Etiquetteproduit phare

Comment choisir le meilleur titre pour votre produit ?

C

Pour que votre produit soit complet, il est impératif de penser à lui donner une structure. De plus, il est important de bien définir la composition de votre produit, pour donner envie aux clients d’acheter les autres produits que vous proposez. Cela peut être appliqué sur les produits d’entrée de gamme pour inciter les clients à acheter votre produit phare. Cette technique est aussi utile pour le produit phare, pour donner envie aux clients de continuer avec vous, même si le produit n’existe pas encore.

Le premier élément sur lequel vous devez vous pencher est le titre

Ce premier ingrédient nécessite de la réflexion. Certains d’entre vous ont créé des produits, un contenu ou une méthode. Ils ont déjà choisi ce qu’ils veulent enseigner. Ensuite, ils attribuent à la fin un titre pour leur approche. Le problème est que parfois le titre n’est pas adéquat. 

Une autre erreur commise, c’est de choisir, pour un produit/service de valeur, un titre qui n’est pas suffisamment accrocheur. Ma recommandation pour vous, afin d’éviter ces erreurs, c’est de prendre la démarche inverse. Parfois, il est important, voire nécessaire, de changer le titre d’un produit existant. 

Par exemple, j’ai enseigné durant des années ma méthode de conseils en séduction, à savoir la méthode PRINCE. J’ai exploité tous les éléments qui composent cette méthode pour proposer à chaque fois un contenu sous différents formats : DVD, livres, ateliers…  Mais je n’ai jamais lancé un produit intitulé PRINCE. Pour la simple raison que ce titre ne transmet pas suffisamment mon message de vente d’une part. D’autre part, il ne décrit pas correctement le produit proposé. 

Par contre, j’ai créé un programme complet du coaching basé sur la méthode PRINCE. Le titre que j’ai choisi pour ce programme, c’est Séduire. La promesse de ce programme : un programme complet et concluant. A la fin, j’explique à mes prospects qu’ils n’auront pas besoin d’autres programmes de coaching en séduction.

Pour cette raison, je vous engage vivement à choisir un titre qui reflète votre promesse de vente.

Pour introduire cette promesse dans le titre de votre produit, deux façons sont possibles :

  1. Vous promettez à vos clients un résultat : dans ce cas vous promettez un résultat souhaité par vos clients et qu’ils veulent réaliser.  
  2. Vous promettez un état ou un rêve : cette façon consiste à promettre un état que vos clients veulent atteindre.

Par exemple, Olivier Roland propose une formation intitulée Blogueur Pro. Durant cette formation, il enseigne aux participants comment ils peuvent devenir des blogueurs professionnels.  Une autre formation intitulée Créer votre produit et le vendre sur Internet, a comme objectif de faire apprendre aux participants comment intégrer le marché en ligne et atteindre un résultat.

Donc une promesse peut être sous forme de résultat ou de transformation.

En effet, quel que soit votre produit et votre secteur d’activité, il est primordial d’inclure cette dimension du changement. L’idée est de convaincre vos clients que ce produit/service permet non seulement d’apprendre de nouvelles compétences, mais aussi de devenir une meilleure version de soi-même.   

Choisir le bon titre pour votre produit

C

Dans cet article j’aimerais vous parler de comment choisir un titre adéquat, percutant et accrocheur pour votre produit.  

Pour mieux comprendre le sujet et vous l’expliquer avec un exemple concret, j’ai demandé à plusieurs participants à ma formation de m’envoyer une description de leur produit avec le titre choisi. 

J’ai appris énormément en lisant les retours que j’ai eus. J’ai découvert des choses très complètes et d’autres qui pourraient être améliorées. Certaines des réflexions qui m’ont été envoyées étaient presque parfaites. Je me suis dit que j’allais choisir quelqu’un qui avait encore une marge d’amélioration pour que tout le monde puisse profiter de l’exemple.

Nous allons analyser cet exemple en commençant par une brève présentation. Il s’agit d’un blog de développement personnel et l’audience est donc le public de ce blog. Les sujets abordés sont la confiance personnelle, la motivation, le dépassement de soi, les objectifs, la réussite voire même les finances. L’entrepreneur de ce blog va créer son deuxième produit après l’échec du premier, un ebook qui n’a pas reçu de succès. Ce produit est une formation en vidéo sur la confiance en soi. Il a réalisé un sondage auprès de son audience pour demander ce dont ils avaient besoin et ils ont répondu à 85 %. Il veut donc créer un produit de haute gamme qui va le représenter, établir sa marque, c’est-à-dire son produit phare. Par la suite, il pourra créer un produit d’approfondissement puis un produit d’appel comme un livre numérique par exemple.

L’entrepreneur a choisi comme titre pour son produit « Du grand timide au grand confiant ». La promesse est donc d’obtenir une pleine confiance en soi. Ce titre devrait pouvoir être amélioré. En effet, il existe une différence entre manquer de confiance et être timide. Ne pas oser demander une augmentation à son patron est un manque de confiance en soi. De même que de dire à sa mère que l’on veut quitter le domicile familial. Pourtant ça n’est pas de la timidité. Le titre du produit ne convient donc pas si les personnes visées ne sont pas les timides mais les personnes qui veulent évoluer en ayant plus confiance en eux. Le mot timide ferme le produit. 

Le titre doit toujours refléter la promesse pour le bon public, c’est-à-dire qu’il ne doit pas s’adresser à quelqu’un d’autre ni à un public trop restreint parmi ceux qui vont en profiter.

Pour améliorer le titre du produit de cet entrepreneur, il faut se demander ce que nous pouvons gagner à être plus confiants. Les prospects qui avaient été sondés ont surtout répondu qu’ils recherchaient une meilleure qualité de vie, des amis, une amélioration de leurs relations amoureuses et amicales, la possibilité de réaliser des projets, de dépasser leurs peurs, de passer à l’action et d’obtenir plus de liberté. Parmi ces réponses, il faut rechercher le mot clé le plus fort. 

Admettons que « peur » soit le mot le plus important, il faudrait proposer un titre qui donne une promesse claire, nette et courte en rapport. Nous pouvons proposer : « Comment vaincre ses peurs » mais « Vaincre ses peurs » est encore mieux. Pour l’améliorer encore, il faut remplacer « ses » par « vos » afin de s’adresser directement au client. Nous obtenons donc le titre « Vaincre vos peurs ». Il est toujours possible d’en trouver d’autres en choisissant un autre mot clé comme « Passez à l’action », avec un Z pour terminaison. Les retours des clients peuvent aussi vous aider à améliorer votre titre.

Quel titre l’entrepreneur doit-il choisir entre « Vaincre vos peurs » ou « Passez à l’action » ? La première chose à faire est de réaliser un test auprès des prospects.

Parlons maintenant du plan de test réalisé par notre entrepreneur :

  • Module 1 Comment fixer vos objectifs
  • Module 2 Comment être toujours positif
  • Module 3 La méthode pour gonfler son estime de soi. Le problème est que le titre pour cette partie est très long et le terme « estime de soi » ne convient pas car les prospects ne l’utilisent pas, de même que le verbe « gonfler ». Il est possible d’utiliser les mots clefs précédents pour rédiger les titres des modules. Nous proposons « Première étape pour plus de confiance ».
  • Module 4 Les habitudes du gagnant.

L’importance de créer une gamme de produits et un produit d’appel

L

Certains de mes clients achètent tout ce que je fais car ce sont des gens qui deviennent des fans. Je suis moi-même fan de certains formateurs, j’ai acheté une formation puis une autre et aujourd’hui je suis presque en mode automatique, dès qu’ils sortent une nouveauté, je l’achète. Parfois, je commande même plus vite que les produits ne sortent, c’est normal, j’ai une relation personnelle de fidélité.

Proposer une gamme de produits

Le fait de sortir des produits d’approfondissement permet de fidéliser les personnes qui ont acheté le produit phare. Ensuite vous allez faire quelque chose de très important : les canaux de promotions. 

Prenons l’exemple d’Hélène qui possède un site sur « Comment parler facilement anglais », elle pourrait avoir une formation phare qui explique comment devenir bilingue et une formation d’approfondissement qui serait « S’installer au Royaume-Uni ». Les promesses ne sont pas les mêmes et le public touché est également différent. 

La formation d’approfondissement coûte plus cher car elle touche moins de personnes. Sur son site Internet, Hélène va mettre une offre d’inscription pour recevoir gratuitement le livret « Parler facilement anglais » et une autre offre pour recevoir le livret « Trois choses à faire avant de vous installer au Royaume-Uni ». 

Deux livrets différents, deux listes d’abonnements différents mais lorsque quelqu’un est inscrit sur la première liste, il va recevoir une série de mails faisant la promotion de la formation « Comment parler facilement anglais ». S’il s’inscrit sur l’autre liste, il recevra les mails de promotion concernant « Comment s’installer au Royaume-Uni ». 

A la fin de la séquence, si le client n’a toujours rien acheté après avoir reçu dix mails, vous pourriez lui dire « Peut-être souhaitez-vous vous installer dans un pays anglophone ? J’ai justement créé une vidéo gratuite sur ce sujet ». C’est un très bon moyen de rentabiliser votre site Internet, de vendre vos formations.

Je vous ai donc expliqué le principe de la formation phare et des formations d’approfondissement (au même tarif ou plus chères), nous allons voir maintenant ce que l’on appelle le produit d’appel.

Ajouter un produit d’appel

Un produit d’appel est un produit qui ne coûte pas cher et dont l’objectif est de convaincre les sceptiques. 

Quand j’étais coach en séduction, certaines personnes qui arrivaient sur mon site ne se disaient pas immédiatement qu’ils allaient prendre un atelier de coaching à 2495 euros. Le prix va les faire hésiter, réfléchir. 

Par contre, il se peut qu’au moment où je vais  proposer mon livre à 17 euros, non facturé avant deux semaines, je vais en vendre des milliers. Je faisais cette proposition aux personnes qui n’avaient toujours rien acheté. Après lecture du livre, ils étaient satisfaits du contenu et regardaient ce que j’avais comme autres produits à proposer. 

Vous devez sortir le produit d’appel uniquement en troisième position car il ne sert en réalité que de tremplin pour les indécis. 

Pour que cette méthode fonctionne, vous devez prévoir un système de paiement intitulé la vente additionnelle en un clic. Ce type de vente est un concept : lorsque vous achetez un produit, vous arrivez sur une page derrière qui vous félicite pour votre achat et vous propose un autre produit qui pourrait vous intéresser. Lorsque je vends mon livre électronique ou ma mini formation à 7 euros, automatiquement cela me rapporte plusieurs dizaines d’euros. En effet, sur cent personnes qui prennent le produit à 7 euros, cinq ou six achètent ensuite la formation à 300 euros. Je pourrais presque donner le premier produit gratuitement puisque je sais que derrière je gagnerai plus d’argent.

Il ne faut jamais que le produit d’appel soit le premier que vous créez sinon il ne remplira pas sa fonction.

Pour moi, c’est très important de toujours mentionner vos produits dans tout ce que vous faites, dans les vidéos gratuites, dans les Web conférences etc. Vous devez prévoir un plan d’avance. Vous verrez que des clients s’inscriront sur des listes d’attente.

En quoi votre produit va transformer la vie de votre client ?

E

Quelle est la transformation dans la vie de la personne qui va suivre notre conseil ou utiliser notre produit ? C’est ce que vous devez absolument définir et mettre en avant lorsque vous rédigez la promesse de votre produit phare.

Moi, par exemple, à une époque j’étais un grand timide et ceux qui ont suivi mes sites de conseils amoureux le savent, je n’étais pas la personne qui parle facilement comme aujourd’hui. 

Est-ce que la transformation dans ma vie a été d’améliorer ma communication et de placer correctement ma voix ? Oui et non. 

Une des choses que j’ai apprises en passant de la timidité à être capable de m’exprimer c’est que face à un interlocuteur, il faut avoir une voix qui porte. Apprendre à faire cela a changé ma vie. Lorsque j’ai commencé à oser parler aux filles, elles écoutaient ce que je disais et cela augmentait mes chances d’obtenir un rendez-vous.

Toutefois, la vraie transformation dans ma vie en tant que célibataire n’a pas été de savoir placer ma voix mais de trouver la personne avec qui passer ma vie. 

Pour d’autres personnes, la transformation peut être de fasciner un auditoire et de réussir à vendre durant un séminaire, captiver une audience et vendre facilement un atelier. La transformation peut être également d’obtenir des ovations et une augmentation de la part de votre patron ou  devenir le porte-parole de votre entreprise.

Par rapport à la promesse de votre produit phare, une fois que vous avez atteint environ deux-cent clients, les gens vont vous envoyer pas mal de commentaires, vous donner des témoignages et vous allez pouvoir sonder à nouveau ces clients pour savoir s’ils ont besoin d’autre chose. 

Le produit d’approfondissement

Par exemple, quand j’ai organisé ma formation Séduire le Client, formation marketing très complète, j’ai sorti ensuite des formations d’approfondissement durant deux ans. C’est une formation qui coûte plus ou moins le même tarif et le thème est un sujet dont j’ai parlé dans Séduire le Client mais sur lequel les clients ont demandé à en savoir plus.

Pour vos produits d’approfondissement, il existe une astuce de prix que je vous recommande. Lorsque vous avez créé le produit phare, vous avez mis un prix en place. Admettons que ce prix soit de mille euros, vous devrez placer vos produits d’approfondissement à peu près au même niveau. Vous devez essayer de jauger si ces produits vont toucher le même volume de personnes. Si le deuxième produit n’a pas le même potentiel de vente que le premier, il faut augmenter le tarif. En effet, si les clients sont moins nombreux et que le produit est spécialisé, ils seront prêts à payer plus cher et vous pourrez le rentabiliser. Au niveau du format, vous présenterez ce produit de façon à lui donner de la valeur.

Vous pouvez sortir autant de produits d’approfondissement que vous voulez.

Comment passer de 0 à 100 000 puis 1 million d’euros de ventes sur Internet

C

Parlons de ce que vous devez construire et à qui vous pouvez le déléguer. 

Vous devez commencer par créer un produit phare. Il existe différents types de produits pouvant être créés mais le produit phare est celui qui résout la quasi totalité des problèmes de vos prospects. La quasi totalité car vous avez essayé de résoudre tous les problèmes mais qu’il faut mettre une barrière à un moment donné. 

Quand vous créez une activité, vous devez vous demander à qui vous allez parler. Une fois que vous le savez, vous allez essayer de créer un produit très complet et qui aidera au mieux le public auquel vous parlez. 

Ce que vous ne devez pas faire, c’est créer un produit pas cher donnant trois ou quatre conseils. 

Si vous surfez beaucoup sur Internet, en particulier sur les blogs de marketing, vous êtes sûrement mal conseillé sur la stratégie de vos produits d’information. 

Beaucoup de gens qui ont des blogs aujourd’hui vont dire que c’est plus facile de faire un ebook à 7 euros ou une vidéo ou un audio et de les revendre pour pas cher car comme c’est vendu pas cher, les gens ne vont pas trop rechigner sur la qualité. 

C’est vrai que faire ça est facile. Mais est-ce facile de faire 100 000 euros avec ce procédé et allez-vous bien vivre en ayant cette manière de faire ? Non, tout simplement parce que si vous créez un petit produit de ce genre visant à résoudre un petit problème rapidement, ce n’est pas très attractif. 

Imaginons que je suis un chef d’entreprise stressé qui n’a pas beaucoup de temps et je comprends qu’avec le yoga je pourrais me relaxer. 

Vous allez alors essayer de me vendre un petit livre de conseils m’expliquant comment réaliser la séquence de la salutation au soleil. Imaginons que ce livre soit au prix de 7 euros ou 17 euros. Quand j’arrive en tant que prospect, votre produit ne me parle pas. 

Le second problème, c’est que en tant que prospect je cherche quelque chose qui transformera ma vie et ce que vous me vendez-là c’est un conseil et/ou une astuce. Je n’ai donc pas envie de l’acheter. 

Votre première difficulté est donc que votre produit n’est pas très attractif et la seconde difficulté est très facile à calculer. Combien faut-il vendre d’exemplaires d’un livre électronique à 7 euros pour réaliser 100 000 euros de vente ? De tête, il faudrait vendre environ plus de 14 000 exemplaires du livre. Pour réussir à en vendre autant, il faudrait ramer énormément pour que cela se fasse, du moins ce serait le cas pour la plupart des auteurs. 

En France, un livre est considéré comme un best-seller à partir de 10 000 exemplaires vendus. Beaucoup de personnes ne vendent jamais autant, même en étant en maison d’édition. 

Quand j’ai vendu mon livre de séduction, il s’est classé deuxième des ventes toutes catégories confondues sur Amazon. Il était premier de sa catégorie. Pourtant, je n’en ai jamais vendu 14 000 la première année. J’étais même en-dessous des 10 000. Je suis pourtant pro du marketing et ma newsletter de séduction compte 105 000 personnes. 

Si aujourd’hui vous n’avez pas 1 millions de spectateurs, une mailing liste de 100 000 personnes, vous n’avez quasiment aucune chance de vendre 14 000 exemplaires d’un livre à 7 euros. Vous n’atteindrez pas les 100 000 euros, c’est impossible. 

ll existe une stratégie permettant de vendre efficacement un produit pas cher mais ce qu’il faut faire d’abord, c’est un produit phare. Ce produit a pour but de transformer la vie de vos prospects et peut se vendre à plusieurs centaines d’euros, voire plusieurs milliers. 

Si vous vendez à des particuliers, rendez vous compte que cela n’a aucun rapport avec le tarif que vous pouvez facturer. Souvent, Internet dit que si vous vendez un produit à des pro vous pouvez le vendre à 500 ou 1000 euros mais à 100 ou 200 à des particuliers. Le tarif de votre produit doit en réalité dépendre de ce que peut dépenser votre prospect. Cela dépend cependant surtout de la gravité du problème que vous aidez à résoudre ou de la quantité d’envie que vous avez pour trouver une solution. 

Si vous présentez bien votre produit, vous allez résoudre un problème grave ou alors vous allez aider à les gens à faire quelque chose qu’ils veulent vraiment. Votre produit phare se doit vraiment d’être un produit dont vos prospects ont besoin et dont ils meurent d’envie. Vous devez absolument faire de votre produit phare un produit qu’il n’est pas bien d’avoir mais un produit qu’il FAUT que vos prospects aient. 

Plus vous allez vendre cher votre produit phare, moins il vous faudra vendre d’exemplaires pour atteindre les 100 000 euros et cela reste faisable si vous avez une mailing liste de quelques milliers de personnes. Une fois que vous avez cela et que vous réussi à atteindre les 100 000 euros, vient le moment de créer un autre produit de rebondissement. 

Comment structurer votre gamme de produits

C

Le produit phare doit être à la source et au centre de votre gamme.
Le produit phare doit être à la source et au centre de votre gamme.

Avec internet et les nouvelles technologies, créer une gamme de produits d’information est à la portée de tous. Proposer plusieurs produits à la vente présente de nombreux avantages ; en pratiquant la vente croisée, il est plus facile de fidéliser les clients. Cependant, il faut bien réfléchir avant de mettre au point une gamme de produits : la façon dont vous allez la structurer aura en effet un impact sur le succès de votre entreprise. Voici comment nous vous conseillons d’organiser votre gamme de produits, autour d’un produit phare, afin d’optimiser son efficacité et de séduire un maximum de prospects.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

seduire le client

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */