Etiquetterelations

Comment résoudre vos conflits avec vos associés ?

C

Se lancer en association présente un atout majeur qui permet à beaucoup d’entrepreneurs de développer leur activité. Les associés apportent des forces différentes et diverses ressources dans l’entreprise. Ils contribuent ainsi considérablement dans sa floraison. 

Une des meilleures façons qui vous permet de vous assurer que votre entreprise va prospérer, c’est de vous assurer que le processus de décisions est clair et bien défini. Pour cette raison, il est indispensable de créer un pacte d’associés. Il s’agit d’un contrat écrit noir sur blanc, qui peut être relativement informel, mais il permet d’organiser les relations entre les associés.

Ce contrat récapitule les rôles de chaque actionneur, les attentes envers chaque associé (à savoir les ressources que chaque associé peut apporter à l’entreprise par exemple) et le processus de prise de décisions.  

Quel est le processus de décisions ?

Dans une entreprise, il est primordial de définir le processus de décisions. Il peut arriver qu’un associé soit majoritaire, mais sur le plan financier, c’est l’associé minoritaire qui a le dernier mot. Si vous êtes associés à part égal (ce que je déconseille si vous êtes seulement deux associés) vous pouvez attribuer un type de décisions pour chaque associé :

  • Décisions techniques ;
  • Décisions administratives et financières ;
  • Décisions marketing et commerciales.  

Si vous mettez en place ce pacte d’associés, vous vous assurez qu’il est possible de faire face aux situations gracieuses. Autrement dit, vous ne serez pas bloqué si l’un des associés souhaite partir. Pour cette raison, il est important d’inclure la clause du gâteau.

En quoi consiste la clause du gâteau ?

C’est une clause qui vous permet de vous assurer qu’à tout moment, si l’un des associés souhaite partir, vous serez d’une part informé et d’autre part, qu’un accord financier qui s’aligne avec la valeur de l’entreprise sera proposé.

Comment fonctionne la clause du gâteau ?

Prenons l’exemple d’une entreprise avec seulement deux associés. Cette clause consiste tout simplement à engager celui qui souhaite partir à vendre sa part pour l’autre associé.

Autrement dit, il est invité à proposer à l’autre associé d’acheter ses parts à un tarif déterminé.

L’autre associé aura la possibilité soit d’accepter et d’acheter les parts au le tarif proposé, soit de refuser et de vendre ses parts à l’associé qui souhaite partir à ce même tarif.   

La clause est appelé clause du gâteau, parce qu’elle est équivalente à la stratégie utilisée afin de désamorcer une dispute entre des enfants à cause d’un morceau du gâteau. Pour résoudre cette dispute, vous demandez à l’un de couper le gâteau et à l’autre de choisir sa part. Ainsi, vous garantissez qu’il y aura un partage équitable entre les deux enfants.

La première fois où vous décidez d’appliquer cette stratégie, le premier enfant coupera le gâteau en une énorme part et une autre très petite comme il est incapable de se projeter dans les pensées de l’autre. Quand l’autre enfant prend la part la plus grande, il finira par apprendre à faire le partage d’une façon équitable au bout de quelques tentatives.  

La clause du gâteau fonctionne de même pour les associés. En effet, quand vous avez une clause du gâteau et que vous savez que l’autre associé peut vous faire une contre-proposition, vous êtes obligé de faire une offre juste.

Si vous proposez à votre associé de vendre ses parts à 10 €/part, contractuellement il peut vous proposer le même tarif pour acheter vos parts.

Cet équilibre vous permet d’éviter d’être bloqué pendant des années sur un conflit qui consiste à évaluer la valeur de votre entreprise.   

Comment faire son bilan de ressources pour préparer un Lancement Orchestré ?

C
https://youtu.be/cAbmJrBgiCc

Dans cet article, je partage avec vous les conseils à suivre si vous avez seulement 11 jours pour préparer votre Lancement Orchestré.

Le premier jour, vous devez préparer votre bilan de ressources. 

La première ressource dont vous aurez besoin, c’est d’acquérir des relations. Il est important de contacter des partenaires potentiels qui vont disposer de produits, services ou d’offres.

Si vous disposez déjà d’une liste de ressources, votre objectif consiste à définir le produit/service que vous pouvez proposer à cette liste après 11 jours.

Pour ce faire, commencez par définir les problèmes et les objectifs de vos prospects. Si vous n’avez pas effectué de sondage afin d’identifier ces deux paramètres, c’est la meilleure façon de commencer. Pensez donc à créer un sondage afin de recevoir les réponses de vos prospects. Par contre, si vous connaissez déjà qui sont vos prospects et quels sont leurs intérêts, ciblez au maximum les questions du sondage afin d’obtenir des réponses plus précises.

Personnellement, je me suis adressé à ma liste de prospects Conseils en séduction pour les informer à propos de mon futur produit, un produit spécifique qui permet d’apprendre comment il faut se comporter lors d’un premier rendez-vous afin d’éviter certaines erreurs. Une partie de ma liste de prospects (ceux qui ont déjà vécu une situation similaire) sera, sans doute, intéressée par ce nouveau produit.

Si vous n’avez pas encore identifié les besoins et les attentes de vos prospects, je vous recommande donc de les contacter. En définissant l’intérêt de vos prospects avec précision, vous serez capable de concevoir un produit qui répond à leurs attentes.  

Dans le cas où la ressource liste vous manque, il est crucial de suivre la démarche nécessaire afin d’obtenir cette ressource.

Pour ce faire, vous pouvez exploiter deux éléments. D’une part, votre compétence (pour créer des vidéos par exemple). D’autre part, vos relations. En effet, vos connaissances peuvent jouer le rôle d’un trait d’union entre vous et vos clients potentiels, parce qu’ils sont déjà intégrés dans l’affaire ou bien parce qu’ils sont en relation avec vos prospects.

Dans les dix jours qui suivent, essayez de mobiliser les différentes ressources afin de développer votre entreprise et gérer la situation difficile à laquelle vous pouvez faire face.

Comment peut-on évaluer ses ressources ?

C

J’aimerais partager avec vous une technique efficace pour évaluer les ressources dont vous disposez. Cette technique consiste à décrire 20 ressources dont vous disposez, relatives aux six points suivants :

  1. Liste de clients ;
  2. Produit/service ;
  3. Communication ;
  4. Relations ;
  5. Notoriété et image ;
  6. Compétence.

Certains d’entre vous, peuvent disposer de plusieurs ressources pour un point et n’ont aucune ressource pour un autre. 

Par exemple, vous pouvez n’avoir aucune ressource potentielle pour des listes de prospects, mais vous avez plusieurs produits/services en stock que vous pouvez proposer.

Sur vos vingt ressources, essayez de trouver cinq qui sont complètement inutilisées. Si vous avez plusieurs produits qui sont déjà en vente, posez-vous la question : quels sont les services qui intéressent vos clients, mais qui ne sont pas actuellement en vente ?    

De la même façon, pensez à des méthodes de communication pour présenter votre offre, d’une façon discrète ou indiscrète. Par exemple, il y a la possibilité de faire facilement des webconférences. C’est une opportunité de communiquer pour présenter une offre. Il est possible d’organiser une webconférence, une vidéo sur la thématique de votre activité ou reprendre la série des emails que vous avez envoyé il y a deux ans comme vous avez plus d’abonnés aujourd’hui.

Pour les relations, vous pouvez penser à vos relations professionnelles qui peuvent vous fournir les ressources en question : un produit à vendre ou une liste de prospects à contacter. Identifiez également vos relations personnelles qui disposent de ces ressources et vous permettront de les avoir.

Votre notoriété consiste à acquérir une réputation et une bienveillance sur votre marché. Si vous êtes face à un public qui vous connaît déjà grâce à vos relations en commun, vous avez déjà cette notoriété. S’il s’agit d’un nouveau public, vous pouvez utiliser votre notoriété pour créer une nouvelle relation.

Ajoutons à cela que vous pouvez utiliser votre notoriété en échange d’une autre valeur. Par exemple, je peux intervenir, en tant qu’invité, sur une webconférence pour augmenter ma notoriété en échange de mes compétences.      

Le dernier point est la compétence. Autrement dit, demandez-vous quelle expertise vous pouvez exploiter pour acquérir une nouvelle relation, créer un produit ou obtenir de la notoriété.

L’importance de garder le contact

L

Je suis né en Guadeloupe et je ne vis pas du tout à proximité géographique de ma famille. Lorsque je suis à distance, même si je pense aux autres, je n’ai pas le réflexe de les contacter. 

Certaines personnes gardent un contact régulier, d’autres personnes ne décrochent jamais le téléphone pour passer un coup de fil. Ce sont souvent des introvertis. 

J’ai constaté que lorsque nous faisons partie des personnes qui ne lancent pas l’appel, nous pensons aux autres et nous nous sentons bien simplement en nous souvenant des bons moments passés avec eux. Cela nous suffit.

Mais du point de vue de ces personnes, si elles aiment le contact, si elles maintiennent les liens, même avec les amis de lycée, elles seront attristées par votre attitude. Je me suis rendu compte que je ne voulais pas provoquer cette sensation négative chez ma famille ou mes amis lointains. Comme je voyage beaucoup, que je me lie facilement, j’ai des amis aux quatre coins du monde.

Je me suis également rendu compte que si je commençais à me sentir un peu mal, le fait de passer un coup de fil à un proche me permettait de retrouver de la bonne humeur. Cependant, cela ne m’arrive pas souvent. Je ne possédais donc pas de stratégie pour garder le contact.

Je me suis donc fixé une habitude qui a eu un impact énorme sur la qualité de mon réseau familial et de mon réseau social. J’ai décidé de téléphoner plus régulièrement, de laisser des messages, d’envoyer des vidéos, des cartes postales.

J’utilise l’application Habit List qui permet de tracer mes habitudes d’entrepreneur. Dans la catégorie « parler à un ami ou de la famille », j’obtiens 95 % pour les six dernières semaines et 89 % depuis que je trace cette habitude. Ces petits instants de contact, me rendre chez les gens, passer du temps chez eux en vacances plutôt qu’à l’hôtel a eu beaucoup d’impact dans ma vie.

Beaucoup d’études confirment qu’il existe un impact entre la qualité de votre vie familiale, amicale, sociale et votre vie d’entrepreneur.

Le saviez-vous ? Un entrepreneur est un créateur de ressource

L

Un entrepreneur est quelqu’un qui, à partir de ses propres ressources, en les faisant fructifier, va obtenir d’autres ressources.

Si nous posons la question à un groupe d’entrepreneurs, la plupart d’entre eux confirmeront qu’ils sont soit en train de lancer une nouvelle activité soit un nouveau produit et cela sans ressource. 

Cependant, chaque entrepreneur est en réalité riche de ses propres ressources et il est primordial de les utiliser au maximum. Il faut donc prendre le temps de réfléchir à ces ressources que vous avez à votre disposition. 

Par exemple, avant de lancer Le Marketeur Français, je ne possédais ni partenaire, ni liste d’abonnés, ni produit. 

Cependant, un an auparavant, j’avais décidé de troquer l’une de mes ressources, à savoir ma capacité et expérience à lancer de nouveaux produits sur un marché, à l’une des mes connaissances. 

Olivier, le contact en question, avait besoin de mon expertise pour lancer lui-même un nouveau produit. Cette nouvelle idée était en fait une idée que j’avais eu quelques temps auparavant mais que je n’avais pas le temps d’exploiter et que j’avais donc proposée à Olivier. Olivier, blogueur au sujet de livres, bénéficiait quant à lui d’une ressource dont moi j’avais besoin : des lecteurs et des abonnés ! 

Au-delà des bénéfices financiers que j’allais obtenir pour avoir fait naître l’idée, je lui demandais donc d’envoyer deux mails à ses abonnés à propos de webconférences que j’allais initier. 

Au lancement de ma première webconférence, grâce à ce mailing, j’avais donc quelques inscrits. J’arrive à la fin de cette conférence à présenter mon offre et à parler du programme de formation « Séduire le client », que je souhaite développer. Certaines personnes assistant à la webconférence veulent assister à ces modules de formation, je réalise ainsi mes premières ventes. 

En d’autres termes, grâce à ma toute première ressource, j’ai pu lancer mon programme et trouver un moyen d’obtenir des inscriptions. 

Je fais donc de nouvelles webconférences pour obtenir plus d’inscriptions car je sais désormais que ce système fonctionne pour concrétiser des ventes. Cela me permet alors d’attirer des partenaires, qui sont rassurés de voir que j’ai un produit qui convertit. Ces partenaires ont également la preuve de mon expérience, grâce notamment à ma première entreprise de conseils en séduction et la preuve de ma notoriété, grâce à mes passages à la télévision. 

Ces partenaires vont faire la promotion de mon offre et cela va me permettre d’augmenter ma liste de prospects. Mes revenus vont donc passer du jour au lendemain de zéro euro à des centaines de milliers d’euros et cela en n’utilisant que mes ressources liées à mes expériences précédentes ou à mes contacts.

En conséquence, j’ai fait fructifier mes propres ressources pour m’en créer de nouvelles. 

Pour lancer une activité, sept ressources sont nécessaires et vous allez voir que vous en possédez déjà quelques unes :

  • Vos relations

A savoir les personnes que vous connaissez mais surtout les personnes qui vous connaissent ! Il y a trois  catégories de relations utiles : les personnes susceptibles d’acheter votre produit, les partenaires potentiels et les contacts intermédiaires qui peuvent vous établir des connexions. 

  • Votre notoriété

À savoir votre notoriété auprès de médias, soit de grands publics ou spécialisés, qui vous permettra d’atteindre votre cible. 

  • Vos compétences 

Si vous êtes extrêmement compétent dans votre domaine, vous pourrez alors rendre un service et surtout troquer votre compétence contre une des ressources qu’il vous manque et sans avoir recours à l’argent. Beaucoup d’entrepreneurs pensent qu’il faut investir pour gagner de l’argent, mais investir pour apprendre, pour faire de la pub et pour avoir des partenaires qui font votre promotion, peut vite dépasser votre budget. Il faut donc être créatif pour trouver des ressources que vous n’avez pas au démarrage de votre activité. 

  • Votre produit 

A savoir ce que vous vendez, que cela soit un produit physique ou immatériel ou encore un service. Il vous faut une compétence pour le créer. 

  • Votre offre 

Cela est totalement différent de votre produit. Le produit est l’objet (physique ou virtuel) que vous vendez ; l’offre est la façon dont vous le vendez, le livrez, le payer etc. C’est votre message de vente. A l’intérieur de votre offre, le produit est interchangeable et si vous n’arrivez pas à vendre c’est aussi peut être parce que vous n’avez pas assez travaillé votre offre.

Restent deux ressources que je dévoilerai plus tard, mais vous l’aurez compris par mes exemples que l’essentiel réside dans votre capacité à interchanger vos ressources avec celles de vos relations. 

Comment exploiter au mieux vos ressources actuelles ?

C

Comment faire germer chacune des ressources que vous possédez aujourd’hui ? La réponse dans ce podcast !

Comment exploiter au mieux vos ressources actuelles ?
Comme je l’explique dans mon séminaire Entrepreneur Libre, une entreprise développe 7 types de ressources différentes au fil du temps.

Dans ce podcast, je vous aide à optimiser 3 des ressources qui peuvent vous fournir le meilleur résultat (ventes supplémentaires) en un minimum de temps !

Je vous en dis davantage… dans ce podcast :
Abonnez-vous: cliquez ici ! Ecouter Télécharger l’audio

J’espère que ce podcast vous a plu !

Si vous n’avez pas encore lu mon livre, profitez de mon cadeau incroyable (une place gratuite pour mon séminaire “Entrepreneur Libre” de trois jours à Paris) en lisant mon livre “Le Chemin vers le sommet“. (suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */