Etiquettetrafic web

3 grandes écoles du trafic pour attirer les visiteurs sur votre site

3

J’aimerais parler aujourd’hui de la question épineuse du trafic, autrement dit comment faire pour obtenir plus de clients potentiels qui découvrent votre site Internet et vos offres puis qui décident ensuite d’acheter.

Il faut savoir qu’il existe trois grandes écoles du trafic.

1. La stratégie des partenariats stratégiques

La première, celle que je recommande si vous en êtes au démarrage de votre activité sans disposer de ressources financières importantes, c’est la stratégie des partenariats stratégiques

Il s’agit simplement d’aller voir des entreprises qui possèdent déjà une clientèle correspondant à celle à laquelle vous souhaitez vous adresser. Evidemment, vous ne devez pas contacter un concurrent direct qui vend exactement la même chose que ce que vous avez l’intention de proposer mais plutôt une entreprise qui s’adresse au même type de public. 

Parmi mes clients ayant eu du succès avec cette stratégie, j’ai l’exemple d’Anthony, un coach sportif qui s’est rendu compte que son public était essentiellement constitué de femmes de trente à quarante ans, il a donc cherché dans sa zone de chalandise des entreprises avec le même genre de clientes : salons de coiffure, spa, salons d’esthétique. Ces entreprises ne vendent pas le même produit que lui, il peut donc proposer un partenariat, suggérer à ses clientes de venir découvrir un spa et inversement. 

Ce type d’accord est gagnant-gagnant et permet de se lancer rapidement. Donc si vous ne disposez pas de beaucoup de ressources pour développer votre activité, les partenariats stratégiques vous permettront d’aller vite et loin en même temps.

2. Le trafic organique

Le trafic organique représente les gens qui viennent spontanément sur votre site Internet, qui regardent vos vidéos, qui vous découvrent sans que vous ayez investi en publicité. 

Pour disposer de beaucoup de trafic organique, pour être bien référencé de nos jours dans les moteurs de recherche, il vous faut du contenu de qualité. La clef est ce contenu mis à disposition gratuitement sur Internet pour que les internautes vous trouvent. Il s’agit ici d’un effort de longue haleine. 

Ce qui est intéressant avec le trafic organique est que l’effort que vous produisez aujourd’hui vous reviendra au centuple dans les prochaines années. Il faut donc débuter immédiatement si vous voulez pouvoir en tirer les fruits d’ici un à cinq ans. 

Je recommande à mes clients de toujours commencer par la stratégie des partenaires stratégiques mais le plus tôt possible de créer du contenu gratuit sur des sujets intéressants pour les clients afin d’attirer les visiteurs au fil des prochaines années. Ainsi, vous vous retrouvez avec une grande bibliothèque de contenus. 

Personnellement, sur ma chaîne Youtube je possède plus de mille vidéos différentes sur des thématiques touchant les entrepreneurs. Ma chaîne est donc une source de visites et de prospects. Je propose des vidéos de qualité qui s’adressent à mon audience. Ce moyen permet d’attirer des visiteurs sans avoir à investir des euros supplémentaires. C’est une stratégie lente mais qui permet de récolter une moisson de clients.

3. Le trafic payant

Le trafic payant est la publicité. Vous payez Google pour que votre pub apparaisse au-dessus des résultats d’une recherche, vous payez Facebook pour que votre pub soit visible des gens qui surfent sur ce réseau. Il est possible de payer des plates-formes de publicités natives comme Outbrain ou Taboola  pour que vos produits apparaissent sur les sites de grands journaux comme le Figaro ou le Monde. Des gens cliquent en pensant qu’il s’agit d’un article mais ils tombent sur votre page de vente. 

L’avantage du trafic payant est sa rapidité. Si vous créez un compte aujourd’hui sur Google Adsense, vous payez cinquante euros et vous aurez déjà des visiteurs maintenant. Le problème c’est que vous ne pouvez savoir combien dépenser que si vous possédez déjà l’information de votre valeur par visiteur, c’est-à-dire combien un visiteur qui tombe sur votre site vous rapporte. Cette valeur est essentielle pour savoir combien vous pouvez vous permettre de dépenser. Il est possible de la calculer différemment en choisissant comme métrique la valeur par prospect, autrement dit combien me rapporte par an quelqu’un qui est inscrit sur ma newsletter. 

Dans mon cas, c’est environ entre 10 et 16 euros par an donc je sais que je peux investir jusqu’à 10 euros pour avoir un prospect qui s’inscrit à ma newsletter. Je l’aurai rentabilisé dans l’année, d’autant plus que les gens restent inscrits plus longtemps. Je suis donc gagnant sur le long terme.

La publicité payante est un moyen très intéressant d’attirer des prospects dans le sens où c’est mettre de l’huile sur un feu qui brûle déjà. Le trafic payant ne sert jamais à démarrer.

Chronologiquement, je recommande donc de commencer par les partenaires stratégiques et d’investir dans la pub quand vous avez suffisamment de prospects et que vous savez combien ils vous rapportent. Il faut savoir qu’un prospect froid vaut moins qu’un prospect tiède. Le prospect froid est celui qui arrive en cliquant sur une de vos publicités, il ne vous connaît pas, ne connaît pas vos produits et services et il n’achètera pas lors de sa première visite. Le prospect tiède est celui à qui quelqu’un a fait une recommandation grâce à l’un de vos partenariats. 

Par exemple, un prospect qui vient par recommandation va nous permettre de faire vingt-quatre euros alors que celui qui vient de la publicité rapportera entre trois et six euros.  Il est donc important d’entreprendre la stratégie du trafic payant en dernier.

La technique pour augmenter les visites vers votre blog grâce à Google

L

Dans cet article, nous allons voir comment augmenter le trafic vers votre site grâce au positionnement sur les moteurs de recherche et plus particulièrement sur Google.

Vous voulez être positionné pour que l’internaute en faisant une recherche dans Google trouve votre site Internet. 

Cela signifie que Google doit savoir que votre site parle du mot-clé recherché. 

Sachez que sur la majorité des sites d’entreprises, d’entrepreneurs ou de blogs, la personne qui veut être positionnée oublie qu’il est important d’inclure sur son site le mot-clé sur lequel elle veut être positionnée. 

Google ne peut pas savoir le sujet de votre site si vous ne le mentionnez pas sur votre site. 

Prenons un exemple. Vous proposez du coaching sportif sur Saint-Nazaire. Si vous souhaitez pratiquer cette activité sur Saint-Nazaire et d’autres communes alentours, vous devez absolument lister ces communes sur votre site. 

Ainsi, vous devez créer une liste de 5 mots-clés relatifs à votre produit/service/site et les incorporer dans le corps du texte de votre site et en particulier sur la page d’accueil et dans le titre. 

Intégrer le mot-clé dans le titre

Le plus important sur une page c’est le titre de la page. Nous entendons par titre, la balise qui est en haut de la page avec le code source de la page qui fait que dans la barre de titre du navigateur sera écrit le titre de votre site. Cela n’apparaît pas dans la page mais dans le navigateur. 

Si votre texte parle du coaching sportif sur Saint-Nazaire mais que dans le titre vous n’avez pas mentionné le mot-clé « coach sportif Saint-Nazaire », une autre personne pourra être mieux positionnée que vous si dans le titre de sa page elle inclut ce mot-clé. 

La première chose à faire est d’avoir le mot-clé dans le titre car c’est très important pour Google.

Ce mot-clé est l’expression sur laquelle on veut se positionner, il est donc important qu’il soit également présent plusieurs fois sur votre page. 

Inclure le mot-clé et ses variantes plusieurs fois dans le corps du texte

Vous pouvez utiliser par exemple les tags sur WordPress. Quand vous écrivez un article ou lorsque vous créer une page sur WordPress, vous pouvez préciser le sujet de votre contenu et ainsi inclure dans les tags les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

Le choix de votre mot-clé est important car cela va générer des pages qui vont vous ramener du trafic. 

2 outils pour le référencement naturel

Il y a certains avantages d’avoir un blog plutôt qu’un site traditionnel. En effet, il existe certains outils qui permettent d’automatiser cette tâche. 

Vous avez la possibilité d’utiliser des extensions. Les deux extension les plus répandues sont « All in One SEO » et « Platinum SEO ». Elles sont similaires et gratuites. 

Quand vous installez une de ces extensions sur un blog WordPress : 

  • Elle vous demande sur la page d’accueil quelles sont les expressions sur lesquelles vous voulez vous référencer. Cela vous permet de choisir votre titre. 
  • Elle vous demande quelle est la description de la page en une ou deux phrases qui décrivent le contenu. 

La description n’est pas un des critères primordiaux pour être positionné, par contre, c’est ce qui apparaît dans les résultats sous l’adresse de la page. 

Il est important aussi de mettre le mot-clé au début de la description pour qu’il apparaisse en gras dans les résultats de Google pour que les personnes cliquent davantage dessus. 

Cela permet également à Google de comptabiliser si des personnes cliquent plus sur un résultat en particulier. C’est un indicateur qui dit à Google si beaucoup de personnes sont intéressées par cette page. Si c’est le cas, elle aura tendance à remonter dans les résultats. 

Quand le plugin vous le demandera, dans la description, vous pouvez par exemple écrire « Vous voulez un coach sportif sur la région de Saint-Nazaire ? Cliquez ici ! » 

Le fait de mettre « Cliquez ici ! » dans votre description est un appel à l’action qui permet d’augmenter le taux de clics dans les résultats de Google. De plus, cette astuce est rarement utilisée. 

Par la suite, quand vous écrirez une nouvelle page ou un nouvel article, les extensions vont vous permettre d’optimiser le titre et vont reprendre une partie du texte qu’il y a dans la page et la communiquer à Google. 

De cette manière, Google saura ce qu’il faut afficher comme description de la page. Cela augmente le référencement de chaque page de votre site de façon considérable. 

En résumé, la méthodologie à appliquer est la suivante : 

  • Choisissez 5 mots-clés, 
  • Optimisez votre site en incluant ces mots-clés, en commençant par la page d’accueil, 
  • Vérifiez qu’au début du titre vous avez les mots-clés essentiels,
  • Ensuite, vérifiez que le corps du texte contienne ces mots-clés, de préférence mis en valeur (en gras, italique…) 

Si vous constatez que votre site ne contient pas tout cela, vous devrez ajouter un peu de contenu sur votre page d’accueil. 

Ce contenu doit se trouver le plus haut sur votre page : cela permettra d’augmenter votre référencement. 

  • Evitez de mettre un pavé en haut de page, 
  • Mettez plutôt un premier paragraphe avec vos mots-clés et ainsi de suite. 
  • Adressez-vous directement aux personnes pour leur proposer ce qu’elles recherchent, au lieu de parler de qui vous êtes, cela sera plus convainquant. 

Si une phrase devient plus pertinente pour Google, vous verrez rapidement votre page monter dans le classement des résultats de recherche. 

Pour aller plus loin : 

8 éléments clefs qui propulseront votre blog vers le succès

8

comment propulser un blog vers le succès
Les blogueurs qui réussissent le plus et le plus vite sont ceux qui s’entraident.

Vous pouvez lire tous les conseils de blogging du monde, aucun ne comptera tant que vous ne passerez pas à l’action.

Pour avoir du succès avec un blog, vous devez concentrer vos efforts sur des actions efficaces : voici  donc 8 conseils pour un blog rentable et efficace !

1) Collecter les emails de vos visiteurs :

Si vous ne le faites pas vous ratez l’outil le plus puissant pour ramener des visiteurs ou des clients vers votre site ou blog. Avec une liste vous deviendrez de moins en moins dépendant de sources externes de traffic et pourrez intéragir plus facilement avec votre audience.

1) Créez vous un compte sur Mailchimp, qui reste gratuit jusqu’à une liste de 2000 emails.
2) Placez votre “opt-in form” sur votre blog.
3) Offrez un cadeau gratuit pour inciter les gens à s’inscrire.

N’attendez pas pour mettre cela en place. Plus tôt vous le ferez, plus vite votre liste grandira. Il vous faut maintenant une autre liste, tout aussi importante :

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

Agir et réussir, agir et r, noms des marketeurs, quels sont les blogs qui ont le plus de succès?, affiliation francais, video blogueur pro, webentrepreneur, Blog : olivier Roland Agir et réussir, 8 éléments propulseront votre vers le succès, agir et réussir

Premier dans Google : l’histoire de Vincent, coach sportif

P

Vincent, membre de Séduire Le Client, explique comment il est arrivé en première position dans Google grâce aux conseils référencement du Marketeur Français
Vincent, membre de Séduire Le Client, explique comment il est arrivé en première position dans Google grâce aux conseils référencement du Marketeur Français
Vincent, coach sportif en Loire-Atlantique, a réussi à positionner en quelques mois son site Internet en 1e ET 2e (ET souvent 3e position) dans Google !
Pour cela, il a utilisé les méthodes recommandées dans mes formations pour référencer son site dans Google.
Cela marche tellement bien qu’aujourd’hui il est « obligé » d’enrôler d’autres coaches pour l’aider à s’occuper de tous les nouveaux clients !
Il vous raconte tout dans cette vidéo :

Le site de Vincent est : Préparation physique à Saint-Nazaire avec ACP Coaching.
Vous le trouverez en cherchant « coach sportif », « préparateur physique » ou « coach particulier » sur presque toutes les villes de la région de Saint-Nazaire, La Baule, ou Guérande.

Ce n’est pas tout !
J’ai interviewé Vincent pour qu’il explique plus en détail ce qu’il a fait sur son site, suite à mes conseils, pour obtenir ce résultat. Cette interview sera disponible au sein d’un programme que j’appelle : « Triplez Vos Visites Grâce à Google ! »
Je vous donnerai le lien d’accès très bientôt.

Une remarque importante :
Pour Vincent, il a été relativement rapide de référencer son site car Saint-Nazaire, Guérande, etc… sont des petites villes où il y a peu de concurrence d’autres coachs ayant des notions de référencement.
Si vous êtes sur une activité locale dans une très grande ville, comme Bordeaux ou Paris, il est beaucoup plus difficile de se positionner en 1e position sur « coach sportif bordeaux » (il y a déjà plus d’une dizaine de sites optimisés).
Cependant :
Quel que soit votre site, il y a des mots-clefs que vous exploitez trop peu en ce moment, et qui sont moins concurrentiels que la recherche « évidente » à laquelle tout le monde a pensé.
Par exemple, sur « remise en forme Bordeaux » les résultats Google sont bien moins consolidés, et il est tout à fait possible pour un « nouveau venu » de venir décrocher le podium en quelques mois, voire la 1ere place.

En attaquant d’abord des mots-clefs plus longs et plus faciles, vous grignotez aussi du terrain sur les mots-clefs plus courts. Par exemple mon blog (sur lequel je ne fais que peu d’effort de référencement car c’est surtout la newsletter qui y amène des visites), j’ai d’abord été référencé sur « le marketeur français » avant d’être référencé sur « marketeur » tout court.
Un autre exemple : Aurélien Amacker, qui était dans les premières positions il y a un an sur « comment apprendre l’anglais facilement » et qui à l’heure où j’écris est carrément en 1e place sur « comment apprendre l’anglais ».

Sujets abordés dans cet article :

Séduire les clients, idée pour séduire le client, marketeur francais coach sportif, seduirunclient, SEDUIRE LE CLIENT, banque et séduction client, le client, comment suivre la formation de christian godefroy, a la fin de la rencontre aller chercher la veste du client, séduire le client par les sens

Blogueur : Comment gagner de l’argent grâce à un blog

B

Si vous êtes un blogueur, ou si vous voulez créer un blog et en vivre, alors cet article vous aidera à lancer et développer votre blog, et le « monétiser » en gagnant de l’argent grâce à ce blog.

Mais avant cela, j’ai un avertissement important à faire.

Le développement foudroyant d’Internet en France a suscité de nouvelles vocations : un nouvel Eldorado, où on pourrait gagner sa vie en exprimant notre passion.

Si vous aviez comme intention de démarrer un blog et devenir blogueur pro pour vivre de votre passion, allongé dans un transat avec votre PC portable sur les genoux…
Alors votre plan est voué à l’échec.

 
J’ai pour vous une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle, et je vais commencer par la mauvaise :

Le rêve du « lifestyle du bloggueur », amplifié par le phénomène de « La Semaine de 4 Heures », contient une erreur fondamentale. On veut nous faire croire que la liberté ultime, c’est de s’installer sur la plage avec son PC portable (puis, son iBook, maintenant, son iPad)… et de travailler quelques minutes à peine, en postant un article par-ci par là et en consultant les statistiques de visites de nos sites.

Voici ce que personne ne dit :

Si vous êtes à la plage avec votre notebook ou votre iPad, alors vous n’êtes pas en train de profiter de la plage… vous êtes en train de TRAVAILLER.
Lifestyle : 0 / 20.

 
J’ai appris cela de Todd Brown, le bras droit de l’entreprise de consulting Strategic Profits fondée par Rich Schefren. Quand nous nous sommes rencontrés en Février, je l’ai même remercié pour cette remarque. J’étais auparavant persuadé que mon but ultime était de poster un ou deux articles ou newsletters depuis la plage… alors que la réalité est que l’entrepreneur qui travaille depuis la plage est toujours esclave de son entreprise.

Je pourrais élaborer davantage sur cette question du style de vie, mais ce n’est pas le thème principal de cet article. Je me contenterai de vous suggérer une voie différente : construire votre blog comme une entreprise à part entière, et le séparer complètement de votre vie personnelle. De cette façon, vous pourrez être sur la plage avec vos proches, SANS ordinateur, et en profiter grâce aux revenus que vous procure votre blog… sans passer votre vie à bloguer.

Voici donc la bonne nouvelle :

Il est tout-à-fait possible d’atteindre la liberté financière et personnelle à partir d’un blog.
A condition d’utiliser le bon plan.

 
Selon le moteur de recherche Technorati, 72% des blogueurs sont des blogueurs amateurs et ne visent aucun revenu avec leur blog. Cela laisse quand même 28% de blogueurs qui ont le même objectif que vous : gagner de l’argent avec leur site…
Et quand on sait que la blogosphère comptait 200 millions de blogs fin 2007 quand tout le monde a arrêté de compter, on peut imaginer le nombre immense d’internautes qui postent dans le but de grapiller quelques euros.

Evidemment, la grande majorité de ces blogueurs sont dans l’échec le plus total, ou se contentent de quelques centaines d’euros par mois après 5 ans de travail.

Pour ne pas faire partie de ces dizaines de millions de blogs déserts, peu rentables, assemblés à la va-vite, il vous faut un plan.
Ce plan est en 3 étapes :

  1. Démarrer avec une stratégie solide
  2. Démarrer en fanfare
  3. Et créer une dynamique de Momentum.

Démarrer avec une stratégie solide permettra à votre blog d’économiser des ANNÉES de travail.

 
Vous pouvez réellement vous épargner un an de tâtonnement si vous prenez une après-midi de préparation.

Vous devez définir à l’avance ce que vous vendez, et à qui vous le vendez. Je vais vous donner deux exemples concrets, et vous comprendrez tout de suite l’importance de cette réflexion :

  • Soit vous êtes un média, et vous vendez une audience à des annonceurs.
  • Soit vous êtes une vitrine, et vous vendez des produits et services à une audience.

Il existe deux types principaux de médias : les médias gratuits (pensez au journal 20 minutes) et les médias payants.

La stratégie de construction d’un média gratuit est celle que l’on retrouve le plus fréquemment chez les blogueurs : attirer un maximum de visiteurs sur un site qui comporte des publicités payées au clic ou à l’affichage, par exemple des publicités Google Adsense. Il y a des façons très spécifiques de construire un site dont les publicités sont rémunérées à l’affichage (comme des bannières par exemple), et d’autres façons de construire un site avec des publicités payées au clic. J’en reparlerai dans d’autres articles.

Parlons maintenant de la stratégie « vitrine ». Notez bien que je mets dans la même catégorie la vente directe et l’affiliation.
Si vous vendez vos propres produits ou services, ou si vous vendez des produits en affiliation, vos objectifs sont les mêmes : Il n’y a pas de différence entre la stratégie d’un blog de créateur de produit et celle d’un affilié.

Si votre blog vend des produits d’affiliation, et les affiche comme des publicités, alors vous êtes largement en-dessous de votre potentiel. Mon premier conseil pour vous est de changer la perception que vous donnez à votre lecteur au sujet de ces produits. Mettez les en valeur comme des recommandations, intégrées à un vrai processus de vente, et non comme des publicités qui polluent votre message. Votre message est la recommandation.

Ce sera un bien meilleur moyen de rentabiliser votre blog. Je n’aime pas vraiment le mot « monétiser » – votre but n’est pas de gagner de la menue monnaie n’est-ce pas ?

La première  étape est de…

*** Démarrer votre blog en fanfare ***

Dans l’historique de la plupart des blogs à succès, la croissance du blog (et des revenus du webmaster) se fait de façon exponentielle au cours des 3 premières années en moyenne.

La première année est celle où le blog se cherche, et franchit très lentement la barre des 100 visites/jour, puis atteint un peu plus rapidement la barre des 500 visites/jour… et ensuite c’est l’explosion.

Pourquoi donc ne pas vous économiser un an d’efforts, en démarrant tout de suite à 100 visites / jour ou plus ?

Pour cela, il faut démarrer en voyant grand. Voici une stratégie qui sera beaucoup plus efficace pour vous que le classique « écris un article puis prie pour qu’il plaise à Google ».

  1. Trouver un des leaders du domaine, de préférence avec une mailing list de taille conséquente (5 000 noms ou plus)
  2. Rédiger sur le blog quelques articles de fond, intéressants et développés (3 à 5 articles suffiront)
  3. Mettre en place sur le blog un formulaire d’inscription à une newsletter.
  4. Rédiger un article qui cite les enseignements ou produits du leader choisi à l’étape 1. Par exemple, un best of, ou un résumé, ou une critique positive d’un de ses produits.
  5. Contacter ce leader et lui proposer d’écrire un article à son sujet, (il est déjà écrit !) en lui vantant les mérites d’envoyer le lien à sa mailing list.

Et voilà – plusieurs milliers de visites dès la première semaine, dont un bon pourcentage restera un public fidèle si vous continuez à fournir un contenu intéressant de façon régulière.

Il y a beaucoup d’autres stratégies de Lancement Orchestré qui s’appliquent à un blog (celui que vous lisez en ce moment a une stratégie bien différente), mais celle-ci est déjà un excellent départ.

Une fois le blog lancé, il faut ensuite maintenir l’élan du départ…
En utilisant une stratégie de « Momentum ».

En Anglais, le mot « momentum » signifie simplement « élan ». En finances, ce terme a une signification beaucoup plus précise. Il décrit un phénomène tout-à-fait particulier que la théorie a du mal à expliquer : une action dont le cours est à la hausse sur une période donnée, a tendance à continuer à monter.

Voici comment cela s’applique à votre blog : quand vous appliquez cette stratégie toute particulière, le succès de votre blog contribue… au succès de votre blog.

Je développerai les détails de cette stratégie dans d’autres articles, mais voici quelques points essentiels :

  1. Votre trafic et vos visites ne dépendent pas de vous. Le trafic d’un site web est comme le vent ou le courant d’un fleuve. Votre trafic ne dépend pas de vous et peut cesser sans raison. Par conséquent, vous devez vous protéger de ce risque en « capturant » une partie de ce trafic web pour pouvoir le convoquer quand c’est nécessaire – c’est à cela que sert votre mailing list.
  2. Toute ressource dont vous disposez peut et doit être utilisée dans un effet de levier. Envoyez des visiteurs vers un autre site (en leur faisant poster des commentaires) pour vous faire remarquer du webmaster. Utilisez votre relation avec ce webmaster pour publier un article invité auprès de son audience. Utilisez cette relation comme référence à un nom connu quand vous vous adressez à quelqu’un d’autre sur ce marché. Ainsi, chaque avancée de votre projet va contribuer à aller chercher un partenariat de plus, de nouvelles visites, du contenu supplémentaire, … et davantage de ventes.

Vous avez donc déjà en main, à partir de cet article, de nombreuses pistes concrètes pour la réussite de votre blog !

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour créer votre blog, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Technorati France, cours Ipad en apres-midi en Francais, richard schefren, le marketeur français blog, rich schefren, technorati (français), son voici votre liberte, le marketeur français blog, rich schefren, préparer le lancement dun produit article

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */