CatégorieEcrire un livre

Le livre dont vous n’avez jamais entendu parler

L

Le livre dont je vais vous parler est un peu particulier.

Dans le passé, j’ai participé à un séminaire aux USA durant lequel je suis intervenu sur scène pour aider une association caritative à réaliser une levée de fonds de la part de l’assistance. J’ai partagé aussi mon histoire. Beaucoup de gens sont alors venus me voir pour discuter, pour me remercier et pour me demander des conseils sur leurs idées.

A un moment donné, un homme Afro-Américain d’une cinquantaine d’années s’est approché de moi pour me donner quelque chose. J’ai dû attendre un long moment durant lequel il fouillait dans son grand sac. Enfin, il m’a offert le livre qu’il avait écrit, intitulé Pourquoi est-ce important de s’entraîner à faire pipi assis. Le sous titre de cet ouvrage précise qu’uriner debout crée des toilettes sales et sentant mauvais. 

Je n’ai pas compris pourquoi cet homme m’offrait son livre sur ce sujet spécialement à moi, je me suis demandé si j’étais coupable de quelque chose, si je n’avais pas fait attention en allant aux toilettes. J’avoue que sur le moment je ne savais pas quoi penser de ce cadeau.

Par curiosité, j’ai pourtant feuilleté le livre et je l’ai trouvé très intéressant. J’étais fasciné par le fait qu’une personne ait pris la peine d’écrire un ouvrage juste pour dire à quel point il est important d’uriner assis.

Le livre est émaillé de recherches scientifiques menées en France, aux Pays-Bas, en Allemagne. Il aborde une loi mise en place à Taïwan interdisant d’uriner debout dans les toilettes publiques. 

Cet homme avait travaillé très sérieusement pour faire passer son message.

J’ai retenu de cette expérience qu’un livre peut être un très bon outil lorsque nous avons un message à véhiculer. Jamais je n’aurais participé à une conférence sur une telle problématique et pourtant je me suis retrouvé à lire les cinquante-huit pages.

Lorsque vous condensez vos idées sur un sujet, que vous devenez l’auteur d’un guide, vous obtenez une expertise reconnue sur ce sujet et des portes peuvent s’ouvrir pour vous. 

Vous ne pourrez pas écrire un livre moins attrayant que celui dont je vous ai parlé. J’espère donc que cette expérience vous fournira un peu d’espoir pour vous lancer.

Il est possible aussi de réaliser les guides en vidéo. Un client m’avait envoyé un DVD d’orthophonie sur les maladies neuro-dégénératives et comment aider un patient à déglutir lorsqu’il était atteint de la maladie de Parkinson. Vous pouvez facilement imaginer que ce sujet ne me fascine pas, pourtant j’ai regardé ce DVD de deux heures jusqu’au bout. En effet, il était extrêmement bien réalisé, visuellement réussi. Et j’ai appris beaucoup de choses intéressantes sur la neurologie.

Si vous êtes capable de travailler sur la forme, vous pouvez véhiculer un message de fond, vendre une idée. 

Je suis persuadé que le fait d’être l’auteur du livre sur pourquoi faire pipi debout l’aide dans sa carrière de médecin. En effet, lorsqu’il va intervenir en tant que conférencier devant une audience de confrères, sur des problèmes d’infections, de salubrité publique, il sera reconnu comme un auteur.Si vous avez besoin de faire passer un message à votre audience, écrivez un livre.

Savoir captiver l’attention des lecteurs fans

S

Quand on commence à écrire un livre, il faut d’abord vouloir transmettre un message, très simple, qui tient en une phrase. 

Comment transmettre un message ?

Pour donner ce message et créer la transformation chez les lecteurs, il faut transmettre avec beaucoup d’informations. C’est de la non-fiction. Par exemple, vous pouvez expliquer à une personne qui veut se lancer dans une entreprise comment il peut choisir son projet, où il peut trouver des financements, etc…

Dans ce cas là, il ne faut pas écrire un manuel classique comme on en trouve dans toutes les librairies. 

En effet, votre lecteur ne va pas forcément aller dans le rayon du thème de votre livre, cette personne lit des romans, des livres qui racontent une histoire ou des livres de développement personnel.

Écrire à partir d’histoires réelles

Vous pouvez aller parcourir des livres de non-fiction que vous avez aimé, et à ce moment-là, vous repérez les différentes façons de rédaction d’une histoire dans ceux que vous avez préféré, ceux que vous avez lu sans pouvoir vous arrêter.

On peut expliquer un concept en racontant l’histoire d’une personne ayant utilisé cette méthode. 

Quelquefois, cette personne peut partir du plus bas par rapport au lecteur, pour finalement réussir. 

Cette approche est intéressante. 

On peut faire en sorte de partir de questions existentielles, qui vont laisser le lecteur accroché au livre le temps de trouver la réponse. 

Ceci a un côté investigation, car la question est intéressante et le lecteur cherche la réponse. 

Vous pouvez décider d’immerger le lecteur directement dans une histoire sans dire de quoi il en résulte exactement.

Le lecteur est alors plongé dans une histoire tellement prenante qu’il ne pourra pas s’empêcher de terminer un chapitre sans vouloir savoir la suite. 

Une autre approche que vous pouvez utiliser dans votre livre consiste à trouver un ennemi et mettre en place un côté enquête pour apprendre à lutter contre cet ennemi. 

Une fois que vous avez réussi à combiner ce que vous aimez dans les livres de non-fiction pour créer votre livre, vous devez donner l’envie au lecteur de le lire dans son intégralité. 

Éviter les pièges typiques

Il faut garder à l’esprit de ne pas tomber dans les pièges typiques du livre de non-fiction : 

  • Pas d’histoire, que des faits, des chiffres et des graphiques. Même s’il y a beaucoup d’informations utiles, cela reste plat sur le plan émotionnel. 
  • Etre dans le mode investigations alors que cela ne s’applique pas à votre idée. 
  • Faire un mémoire. Le fait de raconter son histoire personnelle est intéressant mais cela manque de dimensions différentes. Chaque lecteur ne pourra pas forcément se reconnaître dans votre histoire.  
  • Donner des conseils sur des sujets différents et montrer une personne qui applique ce conseil. C’est un bon concept, mais la plupart de ce type de livre fait que chaque épisode n’est pas forcément en rapport avec le suivant. Il n’y pas la continuité d’une histoire. 

Réussir à écrire votre livre

Sachez qu’il existe énormément de formations et de livres qui expliquent comment écrire un roman, une série télé, un film…

Vous apprendrez énormément de techniques jusqu’au jour où vous aurez le déclic. 

Si le but que vous voulez atteindre est que les lecteurs vivent une transformation, appliquent les conseils et soient pris par l’histoire, alors il ne faut pas construire un livre avec des blocs indépendants comme dans les livres traditionnels de non-fiction. 

Vous devez construire votre livre comme une tresse où ça démarre avec des personnages différents, avec des situations différentes, qui ne se connaissent pas. 

On les suit tout au long de votre histoire. Ils rencontrent des situations similaires et réagissent de manières différentes. Leurs histoires peuvent parfois se toucher jusqu’à aller dans un grand final où tout le monde ne s’en sort pas. Ce qui laisse un suspense dans toute cette dimension tout au long du livre. 

Le livre peut être séparé en plusieurs actes, avec des chapitres très courts, en utilisant de la narration. 

Les personnages peuvent être placés physiquement et émotionnellement dans votre histoire. 

En racontant des histoires de cette façon, le vécu du lecteur est complètement différent. 

Il peut se reconnaître dans la vie d’un de vos personnages et vouloir faire la même chose pour arriver à ses objectifs, car la relation avec le conseil et votre livre seront perçus d’un angle différent des autres types de livres. 

Augmenter votre audience en écrivant un livre expert

A

Voici ici la retranscription d’une interview par Julie Huleux à laquelle j’ai participé suite à la publication de mon livre Entrepreneur Libre.

Q : J’aimerais parler de ton livre Entrepreneur Libre mais surtout de toi, de ton vécu avec ce livre et des effets sur toi en tant qu’homme et en tant qu’entrepreneur. Pourquoi ce livre ?

R : J’ai commencé à écrire mon livre en 2017 et cela faisait sept ans que j’avais fondé le Mouvement des Entrepreneurs Libres. 

Il s’agit d’un organisme qui forme des entrepreneurs dans trente-cinq pays, pour développer une activité, automatiser leur marketing et leur permettre de devenir libres. 

Etre Un Entrepreneur Libre, signifie posséder une liberté financière mais aussi la liberté de temps. 

Quand ma fille est née en 2016, j’ai choisi de ne travailler qu’un jour par semaine afin de pouvoir m’occuper d’elle. 

Dans cette même période, j’ai eu l’idée de réaliser un petit sondage auprès de mes clients porteurs de projets pour comprendre pourquoi ils ne lançaient pas leur business.

Q : Quelles réponses as-tu eu ?

R : Des réponses fascinantes qui m’ont amené à conclure qu’il existe 79 excellentes raisons de ne jamais créer une entreprise.

 Q : Sérieusement ?

R : Oui, je partage la liste dans ce livre. Parmi les bonnes raisons, se trouvent :

  • Je n’ai pas d’idée, je ne sais pas quoi faire.
  • J’ai trop d’idées, je ne sais pas laquelle choisir.
  • Personne ne me soutient lorsque je parle de mon projet, ça n’intéresse personne.
  • Mon projet intéresse trop ma famille, tout le monde veut s’en mêler.

Lorsqu’une raison nous embête, quelqu’un exprime exactement l’inverse et l’utilise comme excuse pour ne pas se lancer. Derrière tous ces prétextes, se dissimule une peur, une appréhension. De plus, s’ajoute à cela, la crainte de manquer des outils nécessaires.

Q : Quand tu parles d’outils, il s’agit d’informations ?

R : La stratégie, savoir comment se lancer, savoir quoi mettre en place. Un membre de mon équipe dit souvent que les gens qui ont peur de pratiquer le vélo sont ceux qui ne savent pas en faire.

Q : Une fois que tu es dessus, tu n’as pas peur. D’ailleurs, ce que j’ai aimé dans ton approche c’est que tu commences directement par faire peur. Une fois que tous les arguments de la liste sont démolis, les gens ouvrent leurs oreilles pour connaître les bonnes raisons de se lancer.

R : Il ne faut pas oublier que parmi les 79 bonnes raisons de ne jamais se lancer, le lecteur va toujours se retrouver dans plusieurs. Ce chapitre est le préféré des lecteurs. 

Pourtant, même si vous vous reconnaissez dans vingt-neuf blocages, il reste cinquante raisons de relativiser et cela est motivant.

Q : Je n’avais pas pensé que de se comparer aux autres possibilités pouvait être motivant et créer le déclic.

R : Je donne ensuite les huit bonnes raisons de se lancer. L’une est que vous possédez en vous cette flamme, ce feu sacré qui refuse de s’éteindre malgré toutes les oppositions du monde. 

A un moment donné, vous ne devez plus les écouter et vous devez lancer votre propre projet. Dans cet ouvrage, je propose les ressources et les moyens sans être en mode scolaire (pas de business plan classique).

Q : En tant que Book Manager, je trouve que cela apporte quelque chose en plus à ton livre. Tu es concret, tu donnes toutes les clefs et tu ne diriges pas juste les gens vers une formation payante. Franchement ce livre est bien pensé. On reparlera plus tard de la partie mise en page et de ton éditeur.

R : Dans la première version de l’introduction, je disais qu’en tant qu’expert, il est très utile d’écrire un livre. Je fais de la formation et c’est très tentant de donner un échantillon de la recette puis de dire aux gens de payer s’ils veulent vraiment savoir comment procéder.

Dans cette introduction, je me présente donc comme un formateur qui sait ce qu’il fait, qui connaît ce dont il parle mais je n’aborde pas le sujet de mes propres formations. Tout ce qui doit être su et appliqué est présent dans ce livre.

Q : C’est une promesse vraiment forte sur ton positionnement.

R : Ce challenge pouvait être risqué. Si je donne dans ce livre la totalité du contenu de mes formations, personne n’y viendra plus.

Q : Sauf que non. J’ai justement une théorie sur la question, on ne perçoit pas de la même manière les vidéos et l’écrit, l’audio et l’écrit. Les deux contenus sont complémentaires grâce à la répétition. De plus, tu as tenu ton lecteur tout au long des quatre-cents pages, il te fait confiance, et aura plus envie de travailler avec toi ensuite.

R : Je dis souvent à mes clients que le gratuit est notre meilleur ennemi. Le livre n’est pas gratuit mais semble l’être si l’on compare aux milliers d’euros que coûtent les formations.

Q : Le livre est vendu à 21,25 euros.

R : En fait, quelqu’un peut feuilleter le livre et ressentir le besoin de suivre une formation afin d’être accompagné. Quelqu’un d’autre peut l’avoir lu entièrement ou écouter l’audio de 13 heures, réalisé tous les exercices, élaboré sa fiche de lancement et deviendra aussi client. 

Je ne reçois jamais de mail d’un lecteur qui me remercie car il cartonne grâce aux conseils appris dans le livre et qu’il n’achètera jamais de formation chez moi. 

Par contre, certains me contactent pour savoir comment aller plus loin après leur lecture.

Q : C’est aussi le principe de réciprocité, tu as donné tellement que les lecteurs ont envie de poursuivre avec toi.

Une remarque, je trouve dommage de perdre beaucoup de la valeur du livre avec la forme audio, de ne pas profiter de la mise en page très forte pour intégrer les concepts, de manquer les croquis.

R : Avant d’enregistrer mon livre, j’ai beaucoup travaillé, j’ai acheté des formations sur la narration des livres audio et même une formation sur la masterisation de niveau 2 pour comprendre le travail de celui qui s’en occupe. 

L’audio est en fait une adaptation. Seul l’auteur peut adapter, les comédiens lecteurs n’ont pas le droit. Les schémas et les tableaux sont expliqués après avoir été réécrits. 

Toutefois, Il est impossible d’expliquer certains visuels trop complexes. 

Dans ce cas-là, je renvoie les gens vers le site où ils trouvent le tableau, le schéma dans les bonus inclus avec le livre audio.

Le secret pour ne plus avoir peur de se lancer dans son projet

L

Au cours des années, j’ai lu plus de 500 livres de marketing, de développement personnel, de développement professionnel, de communication, de gestion de l’entreprise, de délégation, de recrutement, etc. En résumé, des livres pour m’aider à développer mon projet. À savoir que je lis, un petit peu plus d’un livre par semaine depuis 2006 dans le but d’apprendre.

En effet, en tant qu’entrepreneur, je me rendais bien compte qu’il était techniquement impossible pour moi de réinventer toutes les roues qui avaient déjà été créées. En outre, à chaque fois que je rencontrais un problème dans mon activité, quelqu’un avait déjà rencontré ce même obstacle mais aussi trouvé une réponse, testée cette solution sur d’autres personnes et écrit un livre complet. D’où mon idée d’aller puiser cette source de savoir dans les livres.

Aujourd’hui, je me dédie notamment à partager avec vous le condensé de ces livres dans différents articles spécialement écrits sur le sujet. 

Dans cet article, j’aimerais vous parler de ma première leçon. Je l’ai tiré du livre Le chemin vers le sommet, écrit par moi-même, Sébastien Le Marketeur Français. 

Ceci n’est pas mon premier livre puisque j’ai, par le passé, écrit un livre intitulé Séduire en 5 secondes destiné aux hommes célibataires. Mais Le chemin vers le sommet représente mon premier livre destiné aux entrepreneurs.

Quand j’ai lancé mon activité, Le Marketeur Français, après avoir accompagné plusieurs entrepreneurs, j’ai ressenti le désir de partager mon message avec un plus grand nombre.

Ce n’est pas ce message que je vais vous enseigner aujourd’hui, mais ce que j’ai appris en écrivant ce livre.

L’idée de créer ce livre a vu le jour suite à des discussions avec mes mentors et amis entrepreneurs qui avaient beaucoup plus d’expérience que moi dans la communication des idées. Le véritable déclic a eu lieu après une conversation avec Bill O’Hanlon, qui a écrit plus de 30 livres sur des sujets comme l’hypnose. Il m’a incité à encapsuler mon savoir dans un livre afin de permettre d’atteindre et de communiquer avec beaucoup plus de gens que je le faisais auparavant.

J’avoue que ceci a été plutôt difficile pour moi de me lancer dans le projet. 

La raison ?

J’avais peur de sortir un livre qui ne soit pas parfait. Pas suffisamment bien rédiger. Avec une accroche pas suffisante. Incomplet.

En discutant par la suite avec Dan Sullivan, un coach canadien j’ai compris l’importance de passer à l’action coûte que coûte.

Le principe de Dan Sullivan est simple. On réalise toujours une version #1. Cette version va déjà aider et résonner avec plusieurs personnes. Bien qu’elle ne soit pas parfaite, elle va justement nous permettre de recueillir des critiques et des avis qui vont nous permettre de nous améliorer. 

Pour bien comprendre ce concept, prenons un exemple concret. Imaginez que vous avez les moyens d’amener de l’eau dans un village africain qui n’a pas accès à l’eau potable et où les habitants meurent de soif. Vous pouvez d’un côté, mettre à disposition des habitants de l’eau dans n’importe quel récipient et ensuite voir comment améliorer cette solution provisoire. Ou bien, rester dans votre laboratoire en recherchant la solution parfaite pour enfin amener l’eau et risquer que tout le monde soit mort de soif d’ici là. La solution semble claire, non ?

Et bien, c’est le concept que Dan m’a rappelé et que j’ai appliqué pour l’écriture de mon livre. J’ai encapsulé mon savoir dans un réceptacle dont on sait d’avance qu’il ne sera pas parfait mais qu’il est suffisamment bon pour apporter de la valeur. 

14 versions plus tard, je peux vous assurer que j’ai appris énormément. J’ai corrigé des coquilles, des fautes d’orthographe, ajouté des commentaires d’entrepreneurs qui avaient lu les premières versions, clarifié certains points qui étaient vagues, etc.

J’ai beaucoup appris de ce premier livre car il a été lu par des milliers d’entrepreneurs français. En l’espace de quelques semaines, on a vendu les 1000 premiers exemplaires, puis beaucoup d’autres par la suite. J’ai appris des retours des personnes qui l’ont lu. Des personnes sur Amazon ont notamment souligné le manque d’exemples.

C’est avec ses remarques et critiques en tête que j’ai préparé la sortie de mon livre suivant paru en 2016. Une version 2 enrichie et améliorée.

Le livre est basé sur les mêmes idées mais donne des outils concrets. Je partage par exemple des exemples d’e-mail que vous pouvez utiliser pour communiquer avec des clients. Mais aussi, des exemples de séquences de communication marketing pour vendre vos produits. Ou encore, des exemples d’entrepreneurs qui ont utilisés cette méthode pour changer leurs vies dans 25 domaines d’activités différents, du dressage de chiens à la vente de produits cosmétiques en passant par la méditation, le magasin bio…

Ce livre n’aurait jamais pu voir le jour si je n’avais jamais publié le premier, si je n’avais pas appris du retour de mes lecteurs.

En résumé, le conseil que je souhaiterais vous donner est de ne pas avoir peur de sortir une première version imparfaite que ce soit pour vos produits, vidéos ou votre site Internet. C’est ce qui va vous permettre d’en arriver rapidement à la version suivante, enrichie et améliorée.

Si vous avez un blog, une chaîne YouTube ou un Podcast: j’ai besoin de vous !

S

Ce message est un peu inhabituel. Vous avez peut-être entendu que mon livre, Profession : Entrepreneur Libre, paraît le 3 Septembre dans toutes les librairies…

Mais le but de ce message n’est pas de vous vendre mon livre. Ce n’est pas « l’annonce officielle de lancement »… (ça viendra plus tard !).
Aujourd’hui, j’ai besoin de votre aide pour une toute autre raison. J’explique :

(Regardez la vidéo pour voir tous les détails !)

Pourquoi le message de ce livre est-il aussi important pour vous (et vos lecteurs/auditeurs) ?

Aujourd’hui, des millions de personnes en ont marre de vivre le « métro-boulot-dodo ». Marre de se sentir « pas à leur place ». En fait, 37% de tous les Français disent qu’ils veulent un jour se mettre à leur compte… Et pourtant, en réalité, parmi ces millions d’ « entrepreneurs en herbe », seulement 1 personne sur 20 finit réellement par se lancer chaque année.
Il est temps que ça change.

J’ai écrit ce livre pour faire passer un message clair : Devenir votre propre patron est la seule façon de devenir libre et vivre la vie dont vous rêvez.

Je veux changer le regard que le grand public porte sur l’entrepreneuriat, et sur le travail que nous faisons, vous et moi. C’est pourquoi je me suis entouré d’une équipe de choc : celle de l’éditeur, ainsi que plusieurs centaines d’entrepreneurs « Ambassadeurs » qui ont relu le manuscrit en temps réel, et m’ont laissé 6 059 commentaires et suggestions que j’ai prises en compte… afin que ce livre soit divertissant, captivant, passionnant et même drôle par moments – mais toujours concret et basé à 100% sur des stratégies testées et éprouvées.

Voilà donc pourquoi j’ai besoin de votre aide…

J’ai besoin de votre aide précieuse pour faire passer le message à toutes ces personnes qui veulent gagner leur liberté en se mettant à leur compte.

Si vous avez un blog, une chaîne YouTube, ou un podcast, (ou si vous pouvez me mettre en contact avec une personne qui a ce type de plateforme), alors…

J’aimerais apporter de la valeur à votre audience !

Il peut s’agir d’un article invité pour votre blog, ou bien une interview, ou toute autre façon de faire passer le message et de transmettre à vos lecteurs/auditeurs les conseils et astuces concrets du livre.

Je pense que le meilleur support serait une interview (je peux partager des stratégies inédites, et les histoires vraies de centaines d’entrepreneurs de toutes origines que j’ai coaché), mais je suis ouvert à toutes suggestions que vous pourriez faire.

Si mon blog, ou mes vidéos, ou mes podcasts et mes livres vous ont déjà aidé, alors j’aimerais avoir votre aide.

Je suis convaincu que nous avons aujourd’hui une opportunité incroyable d’impacter des centaines de millions de personnes et leur donner la liberté qu’elles méritent.

Alors, pouvez-vous m’aider ? Cliquez ici :

Merci d’avance,

Sébastien Night,
Fondateur du Mouvement des Entrepreneurs Libres
Auteur du livre Profession : Entrepreneur Libre (éditions Alisio/Albin Michel, parution le 3 août dans toutes les librairies)

PS : Je partagerai bientôt des infos sur les bonus fous que j’ai prévus si vous faites partie des premiers à vous procurer le livre en librairie 🙂

PPS : Si vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé pour parler du livre sur son blog, sa chaîne YouTube, ou son podcast, faites-leur suivre ce lien svp : https://fr.surveymonkey.com/r/interviewer-sebastien
Merci !

Comment écrire un livre en un temps record

C

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Quelques semaines avant la parution de mon livre Le Secret des Entrepreneurs Libres, j’avais tout préparé à l’avance : la campagne de promotion, une communauté de clients « Ambassadeurs » prêts à m’aider pour le rush du Jour J, des super bonus pour les acheteurs..
Bref, j’avais quasiment TOUT de prêt.

SAUF…
Le livre !!!

Heureusement, j’ai découvert dans un livre, Turning Pro, de Steven Pressfield, comment vaincre la « Résistance » qui m’empêchait de me mettre à la rédaction…
En quelques jours, j’avais quasiment terminé le livre. Et au bout d’un mois il était fin prêt à être publié !

Si vous avez été face à l’angoisse de la « feuille blanche », ou si vous avez un projet qui prend un peu la poussière car vous n’arrivez pas à vous plonger dedans pour le finaliser…

… alors vous devez regarder ce podcast dès maintenant.

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */