Qui sont les différents types de clients ?

Q

Dans le livre Le Chemin Vers Le Sommet, je différencie trois types de clients : les agisseurs, les connaisseurs et les connecteurs.

Andrei Parabellum est un businessman russe qui détient le record du plus haut nombre d’inscrits à une webconférence. Il faut savoir qu’Andrei a un style de webconférence assez unique.

Il choisit un sujet, par exemple comment rédiger un livre, vend l’accès à la webconférence en précisant qu’il va y dire tout ce qu’il a à dire sur le sujet. Ses webconférences peuvent commencer à 8h du matin et s’arrêter quand il a fini, peu importe l’heure qu’il est. En général, c’est du 8h/22h. Des gens s’inscrivent et restent du début jusqu’à la fin. Andrei vide tout son cerveau sur son sujet, puis fait ensuite transcrire cela par une équipe pour en tirer des livres, des manuels, des articles, etc.

Avec ce type de produits, Andrei s’adresse à un public de clients bien particuliers. C’est ce qu’il appelle les « appreneurs ». Ce type de clients sont les gens voulant toujours en savoir plus. Si vous leur donnez une journée de conseils, ils vont en vouloir une deuxième. Ces gens sont assez difficiles à avoir en coaching. Ils ont toujours de nouvelles choses à demander et sont sans cesse en quête de renseignements. En revanche, ces clients sont certes épuisants en coaching mais ils en revanche ils vont adorer tout ce qui est cours magistral, comme les webinars. Ces clients achètent l’information au kilo.

Acheter l’information au kilo n’est en aucun cas une blague, cela existe. 

Par exemple, Dan Kennedy vendait 18 kilos de ses produits d’information lorsqu’il était intervenant dans des séminaires. Les clients devaient amener les produits physiques qui étaient ensuite pesés. Ce genre de situation enchante les appreneurs.

La deuxième catégorie de clients sont les connecteurs. Ces clients-là se demandent tout de suite non pas ce qu’ils vont apprendre aux évènements et conférences mais qui sera présent. Ce qui intéresse un connecteur est de discuter avec de nouvelles personnes ou avec d’autres connecteurs qui lui présenteront d’autres personnes. Le connecteur adorera donc ce que vous faites si vous lui proposez une communauté en ligne avec votre produit. Certains vont jusqu’à gratuitement faire le SAV de sites d’e-commerce rien que pour avoir l’occasion d’interagir avec de nouvelles personnes. Quand vous vendez à un connecteur, il vous faut donc préciser qui sera-là ou qui l’était.

Déjà un commentaire

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */