Etiquettewebconférence

Connaissez-vous la raison principale de réaliser un webinar ?

C

J’aimerais aujourd’hui vous parler d’une raison principale de réaliser un webinar et ce n’est pas celle à laquelle les gens pensent lorsqu’ils veulent organiser un webinar et pourtant c’est sans doute celle qui a le plus de valeur.

Quand vous organisez une web-conférence de vente, l’atout principal que vous allez avoir ne sont pas les ventes à l’issue de ce webinar mais bien la liste des personnes s’étant connectées ou du moins inscrites à cette web-conférence. J’appelle cela une mailing list.

Un webinar est donc utile en partie pour l’afflux de prospects qu’il amène. Un webinar a beaucoup de valeur à condition de bien le présenter et si c’est le cas, il permet donc de récupérer un bon nombre d’inscrits.

Les inscrits à votre webinar sont des gens qui ont demandé à vous voir en direct, qui ont gagné beaucoup de connexions avec vous et qui vont avancer d’un pas dans le processus de vente même s’ils n’achètent pas tout de suite après le webinar.

Si lorsque vous organisez un webinar votre objectif premier est d’avoir un maximum de personnes qui s’inscrivent et participent alors, petit à petit, vous allez vous construire une ressource ayant beaucoup de valeur pour votre entreprise, même si après les ventes se feront par d’autres modes que le webinar.

Il s’agit donc d’un très bon outil de capture et il est très important d’attaquer tout de suite le processus d’inscription. Vous devez considérer que si aujourd’hui vous avez dix inscrits, que cinq vont se connecter à votre webinar et que le lendemain vous avez encore dix inscrits dont cinq qui vont se connecter à votre webinar, au total vingt personnes sont intéressées par le sujet et dix personnes vous ont écouté parler. Si vous faites cela encore quatre, cinq, six fois, avec votre liste de disons 200 personnes, vous allez avoir une grosse source de ventes.  

Le webinar est un préconditionnement beaucoup plus puissant qu’une vidéo en ligne, qu’un pdf, etc…La seule chose ayant plus de valeur qu’un webinar est si la personne vous a vu faire votre présentation en chair et en os.

Le scénario parfait serait que la personne s’inscrive à votre webinar et que vous puissiez lui envoyer votre livre papier.

Comment promouvoir efficacement la page de capture de votre Webinar

C

Dans cet article, nous allons aborder la promotion de votre Webinar et analyser quelques exemples que vous pourrez ensuite adapter à votre activité.

Tout Webinar doit avoir une page de capture qui vous permettra de récupérer les coordonnées des personnes qui participent. La Webconférence est un excellent outil viral car il existe de fortes chances que quelqu’un fasse suivre le lien à quelqu’un d’autre. 

Je vous recommande de ne pas avoir un Webinar à accès direct mais plutôt à accès autorisé, c’est-à-dire que les gens doivent mettre leur adresse mail pour pouvoir être inscrits. Cela vous donne la possibilité de proposer à vos prospects et vos clients de faire suivre le lien à d’autres et vous récupérez les coordonnées de ces personnes.

Sur la page de capture, il est recommandé d’avoir également un lien permettant de devenir votre partenaire ou de faire la promotion. Vous pouvez proposer un programme d’affiliation et le lien se trouvera en bas de page du formulaire de capture. Ce lien de partenariat n’a pas besoin d’être compliqué. 

Personnellement, j’ai pu recruter environ deux-cents affiliés rien qu’en ayant proposé ce lien sur mes pages d’inscription à mes Webinars et mes vidéos. Certains partenaires m’ont apporté des dizaines de milliers d’euros en s’inscrivant simplement comme les prospects de base puis en ayant vu en pied de page le lien proposant un partenariat.

Les différents process

Il existe différentes méthodes pour inscrire les gens à votre Webinar. Je ne parlerai pas de l’aspect technique qui est le travail d’un informaticien mais de ce qui se trouve derrière les process. 

Faut-il mieux proposer aux gens de s’inscrire à votre Webinar ou faut-il mieux leur proposer autre chose ? C’est une question à laquelle vous devez trouver rapidement une réponse si vous voulez proposer des Webinars de vente.

Supposons que je prenne mon prospect sur Facebook via la pub (je paye Facebook 40 cents pour chaque prospect arrivant sur ma page), il arrive sur ma page de capture du Webinar où il entre ses coordonnées, y compris son numéro de téléphone. Cela me coûte 4 euros pour chaque inscription. Je peux proposer un document PDF à télécharger plutôt qu’un Webinar, je demande les coordonnées sans le numéro de téléphone. La page suivante permettra de télécharger le PDF mais comportera aussi une vidéo suggérant de découvrir votre Webinar et un bouton OK. Je vais récupérer aussi plus ou moins 4 euros pour chaque inscrit.

Si j’ai dépensé 4000 euros de pub, je vais avoir 1000 inscrits au Webinar et je vais donc récupérer davantage d’adresses mail. 

Si vous proposez un PDF ou une vidéo puis un Webinar cela vaut le coup d’être testé si vous amenez du trafic payant en faisant de la publicité, ce qu’il est recommandé de faire si votre Webinar marche extrêmement bien. Pour ce process, vous offrez un PDF ou une vidéo qui tient debout seule, ce n’est pas un avant goût du Webinar, c’est juste ce que vous avez promis. Le PDF ou la vidéo sont distincts du Webinar et remplissent la promesse. 

L’autre process possible c’est le Webinar suivi du PDF, qui sera un complément. Le PDF doit idéalement être lié au Webinar. Sur la page de remerciements du Webinar vous allez proposer un PDF.

Comment rentabiliser les évènements que vous organisez pour vos clients ?

C

Dans cet article, je vous explique quelle est la stratégie la plus rentable à adopter pour présenter vos produits/services à vos clients lors d’un évènement. Par évènement, je fais référence à un atelier qui généralement se déroule en petit comité, à une conférence ou encore un séminaire. 

Mais avant d’aller plus loin, revenons d’abord pour mieux comprendre sur la méthode qui ne fonctionne pas : utiliser un catalogue.

Cette technique consiste à faire venir les personnes sur place, leur montrer la liste de ce que l’on propose et espérer que les personnes vont par la suite nous acheter un produit ou un service.

Cette approche ne fonctionne pas car quand vous créez un évènement vous focalisez l’attention des prospects pendant un temps déterminé. C’est sur cet instant que se joue cette chance de décision d’achat. Or, si la séquence de présentation de votre produit ou service n’est pas inclue dans le fil conducteur des sessions de votre évènement, elle ne sera pas convaincante et sera perdue.

La meilleure stratégie, si on veut gagner de l’argent avec notre évènement, consiste alors à inclure la vente dans le fil conducteur. Dès le départ, on conçoit notre évènement de façon à ce que naturellement se crée l’envie d’acheter. Cela permet de proposer facilement une offre à nos acheteurs.

Quelle est la structure la plus efficace pour amener les personnes à retirer le maximum d’informations utiles de notre évènement ?

Il faut amener une transformation chez votre prospect. Ceci permet de créer l’envie d’acheter, de connaître plus en détail vos offres/services ainsi que vos produits complémentaires et d’apporter plus de valeur.

Vous devez trouver la formule gagnant-gagnant entre les personnes qui sont venues sur place et entre ce que vous avez à proposer.

La meilleure façon de le faire est de structurer votre évènement sous la forme d’un triptyque. Cela signifie que votre évènement doit se composer de trois grandes parties.

Si vous organisez un séminaire et que vous avez l’intention de proposer un produit ou service, la meilleure longueur de ce séminaire est de trois jours. Vous allez avoir beaucoup plus d’impact sur les personnes présentes et les ventes si votre séminaire dure trois jours au lieu de deux jours. Même si cela vous coûte 30 % ou 50 % de plus, de coût d’organisation de réaliser un séminaire sur trois jours plutôt que deux jours, vous dépasserez les 50 % de vente en plus.

Par contre, un évènement qui dure plus de trois jours, n’augmentera pas significativement les ventes par rapport à trois jours. De même, un évènement d’une journée, d’une demie-journée ou d’une soirée n’est pas aussi efficace qu’un évènement de trois jours.

Si vous avez par exemple un évènement de trois heures en soirée, vous pouvez faire en sorte que chacune de vos trois heures correspondent à une des trois étapes que je vais vous exposer.

Jour 1 : L’inspiration

Le but de cette première journée est de créer la connexion entre vous et les participants. Si vous organisez un évènement où vous avez des invités qui vont intervenir, il est très important qu’au début il y ait une interaction entre vous et votre public avant de faire intervenir des personnes extérieures.

L’objectif numéro un sur ce jour d’inspiration est de créer la confiance et la connexion. Les participants doivent se sentir à l’aise. Ils viennent du monde extérieur avec leurs soucis, leurs anxiétés, leurs problèmes : il faut les acclimater.

Pour créer cette confiance, cela nécessite un certain temps durant le séminaire qui est le temps pour poser le contexte. Il faut poser les règles de l’évènement avant de rentrer dans le vif du sujet et dans le contenu.

S’il s’agit d’un séminaire de marketing, avant de commencer à enseigner, il faut d’abord expliquer des choses très simples :

  • Le temps que vous allez rester ensemble,
  • Couper les téléphones portables,
  • Prendre de quoi noter,
  • Rappeler que les participants doivent rester concentrés et présents du début à la fin,
  • Mentionner l’heure de la prochaine pause,
  • Expliquer comment procéder s’il y a des exercices à effectuer.

En somme, toutes les informations pratiques, tout comme lorsque l’on rentre dans un avion et que l’on nous explique le déroulement du vol et les mesures de sécurité.

Mieux vaut faire ces explications au début, cela permet de poser le contexte de façon ferme et précise pour indiquer aux personnes que nous sommes là pour travailler, pour avancer sérieusement.

Ce que vous faites dans les premières minutes de l’évènement va influencer la perception des personnes sur tout le reste de l’évènement. Le contexte et la perception des personnes qu’auront du contexte, va influencer la perception du contenu.

Le résultat est que si vous commencez pile à l’heure le premier jour, les personnes s’attendent à ce que vous commencez également pile à l’heure pendant tout l’évènement et ils seront à l’heure. Vous n’aurez pas de retardataires qui dérangeront tout le monde, car vous aurez posé les règles dès le départ.

Ce premier jour d’inspiration va servir à créer la sensation de communauté. Qu’il s’agisse d’un évènement d’une dizaine de personnes ou d’un évènement avec une centaine ou des milliers de personnes, il est important au début de donner l’occasion et la permission aux participants d’échanger :

  • De discuter pendant les pauses,
  • D’apprendre à se connaître,
  • Donner la sensation d’être au bon endroit.

Cette sensation de communauté aura un impact positif très important :

  • Les personnes oseront faire des exercices d’introspection,
  • Rentrer dans le vif du sujet quand vous donnez des conseils,
  • Elles oseront se mettre en situation vulnérable par rapport aux changements que vous apportez avec les conseils de votre évènement.

Dès le début, il est important de créer cette communauté entre les participants. Au moment où vous proposerez votre offre, il y aura des personnes qui vont aller voir vos produits pour les acheter et cela influencera les autres avec qui ils ont eu des affinités.

Cette sensation de communauté va vous aider plus tard à créer une sensation de preuve sociale qui est le fait que l’on soit davantage poussé à faire une action si on a vu des personnes qui nous ressemblent faire cette même action.

Dans cette première journée d’inspiration, la sensation finale sur laquelle on veut que les personnes quittent l’évènement à la fin du premier jour doit être la sensation que tout est possible.

C’est ce que l’on veut créer comme sensation :

  • Les personnes doivent être inspirées car on leur a montré pleins de choses,
  • Elles se sentent motivées et impatientes à voir la suite,
  • Elles doivent sentir que cela va les aider à avancer.

Sur ce premier tiers, vous n’avez probablement ni fait d’offre commerciale ni mentionné votre produit ou service. Si vous êtes éventuellement partenaire d’une association caritative, vous pouvez mentionner ce qu’il font.

Vous devez rester sur le côté inspiration et non en mode transaction sur ce premiers tiers de votre triptyque.

Je vous donne le schéma à suivre des jours 2 et 3 dans un tout prochain article.

Les avantages des Webinars : en quoi est-ce une excellente solution pour créer vos produits ?

L

Les Webinars et les Webconférences sont un excellent moyen de créer des produits car vous pouvez créer vos produits de formation en vidéo, que ce soit le produit principal que vous allez vendre ou le produit bonus que vous allez offrir en plus.

Si vous vendez un service, vous pouvez quand même donner de l’information en complément de votre service pour aider à comprendre ce que vous faites, pour aider à comprendre comment tirer un maximum de ce service et vous présenter et cela sous forme de Webinar.

L’avantage de créer des produits avec le Webinar est que cela permet :

  • D’avoir des retours en direct. Vous aurez des questions au fur et à mesure de votre présentation et donc cela vous offre l’opportunité de compléter vos explications ce qui par extension ajoute de la valeur au produit fini.
  • D’improviser. Ce n’est pas conseillé quand vous débutez et ça ne l’est toujours pas après. Il est possible d’improviser en Webinar mais ce n’est pas pour ça qu’il faut le faire. Si vous le faites, votre contenu ne sera pas assez concret. Improvisez donc sur des points supplémentaires, pas sur le tout.
  • D’ajouter de la valeur car des exercices sont possibles. Vous pouvez enregistrer votre Webinar mais alors il vous faut être très cohérent entre ce qu’il se passe sur le direct et ce qu’il se passe sur l’enregistrement. Faites donc attention à la cohérence de votre Webinar.
  • D’avoir un enregistrement. Cela vous permet d’enregistrer ce que vous êtes en train de faire au fur et à mesure et si vous le faites, alors vous avez un produit fini mais pour cela il faut être très attentif à la cohérence, encore une fois.

Pour aller plus loin ne manquez pas de lire également les articles Webinars et webconférences : énergie, vous d’abord et Une astuce pour éviter les gaffes lors d’un Webinar

Une astuce pour éviter les gaffes lors d’un Webinaire

U

Lorsque vous présentez un Webinaire, je vous recommande, en termes d’installation, d’avoir deux écrans.

Posséder deux écrans comporte divers avantages. 

Ainsi, pour tous les travaux de bureautiques, l’efficacité est augmentée de 30 %. Acheter un second écran est l’un des meilleurs investissements que vous pouvez faire.

Lors de la présentation d’un Webinaire, beaucoup de fenêtres nécessaires doivent être ouvertes :

  • Un logiciel pour enregistrer tout ce qui passe à l’écran afin de garder une trace de la Webconférence.
  • Le logiciel de Webinaire qui permet de jongler entre les fenêtres, de regarder le chat etc.
  • Une fenêtre de présentation et un logiciel permettant de créer des cartes mentales.
  • D’autres outils utiles, par exemple le logiciel Paint afin de pouvoir dessiner des schémas pour répondre à certaines questions.

Si je possède deux écrans, je vais pouvoir positionner mes différents logiciels.

Sur l’écran de droite, j’ouvre mon logiciel de Webinaire et le logiciel d’enregistrement placé en haut. J’ajoute également mes documents indispensables tels que le script, les questions clefs. 

A la fin de chaque Webinaire, je sauvegarde un fichier de questions qui ont déjà été posées puis je le reprends par la suite pour supprimer les bêtises. Je ne garde que les questions qui mènent à la vente.

Sur l’écran de gauche, j’ouvre en plein écran mon logiciel de présentation et je garde une fenêtre de Paint en cas de besoin.

Lorsque je clique sur pause dans le logiciel du Webinaire, l’image se fige dans ma présentation sur l’autre écran. Alors que si je clique sur play en bas du logiciel VLC, ce sera visible par tout le monde.

Je ne recommande pas cette pratique si vous êtes débutant. Pour vos premiers Webinaires, je vous conseille de procéder simplement. Les gens vous laisseront une plus grande marge d’erreurs que pour d’autres types de présentation (comme une vidéo postée en ligne par exemple).

À lire également :

Améliorez votre processus de vente grâce aux Webinaires

A

Le Webinar ou Webinaire dans sa version française, est une combinaison entre « web » et « séminaire » qui définit une conférence en ligne. Personnellement, je préfère l’utilisation de la langue française et je m’efforce de l’utiliser comme langue principale dans mes formations et mon processus de vente.

Pourquoi les webinaires ?

Le webinaire permet de reproduire l’effet de la vente en direct et de traiter les objections de vos prospects en temps réel grâce aux interfaces dédiées aux questions des participants ou à travers la messagerie instantanée. Ainsi, vous garantissez que vous êtes sur la bonne voie et toujours orienté vers la vente.

Il est possible d’éviter une question mal ciblée lors de votre webinaire en remplaçant les forums et les espaces de chat par les interfaces questions. Cela vous permet de traiter les objections de vos clients d’une façon privée sans risquer d’embêter tous les participants au webinaire.

Par exemple, si l’un des participants intervient pour critiquer la qualité de votre produit en public, cela pourra créer un sentiment d’hésitation auprès de vos clients potentiels, voire gâcher une vente. 

Dans un webinaire, vous avez la possibilité de traiter cette réclamation en privé, sans influencer le reste des participants. 

Ce moyen de communication présente un avantage par rapport à la vente en direct du groupe ou en face-à-face. 

En effet, si vous avez l’habitude de vendre votre produit/service en prospectant une seule personne, le webinaire vous offre l’opportunité de proposer votre présentation à plusieurs personnes simultanément. 

Si jamais vous travaillez actuellement dans la prospection B2B et que vous vendez vos services en prospectant un seul gérant d’entreprise, grâce au webinaire vous pouvez prospecter une dizaine de personnes connectées à la fois. 

En élargissant votre cercle de prospection, vous augmentez vos chances de ventes.

Un autre avantage du webinaire est qu’il vous offre l’opportunité de proposer votre présentation en direct ou de la préparer parfaitement à l’avance.

Commençons par les webinaires diffusés en direct.

Les webinaires en direct !

Certaines personnes organisent des webinaires en direct. 

Cela nécessite une grande capacité d’adaptation et d’improvisation. 

Comme l’interaction avec vos prospects se fait en temps réel, vous êtes incapable de prévoir le déroulement de votre présentation ou les éventuelles questions des participants.

Ce type de présentation est évidemment motivant parce que vous recevrez des commentaires positifs au cours du webinaire ce qui vous encouragera.

Ajoutons à cela, le fait de répondre aux questions des participants de vive voix et en temps réel. Ceci augmente votre interaction avec eux. Par conséquent, vous aurez l’opportunité d’augmenter votre taux de conversion par rapport à un webinaire pré-enregistré.

Cependant, les webinaires en direct possèdent certains inconvénients. 

En effet, vous êtes sur la corde raide et vous risquez l’apparition de plusieurs problèmes techniques imprévisibles.

Les risques humains peuvent avoir lieu également pendant les webinaires en direct, à cause d’un problème de santé ou d’une mauvaise énergie. Par exemple, vous risquez de perdre votre voix la veille d’un webinaire, sans raison particulière. Cette situation peut s’avérer assez stressante. 

Afin d’éviter ce genre de surprises, pensez à préparer une version pré-enregistrée de votre présentation. En partageant votre écran avec les participants au cours du webinaire, vous pouvez basculer entre le direct et le pré-enregistrement et par la suite atténuer les dégâts liés aux éventuels imprévus.

Finalement, l’énergie d’un bon présentateur ne doit pas affecter le déroulement du webinaire.   

Penchons-nous maintenant sur les webinaires pré-enregistrés.

Les webinaires pré-enregistrés !

D’autres présentateurs préfèrent organiser leurs webinaires en pré-enregistrement, c’est-à-dire en faisant la présentation dans un studio et en la diffusant par la suite le temps du webinaire. C’est une approche intéressante qui vous permet d’éditer la vidéo et d’appliquer les modifications souhaitées avant de la partager.

Certes vous n’êtes pas dans la possibilité de traiter les commentaires de vos prospects en temps réel, mais vous pouvez anticiper et répondre dans votre enregistrement aux questions les plus fréquemment posées.

L’avantage majeur de la préparation pré-enregistrée est d’avoir un contenu parfait, exactement comme vous le souhaitez. 

En revanche, cette technique réduit votre interaction avec vos prospects ainsi que leur motivation. Si vous décidez d’enregistrer vos webinaires à l’avance, vous devez prendre en considération que vous êtes tout seul sans interaction du public et par conséquent vous perdez de la vitalité dans vos enregistrements.

Le saviez-vous ? Un entrepreneur est un créateur de ressource

L

Un entrepreneur est quelqu’un qui, à partir de ses propres ressources, en les faisant fructifier, va obtenir d’autres ressources.

Si nous posons la question à un groupe d’entrepreneurs, la plupart d’entre eux confirmeront qu’ils sont soit en train de lancer une nouvelle activité soit un nouveau produit et cela sans ressource. 

Cependant, chaque entrepreneur est en réalité riche de ses propres ressources et il est primordial de les utiliser au maximum. Il faut donc prendre le temps de réfléchir à ces ressources que vous avez à votre disposition. 

Par exemple, avant de lancer Le Marketeur Français, je ne possédais ni partenaire, ni liste d’abonnés, ni produit. 

Cependant, un an auparavant, j’avais décidé de troquer l’une de mes ressources, à savoir ma capacité et expérience à lancer de nouveaux produits sur un marché, à l’une des mes connaissances. 

Olivier, le contact en question, avait besoin de mon expertise pour lancer lui-même un nouveau produit. Cette nouvelle idée était en fait une idée que j’avais eu quelques temps auparavant mais que je n’avais pas le temps d’exploiter et que j’avais donc proposée à Olivier. Olivier, blogueur au sujet de livres, bénéficiait quant à lui d’une ressource dont moi j’avais besoin : des lecteurs et des abonnés ! 

Au-delà des bénéfices financiers que j’allais obtenir pour avoir fait naître l’idée, je lui demandais donc d’envoyer deux mails à ses abonnés à propos de webconférences que j’allais initier. 

Au lancement de ma première webconférence, grâce à ce mailing, j’avais donc quelques inscrits. J’arrive à la fin de cette conférence à présenter mon offre et à parler du programme de formation « Séduire le client », que je souhaite développer. Certaines personnes assistant à la webconférence veulent assister à ces modules de formation, je réalise ainsi mes premières ventes. 

En d’autres termes, grâce à ma toute première ressource, j’ai pu lancer mon programme et trouver un moyen d’obtenir des inscriptions. 

Je fais donc de nouvelles webconférences pour obtenir plus d’inscriptions car je sais désormais que ce système fonctionne pour concrétiser des ventes. Cela me permet alors d’attirer des partenaires, qui sont rassurés de voir que j’ai un produit qui convertit. Ces partenaires ont également la preuve de mon expérience, grâce notamment à ma première entreprise de conseils en séduction et la preuve de ma notoriété, grâce à mes passages à la télévision. 

Ces partenaires vont faire la promotion de mon offre et cela va me permettre d’augmenter ma liste de prospects. Mes revenus vont donc passer du jour au lendemain de zéro euro à des centaines de milliers d’euros et cela en n’utilisant que mes ressources liées à mes expériences précédentes ou à mes contacts.

En conséquence, j’ai fait fructifier mes propres ressources pour m’en créer de nouvelles. 

Pour lancer une activité, sept ressources sont nécessaires et vous allez voir que vous en possédez déjà quelques unes :

  • Vos relations

A savoir les personnes que vous connaissez mais surtout les personnes qui vous connaissent ! Il y a trois  catégories de relations utiles : les personnes susceptibles d’acheter votre produit, les partenaires potentiels et les contacts intermédiaires qui peuvent vous établir des connexions. 

  • Votre notoriété

À savoir votre notoriété auprès de médias, soit de grands publics ou spécialisés, qui vous permettra d’atteindre votre cible. 

  • Vos compétences 

Si vous êtes extrêmement compétent dans votre domaine, vous pourrez alors rendre un service et surtout troquer votre compétence contre une des ressources qu’il vous manque et sans avoir recours à l’argent. Beaucoup d’entrepreneurs pensent qu’il faut investir pour gagner de l’argent, mais investir pour apprendre, pour faire de la pub et pour avoir des partenaires qui font votre promotion, peut vite dépasser votre budget. Il faut donc être créatif pour trouver des ressources que vous n’avez pas au démarrage de votre activité. 

  • Votre produit 

A savoir ce que vous vendez, que cela soit un produit physique ou immatériel ou encore un service. Il vous faut une compétence pour le créer. 

  • Votre offre 

Cela est totalement différent de votre produit. Le produit est l’objet (physique ou virtuel) que vous vendez ; l’offre est la façon dont vous le vendez, le livrez, le payer etc. C’est votre message de vente. A l’intérieur de votre offre, le produit est interchangeable et si vous n’arrivez pas à vendre c’est aussi peut être parce que vous n’avez pas assez travaillé votre offre.

Restent deux ressources que je dévoilerai plus tard, mais vous l’aurez compris par mes exemples que l’essentiel réside dans votre capacité à interchanger vos ressources avec celles de vos relations. 

Webinars et webconférences : Energie, vous d’abord

W

Dans cet article, nous allons voir comment bien préparer votre conférence. 

Pour rendre les gens enthousiastes par rapport à votre produit afin qu’ils aient envie de l’acheter, vous devez les y amener via votre propre enthousiasme. Si vous désirez que les clients potentiels soient :

  • À l’heure ou à l’avance,
  • Excités par la conférence,
  • Hydratés pour que leur cerveau fonctionne correctement et qu’ils trouvent le bouton « acheter »,
  • Concentrés,
  • Prêts à entendre parler du produit ou du service.

Vous devez vous-même l’être.

Vous devez vous connecter à l’avance afin que les clients ne se retrouvent face à un message d’attente du logiciel que vous utilisez et fassent autre chose.

Vous devez avoir la passion dans votre voix et dans vos explications. C’est pourquoi il est avantageux de séparer le Webinar en plusieurs parties pour vous donner la possibilité de changer de rythme. 

Un Webinar accrocheur ne doit pas être monotone ni linéaire, il est préférable d’alterner des contenus plus posés et d’autres plus dynamiques. Il y a des pauses, mais ce sont des fausses pauses.

Ayez votre bouteille d’eau et profitez des temps de pause pour vous hydrater. Ne buvez pas au milieu d’un paragraphe et pensez à fermer votre micro.

Lorsque vous faites une présentation, vous ne devez rien faire d’autre en même temps (ex : surfer sur le net, utiliser Skype). Il est également recommandé d’être accompagné de quelqu’un qui vous fera suivre les questions. Vous ne pouvez pas suivre  les très nombreux messages qui apparaissent durant la conférence et les filtrer. Votre assistant aura pour rôle de vous relayer uniquement les questions pertinentes. Vous pouvez discuter avec lui sur le chat. Si vous vous déconcentrez, cela nuira à votre présentation.

Lors d’une webconférence, l’introduction est essentielle. Les premières minutes de la connexion doivent accrocher le prospect. Elle doit  d’une part commencer en avance et être pêchue. Ensuite, vous devez donner envie en parlant de vous, de votre expérience, de votre progression personnelle. Puis, essayez de créer une connexion direct avec votre audience. Donnez des exemples, parlez de leur histoire, de leurs problèmes mais également des solutions pour y remédier.

Il est en outre important d’être scriptée et de bien connaître le contenu. Vous devez être le plus rodé possible. Il est nécessaire de répéter plusieurs fois votre intervention, de la connaître par cœur. Evitez le naturel, les termes « trucs », « bon voilà », « heu ». Vous perdriez déjà 60 % des gens qui auront quitté la conférence. Il faut donc vous préparer. Entrainez-vous à l’aide de la méthode en échelons. Répétez d’abord la 1ere minute de l’introduction, puis répétez ensuite les 2 premières minutes, puis les 5 premières et ainsi de suite. Au final vous aurez répété plusieurs fois votre introduction.

Et vous, comment préparez-vous vos conférences et vos interventions orales ? Vous pouvez partager vos conseils ou ce qui fonctionne le mieux pour vous dans les commentaires ci-dessous.

Podcast : Comment doubler vos ventes…

P

Comment doubler vos résultats !

Hier, j’animais une webconférence de coaching de groupe, en direct, pour une cinquantaine de mes clients.

Sur cette session de coaching appelée « La Sellette », mon équipe et moi avons décortiqué et commenté plusieurs pages de vente en vidéo. Et j’ai constaté un petit « manque » sur plusieurs de ces vidéos de vente…

Il y a deux éléments qui, selon moi, renforcent n’importe quel message de vente – ces deux éléments peuvent doubler l’efficacité d’une vidéo de vente, d’une webconférence, ou d’une vente en face à face.

Je vous en dis davantage… dans ce podcast :
https://soundcloud.com/entrepreneurlibre/006-doubler-vos-ventes

J’espère que ce podcast vous a plu !

Si vous n’avez pas encore lu mon livre, profitez de mon cadeau incroyable (une place gratuite pour mon séminaire “Entrepreneur Libre” de trois jours à Paris) en lisant mon livre “Le Chemin vers le sommet“. (suite…)

Stratégie marketing

S

Nous sommes en plein montage des vidéos du légendaire Séminaire Stratégies Marketing d’Avril 2011… et j’ai adoré revoir cette partie de la vidéo !
Il s’agit du début de la 2nde journée du séminaire… et on peut dire que ça commence fort !
Dans cette vidéo, vous pourrez voir :

  • David Jay en collier à fleurs
  • Aurélien Amacker en lunettes de soleil dorées
  • Olivier Roland onduler du bassin

masi aussi…

  • Une demi-douzaine d’entrepreneurs qui expliquent ce qu’ils ont appris de plus efficace lors de ce séminaire
  • Le témoignage de Christian Godefroy, millionnaire d’Internet, sur la stratégie qu’il a découverte lors du séminaire,
  • Une stratégie (à la fin de la vidéo) que vous devez appliquer si vous avez déjà une entreprise, pour doubler l’efficacité de votre marketing sans avoir besoin d’amener le moindre trafic supplémentaire !
  • La différence entre la sortie d’un produit, et le lancement orchestré de vos produits et services
  • Et quelques surprises !

Ce n’est que le début de la journée de séminaire, donc c’est surtout l’occasion pour les participants de se remettre dans le bain avant le début des sessions intenses de stratégie marketing… mais je pense que vous apprécierez de voir l’ambiance qui règne dans cet événement ! (qui rassemble près de 200 entrepreneurs venus de toute la francophonie)

Assez de préambule, voici la vidéo…

J’organise bientôt une conférence vidéo en direct où j’explique 7 étapes pour Séduire le Client.
(et vous n’aurez pas besoin de crier « je suis chaud » pour y participer ! Il vous suffit de vous connecter en direct depuis votre ordinateur.)

Cliquez simplement ici pour participer à cette session de formation gratuite en direct !

Sébastien

Sujets abordés dans cet article :

David Jay, christian godefroy, amacker, stratégie marketing non consommation, david jay montage, le text de l\affaire du cpoup d\eventail compte rendu objectif, lancement orchestré le marketeur francais, femme attirée amputation jambe, objet de mailing pour marketing une seminaire de formation, christian godefroy marketeur

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */