Résultats de recherche pourmarketeur

Marketeur, possédez-vous ces compétences décisives pour un recruteur ?

M

La fonction de marketeur est la clé du succès d’un projet entrepreneurial. Il attire les clients potentiels, convainc sa cible, développe la notoriété de l’entreprise, propose des idées novatrices, et s’adapte sans cesse afin d’apporter de la valeur aux consommateurs. Personnalité hybride, les compétences d’un marketeur sont autant qualitatives que quantitatives. Nous avons identifié les six compétences qui font la différence lorsqu’on recrute un professionnel du marketing. Nous en profitons également pour vous annoncer qu’un poste de marketeur est disponible au sein du Mouvement des Entrepreneurs Libres.

(suite…)

Le Marketeur Français

L

Quel entrepreneur êtes-vous ?


Chef de TPE/PME

Découvrez comment des entrepreneurs de tous secteurs ont utilisé mes stratégies pour développer leur activité « hors-ligne » et fidéliser leurs clients. Que vous vendiez des produits ou des services, ces études de cas devraient vous intéresser !

Voir les vidéos


Web-Entrepreneur

Pour faire décoller votre activité sur Internet, il vous faut les stratégies concrètes qui ont fait le succès des leaders actuels du Web. Il se trouve que beaucoup de web-entrepreneurs et blogueurs célèbres d’aujourd’hui, ont atteint cette réussite grâce aux techniques que je leur ai enseignées dans mes formations. Voici des exemples concrets qui peuvent vous inspirer.

Voir les vidéos


Porteur de projet

Vous n’avez pas encore immatriculé votre entreprise, ou fait vos premières ventes ? C’est le moment idéal pour poser votre stratégie et garantir votre succès dès le départ. J’ai aidé des milliers de personnes comme vous à se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Voici les témoignages de certains d’entre eux, et l’explication détaillée du plan d’action qui leur a permis de faire un carton.

Voir les vidéos


Je suis l’auteur du livre Le Secret des Entrepreneurs Libres : Réalisez Vos Rêves Avec Un Système Marketing Simple Et Concret, Qui Fidélise Vos Clients Et Vend Vos Produits 24h/24 !

Recevez le livre chez vous

Faire du sport et entretenir sa santé quand on est marketeur et chef d’entreprise

F

image Maryline sport
En tant qu’entrepreneur, il est important de s’aménager des pauses sportives quotidiennes afin d’entretenir sa santé.

Cet article invité est proposé par  Marilyne Le Moing, du blog : soulagersondos.com

En tant qu’animatrice sportive et formatrice d’éducateurs sportifs, le monde internet était pour moi un monde inconnu, qui est devenu très vite passionnant, par les découvertes que j’y ai faites,  les échanges entre les personnes, et les possibilités pour moi de me développer au niveau formation.

Si je ne suis encore qu’une débutante, j’y passe pour le moment beaucoup de temps pour apprendre et avant d’arriver à l’autonomie et l’automatisme de mon site, je dois vivre un premier passage obligé de conception de mon projet et de premier contact avec mes prospects, phases importantes à la base de tout le reste !

L’inconvénient c’est que je suis derrière l’écran au lieu d’être dehors et que j’ai de la difficulté à trouver du temps pour ma propre activité physique …..

C’est sûrement la préoccupation de beaucoup d’entre vous sur la toile, dès que vous vous consacrez à votre travail de marketeur et je me suis dis que je pouvais sûrement y mettre mon petit grain de sel !…..

Nous espérons tous à « la semaine de 4 heures ! », mais en attendant il nous fait mener de front notre projet et notre travail dans la vraie vie !!!  Aussi je voulais vous faire part de mes astuces pour me mettre à l’action malgré le peu de temps qu’il me reste dans la journée. Cela donnera peut être des idées à certains d’entre vous, pour se booster, garder  sa motivation , et surtout devenir plus efficaces pour la réalisation du projet marketing qui vous tient à coeur.

Alors, vous êtes prêt ? :

(suite…)

Pourquoi les meilleurs marketeurs ne sont jamais en panne d’inspiration, et comment ils font

P

Les bons marketeurs n’hésitent pas à recycler les campagnes qu’ils ont écrites dans le passé.
Les bons marketeurs n’hésitent pas à recycler les campagnes qu’ils ont écrites dans le passé.

A l’heure où le marketing se joue en grande partie sur internet, il est crucial pour les marketeurs de créer régulièrement du contenu de qualité pour leurs blogs, leurs sites internet, leurs pages Facebook, leurs newsletters ou leurs vidéos. Là où les meilleurs marketeurs se distinguent de leurs pairs, c’est qu’ils savent comment produire ce contenu de qualité destiné à alimenter leurs campagnes marketing, et qu’ils ne sont jamais en panne d’inspiration. Ce n’est pas forcément parce qu’ils sont plus créatifs que les autres : ils savent simplement où trouver des idées et comment les exploiter. Voici quelques outils et stratégies qui vous permettront de marcher dans les pas des marketeurs à succès.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

marketing en francais

Recruter vos partenaires et affiliés : les conseils du Marketeur Français et de Zico Kiaxx

R

Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.

Gagner en visibilité et alimenter sa liste de contacts en un temps record, voici ce permet le Partenariat stratégique, une méthode dont parle souvent Sébastien, Le Marketeur Fançais.

Cette méthode est un des outils-clefs de l’entrepreneur, coach et consultant Zico Kiaxx. Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant/gagnant.

Dans ce séminaire vidéo dirigé par Sébastien Le Marketeur français, Kiaxx nous livre ses conseils pour recruter partenaires et affiliés et mettre son entreprise sur les devants de la scène.
Voyons les éléments-clefs à retenir de leurs conseils !

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur francais

Marketeur : vendre sur Internet ou construire un business ?

M

Cet article est le premier d’une série où vous allez apprendre comment multiplier le chiffre d’affaires de votre marketing web ou hors-ligne.

Quelque soit votre « étiquette » – entrepreneur, blogueur, association caritative, webmaster… la seule activité qui met du pain sur votre table, c’est le marketing.

Rien ne se passe tant qu’aucune vente n’a eu lieu. Tant que vous ne vendez pas, votre loyer n’est pas payé, vos factures restent en attente, vos enfants meurent de faim et votre femme vous regarde d’un oeil accusateur.

Mais avant de partager avec vous des techniques concrètes pour augmenter votre chiffre d’affaires, je vais faire une distinction.
Aux Etats-Unis, une véritable communauté s’est formée sous la bannière du « Marketing Internet. » Des dizaines de milliers d’Américains suivent ce nouveau rêve en s’inscrivant sur des forums et en se donnant le titre de « Marketeurs Internet. » Mon mentor Frank Kern vient même d’accepter de participer à un film documentaire (« Add to Cart » ) sur cette communauté.

Et ce phénomène de mode va sans doute arriver en France dans les 2 prochaines années. On lui donnera peut-être le titre d’infopreneur ou de web-entrepreneur.

Malheureusement,

Le « Marketing Internet » ça n’existe pas.
Malgré tous les gadgets, le jargon « 2.0  » et le buzz sur ce nouvel Eldorado…
Un Marketeur WEB c’est un Marketeur amputé de son véritable potentiel.

Si vous vous définissez comme "Marketeur Internet", alors vous êtes un peu comme l'homme de la photo : vous êtes amputé de vos vraies capacités, mais fier d'avoir des jambes électroniques "2.0".

La base du marketing est simple :  trouver un Média adapté pour communiquer avec le Marché, et y diffuser un Message de vente.

Les progrès offerts par le marketing « sur Internet »

Internet a permis d’ouvrir de nouveaux espaces de communication : résultats des moteurs de recherche, sites Web, email, Facebook.
Internet a aussi donné à des Marchés la masse critique qui empêchait auparavant de les rendre rentables. C’est le phénomène de la « longue traîne » – il n’y a peut-être qu’une personne sur 1 000 dans votre ville qui soit intéressée par le tressage subaquatique de paniers en osier, mais cette proportion sur les 20 millions d’internautes Français donne un Marché potentiel de 20 000 prospects.

Les dangers du marketing « sur Internet »

Si vous vous définissez comme « web-entrepreneur », ou marketeur Internet, vous limitez à la fois vos résultats actuels et votre réussite à long terme.

  1. En n’utilisant qu’un seul média comme unique source de prospects, vous vous fermez l’accès à des millions de prospects qui n’utilisent pas Internet pour faire leurs achats (même s’ils sont en ligne, même s’ils voient votre vidéo). 40% des Internautes restent méfiants face aux achats en ligne.
  2. En n’utilisant qu’un seul mode de paiement en ligne, vous fermez instantanément votre processus d’achat à des pays entiers ou de larges tranches de la population. Si vous utilisez uniquement Paypal, vous pourriez doubler votre chiffre d’affaires en possédant une plus large plate-forme de paiement comme Paybox. Je l’ai vu de mes yeux en 2009 sur l’une de mes activités. Si vous n’acceptez pas les chèques, vous pouvez augmenter de 10% au moins vos commandes en acceptant ce mode de paiement – et beaucoup plus si vous vous adressez à des prospects peu habitués au commerce en ligne : population non citadine, ou plus de 35 ans.
  3. En n’utilisant qu’un mode de contact de vos prospects (l’e-mail) vous perdez un volume incroyable de ventes additionnelles. 80% de vos clients et prospects ignorent vos emails. Ce ne sera pas le cas avec une campagne postale ou téléphonique bien orchestrée.

Le dernier risque que vous courez :
Qu’allez-vous devenir quand il n’y aura plus d’Internet ?

…Je plaisante bien sûr ! Internet ne disparaîtra pas du jour au lendemain. Tout comme le démarchage porte-à-porte et le Minitel, c’est un support de vente qui est là pour durer.

Mais plus sérieusement, quelle est la viabilité de votre business Internet face à une défaillance d’un des maillons de votre chaîne :

  • Que se passe-t-il si vous n’êtes plus positionné dans Google ?
  • Que se passe-t-il si votre compte Adwords est fermé ? Ou si Clickbank ferme ses portes en Europe ? Ou si aWeber met les clefs sous la porte ?
  • Que se passe-t-il si une nouvelle législation vous empêche de contacter vos prospects par email ?

Voici comment entrer dans la cour des grands, si vous voulez réellement atteindre votre potentiel en tant que marketeur.

Votre première étape est de vous protéger des points critiques de défaillance :

  • Toujours posséder une sauvegarde récente de vos données (bases de données, fichiers sources de vos sites, listes de contacts, prospects et clients)
  • Obtenir de vos clients les moyens de les contacter via plusieurs modes de communication : email, téléphone, et adresse postale.
  • Diversifier vos lieux de présence : être présent dans la presse avec une stratégie média, et expérimenter de nouveaux moyens de promotion – magazines, spots radios, ride-along avec les produits de vos concurrents.

Votre seconde étape : créer un effet de levier.

Pour développer de façon explosive votre chiffre d’affaires, il faut :

  1. Augmenter le nombre de clients,
  2. Augmenter le panier moyen par client,
  3. Augmenter la durée d’activité de vos clients et la fréquence de leurs achats.

Le meilleur moyen de progresser sur ces 3 axes est d’utiliser un Lancement Orchestré pour vos produits, mais il existe d’autres stratégies que je vais aussi présenter sur le site Le Marketeur Français.

Je vais développer dans les prochains articles des tactiques concrètes pour développer vos ventes en utilisant ces 3 pistes – sur Internet ET dans le « monde réel ».

En attendant, j’insiste sur le message principal de cet article :

Vous devez construire votre business sur Internet comme une véritable entreprise, si vous voulez réellement maximiser le résultat de vos efforts et courir le moins possible de risques sur le long terme.

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour vendre sur Internet, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Warrior forum, Doubler son chiffre d'affaires sur internet, frank kern, technique pour augmenter le chiffre d\affaire, comment vendre sur web par la strategie de marketing, comment passer de marketeur a marketeur web, peut- on vendre une avec la stratégie, les technique pour augmenter le chiffre d\affaire, marketeur internet, procédé pour vendre sur internet çàà

Pourquoi « Le Marketeur Français ? »

P

« Bonjour, je m’appelle Sébastien, et je suis Le Marketeur Français ».

C’est ainsi que je commence chacune de mes interventions dans les séminaires marketing auxquels je participe aux Etats-Unis. (Hi, My name is Sebastien, and I’m the French Marketer)

En Français, cela peut paraître un peu présomptueux de m’accaparer ce titre – LE marketeur, mais sur la scène internationale il faut bien avouer que la France est extrêmement peu représentée… Au point que Frank Kern, Jeff Walker, Andy Jenkins, et la plupart des célébrités du Marketing Internet en sont venus à simplement m’appeler « The French Marketer ».

J’ai donc gardé le surnom.

Il y a une deuxième raison qui m’a poussé à conserver ce titre provocateur :

IL N’Y A QUE TRES PEU DE BLOGS FRANCAIS SUR LE MARKETING… ECRITS PAR DES MARKETEURS.

Depuis 3 ans, je me suis occupé de mes projets et de mon entreprise en m’intéressant presque uniquement au marketing « à l’américaine ». Je suis allé à la rencontre de phénomènes tels que Frank Kern, John Reese, Tony Robbins, Mike Filsaime, Andy Jenkins… dans le but de comprendre ce magnifique mystère qu’est le marketing.

Puis, il y a quelques mois de cela, je me suis demandé s’il y avait aussi des experts français à étudier.

La plupart des blogs que j’ai rencontrés sur le Web Français m’ont beaucoup surpris. Soit il s’agit simplement de blogs hobbies, qui se contentent de relayer le dernier « buzz » des grandes marques… soit de blogs personnels, dont l’auteur semble passionné par le marketing, mais ne semble pas du tout l’utiliser au quotidien.

Pas de stratégie, pas de capture d’information prospect, pas de campagne suivie, pas de produit à vendre…

Sur certains de ces sites, j’ai retrouvé des posts datant de 2007 (!) où l’auteur annonce son objectif de « monétiser » l’audience du blog… et 3 ans plus tard, la seule « monétisation » présente est basée sur de la publicité Adsense.

J’aimerais proposer une autre voie.

Je n’ai pas la prétention de critiquer, d’attaquer qui que ce soit, je souhaite simplement partager des conseils marketing issus non pas de mes lectures, mais de mon expérience et des cas d’étude que j’ai vus de mes yeux dans mon propre business, et dans les entreprises de mes mentors.

Et j’espère bien que blogger sur le sujet me donnera la possibilité de rencontrer d’autres blogueurs, passionnés par le marketing et à l’esprit ouvert, que ma recherche Google ne m’avait pas permis de croiser.

Bienvenue sur le site du Marketeur Français !

Sujets abordés dans cet article :

le marketer, le marketeur francais, Le marketer, le marketeur français, le marketer, le marketer, sebastien le marketeur francais, marketer francais, le marketeur francais blog, le marketeur français

Qu’est-ce que le marketing conversationnel ?

Q

https://www.youtube.com/watch?v=UMzPgnCbjgw&feature=youtu.be

Si vous utilisez Internet afin de promouvoir sur votre produit/service, voici une nouvelle façon pour communiquer avec les internautes. Je vous recommande d’utiliser cette technique si vous voulez convaincre vos clients plus facilement de l’intérêt d’acheter vos produits/services plutôt que ceux de la concurrence. Aussi, cette méthode va vous permettre de booster vos ventes.

Cette nouvelle tendance, c’est celle du marketing conversationnel. Au lieu d’opter pour le marketing au mégaphone, qui consiste à transmettre votre message à un maximum de personnes qui peuvent l’ignorer, il est plus intéressant d’attirer l’attention de vos prospects dans un échange interactif (si possible humain, mais vous pouvez également l’automatiser). 

Cette technique vous permet de créer un lien de confiance avec vos prospects avant de proposer votre produit/service. C’est une stratégie adoptée par Peggy Tournigand et Jeff Wise, dont je raconte l’histoire et le parcours dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, quand ils ont décidé de développer leur activité Time to relax. Au lancement, ils ont donné des cours de yoga à Paris et ils se sont rendu compte qu’ils avaient beaucoup de mal à vendre leur service à travers les publications sur Internet.       

Après avoir investi 20 % de leur capital de départ pour lancer cette campagne publicitaire sans rencontrer beaucoup de succès, ils ont changé de stratégie. 

Peggy et Jeff ont décidé de reprendre le concept du yoga qu’ils enseignaient à leurs clients et de lancer un défi et de le poster gratuitement sur Internet. En optant pour cette stratégie, ils ont réussi à attirer l’attention de plusieurs centaines de milliers de personnes sur leur challenge et ainsi recueillir les coordonnées de dizaines de milliers de participants intéressés et voulant relever le défi.

Au cours des 14 jours de challenge, les entrepreneurs ont tissé un lien de confiance avec leurs clients potentiels et ils ont réussi à les rapprocher du moment décisif : l’achat de leur programme.

C’est ainsi qu’ils ont développé une activité leader aujourd’hui dans le monde du développement personnel sur Internet.

En appliquant ce concept, qui consiste à interagir avec vos clients, vous aurez l’opportunité de rentrer dans la catégorie contact personnel plutôt que dans la catégorie marketeur qui tente à tout prix d’imposer un produit/service aux internautes.

Si vous voulez développer votre activité à une vitesse grand V, posez-vous la question :

Comment faire pour entamer une conversation avec le client au lieu d’être dans un monologue ?

Comment pousser vos concurrents à vous confier tous leurs secrets ?

Dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, je raconte l’histoire de l’ascension fulgurante d’Aurélien Amacker, un jeune blogueur qui a décidé de quitter un travail bien payé à la défense (à savoir 50 000 €/an) pour plutôt choisir de vivre de son blog et du voyage sa passion.

Pendant sa première année d’activité, Aurélien a rencontré un énorme obstacle : il n’est pas évident de se lancer sur un secteur où il y a déjà beaucoup de personnes établies et quand vous ne connaissez pas toutes les ficelles du métier.

Par conséquent, il s’est retrouvé face à un regard moqueur quand ses amis lui demandaient : est-ce tu as avancé dans ton projet ? Combien as-tu gagné grâce à ton activité ?

Toutefois, Aurélien avait une arme secrète que j’aimerais partager avec vous. Cette arme secrète consiste à l’étude du métier. Il s’agit simplement de poser des questions à vos concurrents établis pour qu’ils vous disent quelles sont les ficelles du métier ainsi que les stratégies les plus efficaces.

Vous vous posez peut-être la question : pourquoi les concurrents partagent avec vous les secrets de leur réussite ?

Cela dépend évidemment de l’approche que vous allez aborder quand vous contactez vos concurrents.

Il est déconseillé de dire directement aux concurrents que vous avez l’intention de créer une activité similaire ou un site concurrent et que vous ciblez les mêmes clients que votre concurrent. Par la suite, vous demandez les stratégies efficaces et la démarche à adopter.

Cette approche n’est pas bienveillante et ne vous permettra pas de recevoir beaucoup de réponses.

Si vous êtes nouveau dans votre secteur, enthousiaste, dynamique et prêt à apprendre, vous constaterez que les entrepreneurs qui ont plus d’expérience sont en général ravis de partager leurs conseils et leurs expériences.

Dans le cas d’Aurélien, quand il s’est lancé au début des années 2010, il a organisé des rencontres informelles avec d’autres blogueurs connus en France à l’époque.  

Toutes ces personnes expérimentées, en voie d’ascension rapide, ont partagé ce qu’ils faisaient eux-mêmes pour développer leurs activités rapidement.

Dans l’équipe du Mouvement des Entrepreneurs Libres, plusieurs personnes qui travaillent au sein de l’équipe sont des entrepreneurs et s’entraident et partagent leurs expertises.

Quand vous décidez de lancer votre activité, n’hésitez pas à mettre en place une approche humble en allant discuter avec des leaders dans votre secteur (ils ne sont pas forcément des concurrents parce qu’ils ont une clientèle différente ou leur thématique est différente de la vôtre). Mais leurs conseils peuvent vous être utiles et vous pouvez les appliquer dans votre situation parce qu’il y a une similarité entre vos activités.

L’étude métier, qui consiste à oser poser les questions à vos concurrents qui ont plus d’expérience que vous, présente un excellent moyen d’accélérer votre succès. 

Comment créer des titres qui attirent l’attention ?

C

https://www.youtube.com/watch?v=YxyFzJ7DTsQ&feature=youtu.be

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un livre qui va stimuler votre créativité et vous rendre capable de créer des titres et des accroches pour vos produits, pour vos publicités et pour votre marketing qui vont fasciner vos prospects. Ce livre, il s’agit de Outrageous Advertising de Bill Glazer.

Dans ce livre, Bill Glazer a un message central. Il explique que si vous voulez capter et garder l’attention de vos prospects et de vos clients, il faut absolument attirer leur attention avec des titres qui « frappent ». 

Le principe est de se demander si, parmi une trentaine de publicités, est-ce que la vôtre attirerait suffisamment l’attention ?

Le premier exemple à donner est celui de Gary Helbert, un marketeur décédé quelques années plus tôt, qui, quand il s’est retrouvé célibataire, s’est rendu compte que sa vie d’entrepreneur et conférencier ne lui laissait pas beaucoup de temps pour faire des rencontres. Il s’est alors dit qu’il allait faire une petite annonce. Malheureusement, Helbert, en bon marketeur, n’arrivait pas à dire tout ce qu’il voulait dire pour trouver la femme qui lui convenait dans une petite annonce. C’est pour cela qu’il a fait publier une publicité dans le journal de Los Angeles avec pour titre « Generous creative businessman wants to find a hot, sexy woman with a good sense of humour » ou en français « Un entrepreneur généreux et créatif veut trouver une femme sexy avec un super sens de l’humour ». Ce qui était particulier dans sa « petite annonce », c’est qu’elle faisait trois pages. Grâce à ce titre accrocheur et aux sous-titres dans le reste de la publicité, il a attiré l’attention d’une centaine de femmes, qui ont posé leur candidature.

Ce qu’a fait Herbert est une façon outrancière d’utiliser ce concept mais dans la vie d’entrepreneur vous avez l’accroche pour vendre votre produit mais aussi une accroche que vous pouvez utiliser pour embaucher une personne correspondant au poste.

Quand vous essayez de faire une embauche, il peut souvent vous arriver d’avoir ce problème où lorsque vous faites la petite annonce pour recruter, plein de gens répondant à l’annonce n’ont pas du tout les qualifications nécessaires. 

La première chose à faire pour avoir de bons candidats est de rédiger une description de poste. Une fois que vous avez cette description de poste précisant le rôle de la personne que vous voulez embaucher, à quoi sert son poste, les compétences requises et comment poser candidature, il ne vous suffit pas de dire « Voilà nous recherchons une personne, voici la description de poste ». Il faut en plus ajouter ce concept d’avoir une accroche choquante et frappante. Essayez de donner un côté un peu plus personnel à votre annonce, cela parlera à la bonne personne. L’aspect de personnalisation de votre annonce est essentiel.

En ce qui concerne le recrutement pour un poste de commercial, l’annonce que j’avais mise disait « Nous recherchons une superstar de la vente ». L’importance d’une telle phrase est que si j’avais juste dit que je recherchais un commercial, plein de gens n’étant pas assez qualifiés se seraient sentis concernés. Par contre, en disant que je recherchais « une superstar de la vente », beaucoup vont immédiatement se disqualifier en se disant qu’ils sont peut-être de bons vendeurs mais quand même pas des superstars.

Quand vous allez faire ce titre frappant, si vous voulez recruter pour un poste qui possède des primes de performances, ce que vous allez faire c’est d’annoncer dans l’annonce le salaire maximum. Calculez la somme que gagnerait votre employé s’il cartonnait dans son boulot. Par exemple, si c’est réalisable, annoncez que la personne peut avoir des mois avec 15 000 euros de primes. Préciser le salaire maximum va amener sur votre annonce des personnes très ambitieuses et également attirer l’attention de beaucoup plus de monde parce que les gens qui vont voir l’annonce vont la faire circuler à des gens qui ne sont pas dans votre réseau immédiat.

Le livre de Bill Glazer est donc un livre que je recommande vivement si vous savez lire l’anglais car même s’il ne contient qu’une seule idée, il contient en revanche un tas d’exemples pertinents pour appuyer cette idée. Ce livre est donc très intéressant si vous faites de la publicité et que vous souhaitez sortir de votre zone de confort.

Les 13 lois du marketing efficace

L

https://www.youtube.com/watch?v=0_klZjkdnHQ&feature=youtu.be

Si vous ne deviez lire qu’un seul livre pour comprendre tous les concepts du marketing, alors ce livre fait sans doute partie de ce que je pourrais vous recommander. Il s’agit de The Advertising Solution de Bryan Kurtz.

Ce livre est un condensé des meilleurs marketeurs, entrepreneurs et copywriters. Dans le livre, Bryan Kurtz et son co-auteur Craig Simpson synthétisent notamment l’un des conseils d’une des plus grandes légendes du marketing du 20ème siècle qui est Claude Hopkins.

J’aimerais vous partager le contenu du chapitre 4, « le secret pour écrire du marketing efficace ».

Voici donc les 13 lois pour un marketing efficace :

1. Vous n’avez pas besoin d’être brillant

Quand vous êtes novice en tant que rédacteur de messages marketing, vous essayez de rédiger de jolis textes bien tournés. Vous avez tendance à penser en slogan.

2. Le slogan

Le slogan est votre pire ennemi. Les clients ne parlent pas en slogans mais s’expriment dans leur langue de tous les jours. 

La façon dont vous parlez est moins importante que ce que vous dites. Essayer de rendre joli votre message marketing est secondaire voire contre-productif. 

La seule chose dont vous avez besoin pour écrire un bon message marketing est de parler le même langage que votre prospect.

3. Votre langage doit rester simple

Vos clients sont comme tout le monde des gens très occupés. Si vous voulez avoir une chance de leur communiquer votre offre, il faut que vous soyez capable de la communiquer de façon simple car votre public n’aura pas l’énergie de déchiffrer votre message marketing s’il est trop complexe. 

Une technique que j’utilise pour m’assurer que mon message marketing n’est pas trop complexe est d’utiliser un lecteur ado.

4. Le lecteur ado

Le lecteur ado c’est lorsque je demande à un enfant ou à un adolescent de me relire le texte que j’ai écrit à haute voix. 

Si la personne choisie bute sur des mots en lisant, c’est que mon texte n’est pas suffisamment fluide et que je dois donc le corriger.

5. Ne jamais mépriser les prospects

Vous risquez de donner cette impression si vous utilisez des mots trop évolués. N’utilisez par exemple jamais de termes issus du jargon anglo-saxon du marketing. 

Soyez approchable dans votre communication et choisissez bien vos mots. Si vous utilisez un mot spécifique au domaine, expliquez ensuite ce qu’il signifie.

6. USP : proposition unique de vente

Utilisez un mot clé tel que celui-ci pour montrer que vous êtes un expert sachant de quoi il parle mais offrez-leur une traduction pour que cela reste accessible.

7. Toujours offrir du service

Tout ce que vous communiquez doit apporter de la valeur au client. 

Demandez-vous si dans votre message vous parlez de vous, entrepreneur, avec vos produits ou si vous êtes en train de parler du client et du service que vous voulez lui rendre dans la vie.

8. Vous oubliez complètement

Vous devez donner envie aux gens d’acheter à la lecture de votre message tout en mentionnant le moins possible votre entreprise et vous-même. C’est d’eux dont doit parler votre message, c’est ce qui va créer la décision d’achat. 

Cela est difficile pour certains car ils ont tendance à penser que c’est se mettre en avant qui va créer de la crédibilité à leur message alors qu’en fait non.

9. Ne jamais vous vanter

Lorsque vous vous vantez de ce que vous faites, vous oubliez le client. Qui plus est, il est possible que celui-ci ne croit pas à ce que ce vous dites si votre discours n’est pas appuyé par des statistiques complètes.

10. Appel à l’action

Dites aux gens ce que vous voulez qu’ils fassent concrètement. 

Soyez clair, cela vous force à être direct sur l’action la plus importante que votre prospect ou client doit entreprendre après avoir consommé votre contenu.

11. Créer de l’urgence

Il faut trouver une bonne raison pour que le client se décide maintenant, comme par exemple mettre une date limite d’inscription à votre séminaire.

12. Il faut éviter d’être frivole

Vous devez éviter l’humour inutile. Vous n’êtes pas là pour faire du divertissement mais pour éduquer et vendre. Soyez attentif à ne pas dépasser les bornes.

13. Toujours raconter l’histoire en entier

N’oubliez pas que pour acheter, les gens ont besoin d’un maximum d’informations possibles, il est de votre devoir de les donner. Racontez toujours l’histoire complète. 

Si la vidéo décrivant votre formation, si vous en avez une, dure 30 ou 40 minutes et bien ainsi soit-il. Les personnes qui regarderont toute la vidéo sont les plus intelligentes et celles qui arrêteront en cours de route permettent de faire le tri. 

Celui ne se sentant pas concerné par votre message ne lira jamais plus de 3 phrases de ce que vous proposez tandis que celui qui se sent concerné va lire tout de A à Z pour avoir toutes les cartes en mains pour acheter.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */