Etiquettechiffres

L’importance de connaître ses chiffres

L

J’ai la chance de posséder une entreprise rentable depuis une dizaine d’années. Elle me permet de garder une visibilité sur nos finances dans le proche et plus lointain futur. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Le panorama

En 2012, lorsque j’ai commencé à préparer mon voyage autour du monde avec ma compagne, j’étais sur mon nuage car je venais de réaliser le plus grand Lancement Orchestré de mon secteur du marketing Internet en Francophonie. 

J’étais convaincu que cette vague de ventes allait me permettre de gérer suffisamment de trésorerie pour rester à flot même si je ne travaillais pas du tout durant les six mois de voyage. 

Malheureusement, peu de temps avant le départ, je me trouvais aux USA avec mon Mastermind et un membre du groupe m’a posé une question sur mes finances. J’ai donc préparé un document récapitulatif.

Le plan

Mon idée était de regarder le nombre de clients que j’avais, les finances que nous avions de côté. 

En général, lorsqu’un entrepreneur vient d’orchestrer un lancement pour un nouveau produit ou service, l’afflux de trésorerie est important. 

Par exemple, mon tout premier Lancement Orchestré, quand j’étais coach amoureux, m’avait permis de générer 16 000 euros en une journée et 25 000 euros en une semaine.

Mon premier lancement en tant que « Le Marketeur Français » pour vendre l’une de mes formations avait généré 150 000 euros. En 2012, je venais de générer un lancement nettement supérieur, je pensais être en train de me noyer dans l’argent.

Le plantage

Après vérification, j’ai dû constater que je ne possédais pas l’argent espéré. Une des personnes présentes au MasterMind m’a fait remarquer que je partais faire un tour du monde sans même connaître mes chiffres. 

Un autre expert a prévu une faillite si je ne relevais pas la barre immédiatement. J’ai réalisé que je ne connaissais rien aux finances de mon entreprise et à l’argent en général.

Il existe deux questions dont il est grave d’ignorer la réponse :

  • D’où vient l’argent, quel produit ou service génère du bénéfice ou nous fait perdre du temps et de l’énergie ?
  • Où va l’argent ?

Il m’a été conseillé de discuter de la question avec des experts.

La prise de conscience

J’ai pu discuter avec trois personnes possédant des expertises très différentes et qui m’ont appris ce dont j’avais besoin pour devenir un entrepreneur libre.

Le premier m’a proposé de m’inscrire à un coaching afin de discuter chaque mois de ma situation et envisager le plan pour le mois suivant. Je me suis rendu compte que cette personne cherchait à me vendre son consulting mais ne proposait pas d’outils et de process pour une entreprise comme la mienne. 

J’ai alors pris une décision qui me servira toute ma vie : je refuse de payer pour de la motivation. Payer pour être motivé est un gaspillage d’argent.

Le second expert a pour spécialité d’aider les boites à voir leurs finances. Il m’a proposé un exemple réel, un document Excel montrant les 52 prochaines semaines d’un groupement de plusieurs pharmacies. Sur les dix pharmacies, une seule avait des problèmes de trésorerie. Le groupe continuait de gagner de l’argent mais cette pharmacie en difficulté risquait de le faire couler entièrement avant que les bénéfices se matérialisent. J’ai retenu que je devais savoir quelle était la saisonnalité de mon entreprise, quel était le décalage entre le moment où je sors de l’argent et le moment où il rentre. Nous avons établi ensemble mon prévisionnel et j’ai réalisé que je serai à découvert de 100 000 euros six semaines plus tard.

La troisième experte, Annie Pratt, est PDG intérimaire dans des boîtes en difficultés. Son travail est de redresser l’entreprise, de réorganiser et de former un autre PDG. Elle m’a expliqué quelles étaient les informations que je devais recevoir du comptable, ce que je devais savoir et comprendre sur le plan financier. Par exemple, si vous réglez vos fournisseurs avant que les clients ne vous payent, vous aurez un gros problème. Il faut faire en sorte que l’argent rentre avant que vous régliez vos trésoreries.

Si je n’avais pas participé à ce MasterMind avant de partir, j’aurais probablement déclaré faillite. J’aurais également gaspillé de l’argent en payant pour de la motivation. 

Investir de l’argent est utile si vous le dépensez dans les bons outils et les bonnes formations. J’ai reçu un témoignage de quelqu’un qui était dans les difficultés financières et qui ne savait pas comment agir mais qui pourtant a investi dans ma formation pour sauver son entreprise.

C’est quoi vos chiffres ?

C

Cet article est proposé par Patrick Leroux, du blog : http://www.patrickleroux.com/

NUMBERS
Il est important de fixer un chiffre sur vos objectifs, afin de mieux les réaliser !

La principale raison pourquoi plusieurs personnes n’obtiennent pas de meilleurs résultats dans la vie est justement parce qu’elles ne savent pas précisément ce qu’elles désirent vraiment. Pour obtenir ce que vous désirez dans la vie, vous devez commencer par savoir exactement ce que vous désirez.

Vouloir gagner plus d’argent, perdre du poids, faire plus d’exercice physique, passer plus de temps avec ses enfants, voir plus souvent ses amis ne suffit pas. Agir de la sorte est comme avoir l’intention de gagner un match de hockey, mais omettre d’installer les buts !

(suite…)

Le facteur n°1 qui fait la différence entre un succès retentissant et un échec cuisant dans un projet d’entreprise

L

Se faire accompagner par des spécialistes est un atout considérable pour les futurs entrepreneurs.
Se faire accompagner par des spécialistes est un atout considérable pour les futurs entrepreneurs.

De plus en plus de Français se lancent dans l’aventure de la création d’entreprise, mais, malheureusement, un grand nombre de ces entrepreneurs en herbe se brûlent les ailes et n’arrivent pas à mener leur projet à bien. L’apparition du statut d’auto-entrepeneur a sans doute beaucoup fait pour cette hécatombe, en laissant croire que lancer une entreprise était facile et accessible à tous. En réalité, il ne faut pas avoir peur de demander de l’aide : bénéficier d’un accompagnement est en effet le facteur n°1 qui fait la différence entre un succès retentissant et un échec cuisant dans un projet d’entreprise.

(suite…)

Quelques chiffres que tout entrepreneur devrait connaître sur la relation client

Q

59%, c’est la proportion d’internautes indiens qui accèdent à internet uniquement depuis leur mobile.
59%, c’est la proportion d’internautes indiens qui accèdent à internet uniquement depuis leur mobile.

La relation client est un secteur en pleine explosion ; l’apparition des médias sociaux et des nouveaux supports internet, comme les smartphones et les tablettes, ont en effet changé la donne dans le monde du service après vente et du service client en général. Aujourd’hui, sociétés et marque ont ainsi de plus en plus recours, à côté des canaux de communication traditionnels tel que les centres d’appels et le courrier postal et électronique, à Facebook, à Twitter et aux assistants virtuels. Voici quelques chiffres-clés qui vous permettront de vous faire une idée sur l’évolution et les tendances de la relation client.

(suite…)

Revenus de ce blog pour Août – 10 455 €

R

[Remarque importante : si vous possédez un site web, une newsletter ou un blog, qui a un public d’entrepreneurs, alors mon programme d’affiliation va vous intéresser.]

Dans cet article, je participe pour la dernière fois à la mode de publier les revenus mensuels du blog. Je vais donc tout d’abord vous indiquer les chiffres réalisés par ce blog « Le Marketeur Français ». Je possède de nombreux autres blogs, dont un consacré justement au blogging professionnel.
Comme je suis tout-à-fait conscient que ces chiffres sortent de l’ordinaire, j’explique également dans cet article certaines de mes sources de trafic, et je fais quelques précisions importantes qu’aucun web-marketeur n’annonce publiquement.

Soyez attentif, je pense que cet article va énormément vous intéresser si vous avez le projet de vendre grâce à Internet.

Les chiffres

 

4 251 visites, 9 549 pages vues

Comme vous pourrez le voir sur le graphique, l’activité du blog a été essentiellement concentrée sur la seconde moitié du mois d’Août (à partir du 16). J’ai notamment posté sur le blog un article (le seul du mois d’Août !) annonçant une conférence vidéo, mais j’ai surtout mis quelques-uns des articles du blog en page de remerciement de l’inscription à ma formation Séduire Le Client.

Ceci est important : quel que soit l’entonnoir marketing que vous avez développé sur votre site ou votre point de vente, vous devez clairement indiquer au prospect la prochaine action à entreprendre. Ne le laissez pas dans une impasse. Si votre page de remerciement après une inscription à votre newsletter dit juste « Merci ! » alors vous avez clairement raté une occasion en or d’apporter davantage de valeur ajoutée au visiteur – par exemple en lui vendant votre produit, ou en l’invitant à lire vos meilleurs articles (qui, eux, vendent le produit !)

2 200 inscrits à la newsletter

Au cours du mois d’Août, j’ai franchi la barre des 2 000 abonnés. Attention, la plupart de ces abonnés ne viennent pas du blog  : je n’ai pas 2 200 abonnés pour 4 200 visites; c’est l’inverse, la plupart des visites du blog sont les nouveaux abonnés qui visitent le blog après avoir saisi leur email.

Maintenant, passons au vrai chiffre croustillant. A partir de ces 2 200 prospects j’ai réalisé au cours du mois d’Août (plus exactement au cours des 10 derniers jours)…

10 455 € de ventes entre le 22/08 et le 30/08

Voici comment se déclinent ces dix mille euros de vente.
Pendant la dernière semaine d’Août, j’ai accepté quelques dizaines d’inscriptions pour ma formation marketing.
(Ne cherchez pas de lien sur ce blog ou ailleurs, les inscriptions sont fermées pour le moment)

Mais je ne compte ici que les inscriptions directement générées du fait de l’existence de ce site/blog « Le Marketeur Français ».

En l’occurence, 1 personne a acheté le cours via le lien d’un affilié qui m’a connu grâce à ce blog. Et 4 entrepreneurs qui sont des lecteurs de ce blog ont aussi décidé d’investir dans cette formation, directement après avoir suivi les liens provenant du blog.

Au tarif de 3 paiements de 697 euros chacun, cela représente 5 * 3 * 697 = 10 455 €.

Mais évidemment, puisque vous suivez avec attention, vous réalisez que puisque ces clients règlent en 3 fois, le montant réellement déposé en banque à ce jour est de « seulement »…

3 485 € encaissés

Entrons dans le détail un instant, c’est important.
La plupart des marketeurs du Web français (c’est encore pire aux Etats-Unis) ne connaissent rien au monde de l’entreprise, et ont tendance à annoncer des chiffres astucieusement choisis pour impressionner le chaland.

Le grand classique est d’annoncer les ventes « brutes » toutes taxes comprises. Mais personnellement, j’ai un goût limité pour l’argent virtuel.

Puisque mon entreprise est immatriculée en France et paie la TVA, le véritable volume généré en Août est donc « amputé » de 19,6% (je considère cela comme une donation de six cent euros pour entretenir les écoles).
Ce qui nous amène au chiffre réel de 2913,88 € générés par le blog pour le mois d’Août.

Maintenant, laissez-moi vous indiquer quel as j’avais dans ma manche pour booster ces chiffres. Souvenez-vous, j’ai insisté sur ce blog sur la nécessité de construire une entreprise solide au lieu de faire votre marketing au hasard. Je connais mes chiffres. Je connais l’efficacité de ma campagne marketing. Ce qui m’a permis d’investir avec confiance…

1 210,33 € de frais publicitaires

J’aime bien le blogging. J’aime bien l’idée de pouvoir démarrer une startup sans investissement financier de départ, avec juste un clavier et un rêve en tête.

Mais dans le monde réel, il faut savoir investir intelligemment pour avoir un retour sur investissement concret. (vous avez déjà entendu parler de retour sans investissement ?)

La majorité du trafic de ce blog est payant. Une partie non négligeable vient du réseau Google Adwords, une autre partie vient de partenaires stratégiques et d’affiliés. (si vous voulez rejoindre mon programme d’affiliation et toucher d’imposantes commissions tout en recommandant des formations de qualité, consultez cette page. Je viens de signer un chèque de 5 382 € à un affilié pour ce même mois d’Août. Je sera ravi de vous envoyer des commissions de cette taille, ou même des montants encore plus imposants !)

J’aurais pu attendre de voir le traffic de ce blog augmenter « tout seul » par la qualité du contenu – cela arrivera petit à petit. Mais comme aime à le répéter l’impétueux Jordan Belfort, « la seule façon de devenir riche, c’est de le faire rapidement ! » Après tout, si vous touchez 25 000 € par an pendant une carrière de 40 ans, cela ne fait pas de vous un millionnaire n’est-ce pas ?

J’ai donc décidé d’accélérer la croissance de ce site – et avec un retour sur investissement mesurable et qui continuera de s’améliorer dans les prochains mois.

Oh, un aveu avant de terminer – je vous ai caché quelque chose.

Je n’ai comptabilisé dans cet article que les ventes de produits effectuées au cours du mois d’Août via le trafic de ce blog.

Je n’ai pas comptabilisé les ventes de services de consulting…
Comme le contrat de plusieurs dizaines de milliers d’euros signé en Août, posé sur mon bureau.

Je n’entrerai pas plus dans le détail ici, car j’ai fait un « prix » à ce client par rapport à mon tarif actuel parce que son projet m’intéressait… et je préfère éviter d’afficher des prix discount où que ce soit sur mon site.

Mais c’est quand même un plaisir dont je ne me lasse pas… recevoir des chèques à 5 chiffres (avant la virgule) dans ma boîte aux lettres.

Souvenez-vous, en tant que nouvel entrant sur un marché vous devez entrer sur ce marché par le haut. Toute autre stratégie risque d’être une lourde perte de temps.
J’ai publié cet article dans l’unique but de donner un exemple d’entrée sur le marché par le haut. Quelle ancienneté pour ce blog ? 3 mois. Combien d’articles sur ce blog ? une dizaine. Quel meilleur exemple d’entrée par le haut sur le marché ?

Tiens, une petite parenthèse importante si vous rédigez ou voulez rédiger un blog :


Votre visiteur ne se soucie certainement pas de la fréquence de vos publications.
Les 10 articles de ce blog contiennent plus de conseils marketing solides pour construire une entreprise leader de son marché, que certains sites, livres, ou formations entières de marketing qui font des centaines ou des milliers de pages.
Quand vous créez du « contenu » (blog, site web, newsletter, brochure, courrier publicitaire) ne vous concentrez pas sur votre production – concentrez vous sur la valeur reçue par le prospect ou client.
Je reviendrai sur la création de contenu marketing à une autre occasion.

C’était la première et dernière fois que je publie les chiffres générés par ce site, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à la poser ci-dessous.

Si vous possédez un site ou une mailing list que mes formations marketing peuvent intéresser, rejoignez dès aujourd’hui mon programme d’affiliation.
Et si vous voulez arriver en un temps éclair à une position de leader sur votre marché, et que vous êtes prêt à investir et vous consacrer à fond à votre projet, je peux vous aider. Cliquez ici pour me contacter (lisez bien les conditions auparavant !)

Sébastien

P.S – Encore une fois : les conseils concrets que je partage ici sont issus de mon expérience réelle et de celles de mes clients dans des dizaines de marchés différents, dont la grande majorité n’ont rien à voir avec le « marketing internet ». Je connais un entrepreneur qui applique ce type de stratégies… à la vente de chapeaux en paille tressés en Amérique du Sud !
L’activité principale de ma propre entreprise n’a rien à voir avec ce monde particulier des « cours de marketing ». N’imaginez pas une seconde que votre marché soit différent, ou que vous ne pouvez pas arriver à des résultats semblables dans votre secteur.

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur français blog, chiffres vente chapeau france, je connais mes chiffres

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */