Résultats de recherche pourmarketeur potentiel

Marketeur, possédez-vous ces compétences décisives pour un recruteur ?

M

La fonction de marketeur est la clé du succès d’un projet entrepreneurial. Il attire les clients potentiels, convainc sa cible, développe la notoriété de l’entreprise, propose des idées novatrices, et s’adapte sans cesse afin d’apporter de la valeur aux consommateurs. Personnalité hybride, les compétences d’un marketeur sont autant qualitatives que quantitatives. Nous avons identifié les six compétences qui font la différence lorsqu’on recrute un professionnel du marketing. Nous en profitons également pour vous annoncer qu’un poste de marketeur est disponible au sein du Mouvement des Entrepreneurs Libres.

(suite…)

Augmentez votre potentiel de vente !

A

J’ai donné un conseil essentiel lors du dernier séminaire Entrepreneur Libre au sujet des différents engrenages qui composent votre marketing, et je tenais à vous le partager dans le podcast d’aujourd’hui : si vous êtes entrepreneur, chef d’entreprise ou porteur de projet, votre objectif premier reste de vendre (à vos prospects et à vos clients).

Et si vous voulez vendre… il faut quelqu’un à qui vendre !

C’est tout le sujet de ce nouvel épisode, où vous allez apprendre :

  • 3 étapes pour convertir vos visiteurs en clients,
  • Comment constituer une audience qualifiée avec des prospects qui visitent votre site pour la première fois,
  • Une technique simple pour augmenter durablement votre taux de conversion,

… Et tout cela, en moins de 5 minutes chrono !

Pour réservez votre place au prochain séminaire Entrepreneur Libre, cliquez ici : http://entrepreneurlibre.com/el3-inscription

(dépêchez-vous, les tarifs augmentent !)

Fermer
Recevez notre livre gratuitement !
Fermer

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou le graver sur CD) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio


J'espère que ce podcast vous a plu !

Si vous voulez mettre en pratique mes stratégies dans votre entreprise, je vous recommande vivement mon livre, Le Secret des Entrepreneurs Libres. Ce guide pratique, illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs dans 25 secteurs d’activité, dévoile :

  • Pourquoi et comment vous devez vous « cloner » (p. 81) pour faire exploser vos ventes et vos revenus, tout en réduisant votre temps de travail !
  • Comment différencier votre offre et rendre vos concurrents « hors sujet » en créant une offre irrésistible pour vos clients ! (p.45)
  • Le secret qui transforme vos clients en « fans » qui achètent encore et encore - et qui vous recommandent autour d’eux ! (p.53)
  • Pourquoi et comment vous devez repousser certains clients, pour vous libérer du temps, diminuer votre stress, et multiplier votre bénéfice ! (p. 179)
  • Et bien d’autres méthodes et ressources pour faire de vous un Entrepreneur Libre !
Chaque section du livre est complétée par des ressources en ligne, et des études de cas détaillées avec des entrepreneurs qui ont utilisé avec succès mes conseils !

Sébastien
PS : Avec mon livre Le Secret des Entrepreneurs Libres, j'offre 294 euros de bonus.
Cliquez ici pour vous offrir Le Secret des Entrepreneurs Libres et recevoir les bonus !

 

Transcription :

Bonjour, je suis Sébastien Le Marketeur Français.

J’ai donné un conseil essentiel lors du dernier séminaire Entrepreneur Libre au sujet des différents engrenages qui composent votre marketing, et je tenais à vous le partager dans le podcast d’aujourd’hui : si vous êtes entrepreneur, chef d’entreprise ou porteur de projet, votre objectif premier reste de vendre (à vos prospects et à vos clients).

Et si vous voulez vendre… il faut quelqu’un à qui vendre !

C’est tout le sujet de ce nouvel épisode, où vous allez apprendre :

3 étapes pour convertir vos visiteurs en clients, Comment constituer une audience qualifiée avec des prospects qui visitent votre site pour la première fois, Une technique simple pour augmenter durablement votre taux de conversion,

… Et tout cela, en moins de 5 minutes chrono !

Si vous n’êtes pas encore abonné à ce podcast, cliquez sur le bouton “S’abonner” pour recevoir gratuitement le prochain podcast. J’offre un complément vidéo gratuit avec ce podcast pour approfondir, le lien n’est pas sur Youtube, il n’est pas sur SoundCloud, il n’est pas sur iTunes, il n’est pas non plus sur Facebook ! Le lien pour recevoir les compléments gratuits, vidéos de formations, outils et autres cadeaux vous est envoyé par email. Tout ce que vous avez à faire est de cliquer le lien pour vous abonner gratuitement à ce podcast !

Je me marie ! (+ podcast : Comment déceler un acheteur potentiel)

J

Je n’ai pas de mots pour décrire mon bonheur d’épouser ce Samedi 25 Juillet la femme de ma vie !

Cela fait maintenant 2 ans que j’ai amené Cécile en voyage au tour du monde (un voyage que j’ai raconté en vidéo ici : Les Amoureux du Bout du Monde)… et donc 2 ans que je l’ai demandée en mariage au Taj Lake Palace, le palais flottant du lac d’Udaipur en Inde. Et avec nos familles de Guadeloupe, Bretagne, et Vendée, plus les amis qui viennent des quatre coins du monde (on parlera 4 langues à notre mariage), 2 années n’étaient pas de trop pour tout planifier !

Nous avons donc tout un weekend de festivités devant nous ! La mariée a dit « pas de caméras, ni de reporters TV » le grand jour, donc je ne pourrai que vous raconter après 🙂
(Il se peut quand même que la vidéo de la danse d’ouverture de bal se retrouve sur Internet… Je dis ça pour ceux qui savent bien chercher !)

Assez parlé de moi ! Ce weekend, c’est aussi la publication du 3e podcast (vidéo et audio) de notre nouvelle série – et Marc et moi abordons un sujet crucial pour votre entreprise :

Aujourd’hui, vous allez voir comment déceler un acheteur potentiel grâce aux « scènes libres » à incorporer dans votre marketing automatique et quelles sont les « bonnes personnes » à contacter lorsqu’elles s’apprêtent à acheter.

Dans cette nouvelle saison du podcast, j’accueille Marc Murcia, directeur du département Commercial chez Le Marketeur Français. Marc et moi allons partager avec vous des conseils concrets pour multiplier les ventes de votre entreprise, vous libérer du temps, et devenir un leader sur votre marché.

Ce podcast est disponible en vidéo et en audio.
(PS : Ce message a pu être préparé à l’avance grâce à la magie de l’Internet. À l’heure où vous le lisez, je suis certainement soit en train de prendre un repos bien mérité, soit déjà en plein milieu de la fête 🙂

Regardez la vidéo

Fermer
Recevez notre livre gratuitement !
Fermer

Accédez au complément gratuit mentionné dans le podcast: Formation vidéo pour créer une Machine à Vendre

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou le graver sur CD) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio

Accédez au complément gratuit mentionné dans le podcast: Formation vidéo pour créer une Machine à Vendre


J'espère que ce podcast vous a plu !

Si vous voulez mettre en pratique mes stratégies dans votre entreprise, je vous recommande vivement mon livre, Le Secret des Entrepreneurs Libres. Ce guide pratique, illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs dans 25 secteurs d’activité, dévoile :

  • Pourquoi et comment vous devez vous « cloner » (p. 81) pour faire exploser vos ventes et vos revenus, tout en réduisant votre temps de travail !
  • Comment différencier votre offre et rendre vos concurrents « hors sujet » en créant une offre irrésistible pour vos clients ! (p.45)
  • Le secret qui transforme vos clients en « fans » qui achètent encore et encore - et qui vous recommandent autour d’eux ! (p.53)
  • Pourquoi et comment vous devez repousser certains clients, pour vous libérer du temps, diminuer votre stress, et multiplier votre bénéfice ! (p. 179)
  • Et bien d’autres méthodes et ressources pour faire de vous un Entrepreneur Libre !
Chaque section du livre est complétée par des ressources en ligne, et des études de cas détaillées avec des entrepreneurs qui ont utilisé avec succès mes conseils !

Sébastien
PS : Avec mon livre Le Secret des Entrepreneurs Libres, j'offre 294 euros de bonus.
Cliquez ici pour vous offrir Le Secret des Entrepreneurs Libres et recevoir les bonus !

 

Transcription :

Comment faire revenir les acheteurs potentiels vers votre site

C

Retargeting et reciblage publicitaire Facebook par Amazon
Le reciblage devrait être la première dépense publicitaire, pour la plupart des TPE et PME.

Savez-vous quel pourcentage des visiteurs de votre site n’achètent aucun produit lors de leur première visite ?
Ce pourcentage est énorme. Il est quasiment toujours supérieur à 90%. (Les seules exceptions que j’ai pu voir, sont des sites obscurs et si peu visités, que l’unique visiteur dans la semaine est quelqu’un qui était hyper motivé à venir trouver quelque chose à acheter !)
Pour beaucoup de sites Internet, le pourcentage de « non-acheteurs » oscille autour de 95% pour des produits d’entrée de gamme : si vous faites « 5% de taux de conversion » pour un produit à 20 euros, alors cela veut dire que 5 visiteurs sur 100 achètent, et les autres s’en vont.
Et le taux de conversion pour des produits plus chers, qui ne sont pas un achat « impulsif » mais un achat réfléchi, tend en général vers 1% – donc 99% des visiteurs s’en vont sans acheter.
La question que vous devez donc vous poser, est logiquement :
« Comment faire pour faire revenir ces non-acheteurs ? »
Car, pensez-y :
Si vous faisiez 5% de taux de conversion, alors si vous arrivez à faire revenir 1% de ces non-acheteurs, et qu’ils valident leur achat lors de cette seconde, ou troisième visite, vous avez augmenté de 20% vos ventes !
Et si votre taux était justement de 1%, alors faire revenir 1% des non-acheteurs vous fera doubler votre chiffre d’affaires... ou du moins, le multiplier par 1,99 !
La solution classique à ce problème était de capturer les coordonnées de vos visiteurs (via un « formulaire de capture ») pour pouvoir les recontacter par email, au sein d’une newsletter.
C’est un sujet que j’ai déjà abordé dans de précédents articles ( http://www.devenir-entrepreneur-web.com/decuplez-vos-ventes/ ) et aujourd’hui, les plus gros sites marchands du Web s’y sont également mis.
Mais il existe depuis peu, une autre solution.

(suite…)

Recruter vos partenaires et affiliés : les conseils du Marketeur Français et de Zico Kiaxx

R

Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.

Gagner en visibilité et alimenter sa liste de contacts en un temps record, voici ce permet le Partenariat stratégique, une méthode dont parle souvent Sébastien, Le Marketeur Fançais.

Cette méthode est un des outils-clefs de l’entrepreneur, coach et consultant Zico Kiaxx. Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant/gagnant.

Dans ce séminaire vidéo dirigé par Sébastien Le Marketeur français, Kiaxx nous livre ses conseils pour recruter partenaires et affiliés et mettre son entreprise sur les devants de la scène.
Voyons les éléments-clefs à retenir de leurs conseils !

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur francais

Marketeur : vendre sur Internet ou construire un business ?

M

Cet article est le premier d’une série où vous allez apprendre comment multiplier le chiffre d’affaires de votre marketing web ou hors-ligne.

Quelque soit votre « étiquette » – entrepreneur, blogueur, association caritative, webmaster… la seule activité qui met du pain sur votre table, c’est le marketing.

Rien ne se passe tant qu’aucune vente n’a eu lieu. Tant que vous ne vendez pas, votre loyer n’est pas payé, vos factures restent en attente, vos enfants meurent de faim et votre femme vous regarde d’un oeil accusateur.

Mais avant de partager avec vous des techniques concrètes pour augmenter votre chiffre d’affaires, je vais faire une distinction.
Aux Etats-Unis, une véritable communauté s’est formée sous la bannière du « Marketing Internet. » Des dizaines de milliers d’Américains suivent ce nouveau rêve en s’inscrivant sur des forums et en se donnant le titre de « Marketeurs Internet. » Mon mentor Frank Kern vient même d’accepter de participer à un film documentaire (« Add to Cart » ) sur cette communauté.

Et ce phénomène de mode va sans doute arriver en France dans les 2 prochaines années. On lui donnera peut-être le titre d’infopreneur ou de web-entrepreneur.

Malheureusement,

Le « Marketing Internet » ça n’existe pas.
Malgré tous les gadgets, le jargon « 2.0  » et le buzz sur ce nouvel Eldorado…
Un Marketeur WEB c’est un Marketeur amputé de son véritable potentiel.

Si vous vous définissez comme "Marketeur Internet", alors vous êtes un peu comme l'homme de la photo : vous êtes amputé de vos vraies capacités, mais fier d'avoir des jambes électroniques "2.0".

La base du marketing est simple :  trouver un Média adapté pour communiquer avec le Marché, et y diffuser un Message de vente.

Les progrès offerts par le marketing « sur Internet »

Internet a permis d’ouvrir de nouveaux espaces de communication : résultats des moteurs de recherche, sites Web, email, Facebook.
Internet a aussi donné à des Marchés la masse critique qui empêchait auparavant de les rendre rentables. C’est le phénomène de la « longue traîne » – il n’y a peut-être qu’une personne sur 1 000 dans votre ville qui soit intéressée par le tressage subaquatique de paniers en osier, mais cette proportion sur les 20 millions d’internautes Français donne un Marché potentiel de 20 000 prospects.

Les dangers du marketing « sur Internet »

Si vous vous définissez comme « web-entrepreneur », ou marketeur Internet, vous limitez à la fois vos résultats actuels et votre réussite à long terme.

  1. En n’utilisant qu’un seul média comme unique source de prospects, vous vous fermez l’accès à des millions de prospects qui n’utilisent pas Internet pour faire leurs achats (même s’ils sont en ligne, même s’ils voient votre vidéo). 40% des Internautes restent méfiants face aux achats en ligne.
  2. En n’utilisant qu’un seul mode de paiement en ligne, vous fermez instantanément votre processus d’achat à des pays entiers ou de larges tranches de la population. Si vous utilisez uniquement Paypal, vous pourriez doubler votre chiffre d’affaires en possédant une plus large plate-forme de paiement comme Paybox. Je l’ai vu de mes yeux en 2009 sur l’une de mes activités. Si vous n’acceptez pas les chèques, vous pouvez augmenter de 10% au moins vos commandes en acceptant ce mode de paiement – et beaucoup plus si vous vous adressez à des prospects peu habitués au commerce en ligne : population non citadine, ou plus de 35 ans.
  3. En n’utilisant qu’un mode de contact de vos prospects (l’e-mail) vous perdez un volume incroyable de ventes additionnelles. 80% de vos clients et prospects ignorent vos emails. Ce ne sera pas le cas avec une campagne postale ou téléphonique bien orchestrée.

Le dernier risque que vous courez :
Qu’allez-vous devenir quand il n’y aura plus d’Internet ?

…Je plaisante bien sûr ! Internet ne disparaîtra pas du jour au lendemain. Tout comme le démarchage porte-à-porte et le Minitel, c’est un support de vente qui est là pour durer.

Mais plus sérieusement, quelle est la viabilité de votre business Internet face à une défaillance d’un des maillons de votre chaîne :

  • Que se passe-t-il si vous n’êtes plus positionné dans Google ?
  • Que se passe-t-il si votre compte Adwords est fermé ? Ou si Clickbank ferme ses portes en Europe ? Ou si aWeber met les clefs sous la porte ?
  • Que se passe-t-il si une nouvelle législation vous empêche de contacter vos prospects par email ?

Voici comment entrer dans la cour des grands, si vous voulez réellement atteindre votre potentiel en tant que marketeur.

Votre première étape est de vous protéger des points critiques de défaillance :

  • Toujours posséder une sauvegarde récente de vos données (bases de données, fichiers sources de vos sites, listes de contacts, prospects et clients)
  • Obtenir de vos clients les moyens de les contacter via plusieurs modes de communication : email, téléphone, et adresse postale.
  • Diversifier vos lieux de présence : être présent dans la presse avec une stratégie média, et expérimenter de nouveaux moyens de promotion – magazines, spots radios, ride-along avec les produits de vos concurrents.

Votre seconde étape : créer un effet de levier.

Pour développer de façon explosive votre chiffre d’affaires, il faut :

  1. Augmenter le nombre de clients,
  2. Augmenter le panier moyen par client,
  3. Augmenter la durée d’activité de vos clients et la fréquence de leurs achats.

Le meilleur moyen de progresser sur ces 3 axes est d’utiliser un Lancement Orchestré pour vos produits, mais il existe d’autres stratégies que je vais aussi présenter sur le site Le Marketeur Français.

Je vais développer dans les prochains articles des tactiques concrètes pour développer vos ventes en utilisant ces 3 pistes – sur Internet ET dans le « monde réel ».

En attendant, j’insiste sur le message principal de cet article :

Vous devez construire votre business sur Internet comme une véritable entreprise, si vous voulez réellement maximiser le résultat de vos efforts et courir le moins possible de risques sur le long terme.

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour vendre sur Internet, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Warrior forum, Doubler son chiffre d'affaires sur internet, frank kern, technique pour augmenter le chiffre d\affaire, comment vendre sur web par la strategie de marketing, comment passer de marketeur a marketeur web, peut- on vendre une avec la stratégie, les technique pour augmenter le chiffre d\affaire, marketeur internet, procédé pour vendre sur internet çàà

Le saviez-vous ? Un entrepreneur est un créateur de ressource

L

Un entrepreneur est quelqu’un qui, à partir de ses propres ressources, en les faisant fructifier, va obtenir d’autres ressources.

Si nous posons la question à un groupe d’entrepreneurs, la plupart d’entre eux confirmeront qu’ils sont soit en train de lancer une nouvelle activité soit un nouveau produit et cela sans ressource. 

Cependant, chaque entrepreneur est en réalité riche de ses propres ressources et il est primordial de les utiliser au maximum. Il faut donc prendre le temps de réfléchir à ces ressources que vous avez à votre disposition. 

Par exemple, avant de lancer Le Marketeur Français, je ne possédais ni partenaire, ni liste d’abonnés, ni produit. 

Cependant, un an auparavant, j’avais décidé de troquer l’une de mes ressources, à savoir ma capacité et expérience à lancer de nouveaux produits sur un marché, à l’une des mes connaissances. 

Olivier, le contact en question, avait besoin de mon expertise pour lancer lui-même un nouveau produit. Cette nouvelle idée était en fait une idée que j’avais eu quelques temps auparavant mais que je n’avais pas le temps d’exploiter et que j’avais donc proposée à Olivier. Olivier, blogueur au sujet de livres, bénéficiait quant à lui d’une ressource dont moi j’avais besoin : des lecteurs et des abonnés ! 

Au-delà des bénéfices financiers que j’allais obtenir pour avoir fait naître l’idée, je lui demandais donc d’envoyer deux mails à ses abonnés à propos de webconférences que j’allais initier. 

Au lancement de ma première webconférence, grâce à ce mailing, j’avais donc quelques inscrits. J’arrive à la fin de cette conférence à présenter mon offre et à parler du programme de formation « Séduire le client », que je souhaite développer. Certaines personnes assistant à la webconférence veulent assister à ces modules de formation, je réalise ainsi mes premières ventes. 

En d’autres termes, grâce à ma toute première ressource, j’ai pu lancer mon programme et trouver un moyen d’obtenir des inscriptions. 

Je fais donc de nouvelles webconférences pour obtenir plus d’inscriptions car je sais désormais que ce système fonctionne pour concrétiser des ventes. Cela me permet alors d’attirer des partenaires, qui sont rassurés de voir que j’ai un produit qui convertit. Ces partenaires ont également la preuve de mon expérience, grâce notamment à ma première entreprise de conseils en séduction et la preuve de ma notoriété, grâce à mes passages à la télévision. 

Ces partenaires vont faire la promotion de mon offre et cela va me permettre d’augmenter ma liste de prospects. Mes revenus vont donc passer du jour au lendemain de zéro euro à des centaines de milliers d’euros et cela en n’utilisant que mes ressources liées à mes expériences précédentes ou à mes contacts.

En conséquence, j’ai fait fructifier mes propres ressources pour m’en créer de nouvelles. 

Pour lancer une activité, sept ressources sont nécessaires et vous allez voir que vous en possédez déjà quelques unes :

  • Vos relations

A savoir les personnes que vous connaissez mais surtout les personnes qui vous connaissent ! Il y a trois  catégories de relations utiles : les personnes susceptibles d’acheter votre produit, les partenaires potentiels et les contacts intermédiaires qui peuvent vous établir des connexions. 

  • Votre notoriété

À savoir votre notoriété auprès de médias, soit de grands publics ou spécialisés, qui vous permettra d’atteindre votre cible. 

  • Vos compétences 

Si vous êtes extrêmement compétent dans votre domaine, vous pourrez alors rendre un service et surtout troquer votre compétence contre une des ressources qu’il vous manque et sans avoir recours à l’argent. Beaucoup d’entrepreneurs pensent qu’il faut investir pour gagner de l’argent, mais investir pour apprendre, pour faire de la pub et pour avoir des partenaires qui font votre promotion, peut vite dépasser votre budget. Il faut donc être créatif pour trouver des ressources que vous n’avez pas au démarrage de votre activité. 

  • Votre produit 

A savoir ce que vous vendez, que cela soit un produit physique ou immatériel ou encore un service. Il vous faut une compétence pour le créer. 

  • Votre offre 

Cela est totalement différent de votre produit. Le produit est l’objet (physique ou virtuel) que vous vendez ; l’offre est la façon dont vous le vendez, le livrez, le payer etc. C’est votre message de vente. A l’intérieur de votre offre, le produit est interchangeable et si vous n’arrivez pas à vendre c’est aussi peut être parce que vous n’avez pas assez travaillé votre offre.

Restent deux ressources que je dévoilerai plus tard, mais vous l’aurez compris par mes exemples que l’essentiel réside dans votre capacité à interchanger vos ressources avec celles de vos relations. 

3 Étapes pour multiplier par 10 votre chiffre d’affaires

3

Ingénieur de Centrale, j’ai fondé une école de danse à Nantes : grâce à cette stratégie j’ai rapidement eu 150 élèves bien qu’étant plus cher.

J’ai ensuite lancé un métier qui n’existait pas en France, le coaching amoureux pour hommes célibataires (j’étais précurseur), aujourd’hui Le Coach Séduction : j’ai développé cette activité et atteint des centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires annuel – plus de 100 000 abonnés aux newsletters et vidéos, nombreux passages à la télévision et dans les médias.

J’ai également fondé Le Marketeur Français, je conseille plus de 2000 entreprises dans le développement de la stratégie commerciale et du marketing.

Mes conseils sont tirés de ma propre expérience. 

1ère étape : Captiver

Vous avez peut-être la mentalité « Las Vegas » mais l’ignorez.

Votre cycle de vente repose peut-être sur un premier contact avec le client, la vente directe – sur votre site Internet, avec un site « Boutique », une présentation « Page de Vente » (vous essayez d’obtenir du client potentiel la décision de confiance : votre prix est correct, il achètera le jour-même), ou sur un achat par téléphone, en boutique (vous comptez sur la présence du prospect pour concrétiser une première vente)

Vous conclurez peut-être la vente mais pourriez multiplier de façon considérable le chiffre d’affaires de votre activité.

Une activité qui vend un produit ou un service a besoin d’éducation ! Le client ignore les tenants et aboutissants du problème que vous résolvez, ne sait pas forcément que votre produit à un avantage qualitatif par rapport aux autres, ne sait pas comment évaluer les différentes solutions.

Le client cherche par défaut quelqu’un de moins cher s’il n’a pas la bonne information. 

Vous n’êtes peut-être pas le moins cher ? La concurrence casse les prix ? Tel est peut-être votre problème aujourd’hui. 

Le meilleur moyen de se démarquer consiste à éduquer le client. 

Adieu l’esprit Las Vegas « je mets tout sur la table, j’espère que le premier contact client va me permettre de rentabiliser à la première occasion » !

Primo, obtenir les coordonnées du client potentiel – ce site est le meilleur exemple : j’ai sollicité votre accord pour envoyer par e-mail le contenu de cette vidéo – je crée une relation, je propose du contenu, des conseils, je vous accompagne avant de vendre et reste en contact avec les abonnés.

Nous proposons des conseils, une offre spéciale, une nouvelle formation, nous communiquons auprès d’une base parfaitement ciblée, à même d’apprécier le produit ou service, générons des millions d’euros de chiffre d’affaires. 

Prenez les coordonnées de votre prospect avant de proposer quoi que ce soit ! Je touche aujourd’hui un panel de 150 000 personnes en cliquant sur un bouton, en envoyant un e-mail, en proposant mes produits ou services !

150 000 personnes ciblées, abonnées, désireuses de recevoir mes conseils, est un moyen extrêmement efficace de multiplier mes ventes au lieu de me borner à mettre l’offre sur une page du site en espérant que le client achète.

2ème étape : Créer une surprise positive

Deuxième point essentiel après avoir récupéré les coordonnées du prospect : en faire une audience captive à recontacter, le premier contact est primordial – le client peut se désinscrire et choisir de ne plus recevoir vos newsletters, conseils gratuits et offres commerciales.

Captivez le client avant de vendre, conservez le contact, envoyez des communications régulières, assurez-vous que le premier contact après l’achat soit positif, perpétuez le cycle.

Le prospect vous a donné ses coordonnées afin d’en savoir plus, ajoutez davantage de valeur ! La preuve, cette vidéo : je vous envoie un e-mail vous engageant à aller consulter votre courriel, je crée une surprise positive, un premier contact créant de la valeur.

Un client achète un produit physique, tangible, envoyé par voie postale où à retirer en point de vente : offrez un bonus électronique immédiat sur la page de commande. 

Un client achète un produit intangible (formation, vidéo, service) : envoyez un cadeau par voie postale ou, a minima, un courrier avec un cadeau.

Si vous achetez mon livre, vous recevrez un courrier avec un cadeau, des conseils supplémentaires.

3ème étape : Quoi offrir ?

Après avoir récupéré les coordonnées du prospect, nous demandons aux personnes de nous communiquer leur adresse e-mail en échange d’une vidéo, un livret, etc. 

Conseil essentiel : tous les sites mentionnent « indiquez votre adresse e-mail et recevez notre newsletter ». 

Mauvaise idée ! Sur 100 visiteurs, 1 seul remplit le formulaire pour recevoir la newsletter ou la carte de fidélité. 

Pourquoi ? La valeur immédiate est insuffisante, ces offres sont trop banales pour sortir du lot.

Créez un mini-guide, court, facile à consommer et à utiliser ! Avec des conseils concrets, comment utiliser et choisir le produit ou service le plus adapté dans votre catégorie. 

Créez une vidéo de quelques minutes expliquant les premières étapes du processus que vos commerciaux effectuent d’habitude en magasin. 

Cela permet de simplifier le processus de vente – au téléphone, en magasin, sur Internet, le travail pour réaliser la vente est moindre puisque tous les prospects ont déjà fait le premier pas : apprendre à choisir le produit ou service qui leur sera vendu.

Offrez un échantillon !

Votre produit est tangible, offrez une petite partie en échange d’une inscription (facile en boutique) – sur Internet, envoyez un échantillon à titre d’essai, proposez de facturer ultérieurement. 

Votre produit est intangible (service ou formation) : offrez quelques minutes de conseil téléphonique, un livret électronique donnant des conseils issus de ma formation. 

Sur Internet, offrez du numérique en échange des coordonnées de vos prospects : un livret PDF génère un plus grand nombre d’inscriptions qu’une vidéo ou de l’audio (tests à l’appui sur de gros budgets publicitaires)

Vous pensez mieux vendre en vidéo que par écrit ? L’e-mail obtenu, envoyez une vidéo, un livret PDF ou un article en bonus. Le client obtient ce que vous avez promis mais vous offrez également ce qui vend le plus efficacement.

La phrase « Inscrivez-vous et recevez une vidéo » générera moins d’inscriptions que « Inscrivez-vous et recevez un écrit ».

Une personne qui s’inscrit et préfère recevoir un écrit est un meilleur prospect, un meilleur client potentiel que celle qui s’inscrit et choisit la vidéo. 

Pourquoi ? La personne qui consulte vos écrits, prend le temps de lire, est souvent un meilleur client, avec un meilleur pouvoir d’achat, un meilleur pouvoir de décision d’achat immédiat, et donc un meilleur client potentiel.

Comment décrocher une vente avec la méthode Blackberry ?

C

Dans toute activité qui existe depuis un moment, vous avez déjà discuté avec des prospects potentiels. Vous avez un fichier clients constitué de quelques dizaines, centaines ou même milliers de personnes. 

Si nous regardons les études qui ont été menées sur le sujet, les clients qui cessent d’acheter chez une entreprise sont la plupart du temps des clients qui n’ont en fait aucun problème avec ce que vous vendez. Ils ne sont pas mécontents, c’est juste que nous les avons abandonné. 

Un exemple concret pour mieux comprendre

Prenons l’exemple d’un agent immobilier. Si quelqu’un vient le voir en disant vouloir acheter une nouvelle maison mais qu’au final aucune conversion n’a eu lieu. Des mois plus tard, aucun suivi n’a été fait puisque ça n’a pas marché la première fois. Pourtant, les chances que six mois plus tard la personne en question n’ait toujours pas trouvé la maison idéale et que vous vous puissiez en avoir une qui pourrait lui convenir sont élevées. 

Le principe de la méthode Blackberry, c’est tout simplement de reprendre contact avec le prospect en faisant la chose la plus naturelle du monde qui est de lui demander s’il est toujours intéressé par ce que je peux lui proposer. 

Deux possibilités existent à partir de là : soit mon prospect va me donner une réponse positive, soit refuser mon offre de lui trouver une maison. 

Pourquoi cette première étape ? Car elle permet de cibler quelles personnes sont toujours intéressées par ce que vous avez à proposer pour ensuite cibler la conversation de vente. Cela permet de savoir que votre fichier client n’est pas périmé. 

Pourquoi donner à cette méthode le nom de « méthode Blackberry » ? 

Un Blackberry, c’est à la base l’un des premiers téléphones qui permettait d’utiliser les e-mails. Ceux-ci étaient assez courts. 

Ce qui est intéressant, c’est que quand vous rentrez dans le marketing et que vous êtes un débutant qui essaye de bien faire, vous avez tendance à en faire trop. Vous voulez vendre le plus possible et notamment par e-mail. Si vos mails sont trop longs, votre prospect les mettra de côté. 

La méthode Blackberry vient d’un marketeur américain qui a un jour envoyé un e-mail à un de ses anciens clients et qui demandait tout simplement à son prospect si il cherchait encore une maison. 

Un message aussi court aura plus d’impact que les autres. Il ne faut pas en faire davantage. Ce qu’il faut faire, c’est mettre leur prénom en titre de mail pour attirer leur curiosité. Ensuite, demandez-leur tout simplement s’ils sont encore intéressés par ce que vous avez à leur proposer. 

Les étapes de la méthode Blackberry : 

  • Première étape : vous récupérez votre liste d’anciens clients ou prospects
  • Deuxième étape : vous envoyez votre message avec leur prénom comme titre en leur demandant tout simplement dans le corps du message s’ils sont encore intéressés par ce que vous leur proposez.
  • Troisième étape : assurez-vous de ne pas l’envoyer en mail collectif ou dans votre newsletter.

Les critères de la méthode Blackberry : 

  1. D’abord contacter des gens qui sont déjà des clients et ont donc déjà payés pour vos produits ou services. 
  2. D’abord contacter des gens qui ont acheté très récemment. 
  3. Si vous avez le choix entre deux personnes à qui envoyer votre message en premier, envoyez-le en priorité à celui-qui a acheté le plus souvent. 

Les gens vont ensuite répondre à votre mail. 

Deux possibilités se présentent : soit vous êtes seul et donc allez pouvoir téléphoner à votre client, soit vous êtes avec une équipe et vous pourrez déléguer le suivi du client/prospect. 

Publiez ici

P
MISE À JOUR DU 24 MAI 2018 : Du fait de la forte demande pour la formation La Machine À Vendre, nous avons suspendu temporairement la publication d’articles invités, jusqu’à nouvel ordre, afin de pouvoir nous consacrer à 100% au suivi de nos clients.

Si vous souhaitiez nous soumettre un article invité, vous pouvez le faire, mais sachez que votre proposition ne sera pas traitée pour le moment et que nous ne pouvons promettre aucune date précise pour vous faire parvenir un retour. En vous remerciant pour votre compréhension,

— Sébastien

Depuis 2010 (ouverture du blog « Le Marketeur Français ») j’ai créé un réseau de blogs qui ont servi de support aux plus gros Lancements Orchestrés francophones.
A partir d’un petit nombre d’articles et de vidéos de grande qualité, ce réseau a attiré plus de 60 500 lecteurs abonnés à la newsletter « Le Marketeur Français ».

Aujourd’hui nous passons à une vitesse supérieure de publication.Je vais publier de nombreux articles sur ces blogs au cours des prochaines semaines.

En plus de mes propres articles, je souhaite accueillir des « articles invités ». Cela me permettra de publier davantage de contenu de qualité pour mes lecteurs, et d’offrir des points de vue variés en complément des conseils que j’apporte moi-même.

Vous pouvez donc désormais publier un article « invité » sur un de mes blogs.

C’est votre chance de faire connaître votre blog ou votre entreprise à plusieurs milliers, ou dizaines de milliers, de personnes.

Ce que vous avez à gagner

En publiant un article sur un de mes blogs, vous gagnez une visibilité auprès des milliers d’entrepreneurs et chefs d’entreprise inscrits à mes formations ou à ma newsletter.

C’est aussi un solide coup de main pour votre référencement, car vous pouvez inclure dans votre article jusqu’à 3 liens vers votre blog ou site. (plus 2 liens dans votre paragraphe de présentation !)

En plus de l’effet instantané sur votre trafic Web et votre nombre d’abonnés, vous y gagnez aussi une source de visiteurs et de clients potentiels sur le long terme !

Publier un article invité sur un blog connu est le meilleur moyen de faire connaître votre blog en un éclair !
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Qui peut publier ?

J’attache une importance toute particulière à la réputation de ma marque « Le Marketeur Français » et à la qualité des conseils et informations que je partage avec mes clients.

Pour publier sur un de mes blogs, vous devez avoir une réputation impeccable, et publier un contenu éthique et de qualité.

Il n’y a aucune obligation quant à la taille de votre blog, de votre entreprise ou de votre mailing list. Mais je prendrai en compte la qualité et la réputation de votre présence en ligne et je me réserve le droit de refuser certaines propositions en conséquence.

Que pouvez-vous proposer ?

Au niveau du « fond »

Quand vous envoyez votre proposition d’article, vous pouvez choisir sur lequel de mes blogs vous souhaitez le publier. Choisissez en fonction du thème que vous comptez aborder.

Voici les thèmes que vous pouvez aborder pour chacun de ces blogs :

  • Pour publier sur Le Marketeur Français.com (le plus populaire) :
    • Stratégie marketing
    • Positionnement
    • Politique de prix
    • Copywriting
    • Etats d’esprit de l’entrepreneur
    • Référencement / Optimisation pour les moteurs de recherche
    • Communication
    • Négociation
    • Vente
    • Influence et pouvoir de conviction
  • Pour publier sur Mon Blog d’Entreprise.com :
    • Blogging
    • Marketing internet
    • Affiliation
  • Pour publier sur Le Marketing Video.com :
    • Faire des vidéos de vente
    • Gagner du trafic grâce à Youtube
  • Pour publier sur Devenir Entrepreneur Web.com :
    • Entrepreneuriat
    • Développement personnel
    • Démarrer une entreprise
    • Lifestyle du web entrepreneur
    • Productivité et efficacité
    • Management d’équipe
    • Finances personnelles / Comptabilité d’entreprise
  • Pour publier sur Lancez Vous TV :
    • Lancer une activité
    • Réussir un Lancement Orchestré

Si vous avez un thème nouveau à proposer, je suis ouvert à votre suggestion, à condition que l’article soit ciblé et concerne directement les entrepreneurs et chefs d’entreprise qui lisent mes blogs.

Au niveau de la « forme »

  • Le langage de votre article doit être simple, aller droit au but, et user d’exemples concrets. Pour aérer la présentation je recommande d’utiliser des listes à puces ou numérotées, de faire des phrases courtes et d’aller régulièrement à la ligne.
  • Vous trouverez des exemples de structure d’article : ici, ici, et ici.
  • Vous pouvez illustrer votre article d’une ou plusieurs images libres de droit. Vous pouvez en trouver ici (tapez le mot clef en rapport avec l’article dans le champ de recherche).
  • Votre article doit être rédigé avec une grammaire et une orthographe impeccables. Je prête une attention toute particulière aux points 15 et 16 de nos Principes Opérationnels. Votre article sera relu, mais je ne peux pas me permettre de passer de longues heures à corriger les articles invités. Les articles peu soignés seront refusés.
  • Votre article doit être unique (ne jamais avoir été publié ailleurs auparavant). S’il est accepté, vous vous engagez à ne pas le reposter ailleurs.
  •  Aucun article ne sera accepté en-dessous de 1000 mots.

Un dernier point (le plus important !)

Votre article doit être tip-top, excellent, formidable, mémorable.

Cet article invité est une occasion en or de vous faire connaître auprès d’une nouvelle audience, et on n’a qu’une chance de faire une bonne première impression, donc donnez le meilleur de vous-même !

Comment promouvoir votre site ou blog dans l’article ?

Vous pouvez librement inclure dans l’article jusqu’à 3 liens vers votre site ou blog.

Chacun de ces liens peut pointer soit vers la page d’accueil, soit vers une page de catégorie, soit vers un article de votre choix.

Notez bien que vous ne pouvez pas faire de lien direct vers une page de vente, qu’il s’agisse de votre propre produit ou d’un produit proposé en affiliation.

Vous avez cependant le droit de faire pointer un ou plusieurs de vos liens vers une « page de capture ».

En plus des 3 liens dans le corps de l’article, vous pouvez inclure 2 liens supplémentaires :

  • Un en phrase d’introduction de l’article, à présenter en 1 phrase sur le modèle suivant :
    NB: Cet article a été proposé par Paul Smith, du blog Entrepreneurs et Gizmos.
  • Un en conclusion de l’article, à présenter en 2 phrases sur le modèle suivant :
    Cet article a été rédigé par Paul Smith. Paul administre le blog Entrepreneurs et Gizmos, qui raconte sa découverte des Gizmos et son aventure d’entrepreneur nomade.

Comment proposer votre article ?

Préparez l’article dans un document Word (.doc ou .docx).

L’article ne doit contenir aucun formatage en-dehors des styles par défaut de Microsoft Word/Open Office : Normal, Titre 1, Titre 2, gras, italique.

Pas de soulignés, pas de couleurs, pas de changements de police.

Une fois l’article prêt, allez sur cette page de contact pour m’envoyer le document.

Nous consulterons votre article et s’il est accepté, vous serez officiellement publié !
Si votre article fait partie des meilleurs, j’en ferai la promotion sur la liste de plus de 28 000 personnes abonnées à la newsletter !
L’avantage pour vous : un pic de trafic et de visibilité sans précédent ! Une bonne raison de vous assurer que votre article est de qualité irréprochable !

Et si vous voulez publier régulièrement ?

Je suis ouvert à ce type de proposition. Si votre article est de qualité et a plu à nos lecteurs, nous pouvons tout-à-fait envisager une rubrique hebdomadaire ou mensuelle pour faire connaître votre contenu de façon récurrente. Si votre article est le premier d’une série, précisez-le dans votre message sur la page de contact.

Sujets abordés dans cet article :

merci mais l\article ne peut etre publiée

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */