Etiquetteparler de son projet

Comment débuter dans les médias

C

Dans cet interview avec Anne-Laure Chorro, une participante de mon séminaire Entrepreneur Libre, on discute de l’importance de la présence médiatique et on vous donne plusieurs astuces facilement applicables.

Q : Si je suis un entrepreneur qui démarre de rien, je possède une boîte mais je n’ai jamais eu aucune présence médiatique, que dois-je savoir à l’avance pour éviter de tomber dans des pièges ?

R : Un jour ou l’autre, nous tombons forcément dans des pièges et c’est comme cela que nous apprenons le mieux. Lorsque vous partez vraiment de zéro, vous n’avez rien à perdre. Si vous n’en parlez pas, vous resterez au même niveau. Si vous en parlez, au pire les gens ne seront pas intéressés. Parlez de votre projet autour de vous, à vos amis, prenez contact avec des personnes, ça ne pourra que vous apporter des bonnes choses. 

En effet, même si la personne ne veut pas en parler parce qu’elle n’est pas intéressée, elle connaîtra tout de même votre projet et pourra peut-être en discuter avec quelqu’un qui recherche vos compétences. Le bouche-à-oreille fonctionne. 

Vous devez oser, aller de l’avant et faire en sorte que les gens parlent de votre boîte. C’est le seul moyen de faire connaître votre projet lorsque vous débutez.

Q : Combien as-tu déjà eu d’apparitions dans la presse depuis le début ?

R : Nous en avons eu quarante entre la télé, la radio, le journal et les sites Internet.

Q : Avec quarante parutions, tu as dû vivre des moments où tu t’es dit que tout s’était passé à la perfection et d’autres où tu as pensé que, si tu devais refaire la même interview, ce serait différemment. Quels sont selon toi les écueils à éviter ?

R : Il n’y a pas eu énormément d’interviews mais disons qu’il faut rester naturel. Si vous stressez, vous allez bégayer, votre visage sera crispé. Soyez détendu comme si vous aviez juste une conversation avec le journaliste. 

Concernant les sites et les blogs, la plupart du temps c’est moi qui rédigeais les questions mais pour certains sites, ce sont eux qui ont écrit et parfois ils ont mal interprété. Ce sont des choses qui arrivent. Comme je disais, les erreurs sont le meilleur moyen d’apprendre. Il est préférable de faire des erreurs au début lorsque vous n’êtes pas connu. Si tout se passe vraiment à la perfection et qu’un jour, vous faites une énorme erreur, votre image sera cassée.

Q : Tu disais que lors de ton premier passage télé, tu avais regretté qu’ils n’aient pas affiché le nom du site. Je me suis rendu compte lors de mes passages à la radio que si je prenais l’habitude de citer le nom de mon entreprise (Drague TV), ils ne pouvaient pas l’enlever au montage. Donc, tu as eu quarante passages dans les médias, à ton avis, est-il possible d’en faire trop ? De se retrouver trop médiatisé ?

R : Pour l’instant, je n’ai pas eu ce problème. Je ne pense pas qu’il puisse y avoir un « trop » car les journalistes adorent parler des nouveautés. Si il y a toujours quelque chose de croustillant à dire, une nouveauté sur le site, un événement organisé, une partie en parlera puisqu’il s’agit de choses nouvelles. Je ne crois pas que ce soit possible d’être trop médiatisé.

Q : Pour quelqu’un qui va démarrer, quelles sont selon toi les actions à enchaîner après avoir vu cette vidéo ?

R : Déjà, il faut être présent sur les médias sociaux si vous n’y êtes pas encore. C’est très important car cela permet de faire connaître votre business plus rapidement. Mettez des publicités sur Facebook. Si vous voyez une émission en rapport avec votre activité, vous pouvez tweeter avec les hashtags correspondants sur Twitter pour vous faire voir des journalistes et des autres gens. 

Regardez également  les annuaires qui recensent certains types de business, par exemple les annuaires de startups car beaucoup de gens les visitent pour se tenir informés des nouveautés. Pour y figurer, il vous suffit de remplir un formulaire.

Q : Le but de ces annuaires est d’avoir un maximum de sites ou d’entreprises donc ils ne vous mettront aucune barrière.

R : Exactement. De plus, le fait d’être présent sur différents sites Internet avec des liens qui mènent à votre site ou votre blog permet à Google de vous repérer. Vous remonterez dans les moteurs de recherches et serez plus performant. Il s’agit d’une spirale ascendante, plus vous êtes présent sur d’autres sites, plus le vôtre remontera et augmentera votre présence sur les réseaux sociaux. Numériquement, vous avez déjà beaucoup de choses à faire avant de penser au buzz.

Q : Tu as participé au Séminaire Entrepreneurs Libres il y a presque trois mois. Qu’en as-tu retiré ? Qu’est-ce qui a été le plus intéressant pour toi ?

R : Le séminaire apporte beaucoup d’énergie car durant les trois jours nous sommes à fond et nous en ressortons reboostés. Des nouvelles idées viennent à l’esprit. 

Ce qui compte aussi est de côtoyer des gens, de discuter pour faire connaître notre business, de rencontrer d’éventuels partenaires et des potentiels clients. J’étais montée sur scène pour un exercice sous la forme d’un jeu grâce auquel je me suis rendu compte de la façon dont mes journées étaient organisées. J’ai réalisé que ces journées étaient improductives et j’ai pu travailler pour remettre des priorités et me fixer des jours de repos. Je faisais des semaines continues sans jamais me reposer. Je relis de temps en temps le guide que tu nous avais donné.

Q : Nous arrivons à la fin de cette interview donc j’aimerais que tu nous rappelles l’adresse de ton site Internet afin que les personnes qui nous ont suivis puissent entrer en contact avec toi.

R : Le site c’est makeittravel.com et vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram. Notre produit vous permet de payer vos voyages moins chers car c’est un système de locations pour les affaires de voyage.

Comment partager votre message avec des millions de personnes ?

C

J’aimerais vous parler du livre TED Talks de Chris Anderson, le patron de TED. Il s’agit d’un des sites Internet les plus intéressants. Littéralement, si je devais supprimer tous les sites sur Internet, je garderai trois sites : TED, Wikipedia et le Marketeur Français.

En fait TED, c’est une conférence qui réunit des milliers de personnes et se déroule deux fois par an. Au départ, elle portait principalement sur le thème de la technologie, de l’éducation et du design. Ensuite, elle s’est mise à couvrir énormément d’autres thèmes. 

Les chercheurs les plus pointus, les entrepreneurs les plus inspirants, des inventeurs et des politiciens participent à cet événement. Des personnes qui sont à un niveau extrêmement élevé dans la discipline viennent partager un message important à travers les conférences TED. 

Ce qui est frappant, c’est que pendant la courte durée de toutes les présentations TED, les intervenants sont invités à faire passer un message qu’ils ont pris, peut-être, longtemps à élaborer. Pour cette raison, il est important d’apprendre à condenser un message pour réussir à véhiculer un appel à l’action ou une inspiration sur une courte durée. 

Personnellement, j’ai appris deux leçons suite à la lecture du livre TED Talks.

Bien démarrez votre speech pour accrocher vos prospects

En créant la curiosité dès les premiers mots de la présentation en public, vous pouvez faire en sorte que le public pose son téléphone portable et reste attentif à la suite de votre intervention au lieu de se disperser pendant que vous êtes en train de parler sur scène ! 

Parmi les exemples, un des présentateurs qui est venu sur scène avait les mains légèrement tremblantes, a commencé son speech par : « je dois vous prévenir, je ne suis pas ivre, mais le docteur qui a accouché ma mère, il l’était ! »

Tout de suite, le silence total régnait dans la salle comme il a évoqué un sujet épineux : les erreurs médicales à l’origine de sa déformation. Pour cela, il est extrêmement important, quand vous rédigez votre message, de penser à attirer l’attention de votre audience :

  • Introduisez votre speech par une question afin d’engager votre audience dès le début ;
  • Si vous préférez commencer votre speech par une histoire ou une promesse, optez pour un discours qui attire votre audience ;
  • Evitez les introductions classiques et ennuyantes pour ne pas perdre la concentration de votre public dans les premières secondes qui sont cruciales.

Publiez vos idées et améliorez votre notoriété

Le livre de Chris Anderson explique un concept appelé « le fil conducteur ». Le principe de ce concept, c’est que tout message que vous voulez communiquer à un public, doit avoir un fil conducteur bien déterminé. Ce fil conducteur, décide tous les choix de votre intervention : les exemples, les histoires, les anecdotes, les exercices si vous en utilisez, les diapositives du Power Point et tout le contenu que vous présentez sous ces différents formats. Tous ces éléments doivent tourner autour du fil conducteur.

Un de mes amis, conférencier depuis longtemps, était atterré par cette nouvelle, parce qu’il a passé toute sa vie à développer et expliquer cette idée du fil conducteur. Malheureusement, il n’a pas réussi à publier son livre dont le projet a traîné des années. 

La leçon à tirer de cette histoire est la suivante : si vous avez une idée qui peut aider des millions de personnes mais que vous ne prenez pas le temps de la partager, quelqu’un d’autre finira par l’exécuter. Vous hésitez peut-être à partager un nouveau concept parce que vous avez peur d’être imparfait, mal compris ou que votre idée soit copiée. Or en attendant trop longtemps, vous risquez qu’une autre personne passe à l’action avant vous et sera reconnu pour ce concept. Si vous avez un concept gagnant, qui présente votre recette secrète du succès, n’hésitez pas à le partager. Vous ne pouvez pas le garder pour vous si le monde en a besoin, ou il trouvera le moyen de faire s’exprimer ce concept même sans vous. 

Pour cela, il est indispensable de publier un contenu sous une forme ou une autre :

  • Des présentations en public ;
  • Des livres ;
  • Des vidéos…

Le plus important, c’est de publier vos idées. Cela augmentera votre notoriété et votre clientèle. 

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */