CatégorieGérer vos finances et celles de l’entreprise

Comment utiliser votre argent pour gagner votre liberté ?

C

https://www.youtube.com/watch?v=9smgSDndTAs&feature=youtu.be

En tant que fondateur du Mouvement des Entrepreneurs Libres, j’ai accompagné au cours des dernières années plus de 15 000 clients entrepreneurs dans 35 pays. J’ai constaté par conséquent, que beaucoup d’entrepreneurs ont des difficultés financières parce qu’ils ne respectent pas ce que j’appelle une des lois de l’argent en matière de gestion de l’entreprise.

Cette loi consiste à utiliser l’argent pour gagner votre liberté et non pas pour votre amour-propre. 

Certains entrepreneurs tombent dans un énorme piège après avoir lancé leur entreprise. Initialement, vous démarrez votre entreprise pour obtenir de la liberté (pour ne plus avoir de responsable hiérarchique, des horaires imposés…) et pour vivre vos rêves et non pas de rêver votre vie.

Une fois que vous lancez l’entreprise et qu’elle commence à avancer, beaucoup d’entrepreneurs tombent dans le piège de vouloir se prouver à eux-mêmes et aux autres leurs valeurs et oublient l’importance de la liberté.

Un de mes confrères, pense que cette envie de travailler plus et de générer davantage de revenu pour avoir une voiture et une maison luxueuse, c’est un besoin de prouver sa valeur à ses parents ou à son entourage. Certains entrepreneurs, même après avoir prouvé leur succès, continuent cette course à l’apparence.

Si vous obéissez à vos envies, vous vous trouverez dans un cercle vicieux : vous travaillez pour gagner de l’argent et prouver votre réussite, mais vous n’êtes jamais satisfait.    

Deux raisons pour lesquelles je n’ai pas acheté une Lamborghini, même avec une situation financière à l’aise :

1.   Je n’ai pas le permis de conduite. Je suis convaincu qu’il faut avoir une vie où je peux me déplacer à pied ou à vélo.

2.   J’ai créé mon entreprise pour m’offrir la liberté de vivre comme bon me semble et d’aider un maximum de clients et d’internautes qui consomment mon contenu.

Vous pouvez acquérir cette liberté quand :

  • Vous travaillez qu’un jour par semaine ;
  • Vous gagnez plus d’argent et vous dépensez moins (vous gagnez 3 fois plus que vos dépenses) ;
  • Vous devenez indépendant des apparences et des signes extérieurs de richesse ;

Quand vous êtes un entrepreneur et que vous venez de lancer une activité, il est important de définir à qui vous voulez plaire.

En fait, la seule personne à qui vous devez plaire, c’est à vous-même. Pour ce faire, il est indispensable de créer votre liberté de temps, liberté géographique, la liberté de mission et la liberté de choisir vos clients et vos collaborateurs.

Une erreur commise communément par les entrepreneurs en herbe, c’est d’avoir un focus pour prouver leur réussite aux autres.

Pour conclure, si vous travaillez et vous utilisez l’argent pour gagner votre liberté et pas pour satisfaire vos envies et flatter votre amour-propre, votre vie sera différente et plus heureuse.

Comment faire fructifier vos talents ? (La parabole des talents)

C

Avant de venir en France faire mes études, je vivais en Guadeloupe où je suis allé au catéchisme. 

Un des textes qui m’a beaucoup marqué est la Parabole des Talents. Le Talent, dans l’Antiquité, était une pièce de monnaie en métal qui pouvait peser jusqu’à 30 kilos.

La Parabole des Talents est l’histoire d’un maître de maison qui s’en va en voyage et appelle trois de ses serviteurs avant de partir et leur dit « Je vais vous confier à chacun de l’argent et je veux que vous fassiez fructifier cet argent pour que quand je revienne je sois fier de vous ».

Il appelle un premier serviteur et lui dit qu’il lui offre cinq talents et qu’il doit faire du mieux qu’il peut avec cette somme. Au deuxième, il lui en remet deux. Au troisième, il lui remet un talent.

Quand le maître revient de voyage, il appelle ses trois serviteurs pour savoir ce qu’ils ont fait de l’argent. Le premier serviteur a investi les cinq talents en achetant et en revendant et il a su en avoir cinq de plus que l’investissement de base, donc dix en tout. Le deuxième a fait la même chose que le premier serviteur et a lui aussi su doubler ses talents, en les faisant passer de deux à quatre. Le troisième avait enterré son talent dans le jardin et venait seulement d’aller le déterrer au retour du maître de maison.

Pourquoi à la base chaque serviteur n’a pas reçu la même somme ?

L’histoire dit que chacun a reçu le nombre de talents appropriés à ses capacités.

Allez maintenant chercher l’histoire derrière l’histoire et vous allez constater que plusieurs choses sont à retenir.

  • La vie est injuste. Vous recevez des choses différentes des autres. Vous pouvez maintenant choisir d’être celui qui se plaint d’avoir eu moins que d’autres au départ ou alors vous pouvez vous sentir inspiré par le résultat des autres en faisant davantage avec le peu que vous avez déjà.
  • Cette pièce de monnaie a été traduite en français par le même mot qui désigne un don permettant de se démarquer. Dans l’histoire, deux ont fait fructifier leurs talents pendant que l’autre est allé l’enterrer. Il avait peur de faire quoi que ce soit avec. Pourquoi les faire fructifier alors que pour lui, mettre son talent au fond du jardin suffisait ? Aujourd’hui, peut-être que vous cachez trop vos talents. 

Comment créer votre entreprise sans argent ?

C

Une des problématiques importantes à laquelle vous pouvez faire face en tant qu’entrepreneur quand vous voulez vous lancer, est de ne pas avoir un capital disponible. Vous ne savez pas comment démarrer votre boîte sans apporter un capital de départ significatif. Le principe qui vous sera utile dans toute votre vie d’entrepreneur concernant l’aspect financier de l’entreprise, c’est de gagner de l’argent avant de le dépenser.

Gagner de l’argent avant de le dépenser

Dans le parcours de l’entrepreneur, il y a énormément de tentations et de possibilités de dépenser de l’argent pour des raisons insignifiantes. Par exemple, par conformisme (si tout le monde fait une certaine dépense, vous pensez que vous devez également sûrement la faire) ou par amour-propre. L’exemple type de la dépense inutile quand vous démarrez votre entreprise, c’est la carte de visite.

Pas de carte de visite

Personnellement, je trouve que les cartes de visite au démarrage de votre activité ne servent absolument à rien. Si vous décidez de les faire, vous pouvez utiliser des outils gratuits, tels que Vistaprint. Après plus de 10 ans d’expérience et 10 000 de clients entrepreneurs dans 35 pays du monde, je peux vous dire que je n’ai jamais eu besoin de carte de visite. Certes, si vous assistez à des événements (séminaires ou conférences), vous interagissez avec beaucoup de personnes et, spontanément, un échange de cartes de visite aura lieu. Mais personne ne fait jamais de suivi sur ces cartes de visite. Pour cette raison, je juge inutile d’avoir la carte de visite à la base. Le fait de distribuer 500 cartes de visite par an, par exemple, depuis le démarrage de votre activité et pendant 10 ans, peut vous coûter des millions d’euros. Probablement, personne ne vous contactera par la suite. Il s’agit donc de dépenses inutiles.

De la même façon, de nombreux entrepreneurs pensent qu’il est indispensable d’avoir un local au démarrage de leur entreprise.

Démarrer sans local

Il est possible de démarrer votre activité sans local, en travaillant de chez vous. En France, il est légal de démarrer votre entreprise chez vous, à condition que votre contrat de bail ne contient aucune interdiction. Bien évidemment, si vous comptez démarrer une entreprise de manutention et de fabrication de machines, vous risquez de déranger les voisins. Par contre, pour une entreprise qui propose des services ou bien une entreprise sur Internet, il est possible de le lancer chez vous pour économiser le loyer qui présente une charge considérable.

Toutes ces idées peuvent se regrouper sous une stratégie qui vous permet de démarrer votre activité que j’appelle la technique du zéro.

La technique du zéro

La technique du zéro consiste à faire un business plan pour votre entreprise. Cela est possible en pensant à un prévisionnel des entrées d’argent et des dépenses nécessaires pour votre entreprise. Imaginons que vous lancez une entreprise de tee-shirts, vous aurez plusieurs dépenses :

  • Un graphiste pour le design ;
  • La fabrication et le stockage des tee-shirts ;
  • L’expédition et la livraison des tee-shirts ;
  • La publicité et le marketing ;
  • La création d’un site Internet pour la vente en ligne ;
  • Une ligne téléphonique et un abonnement Internet.

Commencez donc par énumérer toutes les dépenses nécessaires pour votre entreprise.

La technique du zéro est une stratégie que j’ai découverte en écoutant une interview passionnante avec le co-fondateur de l’entreprise Skype. Il a abordé dans sa bio une question qui se pose souvent : comment mettre à zéro ce poste de dépense ?

Leur stratégie, quand ils ont démarré Skype, c’est de prendre en compte qu’ils deviendront une grande boîte sur le web, qui nécessite beaucoup de bandes passantes et de traitement de données. Par conséquent, ils auront besoin de serveurs informatiques gigantesques. Pour mettre ce poste de dépenses à zéro, ils ont fait de sorte qu’au début, lorsque l’application Skype tourne en tâche de fond, l’entreprise délègue à toutes ces applications inactives tout le travail du serveur. Autrement dit, ils ont externalisé le travail du serveur, sur les ordinateurs de leurs clients.

Si vous prenez l’habitude de vous poser la même question, vous ferez des économies importantes. Par exemple, si vous organisez un séminaire et vous voulez offrir des stylos aux participants, vous pouvez trouver un sponsor qui veut distribuer gratuitement des stylos publicitaires à tous les participants. Une bonne stratégie pour la technique du zéro, c’est de trouver un sponsor.

Trouver un sponsor  

Pour appliquer la technique du zéro, pensez à faire en sorte que la fourniture vous soit offerte gratuitement. Par exemple, si vous souhaitez offrir à vos clients des échantillons de votre produit, vous pouvez les demander directement au fabricant. Cela vous permettra de faire des économies et vous ne serez pas obligé d’acheter un stock pour l’offrir à vos clients.

Revenons à notre exemple, l’entreprise de création de tee-shirts. Il est peut-être possible de trouver un graphiste qui accepte de devenir votre partenaire et vous fournit des designs de haute qualité. Ce partenariat consiste à lui fournir un pourcentage de profit sur chaque vente jusqu’à ce que sa facture soit payée.

Si vous faite cet exercice de la technique du zéro, vous pouvez démarrer votre business en ayant littéralement zéro coup de départ.

Vous pouvez donc démarrer votre activité sans :

  • Cartes de visite ;
  • Site Internet ;
  • Local ;
  • Frais de démarrage (graphiste ou autre).

Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur des solutions qui vous permettront de faire rentrer de l’argent et captiver vos premiers clients.  

Quand j’ai démarré mon entreprise, Le Marketeur Français, je n’ai pas fait de cartes visite, je n’ai pas loué un local et je n’ai même pas payé beaucoup d’argent pour créer mon site web. J’ai acheté un hébergement avec un nom de domaine pour 8 € chez OVH, j’ai installé WordPress gratuitement (j’ai exploité les thèmes gratuits sur mon blog) et j’ai commencé à publier mes articles pour faire des partenariats et générer mes premières ventes. J’ai réussi à faire 10 000 € de chiffre d’affaires avant de contacter un graphiste pour la création d’un logo pour mon activité. 

Gagner votre vie ou gagner une fortune ?

G

Préférez-vous gagner votre vie ou une fortune ?

Un des livres essentiels que tout entrepreneur doit avoir lu et qui existe en français est Les secrets de l’esprit millionnaire de T.Harv Eker.

J’aimerais aujourd’hui me pencher sur une des méthodes du livre qui explique les différences entre la façon dont pensent les gens riches et la façon dont pensent les gens pauvres. Par riche, il faut entendre riche d’esprit car la richesse mentale créera forcément par la suite une abondance financière. 

Vous pouvez très bien être matériellement fauché mais ne l’être que temporairement car vous êtes riche dans votre esprit. Il se peut aussi que vous soyez temporairement pauvre d’esprit et doté d’argent mais cet argent va très rapidement partir. 

S’il vous est déjà arrivé d’avoir une arrivée soudaine de grosses sommes d’argent et que cet argent vous soit filé entre les doigts très rapidement, c’est que vous faites probablement partie de cette deuxième catégorie et que vous avez peut-être besoin d’apprendre à fonctionner différemment. Le livre vous explique comment faire. 

Selon l’auteur, les personnes riches choisissent d’être payés en fonction de leurs résultats et les personnes pauvres (ou plutôt de la classe moyenne, être riche étant quand vous n’avez plus besoin de vérifier le prix des choses) partent du principe qu’il faut étudier pour avoir un bon travail et estiment que leur salaire horaire est le plus important. Ils essayent de négocier des augmentations basées sur le temps passé dans l’entreprise où ils travaillent. 

Malheureusement, ceci est un moyen de gagner sa vie mais pas un moyen de gagner une fortune car même si votre tarif horaire est élevé, il existe tout de même une limite au nombre d’heures que vous pouvez effectuer. 

Cela est pareil pour les entrepreneurs car si vous vendez votre temps et vos services, comme par exemple un coach sportif facturant à l’heure, même si vous arrivez à facturer jusqu’à une centaine d’euros pour l’heure, un plafond existe tout de même et vous êtes donc limités dans ce que vous pouvez gagner. 

Si vous vous arrangez pour être payé au résultat, le plafond sur revenus sera débloqué car vous apporterez une véritable valeur ajoutée. Garantir des résultats facilitera le fait de signer chez vous car vos clients sauront que vous êtes impliqué et engagé pour que votre client obtienne des résultats. 

Cela vaut aussi si vous êtes quelqu’un travaillant au service d’une entreprise sans vous même être entrepreneur. 

Être rémunéré à la performance motive à en faire plus et que vous soyez entrepreneur ou un employé d’entreprise, ce concept est essentiel si vous voulez gagner une fortune. Le secret est donc d’être payé à votre performance et non pas à votre temps.

Les 4 lois de l’argent à respecter quand on gère une entreprise

L

Lorsque vous vendez un produit ou un service et que vous vous lancez sur un marché où il existe déjà de la concurrence, la plus grosse difficulté que vous pouvez rencontrer c’est que votre produit ou service soit comparé à d’autres, semblables et vendus à des tarifs similaires.

Comment faire pour vous différencier et emporter le choix du client sur votre produit plutôt que sur les nombreux autres produits présents sur les étalages ou sur Internet ? 

La solution est d’utiliser une méthode un peu insolite que l’on appelle le principe 4X2X. Ce principe dit que si vous apportez quatre fois plus de valeur au client que le prix que vous demandez, vous pouvez demander un prix deux fois plus élevé. 

Pour la plupart des chefs d’entreprise, ce principe est totalement étonnant parce qu’il leur semble impossible de se différencier en facturant plus cher que la concurrence. 

L’exemple que je donne souvent lors de mes sessions de formation est le suivant : si vous faites vos courses au supermarché et que vous avez le choix d’acheter deux sacs de riz de qualité équivalente, préférez-vous prendre le sac de un kilo pour un euro ou le sac de huit kilos pour deux euros ? Evidemment, la deuxième offre est la meilleure. 

En fait, nous voulons créer la même chose pour notre produit ou service mais la raison pour laquelle la plupart des entrepreneurs ne le font pas c’est qu’ils ne comprennent pas qu’il est possible de créer cette valeur de façon intangible. Bien sûr, si vous êtes le producteur de riz et que vous vous contentez de vendre quatre fois plus pour deux fois plus cher, vous allez perdre de l’argent. Ce n’est pas ce que vous devez faire quand vous utilisez la méthode 4X2X. 

Vous devez créer de la valeur intangible c’est-à-dire chercher un moyen d’ajouter plus de valeur pour le client sans augmenter le nombre d’heures que vous donnez ou la quantité de matière première. 

Par exemple, vous pouvez prolonger la garantie, offrir de l’assistance facultative en cas de besoin, offrir une garantie pièces et main d’œuvre, donner des échantillons etc.

Les quatre lois de l’argent à respecter quand on gère une entreprise

Pour développer une entreprise rentable, vous devez absolument respecter les quatre lois suivantes :

  • Tu te payeras en premier.
  • Tu gagneras l’argent avant de le dépenser.
  • Tu seras rentable dès le premier jour et jusqu’au dernier. 
  • Tu utiliseras l’argent pour acheter ta liberté et non ton amour-propre.

Pourquoi est-ce important de se payer en premier ? Parce que si vous vous lancez dans l’aventure de la création d’entreprise, c’est pour vous créer de la liberté. Or, vous ne vous créerez pas cette liberté sans obtenir une certaine aisance financière. Autrement dit, non seulement votre entreprise doit être rentable sur le papier mais également en banque. Ce qui signifie qu’elle doit déjà vous payer, vous assurer un certain niveau de sécurité financière et le seul moyen d’être certain que votre entreprise puisse le faire, c’est de décider aujourd’hui combien vous voulez vous payer et de verser la somme de façon fixe.

Votre entreprise doit être rentable et l’une des seules façons que je connaisse c’est de décider quel pourcentage de rentabilité vous devez acquérir, autrement dit de prélever chaque semaine ou chaque mois un pourcentage du chiffre d’affaires.

La loi « Tu gagneras l’argent avant de le dépenser » est cruciale car la raison principale qui fait couler des entreprises qui semblaient pourtant prospérer, c’est parce qu’elles ont des problèmes de trésorerie. Même si votre entreprise réalise des profits sur le papier, vous pourrez avoir des soucis de trésorerie. Peut-être que vous payez vos fournisseurs instantanément à la commande mais vos clients vous règlent à 90 jours fin de mois. De ce fait, vous pouvez vous retrouver avec d’importantes difficultés qui impliquent une cessation de paiement. Assurez-vous donc que vos clients vous payent avant de débourser de l’argent.

Il est inutile de créer une entreprise et de suer sang et eau pour ne rien pouvoir laisser à vos proches ou ne rien pouvoir revendre. C’est pourquoi vous devez effectuer le calcul dès le départ des produits qui sont réellement rentables dans votre catalogue et ne vendre que ceux-là. Cette technique vous permet de vous concentrer sur les clients les plus intéressants, les plus rentables pour l’activité.

« Tu utiliseras l’argent pour acheter ta liberté et non ton amour-propre » est également une loi essentielle car l’argent n’est qu’un moyen de vivre la vie de vos rêves et de partager la liberté et l’abondance avec vos proches. Si vous placez trop d’importance sur votre amour-propre, votre ego, vous risquez de vouloir réaliser plus de chiffre d’affaires. Or, il est inutile de faire un million de chiffre d’affaires et être déficitaire. Il est préférable de ne faire que deux-cent mille euros mais de réaliser des bénéfices.

Ces quatre lois auront un impact énorme sur votre vie d’entrepreneur et sur la pérennité que vous donnera votre entreprise.

Le secret pour optimiser votre fiscalité

L

Pour répondre aux question numéro un des entrepreneurs concernant l’optimisation fiscale, j’ai fait appel à un spécialiste qui fréquente de nombreux entrepreneurs en ligne.

Il a remarqué que l’erreur commise par la majorité des entrepreneurs est de ne pas profiter de l’optimisation fiscale.

Or, c’est un critère qui fait la différence entre les entreprises extrêmement réussies et les entreprises moyennement réussies. Ce qui explique que ces questions préoccupent la majorité des entrepreneurs :  

  • Comment ne pas se faire marteler ?
  • Dans quel pays faut-il partir ?
  • Comment ne pas payer d’impôts ?
  • Peut-on démarrer une activité sans être redevable d’aucunes taxes ou impôts ?

Premièrement, il faut faire attention à la fraude fiscale.

Les professionnels du droit ou du chiffre comme les comptables et les avocats, conseillent toute personne d’éviter la fraude fiscale. Le recours à des solutions illégales pour diminuer les impôts n’est pas envisageable.

Toutefois, la notion de fraude fiscale ne doit pas être confondue avec celle d’évasion fiscale. Cette dernière consiste à diminuer les impôts en se servant des avantages légaux.   

Prenons un cas concret, si vous êtes gérant majoritaire d’une SARL avec un chiffre d’affaires de 150 000 euros, votre rémunération est de 50 000 euros et vous avez certainement des charges sociales et déclaration sur le revenu. Toutes ces charges auront un impact sur le développement de votre entreprise. D’où l’importance de l’optimisation fiscale. Cela fait partie des applications silencieuses, mais qui font toute la différence entre les entreprises.

Un exemple très basique, imaginez que votre entreprise paie 30 000 euros d’impôts par an, 300 000 euros seront accumulés au bout de dix ans.

Par contre, si vous décidez de mettre en place une stratégie de défiscalisation, vous pourrez optimiser le paiement de vos impôts en le diminuant considérablement voire en l’annulant totalement. Vous pourrez dans ce cas économiser jusqu’à 360 000 euros au bout de dix ans, si vous disposez d’une stratégie de défiscalisation à 4 % au lieu de payer 300 000 euro.

Au bout de 20 ans, vous vous trouverez avec une dette de 630 000 euros et vous économiserez 9 500 000 euros : c’est très bénéfique en terme de gestion patrimoniale.

Un fait très méconnu dans le monde des blogueurs et dans le domaine du webmarketing est qu’en général, il y a la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt innovation.

En effet, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, c’est tout à fait légal et c’est même voulu par l’administration fiscale et par le gouvernement. Ce crédit peut atteindre 80 000 euros et dépend de vos dépenses liées à l’innovation.

Si vous disposez d’un produit en ligne qui est innovant, cela peut être un logiciel, un produit ou un service dont la commercialisation est en ligne, il vous suffit de répondre à certaines conditions pour bénéficier de ce crédit :

  • Vous devez prouver que votre produit est innovant et qu’il n’existe pas sur le marché ;
  • Vous devez détailler vos dépenses durant la conception de votre produit : votre rémunération mais également les outils que vous avez acheté pour la création.

Vous pouvez déduire 20 % des sommes engagées plafonnées à 400 000 euros sur votre impôt sur les sociétés.

Cette procédure est extrêmement simple et consiste à préciser quelles sont les dépenses concernées : la conception du nouveau prototype d’un nouveau produit, la conception d’un pilote ou la mise en place d’un nouveau concept.

Par contre, il est primordial de s’assurer que le produit/service proposé soit complètement innovant et n’ait pas encore été mis à disposition sur le marché. « Nouveau » signifie également que le produit se distingue des produits existants ou précédents par des performances supérieures sur le plan technique, de l’écoconception, de l’ergonomie ou de ses fonctionnalités. Par exemple, l’utilisation des techniques issues de jeux vidéo pour améliorer l’attractivité des logiciels éducatifs.

A savoir que c’est un mécanisme mis en place pour encourager la compétitivité entre les entreprises et c’est quasiment un de meilleurs types de crédits. A noter que les premières entreprises concernées par ces avantages sont les PME.

Pour s’assurer que vous aurez le droit à un crédit fiscal, il est recommandé de préparer un rescrit fiscal. Vous décrivez votre situation très précisément et vous demandez si vous êtes éligible pour un crédit fiscal. Les autorités concernées vous fourniront un retour affirmatif ou négatif selon votre cas.

L’importance de connaître ses chiffres

L

J’ai la chance de posséder une entreprise rentable depuis une dizaine d’années. Elle me permet de garder une visibilité sur nos finances dans le proche et plus lointain futur. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Le panorama

En 2012, lorsque j’ai commencé à préparer mon voyage autour du monde avec ma compagne, j’étais sur mon nuage car je venais de réaliser le plus grand Lancement Orchestré de mon secteur du marketing Internet en Francophonie. 

J’étais convaincu que cette vague de ventes allait me permettre de gérer suffisamment de trésorerie pour rester à flot même si je ne travaillais pas du tout durant les six mois de voyage. 

Malheureusement, peu de temps avant le départ, je me trouvais aux USA avec mon Mastermind et un membre du groupe m’a posé une question sur mes finances. J’ai donc préparé un document récapitulatif.

Le plan

Mon idée était de regarder le nombre de clients que j’avais, les finances que nous avions de côté. 

En général, lorsqu’un entrepreneur vient d’orchestrer un lancement pour un nouveau produit ou service, l’afflux de trésorerie est important. 

Par exemple, mon tout premier Lancement Orchestré, quand j’étais coach amoureux, m’avait permis de générer 16 000 euros en une journée et 25 000 euros en une semaine.

Mon premier lancement en tant que « Le Marketeur Français » pour vendre l’une de mes formations avait généré 150 000 euros. En 2012, je venais de générer un lancement nettement supérieur, je pensais être en train de me noyer dans l’argent.

Le plantage

Après vérification, j’ai dû constater que je ne possédais pas l’argent espéré. Une des personnes présentes au MasterMind m’a fait remarquer que je partais faire un tour du monde sans même connaître mes chiffres. 

Un autre expert a prévu une faillite si je ne relevais pas la barre immédiatement. J’ai réalisé que je ne connaissais rien aux finances de mon entreprise et à l’argent en général.

Il existe deux questions dont il est grave d’ignorer la réponse :

  • D’où vient l’argent, quel produit ou service génère du bénéfice ou nous fait perdre du temps et de l’énergie ?
  • Où va l’argent ?

Il m’a été conseillé de discuter de la question avec des experts.

La prise de conscience

J’ai pu discuter avec trois personnes possédant des expertises très différentes et qui m’ont appris ce dont j’avais besoin pour devenir un entrepreneur libre.

Le premier m’a proposé de m’inscrire à un coaching afin de discuter chaque mois de ma situation et envisager le plan pour le mois suivant. Je me suis rendu compte que cette personne cherchait à me vendre son consulting mais ne proposait pas d’outils et de process pour une entreprise comme la mienne. 

J’ai alors pris une décision qui me servira toute ma vie : je refuse de payer pour de la motivation. Payer pour être motivé est un gaspillage d’argent.

Le second expert a pour spécialité d’aider les boites à voir leurs finances. Il m’a proposé un exemple réel, un document Excel montrant les 52 prochaines semaines d’un groupement de plusieurs pharmacies. Sur les dix pharmacies, une seule avait des problèmes de trésorerie. Le groupe continuait de gagner de l’argent mais cette pharmacie en difficulté risquait de le faire couler entièrement avant que les bénéfices se matérialisent. J’ai retenu que je devais savoir quelle était la saisonnalité de mon entreprise, quel était le décalage entre le moment où je sors de l’argent et le moment où il rentre. Nous avons établi ensemble mon prévisionnel et j’ai réalisé que je serai à découvert de 100 000 euros six semaines plus tard.

La troisième experte, Annie Pratt, est PDG intérimaire dans des boîtes en difficultés. Son travail est de redresser l’entreprise, de réorganiser et de former un autre PDG. Elle m’a expliqué quelles étaient les informations que je devais recevoir du comptable, ce que je devais savoir et comprendre sur le plan financier. Par exemple, si vous réglez vos fournisseurs avant que les clients ne vous payent, vous aurez un gros problème. Il faut faire en sorte que l’argent rentre avant que vous régliez vos trésoreries.

Si je n’avais pas participé à ce MasterMind avant de partir, j’aurais probablement déclaré faillite. J’aurais également gaspillé de l’argent en payant pour de la motivation. 

Investir de l’argent est utile si vous le dépensez dans les bons outils et les bonnes formations. J’ai reçu un témoignage de quelqu’un qui était dans les difficultés financières et qui ne savait pas comment agir mais qui pourtant a investi dans ma formation pour sauver son entreprise.

Gagner un million et plus : la méthode pour être un entrepreneur millionnaire

G

Les 5 « niveaux » à franchir pour devenir libre financièrement !

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Quel est votre objectif de revenus ?
Sérieusement : combien voulez-vous générer grâce à votre activité professionnelle ?

Au cours des derniers mois, j’ai échangé avec de nombreux entrepreneurs qui visent « le million ».
Malheureusement, ils avaient TOUS la mauvaise approche – et commettaient des erreurs toutes bêtes qui garantissent qu’ils n’atteindront pas cet objectif, malgré les sacrifices et les frustrations qu’ils endurent.

Dans cet épisode, je vous explique pourquoi « viser le million » est en fait une stratégie DANGEREUSE…
Et vous allez découvrir les 5 étapes que je recommande de suivre, à la place, et qui garantissent que vous allez atteindre la liberté financière que vous visez.
(et ce, que votre chiffre à vous soit inférieur ou supérieur au « million » !)

=== La formation ===
Pour rejoindre mon atelier de formation gratuit : cliquez ici

=== Les livres et ressources mentionnés dans l’épisode ===

Ma vidéo sur La Méthode « Profit First »
Le livre « Profit First », de Mike Michalowicz

À voir sur Youtube, mon épisode sur le « One Thing »
Le livre « The One Thing: Passez à L’essentiel », de Gary Keller

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

La Retraite Anticipée: Devenez libre financièrement en moins de 10 ans avec l’étrange « Monsieur Money Moustache »

L

Partez à la retraite avant 40 ans : les secrets de la retraite anticipée

Cliquez ici pour accéder au site de « Monsieur Money Moustache »
et recevoir ses conseils gratuitement !

Et si vous étiez LIBRE, mais vraiment libre, au point de ne pas avoir « la rentrée » à gérer en Septembre ?
Et si vous pouviez carrément partir « à la retraite », bien avant l’âge légal, et profiter de la vie dès maintenant ?
Et si cette liberté vous permettait de gérer votre entreprise *sans avoir besoin d’être payé pour votre travail*, et de faire à 100% UNIQUEMENT ce qui vous plaît et rien d’autre ?

J’aimerais vous présenter Monsieur Money Moustache, un « gourou de la finance » d’un genre très particulier : il s’agit d’un de mes mentors, que vous ne connaissez probablement pas encore.
Qu’a-t-il de particulier ? Eh bien, tout d’abord, il est parti à la retraite à l’âge de… TRENTE ans après une carrière professionnelle de seulement dix ans (!) ; et deuxièmement, contrairement à la plupart des « experts de la finance », il donne ses conseils 100% gratuitement pour vous aider à faire de même et devenir libre à votre tour.
(Comme il est réellement retraité, il ne vend aucun produit et n’a besoin ni de votre argent ni du mien pour vivre)

C’est un personnage fascinant et ses conseils vont sans doute vous surprendre – car ils vont à l’opposé de tout ce qu’on a l’habitude de lire en matière de finances !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

Les 5 lois de la richesse

L

Comment créer un patrimoine et le faire fructifier !

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Commettez-vous l’une des 5 erreurs qui vous condamnent à une vie de dur travail… jamais récompensé à votre juste valeur ?

Dans cette vidéo je vous présente le livre qui m’a causé le « déclic » et m’a permis de commencer ENFIN à m’enrichir.

Dans les premières années de mon entreprise, j’étais encore, sans le savoir, dans la « Rat Race » (comme un hamster qui court dans sa roue sans se rendre compte qu’il ne va nulle part).

Mais les 5 « lois de la richesse » que j’ai découvert dans ce tout petit bouquin peu connu, m’ont permis de passer en un éclair de « presque zéro »… à un revenu annuel dans les 1% plus élevés en France !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */