Etiquettediffuser le contenu

Comprendre les 4 points de l’aspect technique du contenu

C

Dans cet article, je vais vous expliquer les quatre points de l’aspect technique de la publication de votre contenu.

Commençons par le format.

1. Quel format pour votre contenu ?

Allez-vous publier des articles, des vidéos ou des podcasts ? 

Le choix du mode de communication doit se faire en considérant trois filtres : votre marché, votre image et vos compétences.

Votre marché est le premier filtre simplement parce que certaines audiences ne lisent pas et il est donc inutile de publier des articles de quatre-mille mots. Ces personnes regarderont les images, les vidéos, parfois écouteront des podcasts même si je ne recommande vraiment pas de bloguer sous cette forme. Le public jeune n’a pas envie de lire, le public plus âgé qui n’a pas l’expérience de la technologie lira mais à condition que le texte soit bien lisible, il faut donc absolument éviter d’écrire en blanc sur un fond noir (toujours privilégier du sombre sur du très clair).

Selon le produit que vous allez vendre, selon le personnage que vous voulez projeter, vous allez être forcément dans un certain schéma. Si quelqu’un tient un site sur comment publier un bestseller et que tous les articles sont sous forme audio ou vidéo, c’est incohérent. Si un formateur gère un site sur le langage corporel et qu’il écrit, ce sera moins convaincant que s’il le montre en personne devant la caméra. Si votre site parle de motivation, ça ne fonctionnera pas par écrit. Vous devez montrer que vous aussi vous possédez cette motivation.

Si écrire un article est pour vous une véritable douleur alors faites des vidéos. J’ai écrit des articles durant un moment sur mon blog traitant de séduction, il me fallait trois semaines pour en sortir un. J’ai alors décidé de parler de séduction face à une caméra, je connais mon sujet, je peux répondre aux questions. Vos compétences correspondent à ce que vous êtes capable de produire dans un temps raisonnable. 

A l’opposé, pour certaines personnes, s’enregistrer à l’audio n’est pas envisageable. Peut-être ne possèdent-elles pas le matériel, peut-être se sentent-elles mal à l’aise. S’enregistrer devant un ordinateur demande de l’entraînement pour parler clairement, avoir le bon volume, la bonne intonation, le bon rythme. Si vous ne supportez pas le fait de devoir dompter votre voix, ne communiquez pas par audio et vidéo. Nous avons tous certaines affinités, il faut donc choisir le format qui nous convient le mieux.

2. Quel hébergement choisir ? 

Si vous écrivez des articles et que vous utilisez WordPress, c’est très facile. 

Concernant les podcasts, je ne le recommande pas. Lorsque vous faites un fichier audio, je vous recommande de prendre un PowerPoint, de l’enregistrer en même temps, ainsi vous avez aussi une vidéo. 

Pour l’hébergement des fichiers, j’utilise un service d’Amazon qui s’appelle S3 et le logiciel Cloudberry équivalent d’un logiciel FTP. Si vous n’êtes pas à l’aise avec un logiciel FTP, il existe EZS3 très simple d’utilisation. Cet outil vous permettra de mettre en ligne, sur les disques durs d’Amazon, une très grande quantité de données. YouTube fonctionne très bien aussi pour les vidéos courtes.

3. Créer la page d’accueil 

Le mieux est de proposer une page d’accueil fixe avec un message de « vente » optimal pour captiver le prospect. Vous ne vendez pas votre produit mais l’inscription à la newsletter. 

Retrouvez des astuces pour bien configurer votre page d’accueil dans cet article : Le secret pour bien deemarrer votre blog.

4. Optimiser le référencement 

Quand vous créez le contenu, vous allez utiliser un Plug in qui s’appelle All in ONE SEO à chercher dans les extensions de WordPress. Ce logiciel va tout configurer pour vous, vous n’aurez juste qu’à mettre des titres « recherchables » à vos articles. Vos titres doivent ressembler à ce qu’une personne pourrait réellement rechercher dans un moteur de recherches. 

Par exemple, personne ne cherche « la stratégie BCPV », les gens chercheront plutôt « comment rentabiliser mon blog ». Comme titre d’article, je choisirai alors « Comment rentabiliser son blog ». De cette façon, je fais en sorte que des gens arrivent sur mon blog en effectuant leurs recherches. 

Ensuite, il faut insérer des sous-titres dans l’article, utiliser des expressions pertinentes, mettre en relief (gras, italique) les mots importants. Ces éléments permettront d’avoir un blog simple à comprendre pour un moteur de recherches.

Comment partager votre message avec des millions de personnes ?

C

J’aimerais vous parler du livre TED Talks de Chris Anderson, le patron de TED. Il s’agit d’un des sites Internet les plus intéressants. Littéralement, si je devais supprimer tous les sites sur Internet, je garderai trois sites : TED, Wikipedia et le Marketeur Français.

En fait TED, c’est une conférence qui réunit des milliers de personnes et se déroule deux fois par an. Au départ, elle portait principalement sur le thème de la technologie, de l’éducation et du design. Ensuite, elle s’est mise à couvrir énormément d’autres thèmes. 

Les chercheurs les plus pointus, les entrepreneurs les plus inspirants, des inventeurs et des politiciens participent à cet événement. Des personnes qui sont à un niveau extrêmement élevé dans la discipline viennent partager un message important à travers les conférences TED. 

Ce qui est frappant, c’est que pendant la courte durée de toutes les présentations TED, les intervenants sont invités à faire passer un message qu’ils ont pris, peut-être, longtemps à élaborer. Pour cette raison, il est important d’apprendre à condenser un message pour réussir à véhiculer un appel à l’action ou une inspiration sur une courte durée. 

Personnellement, j’ai appris deux leçons suite à la lecture du livre TED Talks.

Bien démarrez votre speech pour accrocher vos prospects

En créant la curiosité dès les premiers mots de la présentation en public, vous pouvez faire en sorte que le public pose son téléphone portable et reste attentif à la suite de votre intervention au lieu de se disperser pendant que vous êtes en train de parler sur scène ! 

Parmi les exemples, un des présentateurs qui est venu sur scène avait les mains légèrement tremblantes, a commencé son speech par : « je dois vous prévenir, je ne suis pas ivre, mais le docteur qui a accouché ma mère, il l’était ! »

Tout de suite, le silence total régnait dans la salle comme il a évoqué un sujet épineux : les erreurs médicales à l’origine de sa déformation. Pour cela, il est extrêmement important, quand vous rédigez votre message, de penser à attirer l’attention de votre audience :

  • Introduisez votre speech par une question afin d’engager votre audience dès le début ;
  • Si vous préférez commencer votre speech par une histoire ou une promesse, optez pour un discours qui attire votre audience ;
  • Evitez les introductions classiques et ennuyantes pour ne pas perdre la concentration de votre public dans les premières secondes qui sont cruciales.

Publiez vos idées et améliorez votre notoriété

Le livre de Chris Anderson explique un concept appelé « le fil conducteur ». Le principe de ce concept, c’est que tout message que vous voulez communiquer à un public, doit avoir un fil conducteur bien déterminé. Ce fil conducteur, décide tous les choix de votre intervention : les exemples, les histoires, les anecdotes, les exercices si vous en utilisez, les diapositives du Power Point et tout le contenu que vous présentez sous ces différents formats. Tous ces éléments doivent tourner autour du fil conducteur.

Un de mes amis, conférencier depuis longtemps, était atterré par cette nouvelle, parce qu’il a passé toute sa vie à développer et expliquer cette idée du fil conducteur. Malheureusement, il n’a pas réussi à publier son livre dont le projet a traîné des années. 

La leçon à tirer de cette histoire est la suivante : si vous avez une idée qui peut aider des millions de personnes mais que vous ne prenez pas le temps de la partager, quelqu’un d’autre finira par l’exécuter. Vous hésitez peut-être à partager un nouveau concept parce que vous avez peur d’être imparfait, mal compris ou que votre idée soit copiée. Or en attendant trop longtemps, vous risquez qu’une autre personne passe à l’action avant vous et sera reconnu pour ce concept. Si vous avez un concept gagnant, qui présente votre recette secrète du succès, n’hésitez pas à le partager. Vous ne pouvez pas le garder pour vous si le monde en a besoin, ou il trouvera le moyen de faire s’exprimer ce concept même sans vous. 

Pour cela, il est indispensable de publier un contenu sous une forme ou une autre :

  • Des présentations en public ;
  • Des livres ;
  • Des vidéos…

Le plus important, c’est de publier vos idées. Cela augmentera votre notoriété et votre clientèle. 

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */