Résultats de recherche pourfrancais marketeur

Donner gratuitement de la valeur à vos clients pour mieux vendre ensuite

D

Si vous vous êtes déjà demandés comment faire pour que vos clients arrivent sur votre point de vente en étant sûrs et convaincus de vouloir acheter, je vous conseille alors d’acheter le livre de Jeff Walker, intitulé Launch. 

En effet on espère tous que nos clients arrivent sur notre site, sur notre point de vente physique, sur notre standard téléphonique, en ayant déjà envie d’acheter. On voudrait s’éviter cette argumentaire de vente, où il faut rebondir à toutes les objections du clients, et on préférait en effet lui vendre directement notre produit ou notre service. 

Pour réussir, je vous conseille alors ce livre de Jeff Walker, consultant américain en marketing, qui a été l’un de mes mentors. Dans son livre, il révèle sa formule  secrète « pour devenir un millionnaire de l’Internet, vendre ce qu’on veut en ligne, construire une entreprise qu’on aime et vivre la vie de vos rêves ». 

En effet, ayant personnellement suivi ses formations sur les Lancements Orchestrés depuis 2008, je peux vous garantir de la qualité de ses conseils. 

Grâce à lui, j’ai réussi à faire décoller mon activité et à passer de 8 000 euros de chiffre d’affaires en un an, à 16 000 euros en 24h après le lancement de mon produit, puis 25 000 euros la première semaine. 

A partir de ce moment, j’ai donc décidé de suivre de façon assidue tous les conseils de Jeff Walker. J’ai alors participé à tous ses séminaires, conférences, ateliers et formations, en ligne ou physiquement. Pour tout avouer, j’ai participé plus de 17 fois à ses formations. Vous imaginez donc qu’à la sortie de son livre en 2014, j’imaginais tout savoir de ses méthodes et histoires. Cependant, j’ai encore appris de nouvelles choses. 

Le concept clé du Lancement Orchestré est en fait de donner de la valeur à vos prospects avant de leur proposer l’achat.

Il incite à leur donner du conseil, de l’information, des échantillons si votre produit est un produit physique, pour leur permettre d’avancer dans la résolution de leur problème ou vers leur objectif. L’idée est donc de leur partager de la valeur avant de leur demander de l’argent et de les faire passer à l’achat. 

L’auteur souhaitait alors que ce livre devienne la deuxième ressource existante la plus efficace pour apprendre ce que sont les Lancements Orchestrés, la première étant ses formations vidéos.

Autrement dit, son but était que des millions de personnes puissent lire ce livre apprendre sur les Lancements Orchestrés, peut être même faire leur premier Lancement et réussir à développer leur activité et bien évidemment leur donner envie de s’inscrire à ses formations. 

Le livre a connu un succès énorme, il s’est vendu en 25 000 exemplaires la première semaine et continue de se vendre dans la durée. Il a atteint 50 000 ventes en un an et monte aujourd’hui à 100 000 ventes. 

Il faut surtout savoir que des gens ont acheté ce livre quand ils étaient fauchés, et ont suivi les conseils de Jeff pour lancer leur activité et ont ensuite pu suivre les formations et acheter des consultings extrêmement chers. Ils ont donc suivi cette approche de Jeff Walker, approche extrêmement généreuse, qui vise donc à donner un avant goût, un accès à de la valeur que vous avez et que vous mettez à disposition gratuitement. 

Bien évidemment vous ne pouvez pas mettre tout à disposition. Jeff Walker ne peut pas mettre quinze ans d’expérience en un livre, mais il peut distiller et condenser la meilleure partie de son savoir. Les personnes qui lisent le livre vont ensuite se dire que si en 200 pages, soit une quinzaine d’euros, ils ont déjà appris tant de choses, les formations, ou le reste du package vont alors leur permettre de changer de vie. Ils vont alors investir dans vos offres. 

Comme moi, suivez donc les conseils de Jeff en matière de générosité et de Lancement Orchestré. Ecrire un livre avec mes conseils en séduction m’a également permis de faire exploser ma première activité, de la même manière que mes vidéos gratuites pour Le Marketeur Français inciteront certains d’entre vous à s’inscrire mes formations. 

Je vous invite donc à lire ce livre très enrichissant et à appliquer cette méthode de Lancement Orchestré afin d’attiser la curiosité de vos clients et développer votre business rapidement.

L’importance de connaître ses chiffres

L

J’ai la chance de posséder une entreprise rentable depuis une dizaine d’années. Elle me permet de garder une visibilité sur nos finances dans le proche et plus lointain futur. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Le panorama

En 2012, lorsque j’ai commencé à préparer mon voyage autour du monde avec ma compagne, j’étais sur mon nuage car je venais de réaliser le plus grand Lancement Orchestré de mon secteur du marketing Internet en Francophonie. 

J’étais convaincu que cette vague de ventes allait me permettre de gérer suffisamment de trésorerie pour rester à flot même si je ne travaillais pas du tout durant les six mois de voyage. 

Malheureusement, peu de temps avant le départ, je me trouvais aux USA avec mon Mastermind et un membre du groupe m’a posé une question sur mes finances. J’ai donc préparé un document récapitulatif.

Le plan

Mon idée était de regarder le nombre de clients que j’avais, les finances que nous avions de côté. 

En général, lorsqu’un entrepreneur vient d’orchestrer un lancement pour un nouveau produit ou service, l’afflux de trésorerie est important. 

Par exemple, mon tout premier Lancement Orchestré, quand j’étais coach amoureux, m’avait permis de générer 16 000 euros en une journée et 25 000 euros en une semaine.

Mon premier lancement en tant que « Le Marketeur Français » pour vendre l’une de mes formations avait généré 150 000 euros. En 2012, je venais de générer un lancement nettement supérieur, je pensais être en train de me noyer dans l’argent.

Le plantage

Après vérification, j’ai dû constater que je ne possédais pas l’argent espéré. Une des personnes présentes au MasterMind m’a fait remarquer que je partais faire un tour du monde sans même connaître mes chiffres. 

Un autre expert a prévu une faillite si je ne relevais pas la barre immédiatement. J’ai réalisé que je ne connaissais rien aux finances de mon entreprise et à l’argent en général.

Il existe deux questions dont il est grave d’ignorer la réponse :

  • D’où vient l’argent, quel produit ou service génère du bénéfice ou nous fait perdre du temps et de l’énergie ?
  • Où va l’argent ?

Il m’a été conseillé de discuter de la question avec des experts.

La prise de conscience

J’ai pu discuter avec trois personnes possédant des expertises très différentes et qui m’ont appris ce dont j’avais besoin pour devenir un entrepreneur libre.

Le premier m’a proposé de m’inscrire à un coaching afin de discuter chaque mois de ma situation et envisager le plan pour le mois suivant. Je me suis rendu compte que cette personne cherchait à me vendre son consulting mais ne proposait pas d’outils et de process pour une entreprise comme la mienne. 

J’ai alors pris une décision qui me servira toute ma vie : je refuse de payer pour de la motivation. Payer pour être motivé est un gaspillage d’argent.

Le second expert a pour spécialité d’aider les boites à voir leurs finances. Il m’a proposé un exemple réel, un document Excel montrant les 52 prochaines semaines d’un groupement de plusieurs pharmacies. Sur les dix pharmacies, une seule avait des problèmes de trésorerie. Le groupe continuait de gagner de l’argent mais cette pharmacie en difficulté risquait de le faire couler entièrement avant que les bénéfices se matérialisent. J’ai retenu que je devais savoir quelle était la saisonnalité de mon entreprise, quel était le décalage entre le moment où je sors de l’argent et le moment où il rentre. Nous avons établi ensemble mon prévisionnel et j’ai réalisé que je serai à découvert de 100 000 euros six semaines plus tard.

La troisième experte, Annie Pratt, est PDG intérimaire dans des boîtes en difficultés. Son travail est de redresser l’entreprise, de réorganiser et de former un autre PDG. Elle m’a expliqué quelles étaient les informations que je devais recevoir du comptable, ce que je devais savoir et comprendre sur le plan financier. Par exemple, si vous réglez vos fournisseurs avant que les clients ne vous payent, vous aurez un gros problème. Il faut faire en sorte que l’argent rentre avant que vous régliez vos trésoreries.

Si je n’avais pas participé à ce MasterMind avant de partir, j’aurais probablement déclaré faillite. J’aurais également gaspillé de l’argent en payant pour de la motivation. 

Investir de l’argent est utile si vous le dépensez dans les bons outils et les bonnes formations. J’ai reçu un témoignage de quelqu’un qui était dans les difficultés financières et qui ne savait pas comment agir mais qui pourtant a investi dans ma formation pour sauver son entreprise.

Comment créer une liste de prospects à partir de rien ?

C

Lorsque vous lancez votre business, la ressource la plus importante qu’il vous faut est une liste de prospects. 

Mais comment obtenir cette liste de fameux contacts, qui pourraient être intéressés par votre produit ? 

Vous avez peut être comme moi une liste d’anciens clients, liés à vos précédentes activités. Cependant ces clients, qui sont certainement très satisfaits de vos premières offres, n’ont peut-être absolument aucun intérêt à recevoir des mails, des conseils, des offres promotionnelles, au sujet de votre nouvelle activité. 

Par exemple au moment de lancer Le Marketeur Français, j’avais certes une liste d’abonnés de plus de cent mille personnes, mais est-ce que ces cent mille anciens clients, qui me font confiance pour mes conseils en séduction ou encore pour mes cours de salsa, sont vraiment intéressés pour recevoir des mails concernant ma nouvelle offre de formation auprès de jeunes entrepreneurs ? Sûrement pas ! Si je commence alors à les polluer, je risque de trahir leur confiance et donc qu’ils se désabonnent ou indiquent mes mails comme étant des spams. Je n’aurais alors absolument rien gagné. 

Il faut donc repartir d’une liste de prospects à zéro. 

Comment fait-on dans ce cas pour se reconstituer une nouvelle liste en partant de rien ? 

En général le mieux est d’avoir recours à des partenariats stratégiques et le type de partenariat le plus connu est celui de l’affiliation. 

Vous allez donc chercher à contacter des entreprises qui ont la même cible que vous, à savoir, dans mon exemple, des entrepreneurs qui lancent tout juste une nouvelle activité. 

Vous allez alors leur proposer de faire la promotion des contenus que vous postez sur Internet et en échange ils toucheront une commission à chaque vente réalisée quand le client viendra par leur lien d’affiliation. 

Lorsque vous faites une opération de promotion avec un Lancement Orchestré, vous allez concentré l’attention du marché pendant un temps court, allant d’une semaine à un mois, sur la promotion de votre offre. Dans le cadre du lancement du Marketeur Français, j’ai par exemple donné accès gratuitement pendant une semaine à tous mes contenus vidéos, puis j’ai consacré la semaine suivante aux ouvertures des inscriptions à ma formation. 

Grâce alors à mes partenariats stratégiques et aux liens Internet spécifiques que chaque partenaire à mis à disposition, mes prospects vont atterrir sur mon site et je suis capable de les tracer. 

Faire appel à des partenariats stratégiques vous assure donc une liste de prospects et promet un lancement réussi.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur comment créer des partenariats pour son blog, cliquez sur le lien.

Le saviez-vous ? Un entrepreneur est un créateur de ressource

L

Un entrepreneur est quelqu’un qui, à partir de ses propres ressources, en les faisant fructifier, va obtenir d’autres ressources.

Si nous posons la question à un groupe d’entrepreneurs, la plupart d’entre eux confirmeront qu’ils sont soit en train de lancer une nouvelle activité soit un nouveau produit et cela sans ressource. 

Cependant, chaque entrepreneur est en réalité riche de ses propres ressources et il est primordial de les utiliser au maximum. Il faut donc prendre le temps de réfléchir à ces ressources que vous avez à votre disposition. 

Par exemple, avant de lancer Le Marketeur Français, je ne possédais ni partenaire, ni liste d’abonnés, ni produit. 

Cependant, un an auparavant, j’avais décidé de troquer l’une de mes ressources, à savoir ma capacité et expérience à lancer de nouveaux produits sur un marché, à l’une des mes connaissances. 

Olivier, le contact en question, avait besoin de mon expertise pour lancer lui-même un nouveau produit. Cette nouvelle idée était en fait une idée que j’avais eu quelques temps auparavant mais que je n’avais pas le temps d’exploiter et que j’avais donc proposée à Olivier. Olivier, blogueur au sujet de livres, bénéficiait quant à lui d’une ressource dont moi j’avais besoin : des lecteurs et des abonnés ! 

Au-delà des bénéfices financiers que j’allais obtenir pour avoir fait naître l’idée, je lui demandais donc d’envoyer deux mails à ses abonnés à propos de webconférences que j’allais initier. 

Au lancement de ma première webconférence, grâce à ce mailing, j’avais donc quelques inscrits. J’arrive à la fin de cette conférence à présenter mon offre et à parler du programme de formation « Séduire le client », que je souhaite développer. Certaines personnes assistant à la webconférence veulent assister à ces modules de formation, je réalise ainsi mes premières ventes. 

En d’autres termes, grâce à ma toute première ressource, j’ai pu lancer mon programme et trouver un moyen d’obtenir des inscriptions. 

Je fais donc de nouvelles webconférences pour obtenir plus d’inscriptions car je sais désormais que ce système fonctionne pour concrétiser des ventes. Cela me permet alors d’attirer des partenaires, qui sont rassurés de voir que j’ai un produit qui convertit. Ces partenaires ont également la preuve de mon expérience, grâce notamment à ma première entreprise de conseils en séduction et la preuve de ma notoriété, grâce à mes passages à la télévision. 

Ces partenaires vont faire la promotion de mon offre et cela va me permettre d’augmenter ma liste de prospects. Mes revenus vont donc passer du jour au lendemain de zéro euro à des centaines de milliers d’euros et cela en n’utilisant que mes ressources liées à mes expériences précédentes ou à mes contacts.

En conséquence, j’ai fait fructifier mes propres ressources pour m’en créer de nouvelles. 

Pour lancer une activité, sept ressources sont nécessaires et vous allez voir que vous en possédez déjà quelques unes :

  • Vos relations

A savoir les personnes que vous connaissez mais surtout les personnes qui vous connaissent ! Il y a trois  catégories de relations utiles : les personnes susceptibles d’acheter votre produit, les partenaires potentiels et les contacts intermédiaires qui peuvent vous établir des connexions. 

  • Votre notoriété

À savoir votre notoriété auprès de médias, soit de grands publics ou spécialisés, qui vous permettra d’atteindre votre cible. 

  • Vos compétences 

Si vous êtes extrêmement compétent dans votre domaine, vous pourrez alors rendre un service et surtout troquer votre compétence contre une des ressources qu’il vous manque et sans avoir recours à l’argent. Beaucoup d’entrepreneurs pensent qu’il faut investir pour gagner de l’argent, mais investir pour apprendre, pour faire de la pub et pour avoir des partenaires qui font votre promotion, peut vite dépasser votre budget. Il faut donc être créatif pour trouver des ressources que vous n’avez pas au démarrage de votre activité. 

  • Votre produit 

A savoir ce que vous vendez, que cela soit un produit physique ou immatériel ou encore un service. Il vous faut une compétence pour le créer. 

  • Votre offre 

Cela est totalement différent de votre produit. Le produit est l’objet (physique ou virtuel) que vous vendez ; l’offre est la façon dont vous le vendez, le livrez, le payer etc. C’est votre message de vente. A l’intérieur de votre offre, le produit est interchangeable et si vous n’arrivez pas à vendre c’est aussi peut être parce que vous n’avez pas assez travaillé votre offre.

Restent deux ressources que je dévoilerai plus tard, mais vous l’aurez compris par mes exemples que l’essentiel réside dans votre capacité à interchanger vos ressources avec celles de vos relations. 

3 Étapes pour multiplier par 10 votre chiffre d’affaires

3

Ingénieur de Centrale, j’ai fondé une école de danse à Nantes : grâce à cette stratégie j’ai rapidement eu 150 élèves bien qu’étant plus cher.

J’ai ensuite lancé un métier qui n’existait pas en France, le coaching amoureux pour hommes célibataires (j’étais précurseur), aujourd’hui Le Coach Séduction : j’ai développé cette activité et atteint des centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires annuel – plus de 100 000 abonnés aux newsletters et vidéos, nombreux passages à la télévision et dans les médias.

J’ai également fondé Le Marketeur Français, je conseille plus de 2000 entreprises dans le développement de la stratégie commerciale et du marketing.

Mes conseils sont tirés de ma propre expérience. 

1ère étape : Captiver

Vous avez peut-être la mentalité « Las Vegas » mais l’ignorez.

Votre cycle de vente repose peut-être sur un premier contact avec le client, la vente directe – sur votre site Internet, avec un site « Boutique », une présentation « Page de Vente » (vous essayez d’obtenir du client potentiel la décision de confiance : votre prix est correct, il achètera le jour-même), ou sur un achat par téléphone, en boutique (vous comptez sur la présence du prospect pour concrétiser une première vente)

Vous conclurez peut-être la vente mais pourriez multiplier de façon considérable le chiffre d’affaires de votre activité.

Une activité qui vend un produit ou un service a besoin d’éducation ! Le client ignore les tenants et aboutissants du problème que vous résolvez, ne sait pas forcément que votre produit à un avantage qualitatif par rapport aux autres, ne sait pas comment évaluer les différentes solutions.

Le client cherche par défaut quelqu’un de moins cher s’il n’a pas la bonne information. 

Vous n’êtes peut-être pas le moins cher ? La concurrence casse les prix ? Tel est peut-être votre problème aujourd’hui. 

Le meilleur moyen de se démarquer consiste à éduquer le client. 

Adieu l’esprit Las Vegas « je mets tout sur la table, j’espère que le premier contact client va me permettre de rentabiliser à la première occasion » !

Primo, obtenir les coordonnées du client potentiel – ce site est le meilleur exemple : j’ai sollicité votre accord pour envoyer par e-mail le contenu de cette vidéo – je crée une relation, je propose du contenu, des conseils, je vous accompagne avant de vendre et reste en contact avec les abonnés.

Nous proposons des conseils, une offre spéciale, une nouvelle formation, nous communiquons auprès d’une base parfaitement ciblée, à même d’apprécier le produit ou service, générons des millions d’euros de chiffre d’affaires. 

Prenez les coordonnées de votre prospect avant de proposer quoi que ce soit ! Je touche aujourd’hui un panel de 150 000 personnes en cliquant sur un bouton, en envoyant un e-mail, en proposant mes produits ou services !

150 000 personnes ciblées, abonnées, désireuses de recevoir mes conseils, est un moyen extrêmement efficace de multiplier mes ventes au lieu de me borner à mettre l’offre sur une page du site en espérant que le client achète.

2ème étape : Créer une surprise positive

Deuxième point essentiel après avoir récupéré les coordonnées du prospect : en faire une audience captive à recontacter, le premier contact est primordial – le client peut se désinscrire et choisir de ne plus recevoir vos newsletters, conseils gratuits et offres commerciales.

Captivez le client avant de vendre, conservez le contact, envoyez des communications régulières, assurez-vous que le premier contact après l’achat soit positif, perpétuez le cycle.

Le prospect vous a donné ses coordonnées afin d’en savoir plus, ajoutez davantage de valeur ! La preuve, cette vidéo : je vous envoie un e-mail vous engageant à aller consulter votre courriel, je crée une surprise positive, un premier contact créant de la valeur.

Un client achète un produit physique, tangible, envoyé par voie postale où à retirer en point de vente : offrez un bonus électronique immédiat sur la page de commande. 

Un client achète un produit intangible (formation, vidéo, service) : envoyez un cadeau par voie postale ou, a minima, un courrier avec un cadeau.

Si vous achetez mon livre, vous recevrez un courrier avec un cadeau, des conseils supplémentaires.

3ème étape : Quoi offrir ?

Après avoir récupéré les coordonnées du prospect, nous demandons aux personnes de nous communiquer leur adresse e-mail en échange d’une vidéo, un livret, etc. 

Conseil essentiel : tous les sites mentionnent « indiquez votre adresse e-mail et recevez notre newsletter ». 

Mauvaise idée ! Sur 100 visiteurs, 1 seul remplit le formulaire pour recevoir la newsletter ou la carte de fidélité. 

Pourquoi ? La valeur immédiate est insuffisante, ces offres sont trop banales pour sortir du lot.

Créez un mini-guide, court, facile à consommer et à utiliser ! Avec des conseils concrets, comment utiliser et choisir le produit ou service le plus adapté dans votre catégorie. 

Créez une vidéo de quelques minutes expliquant les premières étapes du processus que vos commerciaux effectuent d’habitude en magasin. 

Cela permet de simplifier le processus de vente – au téléphone, en magasin, sur Internet, le travail pour réaliser la vente est moindre puisque tous les prospects ont déjà fait le premier pas : apprendre à choisir le produit ou service qui leur sera vendu.

Offrez un échantillon !

Votre produit est tangible, offrez une petite partie en échange d’une inscription (facile en boutique) – sur Internet, envoyez un échantillon à titre d’essai, proposez de facturer ultérieurement. 

Votre produit est intangible (service ou formation) : offrez quelques minutes de conseil téléphonique, un livret électronique donnant des conseils issus de ma formation. 

Sur Internet, offrez du numérique en échange des coordonnées de vos prospects : un livret PDF génère un plus grand nombre d’inscriptions qu’une vidéo ou de l’audio (tests à l’appui sur de gros budgets publicitaires)

Vous pensez mieux vendre en vidéo que par écrit ? L’e-mail obtenu, envoyez une vidéo, un livret PDF ou un article en bonus. Le client obtient ce que vous avez promis mais vous offrez également ce qui vend le plus efficacement.

La phrase « Inscrivez-vous et recevez une vidéo » générera moins d’inscriptions que « Inscrivez-vous et recevez un écrit ».

Une personne qui s’inscrit et préfère recevoir un écrit est un meilleur prospect, un meilleur client potentiel que celle qui s’inscrit et choisit la vidéo. 

Pourquoi ? La personne qui consulte vos écrits, prend le temps de lire, est souvent un meilleur client, avec un meilleur pouvoir d’achat, un meilleur pouvoir de décision d’achat immédiat, et donc un meilleur client potentiel.

Le métier de consultant en Lancement Orchestré, qu’est-ce que c’est ?

L

Vous allez dans cet article découvrir les secrets qui feront de vous un consultant en Lancement Orchestré à succès. 

Pour mieux comprendre, j’ai interviewé David, qui a de son côté réalisé des Lancements en tant que consultant pour des clients. 

David, tu as réussi à te lancer en connaissant la méthodologie du Lancement Orchestré, sans avoir de prospects, sans site Internet, sans produits… Seulement en exploitant les conseils que tu vas partager avec nous aujourd’hui et qui t’ont donc permis de travailler avec des clients. 

Tout a commencé il y a un an et demi. J’ai découvert que mon activité s’appelait être consultant en Lancement Orchestré. 

Une des premières questions à se poser, c’est se demander la raison pour laquelle faire un Lancement en tant que consultant a un intérêt. Pourquoi faire un Lancement en tant que consultant ? Que peut-on gagner à faire un Lancement non pas pour notre produit ou service mais pour le produit ou service d’une autre entreprise ?

Quand j’ai commencé, j’ai lancé tout un tas de business qui n’ont pas marché et c’est en apprenant l’existence des Lancements Orchestrés que j’ai compris que cela pouvait être une grosse opportunité par rapport à mon objectif qui était de générer de l’argent rapidement. 

Il s’agissait vraiment de la meilleure de toutes mes opportunités par rapport à la création d’un produit, se lancer sur Internet, se positionner, créer sa marque, etc. Tout cela peut prendre du temps et j’ai trouvé qu’effectuer des Lancements en tant que consultant cela permettait de générer des revenus très importants. 

J’étais très impressionné par les Lancements Orchestrés aux Etats-Unis où plusieurs millions de dollars étaient gagnés en seulement quelques jours voire moins. Je me suis dit que c’était là-dedans que je devais aller tout de suite. 

L’aspect le plus intéressant quand tu t’es lancé c’est que tu n’avais, ni liste, ni prospects, ni site Internet. Tu t’es donc appuyé sur des ressources qui existaient déjà.

Oui, j’ai cherché des gens qui avaient déjà une liste, si possible une grosse liste. J’ai également cherché des personnes qui avaient déjà sorti un produit ou service et si possible en l’ayant vendu assez cher pour ensuite recevoir une commission importante. 

Ce que tu as donc fait en tant que consultant c’est arriver dans une entreprise déjà bien développée et mis en contact la liste de prospects avec le produit existant.

Oui. J’optimise les ressources qu’a déjà le client car il a déjà des contacts et des prospects et des produits et moi j’améliore tout ça en faisant en sorte qu’un maximum de prospects achètent un maximum de produits et donc deviennent des clients. 

Quelque chose de très apparent dans ton parcours, c’est que les entreprises avec lesquelles tu as travaillé en tant que client, répondaient toujours à une certaine affinité de ta part. Comme tu me le disais, cela permettait d’intégrer un milieu et/ou une entreprise qui nous plaît. Peux-tu préciser ?

Ce que je trouve fabuleux, c’est de pouvoir travailler dans un domaine que j’aime. Pouvoir se rapprocher des gens qui commercialisent les produits ou services que vous utilisez vous-même tous les jours, c’est pour moi assez extraordinaire. Il s’agit d’une opportunité formidable parce que nous pouvons comme ça nous rapprocher des gens que nous apprécions et qui commercialisent des produits que nous apprécions également et en faire la promotion.

Un des avantages c’est que nous ne nous cassons jamais le nez à postuler pour une entreprise qui nous plaît si nous arrivons en disant que nous sommes un expert qui leur permettrait de faire rentrer plus d’argent. Peu vont refuser l’opportunité de gagner plus d’argent ! 

Je confirme. Il est vrai qu’au départ j’étais étonné de voir que chaque fois que je proposais mes services l’entreprise s’y intéressait en me demandant un numéro de téléphone, en me demandant comment ça marche et en quoi consistent les services que je peux leur rendre pour booster leur chiffre d’affaires. 

Je leur dit alors que je m’occupe de mettre en place des Lancements Orchestrés et que mon travail est rapidement efficace et rapporte beaucoup d’argent en très peu de temps. Tout de suite les gens à qui je m’adresse sont intéressés parce que proposer de faire plus de ventes intéresse forcément grand nombre d’entreprises. Pourquoi les gens refuseraient l’opportunité de se faire plus d’argent ? 

Même si vous n’avez aucune ou peu d’expérience dans les Lancements Orchestrés, vous allez voir que les gens tendent tout de même l’oreille.

ll faut se rendre compte qu’au début quand nous nous mettons à notre compte et que nous devenons consultants nous nous demandons toujours si les clients ont vraiment besoin de nous. La réponse est oui. Il faut davantage se demander si nous nous avons besoin d’eux. Il est important de se souvenir de ça lorsqu’arrivent les négociations. Il faut savoir où se positionner. Un autre argument allant en faveur d’effectuer un Lancement Orchestré en tant que consultant, c’est que cela permet de prendre la température du marché sur lequel nous souhaitons nous lancer. 

C’est de cette façon que j’ai lancé ma marque Le Marketeur Français. Je sais que toi, David, tu as pu prendre la température sur le marché du développement personnel, sur lequel tu voulais développer ta propre marque. 

Pour moi c’est intéressant car vous pouvez déléguer les soucis de création du produit et le SAV tout en pouvant vous créer des relations avec de futurs partenaires et par la même occasion vous faire un nom. 

Cela permet également de vous faire la main pour vos propres Lancements futurs, de vous concentrer uniquement sur le marketing et de, si il s’agit du même secteur, gagner une étude de marché gratuite. 

Oui je sais faire des études de marché grâce aux sondages, au pré-lancement, les commentaires…Tout ça permet de savoir ce que veulent les gens, quel est leur intérêt. C’est l’idéal. 

Dirais-tu que ce que tu as vu et lu comme retours sont des choses qui pourraient te resservir sur un Lancement que tu puisses faire toi sur un autre produit dans le même domaine ou sur TON propre produit dans le même domaine ?

Je dirais que ça donne des idées pour faire des produits complémentaires qui ne sont pas forcément des produits de notre client. Votre client reste votre partenaire. Il ne faut donc pas effectuer le Lancement Orchestré de son produit ou service pour lui pour ensuite aller lancer un produit concurrent. Il faut avoir des idées complémentaires à celles de votre partenaire. 

Être plus intelligent en apprenant une nouvelle langue !

Ê

Le rituel de l’Entrepreneur Libre, ou, comment être plus heureux et plus productif dans votre entreprise. 

Au démarrage de mon activité – ateliers de coaching amoureux pour hommes célibataires – mon objectif était d’atteindre 3000 € de chiffre d’affaires mensuel. Pari tenu les trois premiers mois mais rien le 4ème.

Je devais apprendre à faire du Marketing ; les sociétés spécialisées en conseils et stratégies de vente sur internet n’existaient pas à l’époque, pas de Marketeur Français ni de concurrents – personnes ayant suivi ma formation créée en 2010 et lancé leur propre activité.

Je me suis formé aux États-Unis, je ne maîtrisais pas totalement l’anglais mais étais suffisamment à l’aise pour suivre les formations et lire. J’ai fait l’acquisition d’un Kindle, une vraie révélation ! Garder le doigt posé sur un mot donne sa traduction.

J’avais une longueur d’avance sur mes concurrents, un accès à la connaissance beaucoup plus vaste que notre superbe langue française, le monolinguisme a ses limites. 

Je me suis intéressé à d’autres langues ; j’avais appris l’espagnol à l’école. Je me suis lié d’amitié avec des Cubains, l’accent cubain vous permet de maîtriser toutes les langues à consonance hispanique. Je comprenais et parvenais à m’exprimer, j’étais lancé. 

Des études scientifiques menées sur des polyglottes montrent une corrélation intéressante. L’apprentissage des langues, jugé trop ardu ou compliqué rebute, certains étant persuadés qu’intelligence rime avec apprentissage de plusieurs langues. 

L’effet est tout autre : apprendre et progresser dans une nouvelle langue accroît votre intelligence. Corrélation et causalité se rejoignent : l’apprentissage d’une nouvelle langue crée de nouvelles connexions neuronales, vous accédez à un nouveau corps de connaissances, une nouvelle façon de penser. 

Je suis intervenu lors d’un séminaire au Brésil en 2014 : je ne parlais pas portugais mais suffisamment espagnol, j’ai suivi un cours audio en portugais et commencé à être plus à l’aise.  À l’issue des trois jours de conférence, j’ai été interviewé par une chaîne nationale brésilienne en portugais et me suis exprimé dans cette langue. Le déblocage avait eu lieu.

Apprendre une langue et progresser rapidement est possible en s’immergeant complètement et en utilisant les bons outils. 

Vous êtes capable de transposer les apprentissages la 2ème langue acquise, votre cerveau a appris à apprendre. Apprendre une 3ème langue devient aisé.

Je parle 5 langues : 

  • créole langue maternelle, originaire de Guadeloupe,
  • anglais bilingue – internet, immersion, formations,
  • espagnol très bon niveau,
  • portugais parlé très bien, mais non écrit
  • rudiments de russe.

Mon objectif ? Parler les 11 langues les plus parlées dans le monde, sans nécessairement les écrire, la 11ème étant le français. 

J’ai créé un rituel, une routine quotidienne pour m’aider à progresser : PRATIQUER !

À titre d’exemple, voici mon score – 47% – les semaines indiquées en rouge sont celles où j’étais au Kenya pour une association caritative, je n’ai pas pratiqué l’anglais mais appris les bases du swahili.

En quoi consiste cette fameuse routine quotidienne ? 

Michel Thomas, héros de la résistance, a créé une méthode formidable qui permet d’apprendre les langues très rapidement (il a notamment appris à parler français à Grace Kelly pour son mariage avec le prince de Monaco) 

Une méthode audio ne nécessitant aucune prise de notes ni d’exercices, aucune mémorisation de verbes irréguliers qui découragent, beaucoup plus agréable que celle enseignée à l’école. 

Existe en :

  • français->anglais,
  • français->espagnol,
  • français->italien.

Mode de fonctionnement

  • le professeur,
  • 2 élèves,
  • un 3ème élève, VOUS.

Vous maîtrisez déjà de nombreux mots, le professeur vous donne des astuces : partir d’un petit noyau de mots et construire tout autour.

La méthode la répétition espacée est scientifiquement prouvé. Ses fondements didactiques s’articulent comme suit :

  • apprendre un mot, une nouvelle tournure de phrase : la retravailler dans 1, 2, 5, 10 minutes,
  • tandis qu’on vous enseigne une autre notion : dans la leçon suivante, l’heure suivante, une semaine plus tard.

La notion revient régulièrement avec des espaces de plus en plus grands afin de vous assurer que ce que vous venez d’apprendre soit bien ancré dans votre esprit, suffisamment présent pour maîtriser ce que vous avez appris au début du cours (ce qui m’a permis d’être très rapidement à l’aise en portugais) 

J’ai offert le cours d’espagnol à ma mère et l’anglais à ma femme, favorisant ainsi les échanges.

La méthode Michel Thomas est facile !

1ère heure GRATUITE.

Lancez-vous !

Le secret pour ne plus avoir peur de se lancer dans son projet

L

Au cours des années, j’ai lu plus de 500 livres de marketing, de développement personnel, de développement professionnel, de communication, de gestion de l’entreprise, de délégation, de recrutement, etc. En résumé, des livres pour m’aider à développer mon projet. À savoir que je lis, un petit peu plus d’un livre par semaine depuis 2006 dans le but d’apprendre.

En effet, en tant qu’entrepreneur, je me rendais bien compte qu’il était techniquement impossible pour moi de réinventer toutes les roues qui avaient déjà été créées. En outre, à chaque fois que je rencontrais un problème dans mon activité, quelqu’un avait déjà rencontré ce même obstacle mais aussi trouvé une réponse, testée cette solution sur d’autres personnes et écrit un livre complet. D’où mon idée d’aller puiser cette source de savoir dans les livres.

Aujourd’hui, je me dédie notamment à partager avec vous le condensé de ces livres dans différents articles spécialement écrits sur le sujet. 

Dans cet article, j’aimerais vous parler de ma première leçon. Je l’ai tiré du livre Le chemin vers le sommet, écrit par moi-même, Sébastien Le Marketeur Français. 

Ceci n’est pas mon premier livre puisque j’ai, par le passé, écrit un livre intitulé Séduire en 5 secondes destiné aux hommes célibataires. Mais Le chemin vers le sommet représente mon premier livre destiné aux entrepreneurs.

Quand j’ai lancé mon activité, Le Marketeur Français, après avoir accompagné plusieurs entrepreneurs, j’ai ressenti le désir de partager mon message avec un plus grand nombre.

Ce n’est pas ce message que je vais vous enseigner aujourd’hui, mais ce que j’ai appris en écrivant ce livre.

L’idée de créer ce livre a vu le jour suite à des discussions avec mes mentors et amis entrepreneurs qui avaient beaucoup plus d’expérience que moi dans la communication des idées. Le véritable déclic a eu lieu après une conversation avec Bill O’Hanlon, qui a écrit plus de 30 livres sur des sujets comme l’hypnose. Il m’a incité à encapsuler mon savoir dans un livre afin de permettre d’atteindre et de communiquer avec beaucoup plus de gens que je le faisais auparavant.

J’avoue que ceci a été plutôt difficile pour moi de me lancer dans le projet. 

La raison ?

J’avais peur de sortir un livre qui ne soit pas parfait. Pas suffisamment bien rédiger. Avec une accroche pas suffisante. Incomplet.

En discutant par la suite avec Dan Sullivan, un coach canadien j’ai compris l’importance de passer à l’action coûte que coûte.

Le principe de Dan Sullivan est simple. On réalise toujours une version #1. Cette version va déjà aider et résonner avec plusieurs personnes. Bien qu’elle ne soit pas parfaite, elle va justement nous permettre de recueillir des critiques et des avis qui vont nous permettre de nous améliorer. 

Pour bien comprendre ce concept, prenons un exemple concret. Imaginez que vous avez les moyens d’amener de l’eau dans un village africain qui n’a pas accès à l’eau potable et où les habitants meurent de soif. Vous pouvez d’un côté, mettre à disposition des habitants de l’eau dans n’importe quel récipient et ensuite voir comment améliorer cette solution provisoire. Ou bien, rester dans votre laboratoire en recherchant la solution parfaite pour enfin amener l’eau et risquer que tout le monde soit mort de soif d’ici là. La solution semble claire, non ?

Et bien, c’est le concept que Dan m’a rappelé et que j’ai appliqué pour l’écriture de mon livre. J’ai encapsulé mon savoir dans un réceptacle dont on sait d’avance qu’il ne sera pas parfait mais qu’il est suffisamment bon pour apporter de la valeur. 

14 versions plus tard, je peux vous assurer que j’ai appris énormément. J’ai corrigé des coquilles, des fautes d’orthographe, ajouté des commentaires d’entrepreneurs qui avaient lu les premières versions, clarifié certains points qui étaient vagues, etc.

J’ai beaucoup appris de ce premier livre car il a été lu par des milliers d’entrepreneurs français. En l’espace de quelques semaines, on a vendu les 1000 premiers exemplaires, puis beaucoup d’autres par la suite. J’ai appris des retours des personnes qui l’ont lu. Des personnes sur Amazon ont notamment souligné le manque d’exemples.

C’est avec ses remarques et critiques en tête que j’ai préparé la sortie de mon livre suivant paru en 2016. Une version 2 enrichie et améliorée.

Le livre est basé sur les mêmes idées mais donne des outils concrets. Je partage par exemple des exemples d’e-mail que vous pouvez utiliser pour communiquer avec des clients. Mais aussi, des exemples de séquences de communication marketing pour vendre vos produits. Ou encore, des exemples d’entrepreneurs qui ont utilisés cette méthode pour changer leurs vies dans 25 domaines d’activités différents, du dressage de chiens à la vente de produits cosmétiques en passant par la méditation, le magasin bio…

Ce livre n’aurait jamais pu voir le jour si je n’avais jamais publié le premier, si je n’avais pas appris du retour de mes lecteurs.

En résumé, le conseil que je souhaiterais vous donner est de ne pas avoir peur de sortir une première version imparfaite que ce soit pour vos produits, vidéos ou votre site Internet. C’est ce qui va vous permettre d’en arriver rapidement à la version suivante, enrichie et améliorée.

Témoignage : 26 raisons de rejoindre notre équipe si vous êtes un vendeur hors-pair

T

Je me présente, Marc, je suis le Directeur de la stratégie commerciale dans l’équipe de Sébastien. 

Je démarre actuellement le recrutement pour notre équipe Commerciale et je me posais la question de savoir ce qui pourrait attirer des Superstars de la Vente dans notre équipe.

Des personnes qui partagent à la fois nos valeurs et sont des vendeurs hors-pairs !

 Et finalement j’en suis venu à me dire : “Et toi Marc, ça fait 6 ans maintenant que tu travailles avec Sébastien Night, tu as commencé ta mission en tant que commercial au téléphone. Qu’est ce ça t’a apporté, qu’elles sont les évènements marquant que tu as vécu ?”

 J’ai donc commencé à rédiger ma « petite » liste d’accomplissements, de faits d’armes, en piochant dans ma mémoire les souvenirs qui me passaient par la tête. Et là, j’ai commencé à prendre une vague de gratitude en pleine figure ! 🙏

 J’ai donc eu envie de vous la partager dans cet article !

 Car depuis que je travaille avec Le Mouvement des Entrepreneurs Libres :

 1- Je n’ai plus jamais pris la route à 6h ou 7h du matin (avant le réveil de mes enfants), pour arriver à un premier rendez-vous à 8h ou 9h et rentrer à 21h ou 22h (après le coucher des enfants). Je peux les amener à l’école et/ou aller les chercher, les garder quand ils sont malades tout en continuant à travailler, organiser mon temps comme je le souhaite et travailler de n’importe où, pour une mission qui a du sens !

2- J’ai appris à mettre en place une réelle stratégie marketing, à faire des lancements orchestrés épiques, des toboggans de vente de haute voltige, à créer des offres commerciales vraiment irrésistibles, je me suis formé au copywriting, j’ai appris à mettre en place des partenariats stratégiques, à créer des gammes de produits, des webinaires de vente, etc…

Et non…je ne suis pas disponible pour un poste de Marketeur !

3- J’ai réalisé mon rêve d’aller au Staple Center voir un match des Lakers

4- J’ai vendu de n’importe où : un produit à 5000 euros sur une discussion livechat en regardant un film avec ma femme, j’ai fait la même chose pour un produit à 3000 euros sur la plage, au restaurant, pendant une partie de pétanque, dans un Uber… Et même au téléphone, aux toilettes pendant une répétition de séminaire ! (shhht 🤫… Je sais Sébastien que ce n’est pas bien)

5- Avec ma femme nous démarrons la construction de la maison de famille (nombreuse maintenant) de nos rêves à 10 min du centre de Nantes, au bord d’un magnifique parc avec son petit cours d’eau et son terrain de basket pour mettre (pour peu de temps encore, j’en ai bien peur) mes fils à l’amende !

6- J’ai dansé presque tous les jours pendant 6 ans (au début de chaque standup, réunion d’équipe, séminaires, ateliers …)

7- J’ai appris ce qu’était la simplicité avec Sébastien quand je me suis rendu compte que j’étais beaucoup plus matérialiste que lui : entrepreneur millionnaire, qui voyage autour du monde en travaillant un jour par semaine.

8- Il m’a d’ailleurs appris comment changer ma gestion des finances et mes investissements si je ne veux pas devenir libre financièrement dans… 38 ans ! (Alors attends j’en ai 40, ça fait donc …👴 )

11- J’ai réalisé mon rêve de voyager en travaillant, en participant à des événements, formations à Barcelone, Budapest, Athènes, Los Angeles (sans compter les Paris, Nice, Guérande ….😂)

12- J’ai compris un chapitre d’une de nos formations datant de 2012 : “Toujours avoir 2 coups d’avance” en me rendant compte que j’ai vendu depuis 6 ans des millions d’euros de produits et services de 7€ à 35 K€ avec juste un téléphone, que cette méthode de vente dans sa forme basique est à la mode depuis un an, et que nous avons encore 2 coups d’avance dans son exécution aujourd’hui ! 🚀

13- J’ai aidé personnellement des centaines de personnes à changer de vie pour réaliser leur rêve de devenir Entrepreneur Libre ! Et qui à leur tour impactent des milliers de personnes.

14- J’ai vécu ce moment fou ou un de tes clients te serre dans les bras, te remercie les larmes aux yeux pour l’avoir aidé à changer sa vie et dont l’entreprise est devenue aujourd’hui une référence dans son domaine sur le marché espagnol et toute l’Amérique latine !

15- J’ai joué du djembé avec plusieurs centaines d’entrepreneurs en même temps dans 2 de nos séminaires

16- J’ai présenté des webinaires, créé une formation, fais mes premières vidéos

17- J’ai côtoyé des leaders de l’entrepreneuriat et du marketing français, international, J’ai appris énormément !

18- J’ai gagné des salaires à 5 chiffres en 1 semaine

19- J’ai permis à un ami de 20 ans, ostréiculteur, en liquidation, de rentrer dans notre équipe, de découvrir un nouveau monde et l’ai aidé à changer sa vie !

20- J’ai mangé du quinoa et fais mon premier repas végétarien

21- Sur le chemin j’ai douté, je me suis trompé, j’ai fais des erreurs mais j’ai toujours avancé (et appris quelque chose)

22- J’ai travaillé et je travaille avec des personnes hors du commun, des 4 coins du monde, qui ont à coeur d’aider les autres, un coeur énorme et qui me donne la force et l’envie de changer les choses ! 

23- J’ai pris 10 semaines de vacances sur une année !

24- Pour avoir coaché personnellement des centaines et centaines d’entrepreneurs et entendu certains me rétorquer : Mais toi, tu n’es pas entrepreneur, tu travailles pour Sébastien ! J’ai compris que beaucoup le sont sur leur carte de visite mais pensent comme des salariés (et vivent moins bien d’ailleurs), qu’auto-entrepreneur ne voulait pas forcément dire entrepreneur mais indépendant. J’ai compris que les véritables entrepreneurs ne me posent pas cette question, ils veulent me débaucher !

25- J’ai fait le choix d’être intrapreneur en commençant ma mission avec un téléphone, un fichier Excel avec une liste de contacts et l’accès à un autorépondeur. J’ai aujourd’hui construit un système de vente par téléphone unique, qui nous permet chaque jour d’appeler des centaines de contacts arrivés en automatique de nos conférences en ligne, toboggans, sms, sondages, commentaires, formulaires, … Qui nous connaissent, savent qui ont est, ce que l’on fait, sont intéressés par nos conseils, nos accompagnements et surtout … sont ravis, étonnés, enchantés de nous avoir au bout du fil, car même si certains ne sont pas encore prêts à acheter, nous appliquons rigoureusement notre principe opérationnel n°16 : Le leader de son marché est celui qui apporte le plus de valeur !

Donc nous les écoutons, les conseillons, les orientons vers les ressources gratuites qui vont les aider !

26- J’ai travaillé avec Sébastien et pas pour Sébastien 🙏🙏🙏

La phase 1 du plan est donc achevée ! 

Il est maintenant temps de passer à la phase 2 et nous avons besoin de toi ! 

Nous avons besoin de toi pour nous permettre d’accomplir notre objectif d’aider 25 millions d’entrepreneurs à devenir des Entrepreneurs Libres avant le 31 mars 2022.

Donc si ça te parle, que tu es un(e) super vendeur (-deuse) et que tu peux le prouver !

Que tu souhaites rejoindre notre équipe d’illuminés et nous aider à accomplir notre mission, cliques sur les descriptions de poste complètes ci-dessous et nous t’aiderons à créer une liste d’accomplissements à la hauteur de tes ambitions !

La question centrale à te poser : Quels sont mes objectifs de vie ? Et quel est le meilleur véhicule pour les atteindre ? Nous comptons sur vous : aidez-nous à trouver la perle rare !

L’auteur qui déconseille son livre aux patrons et managers (Communiqué de presse)

L

« Patrons, managers, chefs d’entreprise : ne laissez pas vos employés lire ce livre ! »

Tel est le message provocateur qu’on peut lire en double page de surcouverture du 20 Minutes de Nantes ce mercredi 25 septembre. Une opération de communication originale de Sébastien Night, auteur du livre Profession : Entrepreneur Libre, qui soulève la question du « déclic entrepreneurial » qui semble affecter tant de Français.

20 Minutes Nantes : Patrons, managers,
chefs d’entreprise : Ne laissez pas  vos employés lire ce livre ! (par Sébastien Night)
Une campagne de communication qui sort des sentiers battus
Couverture du livre Profession : Entrepreneur Libre
Couverture du livre Profession : Entrepreneur Libre
« L’entrepreneur, comme le manager, c’est celui qui importe le stress et exporte de la confiance. ‘Profession : Entrepreneur Libre’ vous aidera à prendre confiance en votre projet entrepreneurial et à transmettre cette précieuse confiance à vos partenaires et clients. Un message important, qui arrive au bon moment. »

Jean-Pierre Letartre, Président d’EY (Ernst&Young)
Instigateur en France du «Prix de l’Entrepreneur de l’année»
Chevalier de la Légion d’honneur
 

37% des Français voudraient sauter le pas (source: Insee)

« On dit que la société française est traditionnellement anti-patron et anti-entrepreneuriat », affirme l’ancien Centralien, « pourtant, plus d’un Français sur trois déclare aujourd’hui avoir le rêve de se mettre à son compte un jour. »

Sébastien Night

Cette vague d’esprit entrepreneurial pourrait bien inquiéter les patrons et managers qui voient partir leurs meilleurs éléments, attirés par le désir de liberté. C’est déjà la décision qu’ont pris plus de 300 000 personnes en rejoignant le « Mouvement des Entrepreneurs Libres » créé par Sébastien Night en 2010, et qui fédère des entrepreneurs, en herbe ou confirmés, de 35 pays.

Pourquoi tous ne réussissent pas

Sébastien, qui a organisé son entreprise pour ne travailler qu’un jour par semaine (le jeudi),  est lui-même un exemple de ce qu’il prêche : lancer une activité et la développer en gardant en tête la liberté qu’on voulait s’offrir au début.

« Beaucoup de gens rêvent de devenir leur propre patron mais, parce qu’ils se lancent sans stratégie, se retrouvent surtout à devenir leur propre employé, multipliant les heures pour gagner moins que dans leur job salarié précédent. »

Sébastien Night

La clé pour mettre toutes les chances de son côté

Alors, quelle est la clé pour éviter ce surmenage et l’épée de Damoclès du dépôt de bilan ? Selon le jeune consultant et formateur qui, à 34 ans, a déjà à son actif quatre créations d’entreprise, plusieurs livres à succès et un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros, le secret est simple : « Devenir votre propre patron est le seul moyen de devenir enfin libre et vivre la vie de vos rêves. A condition de garder en mémoire que le premier rôle d’un chef d’entreprise est d’être porte-parole, marketeur, et commercial. Séduire et fidéliser le client est la priorité ! »

Tout le monde n’est pas fait pour être entrepreneur

La première question à se poser avant de lancer un projet entrepreneurial n’est pas « quel produit vendre », mais bien « ai-je l’étoffe d’un entrepreneur à succès ? »
Une étude approfondie du Mouvement des Entrepreneurs Libres auprès de 201 porteurs de projet montre qu’il y a 79 bonnes raisons de ne jamais se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise … et seulement 8 raisons un peu folles pour persévérer malgré tout dans cette voie.

Un concept que Sébastien Night explicite en détail, en l’illustrant de témoignages d’entrepreneurs à succès, dans son livre Profession : Entrepreneur Libre, le guide pratique pour gagner votre liberté en vous mettant à votre compte !, paru le 3 septembre aux éditions Alisio/Albin Michel.

Quelques-unes des apparitions de Sébastien Night dans la presse


Le livre

Titre : « Profession : Entrepreneur Libre, le guide pratique pour gagner votre liberté en vous mettant à votre compte !« 
Faut-il être fou pour créer une entreprise ? Oui, mais le jeu en vaut la chandelle ! Entrepreneur star du web, consultant et conférencier, Sébastien Night livre toutes les clés pour vous mettre à votre compte, et générer une croissance explosive … En vivant selon vos propres règles.

Ce livre est pour tous ceux qui se sont déjà demandé : 

  • Suis-je capable de créer une entreprise ?
  • Comment trouver la bonne idée, le filon rentable ?
  • Où trouver un financement pour me lancer ?
  • Au bout de combien de temps pourrai-je tirer un revenu de mon activité ?
  • Quelle est la meilleure stratégie pour trouver mes premiers clients ?

Illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs qui ont réussi en partant de zéro, cet ouvrage de référence vous donnera la réponse à toutes ces questions, et bien d’autres.


À propos de l’auteur

Sébastien Night est devenu célèbre en lançant le coaching séduction en France en 2007. Dès 2010, cet ancien ingénieur centralien a fondé le Mouvement des Entrepreneurs Libres — qui aide déjà 300 000 personnes dans 35 pays à retrouver leur liberté en créant leur entreprise à succès.
Sébastien gère son entreprise à distance, en voyageant autour du monde avec sa femme Cécile et sa fille Alice.


press kit

Contact presse

Pour contacter Sébastien Night pour une interview ou recevoir un exemplaire du livre: [email protected]

Pour contacter Sébastien et le Mouvement des Entrepreneurs Libres par téléphone ou SMS :

  • 06 44 60 94 44 (depuis la France)
  • +33 644 609 444 (depuis l’étranger)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */