Etiquettemarketing digital

Les 4 phases d’une machine à vendre optimale

L

Lorsque vous faites une vente, certaines fois le courant passe parfaitement avec le client et la vente se fait facilement. D’autres fois, vous avez des difficultés pour conclure et réussir la vente. Parfois, vos difficultés sont telles que vous perdez la vente. 

Pour un maximum de performance, il s’avère donc très intéressant de disséquer tout ce qui a marché et de garder uniquement la méthode optimale. 

Vous pouvez notamment mettre en place un script si vous vendez par téléphone ou un système en ligne si vous vendez par Internet. Ce qui fait qu’un prospect qui arrive dans votre tunnel de vente automatisé va avancer dans un processus optimal qui à la fin va le décider à acheter votre produit. 

Votre entreprise doit constituer un système méthodique pour passer au niveau supérieur. 

Si vous souhaitez atteindre ce niveau, vous devez créer une machine qui comporte quatre engrenages. La première phase est la génération du trafic.

Générer du trafic

Le premier engrenage, c’est celui qui semble le plus évident : si vous voulez vendre, il faut trouver une personne à qui vendre et par extension créer du trafic. 

Le trafic c’est le nombre de nouvelles personnes qui : 

  • arrivent et découvrent votre site Internet, votre point de vente, 
  • vous téléphonent pour poser des questions, 
  • assistent à une de vos présentations.

Ils entrent en contact avec ce que vous avez à proposer. 

Plus vous avez de personnes qui arrivent à ce stade, plus vos résultats seront meilleurs par la suite. 

Ce qui nous amène à la seconde étape.

Constituer une audience 

Le second engrenage consiste à générer une audience. 

Vous allez notamment pouvoir offrir ce qui correspond à votre marché, un cadeau, une vidéo, un échantillon, ou un pdf en échange des coordonnées du prospect. 

C’est une étape essentielle car si vous essayez de convertir directement le trafic en clientèle, c’est possible, mais vous allez perdre un pourcentage énorme de votre potentiel de vente. 

Vous avez plus de chances de réussir à vendre, si vous envoyez en amont à votre liste de prospects des vidéos, des e-mails ou des webinars. L’idée est d’apporter de la valeur ajoutée à vos prospects.

Cette étape permet en plusieurs contacts de : 

  • créer de la confiance, 
  • donner du contenu, 
  • donner de la valeur, 
  • faire comprendre ce que vous faites. 

Poursuivons avec la troisième étape.

Avoir une clientèle 

Le troisième engrenage consiste à se créer une clientèle. 

Vous devez convertir votre audience en acheteurs.

Un des critères les plus importants pour votre entreprise est votre capacité de transformer votre audience en acheteurs. 

De façon générale, on estime le taux de conversion des abonnés en acheteurs à 1 euro par mois par abonné. 

Si vous avez par exemple 10 000 abonnés et que vous générez 10 000 euros de chiffres d’affaires mensuel, c’est que vous êtes dans la moyenne. 

Si vous constatez que vous n’avez pas assez de ventes par rapport à votre liste, c’est que vous avez probablement un problème dans votre façon de communiquer. 

La fidélisation de votre clientèle

Enfin, le dernier engrenage consiste à fidéliser vos clients. L’idée est d’amener le prospect qui est devenu client, à devenir un client fidèle ou un fan. 

Vous avez un client qui a acheté un produit. 

La meilleure chose qu’il puisse faire juste après cet achat, est d’acheter un autre produit et encore d’autres par la suite. 

Il peut même amener d’autres personnes à acheter votre produit. 

Ce sont les personnes que vous pouvez recontacter à volonté car elles sont déjà satisfaites et intéressées par vos produits. 

La communication avec vos clients fidèles ne vous coûte rien et ils peuvent même en parler autour d’eux. 

Vous avez plus de chances qu’ils achètent que les autres clients. 

Vous devez porter beaucoup plus d’attention à votre clientèle fidèle qu’à vos prospects car il est plus facile de doubler vos clients existants en fans que de doubler votre trafic en audience. 

Le taux de conversion le plus important est celui des fans car vous aurez plus de facilité à réaliser plus de bénéfices avec eux qu’avec les nouveaux prospects car ils ne sont pas encore clients. 

Chaque effort que vous faites est davantage rentabilisé par les efforts précédents.

Comment se différencier sur le Web ?

C

Sur Internet, vous avez sans doute constaté que votre site n’est pas le seul de votre secteur. Il peut donc être utile d’agir pour vous différencier afin que les gens se souviennent du nom de votre site, reviennent et sachent ce qu’ils ont à y gagner plutôt que de choisir des sites concurrents.

Un de mes amis Américains, William Hudson O’Hanlon, thérapeute, auteur de plus d’une trentaine de livres vendus à des centaines de milliers d’exemplaires, a écrit un ouvrage qui, pour moi, résume très bien la réponse à la question de cette différenciation. Son titre est Do one thing different qui peut se traduire de deux façons car il existe une ambigüité en anglais :

  • Faites une chose différemment

Dans votre stratégie marketing, d’un point de vue communication, quel facteur pouvez-vous altérer qui soit différent de votre concurrence ? 

Personnellement, ce que j’ai réalisé différemment dans mon activité de coaching en séduction, a été d’être le premier à fournir des conseils gratuitement et à oser partager mon expérience. Tous les autres coachs proposaient uniquement du contenu payant. 

Aujourd’hui, beaucoup de gens procèdent de cette façon et vous ne pourrez pas vous différencier ainsi sauf si vous travailler dans certains secteurs. 

Quand tout le monde a commencé à publier du contenu gratuit, j’ai décidé de poster des vidéos et j’étais une fois encore le premier.

  • Faites une chose différente

Que pouvez-vous créer chaque jour dans votre activité qui soit réellement différent de ce que font les autres ?

Prenons l’exemple de quelqu’un qui crée et vend des bijoux. Il doit se différencier dans le positionnement et la communication, c’est-à-dire proposer quelque chose de réellement unique dans sa façon de créer, de garantir ou de proposer le service.

Il peut s’agir de quelque chose que tout le monde possède mais dont personne ne parle car cela leur semble évident comme l’harmonie des couleurs ou des matériaux. Il peut s’agir de quelque chose que vous êtes seul à posséder, votre histoire personnelle, les raisons qui vous ont fait choisir ce domaine.

S’adresser à un segment spécifique peut aussi s’avérer une bonne façon de réaliser une différence, proposer des bijoux qui ciblent des femmes d’une certaine tranche d’âge, des bijoux pour les femmes actives, pour les femmes au foyer, pour les mères célibataires.

Le détail qui sera proposé peut exister chez d’autres mais vous devez être le seul à en parler activement. 

Je suis Le Marketeur Français, il existe d’autres marketeurs de même nationalité mais comme dans l’esprit du public le marketing est américain, j’ai imposé ma marque.

Une autre façon de se différencier est de proposer le produit le plus cher qui existe sur le  marché. Je fournis probablement les ateliers de marketing les plus chers. Je vends un atelier 25 000 euros et cela me permet de vendre mes autres formations à des prix plus accessibles.

Dans le suivi avec le client, soyez la seule entreprise qui pense à recontacter ses clients, à lui faire un cadeau d’anniversaire. Plus vous êtes omniprésent dans l’esprit de votre client, plus vous allez créer une relation de proximité avec lui.

Comment stimuler l’acte d’achat ?

C

Pour stimuler l’acte d’achat, l’idée est de communiquer à son prospect l’histoire qui a mené à la création de notre produit. Cette histoire se compose de quatre points essentiels :

  1. L’aspiration : Il faut expliquer au client quel résultat vous vouliez atteindre. Vous êtes pour la plupart semblables à vos clients, décrivez donc un résultat dans lequel ils vont se reconnaître. Si vous êtes différents, rédigez un texte qui parle de l’un de vos clients qui rencontre le produit.
  2. La frustration commune : les problèmes rencontrés, les obstacles.
  3. Comment j’ai trouvé la solution.
  4. Pourquoi j’ai décidé de la partager : Essayez de trouver une anecdote qui vous a donné envie de vous lancer dans cette création d’entreprise dans ce secteur précis. Par exemple, vous pourriez dire « J’ai vu que ce problème existait, je connais des proches qui y étaient confrontés, j’ai pensé que j’étais pertinent, que j’étais capable de les aider à le résoudre. C’est pourquoi j’ai décidé de créer une solution. »

Il existe un critère de décision très important chez les êtres humains, c’est de regarder ce que les autres font. 

Vous avez sans doute constaté lorsque vous descendez d’un avion que vous suivez la personne devant vous jusque dans le hall avec les bagages. C’est une expérience terrifiante d’être le premier à sortir de l’avion car nous ne pouvons suivre personne pour trouver nos bagages et nous pouvons nous tromper. 

En termes de marketing, cela veut dire que nous voulons que le premier achète notre produit et que les autres en fassent autant.

Autrefois, sur les foires et les marchés, une technique était utilisée. Un présentateur proposait un produit. De nos jours, cette technique existe toujours, souvent une personne propose des kits de couteaux, la dégustation d’un excellent vin, un gadget et réalise sa démonstration devant un public attroupé. A l’époque, des complices se trouvaient parmi les acheteurs, ils se positionnaient à l’arrière et poussaient le public vers l’avant pour simuler un mouvement de foule. 

En marketing, nous devons montrer à notre prospect, dans notre message de vente, que cet effet de foule existe grâce à des preuves sociales : des témoignages, des statistiques, un regroupement de clients dans un forum de discussion, des commentaires sur les blogs, un nombre élevé d’abonnés à votre newsletter, etc.

Les avantages et les facteurs de la réussite de la campagne emailing

L

Pourquoi devez-vous utiliser l’e-mail comme outil pour contacter vos prospects et clients ?

Tous les jours de nouveaux internautes visitent votre site Web, sans effectuer d’achat. La plupart des prospects qualifiés qui visualisent votre offre, n’achètent rien lors de leur première visite. D’où la nécessité du deuxième contact avec vos prospects. Le cas échéant, vous perdez énormément de potentiel de votre chiffre d’affaires.

Comment augmenter l’ouverture et le taux de lecture de vos E-mails ? 

Comment augmenter l’efficacité de votre campagne d’emailing ?

Vos clients acceptent de recevoir des mails de votre part en remplissant le formulaire sur votre site. N’hésitez pas à garder contact avec eux. Cela vous permettra de leur donner une seconde chance de se laisser convaincre. Par conséquent, vous augmentez sur le long terme votre chiffre d’affaires.

Voyons comment transformer la liste de prospects en avantage concurrentiel solide.

Les avantages du marketing par e-mail 

Les principaux avantages du marketing par e-mail sont :

  • Le coût est faible : le marketing par e-mail est une stratégie rentable ;
  • Le retour sur investissement est rapide : l’interaction des clients avec vos e-mails se déroule rapidement ;
  • Disposition d’un levier utile pour négocier des partenariats stratégiques : vous pouvez négocier votre apparition sur les médias ou l’achat d’un espace publicitaire en proposant à votre partenaire de mentionner son produit/service dans votre campagne emailing en contrepartie ;
  • Génération d’un « effet de foule à volonté » : cela consiste à créer un trafic de visiteurs en masse sur un site Internet qui peut être le vôtre, le site d’une chaîne de télévision/radio ou une vidéo dont vous faites la promotion. Cet effet de foule vous permettra de négocier plus facilement des partenariats stratégiques ou d’apparaître comme étant le leader de votre marché.  
  • Evaluation de la température du marché avant de lancer un nouveau produit/service : en segmentant votre mailing liste, vous pouvez tester un nouveau produit/service sur une petite tranche de votre audience. Les retours fournis par cette tranche présentent le feedback du marché en temps réel. Ainsi, vous évaluez votre offre avant de lancer votre campagne marketing.

Analysons maintenant ce qui fait la réussite des campagnes de mails.

Les facteurs de la réussite de vos campagnes emailing 

Je vais vous éviter une erreur qui coûte une fortune en manque-à-gagner à la plupart de vos concurrents.

Le premier facteur dont dépend la réussite de votre campagne emailing, est la réactivité de vos contacts et le taux de « délivrabilité » de vos mails. 

Aujourd’hui, la lutte contre les spam est devenue tellement d’actualité que les fournisseurs de mails ont mis en place une politique anti-spam très stricte. De ce fait, vous vous retrouvez systématiquement classé en spam et vous perdez une très grande partie de l’efficacité de votre pouvoir marketing.

Le deuxième facteur réside en la confiance et l’intérêt que vos clients portent à votre produit/service.

Toutefois, le facteur auquel vous devez faire très attention est donc d’ordre technique : le pourcentage de vos e-mails qui sont transmis réellement dans la boîte mail de vos destinataires et non pas dans sa boîte de spam.

Comment créer une mailing liste ?

Afin de créer une newsletter où vous informez vos prospects des actualités de vos produits/services vous devez suivre certaines instructions.

Ne demandez jamais à un prospect de vous fournir son adresse e-mail. Il est recommandé de le récupérer en échange d’une offre de plus grande valeur.

Par soucis de confidentialité ou manque d’intérêt, les internautes ne veulent pas s’inscrire à la newsletter. Bien entendu, proposer à vos prospects de remplir un formulaire et fournir leurs adresses e-mails pour qu’ils puissent s’inscrire à la newsletter est une technique inefficace.

D’autre part, les visiteurs de votre site ont besoin de résoudre leurs problèmes ou de s’informer. Ils ne veulent pas être au courant de vos actualités. Le texte employé afin de récupérer les adresses e-mails de vos clients potentiels est très important. Proposez à vos prospects une offre intéressante, un lead magnet utile, contre leurs permissions pour recevoir des e-mails.

Deux points d’entrée pour récupérer les E-mails

Pensez à consacrer deux pages précises de votre site Internet afin de récupérer les coordonnées de vos prospects :

  • La page d’accueil : c’est la passerelle vers votre offre lorsque les visiteurs arrivent sur votre site.
  • Une page de capture : il s’agit d’une page que vous utiliserez exclusivement quand vous faites de la publicité payante afin d’amener le prospect sur une page particulière dont la seule fonction est de récupérer son adresse e-mail.  

Pour aller plus loin, découvrez dans cet article comment créer une liste de prospects à partir de rien.

Libérez-vous et créez votre Machine à vendre

L

En 2010, j’étais tout sauf un entrepreneur libre. J’avais une certaine réussite professionnelle : j’ai développé une des premières entreprises de coaching amoureux en France, j’ai animé un ensemble d’ateliers, j’ai organisé des séminaires et j’ai lancé un programme de coaching contenant des DVD et des livres pour aider les célibataires à trouver l’âme sœur. J’avais la chance également, d’apparaître sur différentes plateformes médiatiques. Entre 2009 et 2010, j’ai réussi à doubler mon chiffre d’affaires et passer de 190 000 € à 340 000 €.

Afin de réaliser ces chiffres, j’étais l’esclave de mon travail. 

Comme je n’avais aucune source de revenu automatisé, j’ai dû passer beaucoup de temps de travail pour générer le chiffre d’affaires souhaité. 

Naturellement, ce rythme a influencé ma santé et j’en ai subi les conséquences. Ce problème de santé, m’a permis de découvrir que je n’avais plus envie de suivre ce rythme infernal habituel et que mon vrai cauchemar était de mourir devant mon ordinateur en cherchant mon dernier client. Cela m’a poussé à remettre en question ma méthode de travail et ma stratégie marketing et j’ai décidé de créer ma  « Machine à vendre » !

Je me suis rendu compte que j’utilisais Internet depuis un moment pour vendre mes produits/services et que j’avais accumulé un nombre d’abonnés suffisant pour générer mon chiffre d’affaires. En contrepartie, la prospection manuelle demande beaucoup d’efforts et du temps. Pour cela, j’ai imaginé une séquence de communication rentable et efficace qui ne nécessite pas ma présence, afin de vendre mes produits aux prospects qui me découvrent via Internet !

La Machine à vendre

Non seulement, j’avais besoin d’automatiser la prospection pour gagner du temps, mais aussi pour rester en contact avec mes clients et créer une relation de confiance. 

Avant de proposer vos produits/services à vos clients, il est recommandé de créer une relation de confiance avec eux. 

La meilleure façon, selon moi, pour gagner la confiance de vos clients est de procéder aux différentes étapes de vente dans l’ordre. C’est ainsi que j’ai créé le principe du Toboggan.

Le Toboggan, c’est une campagne qui permet d’envoyer automatiquement une série de messages programmés à l’avance, aux visiteurs qui s’inscrivent à votre newsletter, via un auto-répondeur.

Ce concept vous permettra d’accompagner vos prospects, leur donner des conseils et bien évidemment vendre vos produits/services. Le Toboggan fonctionne pour tout type de produit, s’adapte à tous les niveaux de prix et marche dans tous les secteurs imaginables.

La décision la plus importante, que vous pouvez prendre en tant qu’entrepreneur pour développer votre activité et vendre vos produits, c’est la décision de créer un système de vente perpétuel : la Machine à vendre.

Les avantages de la Machine à vendre

Les trois avantages d’un système entièrement automatisé pour vendre vos produits/services sur Internet sont :

1. L’impact

Le premier avantage d’un système de vente automatisé, c’est qu’il vous permet de toucher beaucoup plus de clients. Par conséquent, vous pouvez aider des milliers de personnes en réalisant un chiffre d’affaires considérable. La mise en place d’une Machine à vendre, m’a offert l’opportunité d’accompagner grâce à mes vidéos, ma newsletter et ma page Facebook plus de 200 000 entrepreneurs.

Ajoutons à cela que j’ai publié et vendu mon livre Le chemin vers le sommet en des milliers d’exemplaires. J’ai également organisé des conférences et des Web-conférences afin de partager mes conseils avec des entrepreneurs dynamiques et ambitieux venus de plus de 30 pays différents !

Bien entendu, mon chiffre d’affaires augmente quotidiennement grâce à cette machine de vente.

2. La liberté

Le deuxième avantage apporté par cette stratégie marketing, c’est la liberté. Grâce à la magie de l’Internet, mon entreprise vend ses produits d’une façon automatique, et ce, à travers le monde entier. Je peux ainsi voyager, rencontrer des personnes formidables et travailler aux horaires qui m’arrangent.  

Cela est possible parce que mon entreprise est capable de se faire connaître et de vendre mes produits, sans ma présence physique.  

Je me contente, par la vérification de mes chiffres clés chaque matinée, de m’assurer que ma Machine à vendre fonctionne convenablement. Ensuite, je me libère pour mes activités. Je passe ainsi plus de temps avec mon entourage et je me consacre à ce qui me passionne réellement.   

3. La sérénité

Le troisième avantage de la Machine à vendre, c’est la sérénité. Je savoure chaque instant de plaisir et chaque instant de travail avec un esprit tranquille. J’ai réussi à déléguer les différents départements de mon entreprise à une équipe de confiance qui partage la même philosophie par rapport à notre clientèle et la position de leader que nous occupons sur le marché.

En suivant cette stratégie, j’ai créé de nouveaux produits comme je l’entends, je me suis formé auprès d’experts et j’ai pu établir de véritables projets d’avenir réalisables sur le long terme et je me sens plus libre chaque jour.

Tout cela est possible avec un système automatisé, qui vend vos produits à des prospects qui découvrent votre activité sur Internet, en leur apportant énormément de valeur et en leur proposant l’offre la plus appropriée à leurs besoins.

La voie du « Torrent de montagne »  

La différence qu’apportera une Machine à vendre dans votre entreprise s’apparente à la différence entre un torrent et un fleuve. Le torrent de montagne est complètement asséché en hiver. Il faut attendre la fonte des glaces pour commencer à avoir un débit. 

Au démarrage de votre entreprise souvent vous vous trouvez dans la même situation : vous démarrez votre activité avec un très faible volume de ventes chaque mois et vous tentez de générer des ventes en lançant des campagnes ponctuelles. 

Chaque mois, vous devez recommencer et tenter de générer un nouveau flux de ventes parce que vous repartez quasiment de zéro. Deux conséquences particulièrement néfastes pour votre activité si vous suivez la voie du Torrent de montagne.  

De temps en temps, vous avez une campagne qui marche particulièrement bien, mais cela pose deux problèmes :

  • L’effet torrentiel provoque énormément de stress dans votre activité. Ceci est dû aux difficultés rencontrées pour gérer un flux inhabituel de clients au niveau des livraisons par exemple et de la satisfaction de tous ces clients arrivés simultanément.
  • Le niveau de vente diminue considérablement après l’effet torrentiel. Entre un pic de vente et un autre, vous vous trouvez dans l’encéphalogramme plat, à savoir des mois creux où il ne se passe rien.

Ce que j’ai réussi à réaliser grâce à ma machine à vendre, c’est de maintenir un chiffre d’affaires stable et régulier qui ressemble davantage à un fleuve.

Les chiffres clés ! 

Dans les entreprises à succès, le débit de vente au quotidien est largement supérieur à celui du torrent, même dans ses meilleurs jours. De plus, ce débit est fiable et régulier. Cela permet de couvrir les besoins de l’entreprise au jour le jour et de créer une réserve qui assure une certaine tranquillité d’esprit. 

Parmi les essentiels principes marketing, c’est la loi développée par Bob Parsons, fondateur de la plus grande société d’hébergement informatique au monde « Tout ce qu’on mesure, s’améliore ».  

Cette loi vous donne les informations et la motivation nécessaire pour améliorer vos chiffres par le simple fait de les mesurer. La question qui se pose est : des centaines de chiffres sont liés à notre activité, que doit-on mesurer ?

Si vous essayez de tout mesurer, alors c’est comme si vous ne mesuriez rien. Ce qui fait la différence fondamentale entre les grandes entreprises qui réussissent sur le long terme et celles qui peinent à générer un chiffre d’affaires en croissance constante, c’est la maîtrise de ces chiffres.

Personnellement, j’ai adopté cette philosophie afin d’évaluer le rendement de ma Machine à vendre et prévoir le chiffre d’affaires que je peux générer dans les prochains mois. Les trois chiffres qui comptent et qui me permettent de m’assurer que ma machine est bien alimentée en entrée et a un bon rendement en sortie sont :

  • Le nombre de nouveaux prospects quotidien qui assurent l’alimentation de ma Machine à vendre ;  
  • Le nombre de ventes réalisées sur les 15 jours coulissants qui déterminent le panier d’achat moyen et qui me permettent de vérifier le rendement de ma Machine à vendre ;
  • La dépense moyenne nécessaire pour faire une vente et donc par extension le bénéfice par vente. Cela me permet d’évaluer la rentabilité de ma Machine à vendre.

Tant que vous réalisez des bénéfices, mêmes minimes, vous vous permettez de lancer davantage de publicités payantes, vous nouez de nouveaux partenariats et vous développez votre activité.  

Pour aller plus loin, ne manquez pas de lire :

Les principes essentiels pour séduire votre client

L

Dans cet article, j’aimerais vous parler de quelques grands principes essentiels du marketing en ligne que vous devez appliquer absolument.

Toujours captiver le prospect

Captiver le prospect, cela signifie dans la terminologie que j’utilise, toujours récupérer ses coordonnées lorsqu’il est pour la première fois en contact avec vous. 

Dans votre conversation téléphonique, au lieu de simplement répondre au téléphone quand quelqu’un appelle chez vous, vous devriez posséder un script qui vous amène à récupérer le numéro ou l’adresse mail de ce prospect avant qu’il ne raccroche. 

C’est le moyen de vous constituer une audience, une ressource solide pour la pérennité de votre entreprise. Sans audience, vous pouvez mettre la clef sous la porte.

Former pour vendre

J’aimerais en venir maintenant à un conseil concernant votre capacité à vendre. 

Qui dit vente sans Internet, dit bien souvent vente au téléphone en direct avec le client ou vente en face à face. Je possède un peu d’expérience sur le sujet car j’ai eu l’occasion de réaliser des ventes de plusieurs dizaines de milliers d’euros au téléphone et de régulièrement interagir avec des clients en direct.

La vente consultative

Vous allez discuter avec le client, l’écouter et intelligemment l’amener à se convaincre qu’il a besoin de votre produit ou votre service. Cette vente peut se pratiquer aussi bien au téléphone que face à face. 

Les avantages :

  • Mettre une valeur sur la session que vous réalisez avec votre client. 

Prenons l’exemple de Monique qui possède une activité de formation en management. Si vous l’avez au téléphone, vous deviendrez certainement client par la suite car elle vous aide à découvrir par vous-même les failles dans votre processus de management de vos employés et combien cela vous coûte dans l’entreprise. Même si vous ne décidez pas d’inscrire votre équipe à ses formations, vous avez retiré une valeur ajoutée de ce coup de fil. 

Je l’appelle la fameuse valeur de cette session que vous pouvez vendre aux clients, autrement dit, vous savez que lorsque vous avez une conversation avec votre client, vous lui apportez quelque chose. Vous offrez aux nouveaux clients cette session gratuitement car vous savez qu’ils décideront ensuite d’acheter votre produit ou service. Cela vaut particulièrement pour les personnes qui travaillent dans le coaching, dans les métiers de prestations intellectuelles. 

  • Se démarquer tout de suite de la concurrence. 

Imaginons que je vende des bijoux et des sacs dans une boutique. Quand un client rentre, surtout je ne lui dis pas « Bonjour, est-ce que je peux vous aider ? » mais « Bonjour, vous tombez bien, en ce moment nous avons un nouvel arrivage de bijoux. Avant de pouvoir vous conseiller, j’aimerais simplement savoir ce que vous recherchez. » Vous devez poser une question intéressante afin de cibler ce que vous pourrez proposer à ce prospect. Vous vous démarquez de la concurrence car, pour la première fois, quelqu’un s’intéresse à ce que ce client est venu acheter.

2 ouvrages à lire pour aller plus loin

Il existe deux ouvrages que je vous recommande sur ce sujet : How to get everything you can from all you’ve got de Jay Abraham et The Ultimate Sales Machine de Chet Holmes.

Dans ces livres, vous trouverez des conseils supplémentaires sur la vente consultative si vous êtes anglophone.

 Le principe de la vente consultative, c’est :

  • Découvrir la situation du client, poser les bonnes questions selon votre secteur d’activités. Imaginons que quelqu’un soit intéressé par une session de consultation marketing, souvent je vais découvrir que ce client n’a pas de plan marketing puisqu’il n’a pas suivi « Séduire le client ».
  • Démarrer avec des faits frappants, c’est-à-dire les chiffres, les informations, les preuves scientifiques qui vous permettent d’utiliser des arguments massues dans votre processus, qui font comprendre au prospect que la situation sur le marché a changé ou s’est aggravée pour lui, qu’il existe une solution plus simple, plus pratique à son problème.
  • Proposer la bonne solution.

2 techniques pour mieux vendre vos produits et services

2

Dans cet article, je vais vous expliquer comment mieux vendre vos produits et services en utilisant les webinars et les web conférences. Aussi, je vais vous parler de ma formation Formule W, ainsi que celle développée par Olivier Roland et qui s’appelle Webinar Pro. Ses deux formations vont vous aider à vendre à des milliers d’internautes en direct et à développer fortement votre activité. 

Tout d’abord, les webinars sont une façon d’utiliser la vidéo sur Internet, afin de réaliser une web conférence avec vos clients. 

Le but est de les avoir en direct avec vous pour pouvoir leur vendre vos produits ou services. 

C’est un système assez facile à mettre en place et extrêmement rentable. 

Je l’ai moi-même utilisé en ayant réussi à vendre des centaines de milliers d’euros de services. Je l’ai aussi enseigné à un nombre important de mes clients. 

Ce système, ça fait des années que je l’utilise. La première fois, c’était en 2008, lorsque je faisais la promotion de mon programme de coaching amoureux, et j’avais réussi à avoir quelques centaines de connectés, ce qui était énorme à l’époque.  

Puis en 2010, j’avais organisé un webinar qui a fait plus de 6500 connectés, qui reste à ma connaissance, le record francophone pour un webinar de ce type. 

Aussi, ce système m’a énormément aidé à faire de mon fameux livre, « Séduire en 5 secondes », un best-seller sur Amazon. Je me souviens à l’époque, j’avais organisé une web conférence en prévente où j’avais réussi à vendre 700 exemplaires, en rassemblant 1000 connectés en direct (c’était le plafond imposé par le webinar). Au final, en deux à trois heures de webinar, j’ai réussi à générer 7000 euros de vente. Intéressant pour un petit livre à 10 €. Imaginez ce que ça donnerait pour des produits de 1000 € ou 2000 €.  

En 2010, Olivier Roland, qui était un de mes clients et un ami à moi, avait organisé un webinar pour vendre sa première grosse formation en ligne. Du coup, il avait fait appel à mes services en consulting (qui représentait 5000 € HT plus un pourcentage des ventes du webinar). Je me souviens qu’à deux, on avait fait exploser PayPal, en réussissant à atteindre un chiffre de 18 000 euros de ventes avec des paiements échelonnés qui devaient tomber sur un total de plus de 30 000 euros. 

Et depuis, j’ai créé une formation qui s’appelle Formule W, que je vais enseigner en direct et dont je vous invite à y participer. Il s’agit d’une formation qui est au même tarif que mon consulting, à hauteur de 4995 € HT (je compte offrir en supplément, la formation Webinar Pro d’Olivier, pour les 50 premiers préinscrits). En effet, tous mes clients ont été satisfaits. Ils ont tous vendu au minimum 30 000 euros le mois suivant le webinar que j’ai conçu pour eux.  

Ainsi, dans ma formation Formule W, je vais vous permettre de : 

  • Construire un webinar qui générerait un niveau élevé de vente. 
  • Rédiger un webinar qui pousserait les gens à rester jusqu’à la fin. 
  • Répondre aux objections des gens pendant la web conférence. 

Je vous aiderai en tout ça. Je ferai en sorte aussi de vous montrer comment ramener plus de 6500 personnes connectées en simultané, comme j’ai pu le faire auparavant. 

Aussi, les webinars, c’est beaucoup plus que créer une web conférence et y vendre vos produits et services dessus. 

Vous pouvez utiliser les webinars pour créer des formations, pour coacher et livrer des bonus à vos clients, pour créer vos vidéos de vente. 

C’est aussi un excellent outil pour tisser du lien avec vos clients. C’est ce que je fais depuis trois ans avec mon programme de coaching « sur la sellette », où chaque mois je retrouve mes clients en direct sur une web conférence. Cela me permet de maintenir mes clients en mode actif et les aider à utiliser mes produits et services de façon optimale. Rassurez-vous, tout ceci je vous l’enseignerai dans ma formation Formule W.  

Bien évidemment, je vous expliquerai comment faire pour que votre image soit de bonne qualité si vous voulez présenter un webinar face caméra. Je vous expliquerai aussi comment faire monter votre propre studio chez vous, si cela vous intéresse, en déboursant le moins possible et en utilisant le moins d’espace possible. 

Ceci étant dit, j’espère vous retrouver dans ma formation et celle d’Olivier. À très bientôt. 

Les meilleurs conseils d’Aurélien Amacker pour augmenter votre chiffre d’affaires et vos revenus avec un blog

L

Comment un blog peut vous aider à développer votre entreprise ? Comment augmenter votre chiffre d’affaires grâce à un blog ?

Pour répondre à ces questions, j’ai interviewé Aurélien Amacker, un blogueur et globe-trotteur français à succès.

A découvrir :

  • Pourquoi un blog est supérieur à un site Internet classique ?
  • Comment créer un blog ?
  • Donner pour recevoir
  • Comment créer un blog à succès ?
  • Comment faire connaître son blog ?
  • Comment rentabiliser son blog ?
  • Pour aller plus loin

C’est parti ! Commençons avec le premier point.

Pourquoi un blog est supérieur à un site Internet classique ? 

Un blog est un site Internet. De nombreux logiciels tels que WordPress ont été créé à la base pour créer des blogs. 

Si le blog était à ses débuts, un journal personnel sur Internet, il s’agit aujourd’hui d’un véritable outil de communication pour les petites et grandes entreprises. 

Mais quels sont les avantages du système de blogging ?

Le blog permet de manière simplifiée de publier du contenu comme des articles et de se faire connaître que l’on soit un particulier ou une entreprise. 

Le mécanisme de commentaire fait qu’il y a une interactivité. Les visiteurs peuvent poser des questions, laisser des commentaires… Ceci permet d’amorcer le dialogue avec son audience et de créer une relation avec les gens qui nous suivent.

Continuez à lire…

Comment créer un blog ?

Aujourd’hui, le meilleur moyen de créer un site Internet est d’utiliser le logiciel WordPress. 

Un petit chiffre…

Un site internet sur 8 utilise WordPress ! 

Les avantages ?

  • C’est entièrement gratuit.
  • Intuitif. Cela ne prend qu’un petit temps d’apprentissage. 
  • Pas besoin de connaître une ligne de code car avec WordPress tout le monde peut monter son site.
  • C’est un outil très puissant.
  • Le contenu posté est facilement modifiable par soi-même.
  • Le système de commentaire permet aux internautes de partager facilement leurs avis. 

Donner pour recevoir

Lorsqu’on a un blog, l’un des points les plus importants est l’aspect communautaire. 

On va progressivement être amené à échanger avec d’autres blogueurs mais aussi des visiteurs sur la thématique que l’on a choisi. 

L’idée est d’avoir une démarche où l’on essaie d’aller vers les gens et de leur apporter de la valeur et non d’essayer de prendre sans rien donner.

Donner engendre recevoir, et recevoir engendre donner. Obtenir ce que l’on veut passe par aider autrui à recevoir ce qu’il souhaite.

Au lieu de vous demander ce que peut vous rapporter telle ou telle chose, interrogez-vous plutôt sur comment vous pouvez aider. En réfléchissant à ces deux questions, vous trouverez ce que vous pouvez offrir à autrui. Quel message vous pouvez partager avec votre manière unique de l’exprimer.

Cette prise de conscience va vous amener à publier du contenu de qualité, du contenu utile qui répond à un réel besoin et ce d’une manière ingénue.

Découvrez comment s’y prendre dans le point qui suit.

Comment créer un blog à succès ?

Le point fondamental est de choisir une thématique pour laquelle vous avez un véritable intérêt. 

Parlez d’un sujet que vous maîtrisez. Un sujet pour lequel vous avez des points de vues intéressants à apporter ou une expertise à partager.

La clé est d’être authentique, mais aussi de prendre du plaisir. 

Le content marketing, c’est-à-dire le marketing par le contenu, est une tendance très lourde. Il s’agit de développer du contenu pour attirer des gens intéressés par le sujet. C’est donc se faire connaître avec peu de moyens sur Internet. En créant du contenu de qualité sur une thématique spécifique, vous allez dans un premier temps, générer du trafic vers votre blog. Ensuite, vous pourrez penser et proposer une solution ou un produit qui réponde aux besoins particuliers de votre audience.

Faire connaître son blog au monde entier

Pour avoir de la visibilité sur Internet, le plus important est de publier du contenu. 

Vous devez penser à publier au moins 20, 30, 50 articles uniques pour commencer à avoir du trafic sur votre blog.

L’astuce est de publier au fur et à mesure et sans vous poser trop de questions. N’attendez pas d’écrire l’article parfait. Plus vous écrivez et publiez, plus rapidement vous testez et vous vous améliorez. Vous comprenez petit à petit comment parler à votre audience. 

Selon Aurélien, « la réussite sur Internet vient dans l’action ».

Dans un second temps, vous pourrez améliorer vos articles en les optimisant pour les moteurs de recherche comme Google par exemple. 

L’optimisation du contenu passe avant tout par un titre accrocheur. Le titre est la première chose que Google regarde. Afin de l’optimiser au maximum, vous devez entre autres, intégrer le mot-clé que vous visez dans le titre. Ce type de technique que l’on nomme SEO, s’apprend en pratiquant.

Comment rentabiliser son blog ?

Parmi les 3 méthodes essentielles pour rentabiliser un blog, citons :

  1. La publicité : les plus connues sont les publicités de Google Adsense. Le processus est très facile. Il faut juste s’inscrire, copier-coller un code sur son site et les pubs apparaissent automatiquement. Ceci permet notamment de combler des espaces sur ses pages de blog et d’optimiser au maximum chaque trou. Un autre type de pub consiste à partager des liens sponsorisés pour générer un revenu passif. Dans ce cas, une entreprise intéressée par votre blog et votre audience va choisir de louer un espace sur votre site. A vous de définir ensemble un prix fixe, à payer par mois ou annuellement. De la même manière, une autre technique vise à écrire des articles sponsorisés. Une entreprise vous paye pour écrire un article ou un avis sur son produit ou partager un article sur votre blog.
  2. Les produits affiliés : ceci consiste à recommander des produits. Il peut s’agir de produits physiques ou de produits virtuels. Si vous êtes affiliés d’un produit Amazon par exemple, vous gagnerez en moyenne 5% du prix total du produit sur chaque vente réalisée à travers votre lien. La marge est plus élevée sur les produits virtuels, vous pouvez alors toucher entre 30% et 60% du prix total.
  3. La vente de ses propres produits : une approche efficace consiste à partir d’un groupe de personnes que vous allez contacter et d’ensuite créer un produit qui répondent à leurs attentes. En discutant directement avec votre audience, en s’intéressant aux problèmes de vos abonnés, vous pouvez créer une solution qui répond parfaitement à leurs besoins.

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les conseils gratuits et vidéos d’Aurélien Amacker sur son site http://www.webentrepreneurdebutant.fr/.

Il montre tout ce qui est possible de faire avec un blog. 

Pour conclure, rappelons que les résultats dépendent de l’engagement et de l’investissement de chacun, mais aussi de si vous avez déjà une offre à proposer ou si, au contraire, vous commencez de zéro. 

Dans tous les cas, un blog est un outil très puissant pour développer votre présence et votre entreprise en ligne. 

Alors, prêt à augmenter votre chiffre d’affaires ou à commencer par gagner vos premières centaines d’euros par mois avec votre blog ?

11 jours pour lancer votre produit ou service en ligne : la technique infaillible du Lancement Orchestré !

1

Dans cet article, je vais vous parler du Lancement Orchestré, une stratégie permettant de générer jusqu’à un an de chiffre d’affaires en une semaine.

C’est un outil qui permet à un produit, qu’il soit physique ou digital, d’être pré-approuvé par vos potentiels clients. Il est ainsi possible d’anticiper le marché, de réfléchir au réel problème de son audience, d’échanger avec ses clients et enfin de créer un produit spécialement pensé pour ses clients.

Mais comment mettre un produit sur le marché rapidement ? Comment lancer votre produit en 11 jours ? Quelles sont les clés d’un Lancement Orchestré ?

Commençons d’abord par poser les bases d’une stratégie de vente efficace.

Comment définir sa stratégie de vente ?

L’approche que j’aimerais vous proposer consiste, en résumé, à demander à votre client ce qu’il souhaite. Demandez-vous qui est votre client idéal ? Intéressez-vous à votre client. 

Ceci vous permet de comprendre ses besoins et donc de lui proposer une solution parfaitement adaptée à son problème et au tarif qu’il est prêt à payer.

Pour ce faire, j’aimerais mettre l’accent sur 6 différentes ressources que vous pouvez utiliser. Je les ai classées par ordre d’importance :

  1. Vos relations. C’est ce qui prend le plus de temps de travail. Établissez des relations professionnelles avec des personnes travaillant sur le même marché. Pensez également à vos relations personnelles, qui peuvent servir de connecteur et d’intermédiaire.
  2. Vos compétences. Il peut s’agir de compétences techniques, mais aussi de compétences liées à la motivation ou à l’assistance.
  3. Votre liste de clients. Pensez à la liste des clients qui ont déjà acheté un produit similaire ou à défaut, établissez une liste de prospects.
  4. Votre offre. Imaginez un message de marketing clair et concis. Comment allez-vous communiquer votre offre ?
  5. Votre produit. Créez le produit ou service que vous allez vendre.
  6. Votre notoriété. Disposez-vous d’une réputation auprès d’une audience cible ou bien d’une grande visibilité sur Internet ?

Maintenant que cette liste de ressources est bien défini, je vous propose un petit exercice.

Prêt ?

Exercice : Imaginez que vous souhaitez lancer un produit dans les 11 prochains jours…

Dans un premier temps, reprenez la liste des 6 ressources que je viens de vous définir. Écrivez sous chacun de ces 6 points, quelles sont les ressources que vous disposez. L’idée est d’arriver à un total de 20 points. 

Ok, maintenant comment structurer les 11 prochains jours ?

Avant de poursuivre, notez bien que le calendrier proposé ci-dessous est uniquement à titre de référence. Il est important de rester flexible.

  • Jour 1 : Faites le bilan de ressources et acquérez de nouvelles relations. Entrez en contact avec des partenaires potentiels qui vont disposer de produits, de services, d’offres ou de listes utiles pour plus tard. Ici deux cas de figures différents. Si vous avez déjà une liste, votre but est de savoir ce que vous allez pouvoir vendre à vos clients à la fin des 11 jours. Pour cela, vous pouvez sous la forme d’un sondage, demander à vos clients quels sont leurs problèmes et objectifs. Dans le second cas, si vous n’avez pas encore de liste, votre objectif est d’obtenir une liste le plus rapidement possible. Exploitez vos compétences ainsi que vos relations personnelles et professionnelles. L’idée est de mobiliser ses connaissances durant les 10 prochains jours. 
  • Jour 2 – 3 : Déterminez quelle est l’offre que vous allez communiquer. À ce stade, posez-vous une question assez vague afin de ne pas trop restreindre votre audience et de chercher la tendance générale. Créez un document. Il peut s’agir d’une vidéo, d’un guide, d’un article ou autres. Il doit être très lié avec l’offre que vous allez lancer plus tard. Montrez à votre client idéal qu’il a un vrai problème et qu’il a vraiment besoin de résoudre ce problème rapidement. Enfin, à la fin de votre document, faite un appel à l’action afin d’inciter au partage et de le faire circuler le plus possible. 
  • Jour 5 – 6 : À la suite du premier message ou document que vous avez diffusé, vous allez obtenir des retours, des suggestions et des avis. Ceci va vous permettre de faire une proposition plus précise, de raffiner votre offre. Ainsi, vous allez par exemple proposer une idée de programme s’il s’agit d’un produit digital d’information. Pour un produit physique, vous allez essayer d’en faire la description la plus détaillée possible. Là encore vous allez demander à votre audience ce qu’elle en pense.
  • Jour 7 – 8 : Analysez les objections (concernant le prix, l’utilité du produit…) que vous avez recueillies après la seconde présentation et répondez à tous les commentaires de vos futurs potentiels clients. Montrez pourquoi ils ont raison de penser telle ou telle chose.
  • Jour 9 – 10 : C’est le moment de créer l’offre final. Vous devez élaborer une offre irrésistible. La valeur perçue par le client doit être au moins de 5 à 10 fois supérieure à ce que vous vendez réellement. Gardez à l’esprit d’accompagner votre client. Vous pouvez notamment ajouter des tutoriels ou des bonus. Cette offre doit répondre à 4 grandes questions (du point de vue du consommateur) : 
    • Le quoi ? Que vais-je recevoir ?
    • Le comment ? Comment je vais le recevoir ?
    • Combien ? Combien ça coûte ? 
    • Comment ? Comment on paye et y a-t-il des modalités de paiement ?
  • Jour 10 : Cette étape reprend le concept de l’oeil du cyclone. Étant donné que vous avez déjà présenté votre offre, peut-être même avec une pré-vente disponible, vous allez avoir une idée de combien d’acheteur potentiel vous allez avoir. 
  • Jour 11 : Lancez votre produit.

Durant les jours creux, restez en contact avec votre audience. Vous pouvez notamment renvoyer le dernier message que vous avez programmé à tous les gens qui n’ont pas ouvert le mail la veille. Ceci va considérablement améliorer le taux d’ouverture du mail. Vous pouvez par ailleurs envoyer un témoignage ou une étude de cas. Faites en sorte que le client puisse découvrir encore et encore plus de choses sur votre site et votre produit qui vont lui apporter de la valeur. C’est en communiquant régulièrement votre message que vous serez en mesure d’obtenir l’effet souhaité.

Vous l’aurez compris, l’avantage d’un Lancement Orchestré est de créer la décision de vente avant que le produit ne soit disponible à la vente. L’astuce est de faire naître l’envie d’en savoir plus auprès de vos prospects.

En découvrir davantage sur la formation du Lancement Orchestré

J’ai conçu un atelier en présentiel sur le Lancement Orchestré pour vous aider à changer le visage de votre entreprise. La participation à l’atelier est soumise à un processus de candidature.

Ensemble, on réalise votre lancement, le lancement le plus adapté à votre activité et à votre produit ou service. Selon votre marché, il peut être nécessaire de rallonger le lancement pour donner le temps à vos partenaires de faire la promotion. 

Durant l’atelier, je vous apprends à rédiger vous-même vos vidéos, vos e-mails, vos supports de marketing, votre page de vente, vos mails de démarchage…

Je vous aide de façon pédagogique, à rédiger de A à Z tout votre lancement. Alors prêt à vous lancer ?

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */