Etiquetteblogueur

Comment améliorer le référencement de votre site Internet ?

C

Dans cet interview réalisé avec Aurélien Amacker, un blogueur professionnel, on vous partage un conseil essentiel pour améliorer le référencement de votre site. Ce conseil vous permettra à la fois d’augmenter l’autorité de votre site Internet grâce au référencement Google mais aussi d’augmenter votre présence sur chacun des mots-clés que vous allez cibler. 

Bien qu’il semble à première vue assez difficile de caser tous les mots-clés sur la première page de votre site, il y a une technique qui peut vous aider à mettre en avant chaque mot-clé. 

L’importance de ce conseil, c’est de vous permettre d’être présent potentiellement sur la première page de recherches sur vos mots-clés et d’avoir deux positions :

  1. La première position avec la page d’accueil de votre site ;
  2. La deuxième position avec une autre page consacrée spécifiquement à chacun des mots-clés. 

Votre action consiste donc à créer une page spécifique sur votre site Internet pour parler exclusivement de chacun de vos mots-clés. Sur cette page, optimisée sur un mot-clé défini, vous pouvez développer le sujet, donner des exemples, expliquer vos astuces, etc.

Afin de mieux comprendre, prenons l’exemple d’un coach sportif. Après avoir défini et validé les mots-clés suivants :  

  • Coach sportif ;
  • Préparateur sportif ;
  • Remise en forme.     

vous pouvez vous intéresser par exemple au terme de la remise en forme. En premier lieu, vous devez créer une page sur votre site qui ne parle que de ce sujet : Vous souhaitez vous remettre en forme et vous habitez aux alentours ? Nous avons ce qu’il vous faut pour vous remettre en forme.

Vous ne devez pas forcément inclure exactement les mêmes mots-clés, mais il est crucial d’utiliser le même champ lexical et des variantes. En effet, en utilisant des mots-clés variés vous aurez un texte plus authentique et plus agréable à lire pour vos visiteurs. Cela vous servira également pour créer une relation avec les visiteurs et les fidéliser pour les convertir par la suite en clients. 

Bien évidemment, il vous faut donc d’intégrer un appel à l’action, en leur proposant un formulaire à remplir par exemple. S’il s’agit d’un blog, n’hésitez pas à inciter vos visiteurs à s’inscrire pour recevoir votre newsletter par exemple.

La démarche est donc identique, pour un blog comme pour un site Internet : vous devez créer plusieurs pages spécifiques. Sur chaque page vous vous focalisez sur un des mots-clés que vous avez défini.  

En ce qui concerne le nombre de mots, si vous avez un blog WordPress, vous devez rédiger des articles composés au minimum de 300 mots. Il ne s’agit pas d’un long article, mais c’est le minimum pour que votre page intéresse les visiteurs sinon elle ne sera pas référencée.

Mon expérience m’a montré combien ce conseil était important. Sur mon site et notamment la page principale, je parlais régulièrement du thème de la formation marketing. Or, mon site n’apparaissait pas sur les résultats de recherches. Un ami qui est responsable du référencement pour NFL, m’a expliqué que tant que je n’avais aucune page spécifique dédiée à la formation marketing, mon site ne serait pas référencé pour ce mot-clé. En suivant ce conseil, mon référencement s’est nettement améliorée.

Pour conclure, afin d’être référencé et d’apparaître parmi les premiers sur les résultats de recherches de Google, vous n’avez qu’à réserver une page sur votre site Internet ou votre blog pour développer chacun de vos mots-clés. A chaque fois que vous ajoutez un nouveau mot-clé à votre liste, n’hésitez pas à lui créer une nouvelle page.    

Pour plus d’astuces de référencement consultez l’article : Comment tripler le trafic de votre blog avec le référencement naturel ?

Un contenu attrayant ne s’improvise pas : la technique

U

Il y a une différence entre une stratégie média et une stratégie BCPV. En effet, la stratégie média consiste à publier plusieurs articles sur divers thèmes dont l’objectif est d’élargir l’audience. Quant à la stratégie BCPV, elle s’intéresse  principalement à l’augmentation des ventes. Toutefois, il est possible de transiter d’une stratégie à l’autre.  

Comment évaluer le volume de contenu dont vous avez besoin ?

Partager suffisamment de contenu

Vous devez avoir suffisamment de contenu pour être perçu comme un expert par vos pairs. 

Sur votre blog, il est recommandé d’avoir assez d’articles pour mettre en valeur votre expertise, mais de définir un nombre rationnel pour qu’il soit humainement faisable. 

L’intérêt dans la stratégie BCPV d’avoir peu d’articles (de 4 à 10 articles pour le démarrage et avant de contacter le premier partenaire) c’est que vous pouvez les générer rapidement. Par conséquent, vos articles seront encore récents au moment où vous contactez le partenaire.

Désactiver l’affichage des dates

Je vous conseille d’ailleurs de désactiver l’affichage des dates sur votre blog. Cela est réalisable particulièrement sur WordPress puisque vous avez la possibilité de choisir le format des dates. 

Cela est important, parce que le processus humain naturel considère que les anciens articles ne sont plus valides ou perdent en crédibilité.

A quelle fréquence devez-vous publier sur vos sites Internet ?

Publier rapidement votre contenu phare au début  

Pour la stratégie média l’objectif, c’est de publier régulièrement du contenu. Cela ne veut pas dire qu’il est exigé de publier souvent, mais plutôt, il est essentiel de publier avec régularité. 

En effet, si vous ne publiez pas vos articles à un rythme constant, vous risquez de perdre beaucoup de vos visiteurs. 

Par contre, dans la stratégie BCPV, vous n’aurez pas de soucis au niveau de la fréquence du partage des articles sur votre blog. 

Dans cette stratégie, vous êtes invité à publier rapidement au début votre contenu phare. Ensuite, vous publiez de nouveaux articles quand il y a une nouvelle campagne de promotion en cours. Autrement dit, les différentes étapes de la stratégie BCPV sont :

  • Vous partagez vos premiers articles ;
  • Vous contactez vos partenaires ;
  • Une fois arrivés sur le blog, vos partenaires doivent trouver du contenu intéressant ;
  • Vous générez, par conséquent, des ventes ;
  • Vous publiez davantage de nouveaux articles dans le cadre d’une campagne publicitaire.        

Il est possible de continuer ainsi pendant des années, tant qu’il est toujours possible de nouer de nouveaux partenariats.

Privilégiez un contenu intemporel   

De temps en temps, vous aurez besoin de lancer un nouveau produit ou faire des changements sur un produit existant. Dans ce cas, il est possible de publier un nouveau contenu, un article ou une vidéo, sur votre blog relatif à ce nouveau produit et qui sera ajouté à votre contenu phare. 

En publiant le nouveau contenu sur votre blog, il est essentiel que vous fassiez en sorte qu’il soit aussi intemporel que possible. 

Quelques fois, vous ne pourrez pas faire autrement, s’il s’agit du lancement d’un nouveau produit vous serez obligé de demander les avis de vos clients, par conséquent ce n’est plus un contenu intemporel. 

Par contre, si vous faites la promotion d’un produit existant, vous pouvez créer un contenu qui met en avant les avantages de ce produit et à la fin vous insérez un lien qui mènera à votre offre. En optant pour cette technique, vous créez un contenu qui ne dépend pas de la date de sa publication. Essayez de faire en sorte que ces nouveaux articles soient intemporels en éliminant la mention des dates ou des éléments qui limitent leurs validités.

Jusqu’où aller sans mettre en danger la vente ?

Une question qui revient souvent en parlant du blogging est : jusqu’où est-il possible de publier des articles sans que les prospects pensent qu’ils ont fait le tour et qu’il est inutile d’acheter le produit ?

Cette crainte, en général, touche les entrepreneurs qui proposent des produits d’information hautement lié au contenu partagé sur le blog. En réalité, vous pouvez tout dire sur votre blog sans risquer la diminution de vos ventes. Il est même possible que vous augmentez vos ventes grâce au partage inconditionné du contenu sur le blog. 

Par contre, il faut éviter de tout dire à la fois, en rédigeant un long article qui résume tout le contenu d’un livre que vous comptez mettre en vente.

Il est recommandé de rédiger plusieurs articles traitant des points précis qui correspondent à des chapitres de votre livre. Au final, vous êtes certains que vous avez tout dit, mais vos lecteurs, mêmes les plus fidèles, ne passent pas suffisamment de temps pour consommer tout ce que vous avez publié sur votre site. 

Si un prospect lit tous vos articles et regarde toutes les vidéos que vous avez partagées sur votre blog, il s’agit d’un prospect qualifié qui finira absolument par l’achat de votre produit/service.

Il est important de garder à l’esprit que vous vendez deux éléments importants :

  • Un gain de temps : c’est plus rapide de passer par la solution que vous offrez que de chercher ailleurs ;
  • Une personnalité et des valeurs : si vous proposez votre contenu sous forme de différentes parties intéressantes, nombreuses et liées aux différents thèmes de votre activité, une catégorie de vos prospects se contentent de lire quelques articles et une autre catégorie préfèrent lire tout le contenu proposé. Cette dernière, achètera votre produit/service parce qu’elle achète principalement votre personnalité et vos valeurs.      

Comment trouver les idées des articles ?           

Je trouve mes idées d’articles en me posant les questions que personne n’ose se poser sur mon marché. Il s’agit de questions qui servent à simplifier un sujet complexe. Votre prospect, en général, en sait moins que vous sur votre produit/service, quel que soit le secteur d’activité. Si votre prospect sait autant que vous ou plus que vous, changez de métier.

Sinon, pensez à vous poser les suivantes :

  • Comment démystifier les croyances répandues sur votre marché ?
  • Comment décrire le problème vécu par le prospect ?  
  • Comment proposer une voie simple vers le résultat ?

Par exemple, si vous consultez des blogs qui traitent des sujets en relation avec le développement personnel, vous vous rendez compte que la majorité de ces blogs sont tenus par des blogueurs qui :

  • Cherchent tout simplement à gagner de l’argent ;
  • Partagent des connaissances superficielles et se valorisent en donnant des conseils ;  
  • Connaissent le sujet, mais ils n’ont pas forcément la structure.

Par contre, vous trouverez rarement des blogs qui sont capables de décrire le problème vécu par les prospects sans abuser ou qui proposent une voie simple vers le résultat. Pour la simple raison que personne n’a posé la question : qu’est-ce que les prospects veulent atteindre ?

Si je débutais un blog de développement personnel sur l’efficacité pour mieux s’organiser et devenir plus efficace, je commencerais d’abord par identifier les obstacles rencontrés par mon prospect qui veut atteindre un résultat et devenir plus organisé :

  • Il n’a pas eu le temps pour se former ;
  • Il a fait des tentatives qui n’ont pas abouti à des résultats ;
  • Il est freiné par son entourage.

En suivant cette stratégie, j’ai construit déjà trois idées d’articles. 

Ensuite, il est indispensable de proposer la voie simple qui permet à mon prospect d’atteindre un résultat rapidement.

En vous posant les mêmes questions que vos prospects, vous serez capable de vous démarquer de la concurrence.

5 exercices à faire tous les jours pour travailler plus efficacement

5

La technique contre-intuitive pour être plus productif !

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Il y a quelques semaines, je partageais avec vous le secret de Tony Robbins pour être si énergique et productif au quotidien…
Le podcast d’aujourd’hui révèle une technique de productivité diamétralement opposée !

En 2012, j’ai passé deux semaines de travail, à Nice et à La Baule respectivement, avec un groupe d’infopreneurs de haut niveau (incluant Olivier Roland, David Jay, Aurélien Amacker). Ces périodes de travail intense sur un court laps de temps nous ont permis de générer l’équivalent de 100 000 euros de chiffre d’affaires par jour pour nos entreprises !

À ma grande stupéfaction, et alors qu’il était en plein milieu du Lancement Orchestré de sa formation Blogueur Pro, Olivier Roland avait une habitude étrange.
Après chaque déjeuner, tandis que David, Aurélien et moi retournions immédiatement au travail, Olivier disparaissait… et refaisait surface trois-quart d’heure plus tard.

J’étais stupéfait par tout ce temps de travail perdu !
Ce n’est que trois ans plus tard que j’ai découvert la méthode scientifiquement prouvée, et contre-intuitive, qui expliquait la disparition d’Olivier.
(et maintenant je fais de même tous les jours !)

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
(suite…)

34 conseils pour démarrer sa carrière de blogueur

3

Blog letters on speech bubbles
Créer un blog rentable c’est s’assurer une source de revenu passif tout en parlant de votre passion.

Cet article-invité est rédigé par Julien Valat

Démarrer une carrière, ce n’est pas rien. Je ne vous parle pas ici de hobbie en dilettante, de petit blog sympa pour raconter à la famille votre voyage à Cuba. Je parle d’une véritable carrière, avec pour objectif de créer un blog qui rapporte de l’argent. Je ne suis pas en train de vous promettre des millions, car pour être honnête, si je connaissais la recette miracle pour devenir riche à en crever, je ferais comme Coca-Cola, je la garderai bien secrète dans un coffre-fort !

Non, restons sérieux et ne vivons pas dans des contes de fées. L’objectif, lorsqu’on parle de carrière de blogueur, c’est de développer un ou plusieurs blogs pour gagner un revenu. Un revenu d’appoint pour commencer, puis idéalement un véritable revenu qui vous permettra de vous consacrer entièrement au blogging et, à terme, d’être indépendant. Il s’agit de construire votre carrière de blogueur comme un entrepreneur. Et comme n’importe quelle carrière d’entrepreneur, ce n’est pas adapté à tout le monde : c’est un chemin qui ne sera pas facile, qui sera semé d’embûches et pour lequel il faudra consacrer beaucoup de votre temps.

Pour vous aider à bien démarrer sur ce chemin, voici donc les 34 conseils que je donnerai à quiconque voulant démarrer sa carrière de blogueur. Branchez-vous sur le mode « entrepreneur » et bon blogging !

(suite…)

Trafic : 12 sortes d’images qui marchent à tous les coups

T

Voici un article invité rédigé par André Dubois de TraficMania, blog marketing de qualité.

Trop mignons, ces petits chatons, n’est-ce pas ?

Clac, je vous tiens!  Une image aura suffi. Votre cerveau n’a mis que 1 centième de seconde pour reconnaître cette petite boule de poil. C’est bien plus rapide que la lecture d’un mot.

Vous êtes accroché.

Voilà ce que font les images à votre audience…

…Elles attirent, comme un aimant.

Alors voici les 12 sortes d’images qui vont augmenter le trafic de votre site.

Vos articles sont sans doute bons. Votre contenu est probablement  pertinent. Aucun doute là-dessus. Voici la question qui fâche : votre trafic est-il aussi bon que vos articles ?

J’ai bien peur que non.

70% des blogs ont moins de 200 visiteurs par jour. Pas assez pour construire un business.

Voici l’atroce vérité : le monde n’a plus besoin de mots. Chaque jour, des millions de blogueurs écrivent des milliards de mots. Ils ne suffisent plus.

Vous avez besoin de plus pour augmenter votre trafic et vos conversions : vous avez besoin d’images.

Parce que les êtres humains sont des créatures visuelles.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

marketeur

Vaut-il mieux avoir un blog ou une Page Facebook ?

V

Un blog est absolument indispensable pour tout entrepreneur souhaitant faire connaitre ses produits sur le web
Un blog est absolument indispensable pour tout entrepreneur souhaitant faire connaitre ses produits sur le web

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs et 2,7 milliards de « Likes » par jour, Facebook est aujourd’hui le site internet le plus visité au monde, devant le géant Google. Le réseau social de Mark Zuckerberg est donc d’un intérêt crucial pour les entrepreneurs, leur donnant de la visibilité et leur permettant de communiquer en toute simplicité. Facebook peut-il pour autant se substituer à un blog classique ? La réponse à cette question est clairement « non » : le blog est votre « chez-vous », un espace que vous contrôlez pleinement, tandis qu’une page Facebook est seulement un outil le mettant en valeur.

(suite…)

Comment se servir d’un blog pour mettre vos clients en confiance

C

confiance clients
Un blog présente l’avantage, sur un site internet classique, de permettre d’établir une relation sur la durée

Un blog est un formidable outil de marketing. Il vous permet de présenter les atouts de vos produits, et de tisser une relation de qualité avec vos lecteurs pour les transformer en clients. Encore faut-il que votre site inspire la confiance : voici nos conseils pour utiliser au mieux le format du blog pour vendre vos produits.

(suite…)

Comment négocier un échange de liens avec un blog plus connu que le vôtre

C

Les blogueurs sont souvent des personnes très accessibles. Donc si vous proposez un partenariat, prenez contact via leur blog !
Les blogueurs sont souvent des personnes très accessibles. Donc si vous proposez un partenariat, prenez contact via leur blog !

Disposer d’un blog c’est bien, mais favoriser au maximum sa lecture c’est encore mieux ! Vous connaissez très certainement des blogs en rapport avec votre domaine de prédilection qui connaissent une activité plus importante que la vôtre. Ne soyez pas timide ! Proposez un échange de liens à leur propriétaire !

Voici nos conseils pour vous aider à décrocher ce partenariat simple et intéressant sur le long terme.
(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

comment flatter les gens

Blogueur : Comment gagner de l’argent grâce à un blog

B

Si vous êtes un blogueur, ou si vous voulez créer un blog et en vivre, alors cet article vous aidera à lancer et développer votre blog, et le « monétiser » en gagnant de l’argent grâce à ce blog.

Mais avant cela, j’ai un avertissement important à faire.

Le développement foudroyant d’Internet en France a suscité de nouvelles vocations : un nouvel Eldorado, où on pourrait gagner sa vie en exprimant notre passion.

Si vous aviez comme intention de démarrer un blog et devenir blogueur pro pour vivre de votre passion, allongé dans un transat avec votre PC portable sur les genoux…
Alors votre plan est voué à l’échec.

 
J’ai pour vous une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle, et je vais commencer par la mauvaise :

Le rêve du « lifestyle du bloggueur », amplifié par le phénomène de « La Semaine de 4 Heures », contient une erreur fondamentale. On veut nous faire croire que la liberté ultime, c’est de s’installer sur la plage avec son PC portable (puis, son iBook, maintenant, son iPad)… et de travailler quelques minutes à peine, en postant un article par-ci par là et en consultant les statistiques de visites de nos sites.

Voici ce que personne ne dit :

Si vous êtes à la plage avec votre notebook ou votre iPad, alors vous n’êtes pas en train de profiter de la plage… vous êtes en train de TRAVAILLER.
Lifestyle : 0 / 20.

 
J’ai appris cela de Todd Brown, le bras droit de l’entreprise de consulting Strategic Profits fondée par Rich Schefren. Quand nous nous sommes rencontrés en Février, je l’ai même remercié pour cette remarque. J’étais auparavant persuadé que mon but ultime était de poster un ou deux articles ou newsletters depuis la plage… alors que la réalité est que l’entrepreneur qui travaille depuis la plage est toujours esclave de son entreprise.

Je pourrais élaborer davantage sur cette question du style de vie, mais ce n’est pas le thème principal de cet article. Je me contenterai de vous suggérer une voie différente : construire votre blog comme une entreprise à part entière, et le séparer complètement de votre vie personnelle. De cette façon, vous pourrez être sur la plage avec vos proches, SANS ordinateur, et en profiter grâce aux revenus que vous procure votre blog… sans passer votre vie à bloguer.

Voici donc la bonne nouvelle :

Il est tout-à-fait possible d’atteindre la liberté financière et personnelle à partir d’un blog.
A condition d’utiliser le bon plan.

 
Selon le moteur de recherche Technorati, 72% des blogueurs sont des blogueurs amateurs et ne visent aucun revenu avec leur blog. Cela laisse quand même 28% de blogueurs qui ont le même objectif que vous : gagner de l’argent avec leur site…
Et quand on sait que la blogosphère comptait 200 millions de blogs fin 2007 quand tout le monde a arrêté de compter, on peut imaginer le nombre immense d’internautes qui postent dans le but de grapiller quelques euros.

Evidemment, la grande majorité de ces blogueurs sont dans l’échec le plus total, ou se contentent de quelques centaines d’euros par mois après 5 ans de travail.

Pour ne pas faire partie de ces dizaines de millions de blogs déserts, peu rentables, assemblés à la va-vite, il vous faut un plan.
Ce plan est en 3 étapes :

  1. Démarrer avec une stratégie solide
  2. Démarrer en fanfare
  3. Et créer une dynamique de Momentum.

Démarrer avec une stratégie solide permettra à votre blog d’économiser des ANNÉES de travail.

 
Vous pouvez réellement vous épargner un an de tâtonnement si vous prenez une après-midi de préparation.

Vous devez définir à l’avance ce que vous vendez, et à qui vous le vendez. Je vais vous donner deux exemples concrets, et vous comprendrez tout de suite l’importance de cette réflexion :

  • Soit vous êtes un média, et vous vendez une audience à des annonceurs.
  • Soit vous êtes une vitrine, et vous vendez des produits et services à une audience.

Il existe deux types principaux de médias : les médias gratuits (pensez au journal 20 minutes) et les médias payants.

La stratégie de construction d’un média gratuit est celle que l’on retrouve le plus fréquemment chez les blogueurs : attirer un maximum de visiteurs sur un site qui comporte des publicités payées au clic ou à l’affichage, par exemple des publicités Google Adsense. Il y a des façons très spécifiques de construire un site dont les publicités sont rémunérées à l’affichage (comme des bannières par exemple), et d’autres façons de construire un site avec des publicités payées au clic. J’en reparlerai dans d’autres articles.

Parlons maintenant de la stratégie « vitrine ». Notez bien que je mets dans la même catégorie la vente directe et l’affiliation.
Si vous vendez vos propres produits ou services, ou si vous vendez des produits en affiliation, vos objectifs sont les mêmes : Il n’y a pas de différence entre la stratégie d’un blog de créateur de produit et celle d’un affilié.

Si votre blog vend des produits d’affiliation, et les affiche comme des publicités, alors vous êtes largement en-dessous de votre potentiel. Mon premier conseil pour vous est de changer la perception que vous donnez à votre lecteur au sujet de ces produits. Mettez les en valeur comme des recommandations, intégrées à un vrai processus de vente, et non comme des publicités qui polluent votre message. Votre message est la recommandation.

Ce sera un bien meilleur moyen de rentabiliser votre blog. Je n’aime pas vraiment le mot « monétiser » – votre but n’est pas de gagner de la menue monnaie n’est-ce pas ?

La première  étape est de…

*** Démarrer votre blog en fanfare ***

Dans l’historique de la plupart des blogs à succès, la croissance du blog (et des revenus du webmaster) se fait de façon exponentielle au cours des 3 premières années en moyenne.

La première année est celle où le blog se cherche, et franchit très lentement la barre des 100 visites/jour, puis atteint un peu plus rapidement la barre des 500 visites/jour… et ensuite c’est l’explosion.

Pourquoi donc ne pas vous économiser un an d’efforts, en démarrant tout de suite à 100 visites / jour ou plus ?

Pour cela, il faut démarrer en voyant grand. Voici une stratégie qui sera beaucoup plus efficace pour vous que le classique « écris un article puis prie pour qu’il plaise à Google ».

  1. Trouver un des leaders du domaine, de préférence avec une mailing list de taille conséquente (5 000 noms ou plus)
  2. Rédiger sur le blog quelques articles de fond, intéressants et développés (3 à 5 articles suffiront)
  3. Mettre en place sur le blog un formulaire d’inscription à une newsletter.
  4. Rédiger un article qui cite les enseignements ou produits du leader choisi à l’étape 1. Par exemple, un best of, ou un résumé, ou une critique positive d’un de ses produits.
  5. Contacter ce leader et lui proposer d’écrire un article à son sujet, (il est déjà écrit !) en lui vantant les mérites d’envoyer le lien à sa mailing list.

Et voilà – plusieurs milliers de visites dès la première semaine, dont un bon pourcentage restera un public fidèle si vous continuez à fournir un contenu intéressant de façon régulière.

Il y a beaucoup d’autres stratégies de Lancement Orchestré qui s’appliquent à un blog (celui que vous lisez en ce moment a une stratégie bien différente), mais celle-ci est déjà un excellent départ.

Une fois le blog lancé, il faut ensuite maintenir l’élan du départ…
En utilisant une stratégie de « Momentum ».

En Anglais, le mot « momentum » signifie simplement « élan ». En finances, ce terme a une signification beaucoup plus précise. Il décrit un phénomène tout-à-fait particulier que la théorie a du mal à expliquer : une action dont le cours est à la hausse sur une période donnée, a tendance à continuer à monter.

Voici comment cela s’applique à votre blog : quand vous appliquez cette stratégie toute particulière, le succès de votre blog contribue… au succès de votre blog.

Je développerai les détails de cette stratégie dans d’autres articles, mais voici quelques points essentiels :

  1. Votre trafic et vos visites ne dépendent pas de vous. Le trafic d’un site web est comme le vent ou le courant d’un fleuve. Votre trafic ne dépend pas de vous et peut cesser sans raison. Par conséquent, vous devez vous protéger de ce risque en « capturant » une partie de ce trafic web pour pouvoir le convoquer quand c’est nécessaire – c’est à cela que sert votre mailing list.
  2. Toute ressource dont vous disposez peut et doit être utilisée dans un effet de levier. Envoyez des visiteurs vers un autre site (en leur faisant poster des commentaires) pour vous faire remarquer du webmaster. Utilisez votre relation avec ce webmaster pour publier un article invité auprès de son audience. Utilisez cette relation comme référence à un nom connu quand vous vous adressez à quelqu’un d’autre sur ce marché. Ainsi, chaque avancée de votre projet va contribuer à aller chercher un partenariat de plus, de nouvelles visites, du contenu supplémentaire, … et davantage de ventes.

Vous avez donc déjà en main, à partir de cet article, de nombreuses pistes concrètes pour la réussite de votre blog !

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour créer votre blog, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Technorati France, cours Ipad en apres-midi en Francais, richard schefren, le marketeur français blog, rich schefren, technorati (français), son voici votre liberte, le marketeur français blog, rich schefren, préparer le lancement dun produit article

Ouf… le web français se professionalise

O

Est-ce que le monde du blogging en France va évoluer au cours des 2-3 années à venir, et se professionaliser ?

Je viens de lire un article très intéressant sur Read Me I’m Famous, et c’est ce que l’auteur, Aurélien, semble penser.

Après avoir fait un peu le tour des blogs français sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, mon avis est plutôt mitigé.

D’un côté, je reste convaincu que le blogging, en soi,  est un mauvais modèle économique :

  • Le flux d’entrée (le traffic) est limité, si le bloggeur ne fait appel qu’à des sources de traffic gratuit, ce qui est le cas pour 99% d’entre eux. Sans utiliser le PPC, l’affiliation au CPA ou une stratégie presse, les blogueurs se retrouvent à brasser le même traffic « recyclé » entre eux. Or si ce modèle (échanger du traffic) fonctionne très bien pour les marketeurs à grand succès, c’est parce que chacun profite des efforts des autres pour toucher du traffic « neuf ». Cela ne fonctionne que si chaque acteur du marché a sa propre stratégie traffic.
  • Les blogs (dans leur design par défaut) font partie des sites internet les moins efficaces. L’usabilité (en termes de marketing) d’un blog est très limitée, tout simplement parce qu’il y a trop de choses à faire sur un blog, trop de distractions – laisser un commentaire, faire un trackback, cliquer sur le lien dans l’article, revenir à l’accueil, aller voir le blogroll, lancer une recherche,changer de catégorie… le blogueur ne maîtrise absolument pas le trajet du visiteur sur son site – sauf dans le cas de très rares blogs très épurés, comme Blogueur Pro, celui d’Olivier Roland (qui mériterait tout de même d’être organisé selon un parcours d’apprentissage).
  • Et beaucoup d’autres raisons, selon moi, font du blog un système limité. Comme par exemple le fait que les blogueurs ont une très mauvaise répartition de leur activité, si on se penche sur ces efforts en jetant un oeil au « 80/20 ». J’y reviendrai certainement plus tard.

Mais d’un autre côté, il faut reconnaître un trait de caractère très particulier à notre blogosphère française : ses membres sont très soudés ET semblent ouverts à utiliser des méthodes nouvelles si elles ont fait leurs preuves.

Il y a quelques mois, j’ai dû lutter contre un certain blogueur pour lui démontrer qu’il devait mettre un formulaire d’inscription à sa newsletter en « lightbox » sur son site (autrement dit, l’afficher par-dessus le blog, forçant les visiteurs à faire le choix entre s’inscrire, ou fermer la lightbox pour voir le site). J’ai argumenté, râlé, tempêté, câjolé, usé des pires chantages et même secrètement jeté un sort vaudou à son site,pour qu’il accepte de faire l’essai.

A ce moment précis, j’étais convaincu  qu’on ne verrait jamais ce type de formulaire apparaître sur les autres blogs francophones… J’ai été plaisamment surpris – apparemment, le succès de cette méthode a fait des émules, et les blogueurs sont maintenant nombreux à disposer d’un embryon de mailing list pour communiquer sur leurs nouveaux articles.

A mon avis, c’est là que va se jouer le futur de la blogosphère « professionnelle » française :

  • Le développement de nouvelles sources de traffic,
  • et la véritable utilisation du pouvoir de l’email (pas de twitter, pas de facebook. mais c’est un autre débat)

Sujets abordés dans cet article :

read me im famous, readme im famous, read me im famous, les blogs avenir, readmeiam famous, read me i famous, avenir des blogs, read me I am famous, l\avenir du blog, aweber marketing

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */