Etiquettehabitudes

Votre famille vous freine-t-elle pour avancer ?

V

Est-ce que votre passé familial vous empêche d’entreprendre ?

En accompagnant 15 000 entrepreneurs dans 35 pays différents, j’ai eu l’occasion de constater un point commun entre beaucoup d’entre eux et c’est qu’un obstacle conséquent à la réalisation de leurs projets est la réticence de leur famille.

J’ai eu un client qui recevait beaucoup de réactions négatives de sa famille car son grand-père s’était lancé en tant que chef d’entreprise et en plus d’avoir fait faillite lui-même, il avait également causé la quasi faillite de la famille toute entière.

Il est ressorti d’une étude de primatologue très intéressante que même les singes sont capables de se transmettre l’un à l’autre une peur. Si vous brandissez un objet devant un singe et que vous lui faites peur au moment où il s’approche et bien si vous mettez ce même singe dans une cage avec un autre singe en présence de l’objet, il va enseigner à l’autre singe qu’il faut faire attention à l’objet.

Il semblerait que nous n’ayons pas totalement éliminé de notre ADN ce trait de notre passé de primate. En tant que parent ou que frère et sœur, nous avons tendance à vouloir communiquer nos peurs aux autres pour leur bien.

Dans plein d’aspects de la vie, il est salvateur de transmettre nos peurs aux autres mais quand il s’agit de la peur d’entreprendre et d’oser réaliser nos rêves, cela peut être dangereux.

J’ai deux conseils à vous donner :

Le premier est de toujours être attentif quand vous recevez des conseils négatifs. Il faut toujours se demander quand une personne vous dit de ne pas faire une certaine chose si elle vous dit ça vis-à-vis de votre situation ou de sa situation passée. Si elle essaye de vous transmettre une peur, remettez en cause ce conseil.

Demandez-vous également si vous n’êtes pas vous-même en train de transmettre une de vos peurs du passé à d’autres. Une des meilleures façons de connaître vos peurs est de regarder celles de vos enfants. Si vous vous rendez compte que vous avez transmis une de vos peurs à vos enfants, ayez une discussion intergénérationnelle avec eux pour éviter que cela continue de se répercuter d’une génération à l’autre. 

Pourquoi faut-il remettre en question ses habitudes ?

P

Dans cet article j’aimerais vous partager plusieurs réflexions et mon expérience concrète concernant les habitudes. Pourquoi faut-il remettre en question ses habitudes ?

Vous êtes ce que vous voulez être

Je partage avec vous un élément qui a marqué spécialement ma participation au séminaire de Tony Robbins. A l’époque, je gagnais le salaire que je souhaitais, à savoir 3000 € par mois. 

Lors du séminaire, à un moment donné, Tony Robbins nous a demandé de déterminer nos prétentions salariales. Personnellement, j’ai pensé que pour sortir de ma zone de confort et réaliser mes rêves, je devais toucher 14 000 € par mois. Après une réflexion, je me suis rendu compte qu’il fallait également inclure tous les frais et les dépenses. Après calcul, j’ai réalisé qu’il me fallait 29 000 € par mois pour atteindre cet objectif. 

Suite à ce discours intérieur, j’ai eu une réalisation soudaine. Je peux choisir arbitrairement un montant et le définir comme étant un objectif. 

L’année suivante, je suis passé de 80 000 € à 180 000 €, ce qui est équivalent en moyenne à 14 000 € par mois. L’année d’après, j’ai généré plus de 300 000 € ce qui faisait sur l’année en moyenne 29 000 € par mois. 

Par conséquent, j’ai réalisé que non seulement on peut souhaiter ce qu’on veut, mais aussi, il est possible de l’avoir.

Pensez à l’origine de vos habitudes

J’ai eu une deuxième réalisation suite à ce séminaire, que je juge particulièrement intéressante. 

Une formation en marketing sur Internet (telles que Séduire le Client, Blogueur pro, Webinaire pro, Business 3G, la révolution vidéo…) coûte généralement 1997 € sachant que ce tarif n’est défini par aucune réglementation.

Pourquoi ce tarif ?

Je ne peux pas généraliser, mais je peux justifier ce choix du tarif pour certains programmes. 

Par exemple, quand je suis intervenu pour lancer La Révolution Vidéo, j’ai discuté avec David pour fixer le coût de la formation. Nous avons constaté que la formation en termes de volume, d’accompagnement et du public concerné est similaire à ma formation Séduire Le Client, même si le contenu et la promesse sont différents. Pour se positionner au même niveau que cette formation, nous avons décidé de proposer le même tarif. Beaucoup de formateurs ont adopté le même raisonnement pour fixer le coût de leurs formations par la suite. Ce tarif est défini comme étant le prix du marché, auquel les partenaires sont habitués.  

D’où vient ce tarif ?

J’ai participé à la formation Launch Formula de Jeff Walker qui coûte 1997 $. Quand j’ai lancé ma formation Séduire le Client à la fin de l’année 2010, j’ai réalisé que ma formation en termes de volume, promesse et format est équivalente à celle de Jeff, même si le contenu est totalement différent. Pour cette raison, j’ai attribué ce même tarif à ma formation. (Je n’ai pas converti le prix proposé en dollar par Jeff exactement en euro pour ne pas perdre le prix psychologique.).

Pourquoi Launch Formula coûte 1997 $ exactement ?

Un jour, par curiosité, j’ai posé la question à Jeff. La formation Launch Formula, depuis 2008, coûte 1997 $, mais avant le tarif était différent. Pour la première version présentée sous forme de CD, la formation coûtait moins cher. D’habitude, lorsqu’il s’agit d’un produit physique, le tarif est plus élevé. La réponse était plaisante : Frank Kern a lancé sa formation Mass Control avec un tarif de 1997 $. Jeff Walker pensait que sa formation valait le même tarif proposé par Frank Kern.

Pourquoi la formation de Frank Kern est à 1997 $ ?  

Quand j’ai assisté à un séminaire de Frank, je lui ai posé la question : est ce que vous pouvez m’expliquer le raisonnement derrière le prix de votre formation Mass Control ?

J’ai cherché à déterminer le raisonnement marketing et l’étude du marché par rapport à la psychologie du client qui aboutissent à ce tarif adopté par la plupart des formateurs (y compris moi-même). Mais la réponse n’était pas au niveau de mes attentes. 

En effet, en lançant sa formation Mass Control, Frank Kern voulait rédiger un message de vente exceptionnel. Influencé par le message de vente de Ryan Deiss, il a demandé son autorisation pour utiliser la même structure pour parler de sa formation. Comme le tarif proposé dans ce message par Ryan Deiss, 1997 $, paraissait raisonnable à Frank Kern, il a décidé de le garder.

Quelle est la réflexion stratégique du Ryan Deiss ?

J’ai eu l’occasion de rencontrer Ryan Deiss et j’ai pensé que je pourrais dévoiler le mystère de ce tarif idéal de 1997 $ et découvrir comment il a eu cette réflexion stratégique extrêmement pointue que personne n’a jamais pu prouver qu’elle est erronée.

Pressé par le temps, le jour de l’ouverture des ventes, Ryan Deiss n’a pas rédigé un message de vente. Il a décidé d’adapter le message de vente créé par Alex Mandossian à sa formation, sans changer le tarif.

A ce moment-là, je me suis rendu compte que le secret de ce tarif ne sera jamais dévoilé. Mais j’étais convaincu que si plusieurs entrepreneurs adoptent toujours ce prix psychologique, c’est parce qu’ils pensent qu’il est issu d’une réflexion profonde. En effet, sur votre marché, il y a des habitudes en termes de prix, service client, produit ou offre proposée, qui ont une origine ancestrale.

Les pratiques ancestrales

Je partage avec vous une information qui peut passionner les amateurs d’astrophysique. Pourquoi la navette spatiale Columbia fait exactement la taille qu’elle fait aujourd’hui ? Est-ce qu’il y a un calcul scientifique qui aboutit à la taille parfaite pour une navette spatiale ?

En effet, les navettes spatiales, comme les fusés, sont le résultat d’un assemblage de plusieurs parties de différents fournisseurs. Le moyen le plus efficace pour acheminer ces composants, c’est la route. Donc les différentes parties de la navette spatiale doivent tenir sur un camion, qui, à son tour, doit tenir sur une autoroute. C’est-à-dire les dimensions de la navette dépendent de la taille de l’autoroute.

Pour cette raison, il est important de savoir comment déterminer la taille d’une autoroute. En effet, la taille de l’autoroute vient de la taille des chemins de fer qui suivent la taille des carrioles. A la base les carrioles sont tirées par des vaches ou des chevaux. Finalement, les dimensions d’une navette Columbia peuvent être exprimées par une formule mathématique qui dépend de la largeur moyenne d’une vache du 18 e siècle.

Pour conclure, je vous demande de répondre à cette question : quel comportement (prix, offre…) avez-vous hérité (d’un concurrent, d’un mentor…) et répétez-vous aujourd’hui dans votre entreprise sans connaître réellement la cause ?

Comment avancer vers vos objectifs avec discipline ?

C

Comment être discipliné ? Comment réussir à entretenir ses habitudes pour pouvoir les suivre tous les jours ? Comment faire pour avancer vers ses objectifs avec discipline et avec les règles que l’on s’est fixé ?

Vous allez découvrir quelques conseils à ce sujet qui ont été recueillis d’après le livre Smarter, Faster, Better de Charles Duhigg. 

Vous n’aurez plus la même vision de votre quotidien d’entrepreneur grâce à aux conseils de Charles Duhigg. 

Beaucoup d’études ont été menées, pour voir comment on peut enseigner aux personnes à être plus discipliné, à prendre en main leur propre destinée et aller vers leurs objectifs de façon efficace. 

1. Comment les Marines Américains font pour transformer les jeunes de la génération actuelle en « vrais Marines » ? 

Le problème qu’ils ont rencontré depuis quelques années est que le recrutement est très différent de ce qu’il était au début du Corps des Marines. 

Au début du Corps des Marines, ils avaient des personnes qui arrivaient avec une volonté de fer, ayant déjà un esprit de Marines, qui voulaient être au plus haut niveau. 

De ce fait, c’était facile de faire des soldats d’élite qui allaient pouvoir défendre la nation américaine. 

Or, ils se sont rendus compte que le niveau des gens qui arrivaient en tant que volontaires avait complètement chuté. 

Actuellement, ils se sont retrouvés avec une majorité de personnes qui se disent, qu’ils n’ont pas fait d’études, qu’ils n’ont rien réussi dans leur vie ou à se lancer par eux-mêmes, n’ayant pas d’emploi, se lancent par dépit dans la Marine. 

Il a fallu trouver la solution pour que ces nouvelles recrues, soient motivées, performantes, disciplinées et efficaces. 

Le processus de motivation et de formation au sein des Marines est devenu très intéressant. 

D’un côté il y a le fait d’entraîner les personnes à se prendre en main et à faire des choix. Pour cela, il y a exercice : 

Quand les nouveaux arrivent, on les enferme dans un réfectoire après le déjeuner et on leur demande de nettoyer ce réfectoire de façon impeccable. 

Cet exercice est intéressant car les personnes ne savent pas où est le matériel de nettoyage, les ustensiles, les balais, comment s’organiser pour bien nettoyer et bien ranger. 

Ces Marines vont devoir réussir à s’organiser d’eux-mêmes. Ils doivent faire pleins de petits choix sur des choses qui peuvent paraître aussi triviales. Ces choix, qui sont sur des choses simples, vont leur permettre d’organiser le groupe, de déterminer les tâches de chacuns, la façon de procéder et de décider qui doit contrôler pour être sûr que le réfectoire soit impeccable. 

Les Marines se sont aperçus que le fait de donner par surprise ce type d’exercice aux nouvelles recrues, augmentait rapidement leur capacité à prendre des choix. 

Quand les personnes sont confrontées à des choix, même triviaux, elles se rendent compte qu’elles peuvent renforcer petit à petit le muscle de prise de décision. 

Le fait d’avoir décidé d’avoir fait parti de telle ou telle équipe est un premier choix. 

Un autre jour, on peut prendre la décision de faire attention d’un aspect d’une mission ou d’un exercice, c’est un second choix. Petit à petit, on renforce le muscle jusqu’à devenir une personne qui prend des décisions de façon complètement autonome et qui assume ses choix. 

2. Comment mettre ce processus en oeuvre dans notre vie ? 

Tout ce processus, est très intéressant, car dans notre vie de tous les jours, si on veut acquérir davantage de discipline, il faut renforcer ce muscle du choix. 

Aujourd’hui, si vous voulez apprendre à être une personne disciplinée et à respecter vos habitudes qui vont vous aider à réussir ; il faut régulièrement se mettre dans la situation où, au lieu de se laisser porter par le choix par défaut, vous allez prendre des décisions. 

Cela peut être pour des choses très simples, comme par exemple, dans un groupe d’amis, si on vous demande dans quel type de restaurant vous souhaitez vous rendre par exemple.  Au lieu de répondre comme d’habitude que vous n’avez pas de préférence, il faut s’imposer et proposer un type de restaurant. 

Vous allez constater au fur et à mesure, que si vous prenez cette habitude de prendre des décisions, même arbitraires, au lieu de vous laisser porter par le groupe, ou par habitude, vous allez renforcer ce muscle. 

Quand ce muscle du choix est renforcé, vous constaterez qu’il est beaucoup plus facile de prendre des décisions, même si cela ne nous arrange pas, que l’on aimerait céder au confort mais que l’on prend consciemment le choix de respecter son engagement par rapport à cette nouvelle habitude que vous avez décidé de mettre en place.

3. Se demander pourquoi 

Toujours dans l’exemple des Marines, on parle d’une des phases les plus difficiles juste avant de réussir à graduer pour être enfin un vrai Marine. 

Ils ont une des missions les plus difficiles, où ils restent à camper pendant des jours et des kilos de matériels sur le dos à transporter tous les jours; ce qui est physiquement et mentalement ardu.

Sur la fin, ils ont une montagne à grimper avec leur sac. Ce qu’on leur enseigne pour arriver jusqu’au bout, quand ils n’en peuvent plus, est de demander à leur partenaire pourquoi il fait cela et le partenaire doit lui dire en réponse pourquoi lui, fait-il cela. Le fait de se remémorer les raisons pour lesquelles ils gravissent cette montagne est parce qu’ils veulent devenir un Marine.  

Le fait de se rappeler pourquoi on veut atteindre tel objectif, que cela soit pour l’admiration de ses enfants, ou d’autres raisons, tout cela nous redonne le regain d’énergie nécessaire pour franchir le dernier obstacle. 

Dans votre vie d’entrepreneur, si vous n’avez pas la discipline d’appliquer vos habitudes, d’aller vers ce que vous avez défini comme étant vos grands objectifs, si vous vous fixez des objectifs ou des engagements et que vous laissez tomber, c’est souvent parce que vous oubliez le pourquoi. 

Du coup on retombe dans le confort du quotidien parce que l’action ou la discipline n’a pas l’air sur le moment plus importante que le fait de se reposer un peu et de laisser redescendre la pression. 

Si vous prenez l’habitude de vous rappeler le pourquoi, ça va vous motiver à y arriver. 

Tous les jours, vous pouvez écrire vos objectifs, ce que vous vous engagez à faire aujourd’hui, et pourquoi vous faites cela, pourquoi vous visez cet objectif à moyen ou à long terme, ce qui vous motive, et ce qui vous pousse à y aller. 

Si vous faites cela vous allez automatiquement avoir plus de discipline.

Plus de gentillesse pour plus de bien-être !

P

Helen Weng de l’université du Wisconsin a mené des enquêtes et recherches sur les effets que cela peut provoquer d’être gentils. Elle s’est également demandée si on pouvait apprendre aux gens à devenir plus gentils. 

Pour voir les effets que cela peut provoquer sur notre cerveau, elle a alors soumis des personnes à un test à savoir regarder au moins une fois par jour des vidéos sur l’importance de la gentillesse. Elle s’est alors aperçu, que plus les personnes sont soumises à ce type de stimulus de gentillesse, plus ces personnes vont elles-même augmenter le nombre d’actes de gentillesse envers les autres, c’est à dire des actes positifs désintéressés, sans rien attendre en retour. 

Grâce à une technologie appelée le MII, qui utilise des résonances magnétiques du cerveau, elle a également pu constater que certaines parties du cerveau évoluent lorsque la personne réalise des actes répétés de gentillesse gratuite. Cette modification du cerveau pousse alors la personne à faire davantage de bonnes actions dépourvues d’intérêt envers les autres. 

En d’autres termes, on pourrait donc entraîner les gens à être plus gentils.

De plus, il a été prouvé par plusieurs études qu’être plus gentils, être plus généreux, aider les autres, auraient de multiples impacts bénéfiques. 

Cependant, je ne vais pas les lister ici car l’intérêt pour vous est bien de faire ces actes sans rien attendre en retour. 

Comment installer cette bonne habitude ?

Pour installer cette nouvelle bonne habitude, vous avez deux options : réaliser quotidiennement des actes de générosité, ou alors une fois par semaine réaliser 7 actes de gentillesse le même jour. 

Il a été particulièrement prouvé que si vous concentrez vos actes de bonté le même jour cela augmentera davantage votre bonheur que si vous le faites une seule fois quotidiennement. 

Je vous invite donc à essayer de réaliser un maximum d’actes de gentillesse, d’aider quelqu’un, de donner un conseil, de donner quelques chose, pour installer chez vous cette habitude et ainsi devenir quelqu’un de plus gentil et plus généreux. 

Toutefois, personnellement je trouve que le faire de façon concentrée sur une journée, pour que justement cela me rapporte plus de bonheur, biaise l’expérience car le but est bien de le faire de façon désintéressée et non pas pour augmenter quelque chose chez nous tels que notre efficacité, productivité ou bonheur. 

Pour mettre en place un rituel et mesurer votre capacité à le suivre, je vous invite à utiliser Habit List, une application qui vous permettra de renseigner les jours où vous avez réussi à suivre le rituel ou non. 

Pour ma part, mon taux est actuellement de 49%, cela veut donc dire qu’un jour sur deux j’arrive à faire un acte de gentillesse désintéressé. 

Je vous encourage donc à essayer de devenir quelqu’un de plus gentil et généreux car il ne pourra en découler que du positif. 

Autres ressources à consulter :

Apprendre à s’organiser pour devenir un entrepreneur libre

A

De nombreux entrepreneurs adoptent un rythme de travail intense sans détente. Ils n’ont pas un supérieur hiérarchique certes, mais leurs responsabilités exigent un engagement total. Or, il s’est avéré qu’un bon équilibre entre la vie professionnelle d’un entrepreneur et sa vie privée peut être plus efficace.

Si vous gérez votre propre entreprise, il est important de penser à libérer du temps et renouveler votre énergie. Évidemment, une telle décision sans étude préalable peut nuire à votre activité.

Personnellement, j’ai toujours voulu voyager et faire le tour du monde, mais l’arrêt de mes activités était un obstacle majeur. Gérer votre entreprise vous impose des charges que vous devez payer même si votre activité est en veille !

Finalement, j’ai réussi à réaliser ce rêve, mais derrière ce voyage, il y avait beaucoup de travail et d’organisation. J’ai accepté de relever ce défi et parvenir à un bon équilibre entre le travail et le temps libre.   

S’organiser et définir ses objectifs

La principale contrainte est de contrôler son temps de travail. Pour y arriver, deux leviers sont très importants : organisez son temps pour plus d’efficacité et définir clairement ses objectifs.

L’avancement sur ces deux moyens d’actions nécessite une connaissance de votre situation actuelle.

Je vous propose un exercice pour déterminer combien de temps vous travaillez et quelles sont les contraintes que vous rencontrez. C’est un simple outil pour mesurer votre efficacité ! Il suffit de créer votre agenda et noter les tâches que vous avez réalisées et par type d’activité.

  • SAV : si vous avez répondu aux e-mails de clients ou gérer une réclamation
  • Administratif : si vous avez mis en ordre votre comptabilité  
  • Management : si vous avez collaboré avec votre équipe
  • Créatif : si vous avez travaillé sur un nouveau produit
  • Commercial : si vous avez convaincu des prospects pour acheter votre produit
  • Technique : si vous avez amélioré votre site Web ou contacter un fournisseur
  • Marketing : si vous avez conçu une campagne ou un système pour générer de nouvelles ventes

Vous notez sur votre agenda le créneau sur lequel vous avez travaillé et le temps passé pour accomplir une tâche définie.  

Le but de cet exercice consiste à déterminer et analyser votre façon d’exploiter le temps. Vous êtes invité à appliquer cette méthode pendant trois semaines. Comme résultat, vous aurez une vision plus claire sur votre volume de travail et le temps nécessaire pour accomplir certaines tâches.

Il peut arriver que vous oubliiez de noter le travail effectué sur votre agenda. En essayant de vous rattraper, vous vous rendez compte que vous avez oublié quelques tâches déjà accomplies.

Vous aurez ainsi un intervalle du temps dont vous ignorez les tâches effectuées, un temps « hors contrôle ».

En effet, ce que vous avez fait pendant ce temps est d’une faible importance sur votre plan stratégique sur le long terme, au point que vous êtes incapable de vous rappeler de ces tâches dans les quelques heures qui suivent.

En faisant cet exercice, il est possible de déterminer votre position actuelle et les décisions à prendre pour libérer votre temps.

Naturellement, au bout de quelques semaines, vous serez capable de gérer votre temps. Vous pourrez alors facilement choisir les tâches que vous pouvez déléguer. Pensez à vous libérer des missions qui ne figurent pas en tête de votre liste de priorités et occupent beaucoup de votre temps.

Vous allez constater également qu’il y a des tâches qui peuvent être éliminées ou regroupées.

A titre d’exemple, je consacrais une demi-heure chaque jour pour traiter mes e-mails. Si je regroupe mes e-mails et je choisis un jour par semaine pour les traiter, je serais capable de passer moins de temps par semaine sur cette tâche.  

Pourquoi souhaitez-vous davantage de temps libre ?

Passons au deuxième secret qui consiste à définir correctement votre objectif. 

Posez-vous la question, quel est vraiment votre grand rêve et pourquoi avez-vous besoin de temps libre ?  

Je vous ai déjà évoqué au début que j’ai toujours rêvé de partir en voyage et faire le tour du monde. Effectivement, j’ai réussi à partir en voyage pendant six mois tout en travaillant mais uniquement une journée par semaine.

Mon grand souci avant de voyager, était de passer le temps devant mon ordinateur pour travailler sans profiter de mon séjour. Heureusement que j’ai réussi à créer un équilibre entre la continuité de mon activité et le charme de mon voyage.

Mon objectif était de partir en voyage sans toucher à mon projet. Quant à vous, quel est le rêve que vous voulez réaliser ? Prenez quelques instants pour le définir, cela fera la moitié du schéma pour l’atteindre !

Être en pleine forme grâce à la méthode de Tony Robbins

Ê

J’aimerais vous partager une technique que j’ai apprise et qui a beaucoup impacté l’énergie que j’ai au travail. Cette méthode, je l’ai apprise de Tony Robbins. On le voit utiliser cette technique à la fin de son documentaire. 

J’ai notamment participé à deux de ses séminaires. Le séminaire Libérez Votre Puissance Intérieure qui pour moi est l’un des trois séminaires que tout entrepreneur doit avoir fait. Ce séminaire a lieu une fois par an à Londres et est traduit en français, vous n’avez donc pas d’excuse pour ne pas y aller. 

Puis, Les Secrets de l’Esprit Millionnaire qui a je suppose lieu chaque année. Il est également traduit en français donc, encore une fois, aucune excuse pour ne pas y aller, surtout que si vous avez déjà le livre, l’entrée du séminaire est gratuite. 

Le troisième séminaire indispensable pour un entrepreneur c’est Les Entrepreneurs Libres de moi-même. Finissons la parenthèse.

Depuis deux ans, Tony Robbins enseigne cette méthode, qu’il appelle le priming. En français, on traduirait le priming par l’ancrage même si ce n’est pas exactement ça. Il s’agirait plutôt de l’amorçage. Cela veut dire, se mettre dans un état d’esprit d’énergie avant de démarrer sa journée. 

Malheureusement, dans son séminaire il fait faire cette technique aux participants mais il ne donne pas une ressource permettant de le faire chez soi. C’est une technique avec un mouvement de respiration et un mouvement de gratitude. En rentrant chez nous, nous ne nous sentons pas forcément à l’aise avec l’idée de juste nous lancer dans la pratique sans aucun support, sans les petites roues à l’arrière du vélo. 

Ce que j’ai fait en rentrant du séminaire, c’est que j’ai regardé son documentaire où nous pouvons y voir un bout filmé de la fameuse technique. Grâce aux enregistrements, j’ai fait un petit montage vidéo avec du coup tout l’exercice et je l’utilise chaque matin avant de démarrer ma journée de travail. La vidéo est en anglais mais c’est une ressource utile.

En quoi consiste le priming

Il s’agit d’une série de mouvements associée à une respiration. Vous levez les bras vers le ciel en inspirant et vous descendez en expirant. Vous répétez ensuite cet enchaînement trente fois. Vous devez fermer vos yeux et inspirer et expirer par le nez. Ensuite, vous prenez un petit temps de repos, puis vous repartez pour trente. Nouvelle pause avant de repartir pour une série de trente. Au bout de ces trois séries de trente respirations chacune, chaque cellule de votre corps a été réveillée en changeant complètement votre rythme de respiration. 

L’étape suivante du priming est le moment de gratitude. Vous allez vous remémorer, la main sur le coeur, des moments positifs que vous êtes heureux d’avoir vécus. Ces minutes de gratitude ont un impact énorme ensuite sur comment vous allez vivre votre journée de travail. J’ai constaté que cette action de gratitude me donnait un entrain énorme sur l’ensemble de ma journée de travail. Cette habitude peut réellement vous rendre plus heureux.Le priming de Tony Robbins est donc pour moi un outil excellent pour démarrer sa journée dans un état d’esprit de gratitude. Mais également dans un état d’esprit physique, énergique et dynamique, ce qui est aussi important.

Comment être discipliné et prendre des habitudes productives

C

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Je parle régulièrement dans ma newsletter et dans mes podcasts, des « rituels » qui peuvent vous rendre plus productif et plus heureux.

Mais la question à un million, avant de se lancer dans de nouvelles habitudes, c’est surtout…
Comment devenir assez discipliné pour vous tenir à vos résolutions et à vos habitudes ?

Dans le podcast d’aujourd’hui, je partage la technique qu’utilisent les formateurs d’élite de l’armée américaine, pour transformer des chômeurs démotivés en véritables Marines.
Cette technique est simple. Et redoutablement efficace.

C’est le secret pour avoir une détermination en béton et pour vous tenir à vos engagements et aux changements que vous avez décidé !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */