EtiquetteObjectif SMART

Comment fixer un objectif SMART ?

C

Un contenu de qualité est un levier important dans le développement de votre activité. Afin de vendre vos produits/services, il est indispensable de proposer aux internautes un contenu efficace. Pour ce faire, je vous invite à adopter la structure MERE, développée autour de quatre parties différentes :

  1. La motivation : dans cette partie, pensez à intégrer un discours motivant et mettre en avant l’utilité de votre produit pour attirer les prospects ;
  2. L’explication : vous devez présenter dans cette étape votre produit/service aux clients en proposant un concept, en l’occurrence les objectifs SMART ;  
  3. La recette : l’objectif de cette partie consiste à préciser aux prospects les différentes étapes à suivre afin de tirer profit de votre produit/service ;
  4. L’exercice : il permet de concrétiser les concepts que vous avez proposés auparavant.  

Qu’est-ce qu’un objectif SMART ?

Spécifique

La première étape dans la méthode SMART, consiste à fixer un objectif principal et spécifique. 

Comme vous êtes au début du processus de vente et vous venez de lancer votre produit/service, il est déconseillé de fixer plusieurs objectifs. Il est plutôt recommandé de fixer un seul objectif qui touche directement vos prospects. 

Si vous proposez un produit complet portant sur la méthode SMART, demandez en premier lieu aux prospects de se fixer un seul objectif clair et spécifique. Dans un stade plus avancé, vous pouvez leur demander de vérifier si leur objectif répond aux autres critères de la méthode.       

Mesurable

La deuxième partie de la méthode SMART, c’est mesurable. 

Quand vous fixez un objectif, il doit être mesurable afin d’évaluer votre avancement. Cela vous permettra également de déterminer votre situation actuelle et par conséquent vous sentez votre progression. Pour rendre un exercice dans un produit d’information mesurable, vous devez utiliser un support numéroté. 

Par exemple, si vous proposez la méthode SMART comme produit d’information, vous savez à l’avance que vous arriverez jusqu’à la lettre T. Ainsi, vous pouvez mesurer l’avancement et avoir une visibilité sur le processus.

Atteignable

Un objectif atteignable, c’est un objectif que vous pouvez réaliser un jour. C’est-à-dire, vous pouvez évaluer votre avancement sur cet objectif et vous pouvez atteindre un pourcentage du progrès à 100 %. 

Par exemple, si vous visez la perfection dans la façon de jouer du violon, vous n’avez aucune chance d’atteindre cet objectif à 100 %. La perfection dans un secteur ou un autre, est un objectif inatteignable. 

Les exercices que vous proposez aux prospects, dans le cadre de la création de contenu, doivent être atteignables. Il est important que vos exercices aient une fin et que les prospects soient capables d’accomplir les différentes parties.    

Réaliste

Un objectif réaliste qui ne dépend pas des facteurs extérieurs et qui soit concrétisable. 

Imaginons que votre objectif soit de réussir à interviewer des personnes en particulier. Cet objectif n’est pas réaliste parce qu’il dépend essentiellement de l’approbation de ces invités. Si ces personnes n’acceptent pas d’être interviewées, vous ne réussirez jamais à atteindre votre objectif. 

Par contre, un objectif qui consiste à réussir à faire une interview intéressante est réaliste. Cet objectif ne dépend que de vous.

Il en va de même pour l’exercice que vous proposez à votre client dans le produit d’information. Il doit dépendre uniquement de lui. Vous ne devez pas proposer un exercice qui dépend d’une autre personne à une personne qui veut vaincre sa timidité et gagner en confiance par exemple.    

Temporel

Un objectif doit être temporellement défini avec une date butoir. 

Quand vous proposez un exercice à vos clients avec une date limite vous obéissez à ce critère, mais il faut faire attention à un autre risque. En effet, en dépassant cette date, votre produit/service sera temporairement dépassé. En fait, quand vous proposez des exercices à réaliser dans un produit d’information vous êtes limité par deux contraintes :

  1. Il ne faut pas dater le produit. Essayez au maximum quand vous faites un produit d’information d’éviter les références telles que : depuis l’année dernière, l’année prochaine ou avant 2013…
  2. Il ne faut pas décourager les clients. Proposez plutôt des exercices possibles et qui ne sont pas bloquants. Certains prospects n’ont pas fait l’exercice et veulent consommer votre produit d’information. Votre rôle, c’est de les encourager.  

Comment garder vos prospects jusqu’à la fin ?  

Quand vous créez un message de vente, vous incluez à la fin l’appel à l’action. Dans le cas d’un Lancement Orchestré pour vendre votre produit phare, la vidéo de vente sera la dernière vidéo du Lancement. La meilleure technique à adopter pour que votre prospect aille jusqu’à la fin de votre contenu, c’est de le découper en morceaux digestes. 

Par exemple, un livre est décomposé en plusieurs chapitres. Si votre prospect interrompt votre démarche pour avoir une pause par exemple, deux scénarios sont possibles :

  • Si votre contenu est intéressant, il poursuivra son avancement après la pause ;
  • Sinon, il abandonnera ce contenu.  

Pour que votre contenu soit intéressant et pour inciter vos prospects à poursuivre jusqu’à la fin, vous devez introduire du suspens.

Différencier les 7 types d’objectif

D

Si vous voulez posséder un maximum de chances d’atteindre vos objectifs et de vous diriger dans la bonne direction, vous devez savoir quand vous définissez un objectif, s’il est :

  • Spécifique

Un objectif spécifique est un objectif que je peux regarder, de préférence le chiffrer et qui permet d’éviter de se trouver dans le vague. 

Si mon objectif est d’engager plus de salariés, je dois préciser combien. 

Si vous utilisez des comparatifs (plus de, moins de), votre liste n’est pas du tout spécifique. 

Par exemple, si votre entreprise touche 12 000 personnes mais que vous désirez augmenter ce nombre beaucoup plus, est-ce que 12 500 est beaucoup plus ? Il est nécessaire de préciser le chiffre à atteindre.

  • Mesurable

Je dois être capable de constater si aujourd’hui, en comparaison à l’année dernière, j’ai avancé au pas. C’est ainsi que mon objectif est mesurable.

  • Atteignable

Je dois évaluer en lisant mon objectif si c’est possible pour moi de le réaliser. 

Imaginons que vous vouliez passer plus de temps avec vos enfants ou profiter plus de vos passions, à quel moment pouvez-vous affirmer que l’objectif est atteint ? 

Est-ce au moment où vous aurez composez un morceau de musique par mois, où vous aurez peint deux tableaux ? Il faut clairement exprimer l’idée que vous avez en tête.

  • Réaliste

Réaliste ne signifie pas être capable d’atteindre un objectif, mais que cet objectif le soit dans un temps imparti. 

Vous pouvez réaliser ce que vous désirez si vous vous donnez suffisamment de temps.

  • Temporel (défini dans le temps)

Smart signifie intelligent. Il est possible d’ajouter deux éléments à votre liste d’objectifs. Votre objectif doit être smarter (encore plus intelligent).

  • Excitant

Votre objectif doit vous enthousiasmer, vous motiver au quotidien. 

  • Récompensé

Pour se récompenser d’avoir atteint un objectif, certaines façons sont constructives mais d’autres le sont moins (On ne mange pas un énorme gâteau au chocolat pour se récompenser d’avoir perdu 2 kg). 

Vous devez définir à l’avance votre récompense afin qu’elle soit cohérente avec l’objectif. 

Quelle expérience allez-vous vivre pour marquer ce jour-là d’une pierre blanche ?

Stratégie à long terme : Comment fixer et atteindre des objectifs ambitieux !

S

Poser une stratégie d’entreprise sur le long terme, pour ne plus jamais être stressé par le temps

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

La plupart des gens surestiment les résultats qu'ils peuvent atteindre en un an, et sous-estiment les résultats qu'ils atteindront en 10 ans. - Bill Gates
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Êtes-vous victime de ce phénomène étrange ?

Au cours des dernières années j’ai accompagné plus de 5 000 entrepreneurs dans 35 pays via mes formations, conférences, livres et séminaires, et je suis toujours fasciné de constater que les entrepreneurs savent toujours exactement (à l’euro près) ce qu’ils veulent accomplir l’année prochaine : en général, « doubler », ou « tripler », voire « décupler » leurs résultats de cette année. Par contre ils n’ont aucune idée de leur objectif dans 5 ans, 10 ans, et encore moins 25 ans.
Du coup, nous avons tendance à être très déçu de nos résultats quand nous avons visé trop haut trop vite… Et à nous créer un stress inutile simplement parce qu’on est trop impatient.

(Je me souviens d’avoir été déçu au bord des larmes une année où je venais de faire 800 000 euros en douze mois… jusqu’à ce que je me rende compte qu’il a quelques années à peine, mon rêve le plus total était de gagner 36 000 euros par an. 🤔 Ca m’a énormément fait réfléchir – et apprécier davantage le progrès fulgurant que j’ai réalisé, si on « dézoome » un peu sur une période de 3, 5 ans et plus, au lieu d’avoir le nez dans le guidon en ne regardant que le court terme.)

Dans ce podcast, je vous décortique un livre peu connu ; une vraie pépite, qui explique comment avoir une vision à long terme qui vous passionne, et qui simultanément vous allège d’un énorme poids ! Fini le stress !
Au lieu de courir dans tous les sens, vous pouvez avoir un objectif ambitieux qui vous laisse tout de même avancer à votre rythme 🙂

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */