Résultats de recherche pouraccrocheur mot

Les deux mots qui vendent le plus

L

Dans cet article, je vais vous révéler deux mots (que vous connaissez déjà ! mais que vous utilisez trop peu) qui peuvent multiplier l’efficacité de votre message marketing.

Nous sommes soumis à des centaines de messages marketing par jour. (certaines sources américaines estiment à 3 700 le nombre de messages publicitaires vus par un Américain moyen).

Et parmi tous ces messages, bien peu sortent de l’ordinaire. En fait, pour que notre message marketing soit efficace sur un prospect donné, il faut qu’il soit :

  • Ciblé sur le bon prospect
  • Accrocheur
  • Irrésistible
  • … et qu’il pousse à l’action.

Je reviendrai sur chacun de ces points dans un article différent, mais je voulais évoquer aujourd’hui deux mots qui peuvent rendre un message plus ACCROCHEUR.

Les grands publicitaires du XX » siècle (Robert Collier, John Caples…) ont vite découvert que plus on donne de détails sur le produit et l’offre, plus on vend. Voici le problème : plus on entre dans le détail, plus le message de vente devient LONG !

C’est ce qui donne ces pages de ventes sur Internet qui sont interminables…
Ces vidéos annonçant un nouveau produit, qui semblent durer des heures, à s’en demander si le publicitaire ignore que vous avez aussi une vie et des occupations…

Pour éviter de perdre l’attention du prospect, il faut que les toutes premières secondes du message marketing soient percutantes.

C’est ce qu’on appelle en marketing direct la « headline »… le titre de la page, en gros caractères, racoleur.

Il y a deux mots qui facilitent la tâche de tout marketeur ou publicitaire :

  • NOUVEAU, et
  • GRATUIT.

Peu importe le marché, nos prospects raffolent de nouveauté. On suppose toujours que la nouvelle lessive lave plus blanc que l’ancienne, que le nouveau superordinateur ira plus vite que l’ancien, que le nouveau coupé sport aura plus de puissance que l’ancien.

Tout ceci, en oubliant qu’on lavait déjà « plus blanc que blanc » il y a 25 ans, que Word n’a pas vraiment besoin d’être plus rapide, et qu’il y a de toute façons des limitations de vitesse sur la route.

Non, on oublie tout ça, parce que si c’est NOUVEAU :

  • On pourra pavaner devant le voisin
  • On a une justification à présenter à son époux/épouse pour dépenser ENCORE,
  • et on résoudra sûrement les problèmes de « l’ancienne version ».

Le meilleur exemple que j’ai jamais vu est à la fin de cette vidéo :

(Cliquez sur « View subtitles » pour afficher les sous-titres en Français)

Dans cette vidéo (que j’ai découverte sur l’excellent blog d’Olivier Roland), le publicitaire Rory Sutherland explique une stratégie incroyable utilisée par une marque de céréales petit déjeuner… je vous laisse la découvrir.

L’autre mot le plus efficace est GRATUIT.
Je lui consacrerai un article à part entière… C’est tout un art que de rentabiliser le mot « gratuit » et d’en tirer une fortune !

Sujets abordés dans cet article :

Mots accrocheurs, message marketing, de quel produit se raffole les français, mot accrocheur, phrase accrocheuse, robert collier, copywriting francais, LE MOT POUR FAIRE UNE PUBLICITE DE LA PETIT DEJEUNER, quest ce qui se vend le mieux, phrase accrocheuse pour vente

Comment structurer une page de vente efficace

C

Découvrez les éléments essentiels à inclure pour construire une page de vente efficace et accrocheuse.

Une accroche avec la promesse principale

Une page de vente commence toujours par une accroche, qui doit contenir une promesse. En effet, l’accroche est un élément fondamental, par lequel vous devez commencer tous vos messages de vente sans exception. 

Quand vous rédigez votre promesse de vente, pensez à mettre en avant la partie la plus importante de votre message de vente, afin de donner envie aux prospects d’acheter votre produit/service.

Je partage avec vous un exemple d’une promesse attrayante du message de vente d’Olivier Roland : donnez-moi 2 heures par mois et je vous aiderai à créer votre entreprise !

La sélection des personnes concernées

Par la suite, vous vous présentez et vous définissez votre public cible. Dans votre message de vente, pensez à traiter, implicitement, les objections de vos prospects afin de les convaincre que le produit/service proposé résout leurs problèmes.

Cela vous permettra de garder seulement les personnes concernées et intéressées par votre produit/service.

La description du problème

Ensuite, il est recommandé de commencer par des informations qui mettent en relief l’importance de votre produit/service. 

Revenons à l’exemple du message de vente d’Olivier Roland : en France, 30 % des entreprises disparaissent dans leurs 3 premières années et 45 % des emplois créés par les nouvelles entreprises (créateurs et salariés) sont perdus.

Cette étape, est nécessaire pour crédibiliser votre message de vente d’une part. D’autre part, elle permet aux internautes de réaliser le volume du problème et ses conséquences. Bien évidemment, vous êtes invité à entrer dans les détails et expliquer ce problème.

Il est possible de partager les détails de votre expérience si vous avez déjà rencontré ce problème en utilisant les mêmes expressions utilisées par vos prospects pour plus d’engagement.

La description de la solution rêvée

Le rôle principal de votre produit/service consiste à aider les prospects à résoudre un problème ou atteindre un objectif. Il est primordial de les rassurer. 

Pour ce faire, dans votre message de vente, vous devez confirmer aux prospects qu’il est possible d’échapper à ce stress.

Par exemple, il est possible de :

  • Avoir un projet passionnant ;
  • Subvenir à leurs besoins financiers ;
  • Cesser d’être esclave ;
  • Faire une activité honnête…   

Il est recommandé par la suite de décrire la solution rêvée aux prospects en partageant vos réalisations par exemple.

La description du schéma à suivre

Le schéma à suivre afin d’atteindre la solution rêvée doit être inspiré de la description de votre produit/service. 

En l’occurrence, Olivier Roland dans son message de vente a cité les outils nécessaires pour créer et développer une entreprise rentable :

  • Accompagnement dans la création de l’entreprise ;
  • Motivation pour ne plus reporter les tâches à accomplir ;
  • Clarification du projet.  

Ces outils constituent le cœur de son programme de coaching.

Afin de rédiger un message accrocheur, il est important d’attribuer un titre vendeur pour chaque module. Pensez à annoncer dans les titres de vos séminaires par exemple la valeur apportée.

La description du schéma à suivre vous permettra également de montrer la transformation progressive étape par étape.

La construction d’une valeur

A ce stade vous n’avez pas encore annoncé le prix du produit/service proposé aux prospects. Pour se faire, vous allez construire la valeur en montrant :

  • Le bonus ;
  • Une garantie ;
  • Un prestige du produit /une valeur de production.

Inclure des témoignages

Lors du lancement d’Agir et Réussir dans sa première version, Olivier a exploité les témoignages de clients récupérés à partir de leurs réponses aux sondages.

Avant le lancement du produit, les prospects peuvent témoigner la qualité de vos conseils ou vos valeurs. Il est possible d’inclure ces témoignages dans votre message de vente avant de recevoir les retours de vos premiers clients qui présentent une preuve de la qualité de votre produit/service.  

Certains entrepreneurs hésitent à inclure des témoignages dans leur message de vente. Toutefois, toutes les grandes marques se basent sur cette méthode pour faire la promotion de leurs produits/services. En effet, les témoignages aident à convaincre les clients potentiels, en renforçant le fait que le produit proposé peut leur apporter de la valeur ajoutée. Sans témoignages, vous risquez de nuire à votre crédibilité. En effet, les prospects dans ce cas pensent que vous n’avez pas réussi à satisfaire des personnes de votre entourage.

L’appel à l’action

La dernière partie de votre message de vente est réservée à l’appel à l’action. Il est également possible de mentionner le prix à ce stade parce que vous avez déjà créé une valeur.

Votre premier lancement vous permettra d’évaluer le prix proposé selon le chiffre d’affaires généré et le nombre de personnes qui ont acheté votre produit/service. 

Par exemple, Olivier Roland a proposé deux types d’inscription pour son programme de coaching : standard et premium. La grande partie du chiffre d’affaires est générée à partir des inscriptions premium. Par conséquent, le tarif proposé pour ce type d’inscription répond le plus aux attentes des prospects.  

Si vous limitez la durée des inscriptions ou le nombre d’exemplaires, il est indispensable d’expliquer vos raisons.

Finalement, vous concluez cette partie par la garantie (en l’occurrence satisfaction ou remboursement), l’appel à l’action et bien évidemment le bouton pour effectuer un achat.  

Comment gagner de l’argent rapidement avec un blog ?

C

Dans cet article, nous allons voir les trois stratégies pour rentabiliser votre blog mais avant tout déterminons ce qu’est un blog.

Un blog, c’est un site Internet sur lequel on publie énormément de contenu :

  • des vidéos,
  • des articles,
  • des podcasts.

Les internautes ont la possibilité de commenter, ce qui en fait un outil extrêmement interactif.

Les 3 grandes stratégies qui nous permettent de rentabiliser un blog si on est un entrepreneur qui essaie de se lancer avec un petit budget ou si on est une entreprise qui utilise le blogging pour faire connaître nos produits ou services sont : 

  1. La publicité

Le fait de placer des produits publicitaires d’autres marques est le mode le plus facile mais le moins rentable.

Il faut savoir que si vous vous contentez d’aller sur les grandes régies de publicité comme Google Adsense, vous serez payé que quelques centimes par centaines ou milliers de visiteurs.

Ce qui engendre que vous devez avoir énormément de trafic pour que la publicité soit rentable et permettre d’en vivre.

Pour ma part, j’ai eu il y a quelques années un site Internet qui a généré plus de 2 500 € par mois avec la publicité Adsense, ce qui est bien.

Mais pour en arriver là, il a fallu plusieurs années de travail et de référencement et faire grossir le site jusqu’à un demi million de visiteurs par mois.

Si vous vous sentez motivé pour générer un demi million de visiteurs par mois, foncez !

Sinon je vous recommande d’adopter une des deux autres stratégies :

  1. Vendre des produits en affiliation

Vous n’avez pas à créer le produit vous-même. Vous vous contentez de proposer des produits ou des services qui soient complémentaires à ce que vous publiez comme contenu gratuit sur votre blog afin que les personnes s’intéressent à ce produit.

Si vous venez d’écrire un article sur le théâtre japonais kamishibaï, vous pourriez mettre un lien affilié pour que les personnes aillent acheter une entrée pour un théâtre japonais kamishibaï.

Cela peut sembler être une stratégie très simple à mettre en place mais si vous voulez que cela soit rentable il faut utiliser les techniques suivantes :

La  technique de l’alignement

Le contenu gratuit que vous mettez doit être en lien direct avec le produit ou service que vous recommandez dans votre article.

Cela ne fonctionne pas de faire un article sur le thème japonais kamishibaï et de mettre un lien sur « si vous voulez créer votre entreprise, cliquez ici pour acheter la formation suivante » : cette manière ne fonctionne pas du tout.

Il faut que le contenu gratuit que vous publiez sur le blog mène tout naturellement à vouloir le produit d’affiliation.

Commencer à collecter une mailing list

C’est à dire une liste d’adresses emails des personnes intéressées par votre blog.

Mettre des liens d’affiliation directement sur le site est bien moins rentable que de vendre des produits en affiliation à vos abonnés.

Si vous choisissez de vendre des produits en affiliation, il sera plus facile de faire une recommandation personnelle et intense aux personnes qui vous ont donné leur email et qui vous ont donné le droit de les recontacter : cela sera beaucoup plus rentable que de mettre quelques liens publicitaires sur votre site qui pointe vers des offres tierces.

  1. Vendre vos propres produits

C’est la stratégie la plus rapide et la plus rentable.

En effet, il est plus rapide de gagner sa vie avec une entreprise basée sur un blog si vous vendez vos propres produits que si vous faites de la publicité ou que si vous vendez les produits des autres.

Faire de la publicité prend beaucoup de temps.

En vendant les produits des autres, vous gagnerez du temps dans la création du produit mais vous toucherez seulement une commission d’affiliation. La commission d’affiliation est un pourcentage du prix de vente du produit.

Si vous touchez par exemple une commission d’affiliation de 30 % du produit, vous devrez vendre 100 produits à 100 € pour gagner 3 000 €. Si vous aviez créé le même produit à 100 €, il vous aurait suffi de 3 fois moins de ventes.

C’est donc pour cela que c’est une voie beaucoup plus rapide pour générer des revenus importants à partir de son blog que de faire de l’affiliation.

La stratégie que je recommande pour rentabiliser votre blog est la stratégie « BCPV » qui se déroule en quatre étapes :

B pour Blog

Vous allez lancer votre blog avec un concept qui soit suffisamment unique et accrocheur pour être intéressant. Vous mettez en place une version bêta de votre blog avec un concept original, qui peut être très peu connu ou valorisé.

Avec ce concept original, vous avez réussi à récolter des conseils d’une personne qui propose le même concept et qui gagne énormément d’argent en vendant des produits qui n’ont rien à voir avec ce concept : cela peut changer énormément la donne car vous arrivez avec des produits physiques, des ateliers, des conférences, des séminaires, des livres, des DVD : les personnes trouveront cela innovant et intéressant.

Il faut un blog nouveau sur un concept intéressant.

C pour Contenu phare

Écrivez 7 à 10 articles qui servent à raconter votre histoire et à montrer votre expertise sur le sujet.

Soit vous avez acquis cette expertise et vous avez une chose à dire que personne d’autre n’a apporté jusque là. Soit c’est une expertise qui est acquise parce que vous choisissez d’être un blogueur reporter et vous rassemblez les informations de multiples sources et les rendez accessibles à la masse.

Quand vous vous lancez, vous pouvez très bien faire un blog sur le potager en carré, même si vous n’en avez pas fait pendant des années. Le principal est que vous avez plusieurs livres sur le sujet et vous suivez assidûment des formations, des contenus en lien avec cette thématique.

Vous choisissez d’effectuer des articles extrêmement pédagogiques et compréhensibles qui n’existent pas encore sur le Web. Vous expliquez les bases à une personne débutante. Vous montrez une compétence pédagogique au travers de ces articles phares.

Ces articles seront relativement longs et denses en informations et seront cette source d’autorité.

Ensuite, au lieu de publier un article chaque jour, tous les 3 jours ou toutes les semaines, pendant des années pour vous amener du trafic, vous devrez vous servir de ce blog qui sert de carte de visite pour aller aborder des partenaires.

P pour Partenaires

Vous allez voir des partenaires qui sont d’autres blogueurs ou d’autres personnes qui publient du contenu d’informations sur le sujet et qui ont sur la même thématique des :

  • newsletters,
  • forums,
  • blogs,
  • des sites Internet.

Maintenant que vous avez cette carte de visite qui est votre blog où on voit que vous savez de quoi vous parlez, vous allez proposer à ces personnes un partenariat.

Ce partenariat sera par exemple : organiser une webconférence pour parler du même sujet que vos articles les plus populaires qui sont sur votre blog à leur audience et qui sera gratuite. Elle pourra ainsi inciter les personnes à acheter vos produits ou services et vous verserez une commission à votre partenaire.

Quand vous lancez votre nouveau blog, même si vous avez un trafic quasiment nul, au lieu de rester à attendre que les personnes viennent spontanément car vous avez un contenu génial, vous devez aller là où il y a déjà du monde et proposer un partenariat pour présenter votre produit à cette audience.

V pour Vente

Quand vous avez un partenaire qui a accepté de publier votre contenu auprès de son audience, vous pouvez directement enchaîner vers la vente.

Ce qui vous permet de rentabiliser rapidement votre blog sans passer par la case « création de contenu » pour plusieurs années.

Si vous utilisez cette stratégie, votre blog sera rentabilisé bien plus vite et dès le premier mois.

Choisir le bon titre pour votre produit

C

Dans cet article j’aimerais vous parler de comment choisir un titre adéquat, percutant et accrocheur pour votre produit.  

Pour mieux comprendre le sujet et vous l’expliquer avec un exemple concret, j’ai demandé à plusieurs participants à ma formation de m’envoyer une description de leur produit avec le titre choisi. 

J’ai appris énormément en lisant les retours que j’ai eus. J’ai découvert des choses très complètes et d’autres qui pourraient être améliorées. Certaines des réflexions qui m’ont été envoyées étaient presque parfaites. Je me suis dit que j’allais choisir quelqu’un qui avait encore une marge d’amélioration pour que tout le monde puisse profiter de l’exemple.

Nous allons analyser cet exemple en commençant par une brève présentation. Il s’agit d’un blog de développement personnel et l’audience est donc le public de ce blog. Les sujets abordés sont la confiance personnelle, la motivation, le dépassement de soi, les objectifs, la réussite voire même les finances. L’entrepreneur de ce blog va créer son deuxième produit après l’échec du premier, un ebook qui n’a pas reçu de succès. Ce produit est une formation en vidéo sur la confiance en soi. Il a réalisé un sondage auprès de son audience pour demander ce dont ils avaient besoin et ils ont répondu à 85 %. Il veut donc créer un produit de haute gamme qui va le représenter, établir sa marque, c’est-à-dire son produit phare. Par la suite, il pourra créer un produit d’approfondissement puis un produit d’appel comme un livre numérique par exemple.

L’entrepreneur a choisi comme titre pour son produit « Du grand timide au grand confiant ». La promesse est donc d’obtenir une pleine confiance en soi. Ce titre devrait pouvoir être amélioré. En effet, il existe une différence entre manquer de confiance et être timide. Ne pas oser demander une augmentation à son patron est un manque de confiance en soi. De même que de dire à sa mère que l’on veut quitter le domicile familial. Pourtant ça n’est pas de la timidité. Le titre du produit ne convient donc pas si les personnes visées ne sont pas les timides mais les personnes qui veulent évoluer en ayant plus confiance en eux. Le mot timide ferme le produit. 

Le titre doit toujours refléter la promesse pour le bon public, c’est-à-dire qu’il ne doit pas s’adresser à quelqu’un d’autre ni à un public trop restreint parmi ceux qui vont en profiter.

Pour améliorer le titre du produit de cet entrepreneur, il faut se demander ce que nous pouvons gagner à être plus confiants. Les prospects qui avaient été sondés ont surtout répondu qu’ils recherchaient une meilleure qualité de vie, des amis, une amélioration de leurs relations amoureuses et amicales, la possibilité de réaliser des projets, de dépasser leurs peurs, de passer à l’action et d’obtenir plus de liberté. Parmi ces réponses, il faut rechercher le mot clé le plus fort. 

Admettons que « peur » soit le mot le plus important, il faudrait proposer un titre qui donne une promesse claire, nette et courte en rapport. Nous pouvons proposer : « Comment vaincre ses peurs » mais « Vaincre ses peurs » est encore mieux. Pour l’améliorer encore, il faut remplacer « ses » par « vos » afin de s’adresser directement au client. Nous obtenons donc le titre « Vaincre vos peurs ». Il est toujours possible d’en trouver d’autres en choisissant un autre mot clé comme « Passez à l’action », avec un Z pour terminaison. Les retours des clients peuvent aussi vous aider à améliorer votre titre.

Quel titre l’entrepreneur doit-il choisir entre « Vaincre vos peurs » ou « Passez à l’action » ? La première chose à faire est de réaliser un test auprès des prospects.

Parlons maintenant du plan de test réalisé par notre entrepreneur :

  • Module 1 Comment fixer vos objectifs
  • Module 2 Comment être toujours positif
  • Module 3 La méthode pour gonfler son estime de soi. Le problème est que le titre pour cette partie est très long et le terme « estime de soi » ne convient pas car les prospects ne l’utilisent pas, de même que le verbe « gonfler ». Il est possible d’utiliser les mots clefs précédents pour rédiger les titres des modules. Nous proposons « Première étape pour plus de confiance ».
  • Module 4 Les habitudes du gagnant.

Tout savoir sur l’email marketing

T

Pour optimiser votre prospection auprès de vos clients potentiels et éviter les emails ennuyeux, il est primordial de soigner votre communication. Si tous les emails envoyés à vos clients ont pour objectif de les inciter à acheter votre produit/service, ils seront automatiquement ignorés. 

Je vous explique.

Pourquoi les prospects ouvrent les emails ?

Il est recommandé de susciter une situation d’intérêt auprès des destinataires. 

Pour ce faire, vous devez déterminer les facteurs qui motivent vos prospects à ouvrir un email. Au lieu d’essayer de changer la psychologie de vos clients pour réussir votre marketing, pensez plutôt à adapter votre stratégie à leurs besoins.

La connaissance de l’émetteur

Selon une étude de Riton Paf, pour que les prospects ouvrent leurs emails, ils doivent connaître l’émetteur et avoir confiance en lui. Cela présente le premier interrupteur dans la prise de décision pour ouvrir l’email reçu ou l’ignorer. Pour cette raison, vos emails doivent être reconnaissables et vous devez donner envie à vos prospects de les ouvrir.

La reconnaissance et la confiance sont les deux premiers facteurs qui influencent la décision de vos prospects par rapport à l’ouverture de vos emails.

Une première expérience réussie

Les prospects qui ont ouvert auparavant vos emails et trouvent que le contenu partagé est intéressant auront confiance en vous. Par conséquent, ils ouvriront tous les emails reçus de votre part. 

Cela se traduit dans les campagnes d’emailing par un simple principe. Ce principe consiste à donner envie à vos prospects, qui ont déjà ouvert et lu le premier email, d’ouvrir vos prochains emails. Cela motive considérablement les destinataires à ouvrir les emails commerciaux.

Le titre de votre email

L’objet ou le titre attribué à votre email doit être rédigé d’une façon efficace et accrocheur afin d’inciter les prospects à ouvrir vos emails. 

Pour cette raison, je vous encourage à réaliser des tests avec divers titres et de partager les résultats obtenus avec la communauté des membres de vente par email.     

La lisibilité des emails

Un tiers des prospects n’ouvrent que les emails qu’ils peuvent lire normalement.

Si vous arrivez à faire jouer ces quatre premiers critères pour vous, vous garantissez un taux d’ouverture de vos emails irréprochable.

Comment obtenir de nouveaux abonnés ?

L’objectif principal de vos campagnes marketing consiste principalement à captiver les prospects et non pas de leur permettre de s’inscrire à la newsletter. Un petit critère psychologique fait cette différence remarquable. Imaginez ces deux propositions :

Proposition 1 : un livreur sonne à votre porte et vous demande de signer pour récupérer un cadeau. Bien évidemment, vous signez et vous récupérez le cadeau !

Proposition 2 : un livreur sonne à votre porte pour vous demander de vous inscrire à un service ou un autre. Même si l’inscription est gratuite, vous vous rendez compte tout de suite qu’il s’agit d’un démarcheur qui cherche à vous vendre un produit/service.

La psychologie de l’abonné fait qu’en proposant à un prospect une inscription ou un abonnement, il aura l’impression qu’il vous rend service. Même si votre newsletter est particulièrement intéressante et propose des conseils importants et des bons plans, quand vous demandez aux visiteurs de s’inscrire, instantanément, ils se rappelleront de leurs mauvaises expériences avec les newsletters. Toutefois, si vous n’évoquez pas l’inscription à votre newsletter, vous pouvez augmenter votre nombre d’inscrits. Pour ce faire, il suffit de demander les coordonnées de vos prospects en échange d’un cadeau que vous allez leur envoyer.

Un exemple de formulation de cette demande : dites-moi simplement à quelle adresse, je dois vous envoyer votre cadeau. Ainsi, vous retournez l’échelle des valeurs.

Dans votre offre, mettez-vous toujours dans une position ou vous rendez service à vos prospects et non pas dans une position où vous leur demandez service. Rien que ce changement de vocabulaire peut changer l’efficacité d’un formulaire d’inscription à la newsletter.

Un autre concept psychologique consiste à choisir des mots d’ordre simples et faciles. Vous devez faire en sorte que le passage entre les différentes étapes pour arriver à l’étape finale de confirmation soit fluide et naturel. Autrement dit, en navigant sur votre site Internet, les visiteurs peuvent inscrire facilement leurs coordonnées grâce à un formulaire bien visible. Rappelez-vous toujours que l’objectif principal d’un site Internet, c’est de récupérer les coordonnées des prospects pour que vous puissiez leur vendre vos produits/services par la suite. Un prospect qui a inséré son email est prédisposé à acheter votre produit/service par la suite.

Pour résumer la technique de l’obtention de nouveaux abonnés :

  1. L’objectif principal de votre site web : amener des prospects à s’inscrire
  2. Une fois le prospect inscrit, vous devez lui faciliter la tâche pour effectuer un achat. Pour ce faire, pensez à inclure votre message de vente et l’appel à l’action dans votre page de confirmation. Il est important également d’éviter les impasses en redirigeant vos abonnés vers la même page que le page de confirmation.

Il est recommandé de revoir les étapes qui nécessitent un effort fourni par les prospects pour acheter votre produit/service. Simplifiez votre processus de vente pour générer plus de ventes.

Quel prestataire doit-on choisir ?  

Voici une liste, non-exhaustive de différents fournisseurs d’email.  

  1. Aweber

Personnellement, j’utilise l’outil technique Aweber pour lancer mes campagnes marketing d’emailing. C’est un outil anglophone disponible sur le site www.aweber.com. Si vous n’avez pas une base de données de prospects, je vous recommande ce prestataire.

  1. iContact

Si vous avez une mailing liste importante, il est possible d’utiliser iContact disponible sur www.icontact.com. Dans une situation où vous avez une large base de données et vous pouvez confirmer que tous les prospects présents sur la liste vous suivent réellement cet outil est efficace.

  1. Cybermailing ou SG-Autorépondeur

Ensuite, il y a des services francophones comme Cybermailing ou SG-Autorépondeur. Ces outils sont en train de travailler sur leurs fonctionnalités pour pouvoir se mettre au niveau des outils américains.

  1. Promety

Un dernier outil qui s’appelle Promety créé par Michel Morin peut être une solution intéressante parce que son créateur a beaucoup d’expertise dans le domaine de l’emailing et gère des bases de données importantes.    

Les éléments clés pour réussir votre contenu

L

Un concept essentiel à connaître en ce qui concerne la publication du contenu sur votre blog est que vous avez le choix de publier un contenu public visible par tous les visiteurs ou un contenu privé. Des outils techniques vous permettront de gérer la visibilité de vos articles selon vos préférences. Ainsi, il est possible de cacher certains contenus sur votre blog pour le réserver à une audience limitée.

Dans quel cas faut-il utiliser le contenu privé ?

Le contenu réservé aux clients    

Si vous devez réserver un certain contenu pour une communauté de clients, il est plutôt recommandé de leur créer un site privé au lieu d’un blog BCPV. 

En effet, introduire un contenu réservé seulement aux clients sur votre blog, n’est pas une stratégie très accueillante. Du point de vue client, il est plus valorisant de leur consacrer un site privé au lieu de leur donner accès à quelques articles protégés.

Je vous recommande deux outils techniques pour créer des sites avec un contenu réservé aux clients :

  • WishList Member : c’est un outil intéressant qui m’a beaucoup servi personnellement ;
  • Digital Access Pass : c’est un outil promoteur, similaire à WishList mais avec beaucoup de fonctionnalités supplémentaires.   

Le contenu disponible après une action  

Quelquefois, vous aurez besoin que votre contenu soit montré aux internautes après une action effectuée. La méthode la plus simple pour publier ce genre de contenu, consiste à créer une page au lieu d’ajouter un article à votre blog. Cette page ne sera pas incluse dans la chronologie du blog. 

Les thèmes sur WordPress vous offrent l’opportunité de choisir les pages que vous ne souhaitez pas voir affichés sur votre blog. Il existe également des extensions pour appliquer cette technique.

Toutefois, il est préférable d’opter pour des solutions simples au lieu de créer un contenu absolument verrouillé. Les visiteurs peuvent insérer de fausses informations si vous exigez l’insertion de l’adresse email par exemple pour afficher un contenu privé. Gardez à l’esprit que les visiteurs de votre blog, qui sont intéressés par votre contenu, sont des clients potentiels.

Les bonus de syndication

Le bonus de syndication est typiquement le contenu qui sera déverrouillé une fois que le prospect aura la permission. Ce contenu sera à la disposition de tous les visiteurs suite à votre permission et la récupération de leurs adresses emails. 

Vous pouvez créer un bonus de syndication à partir d’un contenu gratuit déjà publié sur votre blog. 

J’ai déjà créé des DVD entiers basés sur des articles publiés gratuitement sur certains de mes blogs. Tant que le format du produit et sa pédagogie sont différents de ceux du contenu, il est possible d’opter pour cette stratégie. 

Par contre, il est inutile de nommer le contenu que vous avez reproduit par le best of du blog par exemple, sinon vous limitez le cercle de visiteurs qui peuvent s’intéresser à votre bonus de syndication. Pensez à mettre en avant l’utilité de votre offre pour résoudre un problème ou atteindre un objectif.

Si vous avez sur votre site un contenu phare constitué de huit articles, par exemple, vous pouvez regrouper les concepts de ces articles dans un fichier PDF que vous offrez en échange des adresses emails. 

Dans chaque article, insérez un appel à l’action qui incite les internautes à insérer leurs adresses emails pour recevoir un contenu plus développé et détaillé !

Concernant le bonus de syndication sous forme de vidéo, vous reprenez le concept d’un Lancement Orchestré. En effet, le Lancement Orchestré, c’est l’application d’une stratégie BCPV.

La différence entre le blog et la newsletter

Une stratégie marketing est constituée de quatre éléments clés, par conséquent vous pouvez créer quatre ressources pour votre entreprise

  1. Le trafic : le nombre de prospects qui visitent votre point de vente, en l’occurrence votre blog ;
  2. L’audience : le nombre de prospects abonnés à votre blog et qui ont fourni leurs coordonnées pour que vous puissiez les contacter ;
  3. Clientèle : les prospects qui achètent votre produit/service. Le rôle du blog c’est de convertir les prospects en clients ;
  4. Fidélisation : c’est de fidéliser vos clients pour qu’ils achètent davantage de vos produits et vous ramènent à leurs tours de nouveaux prospects.

Le blog servira principalement dans la création du trafic et la génération de l’audience. 

Le but d’un blog c’est qu’il soit un moyen pour que les prospects puissent trouver votre blog via différents moyens: les partenaires, le référencement naturel…

Une fois que les visiteurs arrivent sur votre blog, ils sont invités à insérer leurs adresses emails.  

Les étapes suivantes consistent à convertir les prospects en clients et à les fidéliser. Cela est assuré par la newsletter.

Afin de fidéliser votre audience, il est primordial de les contacter par emails. Mais il faut savoir que quand vous publiez un nouvel article sur votre blog, à part le public réduit constitué par vos proches, les prospects ne retournent pas régulièrement sur votre blog. Par contre, si vous les prévenez par emails, vous les incitez à accéder à votre blog. Le rôle principal de la newsletter, c’est de contacter les prospects par mails et les fidéliser.

Le principe commun

Dans les deux cas, blog comme newsletter, il y a un principe commun extrêmement important, c’est que le titre est essentiel. Le titre, c’est la publicité de l’article. Si vous choisissez un titre qui n’intéresse pas les visiteurs, ils abandonneront la lecture de votre article même s’il est intéressant. Par contre, si pour un article moyen vous choisissez un titre attrayant, les visiteurs de votre blog donneront de l’importance à l’article. 

Pour cette raison, il est primordial de passer du temps à choisir un titre accrocheur pour vos articles. Deux ingrédients essentiels à prendre en considération pour attribuer un titre à vos articles :

  • Curiosité : donner envie aux visiteurs de lire l’article ;   
  • Avantage pour le lecteur : mettre en avant la valeur ajoutée par votre article.

Ces deux ingrédients vous permettront de créer un titre pour inciter vos lecteurs à passer à l’action : cliquer s’il s’agit d’un email ou finaliser la lecture d’un article.

La démarche éthique pour inciter vos clients à acheter

L

En 2007, je dirigeais une école de danse latine et j’enseignais la salsa. Mes clients étaient satisfaits par mes cours et y assistaient régulièrement. Bizarrement, en ouvrant les inscriptions à la fin de l’année scolaire, je n’ai jamais atteint le taux de réinscription souhaité. J’avais besoin d’atteindre un nombre déterminé de réinscription au mois de septembre afin de couvrir mes charges et de garantir un revenu pendant ce mois. 

En analysant la situation, je me suis rendu compte que le premier facteur faisant que mes clients ne s’inscrivaient pas sur le moment était le suivant : l’inscription était ouverte et possible à tout moment. J’ai alors décidé de changer l’angle de vente et de lancer une offre limitée dans le temps et avec un nombre de places disponibles limité.    

Pourquoi et comment faire une offre à durée limitée ?

Pour faire une offre à durée limitée, deux techniques sont possibles :

  • Un tarif spécial jusqu’à une date précise, pour limiter le temps pendant lequel vos clients peuvent profiter de l’offre.
  • Un bonus ou une promotion spéciale pour les premières personnes inscrites, pour limiter le nombre de places et réduire le nombre de clients qui peuvent bénéficier de l’offre.   

Pourquoi vous pouvez paradoxalement multiplier vos ventes avec une offre limitée dans le temps ou en limitant le stock de produits que vous vendez ?

Il semble paradoxal de limiter le nombre de places disponibles ou le temps réservé à l’inscription pour augmenter les ventes. 

Mais le fait est qu’en limitant votre offre, vous motivez vos clients à prendre une décision rapidement. Une offre à durée indéterminée permet à vos clients de passer à l’action au moment qui leur convient à l’inverse d’une offre limitée, qui pousse les clients à agir instantanément.

En précisant la date limite de l’offre, vous provoquez un pic de vente sur cette période. Le sentiment d’urgence stimule vos clients à effectuer leur achat et à profiter de votre offre.

Comment pouvez-vous justifier votre offre tout en communiquant avec vos clients de façon éthique ?

Un de mes clients, qui propose une méthode de mémorisation en mathématiques destinée aux enfants, a proposé une offre spéciale pendant le Lancement Orchestré de son produit. 

Cette offre consiste à envoyer un DVD et un cahier d’exercices exclusivement aux clients qui ont effectué l’achat avant la fermeture des ventes. 

Etant donné que sa société s’est développée grâce à ses Lancements Orchestrés, il n’a plus le problème de stock limité. Par conséquent, les produits proposés en exclusivité sont disponibles tout au long de l’année. 

Afin de justifier l’offre limitée à ses clients, je lui ai proposé de donner de la valeur à ses produits et de les mettre en vente sur son site. 

Dans le lancement du produit principal, il est possible de le proposer gratuitement. Au lieu de proposer une offre avec des quantités limitées à cause des problèmes de stock, il propose plutôt une offre à durée limitée afin de bénéficier gratuitement du DVD et du cahier d’exercices.

Il est recommandé de faire sortir votre offre du cadre de marketing, en présentant vos produits comme une solution à vos clients pour leur rendre un service ou les aider à résoudre un problème.

Ainsi, vous pouvez présenter votre offre à durée limitée en toute transparence, comme vous savez que votre produit est utile, vous proposez cette offre sur une durée limitée pour les inciter à franchir le pas.  

A combien d’exemplaires devez-vous limiter vos offres spéciales ?

Astuce surprenante : vous pouvez passer la limite de votre offre, là ou vous atteignez vos objectifs ! Par contre, il est inutile de proposer un grand nombre de places qui dépasse vos objectifs. Pensez également à rédiger un message de vente percutant et accrocheur.

Par exemple, pour mon cours de salsa, j’ai créé un CD audio avec un DJ qui fait de la musique latine et je l’ai mis à la vente pour 10 €. J’ai proposé ce CD gratuitement seulement aux personnes inscrites avant une date précise. Ainsi, j’ai réalisé un pic de vente et j’ai réussi à atteindre mon objectif.    

En appliquant cette technique, vous pouvez améliorer paradoxalement vos ventes en limitant l’offre et en restant éthique.

Les meilleurs conseils d’Aurélien Amacker pour augmenter votre chiffre d’affaires et vos revenus avec un blog

L

Comment un blog peut vous aider à développer votre entreprise ? Comment augmenter votre chiffre d’affaires grâce à un blog ?

Pour répondre à ces questions, j’ai interviewé Aurélien Amacker, un blogueur et globe-trotteur français à succès.

A découvrir :

  • Pourquoi un blog est supérieur à un site Internet classique ?
  • Comment créer un blog ?
  • Donner pour recevoir
  • Comment créer un blog à succès ?
  • Comment faire connaître son blog ?
  • Comment rentabiliser son blog ?
  • Pour aller plus loin

C’est parti ! Commençons avec le premier point.

Pourquoi un blog est supérieur à un site Internet classique ? 

Un blog est un site Internet. De nombreux logiciels tels que WordPress ont été créé à la base pour créer des blogs. 

Si le blog était à ses débuts, un journal personnel sur Internet, il s’agit aujourd’hui d’un véritable outil de communication pour les petites et grandes entreprises. 

Mais quels sont les avantages du système de blogging ?

Le blog permet de manière simplifiée de publier du contenu comme des articles et de se faire connaître que l’on soit un particulier ou une entreprise. 

Le mécanisme de commentaire fait qu’il y a une interactivité. Les visiteurs peuvent poser des questions, laisser des commentaires… Ceci permet d’amorcer le dialogue avec son audience et de créer une relation avec les gens qui nous suivent.

Continuez à lire…

Comment créer un blog ?

Aujourd’hui, le meilleur moyen de créer un site Internet est d’utiliser le logiciel WordPress. 

Un petit chiffre…

Un site internet sur 8 utilise WordPress ! 

Les avantages ?

  • C’est entièrement gratuit.
  • Intuitif. Cela ne prend qu’un petit temps d’apprentissage. 
  • Pas besoin de connaître une ligne de code car avec WordPress tout le monde peut monter son site.
  • C’est un outil très puissant.
  • Le contenu posté est facilement modifiable par soi-même.
  • Le système de commentaire permet aux internautes de partager facilement leurs avis. 

Donner pour recevoir

Lorsqu’on a un blog, l’un des points les plus importants est l’aspect communautaire. 

On va progressivement être amené à échanger avec d’autres blogueurs mais aussi des visiteurs sur la thématique que l’on a choisi. 

L’idée est d’avoir une démarche où l’on essaie d’aller vers les gens et de leur apporter de la valeur et non d’essayer de prendre sans rien donner.

Donner engendre recevoir, et recevoir engendre donner. Obtenir ce que l’on veut passe par aider autrui à recevoir ce qu’il souhaite.

Au lieu de vous demander ce que peut vous rapporter telle ou telle chose, interrogez-vous plutôt sur comment vous pouvez aider. En réfléchissant à ces deux questions, vous trouverez ce que vous pouvez offrir à autrui. Quel message vous pouvez partager avec votre manière unique de l’exprimer.

Cette prise de conscience va vous amener à publier du contenu de qualité, du contenu utile qui répond à un réel besoin et ce d’une manière ingénue.

Découvrez comment s’y prendre dans le point qui suit.

Comment créer un blog à succès ?

Le point fondamental est de choisir une thématique pour laquelle vous avez un véritable intérêt. 

Parlez d’un sujet que vous maîtrisez. Un sujet pour lequel vous avez des points de vues intéressants à apporter ou une expertise à partager.

La clé est d’être authentique, mais aussi de prendre du plaisir. 

Le content marketing, c’est-à-dire le marketing par le contenu, est une tendance très lourde. Il s’agit de développer du contenu pour attirer des gens intéressés par le sujet. C’est donc se faire connaître avec peu de moyens sur Internet. En créant du contenu de qualité sur une thématique spécifique, vous allez dans un premier temps, générer du trafic vers votre blog. Ensuite, vous pourrez penser et proposer une solution ou un produit qui réponde aux besoins particuliers de votre audience.

Faire connaître son blog au monde entier

Pour avoir de la visibilité sur Internet, le plus important est de publier du contenu. 

Vous devez penser à publier au moins 20, 30, 50 articles uniques pour commencer à avoir du trafic sur votre blog.

L’astuce est de publier au fur et à mesure et sans vous poser trop de questions. N’attendez pas d’écrire l’article parfait. Plus vous écrivez et publiez, plus rapidement vous testez et vous vous améliorez. Vous comprenez petit à petit comment parler à votre audience. 

Selon Aurélien, « la réussite sur Internet vient dans l’action ».

Dans un second temps, vous pourrez améliorer vos articles en les optimisant pour les moteurs de recherche comme Google par exemple. 

L’optimisation du contenu passe avant tout par un titre accrocheur. Le titre est la première chose que Google regarde. Afin de l’optimiser au maximum, vous devez entre autres, intégrer le mot-clé que vous visez dans le titre. Ce type de technique que l’on nomme SEO, s’apprend en pratiquant.

Comment rentabiliser son blog ?

Parmi les 3 méthodes essentielles pour rentabiliser un blog, citons :

  1. La publicité : les plus connues sont les publicités de Google Adsense. Le processus est très facile. Il faut juste s’inscrire, copier-coller un code sur son site et les pubs apparaissent automatiquement. Ceci permet notamment de combler des espaces sur ses pages de blog et d’optimiser au maximum chaque trou. Un autre type de pub consiste à partager des liens sponsorisés pour générer un revenu passif. Dans ce cas, une entreprise intéressée par votre blog et votre audience va choisir de louer un espace sur votre site. A vous de définir ensemble un prix fixe, à payer par mois ou annuellement. De la même manière, une autre technique vise à écrire des articles sponsorisés. Une entreprise vous paye pour écrire un article ou un avis sur son produit ou partager un article sur votre blog.
  2. Les produits affiliés : ceci consiste à recommander des produits. Il peut s’agir de produits physiques ou de produits virtuels. Si vous êtes affiliés d’un produit Amazon par exemple, vous gagnerez en moyenne 5% du prix total du produit sur chaque vente réalisée à travers votre lien. La marge est plus élevée sur les produits virtuels, vous pouvez alors toucher entre 30% et 60% du prix total.
  3. La vente de ses propres produits : une approche efficace consiste à partir d’un groupe de personnes que vous allez contacter et d’ensuite créer un produit qui répondent à leurs attentes. En discutant directement avec votre audience, en s’intéressant aux problèmes de vos abonnés, vous pouvez créer une solution qui répond parfaitement à leurs besoins.

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les conseils gratuits et vidéos d’Aurélien Amacker sur son site http://www.webentrepreneurdebutant.fr/.

Il montre tout ce qui est possible de faire avec un blog. 

Pour conclure, rappelons que les résultats dépendent de l’engagement et de l’investissement de chacun, mais aussi de si vous avez déjà une offre à proposer ou si, au contraire, vous commencez de zéro. 

Dans tous les cas, un blog est un outil très puissant pour développer votre présence et votre entreprise en ligne. 

Alors, prêt à augmenter votre chiffre d’affaires ou à commencer par gagner vos premières centaines d’euros par mois avec votre blog ?

L’Étape 0 : Pourquoi vous échouerez en ligne

L

Il est extrêmement important de connaître précisément les mots-clés que les gens utilisent quand ils font des recherches."
Il est extrêmement important de connaître précisément les mots-clés que les gens utilisent quand ils font des recherches. »

Cet article invité a été proposé par Marc Guilbert, auteur du blog ExpertMarketingWeb.com

Lancer une entreprise en ligne, c’est comme lancer n’importe quelle autre entreprise: il y a un risque élevé d’échec.

Je dirais même, encore plus en ligne.

Saviez-vous qu’il y a plus de 150 000 nouvelles pages qui sont ajoutées au Web chaque jour ?

Mais alors, où est donc votre site Web dans tout cela ?

Avec plus de 45 milliards de pages Web présentement  indexées par Google, comment pourriez-vous réussir à avoir seulement un peu de trafic sans dépenser une fortune ?

Le succès réside dans ce que j’appelle l’Étape 0, soit l’étape celle que tout le monde oublie.

Cette étape doit être faite avant de créer son contenu, car elle influera sur les titres que vous donnerez à vos pages mais aussi sur votre contenu. Tout cela, dans le but d’obtenir du trafic gratuit provenant de Google.

Sans elle, vos chances de réussite sont pratiquement nulles.

La bonne nouvelle, cependant, c’est que pratiquement personne ne la connait, ce qui vous donne un énorme avantage.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

Slogan marketing vers le client: nous existons grace a vous

5 éléments essentiels pour écrire un article de blog

5

Avec une bonne méthode, écrire un article de blog efficace est un jeu d’enfant.

Le blog est un élément majeur pour faire la promotion d’une entreprise.

Il permet de fidéliser ses clients, faire la promotion de ses services et produits et renforcer son référencement dans les moteurs de rechercher. Malheureusement, il arrive souvent de voir des blogs inefficaces car ils possèdent des défauts majeurs qui empêchent le retour sur investissement. Mais comment rédiger un blog efficace pour booster sa stratégie marketing ? Ici, les 5 éléments essentiels pour écrire un article de blog.
(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

phrase pour vendre un produit exemple, faire la promotion dun produit rediger des articles, la definition la plus correcte du marketing, comment doit-on écrire éléments clés, comment écrire clés dans la phrase Les cinq questions clés, exemple dun texte pour vendre un produit, les élément principal pour créer une promotion, comment on ecrit un article les elements cle, definition vendre le produit a notre reseau, presenter un produit a vendre

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */