Etiquetteproduit multimédia

Comment créer votre produit multimédia ?

C

https://www.youtube.com/watch?v=tCOJIPlqGqc&feature=youtu.be

Quand vous décidez de créer votre produit d’information, la première étape consiste à définir le type de ce produit. Il peut notamment s’agir d’un DVD ou CD, d’un livre, une carte postale, un SMS, une conférence, du contenu téléchargeable…

Ensuite, vous devez les les classer par ordre de valeur. Les produits qui ont plus de valeur sont :

1.   Les produits physiques : les prospects peuvent toucher le produit et le voir ;

2.   Les produits visibles : les prospects auront la possibilité de voir le produit et vivre leur enseignement lorsque vous proposez votre produit sous format vidéo : un DVD, un programme Internet…

3.   Les produits audibles : les podcasts par exemple ;

4.   Les produits lisibles : tous les types de messages écrits.

Toutefois, le produit qui a le plus de valeur, c’est un produit qu’on appelle un produit multimédia. Autrement dit, c’est un produit qui incorpore à la fois l’audio et le texte, de la vidéo et du texte, de la vidéo et de l’audio.

Tout produit qui peut inclure deux ou plusieurs types de médias est un produit d’information puissant et a plus de valeur. Avoir un produit multimédia, vous permet à la fois de :

  • Toucher un public plus vaste : puisque certains prospects préfèrent le contenu en vidéo et d’autres aiment le contenu en audio. En incluant les deux types de médias dans un seul produit vous touchez plus de monde.
  • Permettre aux clients de consommer la même information de plusieurs façons.

Après avoir créé plusieurs modules de formations pour Le Marketeur Français, je me suis rendu compte qu’il était possible de mettre à la disposition de mes clients des compléments du cours sous format PDF, même pour une partie du cours proposé. Par exemple, je peux lire dans ma vidéo un modèle d’email que vous pouvez utiliser pour contacter une personne. La première fois, l’information peut être assimilée et la vidéo est bien consommée. Pour la deuxième fois, cela devient un peu embêtant. Pour cette raison, il est recommandé de fournir un support écrit, afin de faciliter l’accès à l’information pour vos clients.

Pour votre premier produit (pour certains, il s’agit du produit phare et pour d’autres, c’est un petit produit qui leur permettra de vendre leurs produits/services) je vous conseille de créer un produit multimédia.

Je partage avec vous les deux méthodes les plus simples qui vous permettront de créer un produit multimédia.

Les 2 méthodes pour créer un produit multimédia

La première méthode consiste à dicter le produit ou à donner un cours. Par la suite, vous faites la transcription et vous éditez le contenu pour le proposer finalement à vos clients par écrit. 

Pour toutes les personnes visuelles et qui préfèrent tout ce qui est concret, il est plus facile d’expliquer une information lorsqu’ils sont en face de leurs prospects que de leur proposer un livre de 100 pages.

Si vous souffrez de la panique de la page blanche, vous êtes dans la catégorie des entrepreneurs qui se sentent à l’aise en donnant un cours oralement et vous pouvez le transcrire par la suite.

Pour d’autres, qui ont la facilité avec l’écrit, il faut faire la démarche inverse. Ils doivent rédiger entièrement le cours. Ensuite, pour créer un produit multimédia, il est possible d’utiliser un dictaphone pour enregistrer leur contenu dessus.   

Par exemple, si je veux créer un produit multimédia à partir de mon livre Séduire en 5 secondes, je mets mon microphone et je lis le livre.

Juste une petite précision, quand vous changez le format de votre produit d’information, il est indispensable de changer les références qui sont faites dans le cours. Si je lis mon livre en audio par exemple, je dois commencer par : Bienvenu dans ce cours intitulé Séduire en 5 secondes. Il ne faut pas mentionner qu’il s’agit d’un livre.

Dans le cas de la transcription d’un fichier audio, demandez d’une part au transcripteur d’enlever toutes les marques du langage oral afin d’obtenir un texte professionnel. De plus, demandez lui de remplacer les références au mot livre par programme audio et le mot conférence par livre ou guide numérique.  

Comment créer un produit attrayant ?

C

Comment soigner la présentation d’un produit multimédia ou écrit ? Comment apporter de la valeur ajoutée à votre produit ? Comment améliorer un enregistrement brut ? Dans cet article, je vais vous donner des pistes de réflexion et des outils concrets pour créer un produit attrayant.

D’abord, rappelons qu’il n’est pas suffisant d’insérer le nom du produit et le logo. Pour un produit audio par exemple, le premier contact sera :

  • la voix que l’on entendra sur le produit,
  • la musique,
  • l’email de présentation qui propose de le télécharger si c’est un fichier en ligne,
  • le site Internet sur lequel se trouve le fichier,
  • l’image sur laquelle on peut cliquer pour recevoir ou télécharger le fichier.

Quand vous créez votre produit, une fois qu’il est terminé, il faut vous intéresser à la cohérence du contenu et au contexte. L’intérêt de votre produit d’information est dans son contenu (information partagée et exercices proposés). Votre client va en retirer de la valeur. La valeur perçue du produit c’est le contexte : le premier contact que le client va avoir avec votre produit.

Un séminaire est un produit d’information. Durant l’organisation d’un séminaire, il y a un certain nombre de détails auxquels il faut prêter attention car chaque petit détail aura une influence sur ce qu’il se passera par la suite. Si vous avez du matériel sur lequel il manque une vis ou un câble qui dépasse, c’est un petit détail qui accroche le regard. Votre client va être distrait car il va se demander pourquoi il manque une vis et pendant ce temps, il n’écoute pas le contenu du séminaire.

De la même façon, si un client achète un programme audio et qu’au début de l’écoute il entend des grésillements il sera distrait, même si le défaut de son n’est qu’au début du fichier, il aura l’impression de l’entendre à nouveau.

Il faut faire attention à ce que le contexte soit impeccable pour votre produit, qu’il s’agisse d’un vidéo ou d’un audio. Il y a le fichier en lui-même et aussi le site sur lequel il va être téléchargé. Sur votre site vous allez utiliser votre logo par exemple sur la fenêtre de la vidéo. Vous pourriez avoir un lien qui permet de télécharger votre fichier audio ou mieux encore, un petit lecteur audio qui s’affiche avec votre logo et un lien de téléchargement en-dessous. C’est un petit détail qui a toute son importance : c’est le contexte autour de votre produit.

Concernant le contexte de votre fichier audio, vous avez le générique qui est important. Quand le client commence à écouter votre fichier audio, il assimile de l’information qui sera découpée par ce que dit le présentateur. Les parties du séminaires sont découpées en parties distinctes.

Au niveau de la réalisation du produit fini, vous devez être très attentif à ce qu’il y ait un découpage très net des parties de l’enseignement : l’idée est de séparer les concepts.

Quand vous séparez les concepts les uns des autres, cela permet à votre client d’assimiler ce qui a été dit :

  • il fait le bilan, 
  • le mémorise,
  • et se trouve prêt pour recevoir une nouvelle information.

On délimite, la session est terminée, le concept a été enseigné, on passe à la suite.

Comment utiliser la musique dans un produit multimédia ?

Vous allez énormément utiliser dans un produit multimédia la musique pour transmettre une émotion. Le mieux est d’utiliser essentiellement deux types de musique. En effet, des études ont été menées sur le type de musique qui convient le mieux pour une période de réflexion :

  1. La musique d’enseignement : musique classique / baroque, idéalement à un temps de 60 bpm par minute. Idéale pour marquer des moments clés comme des exercices, des ateliers.
  2. Une musique de contexte : musique mouvementée, qui permet d’indiquer un retour de pause par exemple.

Vous devez au cours de votre produit, utiliser la même musique. Le but est de poser votre contexte une fois et de créer ainsi un signal qui va se répéter. Il faut être constant. Vous allez reprendre les mêmes marqueurs pour signaler exactement la même intention.

Si vous avez un produit multimédia en plusieurs volumes, vous devez garder le même générique pour signaler que vous allez présenter un nouveau module. Il faut également utiliser le même générique au début pour indiquer dans le module un nouveau chapitre.

Vous pouvez démarrer un module avec un générique long qui annonce une nouvelle semaine de formation et ensuite, pour un nouveau chapitre, vous pouvez reprendre ce générique en version courte au début de chaque vidéo du module.Cela évite de faire écouter interminablement à chaque vidéo du même module un long générique.

3 outils pour créer un produit attrayant

Si vous souhaitez obtenir des génériques, vous pouvez vous rendre sur le site audiojungle.net. Dans la section musique vous pouvez choisir le type de musique qui vous convient.

Si vous êtes dans un environnement d’entreprise par exemple, vous pouvez sélectionner l’option « corporate » et vous aurez diverses options de classement et vous pourrez écouter les morceaux.

En fonction de l’émotion que souhaitez donner à votre produit, vous pouvez trouver différents styles de musique. Si vous avez un produit pour motiver et un autre pour détendre, vous n’aurez pas du tout la même ambiance musicale.

La première ambiance musicale que vous avez mis au début, doit être le sentiment global du reste du programme.

Acquérir le droit d’utiliser la musique que vous avez sélectionné sur audiojungle.com vous coûtera seulement quelques euros. Vous ne pouvez pas revendre la musique sélectionnée, mais vous pouvez l’utiliser autant de fois que vous le souhaitez dans vos programmes. C’est un investissement non négligeable par rapport au tarif d’une composition de musique spécifique pour un programme.

Un autre site que je vous recommande vivement est videohive.net. Sur ce site on retrouve des génériques et d’autres types de vidéos dont certaines où vous pouvez intégrer votre logo pour en faire un générique pour une formation ou une introduction d’une vidéo de vente. Ne choisissez pas des contenus qui durent trop longtemps juste pour le plaisir et parce qu’il y a plein d’effets spéciaux. Faites plutôt le choix sur un contenu qui reflète l’émotion que vous souhaitez transmettre avec la vidéo.

Sur ce site, vous pouvez intégrer les extraits que vous possédez et la vidéo s’édite toute seule avec le montage. Vous pouvez acheter le générique pour environ 20 euros et l’audio pour une dizaine d’euros. Vous avez la possibilité d’utiliser une moitié du contenu choisi par exemple pour votre introduction et l’autre moitié pour faire votre conclusion : cela vous évite d’acheter deux génériques.

Une dernière ressource qui permet de compléter ce que vous allez avoir besoin pour présenter vos documents est le site flickr.com. C’est un des plus gros sites de partage de photos dans le monde.

Vous pouvez utiliser ces illustrations gratuitement à condition que la personne ait activé l’autorisation de partage de droits : vous pouvez sélectionner cette option dans les critères de recherche. En général, vous devez citer le nom de l’auteur de la photo : vous pouvez le mettre dans le générique ou dans les crédits à la fin de votre contenu, sans avoir besoin de le contacter.

Ne faites pas l’erreur d’utiliser du contenu commercial car cela signifie que vous pourrez revendre la photo, alors que vous souhaitez seulement l’intégrer à la jaquette de votre DVD, au fond de votre site Internet…

C’est une astuce qui vous permet de trouver des illustrations à bon compte car les personnes les ont mis en ligne pour les utiliser à condition de citer leur nom.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */