Etiquetteprésenter une offre

Comment faire en sorte que votre prospect agisse directement

C

Afin de créer une décision d’achat immédiate, votre but doit être de trouver un maximum de façons de communiquer à votre prospect qu’il faut qu’il agisse maintenant.

Voici des exemples :

  • La quantité de produits disponibles est limitée, donc le prospect doit se dépêcher s’il veut acheter le produit. Pour plus d’efficacité, dites toujours combien d’exemplaires il reste. Il faut indiquer le nombre exact.
  • L’offre est limitée dans le temps, c’est-à-dire que le prospect ne pourra plus du tout l’acheter par la suite. Cela veut en général dire que l’achat a des conditions spéciales.
  • Une augmentation des prix dans le temps, c’est-à-dire que si le prospect n’achète pas le produit dans un certain laps de temps, le prix augmentera ensuite. Un exemple est lorsque le produit perd en pertinence d’une saison à l’autre.
  • La concurrence entre les prospects. Exemple : « Désolée mais nous ne pouvons pas avoir deux mariages dans la même salle le même jour, il faut donc prouver que vous êtes plus intéressés que l’autre couple qui nous a déjà fait une offre ».
  • La « catastrophe imminente » : peut se rapporter à la santé du prospect, à la possibilité qu’il fasse faillite, etc…

Ce que nous recherchons à faire ici est de créer une offre qui soit tellement exceptionnelle que pour notre prospect, ça lui paraît logique qu’il doit se bouger maintenant pour saisir l’occasion en or que vous lui proposez.

Dans le cas d’une quantité limitée de produits, c’est simple car une fois que le stock est écoulé, il est écoulé. Donc pour tous ceux qui vendent un produit, sachez que c’est une bonne technique de vente. Si votre objectif est d’en vendre 50, vous limitez votre quantité à 50. Ne limitez pas en-dessous de ce que vous voulez vendre car sinon vous allez être obligé de mentir. Ne limitez pas non plus la quantité au-dessus car ce serait un peu idiot vu le risque de pertes.

L’objectif est de créer une décision d’achat maintenant. Quelqu’un qui ne décide pas maintenant ne décide pas du tout.

Comment mettre en valeur votre offre ?

C

Selon la nature de votre produit/service, il est important de mettre en avant les caractéristiques qui présentent la solution parfaite par rapport aux besoins de vos clients. Pour ce faire, pensez à lier un avantage ou une émotion à chacunes de ces caractéristiques.

Le format du produit/service proposé

Imaginons que le produit que vous proposez à vos clients est un livre électronique de fitness. Plusieurs avantages sont liés à ce format :

  • Le lecteur aura l’opportunité de revenir sur les points importants ;
  • Facile à lire ;
  • La possibilité de recevoir le livre instantanément et commencer tout de suite à le lire ;
  • Le client peut préparer à l’avance la liste de ses achats ou programmer son premier entraînement ;
  • Sauvegarder le livre sur l’ordinateur ;
  • Il est possible d’imprimer le livre, ou juste imprimer les pages correspondant au programme d’entraînement (ce que n’est pas possible avec les vidéos);
  • Télécharger le livre sur le lecteur d’ebook, iPad, etc ;
  • Le livre est lisible sur n’importe quel ordinateur. Le lecteur n’est pas obligé d’installer des logiciels spécifiques.

Le contenu

Le nombre de pages de votre livre présente une caractéristique importante qui peut influencer le choix de votre client. 

Un livre avec 158 pages par exemple, est considéré comme étant un livre vite lu. Un livre qui ne contient pas beaucoup de pages donne l’impression aux lecteurs qu’il traite les points essentiels dont ils ont besoin. Cela présente un argument de vente puissant, puisque ce livre permettra aux clients de prendre une décision sans perdre beaucoup du temps. En effet, grâce aux récapitulatifs, les lecteurs sont sûrs d’aller jusqu’au bout. Par conséquent, ils se sentent motivés.

La présentation

Un livre en couleur et illustré de photos est agréable à lire d’une part. D’autre part, il permet aux lecteurs de savoir comment faire exactement les exercices montrés à la perfection par les coachs sportifs. Des exercices illustrés sont toujours plus efficaces que des descriptions ou des dessins. Bien entendu, si vous proposez un livre avec des dessins, pensez à trouver les avantages liés à cette caractéristique pour convaincre vos clients.

Le public cible

Il est important de préciser à quelle catégorie vous vous adressez et les personnes qui peuvent être intéressées par votre produit/service. 

Par exemple, pour un livre destiné aux couples, vous pouvez indiquer aux lecteurs qu’il est possible de s’entraîner avec son partenaire comme le livre contient des exercices dédiés aux hommes mais aussi aux femmes. Cela peut être un argument de vente puisque vous incitez les lecteurs à partager un moment de détente avec leur partenaire et à faire les exercices à deux.

Le processus de vente

Pour notre exemple, le livre de fitness contient des entraînements pour les abdominaux et d’autres pour le corps dans son intégralité. Il est important dans ce cas d’énumérer les avantages des deux types d’entraînement. 

Pour les exercices pour les abdominaux, ils permettent de renforcer la ceinture abdominale en ciblant précisément chacun des muscles (exercices pour les obliques, le bas des abdominaux…). Certes, ces exercices sont importants pour avoir la silhouette désirée, mais ce qui va vraiment dessiner le ventre, le rendre plat, voire laisser la tablette de chocolat (pour les hommes), c’est de se débarrasser des graisses. Pour cela, vous aurez des exercices poly articulaires inclus dans le livre de fitness. 

Un autre avantage du programme, c’est que les exercices poly articulaires sont plus efficaces et variés que le “cardio“ (s’asseoir sur un vélo d’appartement).

En expliquant aux prospects votre processus, en l’occurrence, augmenter le métabolisme de repos, vous présenter un argument de vente convaincant. En effet, ce simple concept du métabolisme de repos (le fait de brûler des graisses sans faire de mouvements), vous rapproche de la notion de la baguette magique.                

Pour conclure, quand vous proposez un certain format du produit/service où vous effectuez un choix de la construction du produit, il est primordial de le justifier aux clients. Pour ce faire, il suffit de mettre en avant les avantages de ce choix et en quoi il est vital par rapport aux alternatives qui existent.

Comment choisir l’offre de lancement de votre produit

C

Nous allons voir ensemble comment vous préparer à votre premier Lancement Orchestré sur votre blog.

Comment choisir l’offre à proposer

Il existe deux façons d’opérer un lancement sur votre liste d’abonnés ou sur les lecteurs de votre blog. Ce sont deux conceptions diamétralement opposées.

Le lancement mécanique revient à  dire « J’ai choisi ce produit, je désire en parler et je vais donc le présenter et donner envie aux clients de l’acheter ». Vous commencez par choisir votre produit, par exemple un cours pour se relaxer lorsque les gens sont stressés au travail. Ensuite, il va falloir le décrire pour que les gens soient tentés de l’acheter. 

C’est une première option que vous devez choisir, en particulier si le produit n’est pas le vôtre mais que vous l’achetez pour le revendre comme un commerçant traditionnel.

Le lancement organique d’autre part, convient surtout si vous créez votre propre produit une fois que vous avez déterminé quel est le besoin de votre audience existante. En fait, c’est comme  si vous disiez « J’ai créé ce produit pour répondre à leur besoin ». 

L’avantage est énorme parce qu’au moment de préparer le lancement, vous avez déjà des abonnés et ces personnes sont les meilleurs acheteurs potentiels. Si vous parvenez à coller exactement sur ce que ces gens recherchent, vous réussirez bien mieux à leur vendre votre produit. 

Le second avantage est de générer de la bienveillance sur le marché. En effet, trouver quelqu’un qui écoute les avis des clients est relativement rare et provoque immédiatement de l’intérêt chez les lecteurs.

Les produits récurrents

Un produit récurrent est un produit qui vous permet de débiter chaque mois un certain montant à vos clients en échange d’une nouvelle livraison, d’un nouveau module etc. C’est un abonnement.

Le produit récurrent apporte deux avantages.

D’abord, cela apporte au client de la valeur de façon prolongée. En effet, cet aspect est particulièrement important pour un produit pédagogique car la motivation doit rester essentielle. Si un client reçoit d’un seul coup trente DVD, il est fort probable qu’il n’arrive jamais au bout de ces DVD en sept mois, tout seul et en restant motivé. Par contre, si vous transmettez au fur et à mesure le contenu du cours, chacun peut le suivre à son rythme.

Ensuite, cela permet de donner une stabilité à l’entreprise. Faire un « gros coup », réaliser un carton et recevoir la totalité de l’argent à un moment précis aura pour conséquence que plus rien ne rentrera durant les mois suivants. Vous posséderez donc une entreprise avec un revenu instable. Avec le produit récurrent, vous construisez une ressource solide puisque vous connaissez votre nombre d’abonnés qui chaque mois verseront leur montant mensuel.

Toutefois, il existe un petit problème avec les produits récurrents. Au bout d’un certain temps, certaines personnes se désabonnent. En moyenne, les abonnés restent six mois mais certains sont là depuis le tout début et continuent, vous ne pouvez donc pas recycler quelque chose que vous avez déjà proposé. Il va falloir proposer du contenu nouveau en permanence. 

J’ai édité un DVD mensuel pendant plus de deux ans et au bout d’un moment la lassitude s’installe et la motivation n’est plus la même. Il existe une solution que je vous recommande : la « micro-continuité ». Au lieu d’avoir une continuité où le client s’abonne pour une éternité, vous proposez un produit récurrent mais avec une date de début et de fin. 

Par exemple, vous prévenez le client que le cours dure sept mois au bout desquels il obtiendra son diplôme. Le client restera plus facilement jusqu’à la fin s’il sait quand le cours se termine. 

D’autre part, vous trouverez également un intérêt à la « micro-continuité » puisque vous ne créerez qu’une fois le produit et vous pourrez l’améliorer pour les nouveaux clients.

Ce qui bloque le prospect, les conséquences et les solutions

C

Dans cet article, j’aimerais revenir sur deux questions importantes à vous poser lors du processus de création d’une offre irrésistible : quels sont les obstacles que rencontrent votre prospects et de quoi a-t-il peur ?

Qu’est-ce qui bloque votre prospect actuellement ? Qu’est-ce qui l’empêche de dormir la nuit ?

Pour répondre à cette question, vous devez vous mettre à la place de votre prospect et compléter cette formulation : Je me sens ____ (émotion négative) quand ____ (événement qui se produit).

Prenons quelques exemples :

Imaginons qu’une entreprise vend un guide de visite interactif pour un village touristique. Le prospect peut se sentir perdu lorsqu’il essaye de trouver des informations, anxieux de ne pas parvenir à planifier son séjour.

Un site propose des formations pour les managers et leur explique comment communiquer en situation de travail. Le prospect peut se sentir dévalorisé ou stressé quand il ne parvient pas à gérer son équipe ou se sentir incapable lorsque quelqu’un ne suit pas ses recommandations.

Quelles sont les conséquences pour le prospect si tout continue à mal se passer ? Quelle est sa peur ?

Là encore prenons 2 exemples.

Imaginons qu’une entreprise vend la création d’un site Internet. Le prospect peut avoir peur d’être arnaqué s’il paie une fortune pour un site qui ne fonctionnera pas. Il peut également avoir peur d’être désorienté s’il ne parvient pas se servir du site qu’il a acheté.

Ou, une entreprise réalise des contenus vidéo, des images 3D. Le prospect peut avoir peur de se sentir ridicule s’il ne passe pas bien en vidéo.

Comprendre le prospect permettra de donner du sens à votre offre irrésistible.

Vous devez définir ce qui se trouve dans la tête de votre prospect et qui correspond à la solution à son problème.

Exemples :

Un entrepreneur vend un service de bien-être à la personne, de santé, de remise en forme. Pour le prospect, la baguette magique serait de se dire « J’aimerais me lever un matin, être en forme et le rester toujours ».

Une entreprise propose un programme de formation et d’entraînement continu en management. La solution parfaite pour le prospect serait de rentrer un matin dans son bureau pour constater que les membres de son équipe comprennent enfin ce qu’il leur dit.

Qu’est-ce que je peux apprendre à mon prospect sans aller à l’encontre de ses convictions ?

Un prospect sait que les baguettes magiques n’existent pas. 

Dès lors, vous pouvez entrouvrir une porte pour lui proposer votre produit. 

En effet, il n’existe pas de recette miracle pour être soudainement plus en forme pourtant il existe une méthode ou un outil qui permet de s’en approcher.

Aux yeux de votre prospect, qui êtes-vous pour oser affirmer que votre produit ou service est la solution à son problème ?

Vous devez vous situer. Vous pouvez être au même niveau que lui si vous avez vécu la même chose. Vous êtes un expert, un professeur, un supérieur hiérarchique.

Vous ne devez jamais aller à l’encontre de ses convictions. Votre prospect peut avoir une croyance dure à laquelle vous ne pouvez pas toucher. 

Dans le cas d’une activité de séduction par exemple, le prospect peut absolument vouloir sortir avec sa meilleure amie. Vous ne pouvez surtout pas lui dire, qu’au cours de ces trois dernières années, elle lui a déjà dit plusieurs fois que c’était impossible donc que c’est mort. Si vous lui parlez comme cela au début, il ira forcément voir un autre coach. 

Vous ne devez jamais dire à votre prospect qu’il a tort, qu’il se trompe.

2 étapes incontournables pour vendre votre produit en ligne

2

Afin de vendre votre produit/service sur Internet, vous devez le classer dans une catégorie bien définie et lui attribuer un titre potentiel. Cette étape vous aidera à mettre en valeur votre produit.

Dans quelle catégorie rentre votre produit ?

Prenons l’exemple d’un feutre comme étant le produit tangible à vendre. 

En premier lieu, il est recommandé de déterminer dans laquelle (lesquelles) de ces 9 catégories rentre le feutre :

  1. Santé et bien-être : certains types de feutres peuvent rentrer dans cette catégorie. Pour des feutres sans solvants organiques ou qu’on peut utiliser pendant des heures sans risquer d’avoir des produits chimiques sur les doigts ;
  2. Gagner davantage d’argent : c’est un angle possible. Ce feutre permettra à vos clients d’économiser de l’argent, identiquement au principe de la pile alcaline par rapport à la pile saline. Si le client achète une seule fois le produit, même s’il coûte plus cher, avec une durée de vie de six feutres normaux, il économisera de l’argent ;    
  3. Réussite professionnelle : en faisant des séminaires ou des formations de management ce feutre peut contribuer à la réussite professionnelle ;
  4. Relations amoureuses et sexuelles : votre produit ne peut pas présenter une solution pour les prospects intéressés par cette catégorie ;
  5. Développement  personnel et valorisation de soi : il est possible de créer un rapport entre votre produit et cette catégorie. Ce feutre est utile pour faire des présentations. En ayant un feutre avec un pouvoir couvrant et régulier, vous ne serez pas embarrassé devant votre public.  Il est essentiel de mettre en avant les avantages de ce feutre : des formateurs connus à l’international ont fait confiance à ce feutre parce qu’il a une durée de vie exceptionnelle ;       
  6. Créer ou développer une entreprise : votre produit présente un outil pour le développement de certaines entreprises. Par conséquent, vous pouvez proposer le feutre à des entreprises qui font des formations où elles ont besoin de présenter des diagrammes sur un paperboard ;  
  7. Animaux de compagnie et les jardins : naturellement, le feutre n’est pas un produit destiné aux jardiniers ou aux amateurs d’animaux ;
  8. Le voyage : aucun rapport ne pourra être établi entre le voyage et le feutre ;
  9. La beauté : le feutre ne permettra pas à mes clients de devenir plus beau.

En adoptant cette technique, vous serez capable de classer n’importe quel produit dans une des neuf catégories possibles.

Créer votre produit d’information

L’étape suivante consiste à déterminer le produit d’information à vendre. Ce dernier donnera envie plus tard à vos prospects d’acheter votre produit/service. Cela est possible pour un produit physique ou un service. 

Si vous vendez déjà un produit d’information, pensez à adapter le titre de telle façon qu’il rentre dans une des catégories.

Comment économiser de l’argent ?

Vous pouvez avoir un produit d’information qui explique à vos prospects, comment le feutre leur permettra d’économiser de l’argent. 

Votre produit d’information par exemple peut être : les sept façons qui vous permettront d’économiser la moitié du budget dédié aux formations. Evidemment, parmi les sept façons il y aura :

  • Achetez des feutres qui coûtent moins chers ;
  • Commandez les feutres en gros ;
  • Optez pour des feutres de bonne qualité et avec une longue durée de vie.

Au final, une fois que le prospect suit les sept conseils, il se trouve convaincu par votre produit.

Comment réussir sa vie professionnelle ?

Le message que vous devez transmettre à travers votre produit est que la réussite professionnelle passe par un feutre. 

Pour un formateur ou un manager par exemple, votre produit d’information pourrait être : des outils qui feront de vous un formateur respecté. 

Bien entendu, parmi ces outils, vous devez mentionner qu’il est indispensable d’avoir un feutre de bonne qualité afin de marquer les esprits. 

Il est possible également  de mentionner qu’en ayant un feutre avec une écriture claire, la présentation sera plus lisible pour les participants installés au fond de la salle et par conséquent il réussira à garder leur attention plus longtemps.   

Comment votre produit contribue à la valorisation de soi ?

Pour mettre en avant le rôle de votre feutre dans la valorisation de soi, le produit d’information peut être : des méthodes pour donner plus de valeur à votre formation aux yeux de vos élèves ou des méthodes pour inspirer davantage les équipes que vous coachez. Parmi ces méthodes, vous allez sans nulle doute, citez votre produit : le feutre.

Comment votre produit servira au développement d’une entreprise ?

Votre produit de formation peut-être tout simplement : comment faire une présentation d’un business plan qui marque les esprits. Le produit proposé, le feutre, présentera l’outil incontournable pour réussir cette présentation.

La création d’un produit d’information est une étape indispensable dans le processus de vente. Il incitera les prospects à acheter votre produit/service.

Les piliers d’un MasterMind solide par Sergio Laubary

L

Sergio Laubary, le co-fondateur d’Aska Editions et éditeur spécialiste francophone de Napoleon Hill, partage avec nous les trois piliers d’un MasterMind solide.

Le point de départ

En octobre 2012, je m’envolais littérairement pour une destination : les États-Unis. 

À l’époque, ce que je faisais principalement avec passion, c’était la traduction des conférences sur la réussite et le développement personnel. 

À ce moment-là, je m’envolais pour les États-Unis, pour traduire une conférence dans une cabine pendant 3 jours consécutifs, à raison de huit heures par jour. 

Il y avait une deuxième raison qui me poussait à réaliser ce voyage aux États-Unis : une rencontre avec la fondation Napoleon Hill. Cette fondation, m’a offert l’opportunité d’éditer un livre intitulé Plus malin que le diable

Éditer ce livre, de Napoleon Hill, est une opportunité qui m’a été offerte au moment où j’étais à l’écoute d’une nouvelle aventure vivante qui me permette de m’épanouir et d’accomplir un grand objectif. 

Ma troisième raison est que je cherchais un partenaire d’affaires, c’est pourquoi je vous ai parlé de la loi du succès MasterMind.

Le désir ardent : le premier pilier du MasterMind

À l’époque, inconsciemment, je cherchais à rencontrer un partenaire d’affaires et à créer un MasterMind. 

Le premier pilier d’un MasterMind consiste à avoir un but déterminé, simple et unique qui vous appartient. Ainsi, vous activez un désir ardent. C’était exactement mon cas. 

L’opportunité de traduire un livre qui a attendu 113 ans avant d’être publié m’a donné énormément d’énergie. Je n’ai jamais eu une maison d’édition, je n’ai jamais créé une société ou édité un livre, mais j’ai eu la chance de traduire un livre aussi important. 

Cette confiance a déclenché ce désir ardent et je me suis alors senti capable de relever ce défi. J’étais également motivé pour monter en compétences et acquérir de nouvelles connaissances, comme le marketing.

Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois !

Si vous mangez un éléphant à tous les repas, durant plusieurs jours consécutifs et en une seule bouchée, soit vous devenez un éléphant, soit vous faites une indigestion d’un éléphant. 

Dans la vie professionnelle également, il est crucial de sortir de votre zone de confort, adopter un autre état d’esprit et développer de nouvelles compétences. 

À ce moment-là, vous avez intérêt à chercher votre partenaire d’affaires.

La jungle d’entreprenariat

En général, vous commencez à chercher un partenaire quand vous décidez de démarrer un nouveau projet. Plusieurs partenaires vous rencontreront dans cette recherche. 

Ce chemin de recherche que vous êtes en train de parcourir, vous mènera vers la jungle de l’entreprenariat. Dans cette jungle, vous ferez face à trois épreuves. 

En effet, chaque nouvelle idée passe systématiquement par trois étapes :

  • La ridiculisation : au début, tout le monde a tendance à ridiculiser votre idée ;
  • L’opposition : les gens critiquent votre idée et la trouvent inutile ;
  • L’évidence : tout le monde nie le côté innovant de votre idée et la considère comme étant une évidence.

Mon entourage m’a fait vivre toutes ces étapes. 

Maintenant, mes amis et ma famille me félicitent parce que j’étais au bon endroit au bon moment et j’ai saisi l’opportunité.

Toutefois, en cherchant mon partenaire pour réaliser un MasterMind, j’ai rencontré des personnes qui m’ont soutenues et c’est à ce moment-là que je devais réaliser le grand saut !

Définir précisément les échanges à effectuer : le deuxième pilier du MasterMind

Le deuxième pilier fondamental du MasterMind, c’est le fait de définir précisément, ce que vous apportez et ce que vous retirez du MasterMind.

Il est probable de rencontrer plusieurs types de partenaires :

  • Les partenaires improvisés : ceux qui veulent être à votre place et essayent de vous exclure. Les éléments de cette catégorie, veulent vous imposer leur aide sans que vous l’ayez demandé.
  • Les partenaires dissociés : ceux qui vous proposent leur soutien, mais ils ne sont disponibles qu’au moment qui leur convient.
  • Les partenaires « OUI, OUI » : ceux qui sont d’accord avec tout ce que vous dites, mais ils ne vous renvoient aucun feed-back. Ces partenaires sont les plus dangereux, parce qu’ils ne vous permettent pas d’avancer.
  • Les partenaires sceptiques et ouverts : ceux qui analysent votre plan et vous proposent des critiques constructives. Ces sont les partenaires les plus intéressants.

Avant de rencontrer mon partenaire d’affaires, j’ai passé trois jours de traduction et j’étais épuisé. 

À ce moment-là, je me suis rendu compte que je ne pourrais pas tenir ce rythme durant toute ma vie. Afin d’atténuer cette fatigue et me préparer à un RDV avec un partenaire potentiel, j’ai pensé prendre un moment de repos dans le jacuzzi de l’hôtel. 

C’est à cet endroit que j’ai croisé, par hasard, une ancienne partenaire potentielle. 

Pour mieux comprendre, revenons un mois en arrière. Par l’intermédiaire d’une amie, j’avais rencontré Susana, une partenaire potentielle. Pendant notre rencontre, j’avais expliqué mon business plan avec beaucoup de motivation et d’enthousiasme. Susana n’avait finalement pas donné suite à ce partenariat qu’elle ne trouvait sur le moment pas suffisamment mature.    

Bizarrement, la rencontre dans le jacuzzi s’est avérée totalement différente de la précédente. Cette fois-ci, je n’ai pas cherché à étaler mon business plan avec l’enthousiasme du débutant à Susana. 

Après ce moment de détente passé, je me suis préparé pour assister à mon RDV d’affaires. Je me suis trouvé devant mon partenaire avec six de ces amis. Mon objectif était de discuter de mon projet avec un partenaire unique et non pas de le présenter devant sept personnes. Cela a créé en moi un sentiment de déception. Une belle coïncidence a eu lieu à cet instant, j’ai reçu, de la part de Susana, une confirmation pour réaliser.

Neuf mois plus tard, nous créons Aska Editions, le fruit de notre couple, notre rencontre et notre association. Le MasterMind d’un couple est le premier d’un MasterMind. Nous avons notamment édité le livre Plus malin que le diable, best seller dans le monde entier, et nous avons accompli plusieurs autres réussites depuis. 

L’harmonie : le troisième pilier d’un MasterMind

Nous arrivons au troisième pilier fondamental d’un MasterMind, l’harmonie. Le leader qui initie un MasterMind prend la responsabilité de faire en sorte que l’harmonie soit maintenue.

L’harmonie d’un couple, d’une vision, d’une relation avec votre client ou partenaire et d’une relation familiale, sont des MasterMinds interconnectés. Ce premier MasterMind commence avec vous et avec l’intention de le former. Quand vous trouvez un partenaire prêt à vous soutenir, vous rentrez dans des perspectives qui vous dépassent.

L’enthousiasme : le pilier invisible de MasterMind

Finalement, il y a un quatrième pilier que j’appelle, le pilier invisible, mais il est très puissant. C’est un pilier qui m’anime et qui est une valeur que je porte et que j’ai envie de vous transmettre : l’enthousiasme.

Enfin, je veux clôturer avec une citation qui résume tout. L’harmonie nécessite parfois des sacrifices. Vous devez sacrifier une ressource que vous avez pour une ressource que vous n’avez pas et arrêter une activité pour en réaliser une autre dont vous rêvez !

La citation de Charles Dickens illustre exactement ce principe :

« Dans la vie voilà ce qui est important : être prêt à chaque instant de sacrifier ce que vous êtes pour ce que vous devez devenir. »

Charles Dickens

Rappelez-vous, votre potentiel est infini.

La page de vente : l’élément clé du lancement de votre projet

L

Votre page de vente, à savoir le message que vous allez communiquer à vos clients pour qu’il passe à l’achat, est un élément clé de votre succès au lancement de votre offre.

Tout d’abord,  pour faire une bonne première journée de ventes, il est crucial d’être à l’heure. Le jour J, il faut en effet que tout soit prêt à l’heure préalablement communiquée au public. Être en retard signifie prendre le risque de perdre des ventes, donc respectez l’heure annoncée ! Vous ne souhaitez évidemment pas perdre des consommateurs, découragés par votre site qui ne fonctionne pas comme prévu. L’idéal pour respecter alors cette annonce est de choisir un horaire approprié, vous laissant le temps de faire tous les derniers ajustements nécessaires. Onze heure du matin paraît optimal, car vous aurez ainsi quelques heures pour régler tous les derniers problèmes techniques. 

Pour honorer votre engagement envers votre public, il est donc également nécessaire de rédiger votre page de vente en amont du lancement. Attendre le dernier moment vous mettra très certainement en retard ou mènera à un mauvais argument de vente et donc à de mauvais résultats lors de ce premier jour. 

Il est donc stratégique de rédiger votre page de vente au fur et à mesure de votre pré-lancement, en reprenant tous les arguments de vente que vous mettrez en avant lors de cette phase. Vos clients doivent connaître tous les arguments au préalable, pour que le jour J ils n’aient plus qu’une envie, acheter ! 

Vous l’aurez donc compris, le but d’une page de vente est de convaincre le client de passer à l’achat. 

Pour cela vous pouvez également faire une vidéo ou autre support, cependant l’avantage d’une page de vente écrite est que vous pourrez la modifier facilement si vous voyez que les ventes ne prennent pas au cours des premiers jours et ainsi tester différentes formules.

Sachez qu’en général, vous ferez la moitié de vos ventes le premier jour de lancement. Si les ventes ne sont pas au rendez-vous, c’est que les étapes de lancement et la technique de la paume à cinq pointes n’ont pas été respectées. Il faut alors rapidement adapter son message de vente et modifier la présentation de son offre. 

Susciter l’envie, l’enthousiasme, un engouement autour de votre offre, est donc l’objectif principal au moment du lancement. Vous pouvez donc envoyer un e-mail  quelques  heures en avance pour stimuler vos clients, et générer un sentiment de rareté face à votre produit.

Par exemple au lancement de la formation Agir et Réussir, un e-mail a été envoyé à tous les abonnés en expliquant que la formation ouvrirait uniquement 50 places et qu’il fallait donc se dépêcher de s’inscrire. Pour étayer ce propos et le rendre tangible, il est précisé dans le mail que le nombre de personnes dans la mailing liste est de 439, et que le blog compte quant à lui 1200 abonnés. Le ratio est donc très faible et le message cherche alors à les inciter à passer rapidement à l’achat. 

Par ailleurs, si votre projet a émergé par un blog, n’oubliez pas de communiquer sur votre lancement par ce biais ! Vous pouvez attendre quelques heures après le lancement pour faire part des premiers chiffres de vente, mais attention tous vos lecteurs ne sont pas forcément abonnés et auront donc peut être besoin d’information avant de passer à l’achat. Ne soyez donc pas trop direct dans votre message, car ces derniers chercheront en priorité du renseignement. 

Votre page de vente et le message communiqué à vos clients sont donc primordiaux au lancement. Il est alors crucial de respecter la structure de rédaction d’une page de vente, vous verrez dans un prochain article que celle-ci est très simple. Si vous suivez ces conseils, votre lancement sera réussi ! 

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */