Etiquettepersuasion

Comment bien préparer un pré-lancement ?

C

On rencontre souvent sur le Web francophone des entrepreneurs qui se disent qu’étant donné qu’ils ont de l’expérience dans le marketing direct depuis plusieurs années, ils n’ont pas besoin de réfléchir à leur stratégie de pré-lancement. Ils tombent alors dans un piège commun qui est de ne pas cibler un thème dominant. Or, sans logique, sans une couleur globale et une histoire du lancement, on n’arrive pas à captiver son audience. 

La cohérence est un ingrédient fondamental pendant un Lancement Orchestré. Pour inciter nos prospects à aller jusqu’au bout, ils doivent considérer qu’il y a un thème. Ils doivent être captivés par l’histoire et le thème dominant afin, d’au final, acheter votre produit/service.

Par ailleurs, pour convaincre vos prospects et les intriguer, vous devez utiliser les leviers émotionnels. Autrement dit, vous ne devez pas faire une argumentation rationnelle. Vous n’êtes pas en train d’argumenter mais de persuader et de convaincre. 

Ici, un point important est à souligner. Notez que la perception de « valeur » pour le prospect est différente de la vôtre. Dans le pré-lancement, souvent, on a tendance à penser que ce qui a de la valeur pour notre prospect c’est notre expertise. Pour vous, étant donné que vous savez de quoi vous parlez, un contenu de « valeur » c’est souvent du « comment faire XYZ. » Or, vous devez prendre en compte que votre prospect n’est pas un expert. Pour lui, la valeur prend trois formes différentes, que vous devez absolument assimiler et mettre en place pour votre pré-lancement :

  1. L’aspiration « C’est possible ». Montrez que c’est possible d’atteindre l’objectif que vous allez promettre d’atteindre. Montrez qu’il y a un rêve, que ce rêve existe et qu’il est possible de l’atteindre. Le simple fait de rappeler cela à votre prospect lui apporte beaucoup de valeur à ses yeux. Pour montrer que c’est possible vous allez donner des preuves, des statistiques et en vous appuyant sur votre crédibilité d’expert.
  2. L’inspiration. Montrez l’histoire de quelqu’un qui l’a fait. Vous pouvez notamment raconter votre histoire personnelle si c’est quelque chose que vous avez réalisé ou l’histoire d’une tiers personne. Cela va inspirer des pensées positives chez votre prospect.
  3. « Comment faire XYZ. ». Ce troisième type de valeur a moins d’impact que les deux autres types de valeur lors d’un pré-lancement. Il s’agit du type où vous allez expliquer comment réaliser telle ou telle chose.

Pour terminer, j’insiste sur le fait que lors d’un pré-lancement vous devez absolument décrire ce à quoi aspire votre prospect, raconter votre histoire ou celle de quelqu’un d’autre qui a atteint l’objectif souhaité. Cela va directement jouer sur les émotions de vos prospects. Enfin, vous pouvez argumenter en expliquant « comment faire XYZ. »

Les erreurs à absolument éviter dans votre campagne emailing

L

Quand vous lancez votre campagne de marketing par email, il y a plusieurs erreurs à éviter. Pour mieux comprendre, Michel Morin, PDG de Carrefour Internet, partage avec nous les pièges à éviter pour réussir et rentabiliser une campagne emailing.

Comment savoir si on passe en spam ?

Le premier piège consiste à envoyer un email qui finira dans la boîte spam de vos clients.

Afin d’éviter cette erreur fréquente, il est recommandé d’avoir un compte Hotmail, Gmail ou Yahoo. Il est intéressant d’utiliser Outlook également, pour profiter du fameux algorithme de Microsoft. 

Pour avoir des résultats interprétables, n’ouvrez pas vos propres messages sur vos comptes de test. Ainsi, vous pouvez vous assurer que votre email arrive dans la boîte de réception de vos prospects et non pas dans les spam. 

Quand vous rédigez votre newsletter et avant de l’envoyer à votre mailing liste, pensez à envoyer un test sur vos comptes Gmail, Hotmail et Yahoo. 

Chez Hotmail, si l’email n’arrive même pas, c’est que l’adresse IP est bloquée. Dans ce cas, il vaut mieux contacter votre fournisseur auto-répondeur afin de résoudre ce problème et changer l’adresse IP. 

Pour les entreprises qui envoient un volume important d’emails, il est possible d’utiliser le service Return Path afin de valider leurs messages auprès des fournisseurs.

Les mots dans le titre sont très importants  

Ensuite, il est important de bien choisir les mots employés dans le titre de votre email. Cela dépend aussi de votre fournisseur. 

Par exemple, pendant la période des soldes, le terme SOLDE a été bloqué pendant une journée chez Hotmail. 

Certains mots sont bloqués par des fournisseurs et autorisés par d’autres. Pour cette raison, je vous invite à segmenter votre mailing liste, si nécessaire.

Les logiciels SPIDER de capture d’emails  

Les logiciels SPIDER sont des logiciels qui capturent les adresses emails visibles sur Google par exemple. En France, il est autorisé d’envoyer des emails en OPT OUT à des entreprises. Mais il est crucial de leur présenter la possibilité de se désabonner de la liste. D’où l’existence de ces logiciels, qui prennent les emails des entreprises pour leur envoyer des messages d’une façon automatique. 

Bien que cette méthode puisse fonctionner, elle est déconseillée. Son effet est très négatif, car vous vous retrouvez banni rapidement de chez les fournisseurs. Par contre, pour les particuliers, vous êtes obligé de faire le OPT IN. C’est-à-dire qu’il est indispensable d’avoir la permission de vos clients avant de leur envoyer des emails. En effet, le OPT OUT est formellement interdit par la loi française pour les particuliers.  

Comment éviter de perdre votre mailing liste          

Assurez-vous que votre liste d’emails ne contienne que des personnes intéressées par votre activité. 

Il est par ailleurs important d’étudier le nombre d’emails à envoyer, pour ne pas abuser. Toutefois, si vous n’envoyez pas fréquemment des emails ou si vous arrêtez de le faire sur une longue période, vous risquez de biaiser votre liste d’adresses. 

En effet, au bout de 6 mois, une adresse qui a été fermé devient un SPAM TRAP. Si vous envoyer un email soudainement vous serez détecté en tant que spammeur par Hotmail par exemple. 

En outre essayez d’éviter que les prospects reportent vos messages comme spam. Si vous contactez votre liste après un temps de silence, je vous recommande d’indiquer aux abonnés, dès le début du message, un rappel de votre identité, la raison de leur inscription et même le lien de désinscription de la newsletter. 

Par contre, si vous maintenez un certain rythme de publications, il est inutile de faire ce rappel à chaque fois pour vos abonnés.

Faut-il utiliser la technique double optin ?

Certains services d’auto-répondeurs vous proposent le choix entre deux systèmes :

  • Simple optin : une fois que les visiteurs saisissent leurs emails sur votre site, vous pouvez les contacter et leur envoyer des messages tout de suite ;
  • Double optin : quand les visiteurs saisissent leurs emails, ils reçoivent un lien de confirmation sur lequel ils doivent cliquer pour confirmer leurs inscriptions et recevoir vos messages par la suite.      

Personnellement, je considère que le double optin est plus efficace que le simple optin puisqu’il offre l’opportunité aux abonnés de vérifier leurs emails. L’inconvénient de cette technique est que 40 à 60 % des inscrits ne cliquent pas sur le lien de confirmation et abandonne l’inscription. 

En optant pour la technique simple optin, vous êtes vulnérable aux fausses adresses emails. Pour cette raison, je vous recommande d’utiliser les deux techniques en parallèle et séparer de la liste ceux qui n’ont pas confirmé. Cela est possible en utilisant Promety ou en faisant une combinaison d’Aweber (double optin) et d’un autre système simple optin ( iContact) par exemple. S’il est compliqué pour vous d’opter pour cette solution, privilégiez le simple optin quand votre base de données est de petite taille.

Si vous êtes en double optin, il est indispensable d’inclure une page de remerciement afin d’inciter les visiteurs à cliquer sur le lien de confirmation, en indiquant que le contenu désiré est disponible sur ce lien. Ne créez pas une impasse sur votre site, cette page de remerciement doit rediriger vos prospects vers votre message de vente.  

Comment vendre à tous les coups : la technique du verre pilé

C

J’aimerais vous parler d’une petite modification dans votre stratégie de vente qui peut vous aider à faire mouche à tous les coups lorsque vous communiquez avec vos clients. Il s’agit de la technique du verre pilé.

En matière de vente et de persuasion générale, le déterminant numéro 1 de l’issue de votre interaction avec le client, c’est votre conviction. Celle-ci va être ressentie par votre client au travers de la confiance que vous mettez dans vos mots, au travers du choix de vos mots, au travers de votre langage non verbal. Cela aura au final plus d’impact que les promesses que vous faites.

Un marché a cinq niveaux de sophistication. Un des niveaux est « ils connaissent absolument rien à votre produit ». Pour ce niveau, la promesse a beaucoup d’impact parce que les gens ne sont pas encore sceptiques mais à mesure que les gens en entendent davantage ils vont finir par être très sceptiques face aux promesses qui leur sont faites. Ce qui est déterminant pour convaincre ces personnes n’est plus la promesse. Il est beaucoup plus important d’avoir une communication alignée.

Qu’est-ce qu’une communication alignée ? 

C’est le fait que si un désaccord existe entre ce que vous dites, votre intonation de voix et votre langage corporel et bien les importances respectives de ces différents facteurs sont extrêmement différents. 

Notre langage corporel compte pour 58 % de notre communication, notre voix compte pour 35 % et les mots que vous dîtes comptent pour 7 %. Ceci est une répartition de l’impact de la voix, des mots qui sont dits et du langage corporel dans le cas où il n’existe pas d’alignement entre les trois, c’est-à-dire si vous accueillez quelqu’un et que vos mots disent « Bonjour, enchanté de vous voir ! », que votre voix dit « j’en ai rien à faire » et que cela est prononcé avec le ton « bonjour, enchanté de vous voir » et que votre langage corporel dit « je vais lui casser la figure » car vous l’attrapez au col. Le cerveau de l’autre personne aura du mal à assimiler les trois messages différents mais le message qui aura le plus d’impact sera le message corporel car forcément si la personne est sur le point de se faire frapper, c’est forcément à ça qu’elle va réagir.

Dans votre message de vente, votre conviction est votre premier facteur parce que celle-ci va être perceptible par l’alignement. Il est très difficile d’aligner votre message verbal avec votre message corporel mais il est très facile d’éviter de dissocier. Ce qui fait que vous n’arrivez pas à conclure la vente et que votre conviction ne passe pas c’est le que le prospect ressent un côté discordant entre les mots et votre corps.

Comment faire pour être complètement aligné ? 

La marche à suivre est d’utiliser la méthode du verre pilé. Elle consiste à se forcer à créer une offre permettant d’avoir la certitude que votre prospect doit acheter ce que vous proposez, même s’il doit ramper sur du verre pilé pour l’obtenir.

Pour moi, il s’agit d’un concept très important. Toutes les offres que vous faites à vos prospects doivent être des offres irrésistibles, c’est-à-dire qu’il faudrait être « débile » pour ne pas l’acheter.

Ce n’est pas le jour de la présentation de l’offre que vous allez appliquer des techniques de communication mais vous allez le faire en amont. C’est vous, face à votre ordinateur, quand vous êtes en train de travailler sur le produit, qui devez vous demander ce que vous pouvez faire pour que votre offre soit tellement alléchante que les gens n’auront d’autre choix que de vouloir en profiter (par exemple même si la personne est au Burkina Faso connecté dans un cybercafé). Une technique de communication ne suffira pas à avoir une offre aussi puissante.

La technique du verre pilé consiste donc à créer une offre si irrésistible que ça vous force à être en alignement et que l’impact soit immédiat sur vos clients.

4 conseils clés pour négocier efficacement

4

Comment négocier efficacement grâce aux dates limites et en utilisant la pression du temps à votre avantage dans une négociation d’affaires ?

Parmi les 500 livres que j’ai lu, un livre m’a beaucoup marqué par son approche intéressante de la négociation. Je partage avec vous les quatre conseils clés qui peuvent énormément vous aider issus du livre Trump-style Negotiation de George H.Ross.

Un bon négociateur, est une personne capable de créer une issue positive pour les deux parties dans une négociation et d’éviter de créer des impasses. Certains pensent que l’utilisation du temps peut être un facteur intéressant pour réussir une négociation, mais c’est une tactique agressive de négociation. Pour cette raison, il y a des personnes qui utilisent cet outil et d’autres qui le trouvent moins efficace.

Soyez conscient et patient

La première clé de la réussite d’une négociation, c’est de vous souvenir d’une façon générale que les gens attendent d’être à la limite du temps imparti pour trouver un accord. Autrement dit, dans une négociation difficile, si vous êtes obligé de trouver un terrain d’entente au bout d’une période, vous devez en être conscient et restez patient. En effet, à mesure que vous approchez de la date limite, la pression de signer augmente. Cela vous permettra de :

  • Réussir votre négociation ;
  • Vous mettre d’accord avec l’autre partie ;
  • Apaiser votre frustration.   

Fixez une date limite

Le deuxième point que vous devez comprendre est que vous ne réussirez pas votre négociation tant qu’il n’y aura pas une raison convaincante pour toute transaction ou tout accord que vous voulez signer. 

Pour mieux comprendre, prenons un exemple. Imaginez que vous êtes en train de négocier un contrat de partenariat avec une entreprise qui pourrait vous promouvoir face à ses clients. Or, vous n’avez pas fixé de date limite pour la signature du contrat. Le résultat est que cette affaire ne sera jamais conclue et vous ne serez pas capable d’avancer et d’aboutir à un résultat. Le problème, c’est que vous croyez qu’il est toujours possible de fixer une date limite.

Evitez les dates limites que vous affaiblissent

George Ross affirme que les dates limites qui sont imposées par votre côté de la négociation vous affaiblissent. Si vous ne réussissez pas à signer un contrat à la date que vous imposez vous risquez que :

  • Votre événement n’ait pas lieu ;
  • Le lancement de votre produit soit reporté ;
  • Votre entreprise ne publie pas une publicité ou un article.  

Si vous êtes bloqué parce que vous n’avez pas réussi la négociation à la date souhaitée, alors vous serez obligé d’accepter une opportunité moins importante pour débloquer la situation.

Pour cette raison, il est important de déduire à partir de vos conversations les impératifs de l’autre côté pour que vous sachiez sa date limite et que vous ne soyez pas autant stressé par votre limite à vous.

Testez les dates limites

Le quatrième conseil est qu’il est crucial de toujours tester vos dates limites afin de vérifier qu’elles sont solides. 

Pour tester une date limite, essayez de la négocier en demandant une prolongation. Selon la réaction de la personne en face de vous, vous pouvez déduire tout de suite s’il vous impose cette date arbitrairement pour manipuler la conversation ou si c’est une date solide et bien étudiée.  Pour aller plus loin ne manquez pas de lire : Comment négocier comme Donald Trump ?

Les différentes parties d’un message de vente réussi

L

Pour réussir votre message de vente, vous devez penser à le structurer.

Commençons par le focus.

Le focus

Afin de réussir la formulation de votre message de vente, il est primordial de l’adapter aux interrupteurs émotionnels de vos prospects. Parmi ces interrupteurs, je cite le focus. C’est le fait de répéter plusieurs fois le point le plus important de votre message de vente et de le mettre en avant.  

Votre prospect, s’intéresse particulièrement à votre produit/service parce qu’il lui permettra de résoudre un problème ou atteindre un objectif. 

En rédigeant votre message de vente, il est crucial de mettre en valeur les points qui intéressent vos prospects. La description de la valeur ajoutée par votre produit/service formera votre slogan ou votre devise. 

L’objectif de cette technique consiste alors à résumer toutes les idées en une seule phrase que vous introduisez par la suite plusieurs fois dans votre message de vente finale.   

Par exemple pour un livre de fitness qui permettra aux prospects de :

  • Perdre du ventre et de la graisse du tour de taille ;
  • Affiner sa silhouette ;
  • Enfin voir ses abdos ;
  • Retrouver sa jeunesse.

Bien entendu, tous ces résultats sont atteignables sans la monotonie ou la rigueur d’un régime, ou d’un entraînement en salle.

Dans ce cas, le message de vente peut être formulé ainsi : « Tout sur les abdos, la méthode pour affiner votre silhouette », si le message s’adresse à des femmes. Pour les hommes, ça sera plutôt « La méthode de nutrition et d’entraînement de référence pour sculpter vos abdos et perdre du ventre en un temps record. »

Si vous vous permettez d’utiliser ce type d’expression, il est primordial de mentionner les détails de votre promesse juste après cette phrase d’accroche afin de :

  • Expliquer ce que vous proposez à vos prospects ;
  • Clarifier les détails de votre promesse ;
  • Préciser les délais nécessaires pour atteindre cet objectif.

En temps normal, je passe la majorité du temps réservé à la rédaction du message de vente pour travailler sur cette accroche avant même de finir la conception de mon produit. Je me pose des questions afin de définir mon accroche avant de créer mon produit et le mettre en vente. 

En effet, ma priorité, c’est de synthétiser la promesse que je vais faire à mes prospects. Avant de créer votre produit/service, pensez à définir votre promesse de vente. Même si votre produit/service existe déjà, n’hésitez pas à formuler une phrase d’accroche de la façon la plus concise possible, pour inclure ses avantages et convaincre vos prospects.

Ce focus est important dans la rédaction de votre message de vente, parce que si vous réussissez à convaincre vos prospects par votre promesse, vous franchissez un grand pas dans votre processus de vente. 

Si un prospect est convaincu que le livre de fitness présente la méthode de nutrition et d’entraînement de référence pour perdre du ventre et sculpter les abdos en un temps record, il ne reste plus que des petites objections à traiter avant qu’il achète ce produit.

Après avoir déterminé votre accroche, le reste du message de vente aura comme simple objectif d’appuyer cette affirmation à l’aide des interrupteurs émotionnels. 

Sur le plan logique, vous êtes invité à convaincre le prospect par les différentes parties de votre message de vente. Par la suite, sur un plan émotionnel, vous devez créer la connexion.

La connexion  

Comment montrer au prospect que vous pensez comme lui ? Que vous partagez ses expériences, son avis et sa façon de voir le monde ?

L’objectif, c’est de commencer chez ce prospect par provoquer un hochement de la tête positif. Cela pour s’assurer que votre prospect est d’accord avec vous au moment où vous rédigez votre message. 

Pour ce faire, beaucoup de façons sont possibles. Une technique simple consiste à raconter une histoire. Même si vous ne partagez pas le même problème que vos prospects, il est possible de leur montrer que vous comprenez leurs besoins soit : en donnant un exemple d’un client qui a acheté votre produit pour résoudre le même problème que vos prospects ; soit en montrant que certains mythes confrontés par les prospects sont faux. Vous pouvez également les expliquer et proposer des solutions pour les éviter.  

Pour le livre de fitness, le message de vente tourne autour de quatre conseils intéressants enseignés dans le programme proposé qui consistent à éviter :

  1. La nourriture trouvée ailleurs, vendue comme étant bonne pour la santé ;
  2. Les gadgets électroniques pour avoir un ventre plat ;
  3. Les exercices sportifs ennuyeux plusieurs fois par semaine ;
  4. Les pilules brûleuses de graisses.

Le problème c’est que ces conseils ne sont pas obligatoirement présents dans l’esprit du prospect dès le départ. Il est plutôt concentré sur les problèmes. Pour proposer un message de vente qui s’aligne avec les attentes des prospects dès le début, il est possible de leur prouver que vous comprenez leurs sentiments. Pour cela, vous devez suivre un certain ordre dans votre message de vente.

Provoquez un hochement de la tête

Il est recommandé de vous mettre à la place de votre prospect en disant, par exemple, si :

  • Vous pensez que votre physique n’est pas assez séduisant pour attirer les femmes ;
  • Vous souhaitez affiner harmonieusement votre corps, mais même avec les régimes et en faisant du sport vous n’y arrivez pas ;
  • Vous n’osez pas vous habiller librement pendant l’été et vous avez un peu honte de votre corps à la plage ;
  • Votre temps est précieux et vous voulez des résultats rapides, sans prendre des suppléments alimentaires et sans vous affamer avec un régime sévère ;
  • Vous n’avez ni l’envie, ni la motivation pour passer six jours par semaine, en salle de musculation ;

Alors je vous comprends et ce qui suit vous surprendra.

La promesse de vente

A cette étape, insérez votre promesse de vente relative au produit proposé.   

Mettez en avant les problèmes de vos prospects

Vous serez sans doute d’accord avec moi qu’il n’y a rien de plus pénible que de voir à quel point notre société adule les corps minces et sculptés au point que vous ne vous sentez plus à l’aise dans votre peau et mécontent de votre forme.

Vous pensez que si vous n’avez pas la génétique de Brad Pitt, vous vous trouvez chaque année en train de reprendre les bonnes résolutions de l’année précédente, vous tentez une inscription en salle de sport et vous vous forcez à y aller.        

Et comme chaque année, ces bonnes résolutions s’évaporent quand vous vous rendez compte que tous les efforts qui ont été faits n’aboutissent pas aux résultats souhaités.

Ainsi, vous créez une connexion entre le plan logique et le plan émotionnel auprès de vos prospects.

Le désir

Par la suite, il faut dessiner une vision excitante du futur. Pour ce faire, il est possible d’utiliser des images, des métaphores, du vocabulaire et des émotions.

Pour l’exemple du livre de fitness, parmi les pensées positives envisageables, vous pouvez citer :

  • Imaginez comment vous vous sentiriez si vous pouviez vous lever un matin, plein d’énergie, et vous regarder dans la glace tout en pouvant être fier de votre corps ;
  • Imaginez le sentiment de confiance que vous pouvez ressentir quand vous savez que vous êtes au mieux de votre forme, plein de santé et plus attirant aux yeux du sexe opposé. Si vous êtes en couple, cette seule assurance combinée à votre nouvelle apparence peut faire des étincelles et raviver la passion de votre partenaire ;
  • Imaginez que vous ne serez plus obligé de supporter le regard gênant des autres et leurs moqueries.

D’une façon générale, il est crucial de montrer à votre prospect, qu’une fois son objectif atteint, il se sentira mieux. Il ne s’agit pas seulement de profiter de tous les avantages matériels du produit proposé, mais aussi des avantages moraux. 

Les secrets de la réussite d’une campagne par email

L

Mon invité de marque aujourd’hui, c’est Michel Morin, PDG de carrefour Internet qui est une entreprise reconnue sur le Web francophone et basée au Canada. Il est également le créateur d’un hébergeur connu par certains à savoir, Francité et le créateur du système Promety de gestion des emails. 

J’ai eu le privilège d’accéder à l’expertise de Michel qui a déjà traité des bases de données de clients et de prospects qui dépassent le million. Or, l’emailing implique des problématiques qui concernent la plupart des entrepreneurs : comment faire pour garantir que les emails arrivent dans la boîte de réception des prospects ? Comment faire pour s’assurer que les prospects vont lire les emails reçus ?

Q : D’où vient ton expertise en emailing et comment as-tu été amené à traiter des bases de données et envoyer un million et demi d’emails par jour ?  

Je suis un des premiers Québécois à avoir créé une banque de données sur Internet en 1995. Depuis cette date, je programme et je gère des business dans l’informatique de gestion. En 2000, j’ai lancé Francité un moteur de recherches que j’ai vendu à quelques millions de dollars, pour le racheter en 2002.

En 2004 j’ai lancé Carrefour Internet qui est devenue par la suite Promety en 2008 et qui a pour objectif principal d’aider les entrepreneurs à réussir leurs campagnes emailing. 

Je travaille là-dessus jour après jour et j’ai mis en place un support qui permet à mes clients d’envoyer de nombreux emails simultanément à leurs prospects. 

Les emails transmis à travers mon système sont à des prospects qui ont donné leurs permissions pour recevoir des messages de la part des entrepreneurs. Avant de lancer votre campagne de marketing par email, il est crucial d’avoir l’autorisation des prospects pour pouvoir leur envoyer des emails.

Q : Quelle est la meilleure source pour trouver les prospects ?

Avant de développer la stratégie de marketing par emails, il est crucial de trouver des prospects qui acceptent de recevoir vos messages. 

Une page de vente bien rédigée avec une vidéo descriptive présente un levier important pour attirer vos clients. 

Toutefois, rediriger les internautes directement vers la page d’accueil d’un site Web est une technique qui ne fonctionne pas. Il est recommandé de suivre le processus de vente et de proposer à vos prospects un produit/service qui est en rapport avec votre passion.  Ainsi, vous dépensez moins de temps et d’énergie dans la promotion de vos produits.

Si vous faites une publicité payante sur Google, en achetant des bannières sur un site, en ayant un partenaire ou même des annonces classiques sur les médias, vous ne mettez pas une offre qui redirige votre prospect directement vers le site. 

En effet, un site vitrine, avec tous vos produits et vos coordonnées, risque de disperser vos prospects. 

Il est préférable de créer une page dédiée au formulaire à remplir. Quel que soit le type de votre activité, cette distinction vous permettra de récupérer les coordonnées de vos prospects facilement.

Afin de simplifier cette étape, nous allons tester bientôt une bannière avec un champ ou les personnes pourront inscrire leurs emails. Cette bannière permet la visualisation de la publicité et offre l’opportunité aux prospects d’insérer leurs coordonnés directement.

Q : Quel processus permet la récupération des adresses email des prospects ?

Il est indispensable d’avoir une base de données qui conserve les emails et les coordonnées de vos prospects. 

Mais avant la base de données, pensez à mettre en place un programme qui récupère les emails, les insère dans une liste et s’occupe de l’envoi des messages. 

D’autre part, un programme est important pour traiter les emails afin d’éliminer les bounce et pour ne pas être bloqué chez le fournisseur. 

Il y a deux sortes de bounces. Le hard bounce pour les adresses emails inexistantes, invalides ou erronées et le soft bounce pour les boîtes de réception pleines ou les emails classés dans les spams.

Q : Quel fournisseur d’emailing choisissez-vous ?  

Plusieurs fournisseurs existent sur le marché et offrent un programme qui permet d’automatiser l’emailing comme Aweber, Cybermailing, Sg-autorépondeur, Promety. 

Le plus important, c’est d’avoir un système capable d’envoyer des millions d’emails par jour et qui permet de voir et d’analyser les réactions des prospects à chaque fois qu’on envoie des emails.

La différence entre ce système et les newsletters, c’est la capacité du volume. 

Pour les newsletters, pour un certain nombre d’emails, il ne sera pas possible de délivrer vos messages auprès des prospects. 

En effet, l’opérateur utilisé, filtre les emails arrivant d’un système inconnu pour les classer dans les spams. 

En utilisant votre propre système de newsletters pour envoyer plusieurs emails à la fois, vous serez repéré comme étant un compte particulier qui harcèle les abonnés de l’opérateur concerné et vos messages finiront dans la boîte spam de vos prospects. 

Un autre concept à prendre en considération, c’est qu’il ne faut pas abuser des ressources de ces compagnies. Cas échéant, ils peuvent vous bloquer même si vos messages ne nuisent pas aux prospects. Vous devez donc avoir recours à des fournisseurs spécialisés dans l’envoi des emails afin de garantir que vos messages ne seront pas bloqués ou classés dans la boîte spam de vos prospects. 

Ajoutons à cela, que vous courez aussi le risque d’envoyer, sans le savoir, vos emails depuis un serveur pollué par d’autres clients de l’hébergeur. Comme résultat, les serveurs qui reçoivent vos emails désactiveront votre adresse URL et votre nom de domaine. 

Il est temps de réaliser votre lancement orchestré !

I

La persuasion est sans doute une des compétences les plus importantes dans la vie sociale. Vous avez besoin souvent de convaincre vos clients pour décrocher une vente. Vous vous persuadez vous-même également pour passer à l’action plus rapidement ou adopter une nouvelle idée facilement.

Plusieurs parmi vous s’intéressent à l’entrepreneuriat. Certainement que vous souhaitez agrandir votre business, alors je tiens à vous affirmer que le meilleur et le premier pas à franchir c’est d’investir dans vous-même. Les améliorations que vous pourriez acquérir vont directement impacter votre vie.

D’après mon expérience personnelle, je peux confirmer que tout changement de l’intérieur mène à la réussite. 

Au début, je n’avais jamais suivi des cours de marketing et je n’avais pas de compétences particulières dans ce domaine. Le point de départ était ma volonté d’augmenter mes revenus. J’ai constaté qu’en tant que salarié, il y a toujours un plafond que je n’arriverais jamais à le dépasser. Après plusieurs recherches, j’ai découvert qu’il y a des experts qui gagnent des montants dont j’ai toujours rêvé. Ils sont capables de générer des revenus qui suivent leurs efforts fournis. 

J’ai démarré mon activité à travers un Lancement Orchestré. C’est un événement de marketing qui est réalisé sur une courte durée et qui offre l’opportunité de créer une forte demande sur un produit avant même qu’il soit sorti. J’ai réalisé des résultats que j’ai considéré satisfaisants. En effet, j’ai réussi à générer un chiffre d’affaires pour seulement deux clients de 744 040 euros TTC, en une période de 17 mois et en réalisant uniquement 3 Lancements Orchestrés. Je vous avance ces chiffres afin de vous donner de la visibilité sur l’objectif que vous pourriez atteindre, et vous seriez à même d’aller plus loin. Une planification bien détaillée et soigneusement ciblée sera utile pour concrétiser vos objectifs !

Il est impératif d’indiquer que, selon moi, deux facteurs sont primordiales pour parvenir à ces résultats.

Premièrement, une formation de qualité est nécessaire pour acquérir des outils et se spécialiser dans le secteur souhaité. A mon avis, il est très important de suivre une formation enrichissante et maîtriser les différentes techniques de votre domaine d’activité.

Personnellement j’ai eu la chance de rencontrer Jeff Walker qui est célèbre dans le domaine du marketing Internet aux Etats-Unis. 

Pour résumer, l’apprentissage est votre point de départ pour réaliser vos objectifs. Plus vous investissez pour apprendre, plus les résultats se rapprochent de vos attentes.

Deuxièmement c’est le développement personnel !  Nous voulons tous AVOIR mais sans se rendre compte, qu’avant d’AVOIR il y a des étapes à suivre pour générer des bénéfices.

Pour atteindre un objectif, il est nécessaire de passer à l’action, c’est-à-dire AGIR. Ainsi, une stratégie permettant de clarifier votre démarche et préciser les actions à prendre, s’avère nécessaire.

Votre pensé et votre façon d’ÊTRE gère tout ce mécanisme. Le deuxième facteur dont je vous ai parlé, c’est votre intérieur et vos pensées. Le développement personnel est un ensemble de pratiques qui ont pour objectif l’amélioration de connaissance en soi et la valorisation des talents et potentiels.

Vos pensées sont l’axe principal car elles vont générer vos émotions et par la suite ces émotions vous poussent à concrétiser les actions qui vous donneront des résultats.

D’où l’importance de la maîtrise de vos pensées. Quand j’ai réalisé la valeur et le pouvoir du développement personnel, je lui ai accordé plus de temps.  

J’ai commencé par lire des livres, écouter des audio et j’ai profité de mon temps pour améliorer mes compétences dans ce domaine. Le temps passé en conduisant, en faisant le ménage ou encore en lavant la vaisselle, je l’ai exploité pour écouter des enregistrements et des MP3 qui parle de ce sujet. J’ai senti à un certain moment une immersion totale dans le développement personnel.

Finalement, j’ai mis en application tout ce que j’ai appris : la technicité et la spiritualité.

En suivant cette démarche, vous constaterez beaucoup de changements au niveau de votre personnalité. Suivre une excellente formation et apprendre à maîtriser vos pensées sont, selon moi, les clés de la réussite. Ainsi, vous mettez toutes les chances à vos côtés pour transformer votre vie.

Pour conclure, la réussite n’est pas un hasard. C’est une combinaison de connaissances techniques, d’apprentissage à travers une formation et d’une maîtrise de soi. Tous ces facteurs réunis ne peuvent que converger vers de bons résultats.

Comment trouver les mots qui vendent (mp3)

C

Découvrez comment choisir les bons mots pour vendre votre produit !
Découvrez comment choisir les bons mots pour vendre votre produit !

J’ai été interviewé il n’y a pas si longtemps par Daphné De Rochas, une jeune femme qui s’est lancée dans un projet ambitieux : réunir les conseils de nombreux experts pour rendre la vente accessible à tous.

Elle a regroupé l’ensemble des conseils des experts dans un cours nommé « Communiquer Pour Vendre« , un cours très intéressant et abordable – et sans jargon marketing !

Sur ma demande elle a accepté, pour faire connaître son travail, que je diffuse gratuitement une des sessions de son cours à mes clients pendant un temps limité.

Des conseils d’expert pour lancer votre projet :

Les mots qui vendent (séminaire audio)

Cette nouvelle séance a pour objectif de vous aider à comprendre les subtilités de notre belle langue française et les techniques de langage qui vous permettront de mieux coller à votre public pour le convaincre que votre produit est le meilleur choix qui s’offre à lui.

Au sommaire de cette interview avec Joël Taris:

  • Qu’est-ce qui rend un message persuasif?
  • Des mots pour vendre, des mots pour prouver
  • Comment se démarquer?
  • Comment convaincre par écrit?
  • Simplifier, Grossir, Répéter: un des préceptes de la communication persuasive

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

phrase pour vendre un produit

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */