EtiquetteMarketing

Les 2 ingrédients de base pour la réussite de votre entreprise

L

La réussite d’une entreprise n’est pas le résultat d’une recette miracle. Néanmoins, certains facteurs sont indispensables pour atteindre les objectifs souhaités.

L’association et l’économie sont deux leviers importants qui contribuent au développement de votre activité. Semblables aux extrémités d’une pioche, ces deux facteurs sont tranchants et solidement emmanchés malgré leurs différences.   

Débutons par l’importance de l’association. 

Le pouvoir de créer votre entreprise en vous associant 

Quand vous lancez votre activité, vous avez certainement vos propres forces, mais aussi vos propres faiblesses. Pourtant, vous espérez que vos points forts seront suffisants pour vous permettre d’atteindre la liberté dont vous rêvez.

Si vous avez des faiblesses sur le plan administratif, technique, marketing ou autre domaine primordial pour le développement de votre activité, sa floraison sera négativement influencée.

Un des critères ayant un pouvoir immense sur le lancement de votre entreprise, c’est l’association ! 

Afin de complémenter vos forces, il est fortement recommandé de vous associer avec un ami ou une personne de confiance que vous choisissez librement dans votre entourage.

Cette association a pour but de collaborer avec des associés afin d’éliminer vos faiblesses. Cela est possible en mettant vos compétences complémentaires au service de l’entreprise.

Il est crucial, de définir dès le départ, noir sur blanc, les rôles de chacun des associés et les attentes de l’entreprise envers eux. Ainsi, vous évitez des erreurs graves commises souvent par les entrepreneurs.

Décentraliser la prise de décision !

Certes, l’association pourra éliminer vos faiblesses, mais limitera votre pouvoir de décision. 

Cela est particulièrement grave quand l’entreprise doit prendre des décisions stratégiques. 

La plus grosse erreur que vous pouvez commettre est de vous associer à 50 %. Face à une différence de visons, vous vous trouvez coincé et incapable de prendre des décisions au quotidien. 

La meilleure façon d’éviter cet écart est de vous assurer que chaque associé est responsable sur son domaine. 

Par exemple, vous donnez le pouvoir de prendre les décisions techniques à l’expert technique et les décisions relatives à la génération de ventes à l’expert marketing. Ainsi, vous capitalisez sur le pouvoir de l’association à plusieurs.

Parlons maintenant du second facteur, les économies.

Comment faire des économies sur la création de votre entreprise ?

Les premières choses que vous avez tendance à faire lorsque vous lancez votre entreprise, sont les formalités et les démarches administratives :

  • Les cartes de visite ;
  • Le site Web ;
  • Le statut administratif.   

Pour ce faire, vous demandez souvent l’aide d’un comptable ou d’un conseiller juridique. Vous vous rendez compte ensuite que vous êtes en train de dépenser de l’argent au lieu de générer des bénéfices.

Naturellement, au lancement de votre activité vous pouvez économiser sur tous les domaines. En effet, la ressource financière dans une activité au démarrage est limitée. Il est préférable de conserver cette ressource uniquement pour des dépenses stratégiques qui contribuent au développement de votre entreprise :

  • La maîtrise des techniques de vente ;
  • Développement des stratégies marketing pour vaincre la concurrence ;
  • Création des partenariats stratégiques pour amener de nouveaux clients ; 
  • Déplacement pour un événement où se trouve votre client potentiel ;
  • Investissement de quelques euros pour la publicité sur Internet pour attirer vos prospects ;
  •  Réalisation d’une étude de marché ;
  • Achat d’un forfait téléphonique qui vous permet de prospecter et démarcher vos clients afin de générer des ventes.

La première règle à respecter en lançant votre entreprise, est la première des « quatre lois de l’argent ». Cette loi consiste à gagner de l’argent avant de le dépenser. Toute dépense qui ne vous sert pas directement à amener votre premier client et à clôturer une vente doit être éliminée.  

En suivant cette stratégie, non seulement, vous faites des économies sur toutes les autres dépenses y compris les dépenses administratives, mais en plus vous faites des activités qui vous permettent de gagner de l’argent. Quelques semaines plus tard, vous aurez davantage de ressources financières à investir dans votre entreprise.

Donner gratuitement de la valeur à vos clients pour mieux vendre ensuite

D

Si vous vous êtes déjà demandés comment faire pour que vos clients arrivent sur votre point de vente en étant sûrs et convaincus de vouloir acheter, je vous conseille alors d’acheter le livre de Jeff Walker, intitulé Launch. 

En effet on espère tous que nos clients arrivent sur notre site, sur notre point de vente physique, sur notre standard téléphonique, en ayant déjà envie d’acheter. On voudrait s’éviter cette argumentaire de vente, où il faut rebondir à toutes les objections du clients, et on préférait en effet lui vendre directement notre produit ou notre service. 

Pour réussir, je vous conseille alors ce livre de Jeff Walker, consultant américain en marketing, qui a été l’un de mes mentors. Dans son livre, il révèle sa formule  secrète « pour devenir un millionnaire de l’Internet, vendre ce qu’on veut en ligne, construire une entreprise qu’on aime et vivre la vie de vos rêves ». 

En effet, ayant personnellement suivi ses formations sur les Lancements Orchestrés depuis 2008, je peux vous garantir de la qualité de ses conseils. 

Grâce à lui, j’ai réussi à faire décoller mon activité et à passer de 8 000 euros de chiffre d’affaires en un an, à 16 000 euros en 24h après le lancement de mon produit, puis 25 000 euros la première semaine. 

A partir de ce moment, j’ai donc décidé de suivre de façon assidue tous les conseils de Jeff Walker. J’ai alors participé à tous ses séminaires, conférences, ateliers et formations, en ligne ou physiquement. Pour tout avouer, j’ai participé plus de 17 fois à ses formations. Vous imaginez donc qu’à la sortie de son livre en 2014, j’imaginais tout savoir de ses méthodes et histoires. Cependant, j’ai encore appris de nouvelles choses. 

Le concept clé du Lancement Orchestré est en fait de donner de la valeur à vos prospects avant de leur proposer l’achat.

Il incite à leur donner du conseil, de l’information, des échantillons si votre produit est un produit physique, pour leur permettre d’avancer dans la résolution de leur problème ou vers leur objectif. L’idée est donc de leur partager de la valeur avant de leur demander de l’argent et de les faire passer à l’achat. 

L’auteur souhaitait alors que ce livre devienne la deuxième ressource existante la plus efficace pour apprendre ce que sont les Lancements Orchestrés, la première étant ses formations vidéos.

Autrement dit, son but était que des millions de personnes puissent lire ce livre apprendre sur les Lancements Orchestrés, peut être même faire leur premier Lancement et réussir à développer leur activité et bien évidemment leur donner envie de s’inscrire à ses formations. 

Le livre a connu un succès énorme, il s’est vendu en 25 000 exemplaires la première semaine et continue de se vendre dans la durée. Il a atteint 50 000 ventes en un an et monte aujourd’hui à 100 000 ventes. 

Il faut surtout savoir que des gens ont acheté ce livre quand ils étaient fauchés, et ont suivi les conseils de Jeff pour lancer leur activité et ont ensuite pu suivre les formations et acheter des consultings extrêmement chers. Ils ont donc suivi cette approche de Jeff Walker, approche extrêmement généreuse, qui vise donc à donner un avant goût, un accès à de la valeur que vous avez et que vous mettez à disposition gratuitement. 

Bien évidemment vous ne pouvez pas mettre tout à disposition. Jeff Walker ne peut pas mettre quinze ans d’expérience en un livre, mais il peut distiller et condenser la meilleure partie de son savoir. Les personnes qui lisent le livre vont ensuite se dire que si en 200 pages, soit une quinzaine d’euros, ils ont déjà appris tant de choses, les formations, ou le reste du package vont alors leur permettre de changer de vie. Ils vont alors investir dans vos offres. 

Comme moi, suivez donc les conseils de Jeff en matière de générosité et de Lancement Orchestré. Ecrire un livre avec mes conseils en séduction m’a également permis de faire exploser ma première activité, de la même manière que mes vidéos gratuites pour Le Marketeur Français inciteront certains d’entre vous à s’inscrire mes formations. 

Je vous invite donc à lire ce livre très enrichissant et à appliquer cette méthode de Lancement Orchestré afin d’attiser la curiosité de vos clients et développer votre business rapidement.

Vrai ou faux : la machine à vendre rend le marketing impersonnel

V

Je vous ai déjà expliqué le concept de la machine à vendre, c’est-à-dire des mails automatiques envoyés aux prospects permettant de faire du marketing comportemental. Nous savons, selon les clics des gens, ce qui les intéresse et nous pouvons donc leur envoyer des messages qui correspondent à leurs goûts. Nous pouvons alors fidéliser les abonnés à notre site Internet, obtenir un maximum de chances de leur vendre notre produit. Tout est programmé pour que les prospects vivent une expérience unique.

Je voudrais aujourd’hui répondre à une question qui peut vous être venue. 

Automatiser tout mon système marketing ne risque-t-il pas de le rendre impersonnel, moins humain ? 

Je pense que cette question est pertinente.

Je voudrais que vous compreniez une distinction très importante qui va vous aider à faire grimper vos ventes via votre site Internet.

Vous êtes en quantité limitée, autrement dit, vous êtes une seule personne avec un temps limité pendant lequel vous pouvez interagir avec vos clients. 

Si vous essayez de vous démultiplier, le problème est que le temps reste limité (24 heures dans une journée). Vous ne pouvez donc pas aujourd’hui envoyer manuellement des e-mails à votre liste tous les deux ou trois jours sur diverses thématiques. 

Aimeriez-vous passer quatre fois plus de temps à envoyer des messages marketing ? A mon avis, la réponse est non. Vous préfèreriez obtenir plus de retours en y consacrant moins de temps. Si vous éprouvez des difficultés à communiquer avec les cents personnes de votre liste, vous ne pourrez jamais gérer cent mille clients.

Il faut donc communiquer mieux et plus souvent pour augmenter le nombre de gens de votre liste, avec chacun sur le sujet qui l’attire. 

Par exemple, vous pouvez être intéressé par le sujet de la machine à vendre alors que d’autres entrepreneurs ne le sont absolument pas. Je ne leur enverrai donc pas la vidéo d’aujourd’hui. Vous devez donc apprendre à communiquer le bon message à la bonne personne. Il devient nécessaire d’informatiser.

La personne qui reçoit le mail est contente d’acquérir du contenu gratuit et aura ensuite envie d’acheter vos produits. Le prospect préfère recevoir dix conseils de qualité par envois automatisés plutôt qu’un seul message personnalisé manuellement mais qui risque de ne pas aborder une thématique intéressante pour lui. 

Le concept de la machine à vendre est essentiel car il permet de se créer une liste de vrais fans qui lisent la totalité de vos mails. Ces personnes ne s’offusquent pas que les vidéos soient envoyées automatiquement. En effet, en 2010, j’ai créé une vidéo intitulée « Votre savoir est un pouvoir » dans laquelle j’explique pourquoi toutes les entreprises doivent communiquer de l’information à leurs clients. Je l’envoie automatiquement à toutes les personnes qui s’inscrivent sur mon site et je reçois chaque jour des mails de remerciements. Ces gens sont intéressés par le contenu et ne s’occupent pas de savoir si le mail reçu est automatisé.

Si vous pensez qu’une machine à vendre rendra votre marketing impersonnel, c’est une erreur car il va se passer exactement l’inverse. Vous donnez aux gens la possibilité de vivre de la valeur ajoutée, de recevoir des conseils correspondants exactement à leurs attentes. Ils achèteront plus et seront davantage impliqués, plus proches de vous. Peu importe si les vidéos sont anciennes ou s’ils ne lisent pas les mails immédiatement.

Cette technique vous permet donc de gagner plus d’argent en limitant votre temps de travail.

Comment attirer les journalistes et intéresser les médias ?

C

La couverture médiatique est l’un des nombreux moyens employés afin d’attirer des clients potentiels. Un article de presse ou une émission télévisée, peuvent augmenter la visibilité de votre activité considérablement et créer une vague de nouveaux clients. La question qui se pose est comment vous pouvez tirer profit de cette stratégie marketing ?

Lorsque j’étais petit, j’étais très timide et je n’osais parler à personne. Un jour, j’ai décidé de vaincre ma timidité. J’ai pris la décision de ne plus rater aucune occasion pour lancer une conversation ou communiquer avec mon entourage. J’ai décidé alors de discuter avec toutes les femmes que j’allais rencontrer un peu partout : dans le bus, dans le métro, dans la rue, dans les restaurants…

Au bout d’un certain temps, j’ai découvert que la communication est un art. En effet, j’ai appris comment engager une conversation et comment réagir face à différentes situations. J’ai condensé toutes ces connaissances dans une méthode que j’ai nommée « Méthode de prince ».

Toutefois, une apparition médiatique me paraissait une étape obligatoire pour la réussite de mon produit. J’avais besoin d’une touche de crédibilité pour prouver à mes clients concrètement de quoi je suis capable.

Les médias jouent le rôle d’un trait d’union entre votre entreprise et vos clients. Son rôle est fondamental pour établir une relation de confiance avec vos prospects. D’autre part, un article de presse ou une présentation de vos produits dans une émission de télévision est un coup de pouce pour votre communication. Cette apparition médiatique est capable d’élargir votre audience et augmenter vos ventes.

La médiatisation de votre activité est une opportunité pour attirer l’attention du public cible.  Grâce à mes lectures, j’ai pu trouver la formule qui garantit une présence remarquable sur les médias.

En effet, il existe une abondance de possibilités et d’opportunités pour être présent sur les médias.

Les journalistes ont besoin de contenu tous les jours pour intéresser leurs spectateurs, et vous avez besoin de promouvoir votre activité. L’exploitation de cette situation gagnant-gagnant facilite votre collaboration avec ces reporters.

Pour attirer l’attention de journalistes et leur donner envie de parler de vous, il est crucial de créer un contenu intéressant. Votre levier, c’est d’apporter une valeur ajoutée aux lecteurs et donner ainsi une raison aux journalistes pour parler de vous. Il est indispensable dans ce cas de bien choisir votre contenu afin d’augmenter vos chances d’attirer la presse.

Il est à considérer que la partie visuelle de votre produit ou service contribue à sa valeur. A titre d’exemple, j’ai loué un étage de la tour Eiffel pour l’organisation de mon dernier séminaire et j’ai été agréablement surpris par les conséquences. J’ai remarqué que c’était un bon choix de faire mon séminaire dans un lieu prestigieux. Ce cadre spatial a donné une nouvelle dimension à mon activité. C’est un concept innovant qui a attiré les journalistes et m’a offert l’opportunité d’apparaître sur les médias.

Attirer la presse ne demande pas tant d’efforts que cela mais demande un peu d’ingéniosité et un travail de recherche pour se démarquer.

Un autre point à prendre en compte est qu’un journaliste est submergé par les articles publicitaires envoyés par des entreprises. Il est donc impératif d’éviter de créer une publicité pour l’inciter à parler de votre activité. Un journaliste n’est pas votre client potentiel, n’essayez pas de le convaincre de votre produit. Il est plutôt recommandé d’écrire un article pour l’intéresser. Mettez-vous à la place de rédacteur et trouvez la meilleure façon pour attirer son attention.

Au lieu de faire la publicité directement de votre activité, présentez une histoire. Créez un contenu attrayant.

Je veux partager quelques conseils avec vous. Pour réussir votre communiqué de presse, pensez à obéir à quelques critères :

  • Un style de 3éme personne ;
  • Un contenu simple et organisé ;
  • Des informations claires et objectives ;
  • Une valeur ajoutée aux lecteurs .

Un autre point très important, l’audience qui vous suit pourra intéresser les journalistes pour organiser des interviews télévisées avec vous.

Si vous voulez apparaître sur les médias, vous devez consacrer du temps pour y arriver. Le choix de contenu, le contact des journalistes et le ciblage, chaque étape doit être minutieusement pensée.

9 catégories de produits d’information rentables

9

Afin de pouvoir vendre votre produit, il va falloir qu’il intéresse quelqu’un qui va décider de l’acheter. Votre produit devra donc accomplir un objectif ou résoudre un problème.

Notre objectif est de faire ce que les Américains appellent packager, c’est-à-dire de prendre l’information, de la mettre dans une boîte qui va être notre produit (même si cette boîte est virtuelle) et de pouvoir la reproduire en un nombre aussi grand d’exemplaires que possible. Il faut pouvoir vendre ce produit.

Les 9 catégories de produits d’information sur lesquels vous allez pouvoir facilement vendre votre produit

Vous pouvez créer un produit sur les 101 types différents de vis et de tournevis disponibles au supermarché. Il s’agit d’un produit d’information qui va se vendre à des millions d’exemplaires. En effet, cela ne rentre dans aucune des grandes cases des produits que les gens recherchent.

Un produit peut entrer dans plusieurs cases de la liste, dans ce cas il possède encore plus d’attraits. Il ne peut pas ne rentrer dans aucune case car elles sont liées à des besoins essentiels que ressent le client et ce sont ces besoins qui vont décider un achat.

Première catégorie : Santé et bien-être

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de se sentir mieux, de préserver sa santé, de guérir d’une maladie, de soulager une douleur ?

Deuxième catégorie : Gagner davantage d’argent

Évitez le mot « plus » qui à l’écrit peut être mal compris, utilisez « davantage ».

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de s’enrichir, de gagner de meilleures sommes d’argent sur le long terme, d’économiser et de mieux investir ?

Troisième catégorie : Réussite professionnelle

Mon produit permet-il à mon prospect d’avancer dans son travail, d’obtenir un diplôme, de mieux travailler avec ses collègues, d’être valorisé au travail, de mieux vivre sa vie professionnelle, d’être plus efficace, motivé, ambitieux ?

Quatrième catégorie : Relations amoureuses et sexuelles

Est-ce que mon produit aide mon prospect à avoir plus de succès dans ses relations amoureuses, à mieux s’assumer, à mieux vivre sa vie sexuelle ?

Cinquième catégorie : Développement personnel et valorisation de soi

Est-ce que mon produit aide mon prospect sur un plan personnel à se développer, à grandir, à devenir une personne meilleure de son point de vue ?

Sixième catégorie : Créer ou développer une entreprise

A le différence de la catégorie réussite professionnelle, ici tous les prospects sont des chefs d’entreprises.

Septième catégorie : Animaux de compagnie et les jardins

Il s’agit d’un secteur très rentable car c’est une composante essentielle de la vie de beaucoup de personnes.

Moi-même j’ai écrit un livre sur le dressage des chats. J’ai d’abord proposé un sondage pour savoir quels étaient les besoins des gens sur ce sujet et j’ai utilisé les réponses pour élaborer la table des matières. Je suis allé sur le site E-lance trouver un prestataire pour écrire le livre ; cela m‘a coûté 700 dollars pour le faire rédiger.

Demandez-vous donc si votre produit aide votre prospect à mieux vivre sa relation avec son animal de compagnie ? Sa passion du jardinage ?

Huitième catégorie : Le voyage

Le voyage est l’un des rêves de la plus grande partie de la population. Notre époque permet de voyager mais les gens ne savent pas qu’eux peuvent le faire.

Est-ce que mon produit permet à mon prospect à ouvrir ses horizons, rencontrer des nouvelles cultures ?

Neuvième catégorie : Beauté

Est-ce que mon produit permet à mon prospect de se sentir plus beau et l’aide à être plus attirant ?

Comment cibler votre marché et augmenter vos ventes ?

C

Vous avez peut-être déjà entendu cette expression « Vendre un réfrigérateur à un esquimau » pour parler d’un vendeur doué. Cette expression est souvent employée pour exprimer la capacité de vendre à un client un produit dont il n’a pas besoin.

Cet exploit a été réalisé par Jim Moran (1930) et Mel Lastman (1955). Dans le but d’attirer l’attention des médias, ils ont réussi à vendre un réfrigérateur à une personne vivant dans une région très froide.

Un inuit n’a nullement besoin d’un réfrigérateur pour conserver les aliments à une température égale à celle de l’extérieur. Mais, ces vendeurs ont réussi à exploiter un besoin déjà existant chez ce client : le réfrigérateur remplacera le coffre-fort qui protège les aliments des odeurs et des attaques des ours polaires ! 

Il est crucial de connaître votre marché et d’adapter vos produits/services d’une façon efficace pour ne pas forcer la vente. Cela vous aidera à diminuer le taux de remboursement et augmenter l’efficacité de votre marketing.

Selon moi, un vendeur exceptionnel est capable d’apercevoir la différence entre la vente et le marketing. Il est capable de saisir l’opportunité d’optimiser ses efforts pour amener le profil le plus intéressant pour son entreprise. En appliquant une stratégie marketing efficace, vous vous adressez directement à un marché intéressé par vos produits ou services.

Trois critères sont à respecter pour déterminer votre marché et pour augmenter vos chances de ventes.

Critère N°1 : la passion

90 % de la vente B2B ou B2C se joue à l’émotion. La majorité de vos prospects comptent sur leurs ressentis avant d’acheter un produit ou un service.

Vous aurez plus de chance de réaliser des ventes si votre prospect se sent à l’aise avec vous et avec votre présentation. Ce sentiment est capable de motiver vos prospects à passer à l’achat. Une fois que le prospect a réalisé son choix intuitivement en se fiant à ses sentiments, il entre dans la phase de décision. 

Il va d’abord chercher à justifier et rationaliser son choix. L’impulsion d’achat l’aidera à trouver toutes les bonnes justifications, plus ou moins plausibles, qui expliquent son choix. La technique consiste à effectuer la vente lorsque le prospect est la proie de ses émotions. Pour y arriver, essayez d’aider votre futur client à rationaliser son choix.

S’il n’est pas le seul décideur, vous devez lui donner les éléments pour se convaincre et convaincre son entourage.

Concernant le ciblage, votre marché pourra être divisé en trois axes principaux :

  1. Catégorie passionnée par le service/produit : ces clients sont émotionnellement prêts à dépenser de l’argent pour acheter votre produit.
  2. Catégorie ayant un besoin pressant : votre produit présente une solution rapide et efficace à vos clients à un instant précis ! Ils n’auront pas le temps de trop réfléchir avant de décider.  
  3. Catégorie des malléables : ce sont des personnes qui sont dans un état d’attente, prêts à consommer le premier produit proposé.  

Critère N°2 : les moyens

Dans une opération de vente, il est primordial de connaître qui est le décideur ou la personne qui vous payera. Définir le prescripteur et l’acheteur, est très important pour adapter votre stratégie de vente. Il faut ensuite, montrer à votre prospect que votre produit a plus de valeur que l’argent durement gagné.  

Si vous êtes dans la situation ou la personne à qui vous vous êtes adressé n’est pas celle qui va débourser l’argent, vous devez faire une vente à deux personnes différentes et sur deux chemins émotionnels différents.

La meilleure stratégie marketing à adopter est de faire jouer le critère numéro 1. Une fois que votre prospect est émotionnellement convaincu, ses choix pourront être irrationnels. Le prix n’aura par exemple pas beaucoup d’importance. Cette démarche vous offrira une certaine flexibilité et liberté sur les prix. Vous aurez l’opportunité d’avoir des prix légèrement supérieurs par rapport aux prix du marché. Par conséquent, votre produit sera considéré comme un produit premium ou un produit de haute qualité. Une seule tranche particulière du marché pourra se permettre d’acheter votre produit ou service.

L’avantage est que vous ne serez pas obligé de vous adresser à toutes les personnes sur le marché, mais seulement aux personnes qui ont les moyens pour acheter votre produit/service. Cette différence de prix par rapport au marché vous permettra également de fournir une qualité de service supérieure à celle de vos concurrents puisque vous avez plus de marge.

Il est primordial de filtrer vos prospects et donner la priorité à ceux qui ont les moyens, afin de ne pas payer des frais publicitaires pour attirer des prospects incapables d’acheter votre produit.

Critère N°3 : le volume

Il est impossible de convertir la totalité d’un marché en clients ! Mais plus le marché est grand plus votre segment accessible est grand.

Vous devez vous assurer que le marché est suffisamment large et qu’il consomme déjà une grande quantité de produits qui ont la même fin que les vôtres. Vous devez absolument éviter d’investir sur un projet qui n’a jamais été prouvé rentable au risque de courir un risque financier énorme. Choisissez un marché où l’acheteur a déjà prouvé son besoin de votre produit pour résoudre un problème ou accomplir une passion.   

Beaucoup de formations de marketing recommandent aux participants de se concentrer sur une niche. Cette approche consiste à choisir une niche précise pour être la seule personne présente sur le marché. A mon avis, ce n’est pas la meilleure stratégie à entreprendre.

Je vous recommande de créer votre propre produit/service de qualité mais de quand même viser une grande niche. 

Vérifiez également que votre marché a une expiration des produits pour un besoin constant : vos clients auront besoin de racheter votre produit ou auront besoin d’accessoires qui lui sont liés. En vendant un produit qui sera utile à vie alors le client n’aura plus besoin de revenir chez vous. Vous risquez d’arriver à une saturation : vous ne réaliserez plus de vente et par conséquent votre entreprise n’aura plus de place sur le marché.

Pour en apprendre davantage sur comment créer une offre irrésistible vous pouvez consulter l’article que j’ai écrit à ce sujet en cliquant sur le lien.

L’erreur marketing simple à éviter

L

Je vais vous parler de l’une des plus terribles erreurs de vente, que ce soit de produits ou de services, facile à ne pas commettre. Je l’ai tirée du livre Ready, Fire, Aim de Michael Masterson, qui a marqué ma vie d’entrepreneur.

Dans le livre, l’auteur donne l’exemple d’une faute commise par une grande entreprise. Celle-ci avait conçu une campagne marketing comprenant de nouvelles publicités et annonces pour le lancement d’un nouveau produit. Au cours d’une réunion concernant leur marketing, le patron a demandé à son équipe s’il n’était pas temps de renouveler la campagne et de changer de message de vente, en pensant que les clients s’en étaient lassés. L’un des directeurs marketing lui a fait remarquer que le projet n’avait pas encore été diffusé ; ils le préparaient depuis des semaines et en parlaient constamment. Ce qui est relevant, c’est que le patron commençait déjà à en avoir marre alors que rien n’avait encore été présenté à la clientèle. 

Selon Michael Masterson, se lasser de sa propre campagne marketing est un faux pas que les PME (Petites et Moyennes Entreprises) commettent fréquemment. J’en ai moi-même été victime. Ces sociétés ont un message et une lettre de vente qui fonctionnent, une vidéo et un script attractifs et un produit rentable dans leur boutique et sur leur site Internet. Pourtant, les entrepreneurs qui voient, entendent, parlent et vendent tous les jours les mêmes produits ont l’impression que c’est répétitif. De ce fait, ils ont envie d’apporter du nouveau et c’est exactement à ce moment-là qu’ils s’auto-sabotent.

Il est important de noter que tant que le message marketing attire de nouveaux prospects et continue à faire des ventes, il ne faut rien changer. C’est gâcher une stratégie de vente qui fonctionne pour essayer d’en monter une nouvelle. 

Dans mon livre, je mets en analogie cette erreur à la punition de Sisyphe. Les Dieux avaient condamné ce dernier à rouler sa pierre jusqu’au sommet d’une montagne, avant qu’elle ne retombe jusqu’en bas. Je fais référence au travail inutile et sans espoir. Plutôt que de continuer avec une stratégie marketing fructueuse et profiter de cette situation idéale, ces PMEs anéantissent leur technique de vente qui marche et doivent recommencer depuis le début.

Mon conseil : Gardez vos messages de ventes tant qu’ils fonctionnent. Changez-les uniquement lorsqu’ils sont complètement épuisés et qu’il soit vraiment temps de les changer.

7 idées pour mieux connaitre vos clients, et vous rapprocher d’eux !

7

4 techniques et 3 suggestions pour mieux comprendre vos clients

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Quand vous faites ceci, vos clients grincent des dents…
Ils râlent, ils pestent contre vous, ils en parlent derrière votre dos, ils s’insurgent et ils rouspètent.
Au bout d’un moment, quand la coupe est pleine, quand ils en ont leur claque, ils tournent les talons et s’en vont chez le concurrent d’en face voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Mais qu’est-ce que c’est ??
Que faites-vous donc, qui les agace et leur donne le bourdon ?

Je vous explique dans ce podcast, comment le découvrir…

Vous allez aussi voir sur cette même playlist:
1️⃣ Comment éviter que vos produits/services deviennent obsolètes,
2️⃣ Le meilleur moyen de ne rien oublier sur vos clients et d’éviter les « gaffes »,
3️⃣ Une méthode furtive utilisée par les grandes entreprises pour éviter la catastrophe et étouffer dans l’oeuf les indélicatesses de leurs employés face aux clients,
4️⃣ Un moyen de sous-traiter et déléguer (gratuitement) une partie de votre service clients !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

7 +1 éléments indispensables dans votre message de vente

7

La méthode FAB pour communiquer avec vos clients et vendre un produit ou service

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Dans cette vidéo je vous révèle un piège dans lequel vous tombez sûrement quand vous discutez avec un acheteur potentiel de vos produits ou services…Et je vous explique comment convaincre plus facilement, plus rapidement, vos clients à signer et à vous faire confiance !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

exemple de phrase pour vendre un produit, exemple de phrase pour vendre un produit, phrase accrocheuse pour la vente

Comment vendre plus rapidement !

C

La méthode qui accélère vos ventes (et diminue la réticence des clients)

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Il y a deux grandes méthodes de vente. La méthode la plus répandue repose entièrement sur l’urgence, les tarifs réduits, la « preuve sociale », la pression… et fonctionne très bien si vous êtes un vendeur à la criée.
Mais cette méthode est beaucoup moins efficace pour vendre des produits et services haut de gamme, ou pour fidéliser vos clients !
C’est pourquoi dans cette vidéo, je vous présente la SECONDE méthode, basée sur une étude à grande échelle réalisée auprès des meilleurs vendeurs dans plusieurs secteurs d’activité.
Cette méthode contre-intuitive ne repose PAS sur la pression ou les « trucs et astuces » comme un tarif réduit, etc…
Je vous explique tout dans la vidéo !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */