Etiquettecréer un blog

Comment créer un blog de niche? (Etude de cas)

C

Dans cet article, je réponds aux questions de Nicolas qui a participé à la formation « Trouvez la voix unique de votre blog ». A travers cet exemple concret, vous allez pouvoir mieux comprendre comment créer un blog de niche et l’importance de bien cibler son prospect et de résoudre UN problème précis.

Bonjour Nicolas, j’aimerais cerner un peu où en est ton blog à l’heure actuelle pour que tu puisses ensuite me poser tes questions. As-tu déjà monté le blog ?

Le blog est en cours de construction.

Peux-tu nous expliquer un peu quel est ton projet, quel est le nom du blog et ce que tu as déjà préparé ?

D’accord. Mon blog s’appelle Fitness et Compagnie. C’est une démarche globale qui consiste à la pratique sportive du fitness et l’alimentation, travailler son corps, l’esthétique et la santé.

Que souhaites-tu vendre sur ce site ?

Je n’ai pas encore réfléchi en détails mais je pense que ce serait un programme plus sportif qu’alimentaire. Ce serait un programme éventuellement sous la forme de vidéos pour simplifier la compréhension.

Aujourd’hui, as-tu l’expertise pour réaliser le programme en question ?

Je pense. Depuis maintenant cinq ans, je travaille dans ce sens pour mon plaisir. J’ai pensé que je pouvais lier le plaisir et le commercial en faisant un blog sur le sujet.

Donc, tu travailles déjà dans cette thématique.

Quand je dis que je travaille, je veux dire que je pratique le fitness. J’ai mis en place un programme personnel que je souhaite partager.

Est-ce que tu as déjà obtenu des résultats qui seront intéressants pour ton lecteur ?

Oui, bien sûr, je pense que j’ai un physique qui peut vendre.

Ok, c’est donc basé sur une expérience personnelle. Tu m’as dit que tu avais commencé à travailler sur l’histoire et le contenu des articles.

Ma page « A propos » oui. Je n’ai tout de même pas perdu beaucoup de temps en mettant en place le domaine.

Est-ce que les pages sont accessibles que je puisse aller voir et commenter ?

Il n’y a rien dessus encore. J’ai changé de nom de domaine dernièrement. J’ai mis énormément de temps à remettre en place ce nouveau domaine. Mes articles sont sous le format Word ou en brouillon sur WordPad.

Du coup, est-ce qu’il y a un point sur lequel je peux t’aider ?

Oui, savoir si ma niche est bien ciblée, s’il y a bien un potentiel commercial derrière.

Qu’est-ce qui va te différencier du million de sites et de programmes qui existent sur cette thématique ?

J’ai trouvé surtout sur le Web français des sites de musculation. Le fitness n’est pas trop développé. Ce que j’appelle fitness n’est pas l’aérobic comme tout le monde le pense mais vraiment le fitness comme sur les sites anglo-saxons et qui permet de développer de grosses capacités. Soit un programme de perte de graisse mais aussi gagner du muscle.

C’est un programme de remise en forme ?

De remise en forme et de progression même si la personne a déjà un niveau élevé. Elle peut se fixer des objectifs supérieurs.

Le problème c’est que tout reste vague et je ne vois pas ce qu’il y a d’unique dans ta proposition. Donc qu’est-ce que tu proposes qui n’existe pas ailleurs ?

Ce que je propose ? Je l’ai peut-être mal expliqué, mal détaillé. J’ai vraiment un programme complet, pas un programme qui cible juste la perte de poids ou la capacité musculaire. Ce sont des programmes courts, relativement intensifs, pratiqués à domicile avec du matériel très simple. Les exercices durent une demie heure et permettent de travailler l’endurance, la force, la vitesse, la souplesse.

C’est très vaste. Du coup, quel est le problème du prospect que tu vas résoudre ?

Il a une surcharge pondérale, il souhaite gagner de la masse musculaire ou travailler son endurance.

Voilà où j’essaie d’en venir. Un produit doit résoudre un problème. 

En résumé, un prospect arrive à toi parce que quelque chose l’embête. Il ne peut pas à la fois se sentir trop gros, trop maigre et essoufflé. Tu vois ? Il a UN problème. 

Si tu as trois problèmes différents qui correspondent à trois personnes différentes, cela veut dire que tu dois proposer trois produits ou trois messages différents. Au début, tu dois en avoir un. 

Tu ne peux pas sortir tes trois produits simultanément et pire encore tu ne peux pas sortir trois produits en un seul. Idéalement, tu dois te focaliser sur un seul de ces produits même si tu sais que tu vendras les autres plus tard, même si tu sais que tout le monde en aurait besoin parce que ça peut leur apporter des bénéfices énormes à tous. Il faut choisir le produit qui a le plus de chances d’être acheté.

D’accord. Ce serait plus pour la perte de poids éventuellement.

Donc ton prospect se sent trop gros et se sent essoufflé quand il monte les escaliers. Tu proposes un programme complet pour qu’il trouve la forme.

Comment améliorer votre visibilité sur Google avec les liens internes

C

Dans cet interview avec Aurélien Amacker, nous vous expliquons comment améliorer la visibilité de votre site Internet sur Google.

Parfois, les différentes pages d’un site Internet n’ont pas la même visibilité et la même chance d’apparition dans les résultats de recherche sur Google. En effet, des indices extérieurs d’optimisation sont utilisés par Google pour définir l’importance de votre site Internet. Mais, même à l’intérieur du site en lui-même, il y a des indices qui montre à Google l’importance d’une page ou une autre. 

Par exemple, si Google se dit que telle page ne sert à rien et qu’en réalité c’est une page que vous avez ciblé avec votre mot-clé le plus important, il ne ramènera jamais de trafic dessus. Par conséquent, cette page ne sera pas positionnée.

Ceci nous amène à nous demander :

Quel est l’ingrédient principal qui permet à Google de déterminer la page importante de votre site Internet ?

Il y a plusieurs facteurs qui permettent à Google de détecter une page importante dans un site Internet. Mais il y a un facteur sur lequel vous pouvez agir immédiatement : le nombre de liens dans votre site qui ramènent les internautes vers cette page. 

Imaginons que vous rédigez un article intéressant et de référence sur un sujet déterminé. Régulièrement, quand vous rédigez d’autres articles qui portent sur la même thématique, vous citez l’article référence. Pour cela, vous créez un lien qui permet aux visiteurs de lire directement l’article en cliquant dessus. A force de rediriger les lecteurs vers ce lien, Google classera cette page parmi les pages importantes de votre site. Par la suite, elle apparaîtra mieux positionnée dans les résultats de recherche. Exactement comme dans la vie réelle, quand beaucoup de personnes parlent d’un film, cela veut dire qu’il est intéressant. L’algorithme de Google évalue l’importance d’une page à travers le nombre de sites qui parlent de cette page. 

Pour les blogs, comme toutes les pages créent un lien avec la page contactez-nous,  Google la considère comme étant une page importante, même si cette page ne contient qu’un formulaire vide. A l’inverse, vous pouvez avoir une page importante, qui parle de votre produit, expertise ou des témoignages de vos clients, mais le seul moyen d’y accéder, c’est de faire la bonne série de clics depuis la page d’accueil. Cette page ne sera pas considérée comme étant importante pour Google. 

Donc, pour améliorer le référencement de vos pages principales, vous devez faire une sorte de toile dans votre site, où toutes les pages importantes parlent les unes des autres. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont possibles. Pour les sites traditionnels, vous pouvez le faire manuellement. Il est possible de le faire automatiquement à travers des extensions dans vos blogs. Mais je vous déconseille cette méthode.

A chaque fois que vous créez une nouvelle page, pensez aux pages qui sont en rapport avec ce nouveau contenu. Par la suite, vous insérez des liens des pages précédentes dans celle que vous venez de créer. Si vous jugez que la nouvelle page est la plus importante, il est possible d’insérer des liens qui mènent les visiteurs à ce nouveau contenu dans les pages déjà existantes. Cela dépendra de votre choix. Le plus important, c’est d’inclure des liens de pages existantes dans la nouvelle page et les nouveaux articles. Ainsi, les visiteurs, impressionnés par ce nouvel article, cliquent sur les liens qui mènent à d’autres pages. Ceci aura pour conséquence directe de favoriser la visibilité de ces pages sur Google.

Si vous vous assurez que chaque page référant à un mot-clé, crée un lien avec d’autres pages de mots-clés de votre site Internet, alors toutes ces pages seront visibles et par la suite positionnées sur Google. Ainsi, vous ne risquez pas d’avoir un contenu perdu. Par contre, une page qui n’est pas incluse sous forme de lien dans d’autres pages, n’apparaîtra jamais dans les résultats de recherche.    

Un contenu attrayant ne s’improvise pas : la technique

U

Il y a une différence entre une stratégie média et une stratégie BCPV. En effet, la stratégie média consiste à publier plusieurs articles sur divers thèmes dont l’objectif est d’élargir l’audience. Quant à la stratégie BCPV, elle s’intéresse  principalement à l’augmentation des ventes. Toutefois, il est possible de transiter d’une stratégie à l’autre.  

Comment évaluer le volume de contenu dont vous avez besoin ?

Partager suffisamment de contenu

Vous devez avoir suffisamment de contenu pour être perçu comme un expert par vos pairs. 

Sur votre blog, il est recommandé d’avoir assez d’articles pour mettre en valeur votre expertise, mais de définir un nombre rationnel pour qu’il soit humainement faisable. 

L’intérêt dans la stratégie BCPV d’avoir peu d’articles (de 4 à 10 articles pour le démarrage et avant de contacter le premier partenaire) c’est que vous pouvez les générer rapidement. Par conséquent, vos articles seront encore récents au moment où vous contactez le partenaire.

Désactiver l’affichage des dates

Je vous conseille d’ailleurs de désactiver l’affichage des dates sur votre blog. Cela est réalisable particulièrement sur WordPress puisque vous avez la possibilité de choisir le format des dates. 

Cela est important, parce que le processus humain naturel considère que les anciens articles ne sont plus valides ou perdent en crédibilité.

A quelle fréquence devez-vous publier sur vos sites Internet ?

Publier rapidement votre contenu phare au début  

Pour la stratégie média l’objectif, c’est de publier régulièrement du contenu. Cela ne veut pas dire qu’il est exigé de publier souvent, mais plutôt, il est essentiel de publier avec régularité. 

En effet, si vous ne publiez pas vos articles à un rythme constant, vous risquez de perdre beaucoup de vos visiteurs. 

Par contre, dans la stratégie BCPV, vous n’aurez pas de soucis au niveau de la fréquence du partage des articles sur votre blog. 

Dans cette stratégie, vous êtes invité à publier rapidement au début votre contenu phare. Ensuite, vous publiez de nouveaux articles quand il y a une nouvelle campagne de promotion en cours. Autrement dit, les différentes étapes de la stratégie BCPV sont :

  • Vous partagez vos premiers articles ;
  • Vous contactez vos partenaires ;
  • Une fois arrivés sur le blog, vos partenaires doivent trouver du contenu intéressant ;
  • Vous générez, par conséquent, des ventes ;
  • Vous publiez davantage de nouveaux articles dans le cadre d’une campagne publicitaire.        

Il est possible de continuer ainsi pendant des années, tant qu’il est toujours possible de nouer de nouveaux partenariats.

Privilégiez un contenu intemporel   

De temps en temps, vous aurez besoin de lancer un nouveau produit ou faire des changements sur un produit existant. Dans ce cas, il est possible de publier un nouveau contenu, un article ou une vidéo, sur votre blog relatif à ce nouveau produit et qui sera ajouté à votre contenu phare. 

En publiant le nouveau contenu sur votre blog, il est essentiel que vous fassiez en sorte qu’il soit aussi intemporel que possible. 

Quelques fois, vous ne pourrez pas faire autrement, s’il s’agit du lancement d’un nouveau produit vous serez obligé de demander les avis de vos clients, par conséquent ce n’est plus un contenu intemporel. 

Par contre, si vous faites la promotion d’un produit existant, vous pouvez créer un contenu qui met en avant les avantages de ce produit et à la fin vous insérez un lien qui mènera à votre offre. En optant pour cette technique, vous créez un contenu qui ne dépend pas de la date de sa publication. Essayez de faire en sorte que ces nouveaux articles soient intemporels en éliminant la mention des dates ou des éléments qui limitent leurs validités.

Jusqu’où aller sans mettre en danger la vente ?

Une question qui revient souvent en parlant du blogging est : jusqu’où est-il possible de publier des articles sans que les prospects pensent qu’ils ont fait le tour et qu’il est inutile d’acheter le produit ?

Cette crainte, en général, touche les entrepreneurs qui proposent des produits d’information hautement lié au contenu partagé sur le blog. En réalité, vous pouvez tout dire sur votre blog sans risquer la diminution de vos ventes. Il est même possible que vous augmentez vos ventes grâce au partage inconditionné du contenu sur le blog. 

Par contre, il faut éviter de tout dire à la fois, en rédigeant un long article qui résume tout le contenu d’un livre que vous comptez mettre en vente.

Il est recommandé de rédiger plusieurs articles traitant des points précis qui correspondent à des chapitres de votre livre. Au final, vous êtes certains que vous avez tout dit, mais vos lecteurs, mêmes les plus fidèles, ne passent pas suffisamment de temps pour consommer tout ce que vous avez publié sur votre site. 

Si un prospect lit tous vos articles et regarde toutes les vidéos que vous avez partagées sur votre blog, il s’agit d’un prospect qualifié qui finira absolument par l’achat de votre produit/service.

Il est important de garder à l’esprit que vous vendez deux éléments importants :

  • Un gain de temps : c’est plus rapide de passer par la solution que vous offrez que de chercher ailleurs ;
  • Une personnalité et des valeurs : si vous proposez votre contenu sous forme de différentes parties intéressantes, nombreuses et liées aux différents thèmes de votre activité, une catégorie de vos prospects se contentent de lire quelques articles et une autre catégorie préfèrent lire tout le contenu proposé. Cette dernière, achètera votre produit/service parce qu’elle achète principalement votre personnalité et vos valeurs.      

Comment trouver les idées des articles ?           

Je trouve mes idées d’articles en me posant les questions que personne n’ose se poser sur mon marché. Il s’agit de questions qui servent à simplifier un sujet complexe. Votre prospect, en général, en sait moins que vous sur votre produit/service, quel que soit le secteur d’activité. Si votre prospect sait autant que vous ou plus que vous, changez de métier.

Sinon, pensez à vous poser les suivantes :

  • Comment démystifier les croyances répandues sur votre marché ?
  • Comment décrire le problème vécu par le prospect ?  
  • Comment proposer une voie simple vers le résultat ?

Par exemple, si vous consultez des blogs qui traitent des sujets en relation avec le développement personnel, vous vous rendez compte que la majorité de ces blogs sont tenus par des blogueurs qui :

  • Cherchent tout simplement à gagner de l’argent ;
  • Partagent des connaissances superficielles et se valorisent en donnant des conseils ;  
  • Connaissent le sujet, mais ils n’ont pas forcément la structure.

Par contre, vous trouverez rarement des blogs qui sont capables de décrire le problème vécu par les prospects sans abuser ou qui proposent une voie simple vers le résultat. Pour la simple raison que personne n’a posé la question : qu’est-ce que les prospects veulent atteindre ?

Si je débutais un blog de développement personnel sur l’efficacité pour mieux s’organiser et devenir plus efficace, je commencerais d’abord par identifier les obstacles rencontrés par mon prospect qui veut atteindre un résultat et devenir plus organisé :

  • Il n’a pas eu le temps pour se former ;
  • Il a fait des tentatives qui n’ont pas abouti à des résultats ;
  • Il est freiné par son entourage.

En suivant cette stratégie, j’ai construit déjà trois idées d’articles. 

Ensuite, il est indispensable de proposer la voie simple qui permet à mon prospect d’atteindre un résultat rapidement.

En vous posant les mêmes questions que vos prospects, vous serez capable de vous démarquer de la concurrence.

Le secret pour bien démarrer votre blog

L

Dans cet article, je vais vous expliquer comment démarrer votre blog de la meilleure façon possible en utilisant la stratégie BCPV. 

La nomenclature de la stratégie BCPV est issue de l’abréviation de différents ingrédients fondamentaux de cette stratégie : le Blog, le Contenu, le Partenariat et les Ventes. 

Je vais définir cette stratégie en expliquant ses différentes parties et comment les exploiter pour démarrer votre blog.

Un site Web ou un Blog ?

Première question qui revient très fréquemment : est-ce que vous devriez avoir un site Internet ou un blog ? 

Personnellement, ma solution préférée, c’est d’avoir une page, aperçue comme étant un site Internet par vos prospects, gérée par un outil de blog. 

Un exemple concret, j’ai un site qui s’intitule Seduction By Night pour vendre des ateliers de séduction. Sur la page d’accueil de ce site, vous retrouvez une petite présentation au sujet de la drague, les témoignages et les messages de remerciement des clients, les cours en vidéos et un formulaire pour l’inscription à la newsletter. C’est un site classique qui vend des services, à savoir des séminaires et un produit physique qui est le DVD. 

La structure de cette page est semblable à celle d’un site classique, mais est réalisée à partir d’un outil de blog : WordPress. 

D’ailleurs, je vous recommande vivement cet outil quand vous démarrez votre blog, c’est l’outil le plus complet et le plus facile à utiliser. 

Donc ma recommandation, c’est de commencer par un blog et vous y insérez les éléments d’un site classique : la page d’accueil et les pages statiques. 

Reprenons l’exemple du site Seduction By Night, sur lequel j’ai distingué la page d’accueil des autres pages du blog. 

Je vous recommande d’utiliser des outils comme WordPress plutôt que d’autres outils conseillés habituellement comme les sites Builders ou Joomla, pour la simple raison que ces outils qui servent à créer des sites sont vraiment des usines à gaz. 

La majorité des entreprises n’ont pas besoin de beaucoup de pages et de différentes rubriques surtout s’il ne s’agit pas d’un site d’e-commerce.

Tout ce dont vous avez besoin pour lancer votre blog :

  • Une page d’accueil ;
  • Quelques pages statiques ;
  • Une page avec vos conditions générales et mentions légales ;
  • Une page qui vend votre produit phare ;        
  • Les éléments essentiels que vous devez mettre en place sur votre blog ;
  • Une page qui propose une inscription à la newsletter ;

Comment configurer la page d’accueil ?

Sur votre page d’accueil, vous choisissez si vous voulez afficher les derniers articles ou une page statique. 

Sur mon site Le Marketeur Français, je ne suis pas mon propre conseil, ma page d’accueil liste les derniers articles. La raison est qu’il est en cours de refonte et aussi parce qu’à la racine du site Le Marketeur Français, il y a une page statique comme il y avait un test technique mis en place sur le blog. 

Toutefois, le paramétrage optimal, c’est de configurer une page d’accueil statique qui présente ce que vous faites. Ensuite, vous créez une page vierge qui servira uniquement à représenter la page d’actualités qui aura la liste de vos derniers articles. 

J’ai consacré cette page dans mon site Le Marketeur Français pour présenter mes activités, mes services en tant que consultant pour les Lancements Orchestrés, les conditions nécessaires et le formulaire de contact.

Il est crucial que votre page d’accueil ait un but. D’une façon générale, ce but consiste à captiver le prospect. Cette page a comme rôle, d’inciter les visiteurs à insérer leurs coordonnées. La vente du produit est éventuellement parmi les buts de la page d’accueil.  

Sur la page d’accueil, il est indispensable d’insérer au moins un appel à l’action. Il est préférable de formuler cet appel à l’action d’une façon appropriée à chaque page afin de traduire l’objectif de votre page d’accueil.   

Comment concevoir un blog ?

Le premier critère essentiel dans la conception de votre blog consiste à la lisibilité. Erreur commise sur mon blog Seduction By Night, d’opter pour un fond noir avec une écriture blanche. Je recommande d’éviter ce choix de couleurs inversées parce qu’il rend votre contenu illisible. En revanche, une écriture de couleur foncée sur un fond clair est le meilleur choix à adopter pour la conception de votre blog. 

Pensez également à créer une charte graphique qui vous démarque des autres sites de votre secteur. En se basant sur les modèles existants pour créer votre site, vous créez la confusion à l’esprit du prospect. D’autre part, en copiant la conception d’un autre site, votre prospect vous jugera indigne de la confiance, particulièrement si ce site est proche de votre secteur d’activité.

De quoi allez-vous parler ?  

L’étape suivante consiste à développer votre plan d’attaque afin de définir les sujets qui seront abordés sur votre blog. 

À l’avance, je vous recommande de déterminer votre produit/service que vous voulez vendre. Certaines formations traitent ce sujet, citons Blogueur Pro d’Olivier Roland et Bloguer et gagner d’Aurélien Amacker. 

Sinon, si vous êtes membre de Séduire Le Client, vous aurez une formation vidéo concernant le blogging qui répond à ce type de questions.  

Ce sont les éléments de base indispensables pour le démarrage d’un blog qui vous servira de plateforme par la suite pour appliquer la stratégie BCPV. 

Comment bien préparer le terrain pour un Lancement Orchestré ?

C

Dans cet article, j’aimerais vous expliquer comment vous assurer que votre blog est un terrain fertile pour vendre vos produits. 

Pour cela, je vais revenir sur l’expérience d’Olivier Roland et de sa première expérience de blogging : le moment où il a fait le bilan par rapport à sa volonté de développer les blogs comme outil pour sa liberté.

À l’heure du bilan, voici les notes d’Olivier Roland quant à sa première expérience.

1. Admettre que Technosmart était un échec

Il est important d’admettre l’échec sur le plan rentabilisation afin de couper les branches qui ne donneront pas de fruit.

2. Lecture de La Semaine de 4 heures de Timothy Ferriss

La lecture de ce livre donne naissance à une nouvelle stratégie qui consiste à construire un revenu passif en optimisant le blogging. 

Cela est envisageable en réduisant le temps passé dans la rédaction des articles tout en développement un contenu qui intéresse les visiteurs.  

3. Création de Habitudes Zen

Cette décision a mené à la création de Habitudes Zen, qui présente un nouveau projet de blog alimenté par la traduction des articles libres de droit. 

En effet, ce projet est basé sur une stratégie qui réussissait déjà sur le web anglo-saxon. 

Habitudes Zen avait un potentiel puisque ce modèle a fonctionné sur le web américain. 

La preuve est que le blog Zen Habit de Leo Babauta lui rapporte des dizaines de milliers de dollars. Mais la limite naturelle en optant pour la traduction des articles libres de droit, est que le contenu est la propriété d’une autre personne.

L’objectif primordial lorsque démarrez un blog que vous allez monétisation, c’est d’être indépendant. 

L’indépendance ne se traduit pas seulement par la liberté de ne pas travailler au bureau, mais aussi par la possibilité de contrôler votre avenir pour qu’il ne dépende que de vous.

Cette réflexion à fait naître un nouveau projet.

Nouveau projet

Le nouveau projet d’Olivier Roland collait mieux avec la stratégie de créer un nouveau contenu qui lui appartient et différent afin d’attirer une nouvelle audience.

Le premier déclic pour Olivier Roland a été la lecture du livre La Semaine de 4 Heures qui a changé sa perception des choses et l’a poussé à penser qu’il y a forcément d’autres livres de la même trempe. Il a donc décidé de lire davantage de livres de référence. 

La question qu’il se pose alors est : quels sont les livres à lire lire en priorité ?

La réponse consiste en une liste de 99 livres développée par Personal MBA. Ce sont des livres de référence dans le domaine de l’entreprise et de la communication développée.

Le deuxième déclic d’Olivier Roland rentre dans le cadre du sujet principal et du terrain fertile. 

Inspiré d’un article de Léo Babauta : « Si vous vous engagez dans quelque chose d’ambitieux, clamez votre objectif en public et vous serez forcé d’avancer », Olivier Roland a créé son nouveau blog en optant pour cette stratégie. 

Il a annoncé son défi au public de choisir 52 livres du Personal MBA et d’en lire un par semaine. Il s’est engagé également à partager sur son blog les résumés de ces livres. L’idée essentielle est d’apporter de la valeur ajoutée aux lecteurs

La promesse claire faite par Olivier Roland aux lecteurs est de leur faire gagner du temps et leur faciliter le choix de livres à acheter. D’ailleurs, sur une courte période, son blog se construit un public des lecteurs. Étant familier de ce genre de livres, les résumés partagés sur le blog d’Olivier ont incité les lecteurs à les acheter. 

Par conséquent, Olivier a généré les premiers revenus de « Des Livres Pour Changer de Vie » grâce au programme d’affiliation proposé par Amazon.

Principes primordiaux

Il y a deux principes primordiaux à retenir de cet exemple de démarrage.

Le marché porteur

Afin de générer des ventes à partir du blog, il est indispensable de créer un produit qui soit tout de suite sur un marché porteur.

Pour ce faire, pensez à partager un problème que vous rencontrez dont vous n’avez pas la solution. En évoquant cette problématique, vous constaterez sans doute que beaucoup des personnes ont le même souci. Ainsi, vous créez le besoin auprès de votre audience.

En leur proposant un produit/service qui résout ce problème pour vous et toute personne qui a rencontré cette difficulté, vous touchez à un produit que je nomme « baguette magique ». 

Le produit qui suscite dans l’esprit de votre prospect cette expression « si seulement j’avais VOTRE PRODUIT, je pourrais enfin réaliser mon objectif. » 

Si vous réussissez à explorer ce produit imaginaire, vous touchez à un concept d’un produit/service extrêmement facile à vendre plus tard.

L’expertise d’un blog

Le fait de créer son propre blog avec un contenu que lui appartient, a permis à Olivier d’asseoir son expertise. 

Un concept très important abordé dans la formation « Blogueur Pro », c’est qu’il est possible de démarrer un blog en tant que débutant dans un secteur et d’apprendre simultanément avec vos lecteurs. 

D’ailleurs, c’est exactement le principe de « Des Livres Pour Changer de Vie ». Olivier rédige les résumés des livres au fur et à mesure qu’il les lit. 

En termes de compétences, cette pratique vous permettra d’apprendre énormément. 

D’autre part, vous devenez un expert aux yeux de vos lecteurs sur une courte durée à force de partager vos connaissances avec eux. Bien évidemment, vous accélérez votre propre apprentissage.

Si à l’heure actuelle vous ne disposez pas d’un blog et vous gérez une autre activité, le fait de démarrer un blog sur votre secteur vous permettra de devenir expert. Particulièrement pour les entrepreneurs qui ont un produit/service sur le marché, la création d’un blog dans votre thématique et le partage des connaissances récemment apprises, donnera davantage de valeur aux yeux de vos clients. Un autre avantage du développement d’un blog, c’est de vous démarquer de la concurrence.

Les étapes à suivre pour la rédaction du contenu phare !

L

La création du contenu joue un rôle fondamental dans le développement de votre activité. Un contenu bien rédigé vous permettra de créer rapidement des partenariats, élargir votre audience et générer des ventes. 

Certaines personnes pensent qu’il est indispensable de créer un contenu sur le blog pendant plusieurs années avant d’avoir une audience prête pour acheter ses produits/services. 

Toutefois, il est possible de franchir toutes les étapes nécessaires dans l’ordre, en parcourant le chemin le plus court afin de réaliser des ventes à partir de votre blog en un minimum du temps.

Une fois que vous avez créé votre blog et choisi votre thématique, pensez à mettre en place un plan d’attaque efficace. Afin de bien démarrer votre blog ou site Web, il est crucial de comprendre un concept très important : le contenu phare.

Il est possible d’envisager le contenu d’un blog de différentes façons afin de le rentabiliser. La méthode que j’ai adopté pour rentabiliser mon blog consiste à minimiser le temps de rédaction des articles. Pour parvenir à un tel résultat, il est nécessaire de :

  • Créer un contenu original ;
  • Structurer vos articles.

Commençons avec le premier point.

Comment rédiger un contenu original ?

Voici une liste des critères principaux de la rédaction d’un contenu phare, c’est-à-dire un contenu qui vous permettra de vous positionner en haut du votre marché :

  • Originalité : étant donné le nombre des blogs existants, la question qui se pose est : Existe-t-il un sujet qui n’est pas encore été abordé afin de créer un contenu original ? Heureusement, la réponse est oui ! Vous pouvez toujours créer un contenu original, même si la thématique a déjà été traité par d’autres blogueurs. Pour cela, il suffit de donner une voix unique à votre blog et à vos articles.
  • Spécificité : généralement, les articles de blogs de votre domaine sont rédigés au hasard. Les blogueurs qui pensent à la structuration de l’article avant sa rédaction sont rares. La structuration de vos articles est un levier important pour créer un contenu spécifique.
  • Intemporalité : ce type du contenu attire vos visiteurs constamment comme il n’est pas limité par une durée précise à l’inverse des sujets d’actualité qui eux intéressent les visiteurs durant une période déterminée.

En vue de générer des ventes à partir de votre blog, pensez à rédiger des articles originaux, spécifiques intemporels et en suivant une structure bien déterminée.

Ceci nous amène au second point.

Comment structurer vos articles ?

Le simple fait de suivre une structure personnalisée dans la rédaction de vos articles vous permet de donner une voix unique à votre blog. 

Un article structuré est naturellement plus lisible et compréhensible. 

Cela permet aux lecteurs d’assimiler votre contenu d’une manière fluide et mènera plus facilement à la génération de ventes.

Au démarrage de mon blog vidéo « Drague TV », je me suis rendu compte qu’il était indispensable d’organiser mes idées et de choisir un thème précis autour duquel développer le contenu de mes vidéos.  

Une fois que vous avez choisi votre thématique, mettez en place une structure qui vous permettra de développer vos idées plus clairement et rapidement.   

Personnellement, pour certains blogs, j’utilise la structure suivante :

  1. Salutations. Je commence mes vidéos en saluant les spectateurs.
  2. Ma présentation. Avant de développer mon contenu, je me présente auprès de mes spectateurs.
  3. Annoncer la promesse. Il s’agit de préciser la valeur apportée par le contenu proposé.
  4. Annoncer le plan. Pour attirer les spectateurs et les inciter à regarder ma vidéo, j’annonce le plan ou la question à laquelle je vais répondre. Le plan n’est pas nécessaire pour un article court ou une courte vidéo, mais généralement, il donne une valeur à votre contenu et vous donne une image plus professionnelle.
  5. Le « pourquoi ». Afin de développer mon contenu, je commence par raconter une anecdote, évoquer un événement qui m’est arrivé ou je partage un témoignage pour mettre, là encore, en valeur l’importance du contenu proposé.
  6. Le concept. Il s’agit de l’idée centrale qui tient debout toute seule et qui permet aux internautes d’avancer vers le résultat final. C’est lors de cette étape que vous pouvez introduire de nouveaux concepts pour avoir un contenu original. Si vous abordez un sujet ou un concept pour la première fois, c’est à vous de lui donner un nom. Le simple fait de présenter un nouveau concept et de lui donner un nom vous permet d’avoir une position d’autorité. En définissant un nouveau concept à votre façon et avec vos propres mots, vous devenez une référence sur le secteur.
  7. La méthode. Expliquez la méthode qui permet aux prospects de profiter de ce nouveau concept en donnant des instructions à suivre et un plan à suivre étape par étape. Si vous rédigez un article général et vous n’êtes pas en train de présenter un concept qui obéit à des instructions, pensez à aborder les différents aspects du sujet proposé et à dévoiler les points auxquels il faut être attentif.
  8. Les exemples. Peu importe votre sujet et votre thématique, ce point vous permet de vous différencier de la plupart des personnes qui tiennent un blog autour de la même thématique. Il s’agit de donner les exemples et d’introduire des noms, des chiffres et des exemples concrets pour crédibiliser votre contenu. Exploitez votre expertise pour convaincre vos prospects et pour concrétiser votre concept.
  9. Récapitulez et résumez le contenu.  
  10. Salutations du fin et appel à l’action.

Si vous prenez l’habitude de suivre ces étapes dans tous les articles que vous créez et les vidéos que vous publiez sur votre blog, quel que soit le sujet que vous traitez, même s’il est traité partout ailleurs, vous devenez rapidement une référence sur la thématique. Cette structure attire les visiteurs et par la suite augmente vos chances de générer plus de ventes. 

Booster votre visibilité grâce au contenu attrayant

B

Votre contenu joue le rôle du trait d’union entre votre produit/service et les clients. Afin d’améliorer votre visibilité et accroître votre audience, il est recommandé d’exploiter les différentes plateformes disponibles pour partager le contenu, et ce, en utilisant le format adéquat.  

  • Contenu audio : certaines personnes préfèrent un contenu audible afin de l’écouter en effectuant une autre tâche : dans le transport, en faisant le ménage ou au bureau…
  • Contenu vidéo : le contenu vidéo attire l’attention de vos clients. Pensez à partager vos vidéos sur Youtube afin d’augmenter vos chances d’apparaître bien classé sur les résultats des moteurs de recherche.
  • Contenu e-mail : Les ebooks, les études, les témoignages et les articles sont différents types du contenu qui peuvent être envoyés à vos abonnées sur les newsletters via e-mail.
  • Contenu réseaux sociaux : pensez également à partager votre contenu avec vos fans sur les réseaux sociaux. Je crée souvent un contenu pour le partager avec les abonnés sur notre page Facebook « Séduire Le Client ».

Comment mesurer l’efficacité de votre contenu ?

Afin d’évaluer l’efficacité de votre contenu et l’engagement de votre audience, il est crucial d’analyser les résultats de statistiques. 

Deux chiffres clés à ne pas rater pour l’analyse du comportement de vos prospects vis-à-vis de votre contenu : durée de visionnage et fidélisation de l’audience.

Nous avons constaté que les internautes qui regardent notre contenu jusqu’à la fin interagissent en laissant un commentaire ou en cliquant sur « J’AIME ». Cette action traduit la satisfaction de cette catégorie par le contenu proposé. Le problème c’est qu’une minorité de nos clients achèvent le visionnage d’une vidéo par exemple.   

Les résultats de statistiques liés à notre podcast d’une durée de dix minutes partagé sur notre page Facebook ont relevé une chute dans le nombre de personnes qui continuent à regarder notre vidéo au-delà des deux premières minutes. 

Prenons une vidéo de mon podcast en exemple, on remarque que la courbe de fidélisation correspondante à cette vidéo démarre à 100 % et seulement 10 % vont visionner le contenu jusqu’à la fin.

La durée moyenne de visionnage de cette vidéo est de quatre minutes. Cela indique que nos prospects regardent seulement la moitié de la vidéo partagée en moyenne.

Comment améliorer le temps de visionnage ?

Les résultats de ces statistiques et ces pourcentages m’ont poussé avec mon directeur commercial, à penser à une nouvelle stratégie qui nous permettra d’accroître la durée du visionnage de notre contenu et l’engagement de nos visiteurs. Cette étude a donné naissance à une nouvelle métrique que nous avons appelé « la valeur par minute ».

Ce paramètre consiste à structurer la vidéo d’une manière que le client pourra tirer profit de chaque minute du visionnage. 

En proposant un contenu riche en informations réparties équitablement sur la durée totale de la vidéo, nous avons réussi à augmenter le nombre de clients qui termine le visionnage de la vidéo jusqu’au bout. 

L’idée consiste à répartir les conseils et les informations sur toute la longueur de la vidéo au lieu de tout dévoiler au début de la vidéo.

En appliquant cette stratégie sur une nouvelle vidéo, nous avons remarqué que nous avons obtenu des résultats différents aux résultats précédents. La courbe est devenue beaucoup plus plate et nous avons éliminé la chute du nombre de visiteurs.

Les statistiques de la première vidéo montrent une baisse de 50 % du nombre de visiteurs au bout des deux premières minutes, pour la deuxième vidéo nous avons franchit la barre de 50 % après 10 minutes du visionnage : la durée moyenne du visionnage de la vidéo est passée de quatre minutes à dix minutes et le taux de fidélisation à 20 %.

Comment améliorer votre valeur par minute ?

Afin d’améliorer la visibilité de votre contenu, il est recommandé de suivre quelques instructions :

  • Structurer davantage votre contenu en répondant à une problématique ;
  • Trouver les points clés que vous comptez aborder sur cette problématique ;
  •  Illustrer chacun de ces points avec un exemple ;
  • Donner à la fin un récapitulatif ;
  • Annoncer dès le début les différents points qui seront abordés dans votre vidéo ;
  • Opter pour un générique court. La durée recommandée est de 4 secondes ;
  • Ajouter de la musique au cours de la vidéo et pendant les moments clés et notamment au démarrage pour solliciter encore plus l’attention de vos prospects. Cela vous permettra de démarrer la vidéo d’une façon plus dynamique.

Connaître vos chiffres : la clé pour réussir votre blog

C

Avoir un blog est un levier fondamental pour votre présence en ligne. Peu importe votre activité, un blog peut être utilisé comme un outil de génération de prospects. 

Si vous êtes entrepreneur et souhaitez intégrer un blog à votre stratégie marketing afin d’augmenter vos ventes ou si vous êtes un blogueur et souhaitez dégager des revenus depuis votre blog, vous devez dans les deux cas suivre quelques étapes pour réussir.

La création d’un blog ne présente qu’un outil pour le développement de votre activité. A un moment donné, vous devez changer et passer du statut de blogueur à celui d’entrepreneur.

Un blog vous offre l’opportunité d’améliorer votre visibilité et votre crédibilité auprès de vos clients potentiels. Néanmoins, pour certaines activités, le blogging n’est pas l’outil le plus efficace. Des prospectus et des flyers pourront faire l’affaire. Pour cette raison, il est nécessaire d’analyser vos chiffres clés pour évaluer la rentabilité de votre stratégie marketing !

Vous devez systématiquement faire un suivi des chiffres clés : comment votre blog progresse t-il ? Est-il un outil efficace pour le développement de votre activité ?  

Chiffre d’affaires généré par votre blog

Si vous comptez utiliser votre blog pour vendre un produit ou un service, il est crucial de considérer votre chiffre d’affaires généré par le blog. Pour cela, la mise en place d’un outil vous aidant à classer les clients provenant de votre blog est nécessaire.  

Cela parait un peu compliqué pour les entreprises classiques : vous devez peut-être poser systématiquement la question aux prospects  « comment vous avez nous connus ? ». C’est une bonne pratique à adopter dans votre entreprise pour gérer le flux de vos clients d’une part, et évaluer l’efficacité de votre blog d’autre part.

Une autre technique adoptée par les sites de commerce électronique consiste à créer plusieurs liens qui réfèrent au même produit mais le lien de chaque canal de vente diffère. Ainsi, cela permet de repérer la provenance des ventes. En redirigeant le trafic de blog vers votre produit à partir d’un lien unique et traçable, vous pouvez obtenir le nombre exact de visiteurs redirigés vers votre produit à partir du blog selon le nombre de clics effectués via ce lien. 

Volume de prospects généré par votre blog

Un autre levier très important pour l’évaluation de l’efficacité de votre blog est le volume de prospects généré par votre blog. 

Notez qu’il y a une différence entre un client et un prospect. Un client est celui qui vous paye pour bénéficier d’un service alors qu’un prospect est une personne qui visite votre blog par curiosité ou pour découvrir votre site. Une fois que le prospect s’inscrit sur votre blog et fournit ses coordonnées, principalement son e-mail, vous obtenez un prospect qualifié.

Peu importe votre thématique ou votre approche, il est primordial de proposer aux visiteurs de votre blog d’inscrire leurs coordonnées. Vous pouvez notamment leur demander leurs coordonnées en échange d’un guide gratuit à télécharger ou de l’inscription à la Newsletter par exemple.

Il suffit d’insérer un simple formulaire sur l’interface de votre blog ou site pour récupérer les adresses mails de vos visiteurs. Plusieurs sites existent pour activer cette fonctionnalité ce qu’on appelle les auto-répondeurs.

Vous l’aurez compris, le but principal de votre blog doit être de captiver un maximum de prospects et récupérer leurs coordonnées. Plus vous générez des prospects qualifiés, plus vos chances de ventes augmentent.

Certains entrepreneurs segmentent les mailing listes. Il consacre une mailing liste de prospects provenant du site de ventes et une autre liste provenant des prospects venant depuis le blog.

Personnellement, je crois que c’est une mauvaise stratégie la plupart du temps parce que ce sont des prospects intéressés par le même type de produit/service. Naturellement, vous devez appliquer la même stratégie marketing pour les convaincre et le même processus de vente.

Pour conclure, gérer votre blog comme une entreprise contribuera considérablement à la génération de clients et par la suite l’augmentation des ventes.

Blogging, réseaux sociaux, emails, dans quel ordre s’en servir

B

Blogging et emails fonderont les bases de votre réputation sur le net !
Blogging et emails fonderont les bases de votre réputation sur le net !

Pour que votre communication en ligne soit efficace, il vous faut suivre un ordre logique. Trop nombreux sont les jeunes entrepreneurs qui se lancent sur tous les fronts à la fois. Il faut pourtant prendre le temps de bien faire les choses pour être reconnu comme il se doit. Blogging, réseaux sociaux et emails ne doivent pas être lancés au même moment. Venez donc découvrir comment et pourquoi respecter un ordre cohérent. (suite…)

Sujets abordés dans cet article :

vendre grace a un blog, vendre grace a un blog

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */