Etiquettegagner plus

4 techniques pour gagner plus d’argent maintenant

4

Je partage avec vous dans cet article, quatre techniques efficaces qui vous permettront de gagner plus d’argent et d’augmenter votre chiffre d’affaires. Augmentez les bénéfices et les profits que vous pouvez tirer de votre entreprise rapidement. La première technique est évidente, mais beaucoup d’entrepreneurs ont beaucoup de mal à se décider avant de la mettre en application. Cette technique consiste à augmenter les prix.

1. Augmenter les prix 

En effet, ce que j’ai constaté chez beaucoup de mes clients, c’est qu’ils peuvent à tout moment négocier leurs tarifs à cause de l’inflation. Notamment ceux qui vendent des produits physiques ou des services du type maintenance. Certes, dans certains cas, il y a des clients qui vont avoir une résistance aux prix, mais j’ai remarqué que la plupart des entrepreneurs proposent les mêmes tarifs durant plus de 5 ans ou 10 ans. Après cette période, il est légitime d’augmenter les tarifs de 5 à 15 %. C’est une augmentation raisonnable au fil des années. Il s’agit d’une petite augmentation du chiffre d’affaires, mais si vous faites 5 % de marge brute et que vous augmentez vos prix de 5 %, vous venez de doubler votre marge. C’est une technique que je vous recommande et je vous invite à l’adopter.  

La meilleure façon d’augmenter votre tarif, sans avoir une grande résistance de la part de vos clients, c’est d’apporter davantage de valeur.

Si vous montrez aux clients que vous passez à une nouvelle version du produit/service, qui leur apporte davantage de valeur, c’est plus facile d’éliminer cette résistance aux prix.

La deuxième stratégie qui vous permet d’augmenter vos gains (méconnus par certains entrepreneurs), c’est de faire appel aux anciens clients.

2. Faire appel aux anciens clients

Peut-être avez-vous amassé, au fil du temps, une clientèle satisfaite. Mais il est important de savoir que 70 % des clients ne vont pas revenir vers votre entreprise et ne vont pas acheter davantage de vos produits/services (dans les magasins ou sur votre boutique en ligne) car ils ne sont pas relancés avec une nouvelle proposition.

Un de mes mentors, Dan Kennedy, explique qu’un entrepreneur doit se considérer comme le berger. Ses clients sont les brebis. Si vous ne mettez pas une clôture autour du pâturage, les brebis vont brouter le pâturage du voisin qui n’est pas forcément meilleur que le vôtre.

Étant donné que vos clients ne voient pas clairement vos limites, ils peuvent aller un peu partout. Si vous communiquez régulièrement avec vos anciens clients, pour partager avec eux vos nouveautés et vos propositions en leur faisant des offres commerciales, vous créez avec chaque communication vos limites. Ainsi, vous vous assurez que vos clients resteront autour de vous et avec le temps, vous aurez une base de clientèle solide.

La troisième technique pour gagner davantage d’argent rapidement, c’est de lancer un nouveau produit.

3. Lancer un nouveau produit

Une étude très intéressante menée par un marketeur publicitaire anglais a permis de comparer l’impact d’une campagne publicitaire exactement identique pour un produit déjà existant sur le marché depuis longtemps et un nouveau produit. Il a constaté qu’il est plus facile de créer de l’engouement pour un nouveau produit que pour un ancien produit. C’est pour cette raison qu’Apple, par exemple, essaie de réinventer des produits tout en gardant le nom de la marque.

Si vous voulez générer des gains supplémentaires et si vous constatez que la campagne publicitaire relative à votre ancien produit est moins efficace qu’au départ, il est possible de créer une campagne similaire (voire quasiment identique) pour promouvoir un produit similaire avec quelques modifications.

Je vous recommande de faire des transitions progressives vers de nouvelles versions qui sont annoncées comme étant un nouveau produit.

Enfin, la quatrième technique, qui est selon moi la plus importante si vous voulez gagner plus d’argent, c’est de vendre en automatique.

4. Vendre en automatique

La raison pour laquelle certaines activités ne décollent pas ou stagnent, c’est parce que vous n’avez pas assez de temps pour être en contact avec tous vos prospects et vos clients. Pour cette raison, il est essentiel d’avoir un système automatisé pour leur envoyer des emails, SMS ou des messages sur les réseaux sociaux. Personnellement, j’utilise l’outil contacticiel.com pour automatiser le contact avec mon audience.  Cette technique vous permettra d’être sûr que même les jours où vous n’êtes pas disponible pour communiquer avec vos nouveaux prospects, votre système automatisé mis en place le fera à votre place. Par conséquent, il est possible de générer des ventes sans arrêt. 

Comment devenir un super affilié ?

C

Je vais vous parler d’une stratégie pouvant vous permettre de rentabiliser votre audience et votre client encore davantage qu’en vendant vos produits. Il s’agit de l’affiliation.

Quand votre entreprise commence à acquérir une petite clientèle, réalisez que les clients qui vont acheter chez vous n’en auront jamais assez simplement avec vos produits ou services. Ils achèteront de toute façon des produits ou services complémentaires chez d’autres entreprises que la vôtre.

Dans mon cas, je vends de la formation et je sais très bien que les gens qui m’achètent une formation marketing ont déjà aussi acheté une formation vidéo chez David Jay, une formation blogging chez Olivier Roland, une formation entreprenariat chez Laurent Chenot. Je sais que mes clients achèteront plus que mon produit.

Si vous êtes dans la même situation, pourquoi ne pas se mettre sur le chemin de ce flux financier ? L’affiliation est ce qui vous permet de vous mettre sur ce chemin. C’est-à-dire que sous votre recommandation d’un produit ou service, les clients qui décident de l’acheter vous rapporteront une commission.

J’aimerais partager avec vous quatre stratégies permettant de devenir un super affilié, c’est-à-dire quelqu’un générant des revenus importants à partir de l’affiliation comme cela est mon cas depuis plus de huit ans.

1. Valider l’alignement du produit avec votre message

Si vous avez un site sur la pâtisserie et que vous essayez de promouvoir des formations marketing, vous ne vendrez pas et vous perdrez la confiance des visiteurs de votre site. 

En revanche, si vous essayez de promouvoir des ustensiles de pâtisserie que vous utilisez vous-mêmes pour vos recettes, alors là vous avez un bien meilleur alignement. Vos produits et ceux que vous vendez en affiliation doivent être comme le beurre de cacahuète et la confiture. C’est une analogie très américaine car les américains pensent que les deux sont un très bon mélange. 

En France, si je devais traduire ce conseil, je dirais que vous devez vous assurer que vos produits et ceux que vous voulez vendre en affiliation vont aussi bien ensemble que le pain et le fromage. 

Cela ne marche pas d’essayer de proposer en affiliation un produit qui est un peu la même chose que ce que vous vendez mais pas aussi bien que les valeurs que vous défendez. 

Un exemple qui en revanche marche bien est de vendre une formation sur comment automatiser son marketing sur Internet et l’associer à une formation de David Jay sur comment faire des vidéos de marketing sur Internet. Cela est tout à fait complémentaire. Je vends en affiliation les produits de David et ça marche très bien pour moi et inversement.

2. Faire campagne

Prenez le temps de faire une campagne en plusieurs épisodes. En mentionnant un produit dans une vidéo en en faisant donc la pub, peut-être qu’une seule personne sur les milliers de gens qui regardent la vidéo vont cliquer pour acheter. 

Si vous décidez de faire campagne, vous pouvez alors faire trois vidéos de suite sur votre chaine Youtube ou faire trois emails de suite sur votre newsletter. Le premier qui expliquerait en quoi c’est indispensable d’avoir ce produit, le deuxième qui expliquerait trois techniques pour rentabiliser davantage les emails que vous envoyez à vos clients et le dernier email qui rappellerait l’offre de A à Z en précisant qu’il s’agit du dernier mail envoyé à ce sujet. Ceci est faire campagne. En faisant trois vidéos ou trois emails autour du produit vendu en affiliation, vous allez faire beaucoup plus de ventes que de mentionner trois fois le produit dans une de vos vidéos.

3. Faire une offre irrésistible

Vous ferez plus de commissions avec votre produit d’affiliation si vous offrez en plus des bonus avec l’achat du produit. Si vous faites une offre irrésistible en vous demandant, dans le contexte de l’utilisation de ce produit, de quoi d’autre votre client aurait-il besoin et que vous offrez alors des bonus complémentaires pour l’aider, vous ferez alors beaucoup plus de ventes. 

C’est très important de faire une offre irrésistible et de la limiter dans le temps de sorte à ce que les gens aient une bonne raison de directement passer à l’action.

4. Maintenir dans la durée

Si vous choisissez un produit ou service en lequel vous croyez pour en faire la promotion et bien, ne le faites pas qu’une seule fois. 

Le secret pour obtenir de bons résultats et les maintenir dans le temps est de renouveler la campagne.

Comment multiplier par 10 son chiffre d’affaires 5 ans ?

C

Interview réalisé par Steve Anthony, l’ancien directeur marketing pour le Marketeur Français.

Nous allons aujourd’hui voir comment Laurent Chenot a fait passer son entreprise d’un chiffre d’affaires de moins de 100 000 euros à un de plus de 10 millions d’euros en 5 ans.

Laurent Chenot, promoteur de la méthode « Business 3G » est un serial entrepreneur. Il a créé plusieurs entreprise, en et hors ligne. C’est ce qui a permis à Laurent d’être financièrement libre et de pouvoir vivre de ce qui le passionne.

Laurent est quelqu’un de très zen, une image qui se retransmet à la fois dans son contenu et lorsque nous faisons connaissance avec lui. Cela m’a impressionné lorsque je l’ai rencontré.

Laurent : Un événement qui pour moi a été déclencheur au début de mon activité c’est lorsque je suis venu à la formation Séduire le Client de Sébastien Night et c’est là que j’ai croisé un de mes partenaires avec qui j’ai pu beaucoup parler et nous avons fini par rapporter ensemble des centaines de milliers voire des millions d’euros donc cela est mémorable pour moi.

Effectivement, ce que tu soulignes est très important. Il faut venir à des évènements présentiels pour pouvoir rencontrer les gens.

Laurent : La valeur de votre entreprise est votre valeur à vous. Je crois qu’effectivement les partenaires sont des relations humaines qui se développent par le contact, par les faveurs que l’on se fait mutuellement, par les aventures vécues…C’est vrai que d’aller à des évènements est extraordinaire car cela permet de rencontrer des gens qui seront dans votre vie pendant des années.

Ma première question concerne la formation « Méditation 3G », à savoir ton lancement sur Internet. Comment as-tu découvert les possibilités du Web pour te lancer sur Internet avec cette formation ?

Laurent : J’avais pratiqué la méditation pour moi-même dans le but d’être plus calme et cela m’a tellement apporté que j’ai décidé de faire beaucoup de recherches, même des recherches scientifiques et je me suis ensuite demandé comme faire pour diffuser toutes les informations apprises. C’est comme ça que je suis tombé naturellement sur Internet. 

Ce n’était pas du tout dans l’optique d’en faire un business, moi j’avais juste découvert quelque chose que j’avais pour but de faire connaître largement car cela m’avait beaucoup aidé. 

C’est là que j’ai commencé à réfléchir à comment me lancer sur Internet et j’ai créé une page de vente, je faisais de la publicité sur Adwords. Ce dont je me souviendrai toujours, c’est de ma première vente à 37 euros. J’ai depuis fait des millions mais je n’oublierai jamais cette première vente. 

Par contre, je tiens à préciser que « Méditation 3G » n’était pas mon premier projet. Mon premier projet tournait autour de l’écriture amateur et c’est là que j’ai perdu 100 000 euros. Je m’étais dit qu’en investissant beaucoup d’argent dans le projet ce serait forcément un succès. Au final, cela a été un désastre total. Tandis que « Méditation 3G » est une idée pour laquelle je n’ai aucunement investi en dehors de 50 euros à tout casser pour une cartouche d’encre et des CD à graver. 

La bonne question à se poser c’est comment faire pour que le moindre de mes efforts donne le maximum d’impact aux résultats. Quelle méthode utiliser ? Alors bien sûr, le travail est important. La quantité de travail compte mais à méthode équivalente. La méthode employée est le plus important. Lors de mon premier projet, j’avais investi beaucoup mais j’avais une méthode catastrophique. Tandis qu’ensuite, avec une bien meilleure méthode et avec aucun investissement, j’ai développé en quelques mois quelque chose qui a évolué très vite. C’est la méthode qui fait tout. Si je ne l’avais pas changée, ce nouveau projet n’aurait pas décollé non plus.

Effectivement, ce qui est important c’est vraiment la méthode.

Laurent : Souvent les gens pensent que la méthode n’apporte qu’un changement mineur mais en fait quand tu étudies les différents domaines du succès, la différence entre les méthodes que tu trouves partout et les méthodes qui sont pratiquées par les leaders sont grandes. Les différences de chiffres sont de x10 à x1000. Avec le même effort tu peux avoir dix fois plus, cent fois plus voire mille fois plus de résultats. Quand tu regardes, dans ce monde d’Internet, 10 % des acteurs se partagent 90 % du chiffre d’affaires. Cela signifie que les 90 % autres se partagent 10 % du chiffre d’affaires. En gros, des gens qui ont des bonnes méthodes pour le même type d’effort d’investissement ont des résultats 500 à 1000 fois supérieurs aux autres.

Cinq outils indispensables pour travailler moins (en gagnant plus)

C

Découvrez les 5 outils incontournables pour diminuer votre charge de travail tout en gagnant davantage. 

Le premier outil indispensable pour travailler moins en gagnant plus est : 

  1. La mesure de votre temps avec Toggl

Il faut que vous osiez regarder la vérité en face et il vous faut donc un outil qui vous permet de savoir combien de temps vous avez réellement passé à travailler et sur quelle tâche vous avez passé ce temps.

Pour ma part, j’ai découvert que je passais énormément de temps à mettre à jour mes sites Internet et à en corriger les bugs. J’avais en un seul mois passé 13 heures à cette activité. C’est là que j’ai réalisé qu’il était temps que je délègue.

Le meilleur outil pour mesurer le temps que vous passez sur chaque tâche s’appelle TOGGL. Il s’agit d’un outil gratuit et simple d’utilisation. Cet outil vous permettra de savoir facilement combien de temps vous travaillez et à quoi vous passez votre temps de travail.

La seconde chose à faire pour réussir à travailler moins est de : 

  1. Compartimenter votre temps en créant deux profils sur votre ordinateur

Vous devez parvenir à arrêter d’être morcelé entre plusieurs tâches. Pour cela, il est nécessaire de séparer votre temps de travail de votre temps libre.

Une bonne astuce pour séparer vos loisirs de votre travail est de vous créer deux profils sur votre ordinateur. Un portant le nom de « travail », l’autre portant le nom de « temps libre ». Avoir les deux vous forcera à vous connecter uniquement à celui qui est pertinent pour l’activité que vous allez faire.

Sur chacun de vos deux profils, installez une extension, plus particulièrement un bloqueur de sites. Sur le profil professionnel, bloquez tous les sites de loisirs et faites l’inverse sur votre profil de loisirs. Vous allez constater qu’en séparant bien sur votre ordinateur vos loisirs de votre travail, il vous sera bien plus facile de vous concentrer en travaillant et également d’avoir du temps libre sans se laisser distraire par le boulot.

Ceci nous amène à la troisième méthode pour travailler moins.

  1. Travailler par période de temps concentré

La méthode Pomodoro est recommandée. Elle consiste à travailler sur une seule tâche pendant la prochaine session de 25 minutes puis de faire une pause avant de reprendre. 

Un excellent outil pour mesurer son temps existe et s’appelle Breaktimeapp, disponible sur Mac. Sur PC, Workrave est un bon équivalent. Sachez que vous serez bien plus productifs en faisant par exemple 25 minutes de travail puis 25 minutes de pause que si vous avez travaillé pendant toute l’heure en continu.

La quatrième stratégie pour travailler moins consiste à :

  1. Réduire le temps de travail le soir 

Les écrans d’ordinateur ont une lumière bleue qui, le soir, vous tient éveillé. Il existe un outil pour empêcher cela : FLUX. FLUX vous demande où vous êtes situé et va automatiquement rechercher à quelle heure le soleil se couche là où vous êtes et une fois qu’il le saura, il va ajuster la balance de couleurs de l’écran de votre ordinateur à la lumière naturelle. Plus la soirée avance, plus FLUX va diminuer la lumière bleue de votre écran. 

Grâce à cela, vous allez réussir à ressentir la sensation de sommeil quand vous êtes fatigués.

Enfin, le dernier conseil à donner afin de vous permettre de travailler moins est de :

  1. Jeter votre To Do List

La To Do List est un cercle vicieux dans lequel il est difficile de sortir car sur une liste de par exemples 17 tâches à réaliser vous aurez tendance à en réaliser que deux ou trois et pas les plus importantes. De plus, d’ici la fin de votre journée d’autres se rajouteront et vous vous sentirez vite submergé. 

Il est conseillé d’à la place avoir avec vous un carnet dans lequel vous écrivez vos deux objectifs de la journée. Un objectif qui est celui qui fera le plus avancer votre entreprise et le second objectif est celui dont votre entreprise a également besoin. 

Par exemple, votre premier objectif peut être de terminer votre manuscrit et l’envoyer à l’éditeur mais vous pouvez avoir également en même temps une sollicitation du banquier qui vous demande de confirmer un virement. Ce n’est certes pas aussi important que votre premier objectif mais c’est urgent. Vos deux objectifs doivent être une action importante et une action urgente.

Comment accroître vos profits ?

C

Un des principes simples sur lesquels tous les entrepreneurs peuvent facilement se mettre d’accord, c’est que pour augmenter votre profit, vous avez deux impératifs. D’un côté, vous devez augmenter vos ventes et de l’autre côté diminuez vos coûts.

Afin d’augmenter vos ventes, il est indispensable de mettre en place une stratégie marketing. Cette dernière nécessite du temps et des connaissances que vous pouvez acquérir à partir de formations notamment.

Autant l’augmentation de vos ventes dépend de plusieurs facteurs plus ou moins compliqués, autant la diminution de votre coût est réalisable assez facilement. 

Si votre entreprise existe déjà depuis un certain temps, c’est un de leviers le plus rapide que vous pouvez actionner pour augmenter vos profits. 

Comme vous avez des coûts récurrents à dépenser habituellement sur une période déterminée, il est possible de réduire ces dépenses. 

De nombreuses pistes existent pour éliminer le gaspillage dans votre entreprise. 

À titre d’exemples, citons :

  • La diminution des frais qui ne sont pas nécessaires ;
  • L’adoption d’une stratégie d’économie par votre équipe ;
  • La suppression des habitudes négatives qui nuisent à vos profits.

J’ai remarqué qu’il existe un fléau dont sont victimes beaucoup d’entreprises. Il s’agit de l’augmentation des coûts de vos fournisseurs au cours des années qui ne rapporte rien davantage à votre entreprise. 

Une des techniques hyper simple que j’aimerais partager avec vous afin de lutter contre ce fléau est : avoir un recours régulier et systématique aux appels d’offres.

Que ce que c’est qu’un appel d’offres ?

L’appel d’offres est une pratique adoptée généralement par les grandes entreprises et les institutions. 

Cette procédure consiste à présenter un cahier des charges relatif à un projet déterminé auprès de nombreux fournisseurs potentiels afin de délimiter le budget du projet et d’obtenir des devis.

Réellement, en lançant un nouveau projet, beaucoup d’entrepreneurs tombent dans le piège de se décider après une simple négociation des tarifs et choisissent le premier et le seul fournisseur consulté. 

Le problème, c’est qu’à ce moment-là, vous vous retrouvez à payer le tarif proposé par le fournisseur sans jamais l’avoir comparé aux tarifs du marché !

Ce qui nous amène au second point.

Comparer les tarifs du marché  

En connaissant les tarifs du marché qui présente la vraie valeur du produit, vous pouvez comparer les prix proposés par le fournisseur consulté afin d’éviter les devis au-dessus des tarifs du marché. 

Donc la première technique à pratiquer, c’est de faire un appel d’offres systématique quand vous lancez un nouveau projet. 

Imaginons que vous organisez un séminaire pour la première fois, pensez à consulter plusieurs salles de séminaire disponibles aux dates que vous nécessitez. 

Ainsi, vous pouvez comparer les prix et négocier les tarifs en annonçant les prix proposés par chacun des concurrents. 

Si vous êtes en train de sortir un nouveau produit et vous avez besoin d’un fournisseur de matière première, cherchez plusieurs fournisseurs différents pour pouvoir comparer leurs tarifs. 

Un autre avantage de cette méthode, est qu’elle vous permet non seulement de comparer les tarifs du marché pour une meilleure offre, mais aussi de créer une redondance indispensable pour une entreprise.

Je m’explique.

Créer une redondance

La redondance, c’est le fait d’avoir l’opportunité de basculer entre plusieurs fournisseurs au lieu d’avoir une dépendance envers un seul fournisseur. 

C’est un facteur critique particulièrement pour les petites entreprises. 

Cela permet d’éviter que votre entreprise soit victime d’une faillite liée aux éventuels problèmes de votre unique fournisseur. 

Pour une entreprise Web par exemple, quand je fais le Lancement Orchestré pour un produit, il me faut :

  • Des vidéos de vente en ligne ;
  • Un site de lancement ;
  • L’envoi des e-mails à la liste de prospects inscrits ;
  • L’encaissement des ventes sur mon produit ;
  • La proposition du produit sur une plateforme où les internautes pourront accéder aux vidéos.

Si je fais ce lancement en ayant un seul hébergeur Web, un seul fournisseur d’accès pour envoyer les e-mails à ma liste de prospects et un seul système pour organiser le lancement du produit j’augmente le risque de rater ce lancement si un problème technique a lieu. 

D’où l’importance de lancer dès le départ un appel d’offre pour avoir un fournisseur principal et une autre alternative de secours.

Si vous avez hébergé le lancement sur votre propre site, juste avant le lancement, pensez à créer une version de secours du site. Cela est possible grâce à des outils comme Clickfunnels par exemple.

Chaque appel d’offres doit être automatique et systématique

Une bonne habitude à prendre, c’est de déclencher automatiquement votre appel d’offres quand vous retirerez le projet ou lorsque votre fournisseur vous propose un nouveau tarif. 

Autrement dit, si vous travaillez régulièrement avec un fournisseur et il vous annonce qu’il y aura une augmentation des prix pour une raison ou une autre, déclenchez automatiquement la recherche d’une alternative. 

Cette pratique, pousse les fournisseurs à augmenter rarement leurs tarifs d’une part et à vous mettre au courant de l’évolution de l’état du marché d’autre part.  

Par exemple, je fais un séminaire chaque année avec des centaines d’entrepreneurs. Chaque année nous lançons un appel d’offres pour les salles de séminaires, la décoration et pour chaque dépenses que nous considérons importantes.

Il est important de lancer ces appels d’offres d’une façon régulière afin de vous assurer que vous payez un tarif raisonnable pour le marché. Le cas échéant, vous perdez votre vision sur l’évolution des compétences existantes sur le marché et les coûts.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */