2 erreurs commises par les entrepreneurs en herbe à éviter

2

J’aimerais vous partager deux erreurs que commettent quasiment tous les entrepreneurs qui débutent. Après avoir accompagné plus de 15 000 clients entrepreneurs dans 35 pays du monde, j’ai constaté que l’entrepreneur en herbe, quand il n’est pas accompagné pour démarrer son activité, a tendance à tomber dans deux extrêmes et à alors se trouver face à un danger qui menace la floraison de son entreprise.

Commençons par la première erreur.

Un produit qui ne s’adresse à personne

Le premier extrême consiste à créer une entreprise qui ne s’adresse à personne. Plus spécifiquement, vous créez une entreprise dont le produit/service s’adresse à une seule personne qui est vous-même ! 

Par exemple, vous êtes passionné de ski et vous décidez, même si vous êtes installé à Marrakech, d’ouvrir une boutique d’accessoires de ski. 

L’exemple peut vous sembler un peu extrême, mais je connais une certaine boutique de vente d’accessoires de pêche basée dans le 17e arrondissement de Paris dans un quartier qui n’a aucune chance de permettre à cette boutique de prospérer. 

Ma prédiction est que cette boutique aura énormément de mal à continuer. 

Cela arrive presque tous les jours, que des entrepreneurs très passionnés ou des personnes qui veulent quitter leurs anciens emplois, se lancent dans un nouveau projet sans avoir réfléchi à qui le produit/service proposé s’adresse.

Un autre exemple, c’est le bar dans lequel j’ai commencé à donner mes cours de Salsa quand j’ai lancé ma première entreprise en 2006. 

Ce bar, situé dans le centre-ville, a choisi, bizarrement, de fermer ces portes pendant les week-ends. En effet, le fondateur du bar qui était un ancien fonctionnaire, voulait juste devenir un barman. Il fermait donc le bar les fins de semaines pour profiter de son temps avec ses amis. 

C’est un extrême, car si vous lancez un projet juste pour vous satisfaire au lieu de chercher à satisfaire la clientèle, vous tomberez dans le piège de n’avoir aucun client.

Voyons maintenant la seconde erreur.

Un produit qui s’adresse à tout le monde !

Le deuxième extrême dans lequel tombe beaucoup d’entrepreneurs, c’est de proposer un produit/service qui s’adresse à tout le monde. 

Si vous lancez votre activité en tant que coach sportif, vous pensez que tout le monde a besoin d’être en meilleure forme physique par conséquent votre service pourra intéresser tout le monde. J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous !

La bonne nouvelle est que vous avez raison. Tout le monde aurait besoin de s’inscrire dans un programme de coaching sportif. 

La mauvaise nouvelle, c’est que vous n’aurez aucun client. 

Dans la prospection, un impératif doit toujours rester à l’esprit des entrepreneurs, c’est la spécification. 

Un coach sportif spécialisé pour les femmes enceintes ou un coach sportif spécialisé dans la remise en forme de jeunes mères après l’accouchement, trouvera plus facilement ses clientes. 

D’une part, il est plus facile de communiquer avec elles en leur expliquant que l’on a compris leurs besoins. D’autre part, on sait alors précisément où aller chercher nos clientes potentielles.

Comment éviter ces deux extrêmes ?

La solution consiste à faire une étude de marché express avant le démarrage de votre activité. 

Cette étude servira à déterminer le profil du client idéal auquel vous voulez vous adresser. 

Ensuite, il est indispensable de personnaliser votre message de vente pour vous adresser à cette catégorie de clients présélectionnés.

Le danger qui menace votre entreprise

Il s’agit d’une prédiction qui va affecter tous les entrepreneurs sur Internet au cours des deux prochaines années. 

Les chefs d’entreprises qui tentent de vendre leurs produits sur Internet ne se rendent pas compte des dangers qui résultent de la concentration exclusive sur une plateforme pour obtenir des résultats. 

Aujourd’hui, cette plateforme, c’est Facebook qui possède également Messenger, Instagram et Whatsapp. 

Toutes ces plateformes appartiennent à Facebook dont l’unique plateforme permettant de faire la publicité sur ces réseaux sociaux, est Facebook Ads. 

Le problème, c’est que l’opportunité de Facebook Ads où vous pouvez acheter des clics publicitaires et des prospects à des prix réduits est connue ! 

Cette technique qui m’a permis de passer de 20 000 abonnés à mes newsletters emails à 500 000, et de 400 fans sur ma page Facebook à 185 000 fans, est devenue un secret de Polichinelle. 

Tout le monde essaye d’intégrer cette plateforme et devenir actif sur les réseaux sociaux. 

Comme le nombre d’emplacements sur lequel Facebook peut diffuser vos publicités est limité, le coût facturé par publicité ne cesse d’augmenter puisqu’il s’agit d’un système d’enchère.

Aujourd’hui, Facebook est en train de nous allécher petit à petit sur de nouveaux produits gratuits, citons Facebook Messenger et Whatsapp Business. Sur ces nouveaux produits, vous serez invité à communiquer avec vos nouveaux clients et à vous assurer que vos clients soient abonnés pour recevoir vos contenus sur ces plateformes. Après une période, vous serez peut-être dans l’obligation de payer ces services afin de garder le contact avec vos clients.

Souvenez-vous que c’était le cas pour les pages Facebook. Autrefois, les 20 000 abonnés organiques sur ma page Facebook regardaient le contenu que je publiais. Avec 185 000 abonnés, si je ne paye pas les frais de sponsorisation de ma page, je risque de diminuer le taux de visionnage de mon contenu. 

C’est pareil pour les groupes Facebook professionnels et Facebook messenger. Je vous avertis avec cette prédiction que la même chose se reproduira certainement avec Whatsapp Business, les outils Instagram et toutes les autres plateformes de réseaux sociaux. 

La solution pour éviter de tomber dans ce piège, c’est de capturer les coordonnées de vos prospects. Vous pourrez alors les utiliser, indépendamment de ces plateformes. Ainsi, vous serez immunisé par rapport aux nouvelles règles et changements que peuvent imposer les plateformes. 

Plus particulièrement, vous évitez de payer le prix fort si les plateformes décident de changer leurs politiques à un moment qui ne vous arrange pas.  

Ecrivez un commentaire !

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */