Résultats de recherche pourmarketing strategie

Comment vendre un produit physique avec des stratégies de marketing sur Internet

C

De 2006 à 2009, je gérais plusieurs activités en parallèle. J’avais une entreprise qui vendait du coaching et des formations, donc des services, ainsi qu’une autre activité qui vendait des DVD donc des produits physiques. J’avais également une troisième activité avec une école de danse latine qui nécessitait de faire déplacer les gens pour qu’ils deviennent des clients et puissent signer les chèques. Je me suis vite rendu compte que la diversité de mes produits me forçait à trouver des approches très variées.

J’étais un peu frustré lorsque je recevais des appels demandant des renseignements sur des produits dont toutes les informations étaient déjà sur mon site Internet. J’ai réalisé ensuite que cela était une opportunité. Aujourd’hui, nous allons parler de comment faire pour que les gens fassent l’aller-retour d’Internet à votre boutique ou d’Internet à signer des chèques pour acheter vos produits/services.

Comment réaliser des ventes hors ligne ou de produits physiques à partir des méthodes utilisées sur Internet ?

Avant toute chose, la première partie d’une vente est d’attirer le prospect. De nos jours, les gens utilisent de moins en moins les pages jaunes pour trouver une entreprise proposant des services ou des produits répondant à leur besoin. Désormais, les gens font tout simplement une recherche Google. S’ils sont cependant déjà prêts à acheter mais qu’ils ne sont pas encore prêts à chercher, ils vont peut-être alors suivre une recommandation qui leur a été faite via leur réseau personnel ou via les réseaux sociaux.

L’important, c’est que même si vous n’avez que les bases d’une stratégie Internet, la première chose à faire est d’être présent. Pour cela, vous devez être référencé. Soit vous comptez sur le référencement naturel ou vous comptez sur le bouche-à-oreille soit vous comptez sur le référencement payant, c’est-à-dire payer par exemple Google pour placer une publicité de votre service dans le moteur de recherche lorsque que quelqu’un recherchera des termes liés à vos services. Vous pouvez également payer un réseau social tel que Facebook pour avoir des pubs qui apparaissent lorsque des gens correspondant à votre profil client vont être sur le site. Toute entreprise devrait connaître assez bien sa valeur client pour pouvoir investir dans de la publicité payante. Vous allez ensuite pouvoir créer votre première campagne publicitaire en ligne.

Il est également important de créer une relation avec le client en récupérant ses coordonnées. Un ami qui a un magasin de meubles gère un nouveau concept qui est l’achat direct de meubles aux fabricants. Cela se passe en ligne mais il a une agence physique de type showroom afin de pouvoir voir et tester les produits avant de les acheter.  Il faut savoir que dans la vente, seuls 2 % des clients achètent tout de suite. Il faut environ entre 5 et 12 contacts pour que 80 % de prospects finissent par acheter le produit. Donc, si vous ne recontactez pas vos prospects, vous avez perdu de grandes chances de conclure la vente alors que si ça se trouve les prospects voulaient vraiment acheter mais manquaient juste d’informations.

Mon ami ne maîtrisait pas l’idée de devoir revenir vers ses prospects afin d’assurer des ventes. Je lui ai donc soumis l’idée de pouvoir recontacter ces personnes en ayant leurs coordonnées. Le meilleur moyen pour ça de mettre à disposition dans son magasin un formulaire pour remplir les coordonnées avec en contrepartie un cadeau du style « les erreurs à éviter pour le choix de votre salle à manger ». L’idée est donc de proposer un contenu qui va aider les personnes ayant un ou des meubles à choisir et du coup de proposer non pas un formulaire de captures d’e-mail sur un site Internet mais de leur donner un papier lorsqu’elles se rendent au showroom ou à l’agence. Grâce à cette technique, de nombreuses personnes vont avoir envie de s’inscrire pour recevoir le cadeau gratuit.

Comment faire pour éviter de perdre des contacts qui ne vont pas acheter le produit tout de suite ?

Ce qui est important pour ne pas perdre de contacts est de faire quelque chose des coordonnées/e-mails reçus. Si vous prenez le temps de rédiger un mail qui suscitera un intérêt suffisant, cela vous rapportera déjà beaucoup de ventes.  

Aujourd’hui, vous avez pu découvrir comment une entreprise hors ligne pouvait attirer des prospects via Internet et comment s’assurer qu’aucun client potentiel ne puisse être contacter mais aussi comment ressusciter des prospects n’ayant pas acheté votre produit mais étant toujours enclins à le faire par la suite. 

Comment vendre un produit physique avec des stratégies marketing sur Internet

C

Dans cet article, vous allez découvrir comment une entreprise qui vend des produits physiques peut attirer des prospects via Internet, comment s’assurer d’obtenir à coup sûr les coordonnées des clients potentiels et comment ressusciter des prospects qui n’ont pas acheté depuis longtemps.

De 2006 à 2009, j’ai dirigé plusieurs activités parallèles. Je possédais une entreprise qui vendait du coaching et de la formation, donc du service. J’avais également une activité qui vendait des DVD donc des produits physiques envoyés par la poste chez les clients. Enfin, je dirigeais une école de danse latine qui nécessitait de faire se déplacer les gens pour qu’ils puissent signer des chèques. 

Je me suis vite rendu compte que la diversité de mes produits me forçait à trouver des approches très variées. J’étais assez frustré au départ lorsque les gens me téléphonaient pour me poser des questions dont les réponses se trouvaient sur le site Internet mais j’ai compris ensuite qu’il s’agissait plutôt d’une opportunité parce que ces personnes avaient besoin de me trouver en ligne pour ensuite me contacter hors ligne.

Comment faire si votre produit est physique pour permettre aux gens de passer d’Internet à votre boutique ?

La première partie de la vente est d’attirer le prospect. 

De nos jours, les gens vont chercher sur Google quand ils ont besoin de quelque chose ou ils vont suivre une recommandation vue sur les réseaux sociaux. 

Même si vous ne connaissez que les bases des stratégies Internet, le plus important c’est d’être présent. Pour cela, il faut être référencé. Soit vous comptez sur le référencement naturel qui prend beaucoup de temps à se mettre en place, soit vous comptez sur le bouche à oreille très incertain, soit vous optez pour le référencement payant. Vous allez payer Google pour placer une publicité en haut de la liste de résultats ou un réseau social comme Facebook pour que votre publicité apparaisse quand des personnes ayant votre profil client vont se connecter. 

Toutes les entreprises devraient connaître suffisamment leur valeur client pour investir dans la publicité payante et être présente. 

La première étape est donc de déterminer quelle est votre valeur par client et estimer le coût à investir pour recevoir des visiteurs sur votre site. A partir de là, vous allez pouvoir créer votre campagne publicitaire en ligne.

Prenons l’exemple du propriétaire d’un magasin de meubles qui gère l’achat en direct pour les fabricants. Il ne vend pas de meubles en magasin, juste en ligne mais il possède une agence physique, type showroom où tester les produits. Il faut savoir que seuls 2 % des clients achètent rapidement mais il faut en moyenne entre cinq et douze contacts pour que 80 % des prospects achètent également vos produits. 

Si vous ne les recontactez pas, vous avez peu de chances de conclure une vente. Cet entrepreneur recevait des prospects dans son agence, les renseignait, répondait aux questions mais rien ne se passait. Il fallait qu’il recontacte ces personnes et pour cela recueillir leurs coordonnées. 

Le meilleur moyen est de proposer un petit formulaire à remplir à disposition sur le bureau de l’agence en échange d’un petit cadeau. Ce cadeau doit être un contenu qui aidera les gens à choisir les meubles qui leur conviennent. De nombreuses personnes vont s’inscrire, laisser leur adresse mail.

Comment éviter de perdre des contacts, de récupérer des prospects qui n’ont pas acheté ?

Lorsque que nous regardons les résultats des études à la sortie des salons, nous constatons que moins de 5 % des visiteurs ont réalisé un achat. Toutefois, plus de 50 % des gens qui ont demandé des informations à l’un des stands finissent par acheter un produit. 

Si vous prenez le temps de recontacter ces personnes rapidement puis encore quelques mois plus tard, elles finiront par acheter chez vous.

Lorsque je vendais des DVD, je contactais les prospects par mail en leur proposant une offre spéciale. Je parlais de mes ateliers dans ces DVD donc mes produits étaient connectés les uns aux autres.

Vous avez vu aujourd’hui comment attirer des prospects via Internet, comment vous assurer que les clients potentiels laissent leurs coordonnées et comment récupérer les prospects qui réfléchissent à un futur achat.

Stratégie marketing

S

Nous sommes en plein montage des vidéos du légendaire Séminaire Stratégies Marketing d’Avril 2011… et j’ai adoré revoir cette partie de la vidéo !
Il s’agit du début de la 2nde journée du séminaire… et on peut dire que ça commence fort !
Dans cette vidéo, vous pourrez voir :

  • David Jay en collier à fleurs
  • Aurélien Amacker en lunettes de soleil dorées
  • Olivier Roland onduler du bassin

masi aussi…

  • Une demi-douzaine d’entrepreneurs qui expliquent ce qu’ils ont appris de plus efficace lors de ce séminaire
  • Le témoignage de Christian Godefroy, millionnaire d’Internet, sur la stratégie qu’il a découverte lors du séminaire,
  • Une stratégie (à la fin de la vidéo) que vous devez appliquer si vous avez déjà une entreprise, pour doubler l’efficacité de votre marketing sans avoir besoin d’amener le moindre trafic supplémentaire !
  • La différence entre la sortie d’un produit, et le lancement orchestré de vos produits et services
  • Et quelques surprises !

Ce n’est que le début de la journée de séminaire, donc c’est surtout l’occasion pour les participants de se remettre dans le bain avant le début des sessions intenses de stratégie marketing… mais je pense que vous apprécierez de voir l’ambiance qui règne dans cet événement ! (qui rassemble près de 200 entrepreneurs venus de toute la francophonie)

Assez de préambule, voici la vidéo…

J’organise bientôt une conférence vidéo en direct où j’explique 7 étapes pour Séduire le Client.
(et vous n’aurez pas besoin de crier « je suis chaud » pour y participer ! Il vous suffit de vous connecter en direct depuis votre ordinateur.)

Cliquez simplement ici pour participer à cette session de formation gratuite en direct !

Sébastien

Sujets abordés dans cet article :

David Jay, christian godefroy, amacker, stratégie marketing non consommation, david jay montage, le text de l\affaire du cpoup d\eventail compte rendu objectif, lancement orchestré le marketeur francais, femme attirée amputation jambe, objet de mailing pour marketing une seminaire de formation, christian godefroy marketeur

Qu’est-ce que le marketing conversationnel ?

Q

https://www.youtube.com/watch?v=UMzPgnCbjgw&feature=youtu.be

Si vous utilisez Internet afin de promouvoir sur votre produit/service, voici une nouvelle façon pour communiquer avec les internautes. Je vous recommande d’utiliser cette technique si vous voulez convaincre vos clients plus facilement de l’intérêt d’acheter vos produits/services plutôt que ceux de la concurrence. Aussi, cette méthode va vous permettre de booster vos ventes.

Cette nouvelle tendance, c’est celle du marketing conversationnel. Au lieu d’opter pour le marketing au mégaphone, qui consiste à transmettre votre message à un maximum de personnes qui peuvent l’ignorer, il est plus intéressant d’attirer l’attention de vos prospects dans un échange interactif (si possible humain, mais vous pouvez également l’automatiser). 

Cette technique vous permet de créer un lien de confiance avec vos prospects avant de proposer votre produit/service. C’est une stratégie adoptée par Peggy Tournigand et Jeff Wise, dont je raconte l’histoire et le parcours dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, quand ils ont décidé de développer leur activité Time to relax. Au lancement, ils ont donné des cours de yoga à Paris et ils se sont rendu compte qu’ils avaient beaucoup de mal à vendre leur service à travers les publications sur Internet.       

Après avoir investi 20 % de leur capital de départ pour lancer cette campagne publicitaire sans rencontrer beaucoup de succès, ils ont changé de stratégie. 

Peggy et Jeff ont décidé de reprendre le concept du yoga qu’ils enseignaient à leurs clients et de lancer un défi et de le poster gratuitement sur Internet. En optant pour cette stratégie, ils ont réussi à attirer l’attention de plusieurs centaines de milliers de personnes sur leur challenge et ainsi recueillir les coordonnées de dizaines de milliers de participants intéressés et voulant relever le défi.

Au cours des 14 jours de challenge, les entrepreneurs ont tissé un lien de confiance avec leurs clients potentiels et ils ont réussi à les rapprocher du moment décisif : l’achat de leur programme.

C’est ainsi qu’ils ont développé une activité leader aujourd’hui dans le monde du développement personnel sur Internet.

En appliquant ce concept, qui consiste à interagir avec vos clients, vous aurez l’opportunité de rentrer dans la catégorie contact personnel plutôt que dans la catégorie marketeur qui tente à tout prix d’imposer un produit/service aux internautes.

Si vous voulez développer votre activité à une vitesse grand V, posez-vous la question :

Comment faire pour entamer une conversation avec le client au lieu d’être dans un monologue ?

Comment pousser vos concurrents à vous confier tous leurs secrets ?

Dans mon livre Profession : Entrepreneur Libre, je raconte l’histoire de l’ascension fulgurante d’Aurélien Amacker, un jeune blogueur qui a décidé de quitter un travail bien payé à la défense (à savoir 50 000 €/an) pour plutôt choisir de vivre de son blog et du voyage sa passion.

Pendant sa première année d’activité, Aurélien a rencontré un énorme obstacle : il n’est pas évident de se lancer sur un secteur où il y a déjà beaucoup de personnes établies et quand vous ne connaissez pas toutes les ficelles du métier.

Par conséquent, il s’est retrouvé face à un regard moqueur quand ses amis lui demandaient : est-ce tu as avancé dans ton projet ? Combien as-tu gagné grâce à ton activité ?

Toutefois, Aurélien avait une arme secrète que j’aimerais partager avec vous. Cette arme secrète consiste à l’étude du métier. Il s’agit simplement de poser des questions à vos concurrents établis pour qu’ils vous disent quelles sont les ficelles du métier ainsi que les stratégies les plus efficaces.

Vous vous posez peut-être la question : pourquoi les concurrents partagent avec vous les secrets de leur réussite ?

Cela dépend évidemment de l’approche que vous allez aborder quand vous contactez vos concurrents.

Il est déconseillé de dire directement aux concurrents que vous avez l’intention de créer une activité similaire ou un site concurrent et que vous ciblez les mêmes clients que votre concurrent. Par la suite, vous demandez les stratégies efficaces et la démarche à adopter.

Cette approche n’est pas bienveillante et ne vous permettra pas de recevoir beaucoup de réponses.

Si vous êtes nouveau dans votre secteur, enthousiaste, dynamique et prêt à apprendre, vous constaterez que les entrepreneurs qui ont plus d’expérience sont en général ravis de partager leurs conseils et leurs expériences.

Dans le cas d’Aurélien, quand il s’est lancé au début des années 2010, il a organisé des rencontres informelles avec d’autres blogueurs connus en France à l’époque.  

Toutes ces personnes expérimentées, en voie d’ascension rapide, ont partagé ce qu’ils faisaient eux-mêmes pour développer leurs activités rapidement.

Dans l’équipe du Mouvement des Entrepreneurs Libres, plusieurs personnes qui travaillent au sein de l’équipe sont des entrepreneurs et s’entraident et partagent leurs expertises.

Quand vous décidez de lancer votre activité, n’hésitez pas à mettre en place une approche humble en allant discuter avec des leaders dans votre secteur (ils ne sont pas forcément des concurrents parce qu’ils ont une clientèle différente ou leur thématique est différente de la vôtre). Mais leurs conseils peuvent vous être utiles et vous pouvez les appliquer dans votre situation parce qu’il y a une similarité entre vos activités.

L’étude métier, qui consiste à oser poser les questions à vos concurrents qui ont plus d’expérience que vous, présente un excellent moyen d’accélérer votre succès. 

Votre guide pour réussir votre campagne de marketing par email

V

https://www.youtube.com/watch?v=BhXLPjh4otk&feature=youtu.be

Dans cet article, je partage avec vous la technique à adopter pour lancer une campagne de marketing par email dans votre entreprise afin de générer davantage de ventes. Quand vous décidez de lancer une nouvelle promotion sur votre mailing liste vous devez :

  • Avoir une liste d’adresses physiques ou une liste d’adresses emails ;
  • Utiliser une vraie raison. Beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à lancer des campagnes parce qu’ils ont envie de gagner plus d’argent. Cependant, si vous avez une idée concrète à partager avec vos prospects et vos abonnés, vous aurez plus d’interactions.  

J’ai contribué au lancement d’une campagne marketing de l’une de mes clientes pour son activité qui consiste à créer des scrapbook (des albums photos personnalisés). J’aimerais partager avec vous la conception de cette campagne ainsi que les résultats obtenus.

En tant que graphiste et designer de scrapbooking, ma cliente reçoit des emails sur son site de la part de ses clients lui demandant des conseils pour développer leurs activités. D’où l’idée de créer une campagne (sans vexer les abonnés qui ne sont pas intéressés par ses conseils), afin de partager le processus appliqué pour développer son site scrapgirls.com.

Si vous introduisez un nouveau produit/service sur votre marché, cette campagne peut-être utile pour vous. En effet, c’est un outil qui vous permettra de savoir si votre produit/service intéresse votre marché avant de le développer et le mettre à la vente. Si vous avez un produit existant, vous pouvez utiliser également cette campagne afin de construire la bienveillance de votre mailing liste.  

Commençons par le titre de l’email.

Quel titre faut-il attribuer à votre email ?

De la part de Ro : puis-je avoir votre aide ?

L’idée de cette campagne consiste à créer un événement qui intéresse vos abonnés. 

Pour ce faire, évitez de positionner la vente du nouveau produit comme une occasion supplémentaire pour harceler les prospects, pensez plutôt à leur apporter de la valeur. 

D’une façon générale, dans votre entreprise, quand vous décidez de booster vos ventes, c’est parce que vous avez une idée qui vous motive. Il est recommandé de mettre cette idée en scène dans votre marketing dans le but d’intéresser vos prospects, et ce, notamment quand vous utilisez le marketing par email. Il est indispensable d’attirer l’attention de vos clients pour qu’ils continuent à lire vos emails.   

Par quoi commencer votre email ?      

Je vous envoie cet email rapide juste avant de dîner, parce que j’ai vraiment besoin de votre avis.

J’ai opté pour cette formule pour commencer mon email (au lieu d’une phrase typique) premièrement pour donner de l’importance au contenu de cet email. Si vous avez pris le temps d’écrire ce message juste avant de dîner, c’est qu’il est suffisamment important. Deuxièmement, vos prospects apprécient que vous fassiez un effort supplémentaire et ils seront reconnaissants.

Cette introduction donne davantage d’importance au contenu de votre email.

Comment rédiger votre email ?

1. Inclure de l’action à vos emails

J’assiste à une formation dans le Colorado en ce moment.

Il est toujours bénéfique de partager votre localisation et l’événement auquel vous assistez avec vos abonnés. Ainsi, vous rajoutez de l’événement dans votre marketing par email. Au lieu d’ennuyer les prospects, vous pouvez partager avec eux des événements intéressants ou des moments marquants. Cette technique permet de conserver l’attention de vos prospects.

2. Trouvez une raison avant de contacter votre mailing liste

J’y ai rencontré un type assez sympa qui s’appelle Jeff. C’est un webmaster, malgré ses cheveux argentés et on a beaucoup discuté de mon entreprise.

Quand vous vous adressez à votre mailing liste, il est indispensable d’avoir une nouvelle promotion ou un nouveau produit. En l’occurrence, une conversation avec Jeff qui a créé une nouvelle idée à discuter avec les prospects de ma cliente.  

Une fois que vous clarifiez le cadre de votre email, le prospect comprend mieux la raison pour laquelle il a reçu ce message. 

D’autre part, en incluant des détails à votre email, votre contenu devient plus crédible (vous n’êtes pas en train d’inventer des personnages et des histoires pour promouvoir un produit).

Pour cette raison, il est crucial de trouver la bonne raison avant de lancer votre campagne de marketing par email.

3. Donnez de l’importance à votre contenu

Au cours de notre conversation, j’ai mentionné qu’au fil des années, beaucoup d’entre vous m’ont demandé conseil pour leur vie professionnelle. Cela a suscité son intérêt et au final, il ne voulait pas me laisser filer. Il répétait encore et encore qu’il faut que je partage ce savoir avec vous.  

Ce passage permet d’insister sur le fait que l’information qui sera annoncée par la suite, est importante. Pour un produit physique ou un produit d’information, vous pouvez utiliser cette technique afin d’attirer vos prospects et donner de l’importance au contenu que vous partagez.

Certains pensent que le marketing par email est réservé aux produits digitaux, mais cela fonctionne également pour les produits physiques.  

4. Agissez sur le plan émotionnel

Mais pour être franche, je ne sais même pas si cela vous intéresserait que je partage avec vous ce que je sais sur le démarrage d’un site web ou le développement d’un site que vous avez déjà.

En fait, au cours des 7 dernières années, mon entreprise m’a fait vivre ainsi que mon équipe de 35 personnes, mais je sais que tout le monde n’est pas un Web Entrepreneur, donc je ne sais pas si vous souhaitez que je vous aide ou non.

L’avantage du marketing par email, c’est que tous les concepts sont basés sur la psychologie humaine. Autrement dit, si vous maîtrisez le marketing par email, vous agissez sur les émotions de vos prospects

Toutes les techniques et les étapes suivies dans une campagne peuvent être utilisées pour une vidéo ou dans le marketing mobile (en adoptant le contenu à l’outil choisi).

À ce stade, vous partagez avec vos prospects votre stratégie et les techniques utilisées pour le développement de votre entreprise.  

5. Sélectionnez les prospects intéressés

D’où ma question : si je crée un cours pour vous aider à développer votre site, seriez-vous intéressé ?

Cette question vous permettra de sélectionner les personnes intéressées par votre nouveau produit/service.  

Si oui, indiquez-moi simplement votre vote en entrant votre prénom et votre adresse email. S’il y a suffisamment de votes positifs, je me lancerai peut-être dans ce nouveau projet.

Comme vous ne donnez pas une promesse pour lancer un nouveau produit/service, vous ne serez pas obligé de créer un produit/service qui n’intéresse pas votre marché.  

Une campagne marketing par email, testée et approuvée, marchera systématiquement si le produit en question est demandé sur le marché.

L’intérêt de cette campagne consiste à savoir si vos clients seront intéressés par votre nouveau produit. Pour ce faire, plusieurs façons sont possibles : faire un sondage, téléphoner à certains de vos clients, discuter avec vos prospects…

6. Mettez en avant les avantages de votre nouveau produit/service

Voici une partie de ce que j’ai pensé à partager avec vous :

  • Les 3 meilleures façons de doubler vos visites ;
  • Les 2 processus indispensables que vous devez mettre en place ;
  • L’erreur fatidique qui peut vous coûter une fortune…

Cette partie de votre email est réservée à la description de votre nouveau produit/service. 

Essayez de le décrire d’une façon positive afin de convaincre vos prospects de son utilité. En effet, c’est la façon la plus simple pour augmenter la valeur du produit/service proposé.

L’étape suivante consiste à analyser les réactions de vos prospects. Par exemple, si personne ne montre de l’intérêt, il vaut mieux revoir votre proposition.

7. Soyez crédible !

Evidemment, le cours ne serait pas gratuit.

Le but de cette campagne marketing, c’est de définir les avis de vos prospects concernant un nouveau produit/service. Mais évitez de créer de fausses attentes. 

Pour cette raison, il est crucial de préciser ce détail à vos prospects pour ne pas toucher à votre crédibilité et ne pas perdre leur confiance.  

8. Incluez l’appel à l’action

Finalement, incluez votre appel à l’action. Ici, n’hésitez pas à employer des verbes à l’impératif. Selon moi, si vous n’employez pas un verbe à l’impératif dans l’appel à l’action, vous réduisez vos chances de ventes.

En optant pour cette stratégie dans vos campagnes marketing par email, vous augmentez votre taux de conversion et par la suite vous générez plus de ventes.

Tout savoir sur la stratégie des 3S

T

Les gens se disent toujours qu’ils n’ont rien de spécial. Ce que l’on explique dans l’industrie du Zéro Limite est que toutes les personnes qui veulent œuvrer dans le Webmarketing peuvent gagner rapidement en notoriété grâce aux 3S. Il existe : une Situation (un déclic), une Solution, un Succès.

Mon invité Martin Latulippe nous aide à comprendre.

Q : Si je récapitule, c’est l’histoire que l’on va présenter au client et qui justifie notre expertise. Il s’agit donc de la façon dont nous allons nous présenter à un client potentiel et démontrer que nous sommes la personne la plus appropriée pour donner le conseil à donner.

R : Pour ceux qui ne le connaissent pas, Jim Rohn est le père du développement personnel aux USA et le mentor de Tony Robbins. Un jour, un petit vendeur de chocolat s’est présenté chez lui mais il n’avait pas assez d’argent pour lui en prendre et Rohn a menti en affirmant qu’il en avait déjà acheté. Ce jour-là, il s’est fait la promesse de changer sa vie. Le déclic peut venir de votre histoire personnelle, de vos passions, de vos compétences, des recherches que vous effectuez dans le domaine ou d’entrevues que vous mènerez avec des gens qui ont déjà du succès dans l’industrie qui vous passionne.

Pour les gens qui veulent peaufiner leur stratégie 3S, il existe trois questions puissantes qui peuvent se poser :

  • Quelle situation avez-vous affronté dans votre vie qui fait que vous avez l’attitude ou la philosophie de vie que vous avez aujourd’hui ?
  • Quelles solutions avez-vous découvert (leçons apprises) ?
  • Quels sont les succès (progrès) que votre solution vous a amené à réaliser ?

Une bonne réflexion sur les 3S ne peut être que bénéfique et peut aider tout le monde à mieux se situer par rapport à ses prospects et ses clients.

La stratégie des 3S est excellente quand vous êtes en train de réaliser une vidéo de vente pour montrer que vous êtes expert. Lors d’un Lancement Orchestré, il faut parler de ces 3S dans la première vidéo pour que les gens sachent qui vous êtes. C’est ce qui permet de faire le pivot entre quelqu’un qui ne vous connait pas du tout et ce que vous avez à proposer.Pour aller plus loin, ne manquez pas de lire : Les clés pour devenir un entrepreneur Zéro Limites

Tout savoir sur l’email marketing

T

Pour optimiser votre prospection auprès de vos clients potentiels et éviter les emails ennuyeux, il est primordial de soigner votre communication. Si tous les emails envoyés à vos clients ont pour objectif de les inciter à acheter votre produit/service, ils seront automatiquement ignorés. 

Je vous explique.

Pourquoi les prospects ouvrent les emails ?

Il est recommandé de susciter une situation d’intérêt auprès des destinataires. 

Pour ce faire, vous devez déterminer les facteurs qui motivent vos prospects à ouvrir un email. Au lieu d’essayer de changer la psychologie de vos clients pour réussir votre marketing, pensez plutôt à adapter votre stratégie à leurs besoins.

La connaissance de l’émetteur

Selon une étude de Riton Paf, pour que les prospects ouvrent leurs emails, ils doivent connaître l’émetteur et avoir confiance en lui. Cela présente le premier interrupteur dans la prise de décision pour ouvrir l’email reçu ou l’ignorer. Pour cette raison, vos emails doivent être reconnaissables et vous devez donner envie à vos prospects de les ouvrir.

La reconnaissance et la confiance sont les deux premiers facteurs qui influencent la décision de vos prospects par rapport à l’ouverture de vos emails.

Une première expérience réussie

Les prospects qui ont ouvert auparavant vos emails et trouvent que le contenu partagé est intéressant auront confiance en vous. Par conséquent, ils ouvriront tous les emails reçus de votre part. 

Cela se traduit dans les campagnes d’emailing par un simple principe. Ce principe consiste à donner envie à vos prospects, qui ont déjà ouvert et lu le premier email, d’ouvrir vos prochains emails. Cela motive considérablement les destinataires à ouvrir les emails commerciaux.

Le titre de votre email

L’objet ou le titre attribué à votre email doit être rédigé d’une façon efficace et accrocheur afin d’inciter les prospects à ouvrir vos emails. 

Pour cette raison, je vous encourage à réaliser des tests avec divers titres et de partager les résultats obtenus avec la communauté des membres de vente par email.     

La lisibilité des emails

Un tiers des prospects n’ouvrent que les emails qu’ils peuvent lire normalement.

Si vous arrivez à faire jouer ces quatre premiers critères pour vous, vous garantissez un taux d’ouverture de vos emails irréprochable.

Comment obtenir de nouveaux abonnés ?

L’objectif principal de vos campagnes marketing consiste principalement à captiver les prospects et non pas de leur permettre de s’inscrire à la newsletter. Un petit critère psychologique fait cette différence remarquable. Imaginez ces deux propositions :

Proposition 1 : un livreur sonne à votre porte et vous demande de signer pour récupérer un cadeau. Bien évidemment, vous signez et vous récupérez le cadeau !

Proposition 2 : un livreur sonne à votre porte pour vous demander de vous inscrire à un service ou un autre. Même si l’inscription est gratuite, vous vous rendez compte tout de suite qu’il s’agit d’un démarcheur qui cherche à vous vendre un produit/service.

La psychologie de l’abonné fait qu’en proposant à un prospect une inscription ou un abonnement, il aura l’impression qu’il vous rend service. Même si votre newsletter est particulièrement intéressante et propose des conseils importants et des bons plans, quand vous demandez aux visiteurs de s’inscrire, instantanément, ils se rappelleront de leurs mauvaises expériences avec les newsletters. Toutefois, si vous n’évoquez pas l’inscription à votre newsletter, vous pouvez augmenter votre nombre d’inscrits. Pour ce faire, il suffit de demander les coordonnées de vos prospects en échange d’un cadeau que vous allez leur envoyer.

Un exemple de formulation de cette demande : dites-moi simplement à quelle adresse, je dois vous envoyer votre cadeau. Ainsi, vous retournez l’échelle des valeurs.

Dans votre offre, mettez-vous toujours dans une position ou vous rendez service à vos prospects et non pas dans une position où vous leur demandez service. Rien que ce changement de vocabulaire peut changer l’efficacité d’un formulaire d’inscription à la newsletter.

Un autre concept psychologique consiste à choisir des mots d’ordre simples et faciles. Vous devez faire en sorte que le passage entre les différentes étapes pour arriver à l’étape finale de confirmation soit fluide et naturel. Autrement dit, en navigant sur votre site Internet, les visiteurs peuvent inscrire facilement leurs coordonnées grâce à un formulaire bien visible. Rappelez-vous toujours que l’objectif principal d’un site Internet, c’est de récupérer les coordonnées des prospects pour que vous puissiez leur vendre vos produits/services par la suite. Un prospect qui a inséré son email est prédisposé à acheter votre produit/service par la suite.

Pour résumer la technique de l’obtention de nouveaux abonnés :

  1. L’objectif principal de votre site web : amener des prospects à s’inscrire
  2. Une fois le prospect inscrit, vous devez lui faciliter la tâche pour effectuer un achat. Pour ce faire, pensez à inclure votre message de vente et l’appel à l’action dans votre page de confirmation. Il est important également d’éviter les impasses en redirigeant vos abonnés vers la même page que le page de confirmation.

Il est recommandé de revoir les étapes qui nécessitent un effort fourni par les prospects pour acheter votre produit/service. Simplifiez votre processus de vente pour générer plus de ventes.

Quel prestataire doit-on choisir ?  

Voici une liste, non-exhaustive de différents fournisseurs d’email.  

  1. Aweber

Personnellement, j’utilise l’outil technique Aweber pour lancer mes campagnes marketing d’emailing. C’est un outil anglophone disponible sur le site www.aweber.com. Si vous n’avez pas une base de données de prospects, je vous recommande ce prestataire.

  1. iContact

Si vous avez une mailing liste importante, il est possible d’utiliser iContact disponible sur www.icontact.com. Dans une situation où vous avez une large base de données et vous pouvez confirmer que tous les prospects présents sur la liste vous suivent réellement cet outil est efficace.

  1. Cybermailing ou SG-Autorépondeur

Ensuite, il y a des services francophones comme Cybermailing ou SG-Autorépondeur. Ces outils sont en train de travailler sur leurs fonctionnalités pour pouvoir se mettre au niveau des outils américains.

  1. Promety

Un dernier outil qui s’appelle Promety créé par Michel Morin peut être une solution intéressante parce que son créateur a beaucoup d’expertise dans le domaine de l’emailing et gère des bases de données importantes.    

Comment augmenter la performance de vos vidéos : la stratégie des pépites

C

Aujourd’hui, je vais aborder une pratique marketing permettant d’augmenter le nombre de personnes qui vont consulter vos contenus et découvrir votre entreprise.

Beaucoup d’entrepreneurs utilisent la vidéo comme moyen de se faire connaître. J’emploie ce procédé depuis 2009 avec la création de la chaîne vidéo pour hommes célibataires que j’avais conçue quand j’accomplissais du coaching amoureux. Cette chaîne s’appelait Drague TV. 

Au début, j’utilisais YouTube et Dailymotion, je donnais des conseils gratuitement en vidéo pour me faire connaître. Ce moyen m’a permis de faire passer mon entreprise d’un peu moins de deux-cent-mille euros à plus de trois-cent-mille en un an. Cette progression a surtout été due au fait d’être le premier sur YouTube à donner des conseils sur cette thématique. J’ai pu toucher une très large audience.

Aujourd’hui, une très grande partie des visionnages de vidéos dans le monde se passe sur Facebook et d’autres réseaux sociaux du même type où vous postez du contenu qui reste affiché un certain temps pour vos abonnés. 

Ce contenu peut être un moyen de découverte qui soit à la fois organique (Des personnes qui ne vous connaissaient pas vous découvrent car leurs amis ont commenté ou partagé des vidéos) et payant (Vous pouvez demander à Facebook de rendre vos vidéos plus visibles, moyennant finances).

Comment procéder pour que vos vidéos soient vues par beaucoup plus de monde ? 

Je vais aborder une stratégie que vous pouvez utiliser sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram mais pas sur les plateformes comme YouTube. 

Au cours des dernières années, s’est opérée une évolution intéressante concernant le format vidéo sur Facebook et les plates-formes dont ils sont propriétaires. 

Ce format comporte plusieurs caractéristiques :

  • Il est en autoplay c’est-à-dire que les vidéos se mettent en route directement lorsque les gens font défiler leur fil d’actualité. Cette technique permet à la vidéo d’être déjà visible avant même que la personne ne fasse une action pour la regarder.
  • Les vidéos sont muettes quand elles commencent à jouer. Il faut une action de l’internaute pour les regarder avec le son. Cela permet de faire comprendre l’intérêt de rester sur votre vidéo alors que l’on n’entend pas vos paroles.
  • Le développement du format carré (avec sa variante 4/5ème).

Ces vidéos sont donc carrées, muettes et en autoplay. La stratégie pour augmenter les vues sur vos vidéos est de procéder de façon totalement différente de ce que l’on peut effectuer avec YouTube. 

Si vous regardez les vidéos que je publie sur ma chaîne, vous constaterez que mes contenus sont sous un format long. La moyenne est de 10 mn mais certaines peuvent durer plus de 20 minutes, voire plusieurs heures pour les enregistrements de conférences. 

Par contre, sur ma page Facebook, les formats sont très courts. Ces brèves vidéos représentent ce que j’appelle Les Pépites.

Je tiens cette stratégie d’un de mes anciens clients brésiliens devenu un ami, Erico Rocha. Il dispose d’une liste de mails de plus d’un million de Brésiliens et sa page Facebook est suivi pas environ deux millions de fans. 

Il s’était rendu compte que Facebook n’affichait pas ses publications à tout le monde et il a réfléchi au moyen de toucher énormément de personnes, y compris celles qui ne le suivaient pas. Il a eu l’idée de laisser tomber les longs argumentaires pour ramener son contenu dans un format qu’il a appelé les Nuggets. Ces formats pépites devaient durer moins d’une minute, être carrés et sous-titrés puisque les vidéos étaient muettes. Ce format extrêmement dynamique est plus facile à consommer pour les personnes qui sont en train de visiter leur flux Facebook, elles ont tendance à rester sur ce qui a capté leur attention dès les premières secondes. 

De plus, il est possible de constituer une audience des personnes qui ont visionné une certaine vidéo. Si vous produisez beaucoup de ces vidéos au format court, vous aurez une audience de gens qui ont regardé certaines d’entre-elles et vous pourrez les cibler à nouveau pour leur présenter des vidéos plus longues. Comme ces personnes seront engagées avec vos contenus, vous pourrez aussi leur afficher des publicités pour vos produits et vos services.

Pour exploiter cette stratégie, il est important de bien comprendre qu’il ne faut jamais créer des contenus pour des plates-formes temporaires mais toujours pour celles qui sont pérennes. Dans dix ans, les internautes pourront encore revoir ces mêmes contenus. Si quelqu’un cherche sur YouTube une question importante pour lui et qu’une de mes vidéos très anciennes y répond, il la retrouvera. 

Sur les réseaux sociaux avec une forme de flux d’actualité, comme Twitter ou Instagram, ça n’est pas du tout le cas puisque les contenus sont éphémères. Certes, le contenu existe encore, archivé quelque part mais plus personne de nouveau ne le verra.

Je vous recommande de ne pas produire des pépites spécialement pour les plates-formes. Ces courtes vidéos ne doivent pas être de la création mais de la curation. En effet, vous devez les réaliser à partir de contenus existants pour une plate-forme pérenne.

Lorsque vous créez ces pépites, il ne s’agit pas de filmer des vidéos d’une minute car vous allez rencontrer une barrière : la valeur par minute. Ce qui va pousser les gens à écouter davantage c’est la quantité d’idées et de contenus que vous leur apportez par minute. Si les idées sont trop diluées, ils auront l’impression de perdre leur temps. 

Par exemple, je me suis abonné à des podcasts en anglais de gens dont j’adore les idées car ils sont très inspirants. Mais le podcast dure quarante minutes pour exprimer une seule idée. J’en ai ressenti de la frustration. C’est pourquoi je reste toujours attentif à inclure plusieurs informations dans un épisode. Plus un épisode est dense, plus il est intéressant et les chances que les gens écoutent les suivants augmentent. Peut-être que certaines personnes trouveront que c’est trop rapide, que je donne trop d’informations en trop peu de temps. Dans ce cas, ils vont soit réécouter soit se payer une formation.

En résumé, la meilleure façon de produire une vidéo d’une minute qui possède énormément de valeur est d’utiliser le best-off d’une vidéo longue. Vous devez condenser un contenu long en une version courte grâce aux phrases clefs.

Démarquez-vous de la concurrence avec La Stratégie Océan Bleu !

D

Vos produits sont les meilleurs, vos clients vous ignorent ou partent à la concurrence ?

Cet article est fait pour vous !

Deux chercheurs ont découvert pourquoi certaines entreprises réussissent à innover et se retrouvent seules dans leur propre catégorie, sans concurrence existante et d’autres pas.

Exemple n°1 – Le Cirque du Soleil 

Malgré une industrie en déclin (trop de fournisseurs, peu de spectateurs), Le Cirque du Soleil se développe à la vitesse grand V et devient millionnaire.

Au lieu de lutter dans un « océan rouge », se battre comme des requins pour de petites proies dans une lutte acharnée et sanglante au nom du  développement, ces entreprises luttent dans un océan bleu, seul et unique prédateur en quête de clients dans l’océan – la fameuse Stratégie Océan Bleu.

Créer sa propre catégorie, être « unique » pour le client (identifier les critères pour choisir le concurrent, l’entreprise, le fournisseur) devient possible.

Sur quels facteurs mes concurrents se basent-ils ?

Nous pouvons citer le prix, la rapidité de livraison, le made in France, le contrôle qualité, Iso 9000, les valeurs familiales, l’héritage, la recette secrète etc.

Si je regarde le message marketing de mes 5 plus gros concurrents, quel facteur-clé retrouve-t-on ? Analyser ces facteurs et tracer des courbes, un dessin comparatif qui va mettre en avant la proposition de valeur.

Exemple n°2 – EFS

Des critères basés sur le prix, le management de la relation client, la sécurité, le produit, la vitesse du produit. 

Pourquoi ne pas offrir une proposition de valeur radicalement différente ? 

En étant plus bas par rapport aux concurrents sur certains critères – un concept réellement révolutionnaire ! – à condition d’avoir des critères client beaucoup plus élevés.

Prenons un exemple pour mieux comprendre. 

Mon entreprise commente le marché financier, je suis :

  • beaucoup plus rapide,
  • beaucoup plus précis,
  • mes données sont plus sécurisées,

Ces 3 critères élevés sont peut-être ceux qui comptent vraiment pour le client.

Je peux me permettre :

  • d’avoir un système entièrement automatisé sans aucun contact avec le client,
  • d’être beaucoup plus bas sur d’autres critères tels que la relation individualisée avec le client, la quantité de personnel au contact de la clientèle 

Comment ? En diminuant certains critères et en augmentant d’autres.

Exemple n°3 – Kunaki (Royaume-Uni) et Mpo (France) – fabrication CD et DVD

Mpo privilégie le contact client, la dimension humaine (bon à tirer, satisfaction client, tirage) et le coût de revient du produit 5 € / DVD.

Kunaki propose des valeurs révolutionnaires : aucun être humain, automatisation, pas de SAV, prix et vitesse d’exécution 1 € / DVD.

Certaines entreprises, moins bien placées que leurs concurrents, réussissent avec une proposition très personnalisée et du contact humain.  

D’autres, luttent sur la vitesse d’exécution ou le tarif sur de très gros volumes, sont moins bien placées que leurs concurrents eu égard à la qualité de service.

Créez votre propre catégorie en identifiant les critères qui comptent pour votre clientèle. 

Vous performez plus que les autres ? Abandonnez les critères concurrents.

Comment ?

Réfléchissez aux critères d’achat concrets du client d’une part. Puis, misez sur un critère imbattable. Enfin, abandonnez les zones de coût ne répondant pas à la valeur attendue.

Créez votre marché à la vitesse grand V ! Donnez l’impression que vos concurrents sont hors sujet.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */