Etiquettecommuniqué de presse

Comment faire connaître votre entreprise dans les médias : 4 mythes et 4 vérités

C

La plupart des entrepreneurs pensent qu’apparaître dans la presse peut être un boost pour leur activité.

J’aimerais aujourd’hui vous aider à vaincre quatre mythes vous empêchant de tirer des bénéfices de la télévision, la radio ou de la presse.

  1. Le premier mythe est que passer dans les médias intervient sur un coup de chance.
  2. Le deuxième mythe est que nous n’avons pas le droit de faire de la publicité quand nous sommes interviewés dans les médias.
  3. Le troisième mythe est que ce sont les journalistes qui créent le contenu de ce qui sera dit à votre sujet.
  4. Le quatrième mythe est que le jour de votre passage dans un média, vous aurez automatiquement un boost dans votre activité.

Démystifions ces 4 mythes en détail et développons la vérité associée à chacun de ces mythes.

D’abord, ce que je peux vous dire, c’est que si j’avais attendu la chance pour passer dans les médias, je n’aurais su obtenir aucun de ces passages télé, radio ou dans les journaux. 

La vérité est que, ce qui m’a permis d’avoir ce succès médiatique est que j’ai proactivement démarché les médias avec un communiqué de presse. 

Il existe deux façons de le faire : soit vous allez individuellement cibler les journalistes faisant les émissions qui vous intéressent, soit vous pouvez contacter une agence presse et leur dire « j’aimerais diffuser ce communiqué, pouvez-vous le montrer à votre base de journalistes parmi les plus pertinents sur ma thématique ? ».

Ensuite, beaucoup d’entrepreneurs pensent et il s’agit du second mythe, qu’ils ne sont pas autorisés à faire de pub de leur activité à la télévision. Cela est erroné.

Les médias n’ont pas le droit de faire de la publicité déguisée. Vous ne pouvez pas payer une chaîne de télévision pour faire un reportage faisant votre pub tout en le faisant passer pour un reportage normal.

En revanche, en tant qu’entrepreneur, vous avez tout à fait le droit de mentionner le nom de votre site, de votre marque et parler de ce que vous faites. Si vous êtes interviewé et qu’à la fin le journaliste vous dit que vous pouvez faire votre publicité, sachez qu’il a l’intention de couper cette fin et ne pas garder la pub. L’astuce est de placer dans vos réponses le nom de votre site ou de votre marque lorsque vous êtes interviewé.

Un autre mythe est que le journaliste crée le contenu à votre sujet alors qu’en fait non. Quand vous faites votre communiqué de presse, vous devez vous-même l’écrire comme si il s’agissait d’un article écrit par une tierce personne. Un phénomène surprenant est que certains journalistes vont directement reprendre ce communiqué de presse pour s’en servir comme article, ce qui sera forcément positif pour votre entreprise.

Enfin, le quatrième mythe est de croire que passer dans les médias boostera forcément votre business alors qu’en réalité, ce que votre apparition dans les médias fera est d’augmenter votre crédibilité. Exigez toujours d’obtenir les images de vos passages télé et en radio et de recevoir une copie des magazines dans lesquels vous avez eu une interview. Si vous souhaitez améliorer votre marketing, veillez à toujours donner du contenu applicable dans vos interviews pour ensuite le proposer à vos clients et augmenter votre crédibilité dans le processus.

Crédibiliser votre offre en la médiatisant

C

Si vous voulez démarquer votre activité de celle de votre concurrence et vous affranchir de la guerre des prix, vous devez crédibiliser l’offre que vous avez à proposer.

Une méthode efficace est de médiatiser votre offre. Dans le cas des entreprises que j’ai accompagnées et de celles que j’ai fondées, j’ai beaucoup utilisé les médias et j’ai constaté un effet radical sur les ventes. 

Sur un de mes sites Internet, notre taux de conversion (le nombre de personnes qui achètent après leur visite du site) est passé de 0,5 % à 5 %, autrement dit, dix fois plus, juste en ajoutant un extrait d’un reportage télévisé sur TF1 qui était venu filmer notre service. Nous avons mis cet extrait sur la page de présentation du produit. C’est pourquoi, je peux vous donner quelques conseils de mon expérience par rapport aux médias.

L’image

Un de mes premiers passages dans la presse était dans le magazine Paris Match. Ils  étaient venus observer un de mes ateliers de coaching en séduction et y avaient consacré une pleine page mais ils étaient ennuyés car, à l’origine, ils voulaient ajouter une photo en pleine page également. 

Or, à l’époque, je ne disposais pas de photos que je pouvais donner à des journalistes. Ils ont été obligés d’illustrer l’article avec une photo issue d’un concurrent. 

J’ai appris une leçon essentielle à ce moment-là : les médias ont besoin d’images. Vous devez donc savoir mettre en scène votre produit ou votre service afin de pouvoir présenter quelque chose de visuel et, si possible, posséder déjà des images que vous pourrez fournir facilement.

Par la suite, à chaque fois que j’organisais des séminaires ou des ateliers,  que je sortais un nouveau produit, je m’arrangeais pour réaliser des photos professionnelles que je pouvais utiliser dans mes propres communications mais aussi les procurer aux médias en cas de besoin. 

Ainsi, lorsque le journal 20 Minutes a voulu consacrer un article à mon activité, j’ai pu leur proposer une photo que j’ai ensuite également donnée à France Soir. 

Nous possédons une banque de données, notre dossier de presse, qui nous permet de toujours transmettre quelque chose de visuel.

Il est possible de mettre en scène toutes les sortes de produits. 

Par exemple, si vous n’organisez pas de séminaires, vous pouvez simplement être pris en photo ou une personne vêtue d’un costume particulier se rapportant à votre activité. Vous pouvez également photographier votre carte de visite, vos produits (livres, DVD). Ce sont des images faciles à réaliser.

L’histoire

Vous devez trouver un angle, une histoire pour rédiger votre communiqué de presse, c’est-à-dire une page A4 qui explique ce qui est nouveau, en quoi c’est important, en utilisant vos chiffres (par exemple le nombre d’abonnés sur votre page Facebook). 

Cela va donner jour à des articles sérieux mais aussi plus satiriques. 

Ainsi, Charlie Hebdo m’a consacré un article en pleine page illustré par une caricature.

Intérêt de médiatiser votre activité ou votre produit

Vous allez pouvoir créer un afflux supplémentaires de clients et de prospects potentiels. Ces gens vont vous découvrir dans les journaux, à la radio, à la télévision. Personnellement, je suis passé régulièrement sur TF1, France2, M6. A chaque passage télévisé, des millions de nouvelles personnes découvrent ce que je fais, entendent parler de mon site Internet.

La médiatisation est aussi un outil de crédibilisation. Vous allez pouvoir y faire allusion dans la description de votre produit, sur la page de vente, ou attacher en pièce jointe dans les mails de relance aux prospects un article de presse vous concernant.

Le journal France Antilles est un média local auquel j’ai envoyé un communiqué de presse lors d’un de mes déplacements en Guadeloupe. J’ai pu décrocher une présentation auprès d’une mairie devant un public de jeunes à qui j’ai détaillé mon parcours d’entrepreneur. Nous avons prévenu le journal qui a accepté de me consacrer un article.

Le bon client

Il ne suffit pas d’être présent une fois dans les médias mais de façon récurrente. L’afflux de nouveaux prospects est alors constant et cela vous permet d’augmenter la notoriété de votre activité. Vous devez devenir le bon client, c’est-à-dire la personne qui a eu un bon contact avec le journaliste, lui a donné du matériel utile et utilisable et l’envie de vous  interviewer encore par la suite. 

Ainsi, le journal France Antilles m’avait recontacté pour un article sur mon autre activité, le coaching séduction. 

De même, je suis passé trois fois dans l’émission Toute une Histoire. J’ai été interviewé trois fois sur Europe 1. 

J’essaye toujours de devenir un invité récurrent. 

Pour cela, il est nécessaire de bien connaître le public auquel on s’adresse. Lorsque j’ai fait le tour du monde, j’ai décroché des articles dans des journaux pour le grand public comme France Dimanche, surtout intéressé par les photos.

Chaque activité est très souvent liée à une revue. Le magazine Pharmacien Manager m’a consacré un article. 

Lorsque je suis présent dans un média, je ne parle pas uniquement de mon produit, je donne aussi des conseils adaptés au secteur concerné. Grâce à ces conseils, mon interview prend de la valeur. Elle ne s’adresse pas qu’aux pharmaciens. Tout le monde peut utiliser ces conseils.

L’auteur qui déconseille son livre aux patrons et managers (Communiqué de presse)

L

« Patrons, managers, chefs d’entreprise : ne laissez pas vos employés lire ce livre ! »

Tel est le message provocateur qu’on peut lire en double page de surcouverture du 20 Minutes de Nantes ce mercredi 25 septembre. Une opération de communication originale de Sébastien Night, auteur du livre Profession : Entrepreneur Libre, qui soulève la question du « déclic entrepreneurial » qui semble affecter tant de Français.

20 Minutes Nantes : Patrons, managers,
chefs d’entreprise : Ne laissez pas  vos employés lire ce livre ! (par Sébastien Night)
Une campagne de communication qui sort des sentiers battus
Couverture du livre Profession : Entrepreneur Libre
Couverture du livre Profession : Entrepreneur Libre
« L’entrepreneur, comme le manager, c’est celui qui importe le stress et exporte de la confiance. ‘Profession : Entrepreneur Libre’ vous aidera à prendre confiance en votre projet entrepreneurial et à transmettre cette précieuse confiance à vos partenaires et clients. Un message important, qui arrive au bon moment. »

Jean-Pierre Letartre, Président d’EY (Ernst&Young)
Instigateur en France du «Prix de l’Entrepreneur de l’année»
Chevalier de la Légion d’honneur
 

37% des Français voudraient sauter le pas (source: Insee)

« On dit que la société française est traditionnellement anti-patron et anti-entrepreneuriat », affirme l’ancien Centralien, « pourtant, plus d’un Français sur trois déclare aujourd’hui avoir le rêve de se mettre à son compte un jour. »

Sébastien Night

Cette vague d’esprit entrepreneurial pourrait bien inquiéter les patrons et managers qui voient partir leurs meilleurs éléments, attirés par le désir de liberté. C’est déjà la décision qu’ont pris plus de 300 000 personnes en rejoignant le « Mouvement des Entrepreneurs Libres » créé par Sébastien Night en 2010, et qui fédère des entrepreneurs, en herbe ou confirmés, de 35 pays.

Pourquoi tous ne réussissent pas

Sébastien, qui a organisé son entreprise pour ne travailler qu’un jour par semaine (le jeudi),  est lui-même un exemple de ce qu’il prêche : lancer une activité et la développer en gardant en tête la liberté qu’on voulait s’offrir au début.

« Beaucoup de gens rêvent de devenir leur propre patron mais, parce qu’ils se lancent sans stratégie, se retrouvent surtout à devenir leur propre employé, multipliant les heures pour gagner moins que dans leur job salarié précédent. »

Sébastien Night

La clé pour mettre toutes les chances de son côté

Alors, quelle est la clé pour éviter ce surmenage et l’épée de Damoclès du dépôt de bilan ? Selon le jeune consultant et formateur qui, à 34 ans, a déjà à son actif quatre créations d’entreprise, plusieurs livres à succès et un chiffre d’affaires de plus d’un million d’euros, le secret est simple : « Devenir votre propre patron est le seul moyen de devenir enfin libre et vivre la vie de vos rêves. A condition de garder en mémoire que le premier rôle d’un chef d’entreprise est d’être porte-parole, marketeur, et commercial. Séduire et fidéliser le client est la priorité ! »

Tout le monde n’est pas fait pour être entrepreneur

La première question à se poser avant de lancer un projet entrepreneurial n’est pas « quel produit vendre », mais bien « ai-je l’étoffe d’un entrepreneur à succès ? »
Une étude approfondie du Mouvement des Entrepreneurs Libres auprès de 201 porteurs de projet montre qu’il y a 79 bonnes raisons de ne jamais se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise … et seulement 8 raisons un peu folles pour persévérer malgré tout dans cette voie.

Un concept que Sébastien Night explicite en détail, en l’illustrant de témoignages d’entrepreneurs à succès, dans son livre Profession : Entrepreneur Libre, le guide pratique pour gagner votre liberté en vous mettant à votre compte !, paru le 3 septembre aux éditions Alisio/Albin Michel.

Quelques-unes des apparitions de Sébastien Night dans la presse


Le livre

Titre : « Profession : Entrepreneur Libre, le guide pratique pour gagner votre liberté en vous mettant à votre compte !« 
Faut-il être fou pour créer une entreprise ? Oui, mais le jeu en vaut la chandelle ! Entrepreneur star du web, consultant et conférencier, Sébastien Night livre toutes les clés pour vous mettre à votre compte, et générer une croissance explosive … En vivant selon vos propres règles.

Ce livre est pour tous ceux qui se sont déjà demandé : 

  • Suis-je capable de créer une entreprise ?
  • Comment trouver la bonne idée, le filon rentable ?
  • Où trouver un financement pour me lancer ?
  • Au bout de combien de temps pourrai-je tirer un revenu de mon activité ?
  • Quelle est la meilleure stratégie pour trouver mes premiers clients ?

Illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs qui ont réussi en partant de zéro, cet ouvrage de référence vous donnera la réponse à toutes ces questions, et bien d’autres.


À propos de l’auteur

Sébastien Night est devenu célèbre en lançant le coaching séduction en France en 2007. Dès 2010, cet ancien ingénieur centralien a fondé le Mouvement des Entrepreneurs Libres — qui aide déjà 300 000 personnes dans 35 pays à retrouver leur liberté en créant leur entreprise à succès.
Sébastien gère son entreprise à distance, en voyageant autour du monde avec sa femme Cécile et sa fille Alice.


press kit

Contact presse

Pour contacter Sébastien Night pour une interview ou recevoir un exemplaire du livre: [email protected]

Pour contacter Sébastien et le Mouvement des Entrepreneurs Libres par téléphone ou SMS :

  • 06 44 60 94 44 (depuis la France)
  • +33 644 609 444 (depuis l’étranger)

Pourquoi devenir « médiatique »

P

Photo: Sébastien Night sur France 2 dans Toute une Histoire
La clef pour que votre entreprise fasse parler d’elle dans les médias, c’est d’avoir une histoire à raconter.

J’ai inventé un jeu.
Ce n’est pas un jeu facile, ce n’est pas un jeu populaire, ce n’est même pas un jeu particulièrement intéressant pour d’autres personnes que moi, mais c’est mon jeu et j’y joue pour passer le temps.
Je suis l’inventeur du jeu, mais je suis aussi l’arbitre, et le seul joueur au monde.
D’ailleurs avant d’écrire cet article, j’étais aussi le seul à savoir que ce jeu existe. Donc vous ne serez pas surpris d’apprendre que je suis actuellement, selon mon classement officiel, classé Numéro 1 dans le monde entier dans le championnat de ce jeu à un seul joueur !

Voici comment est né ce jeu :

Un jour, un ami me faisait remarquer qu’à chaque fois que nous étions ensemble dans la rue, il y avait au moins un ou une inconnue qui surgissait de nulle part pour venir me parler en me disant : « Sébastien, je suis inscrit à ta newsletter », ou « Sébastien, je t’ai vu à la TV », ou « Sébastien, j’ai lu ton livre après en avoir entendu parler à la radio ».
Donc le jeu que j’ai inventé (on en reparle plus tard) est une sorte de mesure de la célébrité de quelqu’un après un passage TV ou autre apparition dans la presse.
Ce n’est pas le fruit du hasard : je suis convaincu qu’un entrepreneur doit être le porte-parole de son entreprise.
C’est une des missions les plus importantes du chef d’entreprise : faire connaître vos valeurs, vos idées, et la qualité de vos produits pour assurer la bonne réputation de l’entreprise.
L'entrepreneur est avant tout le porte-parole de son entreprise. C'est pourquoi il est crucial de savoir exploiter les médias à bon escient. - Le Marketeur Francais
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook
Mon premier passage télévisé pour faire parler de mon entreprise a eu lieu en 2007.
Depuis cette date, je n’ai quasiment jamais été dans un lieu comptant plus de 100 personnes sans me faire accoster comme je l’ai indiqué précédemment, par quelqu’un qui a vu une de mes interviews, suivi mes vidéos sur YouTube ou s’est abonné à ma newsletter.

Cette médiatisation de mon activité a eu deux effets importants :

  1. Premièrement, cela fait découvrir mon entreprise à des centaines de milliers de prospects potentiels qu’il serait très difficile d’atteindre en comptant seulement sur le référencement Google, ou sur un clic dans un email d’un partenaire.
  2. Deuxièmement, cela augmente la crédibilité de mes produits et services.
    Sur mon site de conseils pour les célibataires, quand j’ai ajouté un extrait d’émission télévisée qui présente mon coaching et interviewe mes clients, le taux de conversion sur la page en question est passé de 0.5% d’achats, à 5% d’achats. (Une multiplication des ventes par 10 !)

Voici le conseil numéro 1 pour attirer l’attention des médias :

(suite…)

Comment médiatiser votre entreprise

C

Pour faire connaitre votre entreprise dans la presse, il faut sortir des sentiers battus !
Pour faire connaitre votre entreprise dans la presse, il faut sortir des sentiers battus !

Article proposé par Alexandre Roth du blog http://www.devenez-mediatique.com

Les idées reçues sur le processus de médiatisation d’une entreprise ou d’un blog sont nombreuses et ont encore la peau dure. D’ailleurs, les entités les moins puissantes économiquement parlant ne tentent bien souvent même pas l’aventure. « Ah, passer à la radio ou à la télévision, c’est pour les autres, ceux qui ont des contacts, des pistons… ».

Le but de cet article est très simple : vous démontrer que cette affirmation est erronée et que n’importe quel contenu, à condition d’être présenté dans les meilleures conditions et d’être assis sur une réelle expertise, peut faire les choux gras de la presse ! (suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */