Etiquetteautorité

4 types de vidéos pour vous faire connaître

4

Je vais aborder aujourd’hui un principe très important si vous choisissez d’utiliser la vidéo pour faire connaître votre entreprise, votre produit ou votre marque personnelle.

Ce principe vous aidera à mieux structurer les vidéos que vous allez créer, à choisir quel type de vidéo vous voulez et à avoir plus de personnes qui les regardent et achètent vos produits et services.

Lorsque j’ai commencé à obtenir d’énormes résultats avec mes vidéos, c’est-à-dire quand j’ai lancé ma chaîne Youtube de conseils amoureux pour hommes célibataires, j’ai découvert qu’il existait en fait quatre types de vidéos. La plupart des gens mélangent les différents types, c’est pourquoi ils ont des difficultés car certaines vidéos ne fonctionnent pas du tout pour se faire connaître. Vous pouvez créer énormément de contenu mais ne jamais avoir personne qui les regarde, ce qui peut être extrêmement frustrant.

Si vous voulez que quelqu’un devienne un client fidèle, que votre entreprise soit prospère, il faut que le prospect  franchisse quatre étapes.

Ces étapes constituent la méthode TACF, c’est-à-dire :

  1. Trafic : Les gens vous découvrent, à ce stade ils ne savent pas si ce que vous proposez est pour eux ou pas.
  2. Audience : Ce sont les gens qui vous ont donné la permission de les recontacter et de leur en dire plus sur ce que vous proposez. Ils sont donc des prospects ou clients potentiels.
  3. Clientèle : Il s’agit de convertir les prospects en acheteurs, que la relation se renforce.
  4. Fidélisation 

Ce modèle TACF s’applique également aux vidéos. Lorsque vous créez les vidéos à mettre en ligne, il existe une différence énorme entre celles de trafic et celles pour entretenir votre audience. 

Par exemple, la plupart de celles que j’ai publiées sur ma chaîne Youtube (environ mille jusqu’à maintenant) ne sont pas faites pour attirer de nouvelles personnes mais pour celles abonnées à ma newsletter afin de leur apporter de la valeur et qu’elles soient toujours là au moment où je propose mes produits ou services. Donc, mes vidéos sont destinées à ceux qui me connaissent déjà, c’est pourquoi elles ne génèrent pas autant de vues que celles de Norman ou Cyprien.

La plupart des entrepreneurs commettent l’erreur de créer des vidéos du deuxième type en espérant obtenir beaucoup de visiteurs comme s’il s’agissait de celles du premier type.

Les vidéos du type trois sont celles que vous faites pour convertir votre audience en acheteurs. En général, elles ne sont pas accessibles publiquement sur Internet car il ne faut pas espérer que des gens vont acheter directement après avoir visionné une vidéo sur Youtube. Elles sont privées ou non répertoriées et se trouvent sur votre site Web. Les gens doivent déjà être inscrits à votre newsletter ou participer à un Lancement Orchestré pour les voir. Ce sont en fait les vidéos qui présentent votre produit ou des vidéos de vente. La vidéo de vente peut être vue par énormément de personnes mais ce ne sont que des gens qui sont déjà dans la confidence, qui savent que vous avez quelque chose à proposer et qui regardent la vidéo pour acheter. Il faut que les internautes vous connaissent déjà pour vouloir regarder une de vos vidéos de type trois.

Enfin, le type quatre comprend les vidéos de formation, soit celles qui correspondent à votre produit ou service, soit les bonus que vous offrez à vos clients pour qu’ils aient les informations nécessaires pour utiliser votre produit. Ce type est réservé exclusivement à ceux qui vous ont payés.

Si vous voulez être découvert par beaucoup de monde, les trois derniers types de vidéos ne servent à rien. Vous devez produire des vidéos qui génèrent du trafic. J’ai récemment eu une longue conversation avec David Laroche à propos du nombre de vues de mes vidéos. Il m’a rappelé que mes vidéos étant pour mon audience, elles ne convenaient pas à ceux qui ne me connaissent pas et que si je veux, par la suite, développer ma chaîne pour attirer du monde, je devrai créer un type de vidéo qui n’existe pas actuellement. La chaîne va évoluer, je vais continuer à proposer des vidéos pour mon public mais aussi d’autres pour les personnes qui se cherchent, qui se demandent comment devenir entrepreneur.

Pour vous faire connaître sur Internet, il est donc essentiel que vous fassiez bien la différence entre ces quatre types de vidéos. Mais, c’est également très important que vous possédiez déjà une séquence de vente à proposer aux personnes qui auront vu les vidéos de trafic. 

Vous devez commencer par l’essentiel, votre priorité est de vendre un produit ou un service. En premier lieu, vous devez posséder un produit qui fidélise les clients puis créer la séquence qui convertira les prospects en acheteurs. Ensuite, vous devez avoir le meilleur système de capture pour que votre trafic se transforme en clientèle et enfin aller chercher le maximum de trafic possible. Si vous obtenez un million de vues supplémentaires, vous aurez déjà assuré vos arrières.

La méthode consiste donc à commencer par la fin et à terminer par les vidéos qui généreront du trafic.

Votre autorité est une clé de réussite

V

L’autorité est un levier fondamental dans le développement de votre entreprise. D’autre part, elle vous permet d’acquérir de la crédibilité dans votre secteur d’activité. La question que vous devez alors vous poser est : Comment pouvez-vous imposer l’autorité de votre entreprise et montrer que vous êtes expert en la matière du produit/service que vous vendez ?

Cela est possible grâce à plusieurs outils : la certification, les diplômes ou les apparitions médiatiques. Tout d’abord, il est important de garder à l’esprit que si vous avez de l’autorité, c’est parce que vous êtes un auteur !

Créez pour avoir de l’autorité

Pour avoir de l’autorité, il est primordial de créer. Vous pouvez notamment créer :

  • Un livre ou un livret ;
  • Une méthode ou une conception : vous pouvez déposer cette création à l’INPI pour protéger vos droits d’auteur ;  
  • Un statut : fondateur d’une association ou école… ;
  • Une formation : être un formateur vous offre de l’autorité ;
  • Diplômes et certification : vous validez vos connaissances dans un domaine ou un autre ;
  • Un changement : aboutir à des résultats et créer un changement pour vous-même ou pour vos clients ;
  • Une marque : si vous utilisez toujours la même méthode pour créer un produit/service, vous pouvez donner un nom à cette méthode et la déposer, en tant que marque, à l’INPI. Un exemple typique : pour mes ateliers de séduction, je faisais toujours la même démarche pour accompagner un homme timide et l’aider à séduire. J’ai décidé de donner le nom PRINCE à cette méthode, dont chacune des lettres correspond à une partie de la démarche. Par la suite, j’ai déposé cette méthode et l’acronyme PRINCE à l’INPI : Sébastien Night, expert en séduction, créateur de la méthode PRINCE. Cela ajoute de l’autorité que je peux avoir sur le sujet.

Trouvez les points qui vous correspondent le plus 

Afin d’ajouter de l’autorité à votre activité, je vous invite à définir lesquels de ces points correspond à ce que vous pouvez communiquer actuellement aux prospects. Si aucun de ces points n’est à votre disposition, pensez à un point que vous pouvez créer, une certification par exemple.  

Comment obtient-on une certification ?

Soit en s’inscrivant à une école et en suivant un programme de formation pour obtenir la certification à la fin si elle existe. Soit en la créant, si elle n’existe pas encore. 

J’ai une certaine autorité en ce qui concerne le coaching en séduction, non seulement parce que j’ai coaché beaucoup d’élèves, mais aussi parce que à l’époque, j’ai créé la seule formation en ligne pour devenir coach en séduction. 

Certains des prospects peuvent être sceptiques quant à votre crédibilité en tant que coach. Vous pouvez les convaincre tout simplement en proposant des témoignages de vos anciens clients ou leurs expériences réussies dans le programme de formation que vous proposez.

Personnellement, je n’étais pas certifié dans le domaine de la séduction, mais je me suis servi de mon autorité dans ce domaine pour certifier mes élèves. Par conséquent, toutes les personnes certifiées dans le coaching de séduction sont mes anciens clients.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */