Etiquettese former

Quelles sont les erreurs à éviter pour devenir un entrepreneur Zéro Limite ?

Q
https://www.youtube.com/watch?v=zh2qj6OqtPs&feature=youtu.be

Dans cet interview, mon invité Martin Latulippe, le fondateur de l’Académie Zéro Limite aborde différentes stratégies simples et efficaces à implémenter pour devenir un entrepreneur Zéro Limite et les erreurs à éviter.

Les gens font des erreurs soit au niveau d’Internet soit lorsqu’ils tentent de se positionner en coach et formateur. Ils vont comprendre qu’il faut qu’ils offrent des formations gratuites, des vidéos, des livres, des pdf mais vont faire l’erreur de ne pas vraiment identifier, de ne pas vraiment exposer la valeur « monétaire ».

Ce qui est gratuit est gratuit mais il faut être capable de dire « Formation gratuite se vendant généralement pour 497 dollars ». Il s’agit d’une stratégie marketing de positionnement simple. Même si vous donnez gratuitement votre formation, vous devez faire part de sa valeur. Apprenez à devenir un expert en exposant la valeur de votre gratuité.

Un titre puissant a également beaucoup d’importance. Votre titre doit cartonner, vous ne pouvez pas juste dire « Webinar gratuit », par exemple. Si vous êtes un passionné de santé, vous pouvez par exemple appeler votre formation « Poids santé à vie – gérer votre stress avec zénitude ». Orientez toujours votre titre vers une promesse.

Tellement de gens vont vouloir exposer leur contenu, le faire gratuitement mais ne pas correctement exprimer la valeur de leur gratuité, ne pas avoir de titre orienté vers la promesse et les bénéfices… Il faut comprendre que ces petits détails-là sont ce qui fait la différence entre bien performer sur le net en faisant quelques ventes ou cartonner. Un titre orienté vers la promesse et vers ce qu’attend le client va faire toute la différence !

Ne pas exposer les bénéfices est également une erreur 

Deux sortes de bénéfices existent : les bénéfices tangibles et intangibles.

Les bénéfices intangibles sont souvent tout ce qui touche à l’émotionnel. Se sentir énergisé, avoir une confiance renouvelée, être plus zen et moins stressé, etc…Ce sont des bénéfices énormément recherchés par les clients. 

Si vous êtes par exemple dans le développement personnel, le yoga ou la méditation, essayez de penser aux résultats intangibles qui seront plus émotionnels et feront progresser énormément votre prospect potentiel.

Les bénéfices tangibles sont les résultats. Il s’agit par exemple de donner une série de trois vidéos avec des livrets stratégiques et des exercices à faire.

Proposer un plan d’action

L’erreur ultime que vous pouvez faire est de ne rien proposer à la fin, de ne pas proposer de plan d’action qui vous permettra de passer du gratuit au payant. 

Il est essentiel de transformer vos clients gratuits en clients payants, autrement, peu importe quelle formation vous avez faite, cela ne sert à rien si vous n’êtes pas capables de cela.

Souvent, les gens pensent tout savoir sur le marketing. Ils ne comprennent pourtant pas toujours la stratégie et à quel point elle est importante. Vous devez entrer dans la tête du client pour savoir ce qu’il veut obtenir, autant au niveau tangible qu’intangible. 

Vous devez aussi savoir ce que le client veut éviter. Les clients veulent souvent sauver de l’argent et éviter d’en perdre. 

En outre, vous devez élever. Élever et obtenir sont différents car obtenir donne souvent des résultats tangibles tandis qu’élever va très souvent donner des résultats intangibles. Qu’est-ce que votre client aimerait comprendre pour élever sa psychologie, sa philosophie de vie, son attitude, sa confiance en lui ?

Beaucoup d’entrepreneurs ne font pas suffisamment d’efforts et ne prennent pas les stratégies suffisamment au sérieux pour arriver avec une solution qui cartonne.

Ceux qui maîtrisent leur business sont toujours en quête de davantage de façons de devenir experts. Les gens pensant tout savoir et maîtriser et qui trouvent chaque chose trop simple n’ont en fait pas d’expertise et peu de résultats. Les gens ayant les résultats sont humbles et sans cesse en quête d’apprentissage, tout l’inverse des gens prenant tout pour maîtrisé. Pour être un expert dans votre domaine, vous devez sans cesse vouloir améliorer vos connaissances et votre vision des choses.

Ce qui empêche souvent les gens d’améliorer leurs connaissances est qu’ils se demandent si cela va vraiment fonctionner. Investir dans un groupe MasterMind ne nous donne aucune certitude que cela va fonctionner, même en ayant payé 20 000 dollars. Les gens doivent comprendre que l’ironie est qu’il serait très difficile de demander de payer pour des produits sur un site Internet si eux-mêmes n’en achètent pas. 

Vous devez vous-même d’abord investir avant de vouloir que les gens le fassent pour ce que vous vous proposez. Vous devez vous diriger vers l’excellence pour transformer votre savoir en expertise et en exécution. L’information n’est pas ce qui compte mais comment vous devenez bon à appliquer cette information.

Le consulting, un levier important dans le développement de votre entreprise

L

Dans cette étude de cas, David Jay revient sur son expérience de consulting et comment nous avons ensemble atteint d’excellents résultats.

David Jay est un spécialiste en vidéo et formateur en marketing sur Internet. Il encadre les entrepreneurs qui veulent faire connaître leurs produits/services pour avoir plus de trafic et générer des ventes.

Quand il a démarré en tant que formateur dans le marketing Internet, il s’est trouvé bloqué face à une situation difficile. Cette difficulté que rencontre plusieurs entrepreneurs, c’est qu’il est toujours plus facile de réfléchir aux projets des autres qu’à ses propres projets. 

En 2010, David Jay a décidé de faire une transition professionnelle et de proposer des formations en marketing Internet et vidéo sur Internet. Il était alors convaincu qu’il devait être accompagné dans cette expérience. Par conséquent, il a eu recours à mes conseils.

David Jay m’a engagé et les résultats étaient impressionnants. Il s’est positionné dès ces premiers lancements en tant que leader sur le segment de la communication en vidéo sur Internet. Nous avons réalisé des millions d’euros de chiffre d’affaires.

La partie la plus intéressante, ce que David Jay a remarqué qu’il s’est développé en tant que personne. En effet, suite à notre contact, il a humainement profondément changé.

Ainsi, David Jay a réussi à influencer ses clients et a pu leur permettre d’à leur tour impacter énormément de monde.

La consultation stratégique est un levier très important dans le développement de votre entreprise. Si vous envisagez de faire appel à un moniteur pour avoir un plan d’action stratégique et les étapes à franchir pour faire croître votre business, il est primordial de faire appel à un expert dans le domaine.

La constance que j’ai dans mon entreprise et ma capacité de faire exactement ce qu’il faut faire indépendamment des critiques, sont des facteurs qui ont inspiré et motivé David Jay pour demander mes conseils. La résistance aux critiques et aux avis des autres est un critère indispensable de réussite.  

Certains entrepreneurs hésitent avant de faire appel à un expert pour le consulting parce qu’ils ne sont pas convaincus par l’idée de payer de l’argent pour des idées. Toutefois, ces idées vous permettront de générer des ventes et gagner dix fois plus de ce que vous avez investi sur une courte durée.

Si vous hésitez toujours à faire appel à un consultant pour faire croître votre entreprise, je vous invite à franchir le pas. C’est en hésitant qu’on ne fait jamais rien.

Comment augmenter vos résultats ? (Une solution simple et efficace)

C

Quand vous êtes en train d’utiliser un nouveau concept, apprendre une nouvelle compétence ou assister à un séminaire, comment faire pour obtenir de meilleurs résultats ? C’est le sujet de cet article.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous un conseil issu d’un livre intitulé Smarter, Faster, Better (plus intelligent, plus rapide et meilleur) de son auteur Charles Duhigg.

Dans ce livre, l’auteur parle d’un concept intéressant qui s’appelle disfluence. Ce concept consiste à traiter une information d’une façon gênante et compliquée au lieu de la traiter d’une façon simple, agréable et efficace. 

Imaginons que vous assistez à une formation ou une conférence (en ligne ou présentielle), il est plus efficace de prendre des notes sur votre ordinateur que de le faire manuellement. Si vous êtes à l’aise avec un clavier, vous accomplirez cette tâche plus rapidement que de prendre des notes à la main. Cela vous offre également l’opportunité d’exploiter cette transcription : vous pouvez l’imprimer, la partager ou faire des recherches associées…

Pourtant, dans le livre de Charles Duhigg, dans le chapitre de l’absorption de données, il explique une étude qui a été mené à Princeton et à l’université de Californie en 2014 dans laquelle des chercheurs ont analysé le comportement de deux groupes d’étudiants. 

Le premier groupe des étudiants, prend des notes sur ordinateur quand le professeur donne les cours. Le deuxième groupe prend des notes manuscrites. Ils ont constaté que les étudiants qui tapent les notes sur des ordinateurs ont deux fois plus de volume de notes au total que ceux qui le font manuellement et en moins de temps. La méthode informatisée, pour prendre des notes, est donc plus efficace et plus rapide.

Toutefois, les résultats des évaluations des étudiants qui prennent des notes d’une façon manuscrite est deux fois plus élevée, pour un test sur la rétention des données fournies par le professeur, que celles des étudiants qui ont noté le cours sur ordinateur. Pour s’assurer s’ils n’ont pas révisé leurs notes chez eux avant les tests, les chercheurs ont décidé de faire un deuxième test à l’improviste. L’objectif, c’est de tester qu’elle est la méthode qui permet de retenir le maximum des informations.

A nouveau, les étudiants qui ont noté les cours manuellement avaient des résultats meilleurs que ceux qui utilisent leurs ordinateurs.

La leçon que vous pouvez tirer de cette étude (et de pleins d’autres études qui ont été effectuées sur le traitement de l’information), c’est que quand vous recevez une nouvelle information, si vous vous forcez à la manipuler d’une façon tangible, vous augmenterez votre capacité à retenir cette information. En effet, le simple fait d’être engagé physiquement avec l’information, augmente vos chances de la retenir.

Pour doubler l’efficacité du temps que vous passez pour apprendre une nouvelle compétence (en regardant une vidéo par exemple), je vous invite à prendre des notes manuscrites.

Pourquoi investir dans la formation La Machine à Vendre pour booster votre business

P

Dans cet article, découvrez le témoignage de Frédéric Lejour, un participant à ma formation « La Machine à Vendre ».

Bonjour, je m’appelle Frédéric Lejour, je suis le fondateur de la société Lejour Consulting. Je vis en Allemagne depuis 2011. Avant cela je vivais à Paris où j’avais deux agences immobilières et un cabinet de gestion du patrimoine. Je suis parti en décidant de faire mon métier autrement afin de toujours pouvoir aider les propriétaires à vendre leurs biens immobiliers mais en leur proposant des formations qui les aideraient à les vendre très rapidement.

Mon objectif est de permettre aux propriétaires de vendre leurs biens immobiliers en 31 jours et pour cela j’ai développé des outils leur permettant d’atteindre cet objectif.

Pourquoi me suis-je inscrit à la formation « La Machine à Vendre » de Sébastien Le Marketeur Français ? Tout simplement car il est très difficile lorsque vous souhaitez vendre des produits en ligne, d’imaginer une stratégie qui automatiserait tout ça et permettrait en plus de générer des revenus récurrents. 

Je pars du principe qu’il faut se former et suivre les meilleurs, comme je l’ai toujours fait. Pour moi, Sébastien est le numéro 1 du marketing sur Internet en France, il était donc évident que j’investisse dans une de ses formations.

La formation « La Machine à Vendre » m’a séduite car elle est très complète et son prix de vente est tout à fait accessible. 

Je suis direct entré en action après l’achat de la formation. J’ai aimé le fait que nous rentrons dans le vif du sujet dès le départ avec l’aide d’un défi. Le fait d’avoir appliqué les conseils du défi m’a permis de me remettre en contact avec une personne qui essayait de revendre sa maison depuis deux ans. Je l’ai donc sollicité à aller voir mon blog et j’ai osé directement l’envoyer sur ma page de promotion de vente de presto-immo.fr où je présente une solution que j’ai créée grâce au coaching immobilier que je fais avec mes clients. Cette personne était la première que j’ai envoyée dessus et il a adoré et m’a recontacté pour me dire qu’il adorait ce que je faisais et quelques jours plus tard il m’a dit être d’accord d’acheter ma solution.

Je vends mon produit à 197 euros et je vends derrière un coaching, dont je lui ai parlé aussi, qui vient appuyer cet outil de vente et il a également accepté de le payer. Je fais normalement ce coaching à 997 euros mais pour ceux qui achètent la page de promotion de vente, je le propose à 597 euros. J’ai donc fait 797 euros de ventes sur les cinq premiers jours suivant l’achat de la formation de Sébastien.

Je suis très satisfait de ce résultat et motive tout le monde à investir dans cette formation car elle est très complète et entre directement dans le vif du sujet. Si votre objectif est de structurer votre business pour qu’il vous fasse un revenu récurrent tout en faisant des ventes directement, n’hésitez-pas.

Le coût de la formation par rapport à ce que vous allez pouvoir gagner en la suivant va être pratiquement couvert rien que par une ou deux ventes que vous allez faire pendant. Mon conseil est donc de foncer !

Comment ne pas prendre la grosse tête ?

C

Il est important d’écrire votre légende personnelle. Si vous voulez vous créer une autorité dans votre secteur d’activité alors il est crucial de parler régulièrement de votre légende personnelle. 

Pour cela, vous devez vous demander ce que vous voulez que vos prospects disent à votre sujet. 

Ensuite, c’est à vous de planter les petites graines sur le marché afin de semer les échos souhaités. 

Maintenant, j’aimerais contrebalancer ce conseil en vous donnant une stratégie qui vous permet d’éviter de prendre la grosse tête.

Éviter de lire votre propre presse

Si vous passez trop de temps à ressasser cette légende personnelle que vous avez écrit à votre sujet, vous courez le risque de vous fermer à l’innovation. 

En étant tellement concentré sur vos anciennes réalisations, vous risquez que votre passé devienne plus grand que votre futur. Or, à tout âge, il est possible de continuer de considérer que votre futur est plus promoteur que votre passé. Tant que vous avez cet état d’esprit, vous êtes jeune, peu importe votre âge. 

Dan Sullivan, un coach canadien, a aujourd’hui plus de 70 ans et continue à élaborer un plan à 25 ans pour le développement de son entreprise. Ceci, parce qu’il possède une croyance que son futur sera plus grand que son passé. C’est une vraie croyance, puisque chaque année il touche toujours plus de prospects. 

Bien que je vous ai donné le conseil de répéter votre légende personnelle très souvent et la faire connaître auprès de vos prospects, évitez de passer du temps à écouter votre propre station radio et à lire votre journal. Sinon, vous risquez de vous enfermer dans votre bulle ce qui nuit évidemment à l’apprentissage.

L’éternel apprenant

La clé si vous voulez éviter de prendre la grosse tête c’est d’adopter la mentalité de l’éternel apprenant. 

Autrement dit, c’est de considérer que toute personne avec qui vous interagissez pourra vous apporter une valeur ajoutée même s’il s’agit d’un débutant dans votre secteur. 

Par exemple, vous êtes un expert de peinture et vous avez un apprenti. Cet apprenti, qui touche le pinceau pour la première fois, possède des notions à vous apprendre. Il peut vous faire retrouver une innocence que vous avez perdue suite à plusieurs années d’expertise et de pratique ou une pédagogie qui est importante. 

Je me permets d’ouvrir une parenthèse sur ce point, parce qu’il peut intensifier considérablement votre pouvoir de persuasion.

Beaucoup d’entrepreneurs, vous en faites certainement parti, sont des experts concernant leur produit/service qu’ils veulent livrer. Experts également dans la façon dont le produit/service est livré par l’entreprise. Par conséquent, ils souffrent d’un problème défini par la malédiction de l’expert.

La malédiction de l’expert

L’expert a toujours du mal à communiquer sa réflexion très fine à un inexpert. 

Si vous avez vu le film Ratatouille, vous remarquez qu’il est très bien réalisé. Le rat Gusteau, expert en cuisine, a un niveau de définition et de précision en exprimant ses sentiments quand il goûte un aliment, mais il n’arrive pas à les transmettre à son ami, l’autre rat. Par conséquent, il se voit isolé dans sa petite bulle. En effet, le niveau de précision et de définition pour l’amateur est beaucoup plus faible que celui d’un expert. 

Vos prospects n’ont pas ce niveau de haute définition que vous avez dans votre perception et votre compréhension. Ces derniers ont un niveau débutant, d’ailleurs s’ils étaient des experts, ils n’auraient pas besoin d’être vos clients. Cela explique le fait que, même un débutant dans votre secteur (généralement il démarre avec beaucoup d’arrogance, je m’inclus moi-même), a toujours des compétences à vous apprendre.

En 2010, quand j’ai lancé ma formation de marketing Séduire Le Client, je comptais parmi mes élèves, un étudiant qui était beaucoup plus connu que moi et qui faisait un chiffre d’affaires plus important que le mien. Il s’agit de Christian Godefroy qui a même écrit un témoignage après avoir assisté à mon séminaire. 

Personnellement, j’ai apprécié l’énergie qu’il avait, la clarté des idées et les concepts qu’il a expliqué. Je ne pourrais pas m’attribuer le mérite du succès de Christian Godefroy, mais le fait qu’un entrepreneur avec 30 années d’expérience soit, non seulement intéressé par mon sujet, mais aussi assiste au séminaire et achète ma formation est vraiment inspirant. 

Ce côté d’être un éternel apprenant, je pense, est un des caractères le plus intéressant pour rester jeune. Cela permet d’anticiper les événements qui peuvent bouleverser votre façon de faire durant les années à venir et également d’être à la pointe.

Le secret pour multiplier votre créativité en quelques minutes par jour

L

Le professeur Lawrence Katz est une experte du fonctionnement du cerveau, des capacités cognitives et des connexions entre les différentes cellules du cerveau. 

Elle a mené des études extrêmement intéressantes afin de dévoiler quelques mystères du fonctionnement du cerveau. 

Ces recherches ont abouti à une nouvelle compréhension de la baisse de l’efficience intellectuelle.  

Comment l’humain perd progressivement son intelligence ? 

Une ancienne théorie traduit le vieillissement par la mort des neurones qui ne seront pas régénérés. Il semble donc inexorable de perdre graduellement nos capacités intellectuelles.

Les recherches élaborées par Lawrence Katz, affirment que les cellules nerveuses ne meurent pas au cours des années, mais s’affaiblissent et changent de propriétés. 

Par conséquent la théorie de la mort des neurones n’explique pas la perte des capacités cognitives. 

Ce phénomène est dû plutôt à l’absence de communication entre les neurones. 

Autrement dit, les neurones s’éloignent les uns des autres chez les personnes qui ne créent plus suffisamment de nouvelles connexions.

Comment augmenter ses capacités cognitives ?

Une des meilleures façons d’augmenter vos capacités cognitives et devenir plus productif, est d’entretenir la création de nouveaux liens. 

Cela est possible grâce à différentes pratiques. 

J’ai déjà partagé avec vous plusieurs habitudes qui vous permettent de créer de nouveaux schémas neurologues dont l’apprentissage d’une nouvelle langue par exemple

La création d’un nouveau rituel pour changer vos habitudes, vous permettra non seulement de rester mentalement alerte, mais aussi d’augmenter considérablement votre bonheur et votre créativité.

En effet, une activité artistique favorise le développement de vos capacités intellectuelles. 

La pratique ou l’apprentissage d’un art sont les meilleurs remèdes contre la baisse de connexions neuronales. 

Personnellement, j’avais une forte envie de jouer la guitare et de dessiner. J’ai décidé alors de m’inscrire à des cours de guitare. J’ai appris les bases, les accords et les secrets du progrès. Je me suis senti à l’aise et j’ai développé mes compétences. 

J’ai adopté cette expression artistique comme un de mes rituels journaliers. 

Certes, je ne joue pas parfaitement de la guitare et je n’essaie pas de vous donner des leçons magistrales pour vous orienter et influencer vos choix, mais je vous parle du rituel qui m’a permis d’améliorer mon quotidien. 

Bien que la nature de mon travail exige beaucoup de déplacements, j’ai essayé de consacrer du temps pour ce rituel. 

Comme toujours, je suis les progrès de mon habitude sur l’application Habit List. J’ai un score de 42 %, puisque j’arrive à prendre un peu du temps pour jouer de la guitare trois jours par semaine. 

De plus, au-delà des répercussions positives sur la créativité et sur mes capacités neuronales j’ai également appris grâce à cette expérience à m’estimer.

L’apprentissage d’une activité artistique est un moyen de distraction très efficace, qui permet à la fois d’affiner un talent et de régénérer vos capacités intellectuelles.

Osez les nouvelles expériences !

Souvent, l’hésitation et la peur de l’échec vous empêchent de démarrer une nouvelle expérience et de suivre vos passions. 

Je répète sans cesse, qu’il est crucial d’accepter vos lacunes dans un domaine ou un autre et de tolérer votre ignorance. 

Pendant mes formations, je demande toujours à mes élèves de vaincre le sentiment de frustration lorsqu’ils débutent une nouvelle aventure. 

Toutefois, j’ai senti cette frustration lors de mes premiers cours de guitare. Je me suis concentré sur l’avancement pour dépasser cette sensation. J’étais convaincu que petit à petit, je serais capable de jouer n’importe quel morceau. Effectivement, maintenant j’arrive à jouer des morceaux en voyant juste les accords écrits et je partage ces moments avec mes amis pendant nos soirées comme j’ai toujours rêvé.

Ces habitudes créent une vie plus heureuse et un sentiment d’épanouissement. Pensez à adopter une nouvelle habitude artistique. 

Vous pouvez développer un talent abandonné ou oser démarrer une nouvelle expérience et acquérir de nouvelles compétences. 

Débutez par un premier cours d’essai pour franchir le premier pas et vous allez voir que rien que ce premier cours d’essai peut vous apporter beaucoup d’énergie. 

Les activités artistiques jouent un rôle fondamental dans le développement de votre imagination et de votre créativité. A chaque nouvelle activité, de nouveaux liens neuronaux se créent dans votre cerveau, ce qui favorise la plasticité cérébrale. 

L’importance de l’apprentissage continu

L

Les personnes qui ont le plus de succès sont celles qui sont toujours en train d’apprendre. C’est extrêmement important de ne jamais se considérer comme un ponte qui n’a plus rien à apprendre. Le risque est de se laisser dépasser.

Lors d’une interview au chef étoilé Thierry Marx, juré de Top Chef, je lui ai demandé pourquoi il était autant impliqué dans l’éducation, pourquoi il essayait toujours de créer de nouveaux cours afin de former d’autres chefs. Il a répondu que pour rester au sommet, être toujours un leader, garder la place de numéro un, il ne fallait pas se distancer en poussant les autres vers le bas mais qu’il était nécessaire de créer une équipe où chacun est toujours challengé. Ce système permet de sortir d’une zone de confort pour avancer davantage.

Certains parmi vous sont en train de démarrer leur entreprise. Vous êtes en mode apprentissage et accumulez toutes les informations possibles. D’autres ont déjà beaucoup assimilé et se demandent s’ils peuvent encore en ajouter. Rester toujours dans cette démarche d’apprentissage est essentiel.

Combien parmi vous pensent que si vous faisiez cent millions de chiffre d’affaires annuel, vous seriez plutôt bien ? Combien pensent qu’une fois arrivé à un tel niveau, vous savez tout ce qu’il est nécessaire de connaître sur votre sujet ? Un grand nombre. 

Pourtant vous vous inscrivez à des séminaires, des conférences, vous élaborez des tests. 

Combien pensent qu’avec cet état d’esprit de toujours chercher à apprendre, vous resterez au sommet et continuerez à vous développer ? Beaucoup et vous vous situez  pourtant déjà au top dans votre façon de procéder.

Vous pourriez comparer votre emploi du temps à un saladier à remplir. Vous avez des aspects de votre vie qui sont importants à y placer. Si dans le fond de ce saladier, se trouvent déjà d’autres choses moins essentielles, ce qui est important pour vous ne peut pas y tenir.

Un entrepreneur doit réaliser trois types de tâches :

1. Des tâches stratégiques

Une activité stratégique est celle qui consiste à définir la direction du bateau, c’est le temps de réflexion où il faut sortir du job d’exécutant dans l’entreprise, de salarié de la boîte et commencer à penser comme le propriétaire. 

A ce moment-là, vous devez définir l‘axe du gouvernail.

2. Des activités motrices

Une activité motrice est celle qui fait rentrer de l’argent dans les caisses de l’entreprise. 

Elle est extrêmement importante puisque c’est votre activité commerciale, votre marketing, votre recherche de marchés et de partenaires. 

En résumé, l’activité motrice permet au bateau d’avancer.

3. Des activités de flottaison

L’activité de flottaison permet simplement au bateau de flotter. 

Si vous passez tout votre temps à colmater des brèches dans la coque, votre bateau flottera peut-être mais il n’arrivera pas à destination. Il finira par couler.

Aujourd’hui, beaucoup parmi vous ne faites que des activités de flottaison, c’est-à-dire toutes les actions administratives, les réponses aux mails, les différents papiers. Cela ne génère pas un seul euro pour l’entreprise et ne permet pas de définir votre direction. Il est pourtant nécessaire que ce travail administratif soit réalisé.

La question n’est pas de savoir quelle activité parmi les trois vous devez cesser mais dans quel ordre vous devez les placer dans votre vie, dans votre emploi du temps. Il faut savoir que les activités de flottaison trouveront toujours une place. De manière générale, tout le monde remplit ses papiers au dernier moment, souvent le dernier jour.

Vous devez réfléchir au temps que vous passez pour chacune des activités.

De 0 à 250000 euros : Le parcours d’un entrepreneur

D

J’ai démarré ma première entreprise avec une soif intense de créer un projet bien à moi et de voir ce projet grandir. Je n’osais même pas rêver de devenir riche, tout ce que je voulais était de pouvoir payer mon loyer, m’assurer un salaire correct et mettre un peu d’argent de côté pour l’avenir.

Comme vous, j’ai eu mon lot de déceptions. Peu de gens le savent mais ma première entreprise a été un échec retentissant. Je l’avais créée avec un associé en Irlande. Notre site Web n’a jamais vu le jour et j’ai perdu mon investissement de départ. Le plus important n’est même pas l’argent mais cette impression d’avoir dépensé toute cette énergie pendant des mois pour rien.

Je me suis relevé et j’ai décidé de démarrer un nouveau projet. J’avais un site Web qui a commencé à devenir très populaire, un blog dans lequel je racontais des aventures que je vivais au quotidien. Ancien grand timide, j’avais décidé de vaincre ma timidité en commençant à aborder le plus possible d’inconnus partout. Je racontais cette trajectoire de ma timidité à devenir plus sociable, faire davantage de rencontres.

Comme beaucoup d’entre vous, je ne suis pas un commercial né, j’étais même quelqu’un d’introverti. Mon blog est devenu très réputé en France et des gens commençaient à me demander des conseils pour vaincre leur timidité. J’ai décidé d’en faire une activité, de les accompagner, de faire du coaching. C’est là qu’a commencé la petite entreprise qui m’a permis de passer dans les médias.

Afin de devenir un bon coach, j’ai décidé de me former à la pédagogie. Mais je me suis vite rendu compte que je devais aussi me former pour vendre mes services car toute cette  compétence en pédagogie ne servait à rien si je n’étais pas capable de trouver mes premiers clients. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la première entreprise avait coulé. Mais ce n’était pas de ma faute, personne ne m’avait appris et je n’étais pas un commercial.

« J’ai décidé d’investir dans mon succès »

Laissez-moi vous expliquer ce qui a changé ma vie professionnelle et personnelle. J’ai décidé d’investir dans mon succès. 

J’ai cherché une formation marketing d’élite parce que j’avais un projet ambitieux. Vous aussi vous avez un projet ambitieux, gagner votre vie, aider votre famille, aider votre client. C’est ce qui nous place vous et moi au-dessus de 73 % des gens qui n’envisagent pas de créer leur propre entreprise.

J’ai trouvé des formations marketing partout (chambre de commerce, cours du soir, universités, écoles de commerce) et toute une flopée d’« experts » sur Internet. Mon temps et mon budget n’étaient pas illimités, il fallait faire le bon choix. Je voulais aller droit à l’essentiel avec une formation conçue par quelqu’un ayant déjà eu des résultats, des milliers de clients, une vraie entreprise, une réputation, qui savait apparaître dans les médias. D’emblée, cela éliminait 80 % de ces « experts ». Ce n’est pas un universitaire qui va m’apprendre à développer mon entreprise alors qu’il n’a jamais eu d’entreprise. J’ai éliminé les donneurs de leçons et les amateurs de la théorie.

Ce filtre a permis un premier tri mais il restait encore un certain nombre de formateurs crédibles. 

Comment choisir ? 

Je me suis souvenu d’un épisode de « Magnum, détective privé »  dans lequel un client choisit Magnum parce qu’il est le meilleur détective d’Hawaï. Quand celui-ci lui demande comment il sait qu’il est le meilleur, le client répond : « J’ai fait le tour de tous les détectives de l’île et ils m’ont tous affirmé être le meilleur ; quand je leur ai demandé qui était le second après eux, ils m’ont tous répondu Magnum. »

On trouve derrière cette phrase un secret marketing. Votre prospect s’attend à ce que vous lui disiez que vous êtes le meilleur mais si c’est une autre personne qui vous recommande, le message est beaucoup plus efficace. Par exemple, je ne fais pas de publicité pour mon site Internet donc si vous êtes arrivé ici c’est que quelqu’un a apprécié mes formations et vous a conseillé d’en profiter. De savoir que d’autres personnes recommandent chaudement ce que j’ai à proposer donne un avantage concurrentiel solide et aide à séduire le client.

J’ai orienté ma recherche vers les experts qui étaient recommandés par tout le monde, les experts incontestés. J’ai fait mon choix et j’ai trouvé les formations qui ont changé ma vie. Il fallait que ces formations soient multimédias avec un support vidéo ou des séminaires, des supports écrits et du coaching en direct.

  • Le support vidéo ou en personne avec le formateur permet d’apprendre plus efficacement, c’est pédagogiquement de cette manière que nous retenons le mieux.
  • Les supports écrits permettent de prendre des notes, de revenir en arrière facilement quand vous en avez besoin et surtout d’obtenir des campagnes marketing prêtes à l’emploi que vous pouvez réutiliser en l’adaptant à vous produits ou services.
  • L’interaction avec le formateur permet de poser vos questions, d’adapter la formation à votre cas spécifique.

J’ai investi au début 1997 dollars dans une formation appelée Mass Control et suivi également la formation Product Launch Formula de Jeff Walker. Ces deux formations ne sont plus disponibles aujourd’hui. A l’époque, investir une telle somme représentait pour moi trois mois de loyer, c’est-à-dire un investissement assez conséquent. J’étais prêt à le faire pour réussir.

Le formateur de Mass Control a été le stratégique de plusieurs des campagnes marketing qui détiennent des records de volume de ventes en ligne aux USA. A l’époque où il organisait cette formation, il avait une entreprise de dressage de chiens qui réalisait un million de dollars de chiffre d’affaires par an. Je me suis dit que si je n’avais qu’une portion de ce succès, ce serait formidable. Cette formation a changé ma vie. En appliquant sur mon site les stratégies que je venais d’apprendre, j’ai réalisé en très peu de temps suffisamment de chiffre d’affaires pour rentabiliser mon investissement et continuer à développer l’entreprise.

Comment aiguiser vos compétences d’entrepreneur (partie 2)

C

Une des meilleures façons d’apprendre est de se confronter à la réalité.
Une des meilleures façons d’apprendre est de se confronter à la réalité.

Les entrepreneurs sont de véritables couteaux-suisses, et possèdent idéalement un faisceau de compétences très diverses, qu’ils développent au fur et à mesure de leur vie professionnelle. Dans la première partie de notre article sur les compétences entrepreneuriales, nous vous expliquions comment « affûter votre scie » en suivant l’exemple de Stephen R. Covey, et comment trouver une formation de qualité. Dans cette seconde partie, nous nous penchons plus précisément sur la nature des compétences à affiner et sur d’autres modes d’apprentissage.

(suite…)

5 techniques pour mieux assimiler une formation

5

 

On assimile mieux lorsque l’on mobilise et que l’on met en pratique les enseignements reçus.
On assimile mieux lorsque l’on mobilise et que l’on met en pratique les enseignements reçus.

Participer à une formation est une excellente façon d’actualiser ses connaissances et de travailler ses compétences. En ligne ou hors ligne, de nombreux formateurs indépendants et instituts de formation proposent des sessions d’apprentissage dédiées à tous les aspects de l’entreprenariat. A vous sélectionner celle qui convient le mieux à vos besoins – en privilégiant, bien sûr, les formations de qualité dispensées par des experts reconnus. Comme une formation est un investissement conséquent, voici cinq stratégies qui vous permettront de rentabiliser votre temps et d’assimiler au mieux les connaissances et les savoir-faire enseignés par votre formateur.

(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */