Déléguer c’est la clé, le saviez-vous ?

D

Je souhaite partager avec vous dans cet article une méthode qui va vous éviter de gaspiller des milliers d’euros chaque année. Il s’agit d’une leçon que j’ai apprise à mes dépens au début de mes activités. Le but est que vous puissiez vous consacrer uniquement à votre expertise et générer 100  000 euros ou plus avec la vente de vos produits, vos services et vos formations.

Lorsque vous vous êtes lancés sur Internet, vous aviez sûrement l’intention d’être indépendant mais vous vous êtes retrouvé enchaîné à votre ordinateur. Vous saviez que votre projet avait du potentiel mais vous vous êtes senti dépassé par toutes les autres tâches à exécuter lorsque vous l’avez publié sur Internet et ne savez pas par où commencer. 

Vous vous demandez alors quel est le secret des personnes à succès qui vivent de leur passion. Qu’ont-elles fait pour ne pas devoir s’occuper de l’administration, de la maintenance technique ou encore de la communication avec leurs clients ? Comment font-elles pour être à différents endroits, tourner des centaines de vidéos et sortir des dizaines de produits en seulement 24 heures alors que vous n’arrivez qu’à rédiger qu’un seul article de blog ? 

Ces personnes-là, ont su déléguer certaines tâches de leur activité. Grâce à mon équipe, je peux désormais travailler depuis chez moi, ou partout ailleurs. J’ai pu continuer à développer mes formations en ligne en travaillant qu’une journée par semaine tout en faisant le tour du monde. Mon entreprise et mes produits ont fait l’objet de reportages en pleine page, ou même la couverture des plus grands journaux français comme Charlie Hebdo, Le Parisien ou encore Paris Match. Mes activités ont été diffusées à la radio sur  par exemple RTL, Europe 1, RMC, et à la télévision, sur TF1, France 2, M6 et Canal+. 

J’ai élaboré un système qui vend mes formation 24h/24, une équipe qui s’occupe de la communication avec mes clients et une autre qui s’occupe de la mise à jour de mes sites Internet. Je ne m’occupe plus que d’être le formateur qui partage mon savoir avec les clients. 

Malheureusement, la situation n’a pas toujours été ainsi. Quand j’ai débuté en tant que coach en séduction, je ne savais pas comment mettre ma formation en format DVD ou comment les promouvoir sur Internet, ni comment les envoyer aux personnes qui les avaient achetés. Je me suis alors tourné vers une entreprise d’édition de vidéo qui m’a fait un devis de plus de 25 000 euros, ce qui me paraissait être une fortune à l’époque. Je tenais vraiment à réaliser mon projet car je savais qu’il m’apporterait un avenir prometteur étant donné que personne n’avait encore créé ce type de produit en France. Les coachs en séduction avaient déjà du succès aux Etats-Unis ; je n’avais donc aucun doute du potentiel de ma formation. Je pouvais soit économiser suffisamment d’argent pour régler ce devis, soit faire le travail de cette entreprise par moi-même afin de contourner les services de cette société. J’ai opté pour une troisième option : mettre en place un partenariat qui me permettrait d’atteindre mon but rapidement et facilement. 

Un de mes anciens clients avait la capacité de produire des vidéos ; il disposait des compétences et du matériel. Dans ce partenariat, tout ce que j’avais à faire était de me rendre une journée sur le lieu de tournage. Sans lui avoir donné le moindre centime, j’ai rapidement reçu le DVD dans sa version finale, avec sa jaquette, son boîtier, le tout avec un rendu professionnel. En échange, mon partenaire recevait comme commission la moitié du profit réalisé sur la vente de DVD. Nous en sortions tous les deux gagnants étant donné que je n’ai pas eu besoin de payer les 25 000 euros pour la société d’édition et que mon partenaire recevait la moitié du profit.

Une fois le DVD prêt à la mise en vente, je créé un site Internet afin de le promouvoir. J’avais trouvé une ligne de code sur Internet que j’ai mise sur ma page web pour recevoir un SMS à chaque fois que je faisais une vente. J’avais même personnalisé la sonnerie de ces SMS pour entendre le bruit de la caisse enregistreuse. Ce jour-là, j’ai réuni mes amis au restaurant pour fêter l’événement. Mon téléphone a commencé à sonner dès que les ventes étaient ouvertes. D’abord une fois, puis une deuxième fois dix minutes plus tard, puis une troisième fois et il ne s’est plus arrêté de la soirée.

J’étais impatient de voir le nombre de ventes effectuées en ce premier jour. Une fois chez moi, je vais sur mon site Internet et me rends compte d’un petit bug. A la place de recevoir un SMS à chaque vente, je recevais un SMS à chaque visite de ma page. Ce soir-là, mon téléphone a sonné une soixantaine de fois et je n’ai en fait réalisé qu’une seule vente. De plus, j’étais chargé à chaque SMS envoyé. Au final, le montant de mes frais était plus élevé que ce que mes gains pour la vente de mon DVD. 

J’en ai tiré deux enseignements :

  1. Éviter les frais inutiles comme je l’ai fait avec les SMS ;
  2. Ne pas faire le travail des autres, surtout quand nous n’en n’avons pas les compétences. 

J’aurais mieux fait d’engager un prestataire qui n’aurait pas fait d’erreur. J’aurais ainsi économisé de l’argent et gagné du temps pour m’occuper de la promotion de mon DVD, ce qui aurait sûrement engendré plus de ventes. Par la suite, j’ai appris à vendre mes produits, ai produit une cinquantaine de vidéos et en ai vendu plusieurs milliers jusqu’à 147 euros par DVD. 

Ce partenariat m’a permis d’économiser plus de 25 000 euros, de créer et lancer mon produit en ligne sans perdre de temps en achat de matériel, en création et en mise en pratique. Cependant, il n’était pas parfait. Mon partenaire n’avait pas les connaissances pour vendre le produit ; j’ai dû créer une stratégie de vente. Ensuite, le DVD n’était pas le format optimal pour vendre mes conseils. Il aurait été plus simple de vendre mes vidéos en ligne.

Déjà un commentaire

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */