Etiquetteprospecter

Ce qui bloque le prospect, les conséquences et les solutions

C

Dans cet article, j’aimerais revenir sur deux questions importantes à vous poser lors du processus de création d’une offre irrésistible : quels sont les obstacles que rencontrent votre prospects et de quoi a-t-il peur ?

Qu’est-ce qui bloque votre prospect actuellement ? Qu’est-ce qui l’empêche de dormir la nuit ?

Pour répondre à cette question, vous devez vous mettre à la place de votre prospect et compléter cette formulation : Je me sens ____ (émotion négative) quand ____ (événement qui se produit).

Prenons quelques exemples :

Imaginons qu’une entreprise vend un guide de visite interactif pour un village touristique. Le prospect peut se sentir perdu lorsqu’il essaye de trouver des informations, anxieux de ne pas parvenir à planifier son séjour.

Un site propose des formations pour les managers et leur explique comment communiquer en situation de travail. Le prospect peut se sentir dévalorisé ou stressé quand il ne parvient pas à gérer son équipe ou se sentir incapable lorsque quelqu’un ne suit pas ses recommandations.

Quelles sont les conséquences pour le prospect si tout continue à mal se passer ? Quelle est sa peur ?

Là encore prenons 2 exemples.

Imaginons qu’une entreprise vend la création d’un site Internet. Le prospect peut avoir peur d’être arnaqué s’il paie une fortune pour un site qui ne fonctionnera pas. Il peut également avoir peur d’être désorienté s’il ne parvient pas se servir du site qu’il a acheté.

Ou, une entreprise réalise des contenus vidéo, des images 3D. Le prospect peut avoir peur de se sentir ridicule s’il ne passe pas bien en vidéo.

Comprendre le prospect permettra de donner du sens à votre offre irrésistible.

Vous devez définir ce qui se trouve dans la tête de votre prospect et qui correspond à la solution à son problème.

Exemples :

Un entrepreneur vend un service de bien-être à la personne, de santé, de remise en forme. Pour le prospect, la baguette magique serait de se dire « J’aimerais me lever un matin, être en forme et le rester toujours ».

Une entreprise propose un programme de formation et d’entraînement continu en management. La solution parfaite pour le prospect serait de rentrer un matin dans son bureau pour constater que les membres de son équipe comprennent enfin ce qu’il leur dit.

Qu’est-ce que je peux apprendre à mon prospect sans aller à l’encontre de ses convictions ?

Un prospect sait que les baguettes magiques n’existent pas. 

Dès lors, vous pouvez entrouvrir une porte pour lui proposer votre produit. 

En effet, il n’existe pas de recette miracle pour être soudainement plus en forme pourtant il existe une méthode ou un outil qui permet de s’en approcher.

Aux yeux de votre prospect, qui êtes-vous pour oser affirmer que votre produit ou service est la solution à son problème ?

Vous devez vous situer. Vous pouvez être au même niveau que lui si vous avez vécu la même chose. Vous êtes un expert, un professeur, un supérieur hiérarchique.

Vous ne devez jamais aller à l’encontre de ses convictions. Votre prospect peut avoir une croyance dure à laquelle vous ne pouvez pas toucher. 

Dans le cas d’une activité de séduction par exemple, le prospect peut absolument vouloir sortir avec sa meilleure amie. Vous ne pouvez surtout pas lui dire, qu’au cours de ces trois dernières années, elle lui a déjà dit plusieurs fois que c’était impossible donc que c’est mort. Si vous lui parlez comme cela au début, il ira forcément voir un autre coach. 

Vous ne devez jamais dire à votre prospect qu’il a tort, qu’il se trompe.

Comment attirer vos premiers clients ? (une technique simple et efficace)

C

Je vais répondre à l’une des questions les plus fréquemment posées sur mon blog : « Comment attirer mes premiers clients ? ».

Si vous en êtes au démarrage de votre activité, vous vous êtes sûrement rendu compte que lorsque vous cherchez sur Internet un moyen d’attirer vos premiers clients, les méthodes conseillées comportent un des deux défauts suivants :

  • Elle prend énormément de temps et elle n’est pas sûre de fonctionner. Vous vous voyez proposer d’utiliser une méthode qui prendra peut-être un an ou deux avant d’obtenir des visiteurs sur votre site ou votre blog.
  • Elle va vous coûter cher. Cette méthode implique d’investir dans de la publicité, des pages Facebook, un mailing postal. Un de mes clients qui possédait une activité forestière d’élagage d’arbres s’est même vu proposer de faire figurer sa publicité sur des emballages de baguettes de pain. Vous investissez assez cher dans des supports publicitaires sur lesquels vous n’êtes jamais certains d’obtenir un retour.

Vous voudriez connaître un moyen assez rapide de faire rentrer de l’argent dans votre entreprise afin de pouvoir appliquer cet adage essentiel : 

« Il faut gagner son argent avant de le dépenser » 

Je vous propose une technique vraiment très simple, absolument pas en vogue actuellement, très souvent décriée, que personne n’aime utiliser mais que j’ai employée à mes débuts. 

Cette technique est l’opposée du marketing. 

L’objectif du marketing c’est amener des gens qui sont déjà prêts à acheter votre produit ou service. Il m’arrive de recevoir des courriers contenant des chèques et des demandes d’achat d’un de mes livres. C’est typiquement du marketing.

A l’opposé, se trouve donc une méthode que personne n’apprécie mais qui pourtant constitue la démarche essentielle si vous voulez lancer votre activité : le démarchage de la prospection.

Penchons nous sur les deux techniques pour aller chercher le client.

#1 Faire un sondage 

Effectuez une étude de marché qui vous permettra de recueillir beaucoup d’informations sur les prospects constituant votre public cible, sur leur problème actuel, leur frustration et combien ils sont prêts à investir pour y remédier. 

Vous pourrez également savoir s’ils utilisent déjà une solution pour se débarrasser de leur problème, quelle est cette solution, son prix et pourquoi elle ne les satisfait pas. 

Cette approche est concrète et bénéfique si vous la menez vous-même.  

De plus, cette méthode permet de rassembler un bon échantillon de prospects potentiels (les personnes qui ont répondu au sondage). 

Sur un ensemble de trente prospects, au moins un deviendra un client qui achètera votre produit ou service. 

Ma propre sœur a réussi sa première vente alors qu’elle était juste en train de réaliser le sondage avec une personne.

Regardons maintenant la seconde méthode.

#2 Démarcher des partenaires stratégiques 

Cherchez des partenaires à qui vous allez proposer des échanges de ressources. Ces entreprises qui ne vendent pas le même produit que vous, touchent néanmoins le même public cible. 

Par exemple, si vous possédez une salle de sport dont la clientèle est essentiellement féminine, vous pouvez trouver un salon de coiffure qui touche un public similaire. Vous pourrez nouer un partenariat stratégique avec cette entreprise pour établir une promotion croisée.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */