Etiquettevendre un service

Comment accélérer le lancement de votre activité ?

C

Quand vous créez un nouveau produit votre souci principal, c’est de pouvoir le vendre. Pour cette raison, je partage avec vous quatre méthodes possibles pour vendre votre produit/service et leurs évaluations.

Pour ce faire, je vous pose une question et vous choisissez la bonne réponse selon vous : A, B, C ou D.  

Savez-vous comment créer un produit qui va se vendre ?

Réponse A : vous créez le produit, par la suite, vous cherchez les clients potentiels.

Réponse B : vous déterminez un profil du client idéal auquel vous aimeriez vous adresser. Vous créez ensuite le produit qui correspond idéalement aux besoins de ce client.

Réponse C : vous créez le produit qui intéresserait le maximum de personnes. Ainsi, vous élargissez votre cible et vous pouvez vous adresser à tout le monde.

Réponse D : vous prospectez le maximum de personnes qui ont l’air intéressé par l’achat d’un produit/service. Vous définissez ensuite leurs besoins et vous concevez un produit qui répond à leurs attentes.  

La réponse A est dangereuse

Si vous avez choisi la réponse A, vous pensez que vous devez créer le produit en premier lieu et par la suite chercher vos clients potentiels. Vous risquez de tomber dans un piège dans lequel tombent plusieurs entrepreneurs. Cette démarche consiste à créer un produit/service issu de votre imagination, mais qui ne répond pas réellement aux besoins des clients et n’a pas son propre marché. 

Le  choix de cette réponse reflète votre unicité qui est un point positif. Sauf que l’univers créé dans votre esprit ne correspond pas exactement à l’univers des attentes de vos clients et leurs besoins. La seule façon pour définir les attentes de vos clients, c’est de leur poser la question. 

Cela nous amène à la réponse B.

La réponse B est évasive  

Si vous partez de l’approche de décrire votre client idéal, vous franchissez un pas important dans le processus de vente. Le problème dans cette méthode, c’est que votre interprétation de besoin du client n’est pas toujours fidèle aux envies de vos prospects.

 En effet, il y a une grande différence entre le besoin d’un client et son envie. Généralement, les clients achètent un produit dont ils ont envie, et n’achètent pas nécessairement un produit dont ils ont besoin. Tout le monde achète du chocolat, mais personne n’achète du brocoli !

La réponse C est mauvaise  

Si vous avez choisi la réponse C, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous ! Quand vous essayez de vous adresser à tout le monde, vous vous adressez généralement à personne. L’un des grands intérêts de poser la question aux prospects pour connaître leurs envies, c’est de rédiger un message de vente personnalisé. 

Quand vous définissez votre cible, vous pouvez utiliser les termes exacts et inclure des arguments convaincants dans votre message de vente. Si vous vous contentez d’inventer un produit passe-partout qui, selon vous, peut résoudre tous les problèmes, vous aurez du mal à trouver des clients.

La réponse D est victorieuse       

La bonne réponse à ma question est la réponse D ! En fait, vous faites d’abord une étude du marché express. C’est-à-dire que vous vous adressez, littéralement, à un certain nombre de prospects potentiellement qualifiés pour le genre de produit/service que vous voulez vendre. Vous demandez à ces prospects d’exprimer exactement leurs besoins et de définir quel genre de produit/service ils souhaitent acheter. Cette méthode vous permettra de :

  • Proposer un produit/service qui peut être vendu facilement ;
  • Avoir un contact avec des clients potentiels qualifiés ;
  • Créer un produit/service qui répond exactement aux besoins de vos clients.

Si vous suivez cette stratégie d’étude du marché express, vous obtiendrez des résultats rapides dans le lancement de votre activité.   

Les étapes à suivre pour lancer un blog

L

Pour vous aider à trouver la voix unique de votre blog, j’aimerais partager avec vous l’exemple de Roxana Hersans pour vous donner un cas concret et vous aider à mieux comprendre l’importance de chaque étapes.

Pour récapituler, Roxana est dans la phase de conception d’un blog professionnel. Elle a besoin de définir sa stratégie avant de se lancer. Elle propose des programmes de coaching personnalisés dans le domaine de la nutrition. Initialement, ses programmes seront surtout privés, mais elle pense à créer prochainement des programmes de groupe via des webinaires. Roxana souhaite également développer une activité en ligne et vendre un service nutritionnel très ciblé sur son blog.  

Découvrons ensemble les étapes à suivre pour lancer un blog qui vous ressemble.

Choisissez la langue de votre blog 

Roxana a passé une période en Angleterre où elle a formé une petite base de clients. Pour satisfaire cette audience, elle a opté pour un blog en anglais avec une thématique assez générale. Par contre, elle envisage que son blog en français soit plus ciblé.

Il est possible d’avoir plusieurs blogs avec des langues différentes. En revanche, il est quasi impossible de réussir tous ses blogs. J’ai eu l’occasion de discuter ce point avec des blogueurs qui vendent des produits d’information ou d’autres types de produits sur leurs blogs. Pratiquement tous ces blogueurs ont démarré plusieurs blogs, mais personne n’a réussi à rentabiliser tous ses blogs simultanément ou dans la même année. En effet, à partir du moment où vous avez un projet qui décolle, vous devez vous focaliser sur ce dernier et vous n’avez donc pas le temps pour plusieurs projets en parallèle. Pour éviter le gaspillage de temps, privilégiez le marché qui vous permettra de décoller le plus rapidement grâce aux ressources dont vous disposez.

Quand j’ai découvert toutes les alternatives possibles pour lancer un produit d’information, j’ai choisi de faire formations en marketing. Mais à l’époque, j’ai réalisé que je n’avais pas encore assez de recul pour démarrer ce projet dans l’immédiat. De plus, je sentais que j’avais davantage de ressources pour continuer mon activité de coaching en séduction. Par conséquent, j’ai décidé de développer cette activité et acquérir de nouvelles compétences dans le domaine du marketing avant de faire la transition.

Privilégiez le marché rentable

Pour éviter la dispersion d’efforts, Roxana a décidé de développer son blog en français en partageant des articles, en créant du contenu et en publiant ses offres de coaching. 

Quant au blog en anglais, il servira pour une plateforme sur laquelle elle partagera ses produits/services.

Il ne s’agit donc pas d’abandonner l’idée de lancer plusieurs blogs avec des langues différentes, mais de repérer le marché le plus rentable. Le développement de ce dernier doit être la priorité.

Il est recommandé d’avoir comme objectif d’élargir à d’autres marchés une fois que vous réussissez à gagner votre part du marché actuel.      

Évaluez votre unicité

Afin d’attirer vos prospects, il est indispensable d’apporter un produit/service unique.

L’approche de Roxana est différente. Elle n’exige pas de restrictions dans son régime et elle est ouverte pour recevoir toutes personnes intéressées par son service. Les solutions proposées par Roxana sont adaptées en fonction du mental de ses clients et les efforts qu’ils sont prêts à fournir. 

En effet, elle propose à travers son programme de coaching, des solutions minceurs à court terme à ses clients et elle les invite à se préparer pour des objectifs à long terme d’une façon très fluide et sans jugement.

Cette approche est valide, mais elle n’est pas définie d’une façon assez tranchée et synthétique.

L’idée qu’elle a mise en avant, consiste à s’opposer à la notion classique du régime et d’éliminer les restrictions de certains aliments, comme le sucre ou les féculents. Ainsi, elle évite que les clients soient frustrés, au moment où elle brisera tous les mythes relatifs à la nutrition.

Préparez la liste des mythes à abattre

Ces mythes, à abattre sont par exemple :

  • Certains aliments sont bons et d’autres sont mauvais ;
  • Il faut absolument éviter certains aliments ;
  • Il est crucial de faire des exercices sportifs difficiles ;
  • Il faut absolument manger des aliments particuliers pour mincir ;
  • Il faut apprendre à se priver ;
  • L’amincissement est une lutte forcenée contre soi-même.

Il est essentiel de faire la liste des idées reçues à abattre afin de définir les idées ennemies auxquelles vous devez vous attaquer.

Ces mythes vous permettront de définir vos croyances clés que vous défendrez sur votre site à travers vos articles et votre contenu.   

Quand un prospect s’inscrit sur mon site de conseils amoureux pour les hommes célibataires, le premier article qu’il reçoit par email, c’est : peut-on séduire 100 % des femmes qu’on aborde ?

Dans mon secteur d’activité très particulier qui s’appelle la communauté de séduction, il y a la légende qui affirme que si vous êtes un séducteur parfait vous pouvez aborder n’importe quelle fille. C’est donc la première idée reçue à laquelle je m’attaque.

Définissez votre produit/service

Le blog de Roxana ne portera pas exclusivement sur ces mythes, mais également sur le fait d’introduire une nouvelle notion : l’importance du plaisir.

Il est évident qu’elle évoquera des sujets relatifs à la nutrition comme c’est sa passion, mais l’idée principale est de cultiver le plaisir et la joie sans parler directement de développement personnel. 

Roxana a un état d’esprit d’entrepreneur qui l’a poussé à penser à un service qui peut apporter une valeur ajoutée aux clients et se démarquer.

Sauf que, l’entrepreneur rame jusqu’à ce qu’il change l’état d’esprit au moins quand il parle de son produit/service pour un état d’esprit de marketeur. Dans cet état d’esprit, vous ne parlez plus de vous-même mais plutôt de vos clients.

Une de techniques que vous devez apprendre à faire, consiste à vous mettre à la place de votre futur client et répondre à la question suivante : quel est le problème de votre client et comment vous pouvez le résoudre ?

Une illustration de ce dilemme. Je suis convaincu que pour résoudre un problème il est indispensable de disposer d’une démarche de développement personnel, de se sentir bien dans sa peau et de s’amuser au quotidien. Cependant, je n’aurais pas eu de succès avec un coaching sur le marché de la séduction ou le marché du marketing en proposant la solution miracle pour se sentir bien. La raison à cela est simple. Mon prospect dans le programme du coaching en séduction cherche une copine ou une femme.

Pour le cas du coaching minceur de Roxana, elle propose comme solution pour le problème d’excès de poids par exemple, l’idée de s’accepter afin de réussir un régime et un changement d’habitudes. Or, le prospect ne sera pas intéressé par cette solution tant que Roxana n’aura pas montré qu’elle a bien compris son problème. Pour cette raison, il est fondamental de vous mettre à la place de votre prospect et de définir ses problèmes et ses frustrations.

Par exemple, Roxana définit son prospect comme : une personne qui a des envies incontrôlables de manger et qui a déjà essayé des régimes miracles sans succès. Son prospect pense qu’il doit atteindre un certain poids idéal pour se sentir bien ou un corps parfait pour plaire à quelqu’un d’autre. Cette personne n’est plus capable de trouver le plaisir quand elle mange et perds la joie dans sa vie.   

Définir avec précision son prospect permet de s’adresser à lui de la meilleure façon.

La promesse et le nom du produit, tout savoir

L

Je voudrais parler de ce que j’appelle la devise ou promesse du programme et également du choix du nom du produit/service.

C’est très important, lorsque vous allez lancer votre produit, de donner un nom à votre public vous-même. En l’occurrence, vous devez nommer le stade où en sont les clients actuellement ou le stade de la frustration ainsi que le stade qu’ils veulent atteindre et l’associer à votre produit.

En général, les clients veulent devenir indépendants financièrement tout en créant leur entreprise. Il faut donc leur montrer qu’il existe une bonne façon de procéder. C’est pourquoi nous avons intitulé ce stade « Devenir un entrepreneur malin », c’est-à-dire parvenir à développer une entreprise, travailler avec passion mais sans se retrouver payer avec un très bas salaire. Dans mon activité de séducteur, j’avais créé le terme de « Nouveau Séducteur ».

Par opposition à l’entrepreneur malin, il faut décrire le stade où le client se situe actuellement.  

Peut-être le client possède-t-il déjà une entreprise mais il est un entrepreneur classique ou un entrepreneur frustré. 

Dans mon activité de séduction, j’avais, par exemple, défini le stade d’ « Apprenti Séducteur ». Cela reste relativement positif. Nous pouvons nous rendre compte que nous avons du mal à séduire, que nous sommes timide et nous dire que la raison est juste parce que nous sommes encore des apprentis, que nous ne savons pas comment agir.

Vous donnez donc un nom à votre public et un nom à l’étape à atteindre. C’est le niveau le plus important, il est nécessaire de bien réfléchir aux termes à employer. J’ai commencé à utiliser « Nouveau Séducteur » quand un client me l’a proposé car je le trouvais bien adapté.

Vous devez ensuite proposer un titre à l’auteur, un nom par lequel vous allez pouvoir vous appeler. En effet, ce nom c’est ce qui va vous différencier, ce qui fera de vous une autorité. 

Par exemple, le coach des célébrités est toujours celui invité à la télévision. Votre titre vous rend plus reconnaissable. Nous pouvons citer, Olivier Roland, Conseiller des Entrepreneurs Malins ou Sébastien Night, Expert en Séduction.  Si vous lancez une recherche Google pour ce terme, vous tomberez le plus souvent soit sur le film Hitch, soit sur moi.

Une fois que le client est nommé, qu’il sait vers quel stade il avance et avec quel expert, vient le moment de distiller une promesse. 

Si votre promesse n’est pas intéressante, personne n’achètera votre produit ou votre service. Le but d’un achat est d’atteindre un objectif ou se débarrasser d’un problème, pas juste de dépenser de l’argent. Vous devez réussir à condenser votre promesse. Prenons cet exemple : « Vous allez créer votre entreprise, vous serez indépendant financièrement et libre de votre temps, vous serez motivé tout au long de ce processus », le texte est court et simple.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */