CatégorieLancement Orchestré

Comment faire un Lancement Orchestré en tant que consultant ?

C

Pour avoir une idée de ce qui est réalisable en ce qui concerne les Lancements Orchestrés, nous allons découvrir quelques exemples de Lancements en tant que consultant. 

Vous verrez les ressources nécessaires pour atteindre des résultats en tant que consultant sur un Lancement Orchestré. 

Faire un lancement orchestré pour un client qui n’a pas de liste

Prenons l’exemple du Lancement réalisé pour la formation « Agir et réussir » d’Olivier Roland. 

Il faut savoir qu’avant de faire son premier Lancement, Olivier Roland n’était pas très connu sur Internet, cela faisait un an qu’il avait démarré son blog. 

Il n’avait jamais vendu de produits sur Internet et il avait encore son entreprise traditionnelle basée à Lille avec des salariés.

Sur ce premier Lancement, il n’avait aucune liste d’abonnés au départ. 

Vous verrez par la suite, que le fait que le client ait déjà une liste de prospects dès le commencement est assez important quand vous allez négocier un contrat en tant que consultant. 

Olivier n’avait pas de liste, juste le trafic des visites qui venaient sur son blog. Soit 300 à 500 visites par jour, ce qui n’est pas négligeable pour un blog. 

À la fin du Lancement, il y avait 300 prospects sur la mailing liste et ce premier Lancement a amené 20 839 euros de ventes. 

Dans son cas, c’était des ventes payables en 7 fois, cela faisait environ 3 000 euros par mois qui rentraient suite à ce Lancement. 

Ce qu’il faut savoir, c’est que sur ces 20 000 euros de ventes, il faut déduire : 

  • la TVA : environ 4 000 euros, 
  • le partage à faire entre le client et vous,
  • le délai de paiement dû au fait que le client paye en plusieurs fois. 

Ce n’est pas le Lancement le plus rentable par rapport à d’autres Lancements que je vais vous exposer. 

Nous avons donc effectué un relancement : la liste de prospects était alors plus grande. Des partenaires avaient également fait la promotion. L’idée était d’atteindre plusieurs milliers de prospects. 

Il s’agit du premier Lancement Orchestré en France qui a dépassé les 100 000 euros de ventes au total. 

Il faut comprendre que pour le client, Olivier Roland, c’est un grand avantage financier et aussi pour vous, le consultant. 

Ce deuxième Lancement était infiniment plus rentable par rapport au précédent. 

Faire un Lancement pour un client qui a déjà une liste

Prenons l’exemple d’un client qui possédait une liste de 30 000 prospects. 

En tant que consultant, on fait ce premier Lancement sur un séminaire dédié aux finances personnelles. 

Il s’agissait de mettre en avant un produit qui existait déjà. On est donc partis sur une approche marketing différente pour le commercialiser. 

Vous allez voir que les résultats, en termes de ventes, sont dans la catégorie supérieure de ce que l’on peut faire avec un client qui n’a pas de liste. 

En effet, dans ce cas précis, plus de 350 000 euros de ventes en une dizaine de jours ont été réalisé lors du premier Lancement. 

Le consultant a appliqué à la lettre ce qu’il a appris et a été surpris de ce résultat : il a su saisir cette opportunité de faire du chiffre très rapidement. 

En effet, par la suite il a fait un Lancement en bourse pour un autre client. 

C’est un Lancement qui a apporté 246 000 euros de ventes.

Regardons de plus près un second exemple : un Lancement pour un produit récurrent dans le domaine du développement personnel. 

L’idée, cette fois-ci, a été de générer un revenu régulier, plutôt que de faire un pic de ventes. 

Un total de ventes de 171 000 euros a été atteint grâce à ce produit récurrent. 

Les deux premiers Lancements concernés des produits qui valaient plus de 1 000 euros tandis que le dernier mettait en avant un produit récurrent bas de gamme de 30 à 100 euros. 

Il y a un contraste entre faire des Lancements avec un client pour développer sa liste et le volume que l’on peut générer avec un client qui a déjà une liste et une offre. 

Si vous avez déjà les partenariats, les ressources de votre côté et que vous les amenez au client, cela sera plus aisé de réaliser ce type de volume même si le client n’a pas encore sa liste.

Si vous faites une vente d’un produit d’entrée de gamme, qui est très accessible financièrement et moins cher que certains autres produits dans la même catégorie, privilégiez le Lancement pour un produit récurrent. 

Le consultant ne fournit pas plus d’effort car le Lancement compte le même nombre de vidéos, le même volume de travail que cela soit pour vendre un produit qui va rapporter de l’argent tous les mois de l’année que pour un produit qui se vendra une seule fois. 

Au niveau processus de ventes et marketing, c’est exactement pareil. 

Vous pourrez avoir plus de travail si vous êtes amené à entrer dans la création du produit. 

On peut toujours réfléchir à quel produit ou quelle offre on pourrait suggérer aux clients pour faire une vente sur plusieurs mois. 

Il faut savoir que le travail du consultant, est de faire en sorte que le client fasse la meilleure offre pour qu’elle soit la plus facile à vendre tout en pensant que cette offre soit la plus rentable sur le long-terme. 

Si votre client souhaite vendre des produits d’entrée de gamme, on vous recommande d’utiliser le principe de Lancement d’un produit récurrent : 

  • pour créer une certaine stabilité,
  • pour que vous ayez votre commission en tant que consultant, 
  • pour prévoir ce que vous allez percevoir les mois à venir,
  • pour vous donner une certaine sécurité,
  • pour une tranquillité d’esprit et moins de pression. 

Cela peut vous permettre une certaine tranquillité pour pouvoir réfléchir à d’autres stratégies, continuer votre formation, savoir que vous avez des revenus prévus tous les mois pour combler tous vos frais. 

Vous pouvez respirer et vous poser les bonnes questions pour créer un prochain Lancement encore plus important ou pour créer votre propre produit. 

Certaines personnes pourraient confondre un Lancement Orchestré perpétuel et un Lancement pour un produit récurrent. 

En effet, ce sont deux choses différentes : 

Un Lancement Orchestré perpétuel signifie que tous les nouveaux prospects qui arrivent sur votre site Internet vont découvrir le Lancement à une date fixe, dans le mois ou automatiquement après leur inscription à votre newsletter. 

Le Lancement perpétuel, n’est pas ce qui rapporte le plus, car c’est une vente de temps en temps en fonction du trafic de nouveaux inscrits que possède votre client. 

Pour le consultant, le revenu ne sera pas phénoménal. 

Ici nous parlons de faire un Lancement Orchestré à une date fixe, qui commence et se termine à une date prévue, qui vous ramènera de l’argent dans l’immédiat sur cette période avec en plus la vente d’un produit récurrent comme un abonnement, vous toucherez une commission sur toutes les mensualités de l’abonnement.

Comment bien préparer le terrain pour un Lancement Orchestré ?

C

Dans cet article, j’aimerais vous expliquer comment vous assurer que votre blog est un terrain fertile pour vendre vos produits. 

Pour cela, je vais revenir sur l’expérience d’Olivier Roland et de sa première expérience de blogging : le moment où il a fait le bilan par rapport à sa volonté de développer les blogs comme outil pour sa liberté.

À l’heure du bilan, voici les notes d’Olivier Roland quant à sa première expérience.

1. Admettre que Technosmart était un échec

Il est important d’admettre l’échec sur le plan rentabilisation afin de couper les branches qui ne donneront pas de fruit.

2. Lecture de La Semaine de 4 heures de Timothy Ferriss

La lecture de ce livre donne naissance à une nouvelle stratégie qui consiste à construire un revenu passif en optimisant le blogging. 

Cela est envisageable en réduisant le temps passé dans la rédaction des articles tout en développement un contenu qui intéresse les visiteurs.  

3. Création de Habitudes Zen

Cette décision a mené à la création de Habitudes Zen, qui présente un nouveau projet de blog alimenté par la traduction des articles libres de droit. 

En effet, ce projet est basé sur une stratégie qui réussissait déjà sur le web anglo-saxon. 

Habitudes Zen avait un potentiel puisque ce modèle a fonctionné sur le web américain. 

La preuve est que le blog Zen Habit de Leo Babauta lui rapporte des dizaines de milliers de dollars. Mais la limite naturelle en optant pour la traduction des articles libres de droit, est que le contenu est la propriété d’une autre personne.

L’objectif primordial lorsque démarrez un blog que vous allez monétisation, c’est d’être indépendant. 

L’indépendance ne se traduit pas seulement par la liberté de ne pas travailler au bureau, mais aussi par la possibilité de contrôler votre avenir pour qu’il ne dépende que de vous.

Cette réflexion à fait naître un nouveau projet.

Nouveau projet

Le nouveau projet d’Olivier Roland collait mieux avec la stratégie de créer un nouveau contenu qui lui appartient et différent afin d’attirer une nouvelle audience.

Le premier déclic pour Olivier Roland a été la lecture du livre La Semaine de 4 Heures qui a changé sa perception des choses et l’a poussé à penser qu’il y a forcément d’autres livres de la même trempe. Il a donc décidé de lire davantage de livres de référence. 

La question qu’il se pose alors est : quels sont les livres à lire lire en priorité ?

La réponse consiste en une liste de 99 livres développée par Personal MBA. Ce sont des livres de référence dans le domaine de l’entreprise et de la communication développée.

Le deuxième déclic d’Olivier Roland rentre dans le cadre du sujet principal et du terrain fertile. 

Inspiré d’un article de Léo Babauta : « Si vous vous engagez dans quelque chose d’ambitieux, clamez votre objectif en public et vous serez forcé d’avancer », Olivier Roland a créé son nouveau blog en optant pour cette stratégie. 

Il a annoncé son défi au public de choisir 52 livres du Personal MBA et d’en lire un par semaine. Il s’est engagé également à partager sur son blog les résumés de ces livres. L’idée essentielle est d’apporter de la valeur ajoutée aux lecteurs

La promesse claire faite par Olivier Roland aux lecteurs est de leur faire gagner du temps et leur faciliter le choix de livres à acheter. D’ailleurs, sur une courte période, son blog se construit un public des lecteurs. Étant familier de ce genre de livres, les résumés partagés sur le blog d’Olivier ont incité les lecteurs à les acheter. 

Par conséquent, Olivier a généré les premiers revenus de « Des Livres Pour Changer de Vie » grâce au programme d’affiliation proposé par Amazon.

Principes primordiaux

Il y a deux principes primordiaux à retenir de cet exemple de démarrage.

Le marché porteur

Afin de générer des ventes à partir du blog, il est indispensable de créer un produit qui soit tout de suite sur un marché porteur.

Pour ce faire, pensez à partager un problème que vous rencontrez dont vous n’avez pas la solution. En évoquant cette problématique, vous constaterez sans doute que beaucoup des personnes ont le même souci. Ainsi, vous créez le besoin auprès de votre audience.

En leur proposant un produit/service qui résout ce problème pour vous et toute personne qui a rencontré cette difficulté, vous touchez à un produit que je nomme « baguette magique ». 

Le produit qui suscite dans l’esprit de votre prospect cette expression « si seulement j’avais VOTRE PRODUIT, je pourrais enfin réaliser mon objectif. » 

Si vous réussissez à explorer ce produit imaginaire, vous touchez à un concept d’un produit/service extrêmement facile à vendre plus tard.

L’expertise d’un blog

Le fait de créer son propre blog avec un contenu que lui appartient, a permis à Olivier d’asseoir son expertise. 

Un concept très important abordé dans la formation « Blogueur Pro », c’est qu’il est possible de démarrer un blog en tant que débutant dans un secteur et d’apprendre simultanément avec vos lecteurs. 

D’ailleurs, c’est exactement le principe de « Des Livres Pour Changer de Vie ». Olivier rédige les résumés des livres au fur et à mesure qu’il les lit. 

En termes de compétences, cette pratique vous permettra d’apprendre énormément. 

D’autre part, vous devenez un expert aux yeux de vos lecteurs sur une courte durée à force de partager vos connaissances avec eux. Bien évidemment, vous accélérez votre propre apprentissage.

Si à l’heure actuelle vous ne disposez pas d’un blog et vous gérez une autre activité, le fait de démarrer un blog sur votre secteur vous permettra de devenir expert. Particulièrement pour les entrepreneurs qui ont un produit/service sur le marché, la création d’un blog dans votre thématique et le partage des connaissances récemment apprises, donnera davantage de valeur aux yeux de vos clients. Un autre avantage du développement d’un blog, c’est de vous démarquer de la concurrence.

Faire le lancement de son produit à partir d’un blog

F

Pourquoi choisir le blog comme plateforme de lancement pour son produit ? 

Premièrement, vous devez vendre votre propre produit ou service : c’est la voie royale pour être indépendant. 

Toute transaction qui fait que vous avez développé une activité que cela soit, votre entreprise ou une activité annexe, ne peut rapporter de l’argent que si un produit ou service est vendu. 

Même si vous utilisez de la publicité, de l’affiliation ou d’autres modes pour monétiser ou rentabiliser votre activité sur Internet, c’est au moment où le produit sera acheté sur le site de l’annonceur, du publicitaire ou de l’affilieur que vous allez pouvoir gagner de l’argent et que cette personne pourra payer pour afficher de la publicité chez vous. 

Le fait d’avoir votre propre produit ou service va premièrement vous positionner comme étant une autorité sur le marché et deuxièmement vous donner l’indépendance puisque vous décidez de votre salaire. 

Ensuite, quand vous allez créer ce produit, la stratégie adoptée par la grande majorité des chefs d’entreprise, ou entrepreneurs, est de sortir leur propre produit. 

La stratégie classique est d’investir énormément de temps à créer le produit, de faire des vidéos, d’écrire des pages de manuscrits…

Le jour J, vous découvrirez, trop tard, que personne n’en veut parce que : 

  • vous vous êtes trompé de thématique,
  • vous vous être trompé de format,
  • ou simplement parce que les personnes ne savent pas qu’ils en veulent. 

Cela peut leur être utile, sans qu’ils sachent que ce produit est fait pour eux. 

Au début, quand on sort un produit, les ventes décollent, de façon générale, très lentement. 

C’est la vélocité du produit : à quelle vitesse les personnes le téléchargent. 

Si quand vous sortez le produit, il y a un achat de temps en temps, au bout d’un moment vous vous en lassez. 

L’intérêt de lancer un produit et de faire votre premier Lancement Orchestré sur votre blog, c’est d’éviter d’être dans cette courbe classique. 

Pour une sortie de produit classique, le cycle de vie du produit sera : 

  • vous partez de zéro et vous allez décoller lentement, 
  • jusqu’au jour où vous allez améliorer votre campagne de lancement et que vous irez un peu plus vite, 
  • vous atteindrez un maximum, 
  • le produit va à nouveau s’effondrer quand il aura dépassé sa maturité. 

Le fait de lancer votre produit ou service, va vous donner dès le début une plus grande vélocité : 

  • au lieu de partir de zéro, le jour J vous ferez un certain volume de ventes, ce qui fait que vous partez de suite de haut. 
  • à la fin de votre période de lancement, vous aurez donné une bonne impulsion à votre produit, 
  • il est possible que cela se calme pendant une période, 
  • si vous relancez votre produit, vous ferez un nouveau pic de vente, 
  • si vous ne relancez pas votre produit, le niveau zéro du volume d’intérêt des personnes pour votre produit sera toujours positif. 

A ce stade, dans le cas classique, l’entreprise lutte pour vendre son produit, alors que dans le cas d’un lancement de produit ou service, l’entreprise ne fait plus rien, et pendant que son produit est à un certain niveau elle peut sortir un deuxième produit et continuer à utiliser cette stratégie pour développer sur le long terme le volume des ventes. 

Cela permet de faire connaître son nouveau produit à davantage de monde. 

Vos prospects et vos clients sont impliqués dans la création de votre nouveau produit. Dès le jour J, vous aurez un pic de ventes.

Surtout, quand vous allez créer un lancement de produit, vous allez créer un événement dont les répercussions durent plus longtemps : 

  • vous aurez plus de profits car vous vendez davantage, 
  • vous aurez plus d’autorité, car on se tourne toujours vers les personnes qui deviennent le centre d’attention dans le secteur pour poser des questions. S’il y a un nouvel enjeu qui apparaît sur le secteur, un nouveau produit qui sort, on s’attend à ce que cela soit vous qui le sortiez. 
  • vous aurez une bonne réputation sur le marché, surtout une position de « héros » au yeux du client. 

On positionne tout ce que l’on fait comme étant un service rendu au lecteur du blog, à l’abonné à la newsletters. 

C’est ce qui fait que même si une personne n’achète pas votre produit, elle continue à considérer que vous avez apporté beaucoup en préparant cette campagne de lancement. 

Pour travailler à partir d’un blog, l’idée est de travailler à partir d’une passion afin d’optimiser l’utilisation de son temps et se « libérer ». 

Cette stratégie de lancement, utilise un très petit nombre d’outils, ce qui demande peu d’efforts à faire. 

Il faut savoir optimiser son lancement afin de pouvoir se concentrer sur l’essentiel. 

Faire en sorte d’avoir un produit génial et des clients qui soient satisfaits et une campagne qui fonctionne. 

Les erreurs de départ à éviter sont : 

  • avoir un blog avec un nom peu accrocheur, anglophone, difficile à retenir, 
  • penser que le contenu suffit à faire venir des visiteurs, 
  • écrire des articles sans stratégie de monétisation. 

Vous risquez d’avoir des revenus très faibles les premiers mois, malgré un travail acharné. 

Si votre blog a un terrain propice vous pouvez faire un lancement moyen et vous êtes autorisé à faire des erreurs et votre lancement fonctionnera très bien. 

Si votre blog est mal positionné dès le début car vous n’avez pas pensé à un sujet qui soit porteur, la stratégie du lancement pourra être parfaitement exécutée, mais cela sera beaucoup plus difficile si vous n’êtes pas sur un terrain fertile.

Devenir consultant en Lancements Orchestrés : les autres avantages du métier

D

Parlons d’une partie importante de cette latitude dont vous disposez en tant que négociateur : le travail que vous allez fournir au sein d’un Lancement Orchestré. 

Comme tout est possible et que la seule limite est votre pouvoir de négociation, si vous étiez le négociateur parfait, vous seriez couché dans votre hamac à attendre que l’argent rentre pour toucher votre commission. 

Cependant cela nécessite d’être en relation avec un client capable de faire rentrer l’argent tout seul. Moins vous allez devoir en faire dans votre négociation, mieux vous vous en porterez, à condition que ce que vous faites apporte votre expertise, votre valeur ajoutée.

Tout est négociable mais vous devez toujours vous assurer que cela soit une réussite. 

Je possède la compétence en marketing, la compétence en rédaction de textes de vente, je sais réaliser des bonnes vidéos mais si je tombe sur un client capable de les réaliser également, je ne vais pas négocier pour que ce soit moi qui accomplisse ce travail. Si ce client possède déjà l’équipe, le temps, le matériel, il est capable d’effectuer son montage lui-même.

De la même façon, si je tombe sur un client entouré d’une équipe, je dois au maximum profiter de cette équipe, utiliser leurs talents s’ils correspondent au niveau de résultats que je veux obtenir dans mon lancement. 

Le but est donc de réaliser uniquement ce pour quoi votre expertise est indispensable, c’est-à-dire le marketing. Vous serez certes amené, au cas par cas, à apporter des expertises supplémentaires.

Je voudrais insérer une parenthèse sur la propriété intellectuelle. Si vous signez un contrat, précisez à qui appartiennent, au sein de ce lancement, le produit, les bonus, le contenu des vidéos. Dans le cas contraire, le client partira du principe que tout est à lui, qu’il pourra tout réutiliser pour de futurs lancements d’autres produits sans vous payer de commission. Vous devez absolument défendre votre propriété intellectuelle. Par exemple, si c’est vous qui avez rédigé le script d’une vidéo, cette vidéo ne pourra pas se retrouver en bonus dans le produit du client sans que vous soyez d’accord. Vous devez y penser à l’avance et être précis dans le contrat avec le client afin d’éviter par la suite les soucis relationnels.

Il existe des cas particuliers comme celui-ci : avoir deux clients, un pour la liste et l’autre pour le produit. Le client A possède une liste très intéressante de prospects mais pas de produit haut de gamme à proposer, le client B par contre propose un bon produit mais ne bénéficie pas d’une liste à qui le vendre.

Comment procéder pour être certain de toucher vos commissions ? 

Tout d’abord, il faut savoir que vous ne pouvez pas signer un contrat avec A et B ensemble car il n’existe aucune entité juridique correspondante à cette situation. Je vous conseille donc d’entreprendre un partenariat avec le client A en lui proposant de l’aider à trouver des produits à promouvoir auprès de sa liste, en échange d’une commission sur les ventes réalisées. Je négocie donc avec lui un pourcentage spécifique, par exemple 30 %. J’entreprends en parallèle des négociations avec le client B, de façon totalement indépendante, pour présenter son produit à des personnes possédant des listes. A chaque lancement, je toucherai également une commission de 30 %. Ce partenariat devient financièrement très intéressant pour vous car vous touchez 30 % du chiffre d’affaires généré des deux côtés.

Le client A préfèrera vous laisser gérer par la suite d’autres partenariats avec C et D, plutôt que de négocier avec B pour un deal unique. Vous engrangerez ainsi d’autres commissions.

La commission n’est pas l’unique avantage que vous pouvez obtenir pendant un lancement. Vous pouvez aussi bénéficier des :

  • Avantages en nature. Vous aurez accès gratuitement au produit et vous pouvez négocier de le revendre ou de l’offrir à vos clients. 
  • Avantages promotionnels. Pouvoir utiliser la liste de prospects, pouvoir contacter le partenaires, pouvoir intervenir dans le produit (votre nom peut apparaître sur la page de vente du produit, ce qui vous fera connaître).

Comment séduire vos futurs clients ?

C

Un premier point qui est extrêmement important est de faire la différence entre une campagne marketing, entre le marketing de votre entreprise et entre une promotion marketing. 

Beaucoup d’entrepreneurs font une erreur de vocabulaire qui leur coûte énormément pour le développement de leur entreprise. 

1. Réussir votre campagne marketing

Un point qu’il faut souligner, c’est cette notion selon laquelle votre marketing doit être un évènement pour le prospect. 

Le prospect, il s’ennuie, il passe son temps à regarder la TV pour se divertir, comme tout le monde, donc il s’ennuie aussi sur votre marché. 

Il y a fort à parier que vos concurrents, et peut-être même votre propre site, fassent toujours la même chose. 

Beaucoup d’entrepreneurs ont souvent le défaut de faire la même chose que les autres mais en mieux. 

Pour vous donner un exemple, j’ai discuté avec un entrepreneur très connu qui réalise plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires. Il était sur le point de lancer un nouveau produit. Je lui ai demandé ce qu’il y avait de nouveau, et ce que cela pouvait apporter de plus par rapport à ses concurrents pour un nouveau prospect. 

Il n’a pas su me répondre, car son produit était la même chose qu’organisaient ses concurrents sauf qu’il offrait en plus une vidéo et une rencontre en face à face avec le client. 

Du coup c’était exactement le même produit que tout le monde faisait. 

Si vous êtes dans cette situation, on va voir ensemble comment faire pour révolutionner cette offre et faire en sorte que ça change la vie de vos prospects d’avoir rencontré votre site.

Il faut se souvenir qu’être différent des autres personnes sur le marché vaut mieux que d’être meilleur. 

N’allez surtout pas commettre l’erreur d’être pareil en mieux. 

Si votre prospect connaît déjà une marque existante et que vous êtes le nouveau venu, tout le monde dit « Je suis pareil mais en mieux » donc cela ne restera pas dans son esprit. 

2. Savoir se démarquer pour impressionner votre prospect

Ce qu’il va falloir réaliser dans votre marketing, c’est avoir une stratégie qui va consister à  choquer et impressionner votre prospect. 

Vous devez, dès le premier contact avec le prospect, lui faire comprendre qu’il faut qu’il prête attention. 

Ensuite, il va vous falloir séquencer dans le bon ordre les informations que vous transmettez à votre prospect pour le convaincre d’acheter votre produit ou service. 

Vous devrez utiliser une séquence bien rédigée à la fois pour captiver de nouveaux prospects et pour conserver l’attention des prospects existants. 

Quand vous avez une séquence marketing, l’exemple type d’une campagne qui utilise une séquence, ce sont les fameux Lancements Orchestrés. 

Le Lancement Orchestré

Comme dans l’exemple d’un lancement vidéo : on publie une première vidéo, une seconde, une troisième, en général le format s’arrête à trois vidéos, et ensuite on publie une vidéo supplémentaire qui est celle où l’on vend le produit. 

Il y a une raison pour laquelle le Lancement Orchestré suit cette séquence. 

Premièrement parce qu’il s’agit d’un nouveau produit. 

Quand on introduit un nouveau produit, il faut obtenir un retour de la part du marché pour savoir si on est dans la bonne voie et pouvoir s’aiguiller un peu dans ce que l’on va proposer. 

L’offre ne doit jamais être vraiment ferme au moment où l’on commence le Lancement Orchestré. C’est pour cela que l’on utilise une séquence. 

Le fait de fournir plusieurs éléments, plusieurs vidéos, dans le temps et non simultanément sur le site, fait que vous pouvez avoir plusieurs pages de capture pour récupérer des prospects. Vous pourrez captiver des prospects qui n’avaient pas été intéressés par l’élément précédent publié dans votre campagne.  

Utiliser à chaque fois un angle différent permet d’élargir votre cercle de prospects.

Vous allez par exemple avoir des personnes qui n’ont pas saisi leur mail sur votre site parce que votre produit ne les intéressent pas, mais qui vont vous fournir leur mail car vous avez parlé lors de vos vidéos complémentaires d’une information spécifique qui les interpelle : c’est ce dont elles ont besoin. 

Cette technique toute simple d’avoir petit à petit des éléments différents et d’utiliser une séquence, c’est ce qui va vous permettre de récupérer de nouveaux prospects. 

Avoir un blog ou un canal vidéo

Une variante de cette stratégie consiste à avoir soit un blog, soit une web-télévision où vous publiez régulièrement des articles ou des vidéos en restant sur le même thème et en ayant une séquence à chaque fois où vous changez l’angle.

De cette façon, vous pourrez facilement récupérer de nouveaux prospects.  

Vous pouvez utiliser cette astuce, en répondant aux questions que l’on vous pose sur le site, ce qui vous donne une source illimitée de thèmes différents. 

Des personnes différentes vont faire circuler des vidéos à leurs amis, sur Facebook ou par mail et cela vous ramène de nouveaux prospects qualifiés sur la thématique mais qui ne seraient pas venus sur les dix premières vidéos que vous avez publié. 

Votre séquence vous permet de conserver l’attention de vos prospects existants. 

Une fois qu’une personne s’inscrit sur votre liste de prospects, par mail, mailing-liste ou directement en personne, ces personnes ont un temps d’attention très court. 

3. La durée de vie d’un prospect

Une notion importante à connaître est qu’en général sur une mailing-liste ou par mail la durée de vie d’un prospect est de 3 mois. 

Vous allez réaliser la plus grosse partie de votre chiffre d’affaires avec votre liste de prospects (environ 80 %) dans les trois premiers mois où ils se sont inscrits. 

Ensuite, vous allez avoir des personnes qui vont acheter au bout d’un certain nombre d’années. Il ne faut pas perdre espoir.

Il faut savoir que si vous deviez faire un choix aujourd’hui de votre mailing-liste entre conserver uniquement les 5000 personnes qui se sont inscrites au cours des trois derniers mois ou de conserver les 100 000 autres personnes qui se sont inscrites auparavant, il vaudrait mieux faire le premier choix. 

Le volume n’importe peu si les prospects ne sont pas récents. 

Souvenez-vous que vous avez un temps très limité pour garder l’attention du prospect. 

Si un prospect est venu sur votre site, trois mois plus tard, soit il a trouvé une autre personne que vous, soit il s’est finalement désintéressé, soit il se dit que ça ne fonctionnerait plus pour lui et donc il est trop tard pour vous. 

Vous devez faire en sorte de conserver le plus longtemps possible l’attention de vos prospects et d’essayer de les convertir assez rapidement en clients. 

La stratégie de construire une relation pendant des mois et d’espérer que peut-être les personnes vont acheter est très difficile à mettre en place et ne porte pas beaucoup de fruits. Surtout que la concurrence est rude, d’autres personnes peuvent se jeter sur vos prospects si vous patientez trop longtemps. 

Il est essentiel de conserver l’attention de vos prospects existants mais vous devez rester cohérent. 

Ce n’est pas parce votre prospect en général va être actif pendant trois mois et ensuite disparaître que tous les trois mois votre entreprise doit se réinventer et changer complètement d’angles ou modifier la façon d’approcher les choses pour revenir sur ce que vous avez annoncé trois mois plus tôt. 

Faites très attention au positionnement de votre entreprise sur le long terme sur le marché car vous pouvez risquer d’avoir un taux massif de désinscriptions de votre mailing-liste ou un désintérêt de ceux qui ne se désinscrivent pas.

Donner gratuitement de la valeur à vos clients pour mieux vendre ensuite

D

Si vous vous êtes déjà demandés comment faire pour que vos clients arrivent sur votre point de vente en étant sûrs et convaincus de vouloir acheter, je vous conseille alors d’acheter le livre de Jeff Walker, intitulé Launch. 

En effet on espère tous que nos clients arrivent sur notre site, sur notre point de vente physique, sur notre standard téléphonique, en ayant déjà envie d’acheter. On voudrait s’éviter cette argumentaire de vente, où il faut rebondir à toutes les objections du clients, et on préférait en effet lui vendre directement notre produit ou notre service. 

Pour réussir, je vous conseille alors ce livre de Jeff Walker, consultant américain en marketing, qui a été l’un de mes mentors. Dans son livre, il révèle sa formule  secrète « pour devenir un millionnaire de l’Internet, vendre ce qu’on veut en ligne, construire une entreprise qu’on aime et vivre la vie de vos rêves ». 

En effet, ayant personnellement suivi ses formations sur les Lancements Orchestrés depuis 2008, je peux vous garantir de la qualité de ses conseils. 

Grâce à lui, j’ai réussi à faire décoller mon activité et à passer de 8 000 euros de chiffre d’affaires en un an, à 16 000 euros en 24h après le lancement de mon produit, puis 25 000 euros la première semaine. 

A partir de ce moment, j’ai donc décidé de suivre de façon assidue tous les conseils de Jeff Walker. J’ai alors participé à tous ses séminaires, conférences, ateliers et formations, en ligne ou physiquement. Pour tout avouer, j’ai participé plus de 17 fois à ses formations. Vous imaginez donc qu’à la sortie de son livre en 2014, j’imaginais tout savoir de ses méthodes et histoires. Cependant, j’ai encore appris de nouvelles choses. 

Le concept clé du Lancement Orchestré est en fait de donner de la valeur à vos prospects avant de leur proposer l’achat.

Il incite à leur donner du conseil, de l’information, des échantillons si votre produit est un produit physique, pour leur permettre d’avancer dans la résolution de leur problème ou vers leur objectif. L’idée est donc de leur partager de la valeur avant de leur demander de l’argent et de les faire passer à l’achat. 

L’auteur souhaitait alors que ce livre devienne la deuxième ressource existante la plus efficace pour apprendre ce que sont les Lancements Orchestrés, la première étant ses formations vidéos.

Autrement dit, son but était que des millions de personnes puissent lire ce livre apprendre sur les Lancements Orchestrés, peut être même faire leur premier Lancement et réussir à développer leur activité et bien évidemment leur donner envie de s’inscrire à ses formations. 

Le livre a connu un succès énorme, il s’est vendu en 25 000 exemplaires la première semaine et continue de se vendre dans la durée. Il a atteint 50 000 ventes en un an et monte aujourd’hui à 100 000 ventes. 

Il faut surtout savoir que des gens ont acheté ce livre quand ils étaient fauchés, et ont suivi les conseils de Jeff pour lancer leur activité et ont ensuite pu suivre les formations et acheter des consultings extrêmement chers. Ils ont donc suivi cette approche de Jeff Walker, approche extrêmement généreuse, qui vise donc à donner un avant goût, un accès à de la valeur que vous avez et que vous mettez à disposition gratuitement. 

Bien évidemment vous ne pouvez pas mettre tout à disposition. Jeff Walker ne peut pas mettre quinze ans d’expérience en un livre, mais il peut distiller et condenser la meilleure partie de son savoir. Les personnes qui lisent le livre vont ensuite se dire que si en 200 pages, soit une quinzaine d’euros, ils ont déjà appris tant de choses, les formations, ou le reste du package vont alors leur permettre de changer de vie. Ils vont alors investir dans vos offres. 

Comme moi, suivez donc les conseils de Jeff en matière de générosité et de Lancement Orchestré. Ecrire un livre avec mes conseils en séduction m’a également permis de faire exploser ma première activité, de la même manière que mes vidéos gratuites pour Le Marketeur Français inciteront certains d’entre vous à s’inscrire mes formations. 

Je vous invite donc à lire ce livre très enrichissant et à appliquer cette méthode de Lancement Orchestré afin d’attiser la curiosité de vos clients et développer votre business rapidement.

Il n’est jamais trop tard pour oser le changement

I

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous une interview inspirante d’Eric Behanzin, un entrepreneur, membre du MasterMind Les Agisseurs et fondateur de la première école de chant Gospel en France. 

Il nous fait part des fruits de son expérience et de sa croissance en tant qu’entrepreneur libre.

Comment Eric a-t-il réussi à se dégager du temps et à suivre son emploi du temps selon ses propres règles ?

Oser le changement

Mon activité consistait à donner des cours de chant Gospel individuels. Je donnais des cours à une quinzaine d’élèves par semaine et des cours de choral en soirée, une à deux fois par semaine. 

Mon rythme était assez accéléré, entre les cours de chant et la choral. Je n’avais pas le temps de développer d’autres projets dont j’avais toujours rêvé. J’ai commencé à m’essouffler et par conséquent la qualité de mes services a commencé à baisser.

Un jour, je me suis demandé si j’étais capable d’arrêter les cours de chant et quelles seraient les conséquences. 

Les cours individuels, facturés à 60 euro l’heure, présentaient alors ma plus grande source de revenus. C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais prisonnier de cette activité : je sacrifiais tout mon temps et ma croissance restait toujours limitée.

En effet, je n’avais pas vraiment d’opportunités d’évolution à part augmenter le prix de mes cours chaque année. Après quelques années, mon école est passé de l’école Gospel ayant les prix les plus bas, à l’école Gospel la plus chère !

Tous ces facteurs m’ont poussé à me poser une question purement financière : comment gagner des millions tout en libérant mon temps ?

Je me suis rendu compte qu’il était crucial de revoir mon business modèle. 

J’ai ainsi conçu une formation intitulée « Artiste Pro » plus chère que mes cours habituels et moins encombrée afin d’apporter davantage de valeur à mes élèves.

Suite à ce changement, j’ai réussi à augmenter les prix et à améliorer suffisamment la qualité de ma formation pour passionner davantage mes élèves. D’autre part, j’ai adapté mon emploi du temps à mon propre rythme.  

Si j’avais gardé le même rythme, j’aurais probablement fait un burn-out et peut-être même qu’à long terme j’aurais dû changer d’activité ou l’arrêter étant donné que j’étais proche du point de rupture. J’étais donc convaincu par la nécessité de ce changement et je suis reparti depuis zéro.

Aujourd’hui, j’ai une formation très concrète et complète qui correspond véritablement à ce que je peux apporter de mieux à un artiste qui veut devenir professionnel :

  • Bâtir une confiance totale en lui ;
  • Avoir un très haut niveau vocal, musical et créatif ;
  • Acquérir un public ;
  • Gagner de l’argent.

En changeant ma stratégie, j’ai pu élargir mes perspectives et j’ai changé le modèle existant sur le marché de chanteurs professionnels afin de répondre aux besoins des élèves les plus motivés.

Promouvoir votre offre  

Après la création de ma nouvelle gamme de produits, en faisant mes calculs, j’ai conclu qu’elle devait être 10 fois plus chère que l’ancienne gamme pour optimiser la rentabilité.

J’ai invité tous mes anciens élèves, qui sont devenus des artistes professionnels suite à mon coaching, pour lancer une conférence basée sur leurs témoignages : les étapes par lesquelles ils sont passées pour réaliser leurs rêves, leurs expériences et ce qu’ils ont appris.

J’ai proposé par la suite mon nouveau service à mon audience en organisant un événement 6 mois avant la date prévue du lancement de ma nouvelle formation.

Le concept clé d’un Lancement Orchestré, consiste à définir votre produit avant le lancement sur le marché et à l’introduire progressivement à vos potentiels clients afin qu’ils soient prêts à l’acheter une fois proposé à la vente.

L’idée est de réfléchir à un discours qui peut motiver vos prospects et les attirer en parlant de votre nouveau produit. Même si vous n’avez pas tous les détails, le plus important est d’avoir une idée claire du projet et de la partager avec vos futurs clients. Ainsi, vous créez un premier contact avec eux et évaluez leurs retours.

Cette technique de marketing est fonctionnelle pour les ventes en ligne ainsi que pour les ventes classiques.

Assumer le changement

Ma nouvelle formation coûtait 5 fois plus chère que mon service précédent. En annonçant cette nouvelle gamme, j’ai perdu 80 % de mes clients.

Avec un tarif 5 fois plus élevé et 20 % de mes clients, j’ai réussi à faire le même chiffre d’affaires mais avec un nombre d’élèves réduit et un agenda plus libre.

Ce changement m’a permis non seulement d’augmenter mon chiffre d’affaires, mais également d’augmenter la capacité d’accueil de nouveaux élèves.

J’étais satisfait de la création d’une formation alignée avec ma vision. J’ai ressenti un sentiment d’accomplissement. Mes clients se sont par ailleurs montrés reconnaissant et ont bien accueilli cette proposition.

Parmi les résultats immédiats et concrets de ce changement :

  • Un sentiment de fierté parce que j’ai créé un produit solide ;
  • Une satisfaction personnelle ; 
  • Une envie d’aller plus loin et de sortir de ma zone de confort.

Viser loin

Quand vous décidez de vous lancer dans l’entreprenariat et travailler librement, mon conseil est de vous concentrer sur votre passion et de créer votre activité et vos produits autour d’elle. Un nouveau phénomène qui se crée suite à cette combinaison vous permettra d’influencer votre audience.

Quand j’ai décidé d’automatiser la partie musique et de recruter d’autres coachs, j’étais agréablement surpris de voir combien de personnes talentueuses souhaitaient déjà intégrer l’équipe. Cela veut dire qu’elles nous ont considérés une équipe gagnante et veulent nous rejoindre. Ainsi, vous gagnez des collaborateurs passionnés, motivants et motivés.

Ma nouvelle équipe, aujourd’hui, assure les cours pour me libérer plus de temps et m’offrir l’opportunité de me concentrer sur d’autres projets et sur les séminaires.

En effet, les séminaires sont devenus un levier très important dans mon activité. Je partage ce que j’ai appris à partir de mon expérience à travers des séminaires : « la confiance en soi » et le « leader d’excellence ».

Cela m’a permis de toucher un autre public qui n’est pas passionné par la musique, mais des personnes qui veulent profiter de leurs passions et laisser un impact majeur tout en ayant une vie exceptionnelle. En diffusant mes valeurs et grâce à tous ce que j’ai appris, je suis capable maintenant d’apporter de la valeur ajoutée à un public encore plus large.

Laisser un impact positif

Ces changements ont touché également mon équipe. Une de mes collaboratrices n’a pas hésité à quitter son travail dans une multinationale pour nous rejoindre et partager notre mission et notre vision. 

Par la suite, elle s’est rendue compte qu’elle pouvait même commencer à développer son propre projet.

J’ai encouragé cette initiative en lui enseignant tous les outils que j’ai intégré dans ma stratégie, afin qu’elle puisse les mettre en pratique dans son propre projet.

Si vous avez envie de lancer votre activité et tenter le changement, posez-vous les vraies questions :

  • Que souhaitez-vous vraiment apporter aux autres ?
  • Êtes-vous prêt à sortir de votre zone de confort ?

Pour conclure, être un intervenant, ce n’est pas être un perfectionniste, mais c’est oser le changement, assumer les résultats et viser loin. L’important ce n’est pas la perfection, mais c’est la progression.

Le métier de consultant en Lancement Orchestré, qu’est-ce que c’est ?

L

Vous allez dans cet article découvrir les secrets qui feront de vous un consultant en Lancement Orchestré à succès. 

Pour mieux comprendre, j’ai interviewé David, qui a de son côté réalisé des Lancements en tant que consultant pour des clients. 

David, tu as réussi à te lancer en connaissant la méthodologie du Lancement Orchestré, sans avoir de prospects, sans site Internet, sans produits… Seulement en exploitant les conseils que tu vas partager avec nous aujourd’hui et qui t’ont donc permis de travailler avec des clients. 

Tout a commencé il y a un an et demi. J’ai découvert que mon activité s’appelait être consultant en Lancement Orchestré. 

Une des premières questions à se poser, c’est se demander la raison pour laquelle faire un Lancement en tant que consultant a un intérêt. Pourquoi faire un Lancement en tant que consultant ? Que peut-on gagner à faire un Lancement non pas pour notre produit ou service mais pour le produit ou service d’une autre entreprise ?

Quand j’ai commencé, j’ai lancé tout un tas de business qui n’ont pas marché et c’est en apprenant l’existence des Lancements Orchestrés que j’ai compris que cela pouvait être une grosse opportunité par rapport à mon objectif qui était de générer de l’argent rapidement. 

Il s’agissait vraiment de la meilleure de toutes mes opportunités par rapport à la création d’un produit, se lancer sur Internet, se positionner, créer sa marque, etc. Tout cela peut prendre du temps et j’ai trouvé qu’effectuer des Lancements en tant que consultant cela permettait de générer des revenus très importants. 

J’étais très impressionné par les Lancements Orchestrés aux Etats-Unis où plusieurs millions de dollars étaient gagnés en seulement quelques jours voire moins. Je me suis dit que c’était là-dedans que je devais aller tout de suite. 

L’aspect le plus intéressant quand tu t’es lancé c’est que tu n’avais, ni liste, ni prospects, ni site Internet. Tu t’es donc appuyé sur des ressources qui existaient déjà.

Oui, j’ai cherché des gens qui avaient déjà une liste, si possible une grosse liste. J’ai également cherché des personnes qui avaient déjà sorti un produit ou service et si possible en l’ayant vendu assez cher pour ensuite recevoir une commission importante. 

Ce que tu as donc fait en tant que consultant c’est arriver dans une entreprise déjà bien développée et mis en contact la liste de prospects avec le produit existant.

Oui. J’optimise les ressources qu’a déjà le client car il a déjà des contacts et des prospects et des produits et moi j’améliore tout ça en faisant en sorte qu’un maximum de prospects achètent un maximum de produits et donc deviennent des clients. 

Quelque chose de très apparent dans ton parcours, c’est que les entreprises avec lesquelles tu as travaillé en tant que client, répondaient toujours à une certaine affinité de ta part. Comme tu me le disais, cela permettait d’intégrer un milieu et/ou une entreprise qui nous plaît. Peux-tu préciser ?

Ce que je trouve fabuleux, c’est de pouvoir travailler dans un domaine que j’aime. Pouvoir se rapprocher des gens qui commercialisent les produits ou services que vous utilisez vous-même tous les jours, c’est pour moi assez extraordinaire. Il s’agit d’une opportunité formidable parce que nous pouvons comme ça nous rapprocher des gens que nous apprécions et qui commercialisent des produits que nous apprécions également et en faire la promotion.

Un des avantages c’est que nous ne nous cassons jamais le nez à postuler pour une entreprise qui nous plaît si nous arrivons en disant que nous sommes un expert qui leur permettrait de faire rentrer plus d’argent. Peu vont refuser l’opportunité de gagner plus d’argent ! 

Je confirme. Il est vrai qu’au départ j’étais étonné de voir que chaque fois que je proposais mes services l’entreprise s’y intéressait en me demandant un numéro de téléphone, en me demandant comment ça marche et en quoi consistent les services que je peux leur rendre pour booster leur chiffre d’affaires. 

Je leur dit alors que je m’occupe de mettre en place des Lancements Orchestrés et que mon travail est rapidement efficace et rapporte beaucoup d’argent en très peu de temps. Tout de suite les gens à qui je m’adresse sont intéressés parce que proposer de faire plus de ventes intéresse forcément grand nombre d’entreprises. Pourquoi les gens refuseraient l’opportunité de se faire plus d’argent ? 

Même si vous n’avez aucune ou peu d’expérience dans les Lancements Orchestrés, vous allez voir que les gens tendent tout de même l’oreille.

ll faut se rendre compte qu’au début quand nous nous mettons à notre compte et que nous devenons consultants nous nous demandons toujours si les clients ont vraiment besoin de nous. La réponse est oui. Il faut davantage se demander si nous nous avons besoin d’eux. Il est important de se souvenir de ça lorsqu’arrivent les négociations. Il faut savoir où se positionner. Un autre argument allant en faveur d’effectuer un Lancement Orchestré en tant que consultant, c’est que cela permet de prendre la température du marché sur lequel nous souhaitons nous lancer. 

C’est de cette façon que j’ai lancé ma marque Le Marketeur Français. Je sais que toi, David, tu as pu prendre la température sur le marché du développement personnel, sur lequel tu voulais développer ta propre marque. 

Pour moi c’est intéressant car vous pouvez déléguer les soucis de création du produit et le SAV tout en pouvant vous créer des relations avec de futurs partenaires et par la même occasion vous faire un nom. 

Cela permet également de vous faire la main pour vos propres Lancements futurs, de vous concentrer uniquement sur le marketing et de, si il s’agit du même secteur, gagner une étude de marché gratuite. 

Oui je sais faire des études de marché grâce aux sondages, au pré-lancement, les commentaires…Tout ça permet de savoir ce que veulent les gens, quel est leur intérêt. C’est l’idéal. 

Dirais-tu que ce que tu as vu et lu comme retours sont des choses qui pourraient te resservir sur un Lancement que tu puisses faire toi sur un autre produit dans le même domaine ou sur TON propre produit dans le même domaine ?

Je dirais que ça donne des idées pour faire des produits complémentaires qui ne sont pas forcément des produits de notre client. Votre client reste votre partenaire. Il ne faut donc pas effectuer le Lancement Orchestré de son produit ou service pour lui pour ensuite aller lancer un produit concurrent. Il faut avoir des idées complémentaires à celles de votre partenaire. 

Gagner de l’argent sur Internet : préparer son Lancement Orchestré

G

De nos jours, promouvoir votre activité et améliorer votre visibilité nécessitent évidemment une présence en ligne. En utilisant Internet comme canal de prospection, vous avez l’opportunité d’interagir avec des clients potentiels, développer votre business pour gagner de l’argent.

Certainement, cela nécessite une stratégie claire et détaillée, des objectifs bien définis et de la patience. 

Le webmarketing est un outil très puissant pour se faire connaître sur le web, par contre ce n’est pas miraculeux. Vous n’aurez pas de résultats sans élaborer un plan de travail précis et sans l’appliquer pour atteindre vos objectifs.  

La première étape à réaliser, c’est de tester votre offre. Une évaluation de l’intérêt de votre produit ou service auprès de vos clients ou vos partenaires potentiels, vous offrira de la visibilité sur le marché.

Pour mieux comprendre, j’ai interviewé Aurélien Amacker, un Entrepreneur Libre que j’ai formé et suivi.

Avant le Lancement Orchestré de sa formation, Aurélien a créé un site Web pour proposer une inscription à une conférence en ligne. Il a opté pour cette technique pendant une année avant le lancement officiel de son activité et la mise en vente de sa formation. Ainsi, il a pu proposer son produit et tester son offre. En effet, si une offre ne convertit pas, il est inutile de développer des partenariats pour la promotion de votre activité.

Une éventuelle difficulté que vous pourriez rencontrer, c’est la concurrence. Votre produit ou service peut être déjà proposé sur le Web et par plusieurs entrepreneurs. Dans ce cas, il est nécessaire de se démarquer et créer l’effet surprise. L’objectif est de se positionner dans votre secteur d’activité face aux concurrents déjà existants.

Aurélien a pris l’initiative de créer un blog partenaire ou il a partagé des capsules vidéo avant le lancement pour expliquer la campagne. La particularité de ce blog consistait à partager des vidéos avec nos partenaires qui sortaient de l’ordinaire. Le changement de cadre spatial : bureau, appartement ou les fonds à couleur unie, vers un cadre plus spontané dans la nature est une stratégie que j’ai adoptée pour transmettre mon message. Ce nouveau concept donne une impression à nos partenaires qu’un travail différent se prépare, pour les motiver. L’idée m’a beaucoup servi pour me démarquer et donner une nouvelle dimension au monde du blogging.

Le fait de présenter un cours à l’extérieur, sortir du cadre habituel et amener l’internaute en voyage ou à l’étranger étaient à l’époque une innovation. Cette initiative m’a offert l’opportunité pour me différencier.    

Certes il s’agit d’une prise de risque pour le lancement sur le marché d’un produit ou d’un service déjà existant sur le Web. Pour avoir un bon retour sur investissement et garantir de bons résultats, il est important de mettre en valeur les points forts de votre produit.

Une autre technique appliquée sur le blog partenaire, c’est le partage de publications motivantes, de statistiques de vente et des classements. L’objectif est de motiver le partenaire, garder son enthousiasme et trouver des moyens pour attirer son attention.

Un autre levier très intéressant dans le webmarketing est le jeu de concurrence. Il n’est pas évident de se lancer avec un produit ou un service déjà existant sur le Web. C’est très important de se distinguer et de mettre en avant les différences entre votre produit et celui de vos concurrents. Les bénéfices de votre produit/service doivent être précis et concrets. Convaincre vos clients potentiels pour acheter votre produit, dépendra de votre façon de le présenter.

Votre valeur ajoutée doit être supérieure à celle de vos concurrents. Par conséquent, assurez-vous d’apporter toujours un plus.     

Le Lancement Orchestré, reste une méthode réussite pour se positionner sur le marché. En effet, elle communique clairement les points qui distinguent votre proposition et permet de grouper votre cible selon plusieurs caractéristiques : niveau intellectuel, tranche d’âge ou objectifs…

Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit pas de la concurrence agressive qu’on trouve souvent sur le Web. Naturellement, le marché évolue et les attentes des clients changent, dans cette optique l’apparition de produits semblables mais adaptés reste toujours prévisible.

Vous l’avez compris, gagner de l’argent sur Internet, ne consiste pas simplement à proposer un produit ou un service sur votre site. C’est une démarche à suivre qui doit obéir à plusieurs règles.

La page de vente : l’élément clé du lancement de votre projet

L

Votre page de vente, à savoir le message que vous allez communiquer à vos clients pour qu’il passe à l’achat, est un élément clé de votre succès au lancement de votre offre.

Tout d’abord,  pour faire une bonne première journée de ventes, il est crucial d’être à l’heure. Le jour J, il faut en effet que tout soit prêt à l’heure préalablement communiquée au public. Être en retard signifie prendre le risque de perdre des ventes, donc respectez l’heure annoncée ! Vous ne souhaitez évidemment pas perdre des consommateurs, découragés par votre site qui ne fonctionne pas comme prévu. L’idéal pour respecter alors cette annonce est de choisir un horaire approprié, vous laissant le temps de faire tous les derniers ajustements nécessaires. Onze heure du matin paraît optimal, car vous aurez ainsi quelques heures pour régler tous les derniers problèmes techniques. 

Pour honorer votre engagement envers votre public, il est donc également nécessaire de rédiger votre page de vente en amont du lancement. Attendre le dernier moment vous mettra très certainement en retard ou mènera à un mauvais argument de vente et donc à de mauvais résultats lors de ce premier jour. 

Il est donc stratégique de rédiger votre page de vente au fur et à mesure de votre pré-lancement, en reprenant tous les arguments de vente que vous mettrez en avant lors de cette phase. Vos clients doivent connaître tous les arguments au préalable, pour que le jour J ils n’aient plus qu’une envie, acheter ! 

Vous l’aurez donc compris, le but d’une page de vente est de convaincre le client de passer à l’achat. 

Pour cela vous pouvez également faire une vidéo ou autre support, cependant l’avantage d’une page de vente écrite est que vous pourrez la modifier facilement si vous voyez que les ventes ne prennent pas au cours des premiers jours et ainsi tester différentes formules.

Sachez qu’en général, vous ferez la moitié de vos ventes le premier jour de lancement. Si les ventes ne sont pas au rendez-vous, c’est que les étapes de lancement et la technique de la paume à cinq pointes n’ont pas été respectées. Il faut alors rapidement adapter son message de vente et modifier la présentation de son offre. 

Susciter l’envie, l’enthousiasme, un engouement autour de votre offre, est donc l’objectif principal au moment du lancement. Vous pouvez donc envoyer un e-mail  quelques  heures en avance pour stimuler vos clients, et générer un sentiment de rareté face à votre produit.

Par exemple au lancement de la formation Agir et Réussir, un e-mail a été envoyé à tous les abonnés en expliquant que la formation ouvrirait uniquement 50 places et qu’il fallait donc se dépêcher de s’inscrire. Pour étayer ce propos et le rendre tangible, il est précisé dans le mail que le nombre de personnes dans la mailing liste est de 439, et que le blog compte quant à lui 1200 abonnés. Le ratio est donc très faible et le message cherche alors à les inciter à passer rapidement à l’achat. 

Par ailleurs, si votre projet a émergé par un blog, n’oubliez pas de communiquer sur votre lancement par ce biais ! Vous pouvez attendre quelques heures après le lancement pour faire part des premiers chiffres de vente, mais attention tous vos lecteurs ne sont pas forcément abonnés et auront donc peut être besoin d’information avant de passer à l’achat. Ne soyez donc pas trop direct dans votre message, car ces derniers chercheront en priorité du renseignement. 

Votre page de vente et le message communiqué à vos clients sont donc primordiaux au lancement. Il est alors crucial de respecter la structure de rédaction d’une page de vente, vous verrez dans un prochain article que celle-ci est très simple. Si vous suivez ces conseils, votre lancement sera réussi ! 

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */