Résultats de recherche pourfrancais marketeur sebastien

J-48: Le podcast sans Sébastien ! (4 astuces pour votre énergie)

J

Ce podcast est un peu particulier : C’est ma soeur qui parle ! Vous comprendrez en l’écoutant !

Les séminaires de haut niveau sont plein d’énergie et ont des journées très longues. La plupart des conseils donnés ici sont donc dans l’objectif de faire monter votre niveau d’énergie ou de vous permettre de tenir toute la journée entourée de centaines, voire de milliers de personnes.

La grande question donc est : comment tirer le maximum de votre participation à un séminaire de haut niveau ?

Aujourd’hui, nous sommes à « J-48 » du séminaire Entrepreneur Libre… et le conseil donné aujourd’hui va vous permettre de connaître une réussite hors du commun !
Je vous en dis davantage… dans ce podcast !

Accédez gratuitement au séminaire mentionné dans le podcast: Cliquez sur ce lien d’accès

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
J'espère que ce podcast vous a plu !

Si vous voulez mettre en pratique mes stratégies dans votre entreprise, je vous recommande vivement mon livre, Le Secret des Entrepreneurs Libres. Ce guide pratique, illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs dans 25 secteurs d’activité, dévoile :
  • Pourquoi et comment vous devez vous « cloner » (p. 81) pour faire exploser vos ventes et vos revenus, tout en réduisant votre temps de travail !
  • Comment différencier votre offre et rendre vos concurrents « hors sujet » en créant une offre irrésistible pour vos clients ! (p.45)
  • Le secret qui transforme vos clients en « fans » qui achètent encore et encore - et qui vous recommandent autour d’eux ! (p.53)
  • Pourquoi et comment vous devez repousser certains clients, pour vous libérer du temps, diminuer votre stress, et multiplier votre bénéfice ! (p. 179)
  • Et bien d’autres méthodes et ressources pour faire de vous un Entrepreneur Libre !
Chaque section du livre est complétée par des ressources en ligne, et des études de cas détaillées avec des entrepreneurs qui ont utilisé avec succès mes conseils !

Sébastien
PS : Avec mon livre Le Secret des Entrepreneurs Libres, j'offre 294 euros de bonus.
Cliquez ici pour vous offrir Le Secret des Entrepreneurs Libres et recevoir les bonus !

 
Transcription :
Bonjour,

Je suis Sébastien, Le Marketeur Français. Bienvenue dans ce podcast “Entrepreneur Libre” !

Aujourd’hui , c’est la suite du podcast d’hier : je vais vous donner quelques conseils pour tirer parti au maximum de mes prochaines leçons et événements: 13 leçons pour tirer le maximum du séminaire Entrepreneur Libre !

Pour bien commencer ce podcast, je dois vous faire une confession : vous l’avez remarqué, la voix que vous entendez n’est pas celle de Sébastien ! Je suis Carine, la soeur de Sébastien et je lui sauve la mise pour ce podcast !

En effet, nous sommes en train de participer à un séminaire de Tony Robbins et comme d’habitude, emporté par son enthousiasme, Sébastien a terminé la journée complètement aphone. Il n’a plus qu’un filet de voix et ne pouvait pas enregistrer ce podcast.

Mais il ne voulait absolument pas louper un épisode de son podcast quotidien, donc pour ne pas vous laisser tomber, il a tapé son texte et m’a demandé de l’enregistrer. Je parle donc en son nom !

==

Je disais donc :

Je suis Sébastien, Le Marketeur Français. Bienvenue dans ce podcast “Entrepreneur Libre” !

Aujourd’hui nous allons parler de quelques conseils pour tirer parti au maximum de mes prochaines leçons et événements : 13 leçons pour tirer le maximum du séminaire Entrepreneur Libre !

La grande question donc est : Comment avoir une énergie au top pendant le séminaire… et pendant toute votre vie ?
Dans ce podcast, je vais donc partager avec vous la suite des 13 conseils pour profiter au maximum d’un séminaire ou conférence de haut niveau.

Mais tout d’abord :

Nous sommes en plein compte à rebours à l’approche du Séminaire Entrepreneur Libre

Aujourd’hui on est à J-48 ! IL reste tout juste 48 jours avant ce séminaire événement, où plusieurs centaines d’entrepreneurs vont se retrouver à Paris pour découvrir les secrets de marketing qui peuvent propulser votre entreprise au poste de Numéro 1 sur son marché.

Comme d’habitude, vous pourrez côtoyer des entrepreneurs millionnaires, qui ont développé leur entreprise à partir de zéro en utilisant des méthodes marketing puissantes, que vous allez découvrir en détail lors de ce séminaire.

C’est important :

RESERVEZ VOTRE PLACE. Ne soyez pas comme ce jeune homme que j’ai croisé hier et qui se « sait plus » s’il a réservé ou non.

C’est pareil chaque année : je suis à un congrès ou une conférence quelques semaines avant mon séminaire, et je croise quelqu’un qui me dit : « je serai à ton séminaire Entrepreneur Libre ! »

Puis je lui demande : « Super, tu as confirmé ta place ? » et la personne me répond : « ben, euh, je crois oui. Attends, tu dis qu’il faut confirmer sa place ? »

Invariablement, pour 500 personnes qui sont DANS la salle, j’ai 50 personnes qui tentent de s’inscrire la veille du séminaire, ou le jour même le matin… et bien sûr c’est trop tard !… donc ces personnes se retrouvent donc dehors, à se demander qu’est-ce qui se passe à l’intérieur.
En fait, je pense que la plupart des gens vivent dans une sorte de nuage cotonneux : ils ne savent pas vraiment ce qui se passe autour d’eux, ils ne se connaissent pas vraiment, ils vivent dans un monde flou où les nuages volent bas.

Dans ce podcast, je vais vous donner un conseil pour ne pas vivre comme cela !

Les séminaires de haut niveau sont plein d’énergie et ont des journées très longues. La plupart des conseils donnés ici sont donc dans l’objectif de faire monter votre niveau d’énergie ou de vous permettre de tenir toutela journée entourée de centaines, voire de milliers de personnes.

Voici donc, rapidement, quatre conseils clefs, que je vais approfondir dans les prochains podcasts, une fois que j’aurai récupéré ma voix :

1. On va terminer chaque journée de séminaire très tard (22h), donc REPOSEZ VOUS AVANT de venir au séminaire. Et je recommande, pendant le séminaire d’aller se coucher direct à la fin de la journée – pas rester à papoter ! Ne considérez pas Entrepreneur Libre comme un « weekend pour faire la fete en boite de nuit à Paris » ! La fête a lieu dans la salle de séminaire, pas ailleurs.

Le repas qu’on va avoir le matin avant de se rendre sur place est le plus important de la journée ! Il faut manger un (très) solide petit déjeuner. Il n’y a pas de croissants au beurre, ni de café sur place. D’ailleurs ces deux choix alimentaires vous sont vivement déconseillés si vous voulez vivre sainement le séminaire, donc évidemment, je ne vais pas vous empoisonner avec du sucre, de la caféine et du beurre dès le petit matin. Donc prenez un petit déjeuner sain, et suffisamment copieux pour vous garder en forme jusqu’à la pause déjeuner.

Une astuce pendant les sessions de séminaire : Il n’y a pas de « pause pipi ». Donc :
Évitez de boire de l’eau en trop grande quantité à la fois : mieux vaut boire une gorgée ou deux, très souvent, plutôt que de vider une demi bouteille et devoir partir à l’aventure des toilettes toutes les dix minutes, et louper des conseils importants donnés pendant le séminaire.

Quatrième conseil : Si vous amenez des snacks ou en-cas ou autres nourritures à grignoter, choisissez des aliments qui ne sont pas trop sucrés, afin de pouvoir tenir sur la durée et éviter le « pic de sucre » et le « crash » qui s’ensuit : noix, fruits, céréales, légumes sont recommandés.

Aujourd’hui, quand je participe à un séminaire, je rencontre souvent des dizaines de personnes qui me reconnaissent et engagent la conversation. Donc je profite à la fois du contenu du séminaire à proprement parler, et des rencontres extrêmement riches que je fais sur place.

C’est pourquoi, dans le podcast de demain je vais vous parler de la façon optimale de rencontrer des personnes nouvelles lors d’événements ou de séminaires ! car vous pouvez rencontrer des partenaires potentiels et peut être même votre futur associé.

Comme vous le savez, ce podcast fait partie d’une série « compte à rebours avant mon séminaire Entrepreneur Libre. C’est pour cela que je vous parle de comment se préparer à un séminaire de haut niveau !

Je vous ai promis dans le podcast J-51 de parler d’un plan d’action pour bâtir des partenariats solides. On en reparle dans un prochain podcast, mais tout d’abord, j’aimerais vous donner les clefs pour rencontrer les partenaires potentiels lors d’événements, puis on parlera d’établir les partenariats et les réussir.
Voilà, merci d’avoir écouté ce podcast, Sébastien espère revenir avec sa propre voix pour celui de demain, mais si ce n’est pas possible c’est moi qui vous dis à demain !

Si vous n’êtes pas encore abonné à ce podcast, alors cliquez sur le bouton S’ABONNER qui se trouve sur cette même page, juste au-dessus du lecteur audio. Si vous êtes sur Facebook ou sur un autre site et que vous ne voyez pas de bouton S’ABONNER, allez sur LEMARKETEURFRANCAIS.COM pour recevoir ce podcast gratuitement tous les jours !

Voilà, on se retrouve demain, si vous avez aimé le podcast d’aujourd’hui, cliquez sur J’aime et partagez, si vous n’avez pas aimé, eh bien cliquez sur je n’aime pas et ne partagez pas !

Au revoir !

Entrepreneur de la semaine : Sébastien Gourrier, SG Autorépondeur

E
Sébastien Gourrier, gérant de SG Autorépondeur, et Sébastien Le Marketeur Français
Sébastien Gourrier, gérant de SG Autorépondeur, et Sébastien Le Marketeur Français au séminaire « CPVI »

Depuis plus de 3 ans que j’accompagne des entrepreneurs via la formation « Séduire Le Client », près des deux-tiers des participants viennent sur la recommandation d’un autre chef d’entreprise qui est satisfait de « SLC » ou « L.O. » et de ses résultats.

C’est donc tout naturel pour moi de vous montrer ma gratitude quand un entrepreneur découvre une de mes formations grâce à vos chaleureuses recommandations. A partir de maintenant, nous remercierons régulièrement l’un d’entre vous sur notre blog en décernant le prix de « Client de la semaine » !

C’est le cas de Sébastien Gourrier, qui est notre premier « Client de la semaine » pour cette rentrée 2013 !

Sébastien (à gauche sur la photo) est le gérant de SG-Autorépondeur, un outil en français qui permet de capturer les coordonnées de vos prospects et gérer vos listes et vos campagnes par email avec un excellent taux de délivrabilité.

Sébastien remporte ce titre de « Client de la semaine » en ayant recommandé mon Atelier Marketing à une de ses partenaires.
Le titre de « Client de la Semaine » s’accompagne d’un cadeau : un avoir d’une valeur de 995 euros H.T. valable un an sur n’importe laquelle de nos formations.(*)
Vous aussi, vous pouvez remporter le titre de Client de la semaine : si un de vos contacts s’inscrit pour la 1e fois à une de nos formations sur votre recommandation (n’importe laquelle), et nous précise au moment de son inscription qu’il vient de votre part, vous pouvez également remporter un avoir de 995 euros HT, ainsi qu’une mention sur notre blog… et parfois, comme aujourd’hui, dans la newsletter.

Félicitations Sébastien !

Recruter vos partenaires et affiliés : les conseils du Marketeur Français et de Zico Kiaxx

R
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.

Gagner en visibilité et alimenter sa liste de contacts en un temps record, voici ce permet le Partenariat stratégique, une méthode dont parle souvent Sébastien, Le Marketeur Fançais.

Cette méthode est un des outils-clefs de l’entrepreneur, coach et consultant Zico Kiaxx. Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant/gagnant.

Dans ce séminaire vidéo dirigé par Sébastien Le Marketeur français, Kiaxx nous livre ses conseils pour recruter partenaires et affiliés et mettre son entreprise sur les devants de la scène.
Voyons les éléments-clefs à retenir de leurs conseils !

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur francais

Pourquoi « Le Marketeur Français ? »

P

« Bonjour, je m’appelle Sébastien, et je suis Le Marketeur Français ».

C’est ainsi que je commence chacune de mes interventions dans les séminaires marketing auxquels je participe aux Etats-Unis. (Hi, My name is Sebastien, and I’m the French Marketer)

En Français, cela peut paraître un peu présomptueux de m’accaparer ce titre – LE marketeur, mais sur la scène internationale il faut bien avouer que la France est extrêmement peu représentée… Au point que Frank Kern, Jeff Walker, Andy Jenkins, et la plupart des célébrités du Marketing Internet en sont venus à simplement m’appeler « The French Marketer ».

J’ai donc gardé le surnom.

Il y a une deuxième raison qui m’a poussé à conserver ce titre provocateur :

IL N’Y A QUE TRES PEU DE BLOGS FRANCAIS SUR LE MARKETING… ECRITS PAR DES MARKETEURS.

Depuis 3 ans, je me suis occupé de mes projets et de mon entreprise en m’intéressant presque uniquement au marketing « à l’américaine ». Je suis allé à la rencontre de phénomènes tels que Frank Kern, John Reese, Tony Robbins, Mike Filsaime, Andy Jenkins… dans le but de comprendre ce magnifique mystère qu’est le marketing.

Puis, il y a quelques mois de cela, je me suis demandé s’il y avait aussi des experts français à étudier.

La plupart des blogs que j’ai rencontrés sur le Web Français m’ont beaucoup surpris. Soit il s’agit simplement de blogs hobbies, qui se contentent de relayer le dernier « buzz » des grandes marques… soit de blogs personnels, dont l’auteur semble passionné par le marketing, mais ne semble pas du tout l’utiliser au quotidien.

Pas de stratégie, pas de capture d’information prospect, pas de campagne suivie, pas de produit à vendre…

Sur certains de ces sites, j’ai retrouvé des posts datant de 2007 (!) où l’auteur annonce son objectif de « monétiser » l’audience du blog… et 3 ans plus tard, la seule « monétisation » présente est basée sur de la publicité Adsense.

J’aimerais proposer une autre voie.

Je n’ai pas la prétention de critiquer, d’attaquer qui que ce soit, je souhaite simplement partager des conseils marketing issus non pas de mes lectures, mais de mon expérience et des cas d’étude que j’ai vus de mes yeux dans mon propre business, et dans les entreprises de mes mentors.

Et j’espère bien que blogger sur le sujet me donnera la possibilité de rencontrer d’autres blogueurs, passionnés par le marketing et à l’esprit ouvert, que ma recherche Google ne m’avait pas permis de croiser.

Bienvenue sur le site du Marketeur Français !

Sujets abordés dans cet article :

le marketer, le marketeur francais, Le marketer, le marketeur français, le marketer, le marketer, sebastien le marketeur francais, marketer francais, le marketeur francais blog, le marketeur français

Comment intégrer une partie sur le développement de soi dans votre formation/coaching?

C

Une fois que votre prospect est motivé, convaincu par la raison pour laquelle il suivra votre programme et influencé par les témoignages de vos clients satisfaits, pensez à lui proposer un contenu intéressant pour qu’il vous suive jusqu’au bout.

Le contexte de votre produit d’information, c’est le plan. Vous pouvez le nommer également plan de formation qui permet de clarifier la répartition des différentes parties. Par contre, si vous vous adressez à des particuliers, évitez le terme formation. En effet, les particuliers n’ont pas besoin d’une formation. Il est possible de remplacer ce terme par des cours ou bien des séances de coaching.

Votre formation doit répondre à deux objectifs, par conséquent votre plan sera constitué de deux parties.

Le premier objectif, consiste à donner la formation technique et l’information cherchée par le client en achetant votre produit.

Quelques exemples de questions posées sur le moteur de recherche de mon site Conseils en séduction :

  • Comment séduire ou draguer une femme ?
  • Comment aborder une femme et avoir son numéro ?
  • Comment inviter une femme à un RDV ?  

Parmi les questions posées, il y a des questions qui sont très vastes et d’autres sont plus spécifiques.

Le problème, c’est que si vous vous contentez dans votre produit de donner la technique, vous risquez que votre prospect soit incapable de l’utiliser.

Par exemple, pour les conseils en séduction, si je réponds à ces questions en donnant à mes prospects :

  • La phrase la plus efficace pour aborder une femme ;
  • Les différentes variantes de cette phrase ;
  • L’erreur à ne pas commettre.

À ce stade, mon client a le savoir-faire, mais il n’a pas le savoir-être : il est toujours incapable de démarrer une conversation facilement, il ne peux pas être à l’aise dans une discussion ou devenir intéressant et énergique après les 5 premières minutes.  

Pour cette raison, il est indispensable d’avoir dans mon programme le côté technique et le côté lié au développement personnel de mon client.

Ce sont deux parties complémentaires qui vous permettront de faire apprendre à vos clients le savoir-être qui va avec le savoir-faire et les états d’esprit qui vont avec les conseils techniques.

Tous les livres de vente qui ont un niveau élevé, ont un point en commun. Ils se focalisent sur l’état d’esprit qu’il faut avoir au moment où vous interagissez avec les clients et vous proposent des méthodes pour vous préparer. Ils abordent différents sujets liés à l’état d’esprit qu’il faut adopter et les émotions que vous devez ressentir.

Ensuite, dans un court chapitre à la fin du livre, vous trouverez des scripts à utiliser pour réussir une vente. En effet, si vous réussissez à créer une relation avec votre client, vous aurez plus de chance qu’il effectue un achat.

Par contre, les livres de vente avec un niveau moins élevé, proposent plusieurs phrases et à vous de les tester pour savoir laquelle pourra marcher avec vos clients.

Dans votre produit, il est indispensable d’avoir les deux parties. A un moment donné, vous devez partager l’information ou la technique avec vos clients. Mais n’hésitez pas à planifier un moyen de développement de soi.

Dans la plupart de séminaires, les formateurs optent pour une progression dans les exercices. Ils commencent par des exercices généraux pour arriver à des exercices d’introspection.

Une autre progression dans les exercices est possible : des exercices par écrit pour que le prospect soit en confrontation avec lui-même. Par la suite, les participants partagent les réponses avec un ou plusieurs partenaires pour une confrontation avec l’autre. En effet, en ayant une idée qui n’est pas très claire, la confrontation avec l’autre permet de la renforcer. Finalement, il y aura un partage de l’information avec tous les participants pour avoir une confrontation avec l’ensemble du groupe.

Par exemple, si j’attaque directement un séminaire par : Bonjour, je suis Sébastien Le Marketeur Français, bienvenus dans ce séminaire au cours duquel vous apprendrez comment créer un produit, est-ce que quelqu’un parmi les présents peut nous expliquer son produit d’information à haute voix, s’il vous plaît ? Dans ce cas, personne ne prendra la parole, parce que je n’ai pas suivi la progression des exercices. Il est donc nécessaire de proposer la deuxième partie de la formation : le développement de soi.

Pour inciter vos clients à lire la partie de développement personnel qu’ils n’ont pas demandé, il est recommandé de la vendre implicitement sous forme d’une formation et de conseils techniques.       

Comment multiplier par 10 son chiffre d’affaires 5 ans ?

C

Interview réalisé par Steve Anthony, l’ancien directeur marketing pour le Marketeur Français.

Nous allons aujourd’hui voir comment Laurent Chenot a fait passer son entreprise d’un chiffre d’affaires de moins de 100 000 euros à un de plus de 10 millions d’euros en 5 ans.

Laurent Chenot, promoteur de la méthode « Business 3G » est un serial entrepreneur. Il a créé plusieurs entreprise, en et hors ligne. C’est ce qui a permis à Laurent d’être financièrement libre et de pouvoir vivre de ce qui le passionne.

Laurent est quelqu’un de très zen, une image qui se retransmet à la fois dans son contenu et lorsque nous faisons connaissance avec lui. Cela m’a impressionné lorsque je l’ai rencontré.

Laurent : Un événement qui pour moi a été déclencheur au début de mon activité c’est lorsque je suis venu à la formation Séduire le Client de Sébastien Night et c’est là que j’ai croisé un de mes partenaires avec qui j’ai pu beaucoup parler et nous avons fini par rapporter ensemble des centaines de milliers voire des millions d’euros donc cela est mémorable pour moi.

Effectivement, ce que tu soulignes est très important. Il faut venir à des évènements présentiels pour pouvoir rencontrer les gens.

Laurent : La valeur de votre entreprise est votre valeur à vous. Je crois qu’effectivement les partenaires sont des relations humaines qui se développent par le contact, par les faveurs que l’on se fait mutuellement, par les aventures vécues…C’est vrai que d’aller à des évènements est extraordinaire car cela permet de rencontrer des gens qui seront dans votre vie pendant des années.

Ma première question concerne la formation « Méditation 3G », à savoir ton lancement sur Internet. Comment as-tu découvert les possibilités du Web pour te lancer sur Internet avec cette formation ?

Laurent : J’avais pratiqué la méditation pour moi-même dans le but d’être plus calme et cela m’a tellement apporté que j’ai décidé de faire beaucoup de recherches, même des recherches scientifiques et je me suis ensuite demandé comme faire pour diffuser toutes les informations apprises. C’est comme ça que je suis tombé naturellement sur Internet. 

Ce n’était pas du tout dans l’optique d’en faire un business, moi j’avais juste découvert quelque chose que j’avais pour but de faire connaître largement car cela m’avait beaucoup aidé. 

C’est là que j’ai commencé à réfléchir à comment me lancer sur Internet et j’ai créé une page de vente, je faisais de la publicité sur Adwords. Ce dont je me souviendrai toujours, c’est de ma première vente à 37 euros. J’ai depuis fait des millions mais je n’oublierai jamais cette première vente. 

Par contre, je tiens à préciser que « Méditation 3G » n’était pas mon premier projet. Mon premier projet tournait autour de l’écriture amateur et c’est là que j’ai perdu 100 000 euros. Je m’étais dit qu’en investissant beaucoup d’argent dans le projet ce serait forcément un succès. Au final, cela a été un désastre total. Tandis que « Méditation 3G » est une idée pour laquelle je n’ai aucunement investi en dehors de 50 euros à tout casser pour une cartouche d’encre et des CD à graver. 

La bonne question à se poser c’est comment faire pour que le moindre de mes efforts donne le maximum d’impact aux résultats. Quelle méthode utiliser ? Alors bien sûr, le travail est important. La quantité de travail compte mais à méthode équivalente. La méthode employée est le plus important. Lors de mon premier projet, j’avais investi beaucoup mais j’avais une méthode catastrophique. Tandis qu’ensuite, avec une bien meilleure méthode et avec aucun investissement, j’ai développé en quelques mois quelque chose qui a évolué très vite. C’est la méthode qui fait tout. Si je ne l’avais pas changée, ce nouveau projet n’aurait pas décollé non plus.

Effectivement, ce qui est important c’est vraiment la méthode.

Laurent : Souvent les gens pensent que la méthode n’apporte qu’un changement mineur mais en fait quand tu étudies les différents domaines du succès, la différence entre les méthodes que tu trouves partout et les méthodes qui sont pratiquées par les leaders sont grandes. Les différences de chiffres sont de x10 à x1000. Avec le même effort tu peux avoir dix fois plus, cent fois plus voire mille fois plus de résultats. Quand tu regardes, dans ce monde d’Internet, 10 % des acteurs se partagent 90 % du chiffre d’affaires. Cela signifie que les 90 % autres se partagent 10 % du chiffre d’affaires. En gros, des gens qui ont des bonnes méthodes pour le même type d’effort d’investissement ont des résultats 500 à 1000 fois supérieurs aux autres.

Comment structurer un appel téléphonique avec un prospect

C

Dans cet article, je vais vous expliquer comment structurer un entretien téléphonique avec un prospect en trois étapes : la présentation, l’intention, la qualification.

1. Présentation

La toute première étape est de se présenter car nous appelons une personne qui ne nous connaît pas. 

Par exemple « Bonjour, je m’appelle Marc et je vous téléphone de la part de Sébastien Le Marketeur français » si c’est un membre de l’équipe ou « Bonjour, je suis Jean-Paul de la société X ». 

Le but est que la personne comprenne qui vous êtes et fasse le rapport avec votre site Internet. Généralement, il faut donner le prénom et pas le nom de famille afin de créer une relation plus étroite. Cet appel se fait après que vous ayez incité le client à se signaler ou suite à la méthode Blackberry, c’est-à-dire que vous avez envoyé un message et que le client a répondu. 

Il ne s’agit pas d’une phase de prospection mais de contacter des personnes qui sont déjà des prospects et qui ont déjà eu un contact relativement récent avec votre entreprise. Souvent, les gens sont agréablement surpris de recevoir cet appel car ils ont l’impression de vous connaître par le biais d’Internet. 

L’avantage est double puisque vous pouvez créer des relations avec des milliers de personnes et les personnes sont contentes d’avoir un contact humain avec l’entrepreneur ou son équipe. Les gens sont habitués aux démarchages directs mais pas forcément à des entreprises qui créent de la relation.

2. Intention

L’étape suivante est d’expliquer pourquoi vous appelez. 

La personne ne nous attend pas, elle peut être au travail, occupée, en rendez-vous et il faut qu’elle puisse restituer la raison de votre appel.

Par exemple, vous appelez pour l’aider à finaliser sa commande. 

L’appel doit être remis dans le contexte et va permettre de savoir où les gens en sont dans le processus d’achat.

3. La qualification

La qualification sert à savoir s’il y a un intérêt à être dans cette conversation et si la personne en a un également. Si c’est une personne qui était présente sur une webconférence en « touriste » ou qui regardait des vidéos et qui est allée jusqu’au bon de commande juste pour connaître le prix du produit par curiosité, il est inutile de perdre votre temps et le sien avec cette conversation. 

La qualification peut être comparée à un filtre pour déterminer s’il existe un intérêt à poursuivre l’appel et également si la personne est disponible pour discuter. Il est nécessaire de poser quelques questions du type « Quel est le plus gros problème que vous avez actuellement ? », toujours en rapport avec votre domaine d’activité et le produit que vous proposez. Cette question permet d’identifier si la personne a réellement un problème ou s’il s’agit de quelqu’un juste curieux. De plus, elle s’adapte à tous les secteurs, à tous les produits.

La phase de qualification vous permet également de demander à la personne si vous ne la dérangez pas, si elle a du temps à vous consacrer ou si elle préfère que vous la rappeliez à un autre moment. Vous pouvez ainsi décider d’un rendez-vous téléphonique. 

Souvent ce type d’appel dure entre vingt minutes et une demi-heure afin de développer un argumentaire et de répondre aux questions. Vous devez annoncer à votre interlocuteur la durée de votre appel car vous n’êtes pas en train de faire de la prospection. Les prospects vous connaissent, la relation existe déjà avec eux et l’idée est de pouvoir personnaliser votre offre à leurs cas. Vous devez toujours maîtriser la conversation donc c’est vous qui devez convenir d’un moment pour un autre appel.

Pourquoi investir dans la formation La Machine à Vendre pour booster votre business

P

Dans cet article, découvrez le témoignage de Frédéric Lejour, un participant à ma formation « La Machine à Vendre ».

Bonjour, je m’appelle Frédéric Lejour, je suis le fondateur de la société Lejour Consulting. Je vis en Allemagne depuis 2011. Avant cela je vivais à Paris où j’avais deux agences immobilières et un cabinet de gestion du patrimoine. Je suis parti en décidant de faire mon métier autrement afin de toujours pouvoir aider les propriétaires à vendre leurs biens immobiliers mais en leur proposant des formations qui les aideraient à les vendre très rapidement.

Mon objectif est de permettre aux propriétaires de vendre leurs biens immobiliers en 31 jours et pour cela j’ai développé des outils leur permettant d’atteindre cet objectif.

Pourquoi me suis-je inscrit à la formation « La Machine à Vendre » de Sébastien Le Marketeur Français ? Tout simplement car il est très difficile lorsque vous souhaitez vendre des produits en ligne, d’imaginer une stratégie qui automatiserait tout ça et permettrait en plus de générer des revenus récurrents. 

Je pars du principe qu’il faut se former et suivre les meilleurs, comme je l’ai toujours fait. Pour moi, Sébastien est le numéro 1 du marketing sur Internet en France, il était donc évident que j’investisse dans une de ses formations.

La formation « La Machine à Vendre » m’a séduite car elle est très complète et son prix de vente est tout à fait accessible. 

Je suis direct entré en action après l’achat de la formation. J’ai aimé le fait que nous rentrons dans le vif du sujet dès le départ avec l’aide d’un défi. Le fait d’avoir appliqué les conseils du défi m’a permis de me remettre en contact avec une personne qui essayait de revendre sa maison depuis deux ans. Je l’ai donc sollicité à aller voir mon blog et j’ai osé directement l’envoyer sur ma page de promotion de vente de presto-immo.fr où je présente une solution que j’ai créée grâce au coaching immobilier que je fais avec mes clients. Cette personne était la première que j’ai envoyée dessus et il a adoré et m’a recontacté pour me dire qu’il adorait ce que je faisais et quelques jours plus tard il m’a dit être d’accord d’acheter ma solution.

Je vends mon produit à 197 euros et je vends derrière un coaching, dont je lui ai parlé aussi, qui vient appuyer cet outil de vente et il a également accepté de le payer. Je fais normalement ce coaching à 997 euros mais pour ceux qui achètent la page de promotion de vente, je le propose à 597 euros. J’ai donc fait 797 euros de ventes sur les cinq premiers jours suivant l’achat de la formation de Sébastien.

Je suis très satisfait de ce résultat et motive tout le monde à investir dans cette formation car elle est très complète et entre directement dans le vif du sujet. Si votre objectif est de structurer votre business pour qu’il vous fasse un revenu récurrent tout en faisant des ventes directement, n’hésitez-pas.

Le coût de la formation par rapport à ce que vous allez pouvoir gagner en la suivant va être pratiquement couvert rien que par une ou deux ventes que vous allez faire pendant. Mon conseil est donc de foncer !

Portrait d’un entrepreneur libre : Léandro, 80 000 euros par mois

P

Découvrez l’histoire de Léandro, un entrepreneur libre que j’ai accompagné.

Autrefois, lorsque les gens me disaient que je devais passer à l’action, je ne comprenais pas ce que cela signifiait.

J’ai été embauché comme commercial pour vendre des sites Internet partout dans la Bretagne. J’ai perdu mon travail et mon permis de conduire pour cause d’excès de vitesse sur l’autoroute. Je me suis retrouvé trois mois au chômage, période durant laquelle j’ai monté ma propre boite de conseils. J’avais 25 ans, je me suis lancé.

J’ai décidé de monter cette boite de conseils car j’étais très bon consultant Webmarketing, très bon consultant commercial et j’étais entouré de beaucoup de personnes qui me contactaient pour que je les aide à développer leurs affaires. 

Je me suis dit que je devais foncer, que j’étais tellement bon que ça allait forcément fonctionner. Pourtant, même si j’ai obtenu mes premiers clients, cette période a été très difficile.

Ma motivation était de gagner de l’argent pour en donner à mes parents, à ma femme, pour préparer l’avenir de mes enfants. Ma famille ne devait pas manquer d’argent.

En 2015, j’ai cliqué sur une publicité Facebook me promettant de devenir riche si j’achetais le livre de Sébastien Le Marketeur Français. J’ai eu droit à une place gratuite pour participer à un séminaire de L’Entrepreneur Libre 2.0. Sébastien a proposé ses produits durant le séminaire. J’ai contracté un prêt pour acheter le plus cher de la gamme (3 000 euros à l’époque). Aujourd’hui, je termine le mois avec 80 000 euros, automatiquement et presque sans travail de ma part.

Je suis rentré dans le MasterMind de Sébastien où nous avions accès à toutes ses formations. J’ai assisté à chaque module 1 pour comprendre le principe de chaque formation. Sa logique est facile à suivre, il s’agit de mécanismes qu’il met en place. Ce que j’ai donc fait.

Avant de rencontrer Sébastien, je gagnais 60 000 euros sur l’année, aujourd’hui ce chiffre correspond à mon plus bas mensuel.

Ma vie de famille n’a pas changé mais mes dépenses ont évolué. Autrefois, je dépensais environ 500 euros par mois dans les éléments du quotidien, désormais c’est une moyenne de 10 000 à 15 000 euros. Je ne réfléchis plus à aucun coût.

Bien sûr, je passe du temps à travailler, à envoyer des mails, à téléphoner et j’adore cela. Je suis entouré par une équipe en or qui s’autogère et me permet de proposer un service plus qualitatif à mes clients.

J’ai lu un livre qui donnait le conseil suivant : les gens qui sont libres, qui gagnent beaucoup d’argent créent leur propre marché. C’est cela être entrepreneur libre.

Le secret pour ne plus avoir peur de se lancer dans son projet

L

Au cours des années, j’ai lu plus de 500 livres de marketing, de développement personnel, de développement professionnel, de communication, de gestion de l’entreprise, de délégation, de recrutement, etc. En résumé, des livres pour m’aider à développer mon projet. À savoir que je lis, un petit peu plus d’un livre par semaine depuis 2006 dans le but d’apprendre.

En effet, en tant qu’entrepreneur, je me rendais bien compte qu’il était techniquement impossible pour moi de réinventer toutes les roues qui avaient déjà été créées. En outre, à chaque fois que je rencontrais un problème dans mon activité, quelqu’un avait déjà rencontré ce même obstacle mais aussi trouvé une réponse, testée cette solution sur d’autres personnes et écrit un livre complet. D’où mon idée d’aller puiser cette source de savoir dans les livres.

Aujourd’hui, je me dédie notamment à partager avec vous le condensé de ces livres dans différents articles spécialement écrits sur le sujet. 

Dans cet article, j’aimerais vous parler de ma première leçon. Je l’ai tiré du livre Le chemin vers le sommet, écrit par moi-même, Sébastien Le Marketeur Français. 

Ceci n’est pas mon premier livre puisque j’ai, par le passé, écrit un livre intitulé Séduire en 5 secondes destiné aux hommes célibataires. Mais Le chemin vers le sommet représente mon premier livre destiné aux entrepreneurs.

Quand j’ai lancé mon activité, Le Marketeur Français, après avoir accompagné plusieurs entrepreneurs, j’ai ressenti le désir de partager mon message avec un plus grand nombre.

Ce n’est pas ce message que je vais vous enseigner aujourd’hui, mais ce que j’ai appris en écrivant ce livre.

L’idée de créer ce livre a vu le jour suite à des discussions avec mes mentors et amis entrepreneurs qui avaient beaucoup plus d’expérience que moi dans la communication des idées. Le véritable déclic a eu lieu après une conversation avec Bill O’Hanlon, qui a écrit plus de 30 livres sur des sujets comme l’hypnose. Il m’a incité à encapsuler mon savoir dans un livre afin de permettre d’atteindre et de communiquer avec beaucoup plus de gens que je le faisais auparavant.

J’avoue que ceci a été plutôt difficile pour moi de me lancer dans le projet. 

La raison ?

J’avais peur de sortir un livre qui ne soit pas parfait. Pas suffisamment bien rédiger. Avec une accroche pas suffisante. Incomplet.

En discutant par la suite avec Dan Sullivan, un coach canadien j’ai compris l’importance de passer à l’action coûte que coûte.

Le principe de Dan Sullivan est simple. On réalise toujours une version #1. Cette version va déjà aider et résonner avec plusieurs personnes. Bien qu’elle ne soit pas parfaite, elle va justement nous permettre de recueillir des critiques et des avis qui vont nous permettre de nous améliorer. 

Pour bien comprendre ce concept, prenons un exemple concret. Imaginez que vous avez les moyens d’amener de l’eau dans un village africain qui n’a pas accès à l’eau potable et où les habitants meurent de soif. Vous pouvez d’un côté, mettre à disposition des habitants de l’eau dans n’importe quel récipient et ensuite voir comment améliorer cette solution provisoire. Ou bien, rester dans votre laboratoire en recherchant la solution parfaite pour enfin amener l’eau et risquer que tout le monde soit mort de soif d’ici là. La solution semble claire, non ?

Et bien, c’est le concept que Dan m’a rappelé et que j’ai appliqué pour l’écriture de mon livre. J’ai encapsulé mon savoir dans un réceptacle dont on sait d’avance qu’il ne sera pas parfait mais qu’il est suffisamment bon pour apporter de la valeur. 

14 versions plus tard, je peux vous assurer que j’ai appris énormément. J’ai corrigé des coquilles, des fautes d’orthographe, ajouté des commentaires d’entrepreneurs qui avaient lu les premières versions, clarifié certains points qui étaient vagues, etc.

J’ai beaucoup appris de ce premier livre car il a été lu par des milliers d’entrepreneurs français. En l’espace de quelques semaines, on a vendu les 1000 premiers exemplaires, puis beaucoup d’autres par la suite. J’ai appris des retours des personnes qui l’ont lu. Des personnes sur Amazon ont notamment souligné le manque d’exemples.

C’est avec ses remarques et critiques en tête que j’ai préparé la sortie de mon livre suivant paru en 2016. Une version 2 enrichie et améliorée.

Le livre est basé sur les mêmes idées mais donne des outils concrets. Je partage par exemple des exemples d’e-mail que vous pouvez utiliser pour communiquer avec des clients. Mais aussi, des exemples de séquences de communication marketing pour vendre vos produits. Ou encore, des exemples d’entrepreneurs qui ont utilisés cette méthode pour changer leurs vies dans 25 domaines d’activités différents, du dressage de chiens à la vente de produits cosmétiques en passant par la méditation, le magasin bio…

Ce livre n’aurait jamais pu voir le jour si je n’avais jamais publié le premier, si je n’avais pas appris du retour de mes lecteurs.

En résumé, le conseil que je souhaiterais vous donner est de ne pas avoir peur de sortir une première version imparfaite que ce soit pour vos produits, vidéos ou votre site Internet. C’est ce qui va vous permettre d’en arriver rapidement à la version suivante, enrichie et améliorée.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */