Etiquettetrafic payant

3 grandes écoles du trafic pour attirer les visiteurs sur votre site

3

J’aimerais parler aujourd’hui de la question épineuse du trafic, autrement dit comment faire pour obtenir plus de clients potentiels qui découvrent votre site Internet et vos offres puis qui décident ensuite d’acheter.

Il faut savoir qu’il existe trois grandes écoles du trafic.

1. La stratégie des partenariats stratégiques

La première, celle que je recommande si vous en êtes au démarrage de votre activité sans disposer de ressources financières importantes, c’est la stratégie des partenariats stratégiques

Il s’agit simplement d’aller voir des entreprises qui possèdent déjà une clientèle correspondant à celle à laquelle vous souhaitez vous adresser. Evidemment, vous ne devez pas contacter un concurrent direct qui vend exactement la même chose que ce que vous avez l’intention de proposer mais plutôt une entreprise qui s’adresse au même type de public. 

Parmi mes clients ayant eu du succès avec cette stratégie, j’ai l’exemple d’Anthony, un coach sportif qui s’est rendu compte que son public était essentiellement constitué de femmes de trente à quarante ans, il a donc cherché dans sa zone de chalandise des entreprises avec le même genre de clientes : salons de coiffure, spa, salons d’esthétique. Ces entreprises ne vendent pas le même produit que lui, il peut donc proposer un partenariat, suggérer à ses clientes de venir découvrir un spa et inversement. 

Ce type d’accord est gagnant-gagnant et permet de se lancer rapidement. Donc si vous ne disposez pas de beaucoup de ressources pour développer votre activité, les partenariats stratégiques vous permettront d’aller vite et loin en même temps.

2. Le trafic organique

Le trafic organique représente les gens qui viennent spontanément sur votre site Internet, qui regardent vos vidéos, qui vous découvrent sans que vous ayez investi en publicité. 

Pour disposer de beaucoup de trafic organique, pour être bien référencé de nos jours dans les moteurs de recherche, il vous faut du contenu de qualité. La clef est ce contenu mis à disposition gratuitement sur Internet pour que les internautes vous trouvent. Il s’agit ici d’un effort de longue haleine. 

Ce qui est intéressant avec le trafic organique est que l’effort que vous produisez aujourd’hui vous reviendra au centuple dans les prochaines années. Il faut donc débuter immédiatement si vous voulez pouvoir en tirer les fruits d’ici un à cinq ans. 

Je recommande à mes clients de toujours commencer par la stratégie des partenaires stratégiques mais le plus tôt possible de créer du contenu gratuit sur des sujets intéressants pour les clients afin d’attirer les visiteurs au fil des prochaines années. Ainsi, vous vous retrouvez avec une grande bibliothèque de contenus. 

Personnellement, sur ma chaîne Youtube je possède plus de mille vidéos différentes sur des thématiques touchant les entrepreneurs. Ma chaîne est donc une source de visites et de prospects. Je propose des vidéos de qualité qui s’adressent à mon audience. Ce moyen permet d’attirer des visiteurs sans avoir à investir des euros supplémentaires. C’est une stratégie lente mais qui permet de récolter une moisson de clients.

3. Le trafic payant

Le trafic payant est la publicité. Vous payez Google pour que votre pub apparaisse au-dessus des résultats d’une recherche, vous payez Facebook pour que votre pub soit visible des gens qui surfent sur ce réseau. Il est possible de payer des plates-formes de publicités natives comme Outbrain ou Taboola  pour que vos produits apparaissent sur les sites de grands journaux comme le Figaro ou le Monde. Des gens cliquent en pensant qu’il s’agit d’un article mais ils tombent sur votre page de vente. 

L’avantage du trafic payant est sa rapidité. Si vous créez un compte aujourd’hui sur Google Adsense, vous payez cinquante euros et vous aurez déjà des visiteurs maintenant. Le problème c’est que vous ne pouvez savoir combien dépenser que si vous possédez déjà l’information de votre valeur par visiteur, c’est-à-dire combien un visiteur qui tombe sur votre site vous rapporte. Cette valeur est essentielle pour savoir combien vous pouvez vous permettre de dépenser. Il est possible de la calculer différemment en choisissant comme métrique la valeur par prospect, autrement dit combien me rapporte par an quelqu’un qui est inscrit sur ma newsletter. 

Dans mon cas, c’est environ entre 10 et 16 euros par an donc je sais que je peux investir jusqu’à 10 euros pour avoir un prospect qui s’inscrit à ma newsletter. Je l’aurai rentabilisé dans l’année, d’autant plus que les gens restent inscrits plus longtemps. Je suis donc gagnant sur le long terme.

La publicité payante est un moyen très intéressant d’attirer des prospects dans le sens où c’est mettre de l’huile sur un feu qui brûle déjà. Le trafic payant ne sert jamais à démarrer.

Chronologiquement, je recommande donc de commencer par les partenaires stratégiques et d’investir dans la pub quand vous avez suffisamment de prospects et que vous savez combien ils vous rapportent. Il faut savoir qu’un prospect froid vaut moins qu’un prospect tiède. Le prospect froid est celui qui arrive en cliquant sur une de vos publicités, il ne vous connaît pas, ne connaît pas vos produits et services et il n’achètera pas lors de sa première visite. Le prospect tiède est celui à qui quelqu’un a fait une recommandation grâce à l’un de vos partenariats. 

Par exemple, un prospect qui vient par recommandation va nous permettre de faire vingt-quatre euros alors que celui qui vient de la publicité rapportera entre trois et six euros.  Il est donc important d’entreprendre la stratégie du trafic payant en dernier.

La technique pour augmenter les visites vers votre blog grâce à Google

L

Dans cet article, nous allons voir comment augmenter le trafic vers votre site grâce au positionnement sur les moteurs de recherche et plus particulièrement sur Google.

Vous voulez être positionné pour que l’internaute en faisant une recherche dans Google trouve votre site Internet. 

Cela signifie que Google doit savoir que votre site parle du mot-clé recherché. 

Sachez que sur la majorité des sites d’entreprises, d’entrepreneurs ou de blogs, la personne qui veut être positionnée oublie qu’il est important d’inclure sur son site le mot-clé sur lequel elle veut être positionnée. 

Google ne peut pas savoir le sujet de votre site si vous ne le mentionnez pas sur votre site. 

Prenons un exemple. Vous proposez du coaching sportif sur Saint-Nazaire. Si vous souhaitez pratiquer cette activité sur Saint-Nazaire et d’autres communes alentours, vous devez absolument lister ces communes sur votre site. 

Ainsi, vous devez créer une liste de 5 mots-clés relatifs à votre produit/service/site et les incorporer dans le corps du texte de votre site et en particulier sur la page d’accueil et dans le titre. 

Intégrer le mot-clé dans le titre

Le plus important sur une page c’est le titre de la page. Nous entendons par titre, la balise qui est en haut de la page avec le code source de la page qui fait que dans la barre de titre du navigateur sera écrit le titre de votre site. Cela n’apparaît pas dans la page mais dans le navigateur. 

Si votre texte parle du coaching sportif sur Saint-Nazaire mais que dans le titre vous n’avez pas mentionné le mot-clé « coach sportif Saint-Nazaire », une autre personne pourra être mieux positionnée que vous si dans le titre de sa page elle inclut ce mot-clé. 

La première chose à faire est d’avoir le mot-clé dans le titre car c’est très important pour Google.

Ce mot-clé est l’expression sur laquelle on veut se positionner, il est donc important qu’il soit également présent plusieurs fois sur votre page. 

Inclure le mot-clé et ses variantes plusieurs fois dans le corps du texte

Vous pouvez utiliser par exemple les tags sur WordPress. Quand vous écrivez un article ou lorsque vous créer une page sur WordPress, vous pouvez préciser le sujet de votre contenu et ainsi inclure dans les tags les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Le choix de votre mot-clé est important car cela va générer des pages qui vont vous ramener du trafic. 

2 outils pour le référencement naturel

Il y a certains avantages d’avoir un blog plutôt qu’un site traditionnel. En effet, il existe certains outils qui permettent d’automatiser cette tâche. 

Vous avez la possibilité d’utiliser des extensions. Les deux extension les plus répandues sont « All in One SEO » et « Platinum SEO ». Elles sont similaires et gratuites. 

Quand vous installez une de ces extensions sur un blog WordPress : 

  • Elle vous demande sur la page d’accueil quelles sont les expressions sur lesquelles vous voulez vous référencer. Cela vous permet de choisir votre titre. 
  • Elle vous demande quelle est la description de la page en une ou deux phrases qui décrivent le contenu. 

La description n’est pas un des critères primordiaux pour être positionné, par contre, c’est ce qui apparaît dans les résultats sous l’adresse de la page. 

Il est important aussi de mettre le mot-clé au début de la description pour qu’il apparaisse en gras dans les résultats de Google pour que les personnes cliquent davantage dessus. 

Cela permet également à Google de comptabiliser si des personnes cliquent plus sur un résultat en particulier. C’est un indicateur qui dit à Google si beaucoup de personnes sont intéressées par cette page. Si c’est le cas, elle aura tendance à remonter dans les résultats. 

Quand le plugin vous le demandera, dans la description, vous pouvez par exemple écrire « Vous voulez un coach sportif sur la région de Saint-Nazaire ? Cliquez ici ! » 

Le fait de mettre « Cliquez ici ! » dans votre description est un appel à l’action qui permet d’augmenter le taux de clics dans les résultats de Google. De plus, cette astuce est rarement utilisée. 

Par la suite, quand vous écrirez une nouvelle page ou un nouvel article, les extensions vont vous permettre d’optimiser le titre et vont reprendre une partie du texte qu’il y a dans la page et la communiquer à Google. 

De cette manière, Google saura ce qu’il faut afficher comme description de la page. Cela augmente le référencement de chaque page de votre site de façon considérable. 

En résumé, la méthodologie à appliquer est la suivante : 

  • Choisissez 5 mots-clés, 
  • Optimisez votre site en incluant ces mots-clés, en commençant par la page d’accueil, 
  • Vérifiez qu’au début du titre vous avez les mots-clés essentiels,
  • Ensuite, vérifiez que le corps du texte contienne ces mots-clés, de préférence mis en valeur (en gras, italique…) 

Si vous constatez que votre site ne contient pas tout cela, vous devrez ajouter un peu de contenu sur votre page d’accueil. 

Ce contenu doit se trouver le plus haut sur votre page : cela permettra d’augmenter votre référencement. 

  • Evitez de mettre un pavé en haut de page, 
  • Mettez plutôt un premier paragraphe avec vos mots-clés et ainsi de suite. 
  • Adressez-vous directement aux personnes pour leur proposer ce qu’elles recherchent, au lieu de parler de qui vous êtes, cela sera plus convainquant. 

Si une phrase devient plus pertinente pour Google, vous verrez rapidement votre page monter dans le classement des résultats de recherche. 

Pour aller plus loin : 

Revenus de ce blog pour Août – 10 455 €

R

[Remarque importante : si vous possédez un site web, une newsletter ou un blog, qui a un public d’entrepreneurs, alors mon programme d’affiliation va vous intéresser.]

Dans cet article, je participe pour la dernière fois à la mode de publier les revenus mensuels du blog. Je vais donc tout d’abord vous indiquer les chiffres réalisés par ce blog « Le Marketeur Français ». Je possède de nombreux autres blogs, dont un consacré justement au blogging professionnel.
Comme je suis tout-à-fait conscient que ces chiffres sortent de l’ordinaire, j’explique également dans cet article certaines de mes sources de trafic, et je fais quelques précisions importantes qu’aucun web-marketeur n’annonce publiquement.

Soyez attentif, je pense que cet article va énormément vous intéresser si vous avez le projet de vendre grâce à Internet.

Les chiffres

 

4 251 visites, 9 549 pages vues

Comme vous pourrez le voir sur le graphique, l’activité du blog a été essentiellement concentrée sur la seconde moitié du mois d’Août (à partir du 16). J’ai notamment posté sur le blog un article (le seul du mois d’Août !) annonçant une conférence vidéo, mais j’ai surtout mis quelques-uns des articles du blog en page de remerciement de l’inscription à ma formation Séduire Le Client.

Ceci est important : quel que soit l’entonnoir marketing que vous avez développé sur votre site ou votre point de vente, vous devez clairement indiquer au prospect la prochaine action à entreprendre. Ne le laissez pas dans une impasse. Si votre page de remerciement après une inscription à votre newsletter dit juste « Merci ! » alors vous avez clairement raté une occasion en or d’apporter davantage de valeur ajoutée au visiteur – par exemple en lui vendant votre produit, ou en l’invitant à lire vos meilleurs articles (qui, eux, vendent le produit !)

2 200 inscrits à la newsletter

Au cours du mois d’Août, j’ai franchi la barre des 2 000 abonnés. Attention, la plupart de ces abonnés ne viennent pas du blog  : je n’ai pas 2 200 abonnés pour 4 200 visites; c’est l’inverse, la plupart des visites du blog sont les nouveaux abonnés qui visitent le blog après avoir saisi leur email.

Maintenant, passons au vrai chiffre croustillant. A partir de ces 2 200 prospects j’ai réalisé au cours du mois d’Août (plus exactement au cours des 10 derniers jours)…

10 455 € de ventes entre le 22/08 et le 30/08

Voici comment se déclinent ces dix mille euros de vente.
Pendant la dernière semaine d’Août, j’ai accepté quelques dizaines d’inscriptions pour ma formation marketing.
(Ne cherchez pas de lien sur ce blog ou ailleurs, les inscriptions sont fermées pour le moment)

Mais je ne compte ici que les inscriptions directement générées du fait de l’existence de ce site/blog « Le Marketeur Français ».

En l’occurence, 1 personne a acheté le cours via le lien d’un affilié qui m’a connu grâce à ce blog. Et 4 entrepreneurs qui sont des lecteurs de ce blog ont aussi décidé d’investir dans cette formation, directement après avoir suivi les liens provenant du blog.

Au tarif de 3 paiements de 697 euros chacun, cela représente 5 * 3 * 697 = 10 455 €.

Mais évidemment, puisque vous suivez avec attention, vous réalisez que puisque ces clients règlent en 3 fois, le montant réellement déposé en banque à ce jour est de « seulement »…

3 485 € encaissés

Entrons dans le détail un instant, c’est important.
La plupart des marketeurs du Web français (c’est encore pire aux Etats-Unis) ne connaissent rien au monde de l’entreprise, et ont tendance à annoncer des chiffres astucieusement choisis pour impressionner le chaland.

Le grand classique est d’annoncer les ventes « brutes » toutes taxes comprises. Mais personnellement, j’ai un goût limité pour l’argent virtuel.

Puisque mon entreprise est immatriculée en France et paie la TVA, le véritable volume généré en Août est donc « amputé » de 19,6% (je considère cela comme une donation de six cent euros pour entretenir les écoles).
Ce qui nous amène au chiffre réel de 2913,88 € générés par le blog pour le mois d’Août.

Maintenant, laissez-moi vous indiquer quel as j’avais dans ma manche pour booster ces chiffres. Souvenez-vous, j’ai insisté sur ce blog sur la nécessité de construire une entreprise solide au lieu de faire votre marketing au hasard. Je connais mes chiffres. Je connais l’efficacité de ma campagne marketing. Ce qui m’a permis d’investir avec confiance…

1 210,33 € de frais publicitaires

J’aime bien le blogging. J’aime bien l’idée de pouvoir démarrer une startup sans investissement financier de départ, avec juste un clavier et un rêve en tête.

Mais dans le monde réel, il faut savoir investir intelligemment pour avoir un retour sur investissement concret. (vous avez déjà entendu parler de retour sans investissement ?)

La majorité du trafic de ce blog est payant. Une partie non négligeable vient du réseau Google Adwords, une autre partie vient de partenaires stratégiques et d’affiliés. (si vous voulez rejoindre mon programme d’affiliation et toucher d’imposantes commissions tout en recommandant des formations de qualité, consultez cette page. Je viens de signer un chèque de 5 382 € à un affilié pour ce même mois d’Août. Je sera ravi de vous envoyer des commissions de cette taille, ou même des montants encore plus imposants !)

J’aurais pu attendre de voir le traffic de ce blog augmenter « tout seul » par la qualité du contenu – cela arrivera petit à petit. Mais comme aime à le répéter l’impétueux Jordan Belfort, « la seule façon de devenir riche, c’est de le faire rapidement ! » Après tout, si vous touchez 25 000 € par an pendant une carrière de 40 ans, cela ne fait pas de vous un millionnaire n’est-ce pas ?

J’ai donc décidé d’accélérer la croissance de ce site – et avec un retour sur investissement mesurable et qui continuera de s’améliorer dans les prochains mois.

Oh, un aveu avant de terminer – je vous ai caché quelque chose.

Je n’ai comptabilisé dans cet article que les ventes de produits effectuées au cours du mois d’Août via le trafic de ce blog.

Je n’ai pas comptabilisé les ventes de services de consulting…
Comme le contrat de plusieurs dizaines de milliers d’euros signé en Août, posé sur mon bureau.

Je n’entrerai pas plus dans le détail ici, car j’ai fait un « prix » à ce client par rapport à mon tarif actuel parce que son projet m’intéressait… et je préfère éviter d’afficher des prix discount où que ce soit sur mon site.

Mais c’est quand même un plaisir dont je ne me lasse pas… recevoir des chèques à 5 chiffres (avant la virgule) dans ma boîte aux lettres.

Souvenez-vous, en tant que nouvel entrant sur un marché vous devez entrer sur ce marché par le haut. Toute autre stratégie risque d’être une lourde perte de temps.
J’ai publié cet article dans l’unique but de donner un exemple d’entrée sur le marché par le haut. Quelle ancienneté pour ce blog ? 3 mois. Combien d’articles sur ce blog ? une dizaine. Quel meilleur exemple d’entrée par le haut sur le marché ?

Tiens, une petite parenthèse importante si vous rédigez ou voulez rédiger un blog :


Votre visiteur ne se soucie certainement pas de la fréquence de vos publications.
Les 10 articles de ce blog contiennent plus de conseils marketing solides pour construire une entreprise leader de son marché, que certains sites, livres, ou formations entières de marketing qui font des centaines ou des milliers de pages.
Quand vous créez du « contenu » (blog, site web, newsletter, brochure, courrier publicitaire) ne vous concentrez pas sur votre production – concentrez vous sur la valeur reçue par le prospect ou client.
Je reviendrai sur la création de contenu marketing à une autre occasion.

C’était la première et dernière fois que je publie les chiffres générés par ce site, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à la poser ci-dessous.

Si vous possédez un site ou une mailing list que mes formations marketing peuvent intéresser, rejoignez dès aujourd’hui mon programme d’affiliation.
Et si vous voulez arriver en un temps éclair à une position de leader sur votre marché, et que vous êtes prêt à investir et vous consacrer à fond à votre projet, je peux vous aider. Cliquez ici pour me contacter (lisez bien les conditions auparavant !)

Sébastien

P.S – Encore une fois : les conseils concrets que je partage ici sont issus de mon expérience réelle et de celles de mes clients dans des dizaines de marchés différents, dont la grande majorité n’ont rien à voir avec le « marketing internet ». Je connais un entrepreneur qui applique ce type de stratégies… à la vente de chapeaux en paille tressés en Amérique du Sud !
L’activité principale de ma propre entreprise n’a rien à voir avec ce monde particulier des « cours de marketing ». N’imaginez pas une seconde que votre marché soit différent, ou que vous ne pouvez pas arriver à des résultats semblables dans votre secteur.

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur français blog, chiffres vente chapeau france, je connais mes chiffres

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */