Dans le cas d’Aurélien, quand il s’est lancé au début des années 2010, il a organisé des rencontres informelles avec d’autres blogueurs connus en France à l’époque.  

Toutes ces personnes expérimentées, en voie d’ascension rapide, ont partagé ce qu’ils faisaient eux-mêmes pour développer leurs activités rapidement.

Dans l’équipe du Mouvement des Entrepreneurs Libres, plusieurs personnes qui travaillent au sein de l’équipe sont des entrepreneurs et s’entraident et partagent leurs expertises.

Quand vous décidez de lancer votre activité, n’hésitez pas à mettre en place une approche humble en allant discuter avec des leaders dans votre secteur (ils ne sont pas forcément des concurrents parce qu’ils ont une clientèle différente ou leur thématique est différente de la vôtre). Mais leurs conseils peuvent vous être utiles et vous pouvez les appliquer dans votre situation parce qu’il y a une similarité entre vos activités.

L’étude métier, qui consiste à oser poser les questions à vos concurrents qui ont plus d’expérience que vous, présente un excellent moyen d’accélérer votre succès. 

Votre guide pour réussir votre campagne de marketing par email

V

https://www.youtube.com/watch?v=BhXLPjh4otk&feature=youtu.be

Dans cet article, je partage avec vous la technique à adopter pour lancer une campagne de marketing par email dans votre entreprise afin de générer davantage de ventes. Quand vous décidez de lancer une nouvelle promotion sur votre mailing liste vous devez :

  • Avoir une liste d’adresses physiques ou une liste d’adresses emails ;
  • Utiliser une vraie raison. Beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à lancer des campagnes parce qu’ils ont envie de gagner plus d’argent. Cependant, si vous avez une idée concrète à partager avec vos prospects et vos abonnés, vous aurez plus d’interactions.  

J’ai contribué au lancement d’une campagne marketing de l’une de mes clientes pour son activité qui consiste à créer des scrapbook (des albums photos personnalisés). J’aimerais partager avec vous la conception de cette campagne ainsi que les résultats obtenus.

En tant que graphiste et designer de scrapbooking, ma cliente reçoit des emails sur son site de la part de ses clients lui demandant des conseils pour développer leurs activités. D’où l’idée de créer une campagne (sans vexer les abonnés qui ne sont pas intéressés par ses conseils), afin de partager le processus appliqué pour développer son site scrapgirls.com.

Si vous introduisez un nouveau produit/service sur votre marché, cette campagne peut-être utile pour vous. En effet, c’est un outil qui vous permettra de savoir si votre produit/service intéresse votre marché avant de le développer et le mettre à la vente. Si vous avez un produit existant, vous pouvez utiliser également cette campagne afin de construire la bienveillance de votre mailing liste.  

Commençons par le titre de l’email.

Quel titre faut-il attribuer à votre email ?

De la part de Ro : puis-je avoir votre aide ?

L’idée de cette campagne consiste à créer un événement qui intéresse vos abonnés. 

Pour ce faire, évitez de positionner la vente du nouveau produit comme une occasion supplémentaire pour harceler les prospects, pensez plutôt à leur apporter de la valeur. 

D’une façon générale, dans votre entreprise, quand vous décidez de booster vos ventes, c’est parce que vous avez une idée qui vous motive. Il est recommandé de mettre cette idée en scène dans votre marketing dans le but d’intéresser vos prospects, et ce, notamment quand vous utilisez le marketing par email. Il est indispensable d’attirer l’attention de vos clients pour qu’ils continuent à lire vos emails.   

Par quoi commencer votre email ?      

Je vous envoie cet email rapide juste avant de dîner, parce que j’ai vraiment besoin de votre avis.

J’ai opté pour cette formule pour commencer mon email (au lieu d’une phrase typique) premièrement pour donner de l’importance au contenu de cet email. Si vous avez pris le temps d’écrire ce message juste avant de dîner, c’est qu’il est suffisamment important. Deuxièmement, vos prospects apprécient que vous fassiez un effort supplémentaire et ils seront reconnaissants.

Cette introduction donne davantage d’importance au contenu de votre email.

Comment rédiger votre email ?

1. Inclure de l’action à vos emails

J’assiste à une formation dans le Colorado en ce moment.

Il est toujours bénéfique de partager votre localisation et l’événement auquel vous assistez avec vos abonnés. Ainsi, vous rajoutez de l’événement dans votre marketing par email. Au lieu d’ennuyer les prospects, vous pouvez partager avec eux des événements intéressants ou des moments marquants. Cette technique permet de conserver l’attention de vos prospects.

2. Trouvez une raison avant de contacter votre mailing liste

J’y ai rencontré un type assez sympa qui s’appelle Jeff. C’est un webmaster, malgré ses cheveux argentés et on a beaucoup discuté de mon entreprise.

Quand vous vous adressez à votre mailing liste, il est indispensable d’avoir une nouvelle promotion ou un nouveau produit. En l’occurrence, une conversation avec Jeff qui a créé une nouvelle idée à discuter avec les prospects de ma cliente.  

Une fois que vous clarifiez le cadre de votre email, le prospect comprend mieux la raison pour laquelle il a reçu ce message. 

D’autre part, en incluant des détails à votre email, votre contenu devient plus crédible (vous n’êtes pas en train d’inventer des personnages et des histoires pour promouvoir un produit).

Pour cette raison, il est crucial de trouver la bonne raison avant de lancer votre campagne de marketing par email.

3. Donnez de l’importance à votre contenu

Au cours de notre conversation, j’ai mentionné qu’au fil des années, beaucoup d’entre vous m’ont demandé conseil pour leur vie professionnelle. Cela a suscité son intérêt et au final, il ne voulait pas me laisser filer. Il répétait encore et encore qu’il faut que je partage ce savoir avec vous.  

Ce passage permet d’insister sur le fait que l’information qui sera annoncée par la suite, est importante. Pour un produit physique ou un produit d’information, vous pouvez utiliser cette technique afin d’attirer vos prospects et donner de l’importance au contenu que vous partagez.

Certains pensent que le marketing par email est réservé aux produits digitaux, mais cela fonctionne également pour les produits physiques.  

4. Agissez sur le plan émotionnel

Mais pour être franche, je ne sais même pas si cela vous intéresserait que je partage avec vous ce que je sais sur le démarrage d’un site web ou le développement d’un site que vous avez déjà.

En fait, au cours des 7 dernières années, mon entreprise m’a fait vivre ainsi que mon équipe de 35 personnes, mais je sais que tout le monde n’est pas un Web Entrepreneur, donc je ne sais pas si vous souhaitez que je vous aide ou non.

L’avantage du marketing par email, c’est que tous les concepts sont basés sur la psychologie humaine. Autrement dit, si vous maîtrisez le marketing par email, vous agissez sur les émotions de vos prospects

Toutes les techniques et les étapes suivies dans une campagne peuvent être utilisées pour une vidéo ou dans le marketing mobile (en adoptant le contenu à l’outil choisi).

À ce stade, vous partagez avec vos prospects votre stratégie et les techniques utilisées pour le développement de votre entreprise.  

5. Sélectionnez les prospects intéressés

D’où ma question : si je crée un cours pour vous aider à développer votre site, seriez-vous intéressé ?

Cette question vous permettra de sélectionner les personnes intéressées par votre nouveau produit/service.  

Si oui, indiquez-moi simplement votre vote en entrant votre prénom et votre adresse email. S’il y a suffisamment de votes positifs, je me lancerai peut-être dans ce nouveau projet.

Comme vous ne donnez pas une promesse pour lancer un nouveau produit/service, vous ne serez pas obligé de créer un produit/service qui n’intéresse pas votre marché.  

Une campagne marketing par email, testée et approuvée, marchera systématiquement si le produit en question est demandé sur le marché.

L’intérêt de cette campagne consiste à savoir si vos clients seront intéressés par votre nouveau produit. Pour ce faire, plusieurs façons sont possibles : faire un sondage, téléphoner à certains de vos clients, discuter avec vos prospects…

6. Mettez en avant les avantages de votre nouveau produit/service

Voici une partie de ce que j’ai pensé à partager avec vous :

  • Les 3 meilleures façons de doubler vos visites ;
  • Les 2 processus indispensables que vous devez mettre en place ;
  • L’erreur fatidique qui peut vous coûter une fortune…

Cette partie de votre email est réservée à la description de votre nouveau produit/service. 

Essayez de le décrire d’une façon positive afin de convaincre vos prospects de son utilité. En effet, c’est la façon la plus simple pour augmenter la valeur du produit/service proposé.

L’étape suivante consiste à analyser les réactions de vos prospects. Par exemple, si personne ne montre de l’intérêt, il vaut mieux revoir votre proposition.

7. Soyez crédible !

Evidemment, le cours ne serait pas gratuit.

Le but de cette campagne marketing, c’est de définir les avis de vos prospects concernant un nouveau produit/service. Mais évitez de créer de fausses attentes. 

Pour cette raison, il est crucial de préciser ce détail à vos prospects pour ne pas toucher à votre crédibilité et ne pas perdre leur confiance.  

8. Incluez l’appel à l’action

Finalement, incluez votre appel à l’action. Ici, n’hésitez pas à employer des verbes à l’impératif. Selon moi, si vous n’employez pas un verbe à l’impératif dans l’appel à l’action, vous réduisez vos chances de ventes.

En optant pour cette stratégie dans vos campagnes marketing par email, vous augmentez votre taux de conversion et par la suite vous générez plus de ventes.

Les 13 lois du marketing efficace

L

https://www.youtube.com/watch?v=0_klZjkdnHQ&feature=youtu.be

Si vous ne deviez lire qu’un seul livre pour comprendre tous les concepts du marketing, alors ce livre fait sans doute partie de ce que je pourrais vous recommander. Il s’agit de The Advertising Solution de Bryan Kurtz.

Ce livre est un condensé des meilleurs marketeurs, entrepreneurs et copywriters. Dans le livre, Bryan Kurtz et son co-auteur Craig Simpson synthétisent notamment l’un des conseils d’une des plus grandes légendes du marketing du 20ème siècle qui est Claude Hopkins.

J’aimerais vous partager le contenu du chapitre 4, « le secret pour écrire du marketing efficace ».

Voici donc les 13 lois pour un marketing efficace :

1. Vous n’avez pas besoin d’être brillant

Quand vous êtes novice en tant que rédacteur de messages marketing, vous essayez de rédiger de jolis textes bien tournés. Vous avez tendance à penser en slogan.

2. Le slogan

Le slogan est votre pire ennemi. Les clients ne parlent pas en slogans mais s’expriment dans leur langue de tous les jours. 

La façon dont vous parlez est moins importante que ce que vous dites. Essayer de rendre joli votre message marketing est secondaire voire contre-productif. 

La seule chose dont vous avez besoin pour écrire un bon message marketing est de parler le même langage que votre prospect.

3. Votre langage doit rester simple

Vos clients sont comme tout le monde des gens très occupés. Si vous voulez avoir une chance de leur communiquer votre offre, il faut que vous soyez capable de la communiquer de façon simple car votre public n’aura pas l’énergie de déchiffrer votre message marketing s’il est trop complexe. 

Une technique que j’utilise pour m’assurer que mon message marketing n’est pas trop complexe est d’utiliser un lecteur ado.

4. Le lecteur ado

Le lecteur ado c’est lorsque je demande à un enfant ou à un adolescent de me relire le texte que j’ai écrit à haute voix. 

Si la personne choisie bute sur des mots en lisant, c’est que mon texte n’est pas suffisamment fluide et que je dois donc le corriger.

5. Ne jamais mépriser les prospects

Vous risquez de donner cette impression si vous utilisez des mots trop évolués. N’utilisez par exemple jamais de termes issus du jargon anglo-saxon du marketing. 

Soyez approchable dans votre communication et choisissez bien vos mots. Si vous utilisez un mot spécifique au domaine, expliquez ensuite ce qu’il signifie.

6. USP : proposition unique de vente

Utilisez un mot clé tel que celui-ci pour montrer que vous êtes un expert sachant de quoi il parle mais offrez-leur une traduction pour que cela reste accessible.

7. Toujours offrir du service

Tout ce que vous communiquez doit apporter de la valeur au client. 

Demandez-vous si dans votre message vous parlez de vous, entrepreneur, avec vos produits ou si vous êtes en train de parler du client et du service que vous voulez lui rendre dans la vie.

8. Vous oubliez complètement

Vous devez donner envie aux gens d’acheter à la lecture de votre message tout en mentionnant le moins possible votre entreprise et vous-même. C’est d’eux dont doit parler votre message, c’est ce qui va créer la décision d’achat. 

Cela est difficile pour certains car ils ont tendance à penser que c’est se mettre en avant qui va créer de la crédibilité à leur message alors qu’en fait non.

9. Ne jamais vous vanter

Lorsque vous vous vantez de ce que vous faites, vous oubliez le client. Qui plus est, il est possible que celui-ci ne croit pas à ce que ce vous dites si votre discours n’est pas appuyé par des statistiques complètes.

10. Appel à l’action

Dites aux gens ce que vous voulez qu’ils fassent concrètement. 

Soyez clair, cela vous force à être direct sur l’action la plus importante que votre prospect ou client doit entreprendre après avoir consommé votre contenu.

11. Créer de l’urgence

Il faut trouver une bonne raison pour que le client se décide maintenant, comme par exemple mettre une date limite d’inscription à votre séminaire.

12. Il faut éviter d’être frivole

Vous devez éviter l’humour inutile. Vous n’êtes pas là pour faire du divertissement mais pour éduquer et vendre. Soyez attentif à ne pas dépasser les bornes.

13. Toujours raconter l’histoire en entier

N’oubliez pas que pour acheter, les gens ont besoin d’un maximum d’informations possibles, il est de votre devoir de les donner. Racontez toujours l’histoire complète. 

Si la vidéo décrivant votre formation, si vous en avez une, dure 30 ou 40 minutes et bien ainsi soit-il. Les personnes qui regarderont toute la vidéo sont les plus intelligentes et celles qui arrêteront en cours de route permettent de faire le tri. 

Celui ne se sentant pas concerné par votre message ne lira jamais plus de 3 phrases de ce que vous proposez tandis que celui qui se sent concerné va lire tout de A à Z pour avoir toutes les cartes en mains pour acheter.

Comment réussir votre campagne d’email marketing ?

C

L’email marketing est un levier important pour la promotion de vos produits/services et le développement de votre activité. Dans cet article, je partage avec vous les erreurs les plus communément commises par les entrepreneurs afin de vous permettre de les éviter.

Est-ce une bonne idée d’acheter une liste ?

Une solution qui peut-être proposée aux entrepreneurs, afin de réussir une campagne d’email marketing, c’est d’acheter une mailing-list. Cela revient à acheter une base de prospects ciblés de 14 000 personnes par exemple qui s’intéressent à votre activité.

Or, en optant pour cette méthode, vous risquez de briser votre adresse IP en envoyant des emails aux contacts de cette liste. Autrement dit, vous mettez en danger votre URL, nom et adresse d’expéditeur, car ils peuvent être classés dans une blacklist. Ajoutons à cela que le taux de réponse à vos messages sera faible et les services d’auto-répondeur n’acceptent pas d’importer ce type de bases de données. Par conséquent, si vous décidez d’utiliser une base de données prête pour votre campagne marketing par email, vous risquez que le fournisseur ne l’accepte pas où qu’il vous exige de la trier avant de l’exploiter. Cette opération vous coûtera cher.

Comment transférer sa mailing list ?

Je partage avec vous des situations pour que vous puissiez comprendre s’il est faisable et recommandé d’importer une base de données existante :

Liste de mails récupérée manuellement 

Lorsque j’étais professeur de danse latine, en un mois, j’ai réussi à créer une liste contenant 700 adresses email de clients ayant assisté à un de mes cours et voulant recevoir des informations concernant les soirées Salsa. Dans ce cas, si les personnes concernées acceptent de recevoir des emails de ma part, il est possible d’exploiter cette liste afin de faire la promotion de mon activité.

Certains services d’auto-répondeurs testent la liste fournie avant l’hébergement ou bien, ils demandent la confirmation aux prospects.

Quand vous demandez à une personne de vous fournir son adresse email, il est primordial d’avoir son accord pour recevoir des emails de votre part. Évitez de demander les coordonnées en incluant une phrase dans un formulaire pour dire qu’il s’agit d’un jeu et qu’ils recevront une invitation gratuite pour un concert par exemple. Il est plutôt recommandé de demander clairement aux prospects s’ils acceptent de recevoir des emails de votre part ou pas.  

Liste des clients de vos 5 dernières années  

Imaginons que vous avez travaillé avec des clients pendant 5 ans par exemple et vous avez toutes les adresses email. Il est possible de leur envoyer un email, à condition que le contenu ne soit pas publicitaire. Pensez à leur envoyer un email transactionnel au sujet de leurs intérêts. À sa fin, il est possible de les inciter à s’inscrire à votre mailing list ou de vous donner l’approbation pour recevoir des emails, newsletters, vidéos, conseils, ou promotions…

Pour simplifier, vous avez le droit de contacter vos anciens clients pour leur proposer un nouveau bonus avec votre produit, mais évitez de leur envoyer un email publicitaire pour annoncer les soldes par exemple (notamment, s’ils n’ont pas donné leur accord explicitement pour recevoir des emails).

Cas échéant, vous prenez le risque que vos emails soient considérés comme étant des spams.

Les membres de votre forum 

J’ai un site de musique avec plus de 30 000 personnes inscrite afin de rejoindre le forum. Par conséquent, ces personnes m’ont communiqué leurs adresses email. Cette situation est considérée comme étant une zone grise. Les prospects se sont principalement inscrit au forum et non pas à une newsletter. Le fait de pouvoir utiliser les adresses email pour leur envoyer des messages publicitaires dépendra de leurs réactions.

D’un autre côté, si la liste des emails contient des anciennes adresses, il est indispensable de la trier et de faire le nettoyage avant de l’utiliser.    

Les internautes qui laissent des commentaires sur votre blog

Si une personne vient sur votre blog et vous laisse un commentaire, n’essayez pas de lui envoyer un email par la suite pour promouvoir votre activité. En effet, les internautes qui interagissent avec vos publications, ne s’attendent pas à recevoir des emails par la suite de votre part. Pour la simple raison qu’ils ne sont pas inscrits à votre newsletter par exemple et qu’ils n’ont pas donné leur accord pour recevoir des emails.

Des adresses hébergées sur un autre service d’auto-répondeur

Si vous envoyez déjà votre newsletter régulièrement sur un service d’auto-répondeur et que vous voulez changer de service, la meilleure solution, c’est d’importer votre liste d’emails. La plupart des services permettent d’importer votre liste depuis les autres services de confiance.

La différence entre le courrier postal et les emails, c’est que si vous envoyez des emails sans avoir la permission des prospects, vous risquez que vos messages finissent toujours dans les spam. Par contre, il est toujours possible d’envoyer des courriers postaux.

Les désinscrits de vos mailing list

Imaginons qu’un client, après avoir acheté votre produit, s’est désinscrit de votre newsletter. Il est strictement déconseillé de lui envoyer des emails pour promouvoir un autre produit ou une nouvelle activité. Sinon, vous créez de l’agressivité et par conséquent, votre email sera signalé comme étant un spam.

Par contre, si vous disposez de plusieurs listes de prospects, il est possible de les utiliser afin de contacter les prospects qui ont choisi de se désinscrire d’une liste déterminée. 

Comment rédiger un bon message de vente : l’exemple de Fabrice de “Tout sur les abdos”

C

Dans la plupart des situations, si vous avez vécu ce qu’a vécu le prospect, il est très facile de rédiger une histoire.

Vous pouvez dire « Comme vous, je voulais aussi atteindre un résultat », ensuite expliquer la frustration que vous avez reçue comme eux face à un obstacle, puis expliquer comment vous avez trouvé la solution et enfin pourquoi vous avez décidé de partager cette solution.

Dans votre message marketing, vous devez toujours partir d’une histoire vraie. Vous ne devez raconter que des choses authentiques et vérifiables. Vous devez vous abstenir de dire la moindre chose n’étant pas suivie d’une preuve.

Voici l’histoire, avec faits avérés, de Fabrice, créateur de « Tout sur les abdos » :

  • Fabrice est un sportif de haut niveau.
  • En matière de sport/nutrition nous retrouvons tout et n’importe quoi.
  • Fabrice a été coach et c’est l’une des questions les plus souvent posées par les clients (comment avoir des abdos en tablette de chocolat).
  • Le livre de Mike Geary est un ouvrage en anglais, best-seller aux USA.
  • Fabrice a rencontré Mike.
  • Le livre proposé aujourd’hui est la traduction du livre de Mike Geary.

Voici le message adressé à ses prospects :

« Vous êtes peut-être dans une situation semblable à celle de beaucoup de personnes que Fabrice a accompagnées quand il était préparateur sportif. C’est-à-dire que vous n’êtes pas « obèse », vous n’êtes peut-être même pas vraiment « gros » mais ce qui vous turlupine est de ne pas réussir à avoir le physique que vous voulez vraiment. Vous avez peut-être tout simplement les fameuses « poignées d’amour » qui refusent de s’en aller malgré des heures de « cardio » (course à pied, vélo, vélo d’appartement). Et cela vous fait peut-être enrager de vous être inscrit dans une salle de sport en vain ou d’avoir investi dans un matériel d’entraînement ou un vélo d’appartement sans que les résultats soient visibles là où ça compte : sur votre tour de taille !

Eh bien, je comprends votre frustration. Comme je vous le disais, j’ai été préparateur et coach sportif pour des particuliers depuis 24 ans. Au cours de ces années, j’ai entendu de tout et de n’importe quoi dans les médias et dans la bouche de soi-disant « professionnels » au sujet de l’amincissement.

Permettez-moi d’être direct : Aujourd’hui, les solutions « miracles » pour mincir sont partout. Vous le savez sans doute, ces solutions miracles…ne marchent pas.

D’ailleurs, en 24 ans de métier, j’en ai vu passer des idées farfelues vous promettant des abdos d’acier « sans effort ».

Par exemple, vous avez peut-être entendu parler des gadgets pour avoir un ventre plat, où vous branchez des électrodes sur le ventre pour que vos abdominaux « travaillent tous seuls »… Ou encore, vous avez peut-être vu ces publicités à la télévision pour des crème à se frotter sur le ventre la nuit, qui « brûlent la graisse » pendant votre sommeil… Ou encore pire et plus dangereux, vous avez peut-être croisé sur Internet ces offres pour des « pilules de  suppléments alimentaires » censées vous donner un ventre plat tout en mangeant de la pizza 24h sur 24.

Vous et moi, nous le savons, ces gadgets et autres recettes miracles ne marchent pas et laissez-moi vous confier un secret : au cours de ces dernières années, j’ai même dû refuser à plusieurs reprises des propositions de sociétés qui vendent ces produits « miracles »… et qui souhaitent me faire prendre des photos pour montrer les soi-disant résultats de produits que je n’ai jamais utilisés.

Eh oui, les mannequins que vous voyez, électrodes collées sur le ventre, dans ces publicités, ne sont pas arrivés à un ventre plat en mincissant pendant leur sommeil. En fait, comme moi, le seul vrai secret pour perdre du ventre et renforcer vos abdominaux, c’est un bon entraînement (pas n’importe lequel !) et une bonne alimentation. »

Dans votre message de vente, vous n’allez jamais prendre le risque de dire « écoutez, j’ai réussi » d’une manière qui semble vantarde.

Tous les avantages du marketing par email

T

Pourquoi devez-vous utiliser l’email comme outil pour contacter vos prospects et vos clients ? 

La plupart des visiteurs de votre site Internet, des personnes qui sont amenées à visiter votre lieu de vente ou à entrer en contact avec vous pour la première fois n’achèteront pas ou ne prendront pas une décision d’achat dès ce premier contact. Si vous êtes chanceux, votre pourcentage de conversion peut passer de 1 % à 3 % et même 5 % si vous êtes un excellent marketeur ou que vous proposez une offre irrésistible. 

Il faut absolument vous souvenir que la plupart des prospects qualifiés qui vont découvrir votre offre ne vont pas se décider à ce moment-là. Le problème que vous aurez, c’est que si vous ne leur donnez pas une seconde chance de se laisser convaincre, vous perdrez énormément de potentiel de chiffre d’affaires. Certains entrepreneurs n’utilisent pas l’emailing durant leurs campagnes parce qu’ils ne voient pas suffisamment de résultats.

Comment faire pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails, le taux de lecture, le taux de clics lorsque vous donnez un lien et comment augmenter l’efficacité de vos campagnes d’emailing ? 

Quand vous allez obtenir la permission de la part de vos prospects de les recontacter par mail, vous leur donnez donc une seconde chance de se laisser convaincre. Sur le long terme, cela va augmenter votre chiffre d’affaires. Il faut donc transformer cette liste de prospects en avantage concurrentiel solide sur le long terme.

Les avantages du marketing par emails :

  • Le coût est faible. Le retour sur investissement est donc très facile. Vous payerez quelques dizaines d’euros par mois pour faire héberger votre mailing list même quand elle atteindra une taille considérable.
  • Le retour sur investissement est rapide. Entre le moment où vous envoyez un mail à votre liste et celui où vos contacts commencent à réagir, il ne se passe que quelques minutes.
  • Vous disposez d’un moyen de levier utile pour négocier des partenariats stratégiques. Quand vous allez négocier un échange de liens, une apparition dans le produit d’un concurrent ou d’un partenaire, votre apparition dans un média ou l’achat d’un espace publicitaire, vous pouvez utiliser votre liste de contacts comme argument supplémentaire.
  • Vous pouvez générer un « effet de foule » à volonté. Très peu de marketeurs français maîtrisent l’effet de foule. Le principe est simple, vous pourrez dans votre campagne d’emails, faire arriver à des moments déterminés, des visiteurs en masse sur votre site ou sur celui d’un média. Cet effet de foule peut vous permettre de négocier plus facilement des partenariats ou d’apparaître comme le leader de votre marché.
  • Vous pouvez tester la température du marché avant de lancer un nouveau produit ou service. En segmentant votre mailing list, vous pourrez tester une nouvelle offre, une nouvelle vidéo, un nouveau produit, une nouvelle présentation de votre site Internet sur juste une petite tranche de votre audience et savoir quels sont les retours en temps réel.

Le premier facteur de réussite ou d’échec de vos campagnes d’emails est le taux de délivrabilité de vos mails, autrement dit le pourcentage de vos adresses à qui vous écrivez qui obtiendront réellement votre mail dans leur boîte. La lutte contre le spam est devenue tellement d’actualité que les fournisseurs d’accès ont une politique extrêmement draconienne. Si vous ne faites pas attention à certains critères techniques, vous pouvez vous retrouver systématiquement classé en spam et perdre une très grande partie de l’efficacité de votre pouvoir marketing. 

Le deuxième facteur est la confiance et l’intérêt que le lecteur éprouve pour votre message. Mais n’oubliez pas que le premier facteur est vraiment le plus important. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser l’outil Aweber. Aweber.com est l’un des prestataires d’emailing les plus réputés au monde et doit son succès à deux paramètres :

  • Leur délivrabilité est extrêmement élevée. Votre mail a très peu de chances d’arriver dans la boîte spam de votre prospect. D’autant plus si le mail et le titre sont correctement rédigés.
  • Aweber ne fait qu’une chose mais le fait très bien. De nos jours beaucoup de prestataires proposent des services intégrés qui permettent de faire votre emailing, votre gestion de la relation client, votre blog, la gestion des commandes, des stocks etc. Le problème avec ces prestataires, mêmes les plus chers, c’est un taux de délivrabilité très faible.

Il existe des alternatives à Aweber mais je ne les recommande pas :

  • Envoyer les mails vous-même. Très vite, vous rencontrerez un plafond car tous les fournisseurs d’accès mettent une limite au-delà de laquelle vous serez suspect si vous envoyez trop de mails. Le fournisseur va considérer que vous êtes infecté et va bloquer l’envoi de mails ou penser que vous êtes un spammeur. En général la limite est inférieure à cent.
  • Installer un script « autorépondeur » mais vous serez vite « flaggé », c’est-à-dire que l’on va détecter que votre site internet envoie des emails en masse et votre serveur sera mis en zone grise (vos mails seront considérés comme risqués).

Comment améliorer son marketing avec le carrousel des émotions

C

Quand on regarde le marketing et que certaines personnes ont du mal à vendre leurs produits, c’est parce que le marketing est en demie-teinte.

On essaie de parler de façon logique, en argumentant. Certains font même référence à des argumentaires de vente. Or, à partir du moment où vous considérez que votre message marketing est un argumentaire de vente, vous avez déjà perdu.

Le client va d’abord choisir à cause de l’émotion qu’il vit ou qu’il veut atteindre et ensuite il va regarder les détails pour justifier de façon logique si cela correspond à ce qu’il souhaite.

Le carrousel des émotions a un principe tout simple

On retrouve dans cet ordre quatre émotions : la colère, la peur, la tristesse et la joie.

À un moment donné, on vit une émotion et l’instant d’après on peut vivre une émotion complètement différente. Dans la vie de tous les jours, on peut du jour au lendemain changer d’émotion.

Notre marketing est attractif lorsque l’on arrive à changer l’émotion du prospect :

  • Il ressent une émotion complètement inconnue qu’il avait en arrivant sur votre page Web car vous ne savez pas à l’avance son état d’esprit,
  • Vous arrivez à l’émotion que vous souhaitez qu’il ait à un moment précis,
  • Il sera amené au stade suivant dans son processus de vente.

Si vous commencez par prendre une personne qui est dans un état indéterminé et que vous vous contentez de lui lancer votre message sous la forme d’un argumentaire en espérant qu’à la fin il soit dans un état très enthousiaste, les chances que votre prospect achète votre produit à la fin de ce processus sont quasiment nulles.

Vous devez faire un exercice de rédaction et de réflexion par rapport à votre message. Pour que vous soyez capable de jouer le jeu des émotions dont vous avez besoin dans cet exercice pour votre message marketing, il faut que vous ayez déjà été capable de jouer les émotions en question à fond.

Maintenant pour créer ces émotions, il va falloir les provoquer et les mettre d’abord par écrit et peut-être plus tard en vidéo. Il faut se demander dans la vie de nos prospects ce qui peut leur évoquer ces émotions.

Vous pourrez dès lors communiquer au sujet de ces émotions.

Il y a plein d’émotions, on peut parler de 40 leviers émotionnels différents. Les quatre émotions que nous avons citées sont extrêmement puissantes et importantes. Si vous faites dans l’ordre inverse c’est beaucoup moins drôle.

Imaginez que votre prospect arrive sur votre page en étant très joyeux, ensuite il devient triste. Ensuite, vous le terrifiez quand vous annoncez ce que vous proposez et à la fin, avant qu’il quitte le site, vous le mettez en colère : ce sont les mêmes ingrédients et pourtant, quand on change l’ordre, le résultat de la recette est différent.

D’où l’importance de trouver les bonnes émotions et de les mettre dans le bon ordre.

1. Essayez de savoir ce qui met votre prospect en colère : ce qui le frustre, ce qui l’énerve dans sa vie au quotidien.

Ce qui met votre prospect en colère peut être :

  • Un courrier ou un appel téléphonique qu’il reçoit,
  • La façon dont on s’adresse à lui,
  • Le fait que l’on ne respecte pas ses limites et ses besoins,
  • Qu’il ne parvienne pas à imposer ses limites,
  • Il vit toujours la même situation répétitive malgré ses envies de changement,
  • Il ne vit pas vraiment la vie qu’il voudrait mais vit plutôt la vie que les autres voudraient lui imposer.

Prenez le temps et essayez de le raconter, il ne suffit pas juste de citer un fait qui l’énerve.

2. Vous devez trouver ce qui fait peur à votre prospect.

Soyez précis et cherchez quelles sont les conséquences.

Vous pourriez penser que ce qui fait peur à votre prospect entrepreneur est que son produit ne va pas se vendre autant qu’il voudrait. Or, après avoir fait de nombreux sondages, on se rend compte que cela va plus loin. Une personne qui le pense sait toutes les conséquences :

  • Elle devra peut-être devoir faire faillite,
  • Elle devra licencier des personnes,
  • Elle devra fermer son entreprise et reprendre ce travail salarié,
  • Elle va décevoir sa famille,
  • Elle va donner raison à tous ceux qui ont toujours dit que cela ne marcherait jamais…

C’est tout ce qui lui fait vraiment peur ; ce n’est pas juste le fait de faire un chiffre d’affaires plus bas le mois qui vient ; mais plutôt ce qui se trouve de l’autre côté, dans sa vie au quotidien. Tout ce qu’elle ne veut surtout pas voir se produire et qui aujourd’hui l’empêche d’avancer car elle se dit qu’il y a un vrai risque.

Si votre prospect a peur que sa vidéo en ligne ne se lance pas, les conséquences seront :

  • Qu’il devra combler pour essayer de remplacer sa vidéo,
  • Il aura peur de passer pour une personne incompétente,
  • Le client perdra l’intérêt car ce n’est pas professionnel,
  • Son prospect peut faire un buzz négatif à son sujet et lui donner mauvaise réputation,
  • Perte de la confiance en lui,
  • Perte de chiffre d’affaires,
  • Il pourrait renoncer à son projet, car il va penser que tout est de sa faute…

Le fait que la vidéo en ligne de votre prospect ne se lance pas, n’est pas vraiment la raison de sa peur mais plutôt tout ce qu’il pourrait arriver par la suite et qui nuirait à son image, surtout si cela devait arriver une fois de plus, une fois de trop. Les conséquences seront beaucoup plus fortes.

3. Vous devez trouver ce qui attriste votre prospect.

Par rapport à lui-même, quelles sont les choses qui le déçoivent. Cette tristesse peut-être liée à :

  • De la honte,
  • Du regret,
  • Des déceptions qu’il a eu ou qu’il a causé…

Dans sa vie actuelle, par rapport à son échec d’atteindre tel objectif, vous devez savoir ce qui le rend triste parce qu’il ne peut pas :

  • Faire toutes les actions qu’il voudrait,
  • Aider son entourage,
  • Faire ou tenir une promesse…

4. Vous devez savoir ce qui donne aujourd’hui de la joie à votre prospect dans sa vie.

Si dans votre message, vous vous concentrez uniquement sur tout ce qui se passe bien dans la vie de votre prospect et que vous lui dites qu’il ne faut pas penser aux problèmes de la vie, forcément votre prospect se sentira bien.

Vous le rendez heureux avant d’avoir résolu ses problèmes et il ne profite pas de votre produit ou service car vous l’avez persuadé d’être heureux dans l’instant. Vous ne lui avez pas donner l’envie d’acheter votre produit ou service.

Vous devez savoir la joie que veut ressentir votre prospect ou qu’il s’imagine pouvoir ressentir après avoir réglé ses problèmes, une fois son objectif atteint.

Vous devez imaginer une situation émotionnelle par exemple :

  • Être un bon père de famille,
  • Se sentir fier de sa réussite,
  • Acquérir de la sérénité,
  • Obtenir une certaine sécurité pour sa famille.

Il faut creuser les situations pour créer cette vision que les prospects ont de la solution attendue après l’achat.

Tout savoir sur l’email marketing

T

Pour optimiser votre prospection auprès de vos clients potentiels et éviter les emails ennuyeux, il est primordial de soigner votre communication. Si tous les emails envoyés à vos clients ont pour objectif de les inciter à acheter votre produit/service, ils seront automatiquement ignorés. 

Je vous explique.

Pourquoi les prospects ouvrent les emails ?

Il est recommandé de susciter une situation d’intérêt auprès des destinataires. 

Pour ce faire, vous devez déterminer les facteurs qui motivent vos prospects à ouvrir un email. Au lieu d’essayer de changer la psychologie de vos clients pour réussir votre marketing, pensez plutôt à adapter votre stratégie à leurs besoins.

La connaissance de l’émetteur

Selon une étude de Riton Paf, pour que les prospects ouvrent leurs emails, ils doivent connaître l’émetteur et avoir confiance en lui. Cela présente le premier interrupteur dans la prise de décision pour ouvrir l’email reçu ou l’ignorer. Pour cette raison, vos emails doivent être reconnaissables et vous devez donner envie à vos prospects de les ouvrir.

La reconnaissance et la confiance sont les deux premiers facteurs qui influencent la décision de vos prospects par rapport à l’ouverture de vos emails.

Une première expérience réussie

Les prospects qui ont ouvert auparavant vos emails et trouvent que le contenu partagé est intéressant auront confiance en vous. Par conséquent, ils ouvriront tous les emails reçus de votre part. 

Cela se traduit dans les campagnes d’emailing par un simple principe. Ce principe consiste à donner envie à vos prospects, qui ont déjà ouvert et lu le premier email, d’ouvrir vos prochains emails. Cela motive considérablement les destinataires à ouvrir les emails commerciaux.

Le titre de votre email

L’objet ou le titre attribué à votre email doit être rédigé d’une façon efficace et accrocheur afin d’inciter les prospects à ouvrir vos emails. 

Pour cette raison, je vous encourage à réaliser des tests avec divers titres et de partager les résultats obtenus avec la communauté des membres de vente par email.     

La lisibilité des emails

Un tiers des prospects n’ouvrent que les emails qu’ils peuvent lire normalement.

Si vous arrivez à faire jouer ces quatre premiers critères pour vous, vous garantissez un taux d’ouverture de vos emails irréprochable.

Comment obtenir de nouveaux abonnés ?

L’objectif principal de vos campagnes marketing consiste principalement à captiver les prospects et non pas de leur permettre de s’inscrire à la newsletter. Un petit critère psychologique fait cette différence remarquable. Imaginez ces deux propositions :

Proposition 1 : un livreur sonne à votre porte et vous demande de signer pour récupérer un cadeau. Bien évidemment, vous signez et vous récupérez le cadeau !

Proposition 2 : un livreur sonne à votre porte pour vous demander de vous inscrire à un service ou un autre. Même si l’inscription est gratuite, vous vous rendez compte tout de suite qu’il s’agit d’un démarcheur qui cherche à vous vendre un produit/service.

La psychologie de l’abonné fait qu’en proposant à un prospect une inscription ou un abonnement, il aura l’impression qu’il vous rend service. Même si votre newsletter est particulièrement intéressante et propose des conseils importants et des bons plans, quand vous demandez aux visiteurs de s’inscrire, instantanément, ils se rappelleront de leurs mauvaises expériences avec les newsletters. Toutefois, si vous n’évoquez pas l’inscription à votre newsletter, vous pouvez augmenter votre nombre d’inscrits. Pour ce faire, il suffit de demander les coordonnées de vos prospects en échange d’un cadeau que vous allez leur envoyer.

Un exemple de formulation de cette demande : dites-moi simplement à quelle adresse, je dois vous envoyer votre cadeau. Ainsi, vous retournez l’échelle des valeurs.

Dans votre offre, mettez-vous toujours dans une position ou vous rendez service à vos prospects et non pas dans une position où vous leur demandez service. Rien que ce changement de vocabulaire peut changer l’efficacité d’un formulaire d’inscription à la newsletter.

Un autre concept psychologique consiste à choisir des mots d’ordre simples et faciles. Vous devez faire en sorte que le passage entre les différentes étapes pour arriver à l’étape finale de confirmation soit fluide et naturel. Autrement dit, en navigant sur votre site Internet, les visiteurs peuvent inscrire facilement leurs coordonnées grâce à un formulaire bien visible. Rappelez-vous toujours que l’objectif principal d’un site Internet, c’est de récupérer les coordonnées des prospects pour que vous puissiez leur vendre vos produits/services par la suite. Un prospect qui a inséré son email est prédisposé à acheter votre produit/service par la suite.

Pour résumer la technique de l’obtention de nouveaux abonnés :

  1. L’objectif principal de votre site web : amener des prospects à s’inscrire
  2. Une fois le prospect inscrit, vous devez lui faciliter la tâche pour effectuer un achat. Pour ce faire, pensez à inclure votre message de vente et l’appel à l’action dans votre page de confirmation. Il est important également d’éviter les impasses en redirigeant vos abonnés vers la même page que le page de confirmation.

Il est recommandé de revoir les étapes qui nécessitent un effort fourni par les prospects pour acheter votre produit/service. Simplifiez votre processus de vente pour générer plus de ventes.

Quel prestataire doit-on choisir ?  

Voici une liste, non-exhaustive de différents fournisseurs d’email.  

  1. Aweber

Personnellement, j’utilise l’outil technique Aweber pour lancer mes campagnes marketing d’emailing. C’est un outil anglophone disponible sur le site www.aweber.com. Si vous n’avez pas une base de données de prospects, je vous recommande ce prestataire.

  1. iContact

Si vous avez une mailing liste importante, il est possible d’utiliser iContact disponible sur www.icontact.com. Dans une situation où vous avez une large base de données et vous pouvez confirmer que tous les prospects présents sur la liste vous suivent réellement cet outil est efficace.

  1. Cybermailing ou SG-Autorépondeur

Ensuite, il y a des services francophones comme Cybermailing ou SG-Autorépondeur. Ces outils sont en train de travailler sur leurs fonctionnalités pour pouvoir se mettre au niveau des outils américains.

  1. Promety

Un dernier outil qui s’appelle Promety créé par Michel Morin peut être une solution intéressante parce que son créateur a beaucoup d’expertise dans le domaine de l’emailing et gère des bases de données importantes.    

La satisfaction de vos clients, un outil marketing puissant

L

Le saviez-vous ? Un point essentiel pour crédibiliser votre offre, c’est le témoignage. Les prospects, qui viennent de découvrir votre offre pour la première fois peuvent être sceptiques. Les témoignages d’autres clients qui ont déjà utilisé votre produit/service et ont apprécié sa qualité présentent un levier important pour convaincre vos nouveaux prospects. Pour cette raison, il est important de mettre en avant les expériences réussies de vos anciens clients. 

Comment mettre en valeur les témoignages de satisfaction de vos clients ?

La première technique est d’utiliser des témoignages écrits

Personnellement, pendant mes séminaires, j’utilise le livre d’or, sur lequel je note par écrit les témoignages de mes clients. Par la suite, je le mets à la disposition de mes nouveaux prospects pour découvrir les avis de mes clients qui ont assisté au séminaire auparavant. Cette technique est fiable parce qu’elle permet aux clients qui ont assisté au séminaire de s’exprimer et partager leurs avis. 

Si le retour est positif, vous pouvez garder ce témoignage pour l’utiliser dans votre marketing. 

Par contre, le retour moins positif, vous servira pour améliorer la qualité de votre produit/service. 

Au fil des années, j’ai réussi à empiler par mal de livres d’or, remplis par les témoignages de mes clients par rapport à ce que je propose. Cela est utile pour les nouveaux prospects qui découvrent mes séminaires pour anticiper le bon déroulement de cet événement. 

Il est également possible de reproduire ces témoignages sous format numérique et les insérer sur mon site Internet. Un témoignage donne l’opportunité à un client de partager avec un client potentiel ses pensées par rapport à un certain produit/service.

Le témoignage d’un client partagé avec vous soit sous forme d’une vidéo, par écrit dans un livre d’or ou envoyé par un message audio sur une ligne téléphonique doit être composé de quatre éléments fondamentaux. 

Voici quels sont les quatre éléments essentiels pour un témoignage réussi et efficace pour l’utiliser dans vos efforts de vente. 

  1. S’identifier au client

Le client doit se présenter au début de son témoignage. Cela permettra aux visiteurs de votre site de s’identifier à la personne qui parle et qui partage son expérience.

  1. Quel problème résout votre produit/service ?

Le témoignant doit expliquer l’objectif qu’il souhaitait atteindre ou le problème qu’il voulait résoudre au moment où il a fait l’achat. 

Ainsi, ce témoignage incite les prospects qui ont le même problème ou veulent atteindre le même objectif à acheter ce produit.   

  1. Pour quelles raisons choisir votre produit/service ?

L’élément suivant consiste à expliquer les raisons pour lesquelles, votre client a acheté le produit/service en question chez vous plutôt qu’ailleurs. Cet élément vous permettra de citer votre argument commercial principal et ce qui vous distingue de la concurrence à travers vos clients satisfaits. Cet argument devient plus efficace et crédible quand il est avoué par vos clients !  

  1. Quelle transformation a subi votre client grâce à votre produit/service ?

Le dernier élément important qui doit être présent dans un témoignage, c’est la transformation que le client a subi grâce à votre produit/service. Le client est invité alors à énumérer les éléments de satisfaction du produit/service en question. L’idée, c’est de décrire la situation avant l’achat du produit et après son utilisation.

Une fois que vous avez les quatre éléments, vous pouvez utiliser ce témoignage dans votre marketing. Comme vous vous adressez à de nouveaux prospects, il est possible d’utiliser les mêmes témoignages pendant des années. Mais au début, il est crucial de faire l’effort et de mettre en place un système adéquat à votre activité et qui vous permettra de récolter les témoignages de vos clients. 

Comment réussir la formulation du message d’accroche

C

Il est indispensable d’attribuer un but principal à votre page avant de la mettre en ligne et plus particulièrement votre page d’accueil. Vous pouvez avoir des buts annexes, mais il faut que vous connaissiez le but principal. Il en est de même pour la newsletter, pensez à donner au moins une action principale à entreprendre à votre prospect. 

Ce but pourrait être :

  • Captiver le prospect : récupérer l’adresse e-mail, l’adresse postale ou le numéro de téléphone de votre prospect pour pouvoir le contacter plus tard.
  • Demander au prospect de vous contacter : proposer au prospect de vous contacter pour avoir un devis par exemple, ainsi vous récupérez ses coordonnées indirectement.
  • Inviter le visiteur à venir sur votre point de vente : votre site peut être un système qui redirige les visiteurs vers votre boutique physique. La meilleure méthode à adopter consiste à proposer un coupon sur votre site et demander au visiteur d’inscrire son e-mail afin de le récupérer.
  • Vendre le produit : vendre directement votre produit aux visiteurs à partir de votre page d’accueil. Cette stratégie est recommandée pour les sites qui proposent de petits achats. Toutefois, la méthode la plus effective, consiste à faire passer le potentiel client par plusieurs étapes tout au long de votre processus de vente.

Parlons maintenant de la structure.

La structure de votre page d’accueil

Un levier important pour la réussite de votre page d’accueil est sa structuration. 

Votre page doit contenir quatre éléments essentiels :

1.   Une approche claire et percutante : cette accroche représentera le titre visible dans le corps de la page.

2.   Présenter vos avantages concurrentiels : dans les textes descriptifs ou la vidéo descriptive, mettez en avant vos avantages concurrentiels.

3.   Répondre à toutes les questions : pensez à répondre à toutes les questions de vos prospects y compris les moins agréables.

4.   Un appel à l’action : incitez vos prospects à prendre une action. Cet appel à l’action doit être formulé de façon à ce que le prospect déduit que cette action lui profite.

Créer votre accroche

Voici les trois étapes à suivre pour créer votre accroche.

1.Optimiser votre message

La partie la plus rémunératrice de toute campagne marketing est une accroche simple, attrayante et percutante. 

En effet, la promotion de votre page se fait à travers le titre. Ce dernier doit être mis en valeur et bien pensé. 

Si le titre de votre page d’accueil n’est pas percutant et optimisé, alors le visiteur aura tendance à être découragé et à quitter la page et à ne pas poursuivre sa lecture ou le visionnage de la vidéo.

Il est indispensable de tester l’efficacité de votre accroche avant de la publier et de vous assurer qu’elle est alignée sur une corde sensible du prospect, car elle représente un levier important de la campagne marketing.     

Une accroche est bien formulée si elle résume en une phrase une offre irrésistible ou touche une corde sensible pour retenir l’attention de votre prospect. 

Pour mieux comprendre, voici quelques exemples de phrases d’accroche que j’ai utilisées sur des sites Internet :

  • « Découvrir la Salsa ! Un cours d’essai gratuit » : cette phrase annonce directement une offre irrésistible.
  • « Ils ont beaucoup ri quand j’ai dit que je sortais avec une femme superbe. Mais quand ils m’ont vu l’embrasser… » : cette phrase est dans une catégorie complètement différente et avec un autre style de rédaction.

Observons maintenant le second point pour créer une accroche efficace.

2.Eviter les expressions démotivantes

Beaucoup de sites Internet sont basés sur une accroche qui n’est pas optimale, qui décourage les visiteurs et qui nuit à leur crédibilité. 

Pour cette raison, il est crucial que vous sachiez ce qu’il faut éviter dans vos accroches :

  • La vantardise : tout ce qui est superlatif et impossible à prouver n’a aucun impact sur votre prospect. Le cerveau de votre prospect va filtrer toutes les expressions superlatives (le meilleur, le premier, le moins cher, le plus efficace, l’original…).
  • Les phrases trop longues : adopter des phrases courtes et simples afin de transmettre facilement votre message.
  • Les mots interdits : dans une accroche, il y a des mots que vous ne devez pas employer comme acheter ou payer. Il vaut mieux remplacer le mot « acheter » par exemple par « passer votre commande » ou « ajouter au panier ».

3.Formuler votre accroche

Énoncer l’offre d’une façon irrésistible

Une formulation possible, est d’énoncer l’offre de façon irrésistible si vous avez un prospect qui a décidé clairement d’acheter quelque part. 

Cette formule s’adresse à une minorité de membres de « Séduire Le Client », par contre elle est plus efficace pour le site de cours de Salsa. 

Si par exemple vous faites du coaching, cette formule ne sera pas adéquate. Le prospect en général, sur un site de coaching, est dans une démarche d’apprentissage et de développement personnel et non pas à la recherche d’un produit ou service à acheter.

Dans un cas minoritaire, si votre prospect est dans une démarche d’achat alors vous devez annoncer votre offre dans le message d’accroche. L’exemple type de cette formule que j’ai utilisé pendant des années sur mon site Internet, c’est « Découvrez la Salsa ! Un cours d’essai gratuit ». A l’époque, quand j’étais un professeur de Salsa, avec des tarifs deux fois plus chers que tous les concurrents qui se trouvaient dans la région, j’ai réussi à attirer plus de prospects en appliquant cette stratégie dans la création de mon site Internet.

Utiliser une citation

Si votre client cherche un résultat précis, utilisez une citation qui peut être un témoignage d’un ancien client. 

Cette citation permet au prospect de s’identifier à une personne qui est passée par la même expérience et qui a obtenu un résultat. 

Par exemple, pour un de mes clients, j’ai utilisé cette formule « Mes blogs m’ont rapporté plus de 1000 € le mois dernier, assez pour financer mes voyages à travers le monde ! Laissez-moi vous expliquer comment… ». Il s’agit d’Aurélien Amacker, qui est réellement un blogueur et il a réussi, grâce au blogging, à développer ses revenus rapidement.

Remettez en cause une croyance répandue        

Si vous remettez en cause une croyance répandue ou si le prospect n’a pas encore découvert son besoin, ce qui est le cas de la majorité, vous attirez ainsi l’attention de vos clients. 

Cette croyance doit être certainement négative par rapport au marché. 

Par exemple, si vous avez une société de prestation de services et sur votre marché les prestataires manquent de professionnalisme, ont des délais trop longs ou des prix très élevés vous pouvez remettre en cause ces comportements.

« Commettez-vous ces erreurs en Anglais ? »  cette formulation de question est un exemple qui présente un très grand classique dans le domaine du marketing et sert à induire un doute auprès de vos clients.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */