Six façons de repérer si vous vous sabotez

S

Quel est l’obstacle qui garantit que tout ce que vous êtes en train d’apprendre ne servira à rien ? Je vais vous le dévoiler aujourd’hui et vous expliquer comment vous en débarrasser.

Je vais reparler d’un certain livre que j’ai déjà mentionné dans des articles précédents. Il s’agit en particulier du livre de Julie Cairns, une entrepreneuse australienne multimillionnaire,  The Abundance Code. Lorsque j’ai commencé à le lire, une chose m’a marqué. Au début, elle parle du sabotage inconscient, c’est-à-dire comment devons-nous faire pour savoir que nous nous sabotons par rapport à l’argent. Elle explique qu’il existe plusieurs façons pour l’auto-sabotage de se manifester et peut-être est-ce le cas pour vous en ce moment.

Il existe en fait six façons de repérer si vous vous sabotez :

1. Il se peut que vous rejetiez des preuves qui soutiennent un point de vue opposé au vôtre.

2. Peut-être n’êtes-vous pas dans un état d’esprit réceptif pour apprendre quelque chose de nouveau. Vous vous dites que vous êtes trop vieux pour changer, que c’est trop tard. C’est une excuse, une façon de ne pas entrer dans la zone de confort du changement.

3. Avoir une résistance basée sur notre sens d’identité ou notre valeur en nous-mêmes. Par exemple, si vous fondez votre estime de vous sur la quantité de travail que vous fournissez, vous serez toujours submergé. Pour vous sentir comme étant quelqu’un de plus important, vous trouverez toujours le moyen d’être surmené. Le problème est que vous avez décidé que votre valeur dépendait de ce que vous faites plutôt que de qui vous êtes. Julie Cairns dit que si nous lions notre sens d’identité au comportement négatif qui nous empêche d’obtenir des résultats, nous n’aurons pas envie de changer même si nous savons que cela nous aiderait. En effet, nous perdrions notre identité.

4. Se dire qu’il nous reste encore à faire d’autres choses avant d’utiliser le conseil qui pourrait changer notre vie. Vous venez d’apprendre quelque chose qui vous permettrait d’obtenir instantanément le résultat que vous recherchez mais vous êtes déjà en train de réaliser autre chose et vous voulez aller au bout même si cela ne marche pas. Lorsque je voulais débuter mon entreprise, tout le monde me conseillait de garder mon travail salarié pour me créer un réseau puis seulement de démarrer mon projet. Or, l’expérience que je pouvais acquérir n’avait pas de rapport avec la boîte que je voulais fonder. Ce type de conseil empêche de réussir mais beaucoup de gens réagissent ainsi. Ils attendent d’avoir déménagé, que les enfants soient rentrés à l’université, qu’ils aient obtenu une augmentation etc.

5. Vous ressentez peut-être une sensation de fatigue ou des difficultés à vous concentrer quand vous essayez de vous former sur le sujet de l’argent. Si vous éprouvez des difficultés par rapport à l’argent et que vous décidez de lire des livres, de suivre des formations, instantanément vous allez être distrait par autre chose ou éprouver de la fatigue. Ce symptôme est l’un des plus graves qui peut vous empêcher de réussir.

6. Abandonner dès le premier obstacle. Vous débutez votre projet mais face au premier obstacle vous trouvez un prétexte pour renoncer (Trop vieux, trop jeune, pas fait pour ça, aucune chance de réussir etc.).Steven Pressfield a écrit deux ouvrages que je vous recommande : La Guerre de l’Art et  Turning Pro qui expliquent le concept de résistance, l’ennemi dans notre cerveau qui nous empêche d’avancer, d’être productifs et qui trouve toujours une raison pour nous occuper à autre chose plutôt qu’à notre réelle vocation.

Déjà un commentaire

  • J’ai vu votre vidéo, mais c’est du délire!! Tellement que c’est vrai. Merci pour ce tsunami, qui va changer ma vie et ma façon de voir les choses. Parce que moi aussi je ne veux réussir à être indépendante financièrement.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */