Etiquetteaffiliation

Comment devenir un super affilié ?

C

Je vais vous parler d’une stratégie pouvant vous permettre de rentabiliser votre audience et votre client encore davantage qu’en vendant vos produits. Il s’agit de l’affiliation.

Quand votre entreprise commence à acquérir une petite clientèle, réalisez que les clients qui vont acheter chez vous n’en auront jamais assez simplement avec vos produits ou services. Ils achèteront de toute façon des produits ou services complémentaires chez d’autres entreprises que la vôtre.

Dans mon cas, je vends de la formation et je sais très bien que les gens qui m’achètent une formation marketing ont déjà aussi acheté une formation vidéo chez David Jay, une formation blogging chez Olivier Roland, une formation entreprenariat chez Laurent Chenot. Je sais que mes clients achèteront plus que mon produit.

Si vous êtes dans la même situation, pourquoi ne pas se mettre sur le chemin de ce flux financier ? L’affiliation est ce qui vous permet de vous mettre sur ce chemin. C’est-à-dire que sous votre recommandation d’un produit ou service, les clients qui décident de l’acheter vous rapporteront une commission.

J’aimerais partager avec vous quatre stratégies permettant de devenir un super affilié, c’est-à-dire quelqu’un générant des revenus importants à partir de l’affiliation comme cela est mon cas depuis plus de huit ans.

1. Valider l’alignement du produit avec votre message

Si vous avez un site sur la pâtisserie et que vous essayez de promouvoir des formations marketing, vous ne vendrez pas et vous perdrez la confiance des visiteurs de votre site. 

En revanche, si vous essayez de promouvoir des ustensiles de pâtisserie que vous utilisez vous-mêmes pour vos recettes, alors là vous avez un bien meilleur alignement. Vos produits et ceux que vous vendez en affiliation doivent être comme le beurre de cacahuète et la confiture. C’est une analogie très américaine car les américains pensent que les deux sont un très bon mélange. 

En France, si je devais traduire ce conseil, je dirais que vous devez vous assurer que vos produits et ceux que vous voulez vendre en affiliation vont aussi bien ensemble que le pain et le fromage. 

Cela ne marche pas d’essayer de proposer en affiliation un produit qui est un peu la même chose que ce que vous vendez mais pas aussi bien que les valeurs que vous défendez. 

Un exemple qui en revanche marche bien est de vendre une formation sur comment automatiser son marketing sur Internet et l’associer à une formation de David Jay sur comment faire des vidéos de marketing sur Internet. Cela est tout à fait complémentaire. Je vends en affiliation les produits de David et ça marche très bien pour moi et inversement.

2. Faire campagne

Prenez le temps de faire une campagne en plusieurs épisodes. En mentionnant un produit dans une vidéo en en faisant donc la pub, peut-être qu’une seule personne sur les milliers de gens qui regardent la vidéo vont cliquer pour acheter. 

Si vous décidez de faire campagne, vous pouvez alors faire trois vidéos de suite sur votre chaine Youtube ou faire trois emails de suite sur votre newsletter. Le premier qui expliquerait en quoi c’est indispensable d’avoir ce produit, le deuxième qui expliquerait trois techniques pour rentabiliser davantage les emails que vous envoyez à vos clients et le dernier email qui rappellerait l’offre de A à Z en précisant qu’il s’agit du dernier mail envoyé à ce sujet. Ceci est faire campagne. En faisant trois vidéos ou trois emails autour du produit vendu en affiliation, vous allez faire beaucoup plus de ventes que de mentionner trois fois le produit dans une de vos vidéos.

3. Faire une offre irrésistible

Vous ferez plus de commissions avec votre produit d’affiliation si vous offrez en plus des bonus avec l’achat du produit. Si vous faites une offre irrésistible en vous demandant, dans le contexte de l’utilisation de ce produit, de quoi d’autre votre client aurait-il besoin et que vous offrez alors des bonus complémentaires pour l’aider, vous ferez alors beaucoup plus de ventes. 

C’est très important de faire une offre irrésistible et de la limiter dans le temps de sorte à ce que les gens aient une bonne raison de directement passer à l’action.

4. Maintenir dans la durée

Si vous choisissez un produit ou service en lequel vous croyez pour en faire la promotion et bien, ne le faites pas qu’une seule fois. 

Le secret pour obtenir de bons résultats et les maintenir dans le temps est de renouveler la campagne.

Comment gagner de l’argent rapidement avec un blog ?

C

Dans cet article, nous allons voir les trois stratégies pour rentabiliser votre blog mais avant tout déterminons ce qu’est un blog.

Un blog, c’est un site Internet sur lequel on publie énormément de contenu :

  • des vidéos,
  • des articles,
  • des podcasts.

Les internautes ont la possibilité de commenter, ce qui en fait un outil extrêmement interactif.

Les 3 grandes stratégies qui nous permettent de rentabiliser un blog si on est un entrepreneur qui essaie de se lancer avec un petit budget ou si on est une entreprise qui utilise le blogging pour faire connaître nos produits ou services sont : 

  1. La publicité

Le fait de placer des produits publicitaires d’autres marques est le mode le plus facile mais le moins rentable.

Il faut savoir que si vous vous contentez d’aller sur les grandes régies de publicité comme Google Adsense, vous serez payé que quelques centimes par centaines ou milliers de visiteurs.

Ce qui engendre que vous devez avoir énormément de trafic pour que la publicité soit rentable et permettre d’en vivre.

Pour ma part, j’ai eu il y a quelques années un site Internet qui a généré plus de 2 500 € par mois avec la publicité Adsense, ce qui est bien.

Mais pour en arriver là, il a fallu plusieurs années de travail et de référencement et faire grossir le site jusqu’à un demi million de visiteurs par mois.

Si vous vous sentez motivé pour générer un demi million de visiteurs par mois, foncez !

Sinon je vous recommande d’adopter une des deux autres stratégies :

  1. Vendre des produits en affiliation

Vous n’avez pas à créer le produit vous-même. Vous vous contentez de proposer des produits ou des services qui soient complémentaires à ce que vous publiez comme contenu gratuit sur votre blog afin que les personnes s’intéressent à ce produit.

Si vous venez d’écrire un article sur le théâtre japonais kamishibaï, vous pourriez mettre un lien affilié pour que les personnes aillent acheter une entrée pour un théâtre japonais kamishibaï.

Cela peut sembler être une stratégie très simple à mettre en place mais si vous voulez que cela soit rentable il faut utiliser les techniques suivantes :

La  technique de l’alignement

Le contenu gratuit que vous mettez doit être en lien direct avec le produit ou service que vous recommandez dans votre article.

Cela ne fonctionne pas de faire un article sur le thème japonais kamishibaï et de mettre un lien sur « si vous voulez créer votre entreprise, cliquez ici pour acheter la formation suivante » : cette manière ne fonctionne pas du tout.

Il faut que le contenu gratuit que vous publiez sur le blog mène tout naturellement à vouloir le produit d’affiliation.

Commencer à collecter une mailing list

C’est à dire une liste d’adresses emails des personnes intéressées par votre blog.

Mettre des liens d’affiliation directement sur le site est bien moins rentable que de vendre des produits en affiliation à vos abonnés.

Si vous choisissez de vendre des produits en affiliation, il sera plus facile de faire une recommandation personnelle et intense aux personnes qui vous ont donné leur email et qui vous ont donné le droit de les recontacter : cela sera beaucoup plus rentable que de mettre quelques liens publicitaires sur votre site qui pointe vers des offres tierces.

  1. Vendre vos propres produits

C’est la stratégie la plus rapide et la plus rentable.

En effet, il est plus rapide de gagner sa vie avec une entreprise basée sur un blog si vous vendez vos propres produits que si vous faites de la publicité ou que si vous vendez les produits des autres.

Faire de la publicité prend beaucoup de temps.

En vendant les produits des autres, vous gagnerez du temps dans la création du produit mais vous toucherez seulement une commission d’affiliation. La commission d’affiliation est un pourcentage du prix de vente du produit.

Si vous touchez par exemple une commission d’affiliation de 30 % du produit, vous devrez vendre 100 produits à 100 € pour gagner 3 000 €. Si vous aviez créé le même produit à 100 €, il vous aurait suffi de 3 fois moins de ventes.

C’est donc pour cela que c’est une voie beaucoup plus rapide pour générer des revenus importants à partir de son blog que de faire de l’affiliation.

La stratégie que je recommande pour rentabiliser votre blog est la stratégie « BCPV » qui se déroule en quatre étapes :

B pour Blog

Vous allez lancer votre blog avec un concept qui soit suffisamment unique et accrocheur pour être intéressant. Vous mettez en place une version bêta de votre blog avec un concept original, qui peut être très peu connu ou valorisé.

Avec ce concept original, vous avez réussi à récolter des conseils d’une personne qui propose le même concept et qui gagne énormément d’argent en vendant des produits qui n’ont rien à voir avec ce concept : cela peut changer énormément la donne car vous arrivez avec des produits physiques, des ateliers, des conférences, des séminaires, des livres, des DVD : les personnes trouveront cela innovant et intéressant.

Il faut un blog nouveau sur un concept intéressant.

C pour Contenu phare

Écrivez 7 à 10 articles qui servent à raconter votre histoire et à montrer votre expertise sur le sujet.

Soit vous avez acquis cette expertise et vous avez une chose à dire que personne d’autre n’a apporté jusque là. Soit c’est une expertise qui est acquise parce que vous choisissez d’être un blogueur reporter et vous rassemblez les informations de multiples sources et les rendez accessibles à la masse.

Quand vous vous lancez, vous pouvez très bien faire un blog sur le potager en carré, même si vous n’en avez pas fait pendant des années. Le principal est que vous avez plusieurs livres sur le sujet et vous suivez assidûment des formations, des contenus en lien avec cette thématique.

Vous choisissez d’effectuer des articles extrêmement pédagogiques et compréhensibles qui n’existent pas encore sur le Web. Vous expliquez les bases à une personne débutante. Vous montrez une compétence pédagogique au travers de ces articles phares.

Ces articles seront relativement longs et denses en informations et seront cette source d’autorité.

Ensuite, au lieu de publier un article chaque jour, tous les 3 jours ou toutes les semaines, pendant des années pour vous amener du trafic, vous devrez vous servir de ce blog qui sert de carte de visite pour aller aborder des partenaires.

P pour Partenaires

Vous allez voir des partenaires qui sont d’autres blogueurs ou d’autres personnes qui publient du contenu d’informations sur le sujet et qui ont sur la même thématique des :

  • newsletters,
  • forums,
  • blogs,
  • des sites Internet.

Maintenant que vous avez cette carte de visite qui est votre blog où on voit que vous savez de quoi vous parlez, vous allez proposer à ces personnes un partenariat.

Ce partenariat sera par exemple : organiser une webconférence pour parler du même sujet que vos articles les plus populaires qui sont sur votre blog à leur audience et qui sera gratuite. Elle pourra ainsi inciter les personnes à acheter vos produits ou services et vous verserez une commission à votre partenaire.

Quand vous lancez votre nouveau blog, même si vous avez un trafic quasiment nul, au lieu de rester à attendre que les personnes viennent spontanément car vous avez un contenu génial, vous devez aller là où il y a déjà du monde et proposer un partenariat pour présenter votre produit à cette audience.

V pour Vente

Quand vous avez un partenaire qui a accepté de publier votre contenu auprès de son audience, vous pouvez directement enchaîner vers la vente.

Ce qui vous permet de rentabiliser rapidement votre blog sans passer par la case « création de contenu » pour plusieurs années.

Si vous utilisez cette stratégie, votre blog sera rentabilisé bien plus vite et dès le premier mois.

Un blog qui vend les secrets d’un blogueur professionnel

U

Nous allons voir aujourd’hui comment tisser des partenariats avec des personnes intéressantes dans votre secteur car elles vous apporteront des prospects potentiels pour commencer à vendre votre produit.

Pourquoi le partenariat ?

Au démarrage d’un blog, il existe plusieurs façons d’envisager la rentrée d’argent dans votre activité. 

L’une d’elles consiste à essayer d’attirer un maximum de personnes sur le blog puis de monétiser chaque visiteur en affichant de la publicité ou proposer une affiliation. 

La stratégie que je recommande plutôt consiste à contacter des partenaires et les convaincre de faire la promotion de votre produit. Votre objectif est de ne pas perdre un temps considérable à essayer d’amener du trafic mais simplement d’aller chercher les prospects là où ils sont. 

Sur votre marché, il existe déjà des personnes qui échangent de l’argent en achetant le produit ou le service. Voilà pourquoi il est important de trouver des partenaires et de négocier un accord pour profiter, via leur promotion, d’un flot immense de prospects qui découvriront très rapidement votre produit.

Principe du partenariat

Le principe est simple puisqu’il s’agit d’échanger une ressource contre une autre. 

Trouvez un partenaire disposant d’une ressource intéressante, en général une audience et proposez-lui une autre ressource essentielle :

  • L’argent : Vous pouvez lui proposer de le rémunérer juste pour qu’il fasse votre promotion. 

Lorsque vous achetez de la publicité sur Google, c’est exactement le même procédé, Google devient votre partenaire. 

Cependant, il existe une façon de récupérer du trafic en échange d’argent mais sans fournir cet argent immédiatement ; c’est la transaction classique dite « d’affiliation ». Dans ce type de transaction, vous recevez des visiteurs qualifiés et en échange, vous rémunérez le partenaire seulement quand l’un de ces visiteurs achète sur votre site. En l’occurrence, vous ne payez le partenaire que sur ses réelles performances.

  • Le trafic : Le partenaire peut, à son tour, récupérer du trafic. 

Parmi ces échanges de trafic, l’un des plus classiques d’Internet est le partage de liens. Pourtant, cela n’est guère intéressant, même pour le référencement. 

Je vous recommande, malgré tout, d’indiquer à la fin de votre contrat de négociation que vous souhaitez échanger les liens. 

En multipliant les partenaires, votre référencement en bénéficiera.

Le type d’échange de trafic vraiment très efficace est celui du chemin du processus de vente. 

Dans cette stratégie, vous allez vous intercaler sur la page où le partenaire indique juste « Bravo, vous venez d’acheter mon produit » ou « Vous venez de vous inscrire à ma newsletter ». Vous lui proposez donc de rajouter « Cliquez maintenant sur ce lien pour découvrir un site très intéressant » et vous procédez de la même manière sur votre site pour faire découvrir votre partenaire. 

Autant peu de gens iront voir votre liste de liens qui se trouve quelque part sur votre site, autant un flot de prospects passent par les pages de confirmation d’achats.

Chaque partenariat va dépendre essentiellement de ce que l’autre personne recherche, de ce qu’il connaît comme possibilités (certains vont accepter des procédés très simples qui seront à votre avantage), de vos capacités de négociations respectives. 

Vous trouverez parfois quelqu’un qui acceptera de proposer un lien vers votre site uniquement parce qu’il vous trouve sympathique, sans rien demander en échange. 

Un autre partenaire qui possède un site plus gros que le vôtre proposera de faire apparaître votre lien une fois sur deux alors que le sien sera présent tout le temps, ou vous devrez proposer son lien sur plusieurs pages.

Tout est question de négociation. Au-delà des grands principes proposés ici, vous pouvez même demander davantage. L’essentiel est l’accord de confiance réciproque.

Etude de cas: 75 000€ par mois en automatique !

E

L’histoire de Maxence, parti de rien, bientôt entrepreneur millionnaire

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Maxence, qui a grandi à la campagne sans accès Internet, est parti de zéro, et aujourd’hui il génère plus de 75 000€ de ventes par mois sur Internet ! Découvrez comment en regardant cette interview !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

Affiliation : Comment vous distinguer de la concurrence ?

A

businessman sitting in lotus position and drawing arrow on wall
L’affiliation est un excellent moyen de faire grimper vos ventes et de vous faire connaître auprès des prospects.

Note importante : Cet article est 1 article invité de Maxence Rigottier du blog « vivre de son site internet ». Maxence possède aussi 2 autres blogs sur les paris sportifs et la course à pied qui s’appellent « Gagner de l’argent grâce aux paris sportifs » et « Blog course à pied ».

Recevez-vous de temps en temps des demandes de partenariats ? La réponse est certainement oui. Recevez-vous des propositions pour participer à tel ou tel lancement de produits… ? La réponse est là encore certainement oui.

Aujourd’hui, je vais partager quelques éléments cruciaux pour obtenir des affiliés motivés de promouvoir vos produits et services.

PAYER instantanément vos AFFILIES et PAS dans 30, 50, 100 jours ou plus !

Je reçois au moins une fois par mois une proposition de partenariat. Mais à chaque fois, c’est quasiment le même refrein, «les commissions seront versées dans 30, 60 ou 100 jours».

A votre avis, quel est le pourcentage de «chance» d’accepter cette proposition ? Très faible.

Je vais prendre 2 exemples pour illustrer mes propos :

(suite…)

Les 4 raisons pour lesquelles vous ne devez pas passer à côté de l’affiliation pour booster les revenus de votre entreprise

L

Vous n’avez pas besoin d’un budget exceptionnel pour lancer un programme d’affiliation.
Vous n’avez pas besoin d’un budget exceptionnel pour lancer un programme d’affiliation.

Cet article invité a été proposé par Thibault Vincent, auteur du livre « L’affiliation : Booster ses Ventes sur Internet » publié aux éditions Pearson.

Qui n’a jamais rêvé de faire la promotion sur internet de ses produits ou services en étant 100% certain de ne pas payer pour rien ? D’étendre sa visibilité à des dizaines de sites rémunérés uniquement pour les ventes qu’ils vous ont permis de générer ?

Encore souvent mal connue par beaucoup d’entrepreneurs et de dirigeants d’entreprises, l’affiliation est une forme de marketing en ligne qui peut s’avérer d’une redoutable efficacité pour développer votre chiffre d’affaires sur Internet. Avec un principe fondateur et ultra intéressant : vous ne payez qu’aux résultats !
(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

vendre et seduire, seduire le client, vendre ou seduire, seduire le client, seduire le client, séduire le client, seduire le client, seduire le client, séduire un client, seduire le client

8 éléments clefs qui propulseront votre blog vers le succès

8

comment propulser un blog vers le succès
Les blogueurs qui réussissent le plus et le plus vite sont ceux qui s’entraident.

Vous pouvez lire tous les conseils de blogging du monde, aucun ne comptera tant que vous ne passerez pas à l’action.

Pour avoir du succès avec un blog, vous devez concentrer vos efforts sur des actions efficaces : voici  donc 8 conseils pour un blog rentable et efficace !

1) Collecter les emails de vos visiteurs :

Si vous ne le faites pas vous ratez l’outil le plus puissant pour ramener des visiteurs ou des clients vers votre site ou blog. Avec une liste vous deviendrez de moins en moins dépendant de sources externes de traffic et pourrez intéragir plus facilement avec votre audience.

1) Créez vous un compte sur Mailchimp, qui reste gratuit jusqu’à une liste de 2000 emails.
2) Placez votre “opt-in form” sur votre blog.
3) Offrez un cadeau gratuit pour inciter les gens à s’inscrire.

N’attendez pas pour mettre cela en place. Plus tôt vous le ferez, plus vite votre liste grandira. Il vous faut maintenant une autre liste, tout aussi importante :

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

Agir et réussir, agir et r, noms des marketeurs, quels sont les blogs qui ont le plus de succès?, affiliation francais, video blogueur pro, webentrepreneur, Blog : olivier Roland Agir et réussir, 8 éléments propulseront votre vers le succès, agir et réussir

Revenus de ce blog pour Août – 10 455 €

R

[Remarque importante : si vous possédez un site web, une newsletter ou un blog, qui a un public d’entrepreneurs, alors mon programme d’affiliation va vous intéresser.]

Dans cet article, je participe pour la dernière fois à la mode de publier les revenus mensuels du blog. Je vais donc tout d’abord vous indiquer les chiffres réalisés par ce blog « Le Marketeur Français ». Je possède de nombreux autres blogs, dont un consacré justement au blogging professionnel.
Comme je suis tout-à-fait conscient que ces chiffres sortent de l’ordinaire, j’explique également dans cet article certaines de mes sources de trafic, et je fais quelques précisions importantes qu’aucun web-marketeur n’annonce publiquement.

Soyez attentif, je pense que cet article va énormément vous intéresser si vous avez le projet de vendre grâce à Internet.

Les chiffres

 

4 251 visites, 9 549 pages vues

Comme vous pourrez le voir sur le graphique, l’activité du blog a été essentiellement concentrée sur la seconde moitié du mois d’Août (à partir du 16). J’ai notamment posté sur le blog un article (le seul du mois d’Août !) annonçant une conférence vidéo, mais j’ai surtout mis quelques-uns des articles du blog en page de remerciement de l’inscription à ma formation Séduire Le Client.

Ceci est important : quel que soit l’entonnoir marketing que vous avez développé sur votre site ou votre point de vente, vous devez clairement indiquer au prospect la prochaine action à entreprendre. Ne le laissez pas dans une impasse. Si votre page de remerciement après une inscription à votre newsletter dit juste « Merci ! » alors vous avez clairement raté une occasion en or d’apporter davantage de valeur ajoutée au visiteur – par exemple en lui vendant votre produit, ou en l’invitant à lire vos meilleurs articles (qui, eux, vendent le produit !)

2 200 inscrits à la newsletter

Au cours du mois d’Août, j’ai franchi la barre des 2 000 abonnés. Attention, la plupart de ces abonnés ne viennent pas du blog  : je n’ai pas 2 200 abonnés pour 4 200 visites; c’est l’inverse, la plupart des visites du blog sont les nouveaux abonnés qui visitent le blog après avoir saisi leur email.

Maintenant, passons au vrai chiffre croustillant. A partir de ces 2 200 prospects j’ai réalisé au cours du mois d’Août (plus exactement au cours des 10 derniers jours)…

10 455 € de ventes entre le 22/08 et le 30/08

Voici comment se déclinent ces dix mille euros de vente.
Pendant la dernière semaine d’Août, j’ai accepté quelques dizaines d’inscriptions pour ma formation marketing.
(Ne cherchez pas de lien sur ce blog ou ailleurs, les inscriptions sont fermées pour le moment)

Mais je ne compte ici que les inscriptions directement générées du fait de l’existence de ce site/blog « Le Marketeur Français ».

En l’occurence, 1 personne a acheté le cours via le lien d’un affilié qui m’a connu grâce à ce blog. Et 4 entrepreneurs qui sont des lecteurs de ce blog ont aussi décidé d’investir dans cette formation, directement après avoir suivi les liens provenant du blog.

Au tarif de 3 paiements de 697 euros chacun, cela représente 5 * 3 * 697 = 10 455 €.

Mais évidemment, puisque vous suivez avec attention, vous réalisez que puisque ces clients règlent en 3 fois, le montant réellement déposé en banque à ce jour est de « seulement »…

3 485 € encaissés

Entrons dans le détail un instant, c’est important.
La plupart des marketeurs du Web français (c’est encore pire aux Etats-Unis) ne connaissent rien au monde de l’entreprise, et ont tendance à annoncer des chiffres astucieusement choisis pour impressionner le chaland.

Le grand classique est d’annoncer les ventes « brutes » toutes taxes comprises. Mais personnellement, j’ai un goût limité pour l’argent virtuel.

Puisque mon entreprise est immatriculée en France et paie la TVA, le véritable volume généré en Août est donc « amputé » de 19,6% (je considère cela comme une donation de six cent euros pour entretenir les écoles).
Ce qui nous amène au chiffre réel de 2913,88 € générés par le blog pour le mois d’Août.

Maintenant, laissez-moi vous indiquer quel as j’avais dans ma manche pour booster ces chiffres. Souvenez-vous, j’ai insisté sur ce blog sur la nécessité de construire une entreprise solide au lieu de faire votre marketing au hasard. Je connais mes chiffres. Je connais l’efficacité de ma campagne marketing. Ce qui m’a permis d’investir avec confiance…

1 210,33 € de frais publicitaires

J’aime bien le blogging. J’aime bien l’idée de pouvoir démarrer une startup sans investissement financier de départ, avec juste un clavier et un rêve en tête.

Mais dans le monde réel, il faut savoir investir intelligemment pour avoir un retour sur investissement concret. (vous avez déjà entendu parler de retour sans investissement ?)

La majorité du trafic de ce blog est payant. Une partie non négligeable vient du réseau Google Adwords, une autre partie vient de partenaires stratégiques et d’affiliés. (si vous voulez rejoindre mon programme d’affiliation et toucher d’imposantes commissions tout en recommandant des formations de qualité, consultez cette page. Je viens de signer un chèque de 5 382 € à un affilié pour ce même mois d’Août. Je sera ravi de vous envoyer des commissions de cette taille, ou même des montants encore plus imposants !)

J’aurais pu attendre de voir le traffic de ce blog augmenter « tout seul » par la qualité du contenu – cela arrivera petit à petit. Mais comme aime à le répéter l’impétueux Jordan Belfort, « la seule façon de devenir riche, c’est de le faire rapidement ! » Après tout, si vous touchez 25 000 € par an pendant une carrière de 40 ans, cela ne fait pas de vous un millionnaire n’est-ce pas ?

J’ai donc décidé d’accélérer la croissance de ce site – et avec un retour sur investissement mesurable et qui continuera de s’améliorer dans les prochains mois.

Oh, un aveu avant de terminer – je vous ai caché quelque chose.

Je n’ai comptabilisé dans cet article que les ventes de produits effectuées au cours du mois d’Août via le trafic de ce blog.

Je n’ai pas comptabilisé les ventes de services de consulting…
Comme le contrat de plusieurs dizaines de milliers d’euros signé en Août, posé sur mon bureau.

Je n’entrerai pas plus dans le détail ici, car j’ai fait un « prix » à ce client par rapport à mon tarif actuel parce que son projet m’intéressait… et je préfère éviter d’afficher des prix discount où que ce soit sur mon site.

Mais c’est quand même un plaisir dont je ne me lasse pas… recevoir des chèques à 5 chiffres (avant la virgule) dans ma boîte aux lettres.

Souvenez-vous, en tant que nouvel entrant sur un marché vous devez entrer sur ce marché par le haut. Toute autre stratégie risque d’être une lourde perte de temps.
J’ai publié cet article dans l’unique but de donner un exemple d’entrée sur le marché par le haut. Quelle ancienneté pour ce blog ? 3 mois. Combien d’articles sur ce blog ? une dizaine. Quel meilleur exemple d’entrée par le haut sur le marché ?

Tiens, une petite parenthèse importante si vous rédigez ou voulez rédiger un blog :


Votre visiteur ne se soucie certainement pas de la fréquence de vos publications.
Les 10 articles de ce blog contiennent plus de conseils marketing solides pour construire une entreprise leader de son marché, que certains sites, livres, ou formations entières de marketing qui font des centaines ou des milliers de pages.
Quand vous créez du « contenu » (blog, site web, newsletter, brochure, courrier publicitaire) ne vous concentrez pas sur votre production – concentrez vous sur la valeur reçue par le prospect ou client.
Je reviendrai sur la création de contenu marketing à une autre occasion.

C’était la première et dernière fois que je publie les chiffres générés par ce site, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à la poser ci-dessous.

Si vous possédez un site ou une mailing list que mes formations marketing peuvent intéresser, rejoignez dès aujourd’hui mon programme d’affiliation.
Et si vous voulez arriver en un temps éclair à une position de leader sur votre marché, et que vous êtes prêt à investir et vous consacrer à fond à votre projet, je peux vous aider. Cliquez ici pour me contacter (lisez bien les conditions auparavant !)

Sébastien

P.S – Encore une fois : les conseils concrets que je partage ici sont issus de mon expérience réelle et de celles de mes clients dans des dizaines de marchés différents, dont la grande majorité n’ont rien à voir avec le « marketing internet ». Je connais un entrepreneur qui applique ce type de stratégies… à la vente de chapeaux en paille tressés en Amérique du Sud !
L’activité principale de ma propre entreprise n’a rien à voir avec ce monde particulier des « cours de marketing ». N’imaginez pas une seconde que votre marché soit différent, ou que vous ne pouvez pas arriver à des résultats semblables dans votre secteur.

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur français blog, chiffres vente chapeau france, je connais mes chiffres

Blogueur : Comment gagner de l’argent grâce à un blog

B

Si vous êtes un blogueur, ou si vous voulez créer un blog et en vivre, alors cet article vous aidera à lancer et développer votre blog, et le « monétiser » en gagnant de l’argent grâce à ce blog.

Mais avant cela, j’ai un avertissement important à faire.

Le développement foudroyant d’Internet en France a suscité de nouvelles vocations : un nouvel Eldorado, où on pourrait gagner sa vie en exprimant notre passion.

Si vous aviez comme intention de démarrer un blog et devenir blogueur pro pour vivre de votre passion, allongé dans un transat avec votre PC portable sur les genoux…
Alors votre plan est voué à l’échec.

 
J’ai pour vous une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle, et je vais commencer par la mauvaise :

Le rêve du « lifestyle du bloggueur », amplifié par le phénomène de « La Semaine de 4 Heures », contient une erreur fondamentale. On veut nous faire croire que la liberté ultime, c’est de s’installer sur la plage avec son PC portable (puis, son iBook, maintenant, son iPad)… et de travailler quelques minutes à peine, en postant un article par-ci par là et en consultant les statistiques de visites de nos sites.

Voici ce que personne ne dit :

Si vous êtes à la plage avec votre notebook ou votre iPad, alors vous n’êtes pas en train de profiter de la plage… vous êtes en train de TRAVAILLER.
Lifestyle : 0 / 20.

 
J’ai appris cela de Todd Brown, le bras droit de l’entreprise de consulting Strategic Profits fondée par Rich Schefren. Quand nous nous sommes rencontrés en Février, je l’ai même remercié pour cette remarque. J’étais auparavant persuadé que mon but ultime était de poster un ou deux articles ou newsletters depuis la plage… alors que la réalité est que l’entrepreneur qui travaille depuis la plage est toujours esclave de son entreprise.

Je pourrais élaborer davantage sur cette question du style de vie, mais ce n’est pas le thème principal de cet article. Je me contenterai de vous suggérer une voie différente : construire votre blog comme une entreprise à part entière, et le séparer complètement de votre vie personnelle. De cette façon, vous pourrez être sur la plage avec vos proches, SANS ordinateur, et en profiter grâce aux revenus que vous procure votre blog… sans passer votre vie à bloguer.

Voici donc la bonne nouvelle :

Il est tout-à-fait possible d’atteindre la liberté financière et personnelle à partir d’un blog.
A condition d’utiliser le bon plan.

 
Selon le moteur de recherche Technorati, 72% des blogueurs sont des blogueurs amateurs et ne visent aucun revenu avec leur blog. Cela laisse quand même 28% de blogueurs qui ont le même objectif que vous : gagner de l’argent avec leur site…
Et quand on sait que la blogosphère comptait 200 millions de blogs fin 2007 quand tout le monde a arrêté de compter, on peut imaginer le nombre immense d’internautes qui postent dans le but de grapiller quelques euros.

Evidemment, la grande majorité de ces blogueurs sont dans l’échec le plus total, ou se contentent de quelques centaines d’euros par mois après 5 ans de travail.

Pour ne pas faire partie de ces dizaines de millions de blogs déserts, peu rentables, assemblés à la va-vite, il vous faut un plan.
Ce plan est en 3 étapes :

  1. Démarrer avec une stratégie solide
  2. Démarrer en fanfare
  3. Et créer une dynamique de Momentum.

Démarrer avec une stratégie solide permettra à votre blog d’économiser des ANNÉES de travail.

 
Vous pouvez réellement vous épargner un an de tâtonnement si vous prenez une après-midi de préparation.

Vous devez définir à l’avance ce que vous vendez, et à qui vous le vendez. Je vais vous donner deux exemples concrets, et vous comprendrez tout de suite l’importance de cette réflexion :

  • Soit vous êtes un média, et vous vendez une audience à des annonceurs.
  • Soit vous êtes une vitrine, et vous vendez des produits et services à une audience.

Il existe deux types principaux de médias : les médias gratuits (pensez au journal 20 minutes) et les médias payants.

La stratégie de construction d’un média gratuit est celle que l’on retrouve le plus fréquemment chez les blogueurs : attirer un maximum de visiteurs sur un site qui comporte des publicités payées au clic ou à l’affichage, par exemple des publicités Google Adsense. Il y a des façons très spécifiques de construire un site dont les publicités sont rémunérées à l’affichage (comme des bannières par exemple), et d’autres façons de construire un site avec des publicités payées au clic. J’en reparlerai dans d’autres articles.

Parlons maintenant de la stratégie « vitrine ». Notez bien que je mets dans la même catégorie la vente directe et l’affiliation.
Si vous vendez vos propres produits ou services, ou si vous vendez des produits en affiliation, vos objectifs sont les mêmes : Il n’y a pas de différence entre la stratégie d’un blog de créateur de produit et celle d’un affilié.

Si votre blog vend des produits d’affiliation, et les affiche comme des publicités, alors vous êtes largement en-dessous de votre potentiel. Mon premier conseil pour vous est de changer la perception que vous donnez à votre lecteur au sujet de ces produits. Mettez les en valeur comme des recommandations, intégrées à un vrai processus de vente, et non comme des publicités qui polluent votre message. Votre message est la recommandation.

Ce sera un bien meilleur moyen de rentabiliser votre blog. Je n’aime pas vraiment le mot « monétiser » – votre but n’est pas de gagner de la menue monnaie n’est-ce pas ?

La première  étape est de…

*** Démarrer votre blog en fanfare ***

Dans l’historique de la plupart des blogs à succès, la croissance du blog (et des revenus du webmaster) se fait de façon exponentielle au cours des 3 premières années en moyenne.

La première année est celle où le blog se cherche, et franchit très lentement la barre des 100 visites/jour, puis atteint un peu plus rapidement la barre des 500 visites/jour… et ensuite c’est l’explosion.

Pourquoi donc ne pas vous économiser un an d’efforts, en démarrant tout de suite à 100 visites / jour ou plus ?

Pour cela, il faut démarrer en voyant grand. Voici une stratégie qui sera beaucoup plus efficace pour vous que le classique « écris un article puis prie pour qu’il plaise à Google ».

  1. Trouver un des leaders du domaine, de préférence avec une mailing list de taille conséquente (5 000 noms ou plus)
  2. Rédiger sur le blog quelques articles de fond, intéressants et développés (3 à 5 articles suffiront)
  3. Mettre en place sur le blog un formulaire d’inscription à une newsletter.
  4. Rédiger un article qui cite les enseignements ou produits du leader choisi à l’étape 1. Par exemple, un best of, ou un résumé, ou une critique positive d’un de ses produits.
  5. Contacter ce leader et lui proposer d’écrire un article à son sujet, (il est déjà écrit !) en lui vantant les mérites d’envoyer le lien à sa mailing list.

Et voilà – plusieurs milliers de visites dès la première semaine, dont un bon pourcentage restera un public fidèle si vous continuez à fournir un contenu intéressant de façon régulière.

Il y a beaucoup d’autres stratégies de Lancement Orchestré qui s’appliquent à un blog (celui que vous lisez en ce moment a une stratégie bien différente), mais celle-ci est déjà un excellent départ.

Une fois le blog lancé, il faut ensuite maintenir l’élan du départ…
En utilisant une stratégie de « Momentum ».

En Anglais, le mot « momentum » signifie simplement « élan ». En finances, ce terme a une signification beaucoup plus précise. Il décrit un phénomène tout-à-fait particulier que la théorie a du mal à expliquer : une action dont le cours est à la hausse sur une période donnée, a tendance à continuer à monter.

Voici comment cela s’applique à votre blog : quand vous appliquez cette stratégie toute particulière, le succès de votre blog contribue… au succès de votre blog.

Je développerai les détails de cette stratégie dans d’autres articles, mais voici quelques points essentiels :

  1. Votre trafic et vos visites ne dépendent pas de vous. Le trafic d’un site web est comme le vent ou le courant d’un fleuve. Votre trafic ne dépend pas de vous et peut cesser sans raison. Par conséquent, vous devez vous protéger de ce risque en « capturant » une partie de ce trafic web pour pouvoir le convoquer quand c’est nécessaire – c’est à cela que sert votre mailing list.
  2. Toute ressource dont vous disposez peut et doit être utilisée dans un effet de levier. Envoyez des visiteurs vers un autre site (en leur faisant poster des commentaires) pour vous faire remarquer du webmaster. Utilisez votre relation avec ce webmaster pour publier un article invité auprès de son audience. Utilisez cette relation comme référence à un nom connu quand vous vous adressez à quelqu’un d’autre sur ce marché. Ainsi, chaque avancée de votre projet va contribuer à aller chercher un partenariat de plus, de nouvelles visites, du contenu supplémentaire, … et davantage de ventes.

Vous avez donc déjà en main, à partir de cet article, de nombreuses pistes concrètes pour la réussite de votre blog !

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour créer votre blog, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Technorati France, cours Ipad en apres-midi en Francais, richard schefren, le marketeur français blog, rich schefren, technorati (français), son voici votre liberte, le marketeur français blog, rich schefren, préparer le lancement dun produit article

Ouf… le web français se professionalise

O

Est-ce que le monde du blogging en France va évoluer au cours des 2-3 années à venir, et se professionaliser ?

Je viens de lire un article très intéressant sur Read Me I’m Famous, et c’est ce que l’auteur, Aurélien, semble penser.

Après avoir fait un peu le tour des blogs français sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, mon avis est plutôt mitigé.

D’un côté, je reste convaincu que le blogging, en soi,  est un mauvais modèle économique :

  • Le flux d’entrée (le traffic) est limité, si le bloggeur ne fait appel qu’à des sources de traffic gratuit, ce qui est le cas pour 99% d’entre eux. Sans utiliser le PPC, l’affiliation au CPA ou une stratégie presse, les blogueurs se retrouvent à brasser le même traffic « recyclé » entre eux. Or si ce modèle (échanger du traffic) fonctionne très bien pour les marketeurs à grand succès, c’est parce que chacun profite des efforts des autres pour toucher du traffic « neuf ». Cela ne fonctionne que si chaque acteur du marché a sa propre stratégie traffic.
  • Les blogs (dans leur design par défaut) font partie des sites internet les moins efficaces. L’usabilité (en termes de marketing) d’un blog est très limitée, tout simplement parce qu’il y a trop de choses à faire sur un blog, trop de distractions – laisser un commentaire, faire un trackback, cliquer sur le lien dans l’article, revenir à l’accueil, aller voir le blogroll, lancer une recherche,changer de catégorie… le blogueur ne maîtrise absolument pas le trajet du visiteur sur son site – sauf dans le cas de très rares blogs très épurés, comme Blogueur Pro, celui d’Olivier Roland (qui mériterait tout de même d’être organisé selon un parcours d’apprentissage).
  • Et beaucoup d’autres raisons, selon moi, font du blog un système limité. Comme par exemple le fait que les blogueurs ont une très mauvaise répartition de leur activité, si on se penche sur ces efforts en jetant un oeil au « 80/20 ». J’y reviendrai certainement plus tard.

Mais d’un autre côté, il faut reconnaître un trait de caractère très particulier à notre blogosphère française : ses membres sont très soudés ET semblent ouverts à utiliser des méthodes nouvelles si elles ont fait leurs preuves.

Il y a quelques mois, j’ai dû lutter contre un certain blogueur pour lui démontrer qu’il devait mettre un formulaire d’inscription à sa newsletter en « lightbox » sur son site (autrement dit, l’afficher par-dessus le blog, forçant les visiteurs à faire le choix entre s’inscrire, ou fermer la lightbox pour voir le site). J’ai argumenté, râlé, tempêté, câjolé, usé des pires chantages et même secrètement jeté un sort vaudou à son site,pour qu’il accepte de faire l’essai.

A ce moment précis, j’étais convaincu  qu’on ne verrait jamais ce type de formulaire apparaître sur les autres blogs francophones… J’ai été plaisamment surpris – apparemment, le succès de cette méthode a fait des émules, et les blogueurs sont maintenant nombreux à disposer d’un embryon de mailing list pour communiquer sur leurs nouveaux articles.

A mon avis, c’est là que va se jouer le futur de la blogosphère « professionnelle » française :

  • Le développement de nouvelles sources de traffic,
  • et la véritable utilisation du pouvoir de l’email (pas de twitter, pas de facebook. mais c’est un autre débat)

Sujets abordés dans cet article :

read me im famous, readme im famous, read me im famous, les blogs avenir, readmeiam famous, read me i famous, avenir des blogs, read me I am famous, l\avenir du blog, aweber marketing

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */