Etiquettedemande de partenariat

Comment démarcher un partenaire ?

C

Après avoir filtré les partenaires potentiels les plus intéressants pour votre activité, vous devez les contacter. Plusieurs cas sont envisageables quand vous décidez de franchir ce pas.

La bonne nouvelle est que si votre partenaire a une activité similaire à la vôtre, vous pouvez tout de même le contacter. Il suffit de chercher dans votre offre ce qui peut être complémentaire avec son activité. Par la suite, vous présentez seulement cette complémentarité.  Soit vous repérez le type de contenu partagé par vos partenaires potentiels et vous partagez un contenu complémentaire, soit vous adoptez leur stratégie. 

Il est également possible parfois de discuter avec un concurrent direct. Dans ce cas vous devez vous renseigner pendant la conversation au sujet de son nouveau projet afin de déterminer s’il est complémentaire à ce que vous faites, c’est-à-dire vous assurer qu’il n’est pas en concurrence direct avec votre produit/service. En outre, il est possible que votre concurrent décide de céder sa part de marché, auquel cas il peut faire la promotion de votre produit sans soucis.

Il est important de savoir que vous pouvez lancer cette conversation même si vous n’avez pas encore prévu une stratégie concrète afin d’éviter de basculer vers la concurrence. De toute façon, il est toujours bénéfique de discuter avec des entrepreneurs qui proposent des produits/services similaires aux vôtres. Par exemple, en tant que coach en séduction, je trouve qu’il est plus intéressant de discuter avec un coach en séduction sur les actualités de notre secteur que de discuter avec un coach en relooking par exemple.

La façon dont vous abordez un partenaire dépend de sa position :

1. Administration

Votre partenaire potentiel est une administration ou une association. La recette numéro une que je recommande dans ce cas là pour enclencher un dialogue, c’est de faire jouer l’effet de réseau le maximum possible. Il est difficile de pénétrer une administration ou une association avec une proposition de partenariat. Un simple contact par email, peut-être insuffisant pour créer ce type du partenariat et vous aurez besoin d’interagir avec un tiers. D’où l’importance d’exploiter votre réseau.  

Si vous prenez l’habitude de créer une relation avec vos clients, votre réseau commencera à s’élargir petit à petit. Cela est très bénéfique pour le développement de votre entreprise.

2. Amateur

Votre partenaire potentiel est un blogueur connu. Il s’intéresse aux mêmes sujets que vous, mais qui ne propose aucun produit à vendre. Quand vous lancez la conversation avec ce type de profil, vous devez utiliser exactement la même démarche utilisée pour contacter un concurrent. Par contre, au moment où vous proposez le partenariat, soyez sûr que votre proposition peut intéresser réellement votre partenaire potentiel.

Par exemple, certains sites Internet recherchent davantage de visibilité (les sites d’amateurs ou les sites personnels).

Si dans votre Podcast ou dans une de vos vidéos vous leur faites une dédicace ou une référence, ils accepteront votre demande de partenariat. Généralement, les amateurs ne sont pas intéressés par l’argent et certains trouvent que cela peut nuire à leur indépendance.

Pendant la conversation, essayez de repérer les attentes de ces personnes et ce qu’ils veulent obtenir suite à ce partenariat.

Le fait de nouer un partenariat avec des amateurs présente un terrain miné. En effet, contrairement aux professionnels, les amateurs ne cherchent pas un revenu financier. Pour cette raison, pensez à adapter vos offres à leurs besoins.      

3. Professionnel    

Votre partenaire potentiel est un professionnel. Dans ce cas, il est recommandé de chercher son objectif stratégique actuel. Cet objectif n’est pas obligatoirement financier.

En discutant avec lui, vous aurez l’opportunité de découvrir ses besoins. Par exemple, si un entrepreneur a réussi à atteindre son chiffre d’affaires, il ne sera pas intéressé uniquement par le revenu financier ou la notoriété. Dans cette situation, vous pouvez lui proposer comme partenariat un travail de plus. En connaissant son objectif stratégique, il est possible de nouer ce type de partenariat.

Si un professionnel veut changer son secteur d’activité par exemple ou développer un nouveau produit, vous pouvez leur offrir des échantillons gratuits de votre produit pour tous ses clients.

Quand vous cherchez un partenariat, ne pensez pas tout de suite à un échange d’argent, mais essayez d’adapter votre demande aux besoins de votre partenaire potentiel. Parfois, en proposant de l’argent, vous risquez de ne pas motiver le partenaire et de rater une occasion. 

Comment utiliser la bonne approche pour tisser un partenariat ?

C

Les partenariats présentent un levier important dans la promotion de votre activité. Pour cette raison, je partage avec vous les quatre ingrédients essentiels pour qu’un partenaire accepte de faire la promotion de vos produits/services et de votre entreprise. 

Il est important de savoir ce que vous devez mettre en place pour que votre partenaire accepte, tout d’abord, d’entamer une conversation avec vous. En second lieu, il est fondamental de définir l’élément numéro un à mettre en avant afin de motiver un partenaire potentiel à promouvoir votre activité.

Créez une relation avec vos partenaires potentiels

Soignez votre email de demande de partenariat

Quand vous décidez d’envoyer un email de demande de partenariat, assurez-vous qu’il soit bien rédigé. 

Il est crucial de fournir des informations qui permettent au partenaire potentiel de découvrir votre activité et d’en apprendre plus sur vous. Généralement, un email qui ne contient aucune indication, ni des informations concernant l’expéditeur sera ignoré. 

Pour mieux comprendre, j’aimerais vous partager une anecdote. Nous avons reçu un email qui ne contient aucune indication à part une demande de contact. Mes collaborateurs ont contacté cette personne pour leur présenter nos services. C’est seulement à ce moment-là, que nous avons découvert qu’il s’agissait d’une entrepreneuse ayant créé une chaîne de télévision. Elle nous a contacté dans le but d’une demande de partenariat. Elle avait besoin que nous promouvons son activité, qui n’avait pas encore démarré, sur l’une de nos conférences. Mais comme elle n’a pas précisé la valeur qu’elle peut nous apporter suite à ce partenariat, nous n’avons pas donné suite à sa demande. 

Tout cela pour vous dire qu’il est très important d’envoyer une demande bien rédigée qui montre que le partenariat est bénéfique pour votre activité ainsi que pour le partenaire potentiel.

Montrez votre intérêt au partenaire potentiel

Un point essentiel dans un partenariat, c’est la relation. Il est déconseillé de contacter un partenaire à froid et d’envoyer des emails non sollicités et de masse. Il est important de créer une relation avec les partenaires potentiels. Bien entendu, cette relation dépend énormément du partenaire sollicité. Autrement dit, si vous demandez un partenariat avec le leader de votre marché, il est primordial d’adapter votre demande à sa position. Forcément, un commentaire sur son blog n’est pas le meilleur moyen de le contacter, puisqu’il met en place des critères sélectifs pour accepter des partenariats. Il y a évidemment plusieurs façons de contacter un partenaire potentiel, mais le plus important, c’est de lui montrer votre intérêt.

Mettez en avant votre autorité

Un partenaire s’intéresse à votre position sur le marché. S’il doit accepter un partenariat, c’est parce que le produit/service à promouvoir est reconnu sur le marché. Il est important que vous ayez de l’autorité. Mais quand vous contactez votre partenaire, vous devez créer un lien entre votre produit/service et la thématique de votre partenaire potentiel. Il est inutile de contacter un site Internet reconnu sur la remise en forme et la santé par exemple, pour lui demander de promouvoir votre service portant sur l’entrepreneuriat. 

Il est indispensable dans une demande de partenariat que votre expertise soit liée aux intérêts du public du partenaire potentiel. Un partenariat est essentiellement une relation complémentaire.  

Assurez-vous de la qualité de votre produit/service           

Quand vous demandez un partenariat, il est essentiel de garantir une certaine qualité du produit/service à promouvoir. Cela est important pour que votre promesse de vente soit claire pour le partenaire. Il n’aura pas besoin de chercher et se poser des questions pour savoir ce que vous apportez comme bénéfices à ses clients. 

S’il accepte votre demande de partenariat, il doit savoir la valeur ajoutée de votre produit/service pour qu’il puisse parler de votre activité auprès de ses clients. Pour cette raison, votre produit/service doit être, obligatoirement, testé et approuvé. Plus vous cherchez des partenaires qui ont un volume important sur le marché, plus vous devez vous assurer de la qualité de votre produit/service et le tester à l’avance. Les témoignages de vos clients présentent une garantie de la qualité de votre produit/service.

Motivez votre partenaire potentiel grâce à votre promesse

Quand vous demandez un partenariat, pensez à préciser au partenaire ce que la promotion de votre produit/service peut lui apporter. Généralement, un partenariat entre une nouvelle entreprise et une autre visible sur le marché se fait en échange d’argent : commissions, apporteur d’affaires, des affiliés…

Le partenaire promouvait votre produit/service et touche une commission sur chaque vente effectuée. Mais vous pouvez être créatif et exploiter d’autres sources : un contenu gratuit, conseils gratuits aux clients, échantillons de produits ou du coaching personnalisé…

Il est toujours possible d’apporter de la valeur aux partenaires potentiels sans leur proposer de l’argent pour qu’ils fassent votre promotion.

Pour approfondir vos connaissances dans ce sujet, je vous recommande notre formation de stratégie marketing  Séduire le Client. Cette formation vous permettra d’apprendre à utiliser la bonne approche pour tisser un partenariat.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */