CatégorieMarketing par Email

Votre guide pour réussir votre campagne de marketing par email

V

https://www.youtube.com/watch?v=BhXLPjh4otk&feature=youtu.be

Dans cet article, je partage avec vous la technique à adopter pour lancer une campagne de marketing par email dans votre entreprise afin de générer davantage de ventes. Quand vous décidez de lancer une nouvelle promotion sur votre mailing liste vous devez :

  • Avoir une liste d’adresses physiques ou une liste d’adresses emails ;
  • Utiliser une vraie raison. Beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à lancer des campagnes parce qu’ils ont envie de gagner plus d’argent. Cependant, si vous avez une idée concrète à partager avec vos prospects et vos abonnés, vous aurez plus d’interactions.  

J’ai contribué au lancement d’une campagne marketing de l’une de mes clientes pour son activité qui consiste à créer des scrapbook (des albums photos personnalisés). J’aimerais partager avec vous la conception de cette campagne ainsi que les résultats obtenus.

En tant que graphiste et designer de scrapbooking, ma cliente reçoit des emails sur son site de la part de ses clients lui demandant des conseils pour développer leurs activités. D’où l’idée de créer une campagne (sans vexer les abonnés qui ne sont pas intéressés par ses conseils), afin de partager le processus appliqué pour développer son site scrapgirls.com.

Si vous introduisez un nouveau produit/service sur votre marché, cette campagne peut-être utile pour vous. En effet, c’est un outil qui vous permettra de savoir si votre produit/service intéresse votre marché avant de le développer et le mettre à la vente. Si vous avez un produit existant, vous pouvez utiliser également cette campagne afin de construire la bienveillance de votre mailing liste.  

Commençons par le titre de l’email.

Quel titre faut-il attribuer à votre email ?

De la part de Ro : puis-je avoir votre aide ?

L’idée de cette campagne consiste à créer un événement qui intéresse vos abonnés. 

Pour ce faire, évitez de positionner la vente du nouveau produit comme une occasion supplémentaire pour harceler les prospects, pensez plutôt à leur apporter de la valeur. 

D’une façon générale, dans votre entreprise, quand vous décidez de booster vos ventes, c’est parce que vous avez une idée qui vous motive. Il est recommandé de mettre cette idée en scène dans votre marketing dans le but d’intéresser vos prospects, et ce, notamment quand vous utilisez le marketing par email. Il est indispensable d’attirer l’attention de vos clients pour qu’ils continuent à lire vos emails.   

Par quoi commencer votre email ?      

Je vous envoie cet email rapide juste avant de dîner, parce que j’ai vraiment besoin de votre avis.

J’ai opté pour cette formule pour commencer mon email (au lieu d’une phrase typique) premièrement pour donner de l’importance au contenu de cet email. Si vous avez pris le temps d’écrire ce message juste avant de dîner, c’est qu’il est suffisamment important. Deuxièmement, vos prospects apprécient que vous fassiez un effort supplémentaire et ils seront reconnaissants.

Cette introduction donne davantage d’importance au contenu de votre email.

Comment rédiger votre email ?

1. Inclure de l’action à vos emails

J’assiste à une formation dans le Colorado en ce moment.

Il est toujours bénéfique de partager votre localisation et l’événement auquel vous assistez avec vos abonnés. Ainsi, vous rajoutez de l’événement dans votre marketing par email. Au lieu d’ennuyer les prospects, vous pouvez partager avec eux des événements intéressants ou des moments marquants. Cette technique permet de conserver l’attention de vos prospects.

2. Trouvez une raison avant de contacter votre mailing liste

J’y ai rencontré un type assez sympa qui s’appelle Jeff. C’est un webmaster, malgré ses cheveux argentés et on a beaucoup discuté de mon entreprise.

Quand vous vous adressez à votre mailing liste, il est indispensable d’avoir une nouvelle promotion ou un nouveau produit. En l’occurrence, une conversation avec Jeff qui a créé une nouvelle idée à discuter avec les prospects de ma cliente.  

Une fois que vous clarifiez le cadre de votre email, le prospect comprend mieux la raison pour laquelle il a reçu ce message. 

D’autre part, en incluant des détails à votre email, votre contenu devient plus crédible (vous n’êtes pas en train d’inventer des personnages et des histoires pour promouvoir un produit).

Pour cette raison, il est crucial de trouver la bonne raison avant de lancer votre campagne de marketing par email.

3. Donnez de l’importance à votre contenu

Au cours de notre conversation, j’ai mentionné qu’au fil des années, beaucoup d’entre vous m’ont demandé conseil pour leur vie professionnelle. Cela a suscité son intérêt et au final, il ne voulait pas me laisser filer. Il répétait encore et encore qu’il faut que je partage ce savoir avec vous.  

Ce passage permet d’insister sur le fait que l’information qui sera annoncée par la suite, est importante. Pour un produit physique ou un produit d’information, vous pouvez utiliser cette technique afin d’attirer vos prospects et donner de l’importance au contenu que vous partagez.

Certains pensent que le marketing par email est réservé aux produits digitaux, mais cela fonctionne également pour les produits physiques.  

4. Agissez sur le plan émotionnel

Mais pour être franche, je ne sais même pas si cela vous intéresserait que je partage avec vous ce que je sais sur le démarrage d’un site web ou le développement d’un site que vous avez déjà.

En fait, au cours des 7 dernières années, mon entreprise m’a fait vivre ainsi que mon équipe de 35 personnes, mais je sais que tout le monde n’est pas un Web Entrepreneur, donc je ne sais pas si vous souhaitez que je vous aide ou non.

L’avantage du marketing par email, c’est que tous les concepts sont basés sur la psychologie humaine. Autrement dit, si vous maîtrisez le marketing par email, vous agissez sur les émotions de vos prospects

Toutes les techniques et les étapes suivies dans une campagne peuvent être utilisées pour une vidéo ou dans le marketing mobile (en adoptant le contenu à l’outil choisi).

À ce stade, vous partagez avec vos prospects votre stratégie et les techniques utilisées pour le développement de votre entreprise.  

5. Sélectionnez les prospects intéressés

D’où ma question : si je crée un cours pour vous aider à développer votre site, seriez-vous intéressé ?

Cette question vous permettra de sélectionner les personnes intéressées par votre nouveau produit/service.  

Si oui, indiquez-moi simplement votre vote en entrant votre prénom et votre adresse email. S’il y a suffisamment de votes positifs, je me lancerai peut-être dans ce nouveau projet.

Comme vous ne donnez pas une promesse pour lancer un nouveau produit/service, vous ne serez pas obligé de créer un produit/service qui n’intéresse pas votre marché.  

Une campagne marketing par email, testée et approuvée, marchera systématiquement si le produit en question est demandé sur le marché.

L’intérêt de cette campagne consiste à savoir si vos clients seront intéressés par votre nouveau produit. Pour ce faire, plusieurs façons sont possibles : faire un sondage, téléphoner à certains de vos clients, discuter avec vos prospects…

6. Mettez en avant les avantages de votre nouveau produit/service

Voici une partie de ce que j’ai pensé à partager avec vous :

  • Les 3 meilleures façons de doubler vos visites ;
  • Les 2 processus indispensables que vous devez mettre en place ;
  • L’erreur fatidique qui peut vous coûter une fortune…

Cette partie de votre email est réservée à la description de votre nouveau produit/service. 

Essayez de le décrire d’une façon positive afin de convaincre vos prospects de son utilité. En effet, c’est la façon la plus simple pour augmenter la valeur du produit/service proposé.

L’étape suivante consiste à analyser les réactions de vos prospects. Par exemple, si personne ne montre de l’intérêt, il vaut mieux revoir votre proposition.

7. Soyez crédible !

Evidemment, le cours ne serait pas gratuit.

Le but de cette campagne marketing, c’est de définir les avis de vos prospects concernant un nouveau produit/service. Mais évitez de créer de fausses attentes. 

Pour cette raison, il est crucial de préciser ce détail à vos prospects pour ne pas toucher à votre crédibilité et ne pas perdre leur confiance.  

8. Incluez l’appel à l’action

Finalement, incluez votre appel à l’action. Ici, n’hésitez pas à employer des verbes à l’impératif. Selon moi, si vous n’employez pas un verbe à l’impératif dans l’appel à l’action, vous réduisez vos chances de ventes.

En optant pour cette stratégie dans vos campagnes marketing par email, vous augmentez votre taux de conversion et par la suite vous générez plus de ventes.

Comment créer votre mailing liste sur Aweber ?

C

https://www.youtube.com/watch?v=A7UGjA18hKM&feature=youtu.be

Afin de mettre en place votre campagne de marketing par email, j’aimerais vous présenter l’outil Aweber.com

Quand vous créez votre compte Aweber, vous recevez un email qui contient : un login qui vous permettra de vous connecter ; un mot de passe généré automatiquement et que vous pouvez changer par la suite.

Ensuite, vous insérez ces coordonnées sur le site d’Aweber en cliquant sur Sign In, afin de vous connecter.

La page d’accueil à laquelle vous aurez accès est une interface qui regroupe un ensemble d’outils :

  • Chercher des abonnées : cet onglet vous permet de chercher les données de vos abonnés par exemple ;
  • Tableau de bord : il vous indique le nombre d’inscrits sur votre mailing liste le jour même et un jour avant. Vous trouverez également le nombre total d’abonnés à votre mailing liste et le nombre de désabonnés. Par exemple, si vous avez au fil du temps 110 personnes qui se sont inscrites et 10 qui se sont désabonnées, vous aurez un nombre total de 110, mais seulement 100 recevront vos emails ce jour-là. Un autre indicateur est disponible et vous permet de savoir si vous avez achevé la création de votre mailing liste ;
  • Setup wizard : c’est un outil qui vous permet de vérifier si vous avez accompli toutes les étapes nécessaires pour configurer votre mailing liste. Pour cette raison, je vous recommande de suivre ces étapes afin de créer votre mailing liste.

Comment créer une mailing liste ?

Il suffit de suivre les différentes étapes indiquées dans l’outil Setup wizard qui figure sur la page d’accueil.

La première étape consiste à fournir les informations essentielles relatives à votre mailing liste :

1. Attribuer un nom à votre mailing liste

Il faut savoir que vous pouvez créer un nombre illimité de mailing listes sur des sujets différents et avoir un nombre illimité d’abonnés. Il est recommandé de donner des préfixes aux noms de vos mailing listes pour définir un thème ou une catégorie de clients bien définie.

2. La description de votre mailing liste

C’est une donnée visible par vos abonnés. Pour cette raison, évitez de mettre des descriptions confidentielles. En l’occurrence, la description de la mailing liste peut-être : conseils de nutrition par Caroline Herbinger.

3. Identifier le nom de l’expéditeur 

Il est conseillé de tester, quand vous atteignez un certain volume, s’il vaut mieux utiliser le nom de votre site ou votre propre nom. Par exemple, pour mon ancien site de Conseils en Séduction, après avoir effectué mes tests, j’ai découvert que le nom Drague TV fonctionne mieux que Sébastien Night.    

4. Insérer une adresse email 

Je vous recommande de créer une adresse email spécifique pour l’envoi de votre mailing liste. Quand vous aurez un certain volume d’abonnés, vous enverrez plusieurs emails à beaucoup de personnes à la fois et vous recevrez certainement des réponses. Si vous avez fourni votre adresse email principale, vous recevrez beaucoup d’emails qui peuvent être des spams ou des requêtes de service après vente. Pensez donc à créer une adresse email de redirection au lieu de communiquer votre adresse email principale. Ainsi, vous ne serez pas obligé de consulter deux boîtes de réception différentes et vos emails seront clairement séparés.

5. Présenter une adresse de contact 

La loi aux États-Unis exige l’ajout d’une adresse de contact à la fin de tous les emails que vous envoyez (Aweber est basé aux États-Unis).  

Comme ce champ est présent à la fin de tous les emails,vous pouvez ajouter quelques modifications pour fournir des informations supplémentaires ou indiquer aux abonnées qu’il est possible de se désinscrire de la mailing liste par exemple.

Si vous ne mettez pas votre adresse, Aweber ne va pas valider le remplissage de ce champ. C’est un champ obligatoire que vous pouvez optimiser en précisant une action comme une prise de rendez-vous. Vous devez également mentionner la possibilité de désabonnement comme Aweber ajoute à la fin de chaque email un lien de désinscription.   

La deuxième étape consiste à fournir des informations relatives à votre entreprise :

  • Nom de l’entreprise ;
  • Le site ;
  • L’URL de votre logo (facultatif) ;
  • Signature d’email (peut-être remplacée par le champ adresse contact).

Il est possible d’activer une fonctionnalité qui vous permet de recevoir un message à chaque nouvel abonnement sur votre mailing liste. Au début, vous pouvez être impatient de savoir quand un nouvel abonné s’inscrit à votre mailing liste. Avec le temps, et avec un volume important d’abonnés, cette fonctionnalité n’est plus intéressante.

A cette étape, vous devez enregistrer les paramètres de votre mailing liste que vous avez insérés.

L’Opt-In ou l’Opt-out ?  

Une fois que vous avez configuré votre mailing liste, vous cliquez sur un deuxième onglet qui est confirmed Opt-In.

Opt-in pour dire que le client a saisi lui-même et volontairement son adresse email pour recevoir vos emails.

Opt-out pour désigner le fait que vous avez récupéré des adresses emails un peu au hasard et partout sur Internet. Cette pratique est connue sous le nom de spam.

Aweber vous permet uniquement d’ajouter de l’Opt-in. Pour ce faire, vous incluez un formulaire dans votre site et les internautes s’inscrivent pour recevoir votre newsletter.

Il y a deux types d’Opt-in possibles :

1.   Avec une confirmation : quand l’internaute saisit son email sur votre site, il recevra un email pour confirmer qu’il souhaite recevoir vos emails en cliquant sur un lien. Une liste confirmée, d’une façon générale, est une liste plus réactive.   

2.   Sans une confirmation : personnellement, je vous recommande d’opter pour cette possibilité.

Un débat a lieu depuis des années dans la communauté marketing : est-ce qu’il vaut mieux être confirmé ou non confirmé ?

Selon mon analyse, le fait d’être en non-confirmé est plus intéressant parce qu’en France par exemple, les internautes ne sont pas habitués à chercher un message de confirmation dans leur boîte de réception. Toutefois, en optant pour ce choix, vous risquez de ne pas être confirmé.

Finalement, il s’agit d’une balance et d’un choix personnel que vous devez effectuer. Ma recommandation, c’est de ne pas forcer les internautes à confirmer leur inscription.

Cependant, si Aweber juge que l’adresse email insérée a de fortes chances d’être erronée, il enverra un message de confirmation.

Pour cette raison, il est indispensable de reformuler votre message de confirmation.

Si vous offrez à vos abonnées un bonus en échange de leur adresse email, par exemple un téléchargement ou une vidéo, vous pouvez l’indiquer dans l’email de confirmation. Ainsi, vous augmentez les chances que les internautes cliquent sur le lien pour confirmer.

Une fois que les abonnés ont confirmé, il est indispensable d’insérer une page vers laquelle vous souhaitez les renvoyer.   

En suivant ces étapes, vous créez votre mailing liste et vous mettez à jour ces paramètres. 

Les erreurs à éviter dans vos campagnes d’email marketing

L

Avant de lancer une campagne publicitaire par emails, il est important de comprendre les erreurs les plus fréquemment commises afin de les éviter. Ceci va vous permettre de considérablement augmenter vos chances de réussir vos campagnes. 

Par exemple, il est souvent proposé aux entrepreneurs d’acheter une mailing liste ou une base de données ciblée contenant 14 000 prospects intéressés par votre activité.

Pensez-vous que l’achat d’une base d’emails peut contribuer à la réussite de votre campagne de marketing par email ?

Bien que l’achat d’une base de donnés ciblée présente une solution rapide et facile, il faut noter qu’elle n’est pas toujours rentable.

D’autres erreurs peuvent être commises lors d’une campagne d’emailing, d’où l’importance d’étudier chaque étape.

Bannir certains mots

Faut-il bannir certains mots pour que vos mails ne finissent pas dans la boîte de spams ?

Cela dépend de votre fournisseur. Par exemple le mot soldes peut parfois être banni pendant la période de fin d’année. Par contre, le mot gratuit, a une mauvaise réputation, mais n’est pas banni.

Souvent, les mots qui sont fréquemment utilisés tels que soldes ou le jour J par exemple sont bannis. Il est toujours important d’essayer de déterminer les mots que vous ne devez pas utiliser. Cela vous permet ainsi de minimiser le risque que vos emails se retrouvent dans la boîte de spams. La liste des mots à bannir n’est pas prédéfinie. Elle dépend des algorithmes.

Éviter certaines pratiques

Il est également recommandé d’éviter certaines pratiques :

  • Les titres vides qui s’affichent généralement sous forme de points ou de points d’interrogation ;
  • Les titres tout en majuscules. Bien entendu, il est possible d’inclure un mot en majuscule pour le mettre en valeur. Mais, un titre tout en majuscules peut énerver le lecteur. La conséquence est qu’il ne va pas prendre la pein d’ouvrir l’email même s’il apporte énormément de valeur.

Ne pas changer son expéditeur brusquement

Une autre erreur commise communément par certains entrepreneurs, c’est de changer de nom d’expéditeur brusquement. 

J’ai effectué un test avant de changer de nom d’expéditeur et j’ai remarqué que le fait de passer d’une adresse à une autre qui ne contient aucune indication sur mon identité a diminué considérablement le nombre de clics sur mes emails.

Le choix de l’expéditeur dans votre auto-répondeur présente un critère important pour la réussite de votre campagne publicitaire. Assurez-vous donc de bien choisir votre expéditeur.  

Une fois que vos prospects sont habitués à votre adresse email et qu’ils ont déjà répondu à certains de vos emails, évitez de perdre ces avantages aux yeux de vos fournisseurs d’emails en recommençant de zéro avec une nouvelle adresse.

Votre objectif doit donc consister à avoir un nom d’expéditeur reconnaissable et qui a une signification par rapport à votre activité. Ensuite, essayez de garder cette même adresse d’expédition.

Toutefois, si vous êtes banni ou si votre adresse email est bloquée pour une raison ou une autre, vous serez dans l’obligation de la changer.

Imaginons que j’ai une newsletter dédiée au sport et à la nutrition et un site avec le nom de domaine Sport et nutrition également. Il est possible de choisir l’adresse facilement identifiable conseilssportetnutrition. Certains webmarketeurs ont tendance à changer leur nom d’expéditeur pour chaque email envoyé et utilisent des expressions comme : urgent, lisez ceci, c’est nouveau… Or, l’efficacité de cette campagne marketing sera assez faible et moins efficace. 

Comment réussir votre campagne d’email marketing ?

C

L’email marketing est un levier important pour la promotion de vos produits/services et le développement de votre activité. Dans cet article, je partage avec vous les erreurs les plus communément commises par les entrepreneurs afin de vous permettre de les éviter.

Est-ce une bonne idée d’acheter une liste ?

Une solution qui peut-être proposée aux entrepreneurs, afin de réussir une campagne d’email marketing, c’est d’acheter une mailing-list. Cela revient à acheter une base de prospects ciblés de 14 000 personnes par exemple qui s’intéressent à votre activité.

Or, en optant pour cette méthode, vous risquez de briser votre adresse IP en envoyant des emails aux contacts de cette liste. Autrement dit, vous mettez en danger votre URL, nom et adresse d’expéditeur, car ils peuvent être classés dans une blacklist. Ajoutons à cela que le taux de réponse à vos messages sera faible et les services d’auto-répondeur n’acceptent pas d’importer ce type de bases de données. Par conséquent, si vous décidez d’utiliser une base de données prête pour votre campagne marketing par email, vous risquez que le fournisseur ne l’accepte pas où qu’il vous exige de la trier avant de l’exploiter. Cette opération vous coûtera cher.

Comment transférer sa mailing list ?

Je partage avec vous des situations pour que vous puissiez comprendre s’il est faisable et recommandé d’importer une base de données existante :

Liste de mails récupérée manuellement 

Lorsque j’étais professeur de danse latine, en un mois, j’ai réussi à créer une liste contenant 700 adresses email de clients ayant assisté à un de mes cours et voulant recevoir des informations concernant les soirées Salsa. Dans ce cas, si les personnes concernées acceptent de recevoir des emails de ma part, il est possible d’exploiter cette liste afin de faire la promotion de mon activité.

Certains services d’auto-répondeurs testent la liste fournie avant l’hébergement ou bien, ils demandent la confirmation aux prospects.

Quand vous demandez à une personne de vous fournir son adresse email, il est primordial d’avoir son accord pour recevoir des emails de votre part. Évitez de demander les coordonnées en incluant une phrase dans un formulaire pour dire qu’il s’agit d’un jeu et qu’ils recevront une invitation gratuite pour un concert par exemple. Il est plutôt recommandé de demander clairement aux prospects s’ils acceptent de recevoir des emails de votre part ou pas.  

Liste des clients de vos 5 dernières années  

Imaginons que vous avez travaillé avec des clients pendant 5 ans par exemple et vous avez toutes les adresses email. Il est possible de leur envoyer un email, à condition que le contenu ne soit pas publicitaire. Pensez à leur envoyer un email transactionnel au sujet de leurs intérêts. À sa fin, il est possible de les inciter à s’inscrire à votre mailing list ou de vous donner l’approbation pour recevoir des emails, newsletters, vidéos, conseils, ou promotions…

Pour simplifier, vous avez le droit de contacter vos anciens clients pour leur proposer un nouveau bonus avec votre produit, mais évitez de leur envoyer un email publicitaire pour annoncer les soldes par exemple (notamment, s’ils n’ont pas donné leur accord explicitement pour recevoir des emails).

Cas échéant, vous prenez le risque que vos emails soient considérés comme étant des spams.

Les membres de votre forum 

J’ai un site de musique avec plus de 30 000 personnes inscrite afin de rejoindre le forum. Par conséquent, ces personnes m’ont communiqué leurs adresses email. Cette situation est considérée comme étant une zone grise. Les prospects se sont principalement inscrit au forum et non pas à une newsletter. Le fait de pouvoir utiliser les adresses email pour leur envoyer des messages publicitaires dépendra de leurs réactions.

D’un autre côté, si la liste des emails contient des anciennes adresses, il est indispensable de la trier et de faire le nettoyage avant de l’utiliser.    

Les internautes qui laissent des commentaires sur votre blog

Si une personne vient sur votre blog et vous laisse un commentaire, n’essayez pas de lui envoyer un email par la suite pour promouvoir votre activité. En effet, les internautes qui interagissent avec vos publications, ne s’attendent pas à recevoir des emails par la suite de votre part. Pour la simple raison qu’ils ne sont pas inscrits à votre newsletter par exemple et qu’ils n’ont pas donné leur accord pour recevoir des emails.

Des adresses hébergées sur un autre service d’auto-répondeur

Si vous envoyez déjà votre newsletter régulièrement sur un service d’auto-répondeur et que vous voulez changer de service, la meilleure solution, c’est d’importer votre liste d’emails. La plupart des services permettent d’importer votre liste depuis les autres services de confiance.

La différence entre le courrier postal et les emails, c’est que si vous envoyez des emails sans avoir la permission des prospects, vous risquez que vos messages finissent toujours dans les spam. Par contre, il est toujours possible d’envoyer des courriers postaux.

Les désinscrits de vos mailing list

Imaginons qu’un client, après avoir acheté votre produit, s’est désinscrit de votre newsletter. Il est strictement déconseillé de lui envoyer des emails pour promouvoir un autre produit ou une nouvelle activité. Sinon, vous créez de l’agressivité et par conséquent, votre email sera signalé comme étant un spam.

Par contre, si vous disposez de plusieurs listes de prospects, il est possible de les utiliser afin de contacter les prospects qui ont choisi de se désinscrire d’une liste déterminée. 

Tous les avantages du marketing par email

T

Pourquoi devez-vous utiliser l’email comme outil pour contacter vos prospects et vos clients ? 

La plupart des visiteurs de votre site Internet, des personnes qui sont amenées à visiter votre lieu de vente ou à entrer en contact avec vous pour la première fois n’achèteront pas ou ne prendront pas une décision d’achat dès ce premier contact. Si vous êtes chanceux, votre pourcentage de conversion peut passer de 1 % à 3 % et même 5 % si vous êtes un excellent marketeur ou que vous proposez une offre irrésistible. 

Il faut absolument vous souvenir que la plupart des prospects qualifiés qui vont découvrir votre offre ne vont pas se décider à ce moment-là. Le problème que vous aurez, c’est que si vous ne leur donnez pas une seconde chance de se laisser convaincre, vous perdrez énormément de potentiel de chiffre d’affaires. Certains entrepreneurs n’utilisent pas l’emailing durant leurs campagnes parce qu’ils ne voient pas suffisamment de résultats.

Comment faire pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails, le taux de lecture, le taux de clics lorsque vous donnez un lien et comment augmenter l’efficacité de vos campagnes d’emailing ? 

Quand vous allez obtenir la permission de la part de vos prospects de les recontacter par mail, vous leur donnez donc une seconde chance de se laisser convaincre. Sur le long terme, cela va augmenter votre chiffre d’affaires. Il faut donc transformer cette liste de prospects en avantage concurrentiel solide sur le long terme.

Les avantages du marketing par emails :

  • Le coût est faible. Le retour sur investissement est donc très facile. Vous payerez quelques dizaines d’euros par mois pour faire héberger votre mailing list même quand elle atteindra une taille considérable.
  • Le retour sur investissement est rapide. Entre le moment où vous envoyez un mail à votre liste et celui où vos contacts commencent à réagir, il ne se passe que quelques minutes.
  • Vous disposez d’un moyen de levier utile pour négocier des partenariats stratégiques. Quand vous allez négocier un échange de liens, une apparition dans le produit d’un concurrent ou d’un partenaire, votre apparition dans un média ou l’achat d’un espace publicitaire, vous pouvez utiliser votre liste de contacts comme argument supplémentaire.
  • Vous pouvez générer un « effet de foule » à volonté. Très peu de marketeurs français maîtrisent l’effet de foule. Le principe est simple, vous pourrez dans votre campagne d’emails, faire arriver à des moments déterminés, des visiteurs en masse sur votre site ou sur celui d’un média. Cet effet de foule peut vous permettre de négocier plus facilement des partenariats ou d’apparaître comme le leader de votre marché.
  • Vous pouvez tester la température du marché avant de lancer un nouveau produit ou service. En segmentant votre mailing list, vous pourrez tester une nouvelle offre, une nouvelle vidéo, un nouveau produit, une nouvelle présentation de votre site Internet sur juste une petite tranche de votre audience et savoir quels sont les retours en temps réel.

Le premier facteur de réussite ou d’échec de vos campagnes d’emails est le taux de délivrabilité de vos mails, autrement dit le pourcentage de vos adresses à qui vous écrivez qui obtiendront réellement votre mail dans leur boîte. La lutte contre le spam est devenue tellement d’actualité que les fournisseurs d’accès ont une politique extrêmement draconienne. Si vous ne faites pas attention à certains critères techniques, vous pouvez vous retrouver systématiquement classé en spam et perdre une très grande partie de l’efficacité de votre pouvoir marketing. 

Le deuxième facteur est la confiance et l’intérêt que le lecteur éprouve pour votre message. Mais n’oubliez pas que le premier facteur est vraiment le plus important. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser l’outil Aweber. Aweber.com est l’un des prestataires d’emailing les plus réputés au monde et doit son succès à deux paramètres :

  • Leur délivrabilité est extrêmement élevée. Votre mail a très peu de chances d’arriver dans la boîte spam de votre prospect. D’autant plus si le mail et le titre sont correctement rédigés.
  • Aweber ne fait qu’une chose mais le fait très bien. De nos jours beaucoup de prestataires proposent des services intégrés qui permettent de faire votre emailing, votre gestion de la relation client, votre blog, la gestion des commandes, des stocks etc. Le problème avec ces prestataires, mêmes les plus chers, c’est un taux de délivrabilité très faible.

Il existe des alternatives à Aweber mais je ne les recommande pas :

  • Envoyer les mails vous-même. Très vite, vous rencontrerez un plafond car tous les fournisseurs d’accès mettent une limite au-delà de laquelle vous serez suspect si vous envoyez trop de mails. Le fournisseur va considérer que vous êtes infecté et va bloquer l’envoi de mails ou penser que vous êtes un spammeur. En général la limite est inférieure à cent.
  • Installer un script « autorépondeur » mais vous serez vite « flaggé », c’est-à-dire que l’on va détecter que votre site internet envoie des emails en masse et votre serveur sera mis en zone grise (vos mails seront considérés comme risqués).

Les erreurs à absolument éviter dans votre campagne emailing

L

Quand vous lancez votre campagne de marketing par email, il y a plusieurs erreurs à éviter. Pour mieux comprendre, Michel Morin, PDG de Carrefour Internet, partage avec nous les pièges à éviter pour réussir et rentabiliser une campagne emailing.

Comment savoir si on passe en spam ?

Le premier piège consiste à envoyer un email qui finira dans la boîte spam de vos clients.

Afin d’éviter cette erreur fréquente, il est recommandé d’avoir un compte Hotmail, Gmail ou Yahoo. Il est intéressant d’utiliser Outlook également, pour profiter du fameux algorithme de Microsoft. 

Pour avoir des résultats interprétables, n’ouvrez pas vos propres messages sur vos comptes de test. Ainsi, vous pouvez vous assurer que votre email arrive dans la boîte de réception de vos prospects et non pas dans les spam. 

Quand vous rédigez votre newsletter et avant de l’envoyer à votre mailing liste, pensez à envoyer un test sur vos comptes Gmail, Hotmail et Yahoo. 

Chez Hotmail, si l’email n’arrive même pas, c’est que l’adresse IP est bloquée. Dans ce cas, il vaut mieux contacter votre fournisseur auto-répondeur afin de résoudre ce problème et changer l’adresse IP. 

Pour les entreprises qui envoient un volume important d’emails, il est possible d’utiliser le service Return Path afin de valider leurs messages auprès des fournisseurs.

Les mots dans le titre sont très importants  

Ensuite, il est important de bien choisir les mots employés dans le titre de votre email. Cela dépend aussi de votre fournisseur. 

Par exemple, pendant la période des soldes, le terme SOLDE a été bloqué pendant une journée chez Hotmail. 

Certains mots sont bloqués par des fournisseurs et autorisés par d’autres. Pour cette raison, je vous invite à segmenter votre mailing liste, si nécessaire.

Les logiciels SPIDER de capture d’emails  

Les logiciels SPIDER sont des logiciels qui capturent les adresses emails visibles sur Google par exemple. En France, il est autorisé d’envoyer des emails en OPT OUT à des entreprises. Mais il est crucial de leur présenter la possibilité de se désabonner de la liste. D’où l’existence de ces logiciels, qui prennent les emails des entreprises pour leur envoyer des messages d’une façon automatique. 

Bien que cette méthode puisse fonctionner, elle est déconseillée. Son effet est très négatif, car vous vous retrouvez banni rapidement de chez les fournisseurs. Par contre, pour les particuliers, vous êtes obligé de faire le OPT IN. C’est-à-dire qu’il est indispensable d’avoir la permission de vos clients avant de leur envoyer des emails. En effet, le OPT OUT est formellement interdit par la loi française pour les particuliers.  

Comment éviter de perdre votre mailing liste          

Assurez-vous que votre liste d’emails ne contienne que des personnes intéressées par votre activité. 

Il est par ailleurs important d’étudier le nombre d’emails à envoyer, pour ne pas abuser. Toutefois, si vous n’envoyez pas fréquemment des emails ou si vous arrêtez de le faire sur une longue période, vous risquez de biaiser votre liste d’adresses. 

En effet, au bout de 6 mois, une adresse qui a été fermé devient un SPAM TRAP. Si vous envoyer un email soudainement vous serez détecté en tant que spammeur par Hotmail par exemple. 

En outre essayez d’éviter que les prospects reportent vos messages comme spam. Si vous contactez votre liste après un temps de silence, je vous recommande d’indiquer aux abonnés, dès le début du message, un rappel de votre identité, la raison de leur inscription et même le lien de désinscription de la newsletter. 

Par contre, si vous maintenez un certain rythme de publications, il est inutile de faire ce rappel à chaque fois pour vos abonnés.

Faut-il utiliser la technique double optin ?

Certains services d’auto-répondeurs vous proposent le choix entre deux systèmes :

  • Simple optin : une fois que les visiteurs saisissent leurs emails sur votre site, vous pouvez les contacter et leur envoyer des messages tout de suite ;
  • Double optin : quand les visiteurs saisissent leurs emails, ils reçoivent un lien de confirmation sur lequel ils doivent cliquer pour confirmer leurs inscriptions et recevoir vos messages par la suite.      

Personnellement, je considère que le double optin est plus efficace que le simple optin puisqu’il offre l’opportunité aux abonnés de vérifier leurs emails. L’inconvénient de cette technique est que 40 à 60 % des inscrits ne cliquent pas sur le lien de confirmation et abandonne l’inscription. 

En optant pour la technique simple optin, vous êtes vulnérable aux fausses adresses emails. Pour cette raison, je vous recommande d’utiliser les deux techniques en parallèle et séparer de la liste ceux qui n’ont pas confirmé. Cela est possible en utilisant Promety ou en faisant une combinaison d’Aweber (double optin) et d’un autre système simple optin ( iContact) par exemple. S’il est compliqué pour vous d’opter pour cette solution, privilégiez le simple optin quand votre base de données est de petite taille.

Si vous êtes en double optin, il est indispensable d’inclure une page de remerciement afin d’inciter les visiteurs à cliquer sur le lien de confirmation, en indiquant que le contenu désiré est disponible sur ce lien. Ne créez pas une impasse sur votre site, cette page de remerciement doit rediriger vos prospects vers votre message de vente.  

Comment optimiser le suivi du client

C

Dans cet article, nous allons voir comment optimiser le suivi du client et créer des relations sur le long terme.

Imaginons que vous vendez un produit numérique. Vous aurez un certain nombre de contacts avec le client après lui avoir vendu le produit.

Si vous vendez un cours en ligne avec plusieurs vidéos par exemple, vous allez lui envoyer les vidéos au fur et à mesure. Si vous vendez un livre électronique, le client va parcourir le livre au fil des chapitres.

Pour mieux comprendre, on va se focaliser sur l’exemple d’une séquence d’emails types que l’on peut envoyer au client pour un cours en plusieurs modules. Vous savez par exemple que si votre livre a un plan d’action en 21 jours, le prospect doit recevoir un email tous les jours ou toutes les semaines pour l’accompagner dans la consommation du produit et l’application des conseils.

Plus votre client applique vos conseils, plus il aura de résultats. Et si votre client a plus de résultats, vous avez plus de chances qu’il vous donne un témoignage. Plus votre client aura des résultats, plus il se sera convaincu tout seul que c’est mieux de laisser un témoignage et il est mieux disposé à poursuivre la relation en achetant un autre de vos produits par la suite.

Comment entretenir cette relation avec le prospect ?

Pour être certain qu’une personne nous convient pour démarrer une relation sur le long terme, en général on aura interagit avec cette personne pendant une dizaine d’heures.

Quand vous allez contacter votre prospect pour lui vendre un produit, vous devrez :

  • au début vous allez lui demander de laisser son adresse email pour voir une courte vidéo d’information sur tel sujet,
  • ensuite, vous allez l’inciter à cliquer pour laisser un commentaire en lui demandant de vous dire ce qui est important,
  • après, vous pouvez lui proposer un livre au format pdf qu’il peut imprimer ou compléter, et vous pouvez lui demander son numéro de téléphone pour le rappeler.

Petit à petit, vous créerez cette relation et cet engagement.

Dans votre produit, c’est la même chose. La séquence et l’ordre dans lequel vous transmettez votre information va compter. Vous donnez vos conseils car la séquence est la clé de la romance.

Quand vous allez commencer à interagir avec votre prospect, dans l’exemple d’un suivi par email, vous saurez automatiquement quand un prospect a acheté un de vos produits. Pour cela, vous pouvez utiliser un auto-répondeur, vous pouvez entretenir la romance avec vos prospects. 

Si une personne achète votre produit vous devez la féliciter et la remercier dans votre premier email. Dans votre séquence d’email, le thème principal est de dire au client qu’il fait parti d’un petit groupe de personnes extrêmement motivées qui vont changer leur vie et de le remercier de sa confiance.

Après l’avoir remercié, même si votre produit n’est pas disponible de suite, vous devez lui faire un cadeau pour qu’il se sente content d’avoir effectué ce premier achat. Cela peut-être un bonus que vous offrez avec votre produit.

Votre prospect prend par exemple un cours en ligne. Trois ou quatre jours plus tard, vous devez vous assurer qu’il a bien reçu ce cours et qu’il l’a consommé. En somme, vous vérifiez que tout va bien.

Vous pourriez demander s’il est satisfait, mais il est encore trop tôt car il se peut qu’il soit au tout début question motivation. Pour le moment ce qu’il a appris est que c’est important. L’idée est donc de simplement envoyer un message pour prendre soin de lui et en même temps vous rassurer en tant que vendeur. Vous vous renseignez et prenez de ses nouvelles.

Il ne faut pas perdre cette attention avec votre client afin d’éviter qu’il vienne à reculons car il aura l’impression que l’on ne se préoccupe pas particulièrement de lui. Retenez que cet email est très important. 

Tout savoir sur l’email marketing

T

Pour optimiser votre prospection auprès de vos clients potentiels et éviter les emails ennuyeux, il est primordial de soigner votre communication. Si tous les emails envoyés à vos clients ont pour objectif de les inciter à acheter votre produit/service, ils seront automatiquement ignorés. 

Je vous explique.

Pourquoi les prospects ouvrent les emails ?

Il est recommandé de susciter une situation d’intérêt auprès des destinataires. 

Pour ce faire, vous devez déterminer les facteurs qui motivent vos prospects à ouvrir un email. Au lieu d’essayer de changer la psychologie de vos clients pour réussir votre marketing, pensez plutôt à adapter votre stratégie à leurs besoins.

La connaissance de l’émetteur

Selon une étude de Riton Paf, pour que les prospects ouvrent leurs emails, ils doivent connaître l’émetteur et avoir confiance en lui. Cela présente le premier interrupteur dans la prise de décision pour ouvrir l’email reçu ou l’ignorer. Pour cette raison, vos emails doivent être reconnaissables et vous devez donner envie à vos prospects de les ouvrir.

La reconnaissance et la confiance sont les deux premiers facteurs qui influencent la décision de vos prospects par rapport à l’ouverture de vos emails.

Une première expérience réussie

Les prospects qui ont ouvert auparavant vos emails et trouvent que le contenu partagé est intéressant auront confiance en vous. Par conséquent, ils ouvriront tous les emails reçus de votre part. 

Cela se traduit dans les campagnes d’emailing par un simple principe. Ce principe consiste à donner envie à vos prospects, qui ont déjà ouvert et lu le premier email, d’ouvrir vos prochains emails. Cela motive considérablement les destinataires à ouvrir les emails commerciaux.

Le titre de votre email

L’objet ou le titre attribué à votre email doit être rédigé d’une façon efficace et accrocheur afin d’inciter les prospects à ouvrir vos emails. 

Pour cette raison, je vous encourage à réaliser des tests avec divers titres et de partager les résultats obtenus avec la communauté des membres de vente par email.     

La lisibilité des emails

Un tiers des prospects n’ouvrent que les emails qu’ils peuvent lire normalement.

Si vous arrivez à faire jouer ces quatre premiers critères pour vous, vous garantissez un taux d’ouverture de vos emails irréprochable.

Comment obtenir de nouveaux abonnés ?

L’objectif principal de vos campagnes marketing consiste principalement à captiver les prospects et non pas de leur permettre de s’inscrire à la newsletter. Un petit critère psychologique fait cette différence remarquable. Imaginez ces deux propositions :

Proposition 1 : un livreur sonne à votre porte et vous demande de signer pour récupérer un cadeau. Bien évidemment, vous signez et vous récupérez le cadeau !

Proposition 2 : un livreur sonne à votre porte pour vous demander de vous inscrire à un service ou un autre. Même si l’inscription est gratuite, vous vous rendez compte tout de suite qu’il s’agit d’un démarcheur qui cherche à vous vendre un produit/service.

La psychologie de l’abonné fait qu’en proposant à un prospect une inscription ou un abonnement, il aura l’impression qu’il vous rend service. Même si votre newsletter est particulièrement intéressante et propose des conseils importants et des bons plans, quand vous demandez aux visiteurs de s’inscrire, instantanément, ils se rappelleront de leurs mauvaises expériences avec les newsletters. Toutefois, si vous n’évoquez pas l’inscription à votre newsletter, vous pouvez augmenter votre nombre d’inscrits. Pour ce faire, il suffit de demander les coordonnées de vos prospects en échange d’un cadeau que vous allez leur envoyer.

Un exemple de formulation de cette demande : dites-moi simplement à quelle adresse, je dois vous envoyer votre cadeau. Ainsi, vous retournez l’échelle des valeurs.

Dans votre offre, mettez-vous toujours dans une position ou vous rendez service à vos prospects et non pas dans une position où vous leur demandez service. Rien que ce changement de vocabulaire peut changer l’efficacité d’un formulaire d’inscription à la newsletter.

Un autre concept psychologique consiste à choisir des mots d’ordre simples et faciles. Vous devez faire en sorte que le passage entre les différentes étapes pour arriver à l’étape finale de confirmation soit fluide et naturel. Autrement dit, en navigant sur votre site Internet, les visiteurs peuvent inscrire facilement leurs coordonnées grâce à un formulaire bien visible. Rappelez-vous toujours que l’objectif principal d’un site Internet, c’est de récupérer les coordonnées des prospects pour que vous puissiez leur vendre vos produits/services par la suite. Un prospect qui a inséré son email est prédisposé à acheter votre produit/service par la suite.

Pour résumer la technique de l’obtention de nouveaux abonnés :

  1. L’objectif principal de votre site web : amener des prospects à s’inscrire
  2. Une fois le prospect inscrit, vous devez lui faciliter la tâche pour effectuer un achat. Pour ce faire, pensez à inclure votre message de vente et l’appel à l’action dans votre page de confirmation. Il est important également d’éviter les impasses en redirigeant vos abonnés vers la même page que le page de confirmation.

Il est recommandé de revoir les étapes qui nécessitent un effort fourni par les prospects pour acheter votre produit/service. Simplifiez votre processus de vente pour générer plus de ventes.

Quel prestataire doit-on choisir ?  

Voici une liste, non-exhaustive de différents fournisseurs d’email.  

  1. Aweber

Personnellement, j’utilise l’outil technique Aweber pour lancer mes campagnes marketing d’emailing. C’est un outil anglophone disponible sur le site www.aweber.com. Si vous n’avez pas une base de données de prospects, je vous recommande ce prestataire.

  1. iContact

Si vous avez une mailing liste importante, il est possible d’utiliser iContact disponible sur www.icontact.com. Dans une situation où vous avez une large base de données et vous pouvez confirmer que tous les prospects présents sur la liste vous suivent réellement cet outil est efficace.

  1. Cybermailing ou SG-Autorépondeur

Ensuite, il y a des services francophones comme Cybermailing ou SG-Autorépondeur. Ces outils sont en train de travailler sur leurs fonctionnalités pour pouvoir se mettre au niveau des outils américains.

  1. Promety

Un dernier outil qui s’appelle Promety créé par Michel Morin peut être une solution intéressante parce que son créateur a beaucoup d’expertise dans le domaine de l’emailing et gère des bases de données importantes.    

Les critères pour choisir un fournisseur d’email

L

Quels sont les critères efficaces à prendre en compte pour choisir un fournisseur d’email selon votre type d’activité ?

Faire appel à des spécialistes

Il est recommandé de collaborer avec des spécialistes expérimentés dans votre secteur et ayant exercé une activité similaire à la vôtre depuis longtemps. 

En effet, au démarrage de votre activité, vous n’avez pas forcément toutes les connaissances et l’expertise pour la mener avec succès. L’intérêt de faire appel à des experts, c’est d’être à l’écoute du mouvement du marché et de suivre les nouveautés. 

Par exemple, une boîte de gestion des emails comme Promety, développée par Michel Morin, offre à ses clients l’opportunité de déléguer une tâche fondamentale dans la communication à des experts.   

Le critère de taille 

Généralement, quand vous décidez de collaborer avec de nouveaux fournisseurs, vous vous trouvez face à deux choix possibles :

  • Contacter une boîte de gestion du marketing de grande taille pour bénéficier de ses critères de fiabilité et sa réputation sur le marché ;
  • Privilégier les petites boîtes pour avoir un contact direct avec le fournisseur.   

Personnellement, je suis un utilisateur de Aweber. Quand je leur envoie un email pour me renseigner sur toute personnalisation possible, à chaque fois, je reçois des réponses spécifiques.  

Le nombre d’adresses IP disponibles

Un levier très important pour définir le fournisseur qui répond à vos besoins, c’est le nombre d’adresses IP disponibles. 

Il est important que votre fournisseur ait suffisamment d’adresses IP afin de vous garantir une capacité d’envoi des emails irréprochable.

La qualité SAV

Un service après vente disponible et à l’écoute des clients est un point qui fait la différence entre un fournisseur et un autre. 

Ce critère est très important dans le choix de vos nouveaux collaborateurs.  

La barrière de la langue

Il est important que le fournisseur avec lequel vous comptez collaborer soit accessible et maniable. 

Par exemple, un fournisseur qui propose des fichiers d’aide en anglais sans traduction n’est pas le meilleur choix pour les entrepreneurs francophones qui ne maîtrisent pas parfaitement l’anglais. 

La barrière de la langue entre donc en jeu dans le choix du fournisseur adéquat.  

Niveau de fonctionnalité

Le minimum absolu à exiger dans le service proposé par votre fournisseur :

  • Créer facilement un formulaire ;
  • Récupérer les données essentielles (prénoms, emails, adresse, téléphone…) ;
  • Pouvoir demander des données personnalisées selon votre activité (sexe du client, poste dans l’entreprise…) ;
  • Personnaliser les messages ;
  • Gérer automatiquement une séquence d’emails.

Quel format faut-il choisir pour rédiger des emails ?

Quand vous rédigez des emails, dans la plupart des auto-répondeurs et via les logiciels d’emailing, vous avez le choix entre : rédiger des emails au format HTML ou au format texte.

Pour les newsletters, il est recommandé d’utiliser le format HTML, parce que les grands fournisseurs d’emails s’attendent à recevoir les newsletters en HTML. Les emails sous format texte sont, généralement, conçus pour les échanges entre les particuliers.

Les emails au format HTML sont non seulement plus professionnels, mais aussi vous offrent l’opportunité de tester leurs qualités. Vous pouvez tester vos emails tout simplement en créant une adresse Hotmail par exemple. Cela vous permet de savoir si l’email envoyé  finit dans les Spam ou dans la boîte de réception de votre prospect. 

Un autre avantage de l’utilisation du format HTML pour les newsletters, consiste à déterminer le nombre de prospects qui ont ouvert votre email, ont lu votre contenu et ont cliqué sur un lien. 

Les emails au format texte sont plutôt à réserver au transactionnel.

Le but de faire du marketing, c’est d’optimiser votre processus de vente. Plus vous récupérez des données, plus vous estimerez des résultats réels de vos campagnes marketing. 

Afin d’atteindre ce résultat, il est crucial de récupérer des statistiques exactes des comportements de vos prospects au moment où ils reçoivent vos emails. Il est possible de déterminer le nombre de personnes qui ont cliqué sur les liens avec un format texte, mais vous ne pouvez pas savoir le nombre de prospects qui ont ouvert vos emails.

Quand vous envoyez un email sous format HTML, le logiciel insérera une petite image invisible par le lecteur à la fin de votre email qui s’affiche une fois que le prospect ouvre votre email. Ainsi, il est possible de savoir le pourcentage de la lecture de vos emails. 

Quelquefois, il est recommandé d’insérer une ou plusieurs images dans votre email, afin d’inciter vos prospects à activer l’affichage de ce type de contenu dans leurs emails.

Incitez vos prospects à passer à l’action !

Assurez-vous que votre communication avec vos prospects soit personnalisée et directe. 

Généralement, la communication se fait via des textes. Si vous voulez communiquer avec vos proches, vous n’avez pas à envoyer un email avec en-tête, des images et un design. 

Pour donner l’impression à vos clients que l’email que vous envoyez est personnalisé, vous pouvez toujours garder le format HTML, mais l’écrire en texte. Par contre, pour inciter vos clients à activer l’affichage des photos dans les emails, pensez à introduire un contenu sous format image et à ajouter un message automatique : activer les images dans vos emails pour visualiser cette photo par exemple.

Les fournisseurs, comme Gmail, prennent en compte si les prospects qui reçoivent nos emails cliquent sur des liens ou activent l’affichage des images pour évaluer la pertinence de vos emails. C’est pourquoi il est crucial d’inciter les prospects à prendre une action dès le début de vos messages.            

Pour aller plus loin :

Vos clients n’ouvrent pas vos emails, que faire ?

V

Comment faire pour que les prospects et clients lisent vos emails ? Quelle technique adopter pour que les internautes s’abonnent à votre blog et newsletter et consomment le contenu que vous envoyez ?

Je partage avec vous des connaissances acquises grâce à un livre d’un auteur particulier, André Chaperon intitulé Autoresponder Madness

La particularité de ce livre : ce n’est pas un vrai livre. En fait, il s’agit d’une formation à laquelle je me suis inscrit quand je voulais perfectionner mon marketing par email. 

Pendant cette formation, André Chaperon enseigne aux participants la méthode d’exploitation des emails comme moyen de fidélisation des clients. Le marketing par emails présente un moyen de contact efficace, qui vous permettra de fidéliser les prospects et les transformer en clients. 

Cela est possible grâce à une méthode qui donne envie aux internautes de lire vos emails, de visionner vos vidéos et de cliquer sur les liens partagés par emails.

Quand j’ai acheté cette formation, et je pense que c’est toujours le cas, elle était sous la forme de 30 jours de conseils et de formation. 

Chaque jour, les participants reçoivent des emails avec des conseils. Le formateur illustre lui-même, dans la façon dont il rédige ses emails, la méthode qu’il enseigne pour fidéliser les clients. Une fois que vous avez commencé la formation, vous êtes capable de maîtriser cette technique au bout de trente jours.

A la fin de la formation, André Chaperon propose aux participants un PDF qui regroupe le contenu de trente jours de formation, partagé par email. 

Personnellement, j’ai opté pour l’impression de ce document sous la forme d’un bouquin. J’ai utilisé un service qui s’appelle lulu.com. Cette plateforme vous permet, à partir de n’importe quel PDF, de créer un livre. Je trouve cet outil pratique pour éditer des livres, ou pour les personnes qui ne se voient pas lire de longues pages de texte sur l’écran d’un ordinateur.    

Le message clé que j’ai appris dans Autoresponder Madness est l’importance de la continuité dans les messages que vous envoyez à vos prospects. Chaque élément du contenu que vous envoyez à travers votre newsletter et votre liste d’abonnés ou que vous créez même si c’est une vidéo, peut faire référence à des éléments précédents et présente une référence à ce qui viendra par la suite. Ainsi, vous créez ce qu’on appelle des boucles ouvertes, des Cliffhangers pour reprendre le nom d’un célèbre film d’action des années 90. 

Un Cliffhanger, c’est le moment où le personnage est accroché à la falaise avec le gant qui commence à glisser de sa main et où il risque de tomber. Juste avant de savoir s’il réussira à éviter ce danger, on coupe et la suite sera dans le prochain épisode !   

C’est exactement ce que vous devez avoir dans votre message marketing, en proposant un avant-goût de ce qu’il va se passer par la suite. L’importance de cette technique, c’est de créer l’anticipation et l’envie d’être présent dans les prochains épisodes auprès de vos prospects.

Cette stratégie marketing, vous permettra de fidéliser vos abonnées et vos spectateurs. Par conséquent vous serez capable de grandir d’une façon considérable votre audience, en fidélisant ceux qui étaient là dès le départ.  

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */