AuteurSébastien Night

Sébastien Night est le fondateur du Mouvement des Entrepreneurs Libres.

Faites vous partie de la nouvelle France d’en haut ?

F

En 2002, le premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, a popularisé une expression créée par Honoré de Balzac qui distingue la France d’en haut les élites de la France d’en bas Monsieur tout le monde.

Cependant, on peut noter un changement qui est en train de se produire de façon marquée au cours des dernières années et qui va se perpétuer et s’accélérer dans les années qui viennent. Pour cette raison, je vous invite à vous décider de si vous voulez faire partie de la nouvelle France d’en haut ou de la nouvelle France d’en bas.

Initialement, les expressions France d’en haut et France d’en bas, désignaient un héritage financier et culturel auquel vous ne pouviez pas vous échapper.

Il y avait les élites qui naissaient avec une cuillère dans la bouche et avec des ressources financières importantes et un nom reconnu. Cette catégorie pouvait lancer facilement ses projets et obtenir toute suite un financement, de la notoriété et du succès.

De l’autre côté, il y avait les personnes normales qui devaient fournir un effort énorme afin d’atteindre un minimum de résultat souhaité.

Aujourd’hui, grâce à Internet, il est possible de créer des relations et d’établir facilement une connexion avec des milliers, voire des millions de clients potentiels. Internet offre l’opportunité de lancer votre activité avec un minimum de ressources. Les personnes qui n’ont pas les moyens pour financer un projet, sont maintenant capables de prospérer. La définition de France d’en haut et de France d’en bas est en train de subir des changements.

Selon moi, la différence entre la nouvelle France d’en haut et la nouvelle France d’en bas, c’est la distinction entre être un producteur ou un consommateur.

Nous sommes dans une société de communication et de consommation. En naviguant sur une page Facebook ou une page YouTube, par exemple, vous remarquerez qu’il y a deux types d’internautes :

  1. Les créateurs de contenu : ceux qui créent les vidéos, enregistrent les Podcasts ou rédigent les articles. Ces personnes créent le produit et vous en parlent. Vous pouvez les repérer immédiatement, parce qu’ils réservent le haut de leur page généralement pour parler de leurs produits/services.
  2. Les internautes : ceux qui commentent, évaluent, partagent et consomment le contenu partagé.

En tant que créateur de contenu et en tant qu’entrepreneur, j’ai énormément de respect envers la communauté de personnes qui répondent et réagissent à mes vidéos.

Toutefois, le premier conseil que je veux transmettre à ces personnes qui me suivent et aux entrepreneurs en herbe qui veulent se lancer, c’est de devenir des producteurs. Ne vous contentez pas d’être des consommateurs. Vous devez commencer à partager votre passion ou votre expertise.

Si vous vous lancez en tant qu’entrepreneur, il est primordial de produire et de parler de votre produit/service.

Il est important de savoir que même si vous commencez à créer et à partager votre propre contenu sur Internet, il est toujours possible de commenter et de laisser des commentaires pour d’autres créateurs de contenu.

Pour faire partie de la nouvelle France d’en haut, ne soyez pas un consommateur passif influencé par des messages de vente pour finir aux supermarchés en train d’acheter des produits proposés.

Devenez un de ceux qui communiquent et apportent de la valeur. Ainsi, vous ferez partie de la France d’en haut. 

Comment devenir indétrônable aux yeux des clients ?

C

Dans le livre présenté aujourd’hui, vous allez découvrir comment faire pour devenir indétrônable et ce livre est Positioning : the battle for your mind de Al Ries et Jack Trout.

Je vous recommande d’acheter l’édition 20ème anniversaire du livre. Dans cette version, les auteurs ont 20 ans plus tard réalisé une nouvelle version annotée. Le livre est plus large que l’édition d’origine car les auteurs ont écrit dans la marge le résultat de leurs prédictions. 

En 1981, Ries et Trout ont observé le positionnement de plusieurs marques et ont tenté de deviner si elles allaient perdurer ou pas. Ce qui est très marquant, c’est que dans l’édition de 2001, nous découvrons qu’ils avaient raison quasiment à chaque fois.

J’aimerais vous donner une pépite issue de ce livre. Il s’agit du principe du positionnement. Selon Ries et Trout, dans l’esprit du client, vous ne pouvez associer qu’une seule marque à une seule idée.

Si vous pensez à un soda, vous pensez directement à Coca-Cola. Si vous pensez à une entreprise pour louer votre voiture, vous allez directement penser à Hertz. Si vous pensez à une voiture de sport de luxe, vous allez penser à Ferrari. 

Si une marque = une idée, cela veut dire deux choses : la première, c’est que vous devez définir quelle idée vous voulez posséder car si vous vous positionnez sur un thème défini dans l’esprit de vos clients, cela vous réserve la place et il n’y en aura plus pour quelqu’un d’autre. Puisqu’une marque = une idée, vous ne pouvez pas associer votre marque à plusieurs idées car cela est très risqué et ça vous met dans une position bancale.

Afin de vous assurer que votre marque n’est associée qu’à une seule idée, il faut vous concentrer sur votre message. Quelles valeurs représentez-vous ? Quels résultats apportez-vous ? Assurez-vous de toujours vous concentrer sur un thème précis. Beaucoup d’entrepreneurs ont du mal à le faire car leur égo les pousse à vouloir créer une marque qui saura s’associer à plein de choses.

Le problème lorsque vous voulez être le leader dans plusieurs catégories différentes c’est que vous oubliez de vous associer à une idée centrale.

Quand j’ai démarré mon activité de Marketeur Français, j’étais axé sur la stratégie marketing et à l’époque personne ne me faisait concurrence sur le web francophone car personne n’était déjà sur ce marché. Toutes les formations marketing déjà existantes étaient des formations de techniques. J’ai donc occupé en premier l’espace stratégique.

Ce qu’il s’est passé au fil des années, c’est que mon positionnement a commencé à se perdre car j’ai commencé à faire beaucoup d’autres choses. Je n’avais plus d’idée centrale.

Je me suis rendu compte qu’il était nécessaire pour moi de me recentrer et j’ai donc recentré mon marketing sur un seul thème qui est de devenir un Entrepreneur Libre en mettant en place un système automatisé de ventes. Maintenant, quand les gens pensent à l’automatisation de ventes, ils associent directement cette idée au Marketeur Français et cela était le but recherché.

Comment utiliser la preuve sociale pour donner confiance en votre produit

C

Comment montrer au prospect que beaucoup d’autres personnes qui lui ressemblent font confiance à votre produit ? La preuve sociale est à différencier de la preuve que le produit marche. Il peut exister un produit que beaucoup de personnes ont acheté mais qui ne fonctionne absolument pas. De même, un produit peut marcher parfaitement, avoir la preuve scientifique que c’est bien le cas mais personne ne l’a jamais acheté car c’est un produit totalement nouveau.

Beaucoup de personnes font confiance au produit. Preuve sociale : 263 000 clients à travers le monde ont acheté le cours. Ce qui serait idéal serait d’obtenir un maximum de témoignages dans l’ouvrage et dans les mails de suivi après achat. Il faut motiver les clients à envoyer des photos avant/après (selon le produit). Le prospect doit comprendre que les gens qui lui ressemblent ont acheté le produit. C’est un facteur de motivation indépendant du fait que cela fonctionne.

Vous aurez besoin d’une avalanche de preuves. Dans votre message de vente vous devez utiliser les témoignages des clients semblables à vos prospects. Par exemple, choisir les témoignages des clients français et pas des clients américains.

Si vous lancez un nouveau produit, que personne ne l’a encore acheté, vous n’avez pas de témoignages. Dans ce cas, vous devez essayer d’obtenir des témoignages sur votre personne venant de clients qui ont utilisé vos autres produits : vous êtes sympa, vous livrez dans les temps, votre service après-vente est parfait, vous avez le souci de la perfection… Ces commentaires ne sont pas liés à un seul produit. 

Une autre façon de procéder est d’offrir le produit à quelques personnes qui ensuite pourront vous donner leur témoignage. J’ai procédé de cette manière lorsque j’ai publié mon livre Comment séduire en cinq secondes.

Qu’est-ce qui montre que je suis l’expert dans mon domaine ? Prenons les informations sur Mike qui prouvent que le programme n’a pas été inventé au hasard :

  • Auteur dans des magazines comme Muscles et Fitness, Oxygen.
  • Il publie une newsletter sur la remise en forme (710000 abonnés)
  • Entraîneur personnel diplômé, spécialisé dans les stratégies de perte de graisse corporelle, d’entraînement de force et de puissance musculaire.
  • Diplômé de l’Université de Susquehanna à Philadelphie.
  • La version anglaise de son livre, Truth About Abs, était dans le top 3 des livres électroniques les plus vendus au monde (classement établi par ClickBank.com).

Comment réussir votre campagne d’email marketing ?

C

L’email marketing est un levier important pour la promotion de vos produits/services et le développement de votre activité. Dans cet article, je partage avec vous les erreurs les plus communément commises par les entrepreneurs afin de vous permettre de les éviter.

Est-ce une bonne idée d’acheter une liste ?

Une solution qui peut-être proposée aux entrepreneurs, afin de réussir une campagne d’email marketing, c’est d’acheter une mailing-list. Cela revient à acheter une base de prospects ciblés de 14 000 personnes par exemple qui s’intéressent à votre activité.

Or, en optant pour cette méthode, vous risquez de briser votre adresse IP en envoyant des emails aux contacts de cette liste. Autrement dit, vous mettez en danger votre URL, nom et adresse d’expéditeur, car ils peuvent être classés dans une blacklist. Ajoutons à cela que le taux de réponse à vos messages sera faible et les services d’auto-répondeur n’acceptent pas d’importer ce type de bases de données. Par conséquent, si vous décidez d’utiliser une base de données prête pour votre campagne marketing par email, vous risquez que le fournisseur ne l’accepte pas où qu’il vous exige de la trier avant de l’exploiter. Cette opération vous coûtera cher.

Comment transférer sa mailing list ?

Je partage avec vous des situations pour que vous puissiez comprendre s’il est faisable et recommandé d’importer une base de données existante :

Liste de mails récupérée manuellement 

Lorsque j’étais professeur de danse latine, en un mois, j’ai réussi à créer une liste contenant 700 adresses email de clients ayant assisté à un de mes cours et voulant recevoir des informations concernant les soirées Salsa. Dans ce cas, si les personnes concernées acceptent de recevoir des emails de ma part, il est possible d’exploiter cette liste afin de faire la promotion de mon activité.

Certains services d’auto-répondeurs testent la liste fournie avant l’hébergement ou bien, ils demandent la confirmation aux prospects.

Quand vous demandez à une personne de vous fournir son adresse email, il est primordial d’avoir son accord pour recevoir des emails de votre part. Évitez de demander les coordonnées en incluant une phrase dans un formulaire pour dire qu’il s’agit d’un jeu et qu’ils recevront une invitation gratuite pour un concert par exemple. Il est plutôt recommandé de demander clairement aux prospects s’ils acceptent de recevoir des emails de votre part ou pas.  

Liste des clients de vos 5 dernières années  

Imaginons que vous avez travaillé avec des clients pendant 5 ans par exemple et vous avez toutes les adresses email. Il est possible de leur envoyer un email, à condition que le contenu ne soit pas publicitaire. Pensez à leur envoyer un email transactionnel au sujet de leurs intérêts. À sa fin, il est possible de les inciter à s’inscrire à votre mailing list ou de vous donner l’approbation pour recevoir des emails, newsletters, vidéos, conseils, ou promotions…

Pour simplifier, vous avez le droit de contacter vos anciens clients pour leur proposer un nouveau bonus avec votre produit, mais évitez de leur envoyer un email publicitaire pour annoncer les soldes par exemple (notamment, s’ils n’ont pas donné leur accord explicitement pour recevoir des emails).

Cas échéant, vous prenez le risque que vos emails soient considérés comme étant des spams.

Les membres de votre forum 

J’ai un site de musique avec plus de 30 000 personnes inscrite afin de rejoindre le forum. Par conséquent, ces personnes m’ont communiqué leurs adresses email. Cette situation est considérée comme étant une zone grise. Les prospects se sont principalement inscrit au forum et non pas à une newsletter. Le fait de pouvoir utiliser les adresses email pour leur envoyer des messages publicitaires dépendra de leurs réactions.

D’un autre côté, si la liste des emails contient des anciennes adresses, il est indispensable de la trier et de faire le nettoyage avant de l’utiliser.    

Les internautes qui laissent des commentaires sur votre blog

Si une personne vient sur votre blog et vous laisse un commentaire, n’essayez pas de lui envoyer un email par la suite pour promouvoir votre activité. En effet, les internautes qui interagissent avec vos publications, ne s’attendent pas à recevoir des emails par la suite de votre part. Pour la simple raison qu’ils ne sont pas inscrits à votre newsletter par exemple et qu’ils n’ont pas donné leur accord pour recevoir des emails.

Des adresses hébergées sur un autre service d’auto-répondeur

Si vous envoyez déjà votre newsletter régulièrement sur un service d’auto-répondeur et que vous voulez changer de service, la meilleure solution, c’est d’importer votre liste d’emails. La plupart des services permettent d’importer votre liste depuis les autres services de confiance.

La différence entre le courrier postal et les emails, c’est que si vous envoyez des emails sans avoir la permission des prospects, vous risquez que vos messages finissent toujours dans les spam. Par contre, il est toujours possible d’envoyer des courriers postaux.

Les désinscrits de vos mailing list

Imaginons qu’un client, après avoir acheté votre produit, s’est désinscrit de votre newsletter. Il est strictement déconseillé de lui envoyer des emails pour promouvoir un autre produit ou une nouvelle activité. Sinon, vous créez de l’agressivité et par conséquent, votre email sera signalé comme étant un spam.

Par contre, si vous disposez de plusieurs listes de prospects, il est possible de les utiliser afin de contacter les prospects qui ont choisi de se désinscrire d’une liste déterminée. 

Les clés pour réussir sur Internet (Interview)

L

Dans cet interview réalisé avec Alexandre Roth, nous vous donnons les clés pour réussir lorsqu’on se lance sur Internet. 

Sébastien : Alors supposons que quelqu’un veuille se lancer sur Internet, quelles sont les raisons les plus communes d’échec et à quoi est-ce que les gens doivent faire attention, que doivent-ils éviter ?

Alexandre : Je pense qu’il ne faut pas non plus être trop sûr de soi. Ce n’est pas parce que vous êtes un expert dans un certain domaine que le simple fait de savoir de quoi vous parlez va vous amener au succès. Tant que vous n’avez pas mis un petit peu votre égo de côté, vous ne saurez pas partir de zéro comme il est nécessaire de le faire. Seule la réalité compte, l’idéologie c’est bien mais la réalité prend le dessus.

Donc il ne faut pas considérer que notre expertise sur un sujet est suffisante car il faut également acquérir une autre expertise, qui est celle du business en ligne ?

Oui, c’est pour ça que des gens bons dans ce qu’ils font galèrent et voient que des concurrents ou partenaires sont au top. Ils se disent ensuite « je ne comprends pas, je suis aussi bon que ces personnes mais je n’ai pas ces résultats » or c’est justement cette mise en pratique qui séparent les deux personnes. Le plus important n’est pas de créer un contenu exceptionnel une fois tous les dix ans mais de donner un rendez-vous, de qualité bien-sûr, par exemple une fois par semaine. Il faut être présent car les gens s’attendent à ce que vous le soyez. La régularité est la clé car cela va vous aider à créer une audience qui attendra votre contenu. Comme avec le sport, vous devez être régulier pour avoir des résultats.

Est-ce que tes conseils s’appliquent à toutes les situations, à tous les types d’expertise… à quel moment faut-il adapter ?

Je pense que cela peut s’adapter à une grande partie des personnes qui ont des conseils à donner, de l’expertise. Moi je donne des conseils aux gens voulant être entrepreneurs. Mes conseils s’adressent à ceux voulant avoir du contrôle sur tout. Ce que je propose est vraiment d’acquérir une liberté totale. Mes conseils sont destinés aux gens ayant une passion et voulant la transmettre sous forme de divers supports tels que des vidéos ou des audios.

Le but est donc d’être libre et pour l’être, il faut maîtriser soi-même le produit ou le service et utiliser Internet pour le commercialiser. Quelles sont les toutes premières actions que quelqu’un devrait faire après avoir lu cette interview ?

La première action qui pourrait être faite est de se demander sous quelle forme vous préférez créer du contenu. Une fois décidé, commencez directement avec le cœur dans votre thématique, les questions que votre audience pourrait se poser et commencez donc à créer du super contenu par rapport à ça et de le diffuser massivement tout en commençant à réfléchir à comment vous allez « capturer » votre audience sous forme de newsletter avec ce que nous appelons un « auto-répondeur » pour pouvoir obtenir l’adresse email des gens que vous allez attirer. Commencez à faire des vidéos et publiez-en chaque semaine avec du contenu additionnel.

Peux-tu nous présenter la formation que tu offres en cadeau aux internautes ?

J’explique qu’Internet est une opportunité unique qui a révolutionné notre économie et toute notre façon de vivre. Dans ce changement radical, il existe des tas d’opportunités pour ceux qui savent les saisir. Dans une société capitaliste telle que la nôtre, le seul moyen de devenir libre est de posséder un business sur Internet. Ce qui est bien c’est qu’avec la traction d’Internet, vous n’avez pas besoin de travailler autant que si vous étiez salarié pour obtenir un certain résultat. Au début vous devez travailler beaucoup mais au fur et à mesure, vous aurez de moins en moins besoin de le faire.

4 techniques pour gagner plus d’argent maintenant

4

Je partage avec vous dans cet article, quatre techniques efficaces qui vous permettront de gagner plus d’argent et d’augmenter votre chiffre d’affaires. Augmentez les bénéfices et les profits que vous pouvez tirer de votre entreprise rapidement. La première technique est évidente, mais beaucoup d’entrepreneurs ont beaucoup de mal à se décider avant de la mettre en application. Cette technique consiste à augmenter les prix.

1. Augmenter les prix 

En effet, ce que j’ai constaté chez beaucoup de mes clients, c’est qu’ils peuvent à tout moment négocier leurs tarifs à cause de l’inflation. Notamment ceux qui vendent des produits physiques ou des services du type maintenance. Certes, dans certains cas, il y a des clients qui vont avoir une résistance aux prix, mais j’ai remarqué que la plupart des entrepreneurs proposent les mêmes tarifs durant plus de 5 ans ou 10 ans. Après cette période, il est légitime d’augmenter les tarifs de 5 à 15 %. C’est une augmentation raisonnable au fil des années. Il s’agit d’une petite augmentation du chiffre d’affaires, mais si vous faites 5 % de marge brute et que vous augmentez vos prix de 5 %, vous venez de doubler votre marge. C’est une technique que je vous recommande et je vous invite à l’adopter.  

La meilleure façon d’augmenter votre tarif, sans avoir une grande résistance de la part de vos clients, c’est d’apporter davantage de valeur.

Si vous montrez aux clients que vous passez à une nouvelle version du produit/service, qui leur apporte davantage de valeur, c’est plus facile d’éliminer cette résistance aux prix.

La deuxième stratégie qui vous permet d’augmenter vos gains (méconnus par certains entrepreneurs), c’est de faire appel aux anciens clients.

2. Faire appel aux anciens clients

Peut-être avez-vous amassé, au fil du temps, une clientèle satisfaite. Mais il est important de savoir que 70 % des clients ne vont pas revenir vers votre entreprise et ne vont pas acheter davantage de vos produits/services (dans les magasins ou sur votre boutique en ligne) car ils ne sont pas relancés avec une nouvelle proposition.

Un de mes mentors, Dan Kennedy, explique qu’un entrepreneur doit se considérer comme le berger. Ses clients sont les brebis. Si vous ne mettez pas une clôture autour du pâturage, les brebis vont brouter le pâturage du voisin qui n’est pas forcément meilleur que le vôtre.

Étant donné que vos clients ne voient pas clairement vos limites, ils peuvent aller un peu partout. Si vous communiquez régulièrement avec vos anciens clients, pour partager avec eux vos nouveautés et vos propositions en leur faisant des offres commerciales, vous créez avec chaque communication vos limites. Ainsi, vous vous assurez que vos clients resteront autour de vous et avec le temps, vous aurez une base de clientèle solide.

La troisième technique pour gagner davantage d’argent rapidement, c’est de lancer un nouveau produit.

3. Lancer un nouveau produit

Une étude très intéressante menée par un marketeur publicitaire anglais a permis de comparer l’impact d’une campagne publicitaire exactement identique pour un produit déjà existant sur le marché depuis longtemps et un nouveau produit. Il a constaté qu’il est plus facile de créer de l’engouement pour un nouveau produit que pour un ancien produit. C’est pour cette raison qu’Apple, par exemple, essaie de réinventer des produits tout en gardant le nom de la marque.

Si vous voulez générer des gains supplémentaires et si vous constatez que la campagne publicitaire relative à votre ancien produit est moins efficace qu’au départ, il est possible de créer une campagne similaire (voire quasiment identique) pour promouvoir un produit similaire avec quelques modifications.

Je vous recommande de faire des transitions progressives vers de nouvelles versions qui sont annoncées comme étant un nouveau produit.

Enfin, la quatrième technique, qui est selon moi la plus importante si vous voulez gagner plus d’argent, c’est de vendre en automatique.

4. Vendre en automatique

La raison pour laquelle certaines activités ne décollent pas ou stagnent, c’est parce que vous n’avez pas assez de temps pour être en contact avec tous vos prospects et vos clients. Pour cette raison, il est essentiel d’avoir un système automatisé pour leur envoyer des emails, SMS ou des messages sur les réseaux sociaux. Personnellement, j’utilise l’outil contacticiel.com pour automatiser le contact avec mon audience.  Cette technique vous permettra d’être sûr que même les jours où vous n’êtes pas disponible pour communiquer avec vos nouveaux prospects, votre système automatisé mis en place le fera à votre place. Par conséquent, il est possible de générer des ventes sans arrêt. 

Comment faire fructifier vos talents ? (La parabole des talents)

C

Avant de venir en France faire mes études, je vivais en Guadeloupe où je suis allé au catéchisme. 

Un des textes qui m’a beaucoup marqué est la Parabole des Talents. Le Talent, dans l’Antiquité, était une pièce de monnaie en métal qui pouvait peser jusqu’à 30 kilos.

La Parabole des Talents est l’histoire d’un maître de maison qui s’en va en voyage et appelle trois de ses serviteurs avant de partir et leur dit « Je vais vous confier à chacun de l’argent et je veux que vous fassiez fructifier cet argent pour que quand je revienne je sois fier de vous ».

Il appelle un premier serviteur et lui dit qu’il lui offre cinq talents et qu’il doit faire du mieux qu’il peut avec cette somme. Au deuxième, il lui en remet deux. Au troisième, il lui remet un talent.

Quand le maître revient de voyage, il appelle ses trois serviteurs pour savoir ce qu’ils ont fait de l’argent. Le premier serviteur a investi les cinq talents en achetant et en revendant et il a su en avoir cinq de plus que l’investissement de base, donc dix en tout. Le deuxième a fait la même chose que le premier serviteur et a lui aussi su doubler ses talents, en les faisant passer de deux à quatre. Le troisième avait enterré son talent dans le jardin et venait seulement d’aller le déterrer au retour du maître de maison.

Pourquoi à la base chaque serviteur n’a pas reçu la même somme ?

L’histoire dit que chacun a reçu le nombre de talents appropriés à ses capacités.

Allez maintenant chercher l’histoire derrière l’histoire et vous allez constater que plusieurs choses sont à retenir.

  • La vie est injuste. Vous recevez des choses différentes des autres. Vous pouvez maintenant choisir d’être celui qui se plaint d’avoir eu moins que d’autres au départ ou alors vous pouvez vous sentir inspiré par le résultat des autres en faisant davantage avec le peu que vous avez déjà.
  • Cette pièce de monnaie a été traduite en français par le même mot qui désigne un don permettant de se démarquer. Dans l’histoire, deux ont fait fructifier leurs talents pendant que l’autre est allé l’enterrer. Il avait peur de faire quoi que ce soit avec. Pourquoi les faire fructifier alors que pour lui, mettre son talent au fond du jardin suffisait ? Aujourd’hui, peut-être que vous cachez trop vos talents. 

Comment déléguer tout en étant rentable ?

C

Saviez-vous que déléguer peut rimer avec rentabilité ? Pour cela, vous devez optimiser vos ressources et déléguer au maximum en particulier les points suivants :

  • Les activités que vous n’aimez pas.
  • Les activités qui génèrent moins à l’heure que votre objectif de rendement horaire. Par exemple, si votre objectif est de gagner 100 000 euros par an, cela revient à 500 euros par jour sur 200 jours de production, soit 100 euros de l’heure si vous travaillez 5h/jour. Tout ce qui revient à moins de 100 euros de l’heure est à sous-traiter.
  • Pendant une semaine, notez tout ce que vous faites par bloc de 15 minutes et demandez-vous si quelqu’un de moins payé que vous peut faire la même chose.

Par ailleurs, construire votre équipe va également aider à optimiser vos ressources :

  • Votre équipe peut-être réelle ou virtuelle. Vous pouvez par exemple engager des freelancers en ligne dans n’importe quel domaine, même s’ils se trouvent à l’autre bout de la planète.
  • Privilégiez les personnes qui peuvent gérer cinq projets différents et qui peuvent gérer cinq autres personnes.

Lorsque vous vivez dans un lieu ayant peu d’habitants (à peine 10 000 par exemple) vous ne trouverez probablement pas les profils que vous recherchez par l’embauche standard, il vous faudra donc privilégier l’embauche sur Internet.

Comment développer une activité en ligne ? (étude de cas)

C

Christine Cuisiniez est une pharmacienne experte en dermocosmétique naturelle. Dans cet article, je partage avec vous comment Christine a utilisé les conseils et les stratégies marketing que j’ai enseigné dans mes formations pour :

  • Lancer une newsletter hebdomadaire ;
  • Toucher des dizaines de milliers de personnes grâce à son blog et à sa newsletter ;
  • Recueillir des centaines de témoignages de clients ;
  • Générer un million d’euros de chiffre d’affaires ;
  • Fidéliser ses clients.

Personnellement, j’étais inspiré par le fait que Christine a révolutionné le modèle d’affaire de son secteur.

Quel trajet a parcouru Christine pour faire la transition de la pharmacie classique à son activité actuelle ?

J’imagine que parmi ses proches, certains se demandent pourquoi Christine, avec une carrière de 30 ans dans l’industrie pharmaceutique, a décidé de préparer et vendre son propre produit cosmétique naturel.  

Après une longue carrière, Christine a senti que les valeurs de l’industrie pharmaceutique ne s’alignaient plus avec ses propres valeurs. Elle a donc décidé de quitter son emploi, sans avoir l’intention de se lancer dans le domaine de la cosmétique, mais plutôt celui du coaching. Elle a assisté à des formations en PNL et en coaching. Après avoir suivi ces formations, elle a décidé de faire un auto-coaching pour découvrir que finalement cela n’était pas le métier de ses rêves. Elle s’est alors rendu compte qu’elle a toujours adoré le domaine de la cosmétique et qu’elle aime transmettre. Ainsi, elle a réfléchi à une activité qui puisse associer ces deux éléments. En faisant ses recherches sur le sujet, Christine a découvert que la cosmétique naturelle était alors en plein développement. Elle a décidé de suivre des formations en aromathérapie et en cosmétique. Grâce à ces formations, elle a appris qu’il y a d’autres moyens pour traiter la peau que les moyens enseignés à la faculté de pharmacie. D’où l’idée du lancement des ateliers cosmétiques dans une petite boutique. Pendant deux années, Christine a animé des ateliers et vendu des traitements naturels réalisés à partir d’huiles végétales et d’huiles essentielles.

Pourquoi Christine a décidé de rejoindre ma formation avant de lancer son activité ?

Christine a de suite été convaincue que suivre ma formation pouvait être pour elle une opportunité fabuleuse afin d’apprendre à vendre ses produits sur Internet. 

Elle s’est également rendu compte qu’il était possible de maintenir le contact avec ses clients à travers un blog. Christine a commencé par alimenter son blog et par la suite elle a créé son site de vente vers lequel les clients intéressés par ses produits sont redirigés. 

Sur son blog, Christine explique les maladies qui peuvent affecter la peau et propose par la suite les solutions adaptées. Une fois que les clients sont convaincus par les solutions partagées et l’efficacité de ses produits, ils cliquent sur le lien du site de vente qui présente la boutique en ligne de sa propre gamme.

Christine a exploité les stratégies du lancement et de la communication que j’ai enseignées dans mes formations pour :

  • Amener plus de visiteurs ;
  • Fidéliser des clients.  

Comment Christine a réussi à amener plus de visiteurs sur son site et à fidéliser ses clients ?

Sensibilisée par les stratégies marketing, Christine décide de les appliquer sur son blog afin de créer sa communauté. En effet, si les visiteurs sont intéressés par le contenu que vous partagez, une grande partie achètera votre produit. 

Christine a essentiellement dédié son blog à parler de sujets tels que les problèmes de peau au lieu de parler de son produit. Ainsi, elle donne l’impression qu’elle est en train de partager, généreusement, des renseignements et qu’elle sera disponible pour aider ses prospects pour résoudre leurs problèmes.

Christine partage des articles très détaillés sur son blog pour parler de maladies de peau courantes et propose des remèdes naturels dont les prospects ont besoin. Il ne s’agit pas d’un blog sur lequel vous trouverez des articles courts pour vous inciter à acheter un produit déterminé. C’est un contenu qui aborde les différents détails avec des vidéos explicatives. Ce qui est épatant dans le blog de Christine, c’est que les internautes peuvent interagir avec elle en :

  1. Posant des questions ;
  2. Répondant à des sondages ;
  3. Commentant ses publications.

En effet, les personnes concernées par le problème développé par Christine ont tendance à lui poser des questions en commentaire pour plus d’informations. Au début, Christine incluait des questions à la fin de ses articles afin d’inciter les prospects à interagir. Par la suite, ses prospects ont commencé à répondre et à poser des questions spontanément.

Le principe adopté par Christine, c’est de répondre à tout le monde pour les aider même s’ils n’achètent pas le produit à la fin. Le fait d’aider ses prospects lui procure une grande satisfaction d’une part. D’autre part, ces protocoles contribuent au développement de l’entreprise grâce aux témoignages de ses clients satisfaits.

A force de recevoir énormément de questions et d’y répondre, Christine a délégué cette tâche à une jeune pharmacienne qu’elle a formé pour répondre à tous les commentaires.

Une erreur commise par certains entrepreneurs, c’est de ne pas vouloir répondre à tous les commentaires car ils trouvent cette tâche ennuyante ou répétitive. Toutefois, il est très important d’interagir avec vos clients pour les fidéliser.

Un autre avantage lié aux commentaires de vos prospects, c’est d’améliorer votre référencement sur Google.

Donc afin d’amener des visiteurs sur votre site et de les fidéliser, il est recommandé de partager un contenu intéressant et d’interagir avec aux.

Sur son site, Christine propose 90 % de ses produits présents dans la boutique et 10 % de produit d’information pour conseiller ses clients et orienter leurs choix. Elle a créé également un logiciel qui permet aux internautes de créer leur propre formule adaptée et personnalisée en fonction de leurs types de peau.

Est-ce que Christine a eu recours à des professionnels pour développer son activité en ligne ?

A part pour la création du logiciel, Christine a appris elle-même comment créer un blog et un site Internet. Cela nécessite de temps et de l’effort, mais il est possible d’y arriver. Pour les entrepreneurs intéressés par les nouvelles technologies, cette tâche peut être amusante et peut procurer du plaisir.

Quand vous êtes passionné par ce que vous faites, la résolution des problèmes de vos prospects devient une opportunité et une source de plaisir et de satisfaction.   

Comment tout avoir gratuitement ?

C

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner une technique issue du livre Getting Everything You Can Out Of All You’ve Got de Jay Abraham, livre qui n’a pas encore été traduit en français à l’heure actuelle. Le titre, en français, pourrait se traduire par « Comment avoir tout ce que vous pouvez en utilisant tout ce que vous avez ».

Jay Abraham est un marketeur légendaire qui a popularisé le concept de la proposition de vente unique. Il a aidé des entreprises dans plus de 400 secteurs d’activités.

Il a écrit cet excellent livre pour montrer que la plupart des entreprises ont à leur disposition beaucoup plus de ressources qu’elles ne pensent et que vous pouvez les exploiter au maximum pour avoir davantage de clients et aussi pour obtenir ce que Jay appelle une position de prééminence.

La position de prééminence est une position où vous n’allez pas être comparé au concurrent dans l’esprit de votre prospect. Votre nom viendra en premier et vous n’aurez donc plus de barrières sur les prix et vous pourrez donc offrir une meilleure expérience à vos clients.

Je vais maintenant vous partager l’astuce vous permettant d’avoir tout gratuitement.

Le principe est tout simple mais la loi française demande à ce que vous l’appliquez d’une certaine façon.

Ce principe consiste à dire « peut-être que mon entreprise n’a pas de ressources financières illimitées » et c’est d’autant plus vrai si vous démarrez et d’autant plus vrai si vous avez une entreprise établie et que vous savez que votre argent est à investir principalement dans la publicité et pas dans diverses sortes de coûts et fournitures. Vous cherchez donc un autre moyen d’avoir de la valeur ajoutée sans dépenser de l’argent. Il existe une méthode, appelée « le troc ».

Le troc consiste à localiser ce que vous avez comme ressources dans votre entreprise que d’autres personnes ou d’autres entreprises veulent.

Si vous êtes dans un endroit où vous rencontrez d’autres leaders de votre secteur et que régulièrement des personnes vous posent des questions sur le processus de votre entreprise, sachez que cette ressource est aussi une ressource de valeur et que vous pouvez l’échanger au lieu de la donner.

Un exemple simple :

Un de mes sponsors réguliers pour mon séminaire Entrepreneurs Libres est Aska Editions. Ils ont sponsorisé les trois premiers séminaires en proposant à tous les participants d’avoir un livre ou un CD gratuit. Au départ, j’avais en tête d’offrir des livres aux participants et j’avais donc voulu moi-même acheter des livres. Je me suis rendu compte qu’au lieu de dépenser 5000/6000 euros en livres, j’avais peut-être la possibilité de faire un troc, c’est-à-dire d’obtenir ces livres gratuitement et en échange de fournir quelque chose de valeur à mon sponsor. J’ai cherché ce que je pouvais offrir de valeur à ce sponsor et j’ai réalisé que l’audience de mes séminaires était exactement le public que mon sponsor recherchait et que je pouvais donc leur offrir de la visibilité en échange de leurs livres. En faisant ce troc, Aska Editions a fait une grosse économie. J’ai moi-même fait une économie en ne payant pas les livres mais en leur donnant de la visibilité.

Ce que la loi française demande, c’est de toujours établir des factures. Vous ne pouvez pas faire de troc sans le signaler à l’Etat français.

Un exemple : avec un de mes partenaires nous avons fait un troc où il me fournit 5000 euros de produits et où je lui fournis 5000 euros de services. Il est obligé de faire une facture de 5000 euros en taxe + 20 % de TVA et moi je fais une facture de 5000 euros en taxe + les 1000 euros de TVA donc nous nous donnons 6000 chacun auxquels nous avons donné chacun 1000 à l’Etat que l’on a récupéré car ils étaient déductibles.

Le livre de Jay Abraham est une des bibles du marketing car il vous permet de faire un retour de vente énorme à l’aide de diverses astuces dont celle du troc.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */