Etiquettetrafic

Les différentes stratégies pour que votre site soit bien référencé sur Google

L

Un type d’action de référence est l’optimisation sur un site. En plus de ce qui est fait sur un site, il existe également l’optimisation externe.

Vous pouvez avoir le site le plus optimisé du monde mais si personne n’en parle sur Internet, c’est que c’est louche et que la qualité n’est probablement pas au rendez-vous.

Il est important d’être bien référencé sur les moteurs de recherche. Le principe des moteurs de recherche c’est d’essayer de s’aligner sur ce que font les humains. Si tout le monde adore votre site Internet, il sera mis en avant par les moteurs de recherche et si votre site ne plaît pas au public, Google s’en rendra vite compte et ne vous mettra plus en avant.

Un des éléments essentiels qui va porter votre site dans les moteurs de recherche est la quantité de liens externes. Tout comme votre page va être bien référencée à l’intérieur car elle est importante, il faut aussi que votre site soit bien référencé à l’extérieur, c’est-à-dire qu’il faut beaucoup de liens extérieurs vers votre site.

La stratégie de l’annuaire

Une stratégie qui aide votre site à faire parler de lui est la stratégie des annuaires. Cette technique continue de marcher, même si elle diminue sur la durée. Vous avez des liens de qualité sur les annuaires car vous avez une page dédiée à votre site donc vous aurez des liens qui vont pointer vers votre site.

L’annuaire est, comme son nom l’indique, un site qui liste d’autres sites Internet sur une thématique. Vous pouvez ajouter gratuitement votre site à ces annuaires. Idéalement, triez-les en ajoutant votre site d’abord sur les gros annuaires, puis sur les moyens et ensuite les petits.

Pour que la stratégie de l’annuaire soit plus efficace, il est nécessaire que vous utilisez des mots-clés. Il ne faut pas mettre le nom de votre société mais le nom de votre activité comme par exemple « coach sportif ». Un seul mot-clé suffit car plus c’est long, plus le public et Google vont être perdus.

Vous allez donc vous inscrire dans plusieurs annuaires, de préférence ayez un rythme et inscrivez-vous sur plusieurs par jour si vous avez le temps. Le plus important est cependant non pas de s’inscrire à des tas d’annuaires d’un coup mais plutôt de le faire sur la durée.

Obtenir des liens externes de la part de blogs experts

Une deuxième stratégie pour être mieux référencé sur Google est de se demander qui est déjà positionné dans votre domaine. Si une dizaine de personnes sont très connues de Google comme étant les experts sur tel mot-clé, imaginez un peu l’impact si ces personnes parlaient de vous.

Une bonne stratégie consiste donc à rechercher chacun des mots-clés, regarder ce qui est positionné et vous demander si vous pouvez décrocher un lien depuis ce site-là vers votre site. Si le site est un blog il s’agit du moyen le plus facile car seul un commentaire avec le lien de votre site peut suffire. Votre commentaire doit être intéressant et ne pas seulement être une simple publicité de votre site. Il doit apporter de la valeur au blog de la personne également.

Il est également important de ne pas mettre l’adresse de votre site dans le commentaire. Un champ est prévu à cet effet donc il est inutile d’ajouter l’adresse de votre site dans le contenu de votre commentaire.

Si les sites les mieux référencés ne sont pas des blogs, vous pouvez alors tenter d’obtenir des échanges de liens. Vous devez vérifier que vous avez suffisamment de liens allant vers votre site et pour cela vous allez inscrire ce dernier sur des annuaires en utilisant chacun des mots-clés et vous allez aussi rechercher pour chacun des mots-clés qui est premier sur Google et essayer de décrocher  un échange de liens ou de poster un commentaire avec le lien de votre site dans le cas où il s’agirait d’un blog.

Comment utiliser les vidéos pour crédibiliser vos pages de vente grâce aux vidéos

C

Les vidéos présentent un levier important pour transmettre votre message, diffuser un contenu et faire décoller votre activité sans dépenses inutiles, sans perte de temps et sans nuire à votre image professionnelle. La vidéo est devenue un outil incontournable dans votre marketing qui vous permet de hisser votre entreprise d’une manière simple et efficace.

Vous avez peut-être l’impression que vos visiteurs fuient, à l’heure actuelle, vos pages de vente et votre site Internet. De votre côté, vous voulez booster vos ventes et fidéliser davantage vos visiteurs, mais le problème est que vous êtes face à un manque de crédibilité.

Quand le prospect arrive sur votre site, il est ce que j’appelle un suspect. Si un visiteur a atterri sur votre site Web, c’est pour une multitude de raisons et peut-être même complètement par hasard. 

Ce visiteur se convertit en prospect ou en client potentiel, seulement au moment où il s’engage en vous laissant ses coordonnées (son adresse email par exemple). Afin de l’inciter à franchir cette étape, vous devez parvenir à tisser une relation de confiance dès les premiers instants avec lui. 

Pour cette raison, il est indispensable que vous soyez crédible dans la présentation de votre message de vente et dans la manière dont vous allez vous adresser à ce visiteur.

Personnellement, la vidéo m’a permis d’acquérir cette crédibilité d’une façon percutante grâce à quatre supports de diffusion que je vous recommande absolument. Commençons avec le premier support.

1.    L’étude de cas : présentez les parcours de vos clients

Grâce à la vidéo et avec le temps j’ai réussi à interviewer mes clients, en face-à-face ou via Skype. Ceci m’a permis de montrer le succès qu’ils avaient obtenu en suivant mes conseils et en utilisant mes produits. 

C’est la première étape de la crédibilité et la meilleure façon pour prouver à vos prospects l’efficacité de vos produits. Il suffit de partager avec eux le cas réel d’un client qui a progressé grâce à vos conseils. Vous pouvez également mettre en avant la facette la plus utile du produit à l’origine de ce succès. Cela donnera envie à vos prospects d’utiliser votre produit et vous permettra de leur transmettre de l’inspiration.

2.    La vidéo de présentation : présentez qui vous êtes, ce que vous faites et quel est votre feu sacré 

Par exemple, mon équipe m’a monté une courte vidéo afin de présenter mon identité et mon feu sacré. En effet, cette vidéo explique ma motivation en tant que formateur et présente d’une manière concrète les valeurs de mon entreprise et les résultats que j’ai obtenus au cours des années. 

Cela vous permettra de vous distinguer de milliers de personnes qui exercent une activité similaire à la vôtre.

3.    Le témoignage de vos clients : donnez la parole à vos clients

La vidéo permet de récupérer le témoignage de vos clients. Ce support est différent de l’étude de cas qui se présente généralement sous le format d’une interview pour discuter du parcours du client. 

Le témoignage consiste en une initiative spontanée du client. Il partage son expérience suite à l’utilisation de votre produit/service face à la caméra. 

Les témoignages vous permettent de nourrir vos pages de vente et vos vidéos de vente grâce à un avis sincère qui met en avant vos produits et les solutions que vous apportez en utilisant les mots de vos clients. 

Une petite astuce, quand vous voulez faire de la publicité sur Youtube et Facebook, sachez que les vidéos de témoignages clients sont le type de publicité qui convertit le plus les prospects en clients.

4.    L’interview d’experts : interviewez des experts reconnus dans leur domaine

Vous pouvez intervenir en compagnie d’autres experts qui sont reconnus ou interviewer des célébrités qui sont proches de votre domaine d’activité ou qui ont un parcours inspirant pour votre client. Ainsi, vous pouvez acquérir une plus grande crédibilité, parce que vous empruntez la crédibilité de ces personnes en quelque sorte. 

Par exemple, j’ai créé ce support en interviewant le chef étoilé Thierry Marx, très connu en France, sur son parcours d’entrepreneur. Par la suite, j’ai partagé cette interview sur mes réseaux sociaux, les newsletters et partout où je suis en interaction avec les internautes et où je peux exploiter la vidéo.

En créant au moins un de ces quatre supports et en le diffusant sur votre page de vente ou sur votre site Internet, vous gagnez en crédibilité aux yeux de vos prospects et vous les fidélisez dès les premiers instants.  

4 types de vidéos pour vous faire connaître

4

Je vais aborder aujourd’hui un principe très important si vous choisissez d’utiliser la vidéo pour faire connaître votre entreprise, votre produit ou votre marque personnelle.

Ce principe vous aidera à mieux structurer les vidéos que vous allez créer, à choisir quel type de vidéo vous voulez et à avoir plus de personnes qui les regardent et achètent vos produits et services.

Lorsque j’ai commencé à obtenir d’énormes résultats avec mes vidéos, c’est-à-dire quand j’ai lancé ma chaîne Youtube de conseils amoureux pour hommes célibataires, j’ai découvert qu’il existait en fait quatre types de vidéos. La plupart des gens mélangent les différents types, c’est pourquoi ils ont des difficultés car certaines vidéos ne fonctionnent pas du tout pour se faire connaître. Vous pouvez créer énormément de contenu mais ne jamais avoir personne qui les regarde, ce qui peut être extrêmement frustrant.

Si vous voulez que quelqu’un devienne un client fidèle, que votre entreprise soit prospère, il faut que le prospect  franchisse quatre étapes.

Ces étapes constituent la méthode TACF, c’est-à-dire :

  1. Trafic : Les gens vous découvrent, à ce stade ils ne savent pas si ce que vous proposez est pour eux ou pas.
  2. Audience : Ce sont les gens qui vous ont donné la permission de les recontacter et de leur en dire plus sur ce que vous proposez. Ils sont donc des prospects ou clients potentiels.
  3. Clientèle : Il s’agit de convertir les prospects en acheteurs, que la relation se renforce.
  4. Fidélisation 

Ce modèle TACF s’applique également aux vidéos. Lorsque vous créez les vidéos à mettre en ligne, il existe une différence énorme entre celles de trafic et celles pour entretenir votre audience. 

Par exemple, la plupart de celles que j’ai publiées sur ma chaîne Youtube (environ mille jusqu’à maintenant) ne sont pas faites pour attirer de nouvelles personnes mais pour celles abonnées à ma newsletter afin de leur apporter de la valeur et qu’elles soient toujours là au moment où je propose mes produits ou services. Donc, mes vidéos sont destinées à ceux qui me connaissent déjà, c’est pourquoi elles ne génèrent pas autant de vues que celles de Norman ou Cyprien.

La plupart des entrepreneurs commettent l’erreur de créer des vidéos du deuxième type en espérant obtenir beaucoup de visiteurs comme s’il s’agissait de celles du premier type.

Les vidéos du type trois sont celles que vous faites pour convertir votre audience en acheteurs. En général, elles ne sont pas accessibles publiquement sur Internet car il ne faut pas espérer que des gens vont acheter directement après avoir visionné une vidéo sur Youtube. Elles sont privées ou non répertoriées et se trouvent sur votre site Web. Les gens doivent déjà être inscrits à votre newsletter ou participer à un Lancement Orchestré pour les voir. Ce sont en fait les vidéos qui présentent votre produit ou des vidéos de vente. La vidéo de vente peut être vue par énormément de personnes mais ce ne sont que des gens qui sont déjà dans la confidence, qui savent que vous avez quelque chose à proposer et qui regardent la vidéo pour acheter. Il faut que les internautes vous connaissent déjà pour vouloir regarder une de vos vidéos de type trois.

Enfin, le type quatre comprend les vidéos de formation, soit celles qui correspondent à votre produit ou service, soit les bonus que vous offrez à vos clients pour qu’ils aient les informations nécessaires pour utiliser votre produit. Ce type est réservé exclusivement à ceux qui vous ont payés.

Si vous voulez être découvert par beaucoup de monde, les trois derniers types de vidéos ne servent à rien. Vous devez produire des vidéos qui génèrent du trafic. J’ai récemment eu une longue conversation avec David Laroche à propos du nombre de vues de mes vidéos. Il m’a rappelé que mes vidéos étant pour mon audience, elles ne convenaient pas à ceux qui ne me connaissent pas et que si je veux, par la suite, développer ma chaîne pour attirer du monde, je devrai créer un type de vidéo qui n’existe pas actuellement. La chaîne va évoluer, je vais continuer à proposer des vidéos pour mon public mais aussi d’autres pour les personnes qui se cherchent, qui se demandent comment devenir entrepreneur.

Pour vous faire connaître sur Internet, il est donc essentiel que vous fassiez bien la différence entre ces quatre types de vidéos. Mais, c’est également très important que vous possédiez déjà une séquence de vente à proposer aux personnes qui auront vu les vidéos de trafic. 

Vous devez commencer par l’essentiel, votre priorité est de vendre un produit ou un service. En premier lieu, vous devez posséder un produit qui fidélise les clients puis créer la séquence qui convertira les prospects en acheteurs. Ensuite, vous devez avoir le meilleur système de capture pour que votre trafic se transforme en clientèle et enfin aller chercher le maximum de trafic possible. Si vous obtenez un million de vues supplémentaires, vous aurez déjà assuré vos arrières.

La méthode consiste donc à commencer par la fin et à terminer par les vidéos qui généreront du trafic.

3 grandes écoles du trafic pour attirer les visiteurs sur votre site

3

J’aimerais parler aujourd’hui de la question épineuse du trafic, autrement dit comment faire pour obtenir plus de clients potentiels qui découvrent votre site Internet et vos offres puis qui décident ensuite d’acheter.

Il faut savoir qu’il existe trois grandes écoles du trafic.

1. La stratégie des partenariats stratégiques

La première, celle que je recommande si vous en êtes au démarrage de votre activité sans disposer de ressources financières importantes, c’est la stratégie des partenariats stratégiques

Il s’agit simplement d’aller voir des entreprises qui possèdent déjà une clientèle correspondant à celle à laquelle vous souhaitez vous adresser. Evidemment, vous ne devez pas contacter un concurrent direct qui vend exactement la même chose que ce que vous avez l’intention de proposer mais plutôt une entreprise qui s’adresse au même type de public. 

Parmi mes clients ayant eu du succès avec cette stratégie, j’ai l’exemple d’Anthony, un coach sportif qui s’est rendu compte que son public était essentiellement constitué de femmes de trente à quarante ans, il a donc cherché dans sa zone de chalandise des entreprises avec le même genre de clientes : salons de coiffure, spa, salons d’esthétique. Ces entreprises ne vendent pas le même produit que lui, il peut donc proposer un partenariat, suggérer à ses clientes de venir découvrir un spa et inversement. 

Ce type d’accord est gagnant-gagnant et permet de se lancer rapidement. Donc si vous ne disposez pas de beaucoup de ressources pour développer votre activité, les partenariats stratégiques vous permettront d’aller vite et loin en même temps.

2. Le trafic organique

Le trafic organique représente les gens qui viennent spontanément sur votre site Internet, qui regardent vos vidéos, qui vous découvrent sans que vous ayez investi en publicité. 

Pour disposer de beaucoup de trafic organique, pour être bien référencé de nos jours dans les moteurs de recherche, il vous faut du contenu de qualité. La clef est ce contenu mis à disposition gratuitement sur Internet pour que les internautes vous trouvent. Il s’agit ici d’un effort de longue haleine. 

Ce qui est intéressant avec le trafic organique est que l’effort que vous produisez aujourd’hui vous reviendra au centuple dans les prochaines années. Il faut donc débuter immédiatement si vous voulez pouvoir en tirer les fruits d’ici un à cinq ans. 

Je recommande à mes clients de toujours commencer par la stratégie des partenaires stratégiques mais le plus tôt possible de créer du contenu gratuit sur des sujets intéressants pour les clients afin d’attirer les visiteurs au fil des prochaines années. Ainsi, vous vous retrouvez avec une grande bibliothèque de contenus. 

Personnellement, sur ma chaîne Youtube je possède plus de mille vidéos différentes sur des thématiques touchant les entrepreneurs. Ma chaîne est donc une source de visites et de prospects. Je propose des vidéos de qualité qui s’adressent à mon audience. Ce moyen permet d’attirer des visiteurs sans avoir à investir des euros supplémentaires. C’est une stratégie lente mais qui permet de récolter une moisson de clients.

3. Le trafic payant

Le trafic payant est la publicité. Vous payez Google pour que votre pub apparaisse au-dessus des résultats d’une recherche, vous payez Facebook pour que votre pub soit visible des gens qui surfent sur ce réseau. Il est possible de payer des plates-formes de publicités natives comme Outbrain ou Taboola  pour que vos produits apparaissent sur les sites de grands journaux comme le Figaro ou le Monde. Des gens cliquent en pensant qu’il s’agit d’un article mais ils tombent sur votre page de vente. 

L’avantage du trafic payant est sa rapidité. Si vous créez un compte aujourd’hui sur Google Adsense, vous payez cinquante euros et vous aurez déjà des visiteurs maintenant. Le problème c’est que vous ne pouvez savoir combien dépenser que si vous possédez déjà l’information de votre valeur par visiteur, c’est-à-dire combien un visiteur qui tombe sur votre site vous rapporte. Cette valeur est essentielle pour savoir combien vous pouvez vous permettre de dépenser. Il est possible de la calculer différemment en choisissant comme métrique la valeur par prospect, autrement dit combien me rapporte par an quelqu’un qui est inscrit sur ma newsletter. 

Dans mon cas, c’est environ entre 10 et 16 euros par an donc je sais que je peux investir jusqu’à 10 euros pour avoir un prospect qui s’inscrit à ma newsletter. Je l’aurai rentabilisé dans l’année, d’autant plus que les gens restent inscrits plus longtemps. Je suis donc gagnant sur le long terme.

La publicité payante est un moyen très intéressant d’attirer des prospects dans le sens où c’est mettre de l’huile sur un feu qui brûle déjà. Le trafic payant ne sert jamais à démarrer.

Chronologiquement, je recommande donc de commencer par les partenaires stratégiques et d’investir dans la pub quand vous avez suffisamment de prospects et que vous savez combien ils vous rapportent. Il faut savoir qu’un prospect froid vaut moins qu’un prospect tiède. Le prospect froid est celui qui arrive en cliquant sur une de vos publicités, il ne vous connaît pas, ne connaît pas vos produits et services et il n’achètera pas lors de sa première visite. Le prospect tiède est celui à qui quelqu’un a fait une recommandation grâce à l’un de vos partenariats. 

Par exemple, un prospect qui vient par recommandation va nous permettre de faire vingt-quatre euros alors que celui qui vient de la publicité rapportera entre trois et six euros.  Il est donc important d’entreprendre la stratégie du trafic payant en dernier.

Les éléments clés pour réussir votre contenu

L

Un concept essentiel à connaître en ce qui concerne la publication du contenu sur votre blog est que vous avez le choix de publier un contenu public visible par tous les visiteurs ou un contenu privé. Des outils techniques vous permettront de gérer la visibilité de vos articles selon vos préférences. Ainsi, il est possible de cacher certains contenus sur votre blog pour le réserver à une audience limitée.

Dans quel cas faut-il utiliser le contenu privé ?

Le contenu réservé aux clients    

Si vous devez réserver un certain contenu pour une communauté de clients, il est plutôt recommandé de leur créer un site privé au lieu d’un blog BCPV. 

En effet, introduire un contenu réservé seulement aux clients sur votre blog, n’est pas une stratégie très accueillante. Du point de vue client, il est plus valorisant de leur consacrer un site privé au lieu de leur donner accès à quelques articles protégés.

Je vous recommande deux outils techniques pour créer des sites avec un contenu réservé aux clients :

  • WishList Member : c’est un outil intéressant qui m’a beaucoup servi personnellement ;
  • Digital Access Pass : c’est un outil promoteur, similaire à WishList mais avec beaucoup de fonctionnalités supplémentaires.   

Le contenu disponible après une action  

Quelquefois, vous aurez besoin que votre contenu soit montré aux internautes après une action effectuée. La méthode la plus simple pour publier ce genre de contenu, consiste à créer une page au lieu d’ajouter un article à votre blog. Cette page ne sera pas incluse dans la chronologie du blog. 

Les thèmes sur WordPress vous offrent l’opportunité de choisir les pages que vous ne souhaitez pas voir affichés sur votre blog. Il existe également des extensions pour appliquer cette technique.

Toutefois, il est préférable d’opter pour des solutions simples au lieu de créer un contenu absolument verrouillé. Les visiteurs peuvent insérer de fausses informations si vous exigez l’insertion de l’adresse email par exemple pour afficher un contenu privé. Gardez à l’esprit que les visiteurs de votre blog, qui sont intéressés par votre contenu, sont des clients potentiels.

Les bonus de syndication

Le bonus de syndication est typiquement le contenu qui sera déverrouillé une fois que le prospect aura la permission. Ce contenu sera à la disposition de tous les visiteurs suite à votre permission et la récupération de leurs adresses emails. 

Vous pouvez créer un bonus de syndication à partir d’un contenu gratuit déjà publié sur votre blog. 

J’ai déjà créé des DVD entiers basés sur des articles publiés gratuitement sur certains de mes blogs. Tant que le format du produit et sa pédagogie sont différents de ceux du contenu, il est possible d’opter pour cette stratégie. 

Par contre, il est inutile de nommer le contenu que vous avez reproduit par le best of du blog par exemple, sinon vous limitez le cercle de visiteurs qui peuvent s’intéresser à votre bonus de syndication. Pensez à mettre en avant l’utilité de votre offre pour résoudre un problème ou atteindre un objectif.

Si vous avez sur votre site un contenu phare constitué de huit articles, par exemple, vous pouvez regrouper les concepts de ces articles dans un fichier PDF que vous offrez en échange des adresses emails. 

Dans chaque article, insérez un appel à l’action qui incite les internautes à insérer leurs adresses emails pour recevoir un contenu plus développé et détaillé !

Concernant le bonus de syndication sous forme de vidéo, vous reprenez le concept d’un Lancement Orchestré. En effet, le Lancement Orchestré, c’est l’application d’une stratégie BCPV.

La différence entre le blog et la newsletter

Une stratégie marketing est constituée de quatre éléments clés, par conséquent vous pouvez créer quatre ressources pour votre entreprise

  1. Le trafic : le nombre de prospects qui visitent votre point de vente, en l’occurrence votre blog ;
  2. L’audience : le nombre de prospects abonnés à votre blog et qui ont fourni leurs coordonnées pour que vous puissiez les contacter ;
  3. Clientèle : les prospects qui achètent votre produit/service. Le rôle du blog c’est de convertir les prospects en clients ;
  4. Fidélisation : c’est de fidéliser vos clients pour qu’ils achètent davantage de vos produits et vous ramènent à leurs tours de nouveaux prospects.

Le blog servira principalement dans la création du trafic et la génération de l’audience. 

Le but d’un blog c’est qu’il soit un moyen pour que les prospects puissent trouver votre blog via différents moyens: les partenaires, le référencement naturel…

Une fois que les visiteurs arrivent sur votre blog, ils sont invités à insérer leurs adresses emails.  

Les étapes suivantes consistent à convertir les prospects en clients et à les fidéliser. Cela est assuré par la newsletter.

Afin de fidéliser votre audience, il est primordial de les contacter par emails. Mais il faut savoir que quand vous publiez un nouvel article sur votre blog, à part le public réduit constitué par vos proches, les prospects ne retournent pas régulièrement sur votre blog. Par contre, si vous les prévenez par emails, vous les incitez à accéder à votre blog. Le rôle principal de la newsletter, c’est de contacter les prospects par mails et les fidéliser.

Le principe commun

Dans les deux cas, blog comme newsletter, il y a un principe commun extrêmement important, c’est que le titre est essentiel. Le titre, c’est la publicité de l’article. Si vous choisissez un titre qui n’intéresse pas les visiteurs, ils abandonneront la lecture de votre article même s’il est intéressant. Par contre, si pour un article moyen vous choisissez un titre attrayant, les visiteurs de votre blog donneront de l’importance à l’article. 

Pour cette raison, il est primordial de passer du temps à choisir un titre accrocheur pour vos articles. Deux ingrédients essentiels à prendre en considération pour attribuer un titre à vos articles :

  • Curiosité : donner envie aux visiteurs de lire l’article ;   
  • Avantage pour le lecteur : mettre en avant la valeur ajoutée par votre article.

Ces deux ingrédients vous permettront de créer un titre pour inciter vos lecteurs à passer à l’action : cliquer s’il s’agit d’un email ou finaliser la lecture d’un article.

Le partenariat stratégique, un levier important pour booster vos ventes

L

Une source extrêmement importante pour générer un flux constant de prospects intéressés par vos produits/services, c’est le partenariat stratégique. Un critère que vous devez respecter consiste à vous positionner sur un marché où les prospects dépensent déjà de l’argent pour accéder au but que fournit votre produit/service. De la sorte, vous ne serez pas obligé de convaincre vos prospects d’un nouveau produit dont ils n’auront pas besoin. Une fois que vous avez localisé vos prospects, il est indispensable de mettre en place une stratégie afin de les orienter vers vous.

Quels sont les meilleurs prospects qualifiés pour votre activité ?

Une excellente façon de localiser vos meilleurs prospects consiste à repérer les clients qui ont dépensé récemment de l’argent pour acheter un produit/service qui résout le même problème que le vôtre. Autrement dit, les clients d’un concurrent ou d’un entrepreneur qui s’occupe de la même tranche du marché. Ce client, est encore dans la dynamique d’achat pour résoudre un problème.

Un autre levier important pour repérer vos clients potentiels, consiste à dévier les prospects d’une entreprise similaire à la vôtre vers vous.

Personne n’est votre concurrent 

Vous ne devez pas vendre le même produit/service proposé sur le marché par d’autres entreprises. Sinon, votre positionnement sur le marché ne suit pas la stratégie d’océan bleu et cela peut sur le long terme nuire à votre marketing. Même si vous avez le même produit de base que d’autres entreprises, pensez à compléter votre offre pour qu’il soit différent du point de vue de votre prospect.

Si vous proposez un partenariat à des entreprises qui s’occupent de la même tranche du marché que vous, faites-le sous un nouvel angle. Ces entreprises ne sont pas nécessairement prêtes pour des partenariats stratégiques surtout sur le marché francophone, comme vous êtes considéré comme étant un concurrent. Pour cette raison, il est important de proposer un partenariat pour complémenter leur produit/service. 

Je vous donne un exemple concret issu de mon activité. Je m’adresse à un public masculin qui veut apprendre à faire des rencontres et il y a d’autres entrepreneurs sur le marché qui s’adressent au même public. Ces entrepreneurs, qui présentent aussi un service de relooking, m’ont proposé un partenariat stratégique entre mon service de coaching en séduction et le service de relooking. L’idée, c’est de mettre en avant l’offre qui a une relation de complémentarité avec le produit/service proposé par votre partenaire potentiel.

La syndication : définition

La syndication est un principe que j’ai appris d’un marketeur américain Frank Kern. Cela consiste à s’adresser aux prospects qui ont déjà montré qu’ils ont l’envie et la capacité d’acheter. Selon Michael Masterson, l’auteur de Ready, Fire, Aim, la raison pour laquelle les maisons d’éditions américaines ont prospéré d’une façon exponentielle tandis que les maisons d’éditions européennes avancent d’une façon linéaire, c’est que le marketing de ces dernières est basé sur la croissance d’un groupe de prospects liés à leur activité et qui ne doivent pas aller chez les concurrents. Ce type de marketing, limite les possibilités d’expansion de l’entreprise. 

Les entreprises américaines, notamment dans le secteur de l’édition, ont une approche différente. Cette approche consiste à louer ou exploiter les bases de données des différentes entreprises sur le même marché afin de rentabiliser les efforts marketing de tous les acteurs du marché. C’est la stratégie qui a permis aux maisons d’éditions américaines comme Agora publishing de croître exponentiellement. 

Afin de profiter de cette stratégie, il est crucial de viser une entreprise leader qui résout le même problème que vous ou qui s’adresse au même segment du marché.   

La première étape quand vous contactez votre cible pour proposer un partenariat, c’est de construire une relation. Il est important d’établir des liens avec votre partenaire potentiel sans être dans la politique de le contacter directement pour proposer un partenariat. Plusieurs façons sont possibles pour établir des liens avec vos concurrents directs :

  • Commencez par les connaître ;
  • Échangez des idées ;  
  • Discutez des moyens pour protéger votre marché.

Une fois que vous avez repéré l’endroit intéressant dans le processus de vente, vous pouvez mettre en place la syndication.         

Comment utiliser la syndication ?

  1. Localiser les plus gros vendeurs du marché : une entreprise leader qui résout le même problème que vous ou qui s’adresse au même segment du marché ou même avatar que vous.
  2. Créer un élément gratuit et de valeur à offrir à leurs clients (ride-along) : proposer un produit qui apporte de la valeur ajoutée avec un coût réduit. Il peut s’agir d’une brochure publicitaire déguisée en livret informatif, d’une vidéo de formation ou encore d’échantillons gratuits de vos produits/services.
  3. Le bonus est offert sans achat et sans obtenir les coordonnées des clients de votre partenaire.

Pour mieux comprendre, je vous donne un exemple qui concrétise le fonctionnement de la syndication. J’ai reçu un courrier par voie postale de la part de Jeff Walker, l’organisateur d’une formation marketing à laquelle je suis inscrit aux États-Unis. Ce courrier contient un bonus supplémentaire à la formation : deux DVD proposé par Yanik Silver. Par la suite, dans la lettre qui accompagne ce bonus, Jeff Walker enchaîne avec la présentation du produit proposé par son ami. La lettre permet de mettre la valeur sur l’élément de syndication. Ce courrier contient également la page de vente du séminaire de Yanik Silver sous forme de brochure et le formulaire d’inscription au séminaire. Je suis convaincu que le taux de retour de cette offre est énorme. 

Il est possible de lancer ce type de partenariat sans dévoiler votre base de données au concurrent direct en ayant recours à une entité tierce, dans le cas de mon exemple, c’est la poste. Mais ne crachez pas sur l’opportunité d’obtenir les coordonnées des clients de votre partenaire. Ainsi, vous serez capable de lancer plusieurs campagnes publicitaires pour attirer des prospects qualifiés.

Comment rentabiliser la syndication ?   

  • Dans votre bonus ou la lettre qui l’accompagne, essayez de créer une connexion entre vous et l’avatar de votre partenaire. La meilleure façon pour le faire, c’est de raconter votre histoire.
  • Ensuite, créez de l’anticipation par rapport à la valeur offerte. Cela est possible en motivant le prospect à consommer votre bonus : lire votre brochure, regarder le DVD, regarder la vidéo ou utiliser l’échantillon.
  • Essayez d’apporter énormément de valeur ajoutée.
  • Donnez envie aux prospects d’en savoir plus sur votre produit/service. Pour ce faire, intégrez un appel à l’action spécifique qui incite vos prospects à vous contacter ou à visiter votre site.

Seconde stratégie partenaire

La syndication consiste à repérer les clients qui ont effectué récemment des achats chez des entreprises qui s’intéressent au même segment du marché que vous. 

La seconde stratégie partenaire s’intéresse principalement aux prospects qui sont intéressés par des produits similaires aux produits proposés par votre entreprise, mais qui n’ont pas finalisé l’achat.

Toute entreprise réussit à s’imposer sur le marché grâce à deux éléments : sa source de prospects et son processus de vente.

Une fois, que vous connaissez la source des prospects et la stratégie marketing employé pour les attirer, vous pouvez appliquer la technique R&D : recopier et dupliquer.

Pour vous positionner solidement sur le marché où il y a des leaders, la première étape, c’est de trouver leur source de prospects, comprendre leur processus de vente et de vous placer sur ce flux de prospects.

Sur Internet par exemple :

  • Listez les sites qui font des liens vers les concurrents ;
  • Observez leurs autres sources : médias, pay per click (Publicité Google adwords), promotions croisées, bannières…
  • Placez-vous aux mêmes endroits.

Trafic : 12 sortes d’images qui marchent à tous les coups

T

Voici un article invité rédigé par André Dubois de TraficMania, blog marketing de qualité.

Trop mignons, ces petits chatons, n’est-ce pas ?

Clac, je vous tiens!  Une image aura suffi. Votre cerveau n’a mis que 1 centième de seconde pour reconnaître cette petite boule de poil. C’est bien plus rapide que la lecture d’un mot.

Vous êtes accroché.

Voilà ce que font les images à votre audience…

…Elles attirent, comme un aimant.

Alors voici les 12 sortes d’images qui vont augmenter le trafic de votre site.

Vos articles sont sans doute bons. Votre contenu est probablement  pertinent. Aucun doute là-dessus. Voici la question qui fâche : votre trafic est-il aussi bon que vos articles ?

J’ai bien peur que non.

70% des blogs ont moins de 200 visiteurs par jour. Pas assez pour construire un business.

Voici l’atroce vérité : le monde n’a plus besoin de mots. Chaque jour, des millions de blogueurs écrivent des milliards de mots. Ils ne suffisent plus.

Vous avez besoin de plus pour augmenter votre trafic et vos conversions : vous avez besoin d’images.

Parce que les êtres humains sont des créatures visuelles.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

marketeur

Comment doubler le trafic de votre blog en publiant juste un nouvel article

C

Pendant l’écriture de votre article, vous devez vous concentrer sur un seul objectif : répondre aux besoins du lecteur.
Pendant l’écriture de votre article, vous devez vous concentrer sur un seul objectif : répondre aux besoins du lecteur.

Cet article invité a été proposé par Nasro, fondateur du réseau RoadOfRiches.com.

Le titre de cet article est accrocheur et polémique en même temps, mais doubler le trafic de votre blog en publiant seulement un nouvel article est tout à fait possible, avec une technique simple, puissante et illimitée. Cette stratégie consiste à étudier les plus grands besoins de vos lecteurs afin de leurs proposer plus de contenu. L’impact direct de cette stratégie, c’est l’augmentation de votre audience.

(suite…)

Pourquoi utiliser un blog au lieu de la fonction « news » de votre site

P

Créez un blog indépendant plutôt que la fonction « news » de votre site web

On l’a bien compris, pour bien référencer votre site Internet et augmenter votre trafic, il faut régulièrement l’alimenter d’articles de conseils ou d’actualité.  plutôt qu’utiliser la fonction « news » de votre site web.

Mais pourquoi un blog aurait plus d’impact sur les internautes ?

Nous avons répertorié pour vous ses principaux avantages et sa valeur ajoutée par rapport à la fonction « news ».

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

fonctions dun expert marketeur, Fonction news, pourquoi utiliser un blog

2 changements qui peuvent doubler les ventes d’un site e-commerce

2

Vous avez des connaissances sur vos produits, partagez-les en ligne !

Les sites e-commerce poussent comme des champignons, que ce soit dans votre secteur d’activité ou dans d’autres. Ils sont tous très semblables et souvent basés sur les mêmes plateformes que sont Prestashop, Magento et autres. Alors comment arriver à se différencier ? Nous allons vous donner deux astuces vous permettant de voir vos ventes s’envoler!

(suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */