Etiquettefidéliser ses clients

Les techniques pour se démarquer sur Internet et attirer la presse

L

Quand vous partagez un contenu vidéo pertinent, non seulement vous gagnez en crédibilité aux yeux de vos prospects, mais vous améliorez également la notoriété de votre entreprise.

Aujourd’hui, vous êtes confronté à une concurrence exacerbée. Il se peut que votre concurrent direct possède une plus grande ancienneté que vous sur le marché ou qu’il a lancé son entreprise avec un budget important. Par défaut, il aura plus de crédibilité aux yeux des prospects.

Vous aimerez vous démarquer durablement et imposer votre marque, mais vous ne savez pas comment acquérir une telle notoriété qui vous permettra de vous hisser aux rangs supérieurs ?

Dans cet article, je partage avec vous les techniques qui vous permettront de vous démarquer sur les moteurs de recherches et d’attirer l’attention des médias et de la presse.

En postant régulièrement un contenu vidéo (pré-enregistré ou en direct), sur ma page Facebook et sur ma chaîne Youtube, j’ai réussi à attirer des milliers de fans et à me faire connaître auprès du grand public. Mes différentes entreprises ont fait l’objet de reportages sur différents médias (TF1, France 2, M6, France culture, France bleu, Europe 1, RTL…)

Depuis 2006, grâce à mes apparitions télévisées, mes vidéos, mes conférences et mon livre bestseller Le chemin vers le sommet, j’ai pu toucher des millions de personnes. A chaque fois, je propose aux internautes des exemples concrets issus de mon expérience personnelle.

En effet, l’utilisation efficace des médias et des vidéos pour communiquer avec vos clients vous permettra de vous démarquer et d’attirer de nouveaux prospects.

Je partage avec vous ma recette pour créer un Podcast dynamique et attractif à partager auprès de vos abonnés chaque semaine (le rythme minimum que je recommande).

1. Présentez-vous directement

Au début du Podcast, présentez-vous directement. Il est déconseillé de mettre des génériques (vidéo ou audio) à l’ouverture du Podcast.

2. Annoncez la promesse    

Tout de suite, dès les premières secondes, annoncez la promesse du Podcast. Vous expliquez aux auditoires ce qu’ils vont apprendre en écoutant le Podcast jusqu’à la fin. Le but de cette promesse, c’est de maintenir leur attention jusqu’au bout.

3. Débutez votre histoire

Dès les premières secondes, vous devez captiver le maximum de prospects en vous présentant et en annonçant la promesse de votre Podcast. Par la suite, vous racontez une histoire pour inclure le contexte de votre enseignement. En rattachant votre conseil à une histoire personnelle ou à un cas précis d’un de vos clients, vous créez un lien plus fort avec vos spectateurs d’une part. D’autre part, vous ancrez votre partage dans une histoire réelle ou un quotidien auquel votre prospect peut s’identifier.

4. Entretenez le suspens

Ma petite astuce pour entretenir le suspens, c’est de ne pas dévoiler la fin de mon histoire en début de Podcast. Donnez plutôt le dénouement de votre histoire à la fin de la vidéo. Il est important d’engager vos clients potentiels par votre histoire avant de partager votre conseil avec eux. De cette façon vous entretenez du suspens et vous donnez envie aux spectateurs de regarder votre contenu jusqu’à sa fin.

5. Donnez votre conseil en 3 parties

Pensez à décomposer votre conseil en trois parties, afin d’obtenir une vidéo claire et facile à suivre. Je vous conseille d’opter pour une structure avec :

  • Le conseil que vous devez annoncer directement pour donner le maximum de valeur dès le début du Podcast au cas où les spectateurs ne restent pas jusqu’à la fin ;
  • Un exemple vécu par vous ou par un de vos clients ;
  • Les actions à adopter pour appliquer ce conseil avec efficacité.

6. Donnez la résolution de l’histoire

Une fois que vous avez raconté les trois parties qui constituent le cœur de la vidéo, dévoilez le dénouement de l’histoire que vous avez entamé au début du Podcast. Ensuite, vous récapitulez ce que vous avez enseigné jusqu’à maintenant et vous annoncez le prochain épisode avec un appel à l’action à la fin de la vidéo.

Un appel à l’action, c’est le fait d’indiquer aux prospects ce qu’ils doivent faire (laissez-moi un commentaire ci-dessous, abonnez vous pour recevoir gratuitement les prochains Podcasts…).

Tout ce que vous devez faire maintenant, c’est de faire un essai pour réaliser votre premier Podcast.

En effet, ce type de contenu suscitera davantage d’intérêt que les autres types de communication. Pour la simple raison qu’il s’agit d’un contenu structuré qui vous permettra de fidéliser vos prospects et d’attirer l’attention autour de votre activité.

Le troisième avantage du contenu vidéo, c’est la relation avec vos clients.

La relation avec vos clients

Vous avez peut-être du mal à créer une relation durable avec vos clients et vos prospects, comme si vous aviez une barrière invisible qui vous empêche de tisser une vraie amitié professionnelle avec eux. 

En effet, quel que soit votre marché, la communication par écrit peut nuire à votre relation avec les prospects. Personnellement, j’ai opté pour le contenu vidéo en premier lieu, plutôt que de publier uniquement de longs articles. Même si je ne suis pas physiquement présent aux côtés de mes clients, ce type de contenu m’a permis de créer une sensation de proximité. 

La communication vidéo vous permet de :

  • Créer une relation de proximité ;
  • Vous adressez personnellement à vos abonnés ;
  • Etablir la confiance en diffusant un message sincère ;
  • Faire vivre des aventures extraordinaires à vos clients.       

Lorsque j’envoie à mes clients une vidéo que j’ai tournée à l’entrée d’un hôtel au moment de rejoindre mon groupe MasterMind aux États-Unis, je leur donne l’impression qu’ils m’accompagnent pendant ce voyage.

Pour vous aider à être particulièrement impactant dans votre communication vidéo, je partage avec vous un conseil et deux erreurs à éviter dans votre gestuelle.

L’importance de la gestuelle lorsque vous êtes face à la caméra

Face à la caméra, la posture de vos mains est très importante. Quand vous mentionnez des qualités associées à vous ou à votre produit, pointez subtilement vos mains vers vous. Cela est important pour indiquer que la qualité que vous venez de citer vous décrit.

Par exemple, quand vous voulez parler de la qualité de votre produit pour mettre en avant vos valeurs, pointer subtilement vos mains vers vous.

Quand vous voulez parler de votre audience, pointez subtilement vos mains vers les spectateurs, autrement dit vers la caméra. Cela permet d’impliquer les auditoires et de les engager.

Quand vous expliquez que vous offrez un cadeau ou que vous accordez un bonus à vos clients, adoptez une gestuelle de don en ouvrant vos mains vers la caméra.

Pensez à lire votre script à l’avance afin de vous habituer à ces gestuelles et pour donner l’impression aux spectateurs que vous êtes au naturel.

La première erreur à éviter quand vous préparez votre contenu vidéo, c’est de refaire toujours le même geste. Pensez à varier vos mouvements pour ne pas avoir un aspect robotique.

La deuxième erreur commise, c’est de faire un geste tranchant ou pointer du doigt le spectateur. Cela présente un geste très agressif, essayez plutôt de garder toujours une main ouverte.

Diffuser votre message    

Un autre avantage d’un contenu vidéo, consiste à diffuser votre message à un public plus large.

Est-ce que vous vous êtes déjà dit : j’ai l’impression que mes prospects ne comprennent pas ce que je souhaite leur apporter ?

Vous pouvez avoir un produit/service intéressant, mais vous ne réussissez pas à expliquer clairement autour de ces avantages et la valeur qu’il peut apporter aux utilisateurs. Si seulement vous présentez votre message d’une façon accrocheuse et dynamique, vous pouvez convaincre vos prospects d’acheter votre produit/service.

En effet, la vidéo vous permet de communiquer votre message d’une manière optimale et de fidéliser vos spectateurs. Un contenu vidéo vous permettra de transmettre la philosophie de votre vidéo, vos valeurs ou des conseils efficacement…

Personnellement, j’ai réussi à fidéliser 30 % de prospects en plus lors de mes campagnes et des Lancements Orchestrés grâce à la vidéo.

A ce propos, j’ai un secret à partager avec vous. Pour mettre du suspens dans vos vidéos, tout d’abord retenez que la durée de vos vidéos peut varier énormément comme elle dépend du message à diffuser. Par contre, vous devez vous assurer qu’un maximum de personnes reste jusqu’au bout. Pour cette raison, la première astuce à adopter, c’est de ne pas afficher la durée de la vidéo. Comme vous n’affichez pas à l’internaute la durée de la vidéo, ni un bouton pour l’avancer, il ne peut pas sauter les étapes prévues dans votre message. La deuxième astuce, c’est de créer un Cliffhanger.

Le Cliffhanger consiste à créer une envie chez le spectateur de voir ce que vous proposez dans la suite de la vidéo. Pour ce faire, annoncez une promesse forte, mais vous n’y répondez pas tout de suite.

Pour éviter de frustrer votre prospect, vous devez rappeler constamment la valeur que vous avez partagée jusqu’à présent.

La structure type alors de votre Cliffhanger est :    

A.  Ajout de valeur ;

B.  Bilan ;

C.  Cliffhanger.

Pérenniser votre produit

Si vous êtes formateur, coach ou conférencier, vous êtes dans une course permanente, à échanger votre temps contre l’argent. Il est possible de sortir de cette boucle infernale, qui vous prive petit à petit de votre temps libre, en créant un contenu pérenne et perpétuel sans avoir besoin de réinvestir dans la même présentation. Pour moi, la vidéo, c’est le support idéal qui vous permet de :

  • Pérenniser votre contenu et lui donner encore plus de valeur perçue ;
  • Créer des produits d’information accessibles 24h/24h, 7 jours sur 7, partout dans le monde.       

Grâce à la vidéo, j’ai enregistré des formations au fil des années qui se vendent jusqu’à aujourd’hui. Mes clients ont l’opportunité d’acheter des formations que j’ai présentées depuis 2008 en vidéo et en avoir accès à tout moment.

Cela est très important parce que la répétition du contenu est une des clefs pour avoir du succès.

En enregistrant vos formations en vidéo et en filmant chacune de vos interventions, vous créez un contenu solide, à très forte valeur perçue et accessible en permanence à vos clients.

Je vous recommande un outil idéal pour héberger vos formations vidéo et les vendre en ligne. Il s’agit de la plateforme PrestoMarket qui est particulièrement efficace.

Fidéliser vos clients sans dépenser aucun sou

F

Comment faire pour transformer un client ponctuel en un client récurrent, un habitué ?

Je partage avec vous un conseil important tiré du livre Blue Ocean Strategy de W. Chan Kim et Renée Mauborgne. Ce conseil est abordé dans la section qui fait référence au Cirque du Soleil. 

Le Cirque du Soleil est une compagnie qui se reproduit aujourd’hui un peu partout dans le monde. Cette compagnie a transformé complètement le concept du cirque pour en faire un spectacle qui attire des millions de personnes. Cette compagnie a révolutionné le domaine du cirque et se trouve réellement dans un océan bleu.

L’innovation est un élément clé qui a grandement contribué au succès du Cirque du Soleil. Cette compagnie a réinventé le cirque et s’est démarquée de la concurrence en jouant sur différents critères. En outre, elle a apporté un plus pour fidéliser les personnes qui sont déjà venues voir leur spectacle. 

Quand vous assistez à un cirque, vous n’êtes pas forcément motivé l’année suivante pour y aller de nouveau, non ? La raison est que vous sentez que vous n’avez rien de nouveau à découvrir. 

Le Cirque du Soleil a anticipé ce comportement de sa clientèle et a opté pour une nouvelle stratégie. Pour cela, il a pioché dans d’autres domaines de divertissement. Son idée : donner un thème ou une histoire au spectacle proposé. Par la suite, la compagnie a réussi à varier les thèmes de ces spectacles en gardant toutes les parties clés. Ainsi, sans augmenter les dépenses et en utilisant le système existant, la compagnie a, d’une année sur l’autre, changé l’histoire racontée au cours du spectacle. Ceci permet de maintenir les spectateurs intrigués. A chaque nouveau spectacle, les anciens spectateurs ont toujours envie de voir le nouveau spectacle et de retrouver cette féerie. 

De la même façon, la plupart de temps, si vous allez voir un film au cinéma, vous n’allez pas revenir pour le voir une deuxième fois. Par contre, si on prend les mêmes ingrédients du film en introduisant quelques modifications pour lancer un nouveau film avec un titre différent, vous revenez au cinéma pour le voir. Or si vous analysez ce film, vous remarquerez qu’il s’agit du même scénario.

Ce principe peut être appliqué dans votre entreprise également. Vous pouvez avoir une certaine clientèle, à un stade défini, qui espère de votre entreprise un nouveau produit. Il est possible, à ce moment-là de réutiliser la recette du produit qui a eu succès auparavant. Si vous lancez un sondage pour déterminer qu’est-ce que vos clients ont apprécié dans votre ancien produit, vous pouvez retirer les éléments clés de la recette. L’étape suivante, consiste à reproduire tous ces éléments dans le prochain produit en introduisant quelques modifications. Cette stratégie vous assure la fidélisation de vos clients. 

C’est le même principe adopté par le Cirque du Soleil. En créant des spectacles à thème sans coûts supplémentaires, ils ont réussi à maintenir l’intérêt de leur clientèle. Ainsi, les clients reviennent pour chaque nouveau spectacle et deviennent petit à petit des fans et des clients fidèles.    

Souffrez-vous du syndrome de l’entrepreneur dans son garage ?

S

Comment garantir le succès de votre prochain produit ? Je vais vous parler d’un conseil issu d’un livre qui explique comment vous pouvez devenir plus libre, comment vous pouvez vendre vos produits plus facilement et comment vous pouvez transformer vos clients en fans.

Ce livre s’intitule Le Secret des Entrepreneurs Libres de Sébastien Night. Je vais donc vous parler d’un conseil que j’ai moi-même appliqué et que je partage dans mon livre, au chapitre 39.

Lorsque vous lancez un produit, vous devez absolument éviter le syndrome de l’entrepreneur dans son garage. Qu’est-ce que Steve Jobs, Bill Gates et Jeff Bezos ont en commun ? Une histoire que les médias aiment raconter et que tout le monde connaît, une histoire d’entrepreneurs qui ont démarré leur activité dans leur garage, leur cave, chez leurs parents jusqu’à ce que le projet puisse sortir et acquérir un succès phénoménal. Malheureusement, cette histoire est fausse. 

Effectivement, ils ont bien lancé leurs activités depuis leur garage mais ils n’ont pas d’abord travaillé à créer leur produit dans ce lieu pour ensuite le lancer des années plus tard. 

Au contraire, tous les trois ont vendu leur produit avant de l’avoir créé. Ils sont d’abord allés au contact des clients, dans le cas de Bill Gates pour vendre MS-DOS par exemple. Ils ont donc en commun d’avoir d’abord réalisé un prototype, pas forcément tangible et de l’avoir proposé aux clients.

Dans le chapitre 39 de mon livre, je reviens sur ce syndrome de beaucoup d’entrepreneurs qui ont peur d’être copiés s’ils parlent de leur produit avant sa création. Ils préfèrent donc travailler en secret et attendre que le produit soit parfait avant de le proposer sur le marché. 

Le problème est que le produit ne sera jamais parfait en travaillant en isolation car le marché n’est pas au courant que vous le faites et vous risquez d’être hors sujet. Vous n’aurez pas répondu avec votre produit à un réel besoin, vous aurez simplement eu une idée dont personne n’aura peut-être envie.  

Il se peut également que vous arriviez trop tard, que quelqu’un d’autre ait déjà occupé l’espace dans l’esprit de vos prospects avec un produit similaire, peut-être de moins bonne qualité. Ce que je vous recommande donc comme méthode, c’est de prototyper.

Dans mon cas, au lieu de commencer à rédiger mon livre dans mon coin, j’ai donné une Webconférence en 2014 sur le thème dont il est question. Je l’avais fait transcrire sous la forme d’un premier ouvrage intitulé Le Chemin vers le Sommet, prototype du livre Le Secret des Entrepreneurs Libres. La première version a été lue par presque cinq-mille entrepreneurs qui ont donné beaucoup de retour dessus. J’ai utilisé ce feed-back pour repenser le plan et la façon d’écrire l’ouvrage. 

J’ai ensuite créé un nouveau prototype en écrivant directement en live sur Facebook. J’ai été le premier auteur au monde à rédiger un livre en direct devant les yeux des internautes. Cela m’a permis d’obtenir encore beaucoup de retour et de continuer à m’améliorer. 

J’ai proposé à un premier groupe de personnes de lire le manuscrit définitif avant que je ne puisse le publier. J’ai réalisé une ébauche de couverture et j’ai demandé aux clients de voter. Ils m’ont conseillé de changer de titre.  

Ces itérations régulières avec le marché m’ont permis de faire de mon livre un succès, de le classer en 8ème position des ventes en France à sa sortie et de toucher beaucoup de monde car je proposais un produit fini après de multiples modifications. En écoutant les retours des clients, j’ai obtenu un produit qui devenait un objet social.

Un objet social c’est un produit dont les clients peuvent parler, qui attire leur curiosité, qu’ils ont envie de recommander. C’est cela qui assure le succès du produit sur le long terme.

Si vous décidez de lancer une formation vidéo, vous pouvez déjà la présenter devant un petit comité de testeurs. Vous pouvez également appliquer cette méthode avec un produit physique que vous proposerez à un petit groupe d’utilisateurs. Vous devez toujours vous demander, pour chaque produit que vous créez, comment obtenir des retours de clients.

Les étapes incontournables pour fidéliser vos clients

L

Si vous voulez fidéliser vos clients, la clé fondamentale de votre réussite consiste à être omniprésent dans la vie de vos clients. 

Voyons plus en détail comment procéder.

Marquez votre présence dans la vie de vos clients

De nombreux formats vous permettront d’assurer cette présence dans le quotidien de vos clients. Vous aurez peut-être des préférences, parce que vous vous sentirez plus régulier et vous pourrez fournir plus de matériel dans des formats plutôt que dans d’autres.

Cependant, il est recommandé de prendre l’habitude de proposer de temps en temps un nouveau format, différent des précédents. 

En effet, des études intéressantes sur le commerce traditionnel et le e-commerce, ont prouvé qu’un nombre impressionnant de clients, généralement environ trois quarts des clients, cessent d’acheter les produits d’une marque/entreprise donnée parce qu’ils ne sont pas satisfaits. 

Les clients oublient l’existence d’une entreprise en l’absence de communication. Si vous ne contactez pas vos clients et vous ne proposez rien de spécial, vous risquez qu’ils vous oublient et se dirigent vers vos concurrents. 

Quand un client n’est pas sollicité, il n’aura pas l’occasion d’effectuer un deuxième achat. 

Garder contact avec vos clients présente une opportunité pour rentabiliser votre activité. Vos clients qui ont acheté votre produit/service ne vont pas revenir, bien que satisfaits, car ils sont dans l’attente d’une nouvelle proposition avant de passer à l’action. Il est donc indispensable d’être présent dans la vie de vos clients et de continuer à partager, par exemple, du contenu ou même de proposer une offre mensuelle.

Surprenez vos clients 

Surprenez vos clients en leur apportant plus de valeur qu’ils n’en attendent. Autrement dit, proposez un petit cadeau en plus à vos clients : numérique, physique, tangible ou immatériel. 

Aussi, à chaque fois que vous faites une offre, essayez d’avoir une autre vente additionnelle. Proposez à votre client, une fois qu’il a effectué l’achat d’un produit, un second produit complémentaire. Ou, au moment où vous faites l’offre pour un produit, prévoyez le cadeau surprise que vos clients recevront suite à leur achat. 

Dès que vous créez un nouveau produit/service, pensez systématiquement à proposer un cadeau surprise. Ces petites attentions feront énormément la différence, sur le long terme, entre deux entreprises.    

Défendez les valeurs de vos clients  

Sur certains marchés, la valeur des clients, est de faire attention à leur pouvoir d’achat étant donné leurs responsabilités. 

Jet Sugarman, un de mes mentors, est un des pionniers dans le secteur de la publicité et du marketing aux États-Unis. C’est lui qui a inventé le concept de payer les achats par carte bancaire via un téléphone portable. Jet Sugarman a également lancé son entreprise et a publié régulièrement des newsletters et des publicités dans les magazines qui défendaient les clients en invitant les entrepreneurs à proposer les meilleurs produits sur le marché aux meilleurs tarifs. Il a défendu ce droit d’une façon particulière avec un logo qui illustre un point révolutionnaire. 

Une de ses techniques, consiste à informer ses clients que son entreprise a acheté tout le stock d’une entreprise en liquidation et de proposer ces produits à un tarif imbattable. Il raconte toute une histoire autour, ce qui fait que les clients restent abonnés et continuent à le suivre pour découvrir les bonnes affaires qui seront proposées prochainement.

Il est possible d’intégrer les valeurs que vous défendez sur l’emballage de votre produit/service au lieu de lancer littéralement une publicité. Ainsi, vous attirez l’attention de vos clients comme vous défendez leurs valeurs et vous vous démarquez grâce à un emballage unique. Il est possible que certains clients ne se reconnaissent pas dans vos valeurs. Par contre, ceux qui seront attirés par ce que vous proposez et la liste de valeurs sur l’emballage du produit seront incités à vous suivre.   

Pour communiquer vos valeurs à travers vos offres, vous pouvez par exemple mentionner que vous avez constaté un problème qui dérange vos clients et que vous êtes engagé pour les défendre en proposant votre produit/service. Ainsi, vous touchez à la fois le côté émotionnel de vos clients et le côté rationnel grâce à une offre irrésistible qui défend leurs valeurs.

Définissez le produit bonus

Trois leviers importants pour cette démarche :

  • Le bonus que vous avez à proposer ;
  • La valeur que vous défendez à travers ce bonus ;
  • L’offre que vous pouvez proposer.

Prenons un exemple pour ceux qui vendent un produit d’information. Vous pouvez notamment proposer une webconférence en relation avec votre programme de formation. Pour une formation qui s’intéresse aux douleurs dorsales, vous proposez une conférence portant sur les dangers de la déshydratation. En effet, vous savez qu’avoir une vie saine et être bien hydraté aidera vos clients à guérir définitivement des douleurs de dos. En optant pour cette démarche, vous offrez un cadeau gratuit à vos clients qui défend une valeur et à la fin vous avez l’opportunité de proposer une offre complémentaire qui peut être un programme détox par exemple.   

Pour ceux qui offrent un produit physique, vous sélectionnez tous vos clients qui ont déjà acheté votre produit. Par la suite, vous offrez à chaque client de cette liste un échantillon d’un de vos produits que vous jugez utile. L’échantillon incitera vos clients à franchir le premier pas vers vous. A ce moment, vous pouvez enchaîner directement sur votre offre.  

Les 4 phases d’une machine à vendre optimale

L

Lorsque vous faites une vente, certaines fois le courant passe parfaitement avec le client et la vente se fait facilement. D’autres fois, vous avez des difficultés pour conclure et réussir la vente. Parfois, vos difficultés sont telles que vous perdez la vente. 

Pour un maximum de performance, il s’avère donc très intéressant de disséquer tout ce qui a marché et de garder uniquement la méthode optimale. 

Vous pouvez notamment mettre en place un script si vous vendez par téléphone ou un système en ligne si vous vendez par Internet. Ce qui fait qu’un prospect qui arrive dans votre tunnel de vente automatisé va avancer dans un processus optimal qui à la fin va le décider à acheter votre produit. 

Votre entreprise doit constituer un système méthodique pour passer au niveau supérieur. 

Si vous souhaitez atteindre ce niveau, vous devez créer une machine qui comporte quatre engrenages. La première phase est la génération du trafic.

Générer du trafic

Le premier engrenage, c’est celui qui semble le plus évident : si vous voulez vendre, il faut trouver une personne à qui vendre et par extension créer du trafic. 

Le trafic c’est le nombre de nouvelles personnes qui : 

  • arrivent et découvrent votre site Internet, votre point de vente, 
  • vous téléphonent pour poser des questions, 
  • assistent à une de vos présentations.

Ils entrent en contact avec ce que vous avez à proposer. 

Plus vous avez de personnes qui arrivent à ce stade, plus vos résultats seront meilleurs par la suite. 

Ce qui nous amène à la seconde étape.

Constituer une audience 

Le second engrenage consiste à générer une audience. 

Vous allez notamment pouvoir offrir ce qui correspond à votre marché, un cadeau, une vidéo, un échantillon, ou un pdf en échange des coordonnées du prospect. 

C’est une étape essentielle car si vous essayez de convertir directement le trafic en clientèle, c’est possible, mais vous allez perdre un pourcentage énorme de votre potentiel de vente. 

Vous avez plus de chances de réussir à vendre, si vous envoyez en amont à votre liste de prospects des vidéos, des e-mails ou des webinars. L’idée est d’apporter de la valeur ajoutée à vos prospects.

Cette étape permet en plusieurs contacts de : 

  • créer de la confiance, 
  • donner du contenu, 
  • donner de la valeur, 
  • faire comprendre ce que vous faites. 

Poursuivons avec la troisième étape.

Avoir une clientèle 

Le troisième engrenage consiste à se créer une clientèle. 

Vous devez convertir votre audience en acheteurs.

Un des critères les plus importants pour votre entreprise est votre capacité de transformer votre audience en acheteurs. 

De façon générale, on estime le taux de conversion des abonnés en acheteurs à 1 euro par mois par abonné. 

Si vous avez par exemple 10 000 abonnés et que vous générez 10 000 euros de chiffres d’affaires mensuel, c’est que vous êtes dans la moyenne. 

Si vous constatez que vous n’avez pas assez de ventes par rapport à votre liste, c’est que vous avez probablement un problème dans votre façon de communiquer. 

La fidélisation de votre clientèle

Enfin, le dernier engrenage consiste à fidéliser vos clients. L’idée est d’amener le prospect qui est devenu client, à devenir un client fidèle ou un fan. 

Vous avez un client qui a acheté un produit. 

La meilleure chose qu’il puisse faire juste après cet achat, est d’acheter un autre produit et encore d’autres par la suite. 

Il peut même amener d’autres personnes à acheter votre produit. 

Ce sont les personnes que vous pouvez recontacter à volonté car elles sont déjà satisfaites et intéressées par vos produits. 

La communication avec vos clients fidèles ne vous coûte rien et ils peuvent même en parler autour d’eux. 

Vous avez plus de chances qu’ils achètent que les autres clients. 

Vous devez porter beaucoup plus d’attention à votre clientèle fidèle qu’à vos prospects car il est plus facile de doubler vos clients existants en fans que de doubler votre trafic en audience. 

Le taux de conversion le plus important est celui des fans car vous aurez plus de facilité à réaliser plus de bénéfices avec eux qu’avec les nouveaux prospects car ils ne sont pas encore clients. 

Chaque effort que vous faites est davantage rentabilisé par les efforts précédents.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */