Les erreurs à éviter dans vos campagnes d’email marketing

L

Avant de lancer une campagne publicitaire par emails, il est important de comprendre les erreurs les plus fréquemment commises afin de les éviter. Ceci va vous permettre de considérablement augmenter vos chances de réussir vos campagnes. 

Par exemple, il est souvent proposé aux entrepreneurs d’acheter une mailing liste ou une base de données ciblée contenant 14 000 prospects intéressés par votre activité.

Pensez-vous que l’achat d’une base d’emails peut contribuer à la réussite de votre campagne de marketing par email ?

Bien que l’achat d’une base de donnés ciblée présente une solution rapide et facile, il faut noter qu’elle n’est pas toujours rentable.

D’autres erreurs peuvent être commises lors d’une campagne d’emailing, d’où l’importance d’étudier chaque étape.

Bannir certains mots

Faut-il bannir certains mots pour que vos mails ne finissent pas dans la boîte de spams ?

Cela dépend de votre fournisseur. Par exemple le mot soldes peut parfois être banni pendant la période de fin d’année. Par contre, le mot gratuit, a une mauvaise réputation, mais n’est pas banni.

Souvent, les mots qui sont fréquemment utilisés tels que soldes ou le jour J par exemple sont bannis. Il est toujours important d’essayer de déterminer les mots que vous ne devez pas utiliser. Cela vous permet ainsi de minimiser le risque que vos emails se retrouvent dans la boîte de spams. La liste des mots à bannir n’est pas prédéfinie. Elle dépend des algorithmes.

Éviter certaines pratiques

Il est également recommandé d’éviter certaines pratiques :

  • Les titres vides qui s’affichent généralement sous forme de points ou de points d’interrogation ;
  • Les titres tout en majuscules. Bien entendu, il est possible d’inclure un mot en majuscule pour le mettre en valeur. Mais, un titre tout en majuscules peut énerver le lecteur. La conséquence est qu’il ne va pas prendre la pein d’ouvrir l’email même s’il apporte énormément de valeur.

Ne pas changer son expéditeur brusquement

Une autre erreur commise communément par certains entrepreneurs, c’est de changer de nom d’expéditeur brusquement. 

J’ai effectué un test avant de changer de nom d’expéditeur et j’ai remarqué que le fait de passer d’une adresse à une autre qui ne contient aucune indication sur mon identité a diminué considérablement le nombre de clics sur mes emails.

Le choix de l’expéditeur dans votre auto-répondeur présente un critère important pour la réussite de votre campagne publicitaire. Assurez-vous donc de bien choisir votre expéditeur.  

Une fois que vos prospects sont habitués à votre adresse email et qu’ils ont déjà répondu à certains de vos emails, évitez de perdre ces avantages aux yeux de vos fournisseurs d’emails en recommençant de zéro avec une nouvelle adresse.

Votre objectif doit donc consister à avoir un nom d’expéditeur reconnaissable et qui a une signification par rapport à votre activité. Ensuite, essayez de garder cette même adresse d’expédition.

Toutefois, si vous êtes banni ou si votre adresse email est bloquée pour une raison ou une autre, vous serez dans l’obligation de la changer.

Imaginons que j’ai une newsletter dédiée au sport et à la nutrition et un site avec le nom de domaine Sport et nutrition également. Il est possible de choisir l’adresse facilement identifiable conseilssportetnutrition. Certains webmarketeurs ont tendance à changer leur nom d’expéditeur pour chaque email envoyé et utilisent des expressions comme : urgent, lisez ceci, c’est nouveau… Or, l’efficacité de cette campagne marketing sera assez faible et moins efficace. 

Ecrivez un commentaire !

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */